Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Messages : 40
Framboises : 526
Date d'inscription : 26/04/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Prostitué, coeur brisé, enfant perdu ? C'est Lest Karr que voilà !

le Mar 26 Avr - 22:59
Généralité



Nom : Karr
Prénom : Lest Mikael
Surnom :
Age : Quatorze ans
Date De Naissance : Cinq mai
Nationalité : Japonaise
Sexe : Masculin
Orientation : Homosexuel


Inside & Outside





Physionomie : « LestSama … Tout est parfait chez vous ! Vos cheveux sont soyeux, votre visage est adorable … J’aimerais tellement vous ressemblez !

- Ne dis pas ça, idiot ! C’est toi qui es adorable ! »

Lest Karr est un adorable garçon de quatorze ans, mesurant 1m58 avec peine. Ses cheveux sont généralement coiffé en deux longues tresses bicolore, la partie gauche de ses cheveux étant rose-rouge et la partie gauche étant gris argenté. Quelques mèches entourent son doux visage de poupée, naturellement efféminé. En retard sur sa croissance de vampire et la maitrise de ses attributs, ses yeux sont d’un léger rouge constant tandis que la pointe de ses crocs dépassent légèrement de ses lèvres, même lorsque sa bouche est fermée.

« LestSama, vous êtes tellement mignon que tout vous sied à merveille ! »

Passionné par la mode, Lest est sans cesse habillé de différents styles, toujours vêtu de vêtement qu’il aura lui-même fabriqué du début à la fin. Naturellement efféminé, il lui arrive également de se travestir en fille, portant des jupes, des robes ou encore des chaussures à talon sans la moindre gêne tout en se fichant éperdument des remarques qu’on pourrait lui adresser.
Le plus souvent, il aime s’habiller dans un style victorien en tant que garçon. Il lui arrive donc d’être habillé de manière très chic, marchant avec une canne et agrémentant sa tenue d’un chapeau avec quelques plumes pour un peu d’originalité.
En tant que fille, il n’a aucun style en particulier. Il peut s’habiller en gothic ou sweet lolita, en tenue traditionnelle ou en petite écolière. Tant que la tenue lui plait, il la porte !


Psychologie :  « I tried to be normal once … And it was boring. »

Lest est avant tout quelqu’un d’extravagant et à la moindre recherche d’un tant soit peu d’originalité. Il refuse de ressembler aux autres et d’agir comme on attend qu’il le fasse. De ce fait, au lieu de se conformer à ce que son rang d’aristocrate lui réserve, il brise les règles en nouant des liens avec des personnes de rangs inférieurs au sien, ou en se travestissant ouvertement en fille. Qu’importe ce qu’on puisse lui dire, il refuse de devenir quelqu’un de normal. Il aime à dire que la normalité est ennuyante, et qu’un peu d’extravagance et d’imperfection ne ferait de mal à personne. Ouvertement tactile, il est toujours en train d’enlacer quelqu’un ou de chercher à avoir un quelconque contact physique avec, que ce soit en étant collé l’un à l’autre ou en lui tenant la main.

« Creativity is intelligence having fun. »

Lest a une âme artistique qui se révèle à travers la musique et la mode. Violoniste et chanteur ainsi que styliste, il est presque toujours en train de dessiner des modèles de vêtement qu’il aimerait se faire, ou à la recherche d’un nouveau morceau à apprendre, ou même en train de faire tout cela en chantonnant. Comme tout artiste, Lest est très désordonné et facilement distrait. Sa chambre, qui lui sert d’atelier, n’est jamais ordonné, des rouleaux de tissus et autre accessoires de couture jonchant le sol et les meubles, de même avec ses partitions. Mais le jeune artiste se débrouille toujours pour trouver ce dont il a besoin, nullement gêné de vivre dans un bazar permanent.
Puisqu’il peut consacrer une grande partie de son temps à ses deux passions, Lest est souvent plein de joie et de bonne humeur, un grand sourire illuminant toujours son visage. De par sa tendance à être simplement heureux en exerçant sa passion, il est très rare de voir le jeune artiste malheureux ou sans un petit sourire en coin lorsqu’il réfléchit.

« The kindest hearts have felt the most pain. »

Dû à un malheur qui hantera à jamais son esprit, le jeune artiste s’est dévoué à un but honorable, essayer de rendre la vie des autres un peu plus meilleure en se montrant toujours gentils et plein d’attention. Malgré tout honnête et sincère, il lui sera impossible de se montrer agréable avec quelqu’un qu’il n’apprécie pas ou envers quelqu’un dont il n’approuve pas le comportement. Sa gentillesse se présente souvent sous forme d’une oreille attentive, d’une tendresse amicale, ou d’une simple présence rassurante. Il ne se montre jamais trop présent lorsqu’on a besoin de lui, préférant rester discret pour que la personne consolé se sente en sécurité. Etant quelqu’un de confiance, Lest est capable de garder le secret le plus sombre qui soit si c’est ce que souhaite la personne concernée.

« I realized that I’m becoming less and less important every day. And I don’t even know if there’s someone who cares about me anymore … »

La peur de finir seul, sans plus personne ne faisant attention à lui l’angoisse au plus profond de son être. La solitude l’apeure, et pour palier à ce problème, il essaie de devenir important, au moins l’espace d’un instant pour quelqu’un. Il est persuadé que s’il existe toujours quelqu’un pour se souvenir de lui, il ne risque pas de disparaitre et pourra continuer à vivre comme il l’entend. Son plus grand souhait serait de pouvoir vivre sans s’inquiéter d’une possible solitude, mais il n’a pas encore été en mesure de le réaliser …





Histoire





« Cet enfant sera le dernier de la famille. Espérons qu’il sera aussi parfait que ses frères et sœurs et qu’il ne fera pas honte à la famille. »

Le jeune Lest vit à peine le jour que déjà ses parents attendaient beaucoup de lui. Dernier d’une famille de huit enfant, Lest du rapidement apprendre à s’adapter et à se comporter comment on attendait d’un Level B. Ses parents étant des personnes puissantes et effrayantes, il était impossible pour le jeune vampire de se comporter comme il en avait envie à moins de s’attirer les foudres de ses parents. Mais même s’il obéissait sagement à ses parents, Lest ne pouvait pas s’empêcher de laisser ressortir son côté foncièrement gentil. Même si ses parents le punissait sévèrement, le jeune enfant ne pouvait pas s’empêcher d’être gentils avec la moindre personne, ignorant sciemment son statut de vampire en sympathisant avec ses serviteurs humains, allant même jusqu’à s’accuser de leurs maladresses pour ne pas qu’ils se fassent violement sanctionner. Sa famille n’était pas tendre, et il avait déjà vu certains serviteurs sortir du bureau de son père complétement pâle et couvert de blessure. Il ne savait pas ce qu’il se passait précisément entre eux, mais s’il pouvait empêcher quelqu’un d’être blessé, il en était heureux.
Comme tout jeune vampire, Lest se nourrissait en s’abreuvant de l’énergie d’autrui à travers un contact physique. Il lui arrivait quelque fois d’avoir droit à une petite fiole de sang donné par ses parents, afin qu’il s’habitue au goût et qu’il puisse être plus puissant, ou tout simplement pour le féliciter sur telle ou telle réussite. Mais, jeune et innocent, il n’avait pas conscience de la manière dont ses parents obtenaient ce sang. Pour lui, cette fiole de sang était l’équivalent d’une pâtisserie pour un humain. C’était un petit plaisir délicieux et addictif.

« Ne prends pas cet air choqué Lest ! Un vampire agit comme ça ! Tu devras agir comme ça ! »

Alors qu’il entrait dans le bureau de son père, le jeune vampire tomba malheureusement au mauvais moment. Alors qu’il pensait trouver son père seul, il vit son père s’abreuver du sang d’un serviteur avec violence. Sa pauvre victime couverte de sang geignait de douleur pendant que son tyran l’agrippait sans la moindre trace de gentillesse. Incapable de bouger, Lest assista à la scène tout du long, complétement choqué. Quand son père relâcha la victime et qu’il lui fit comprendre qu’il allait devoir agir comme ça, et que le sang qu’il aimait tant était obtenu de cette façon, le jeune vampire couru se réfugier dans sa chambre en se promettant de ne plus jamais boire de sang. Il ne comprenait pas comment il pourrait agir aussi violemment avec quelqu’un d’innocent. Bien qu’il soit jeune, il ne se voyait pas vivre dans la violence et le sang comme le faisait ses parents. Lui, il voyait la vie avec douceur et joie, à apprécier de grandir auprès de personne qu’il appréciait.
Après cet épisode choquant, Lest refusa de boire du sang et pris partis de se rebeller contre ses parents en espérant qu’il comprenne son point de vue. Alors qu’il se comportait auparavant le plus sagement possible, il se mit à devenir extravagant et à ouvertement s’amusait avec des humains. Au début, ses parents le sanctionnaient physiquement. Mais Lest était têtu, et il ne changea pas son comportement. Au bout de quelques mois, ses parents abandonnèrent, ne faisant même plus attention à leurs derniers fils. Ils avaient sept autres enfants, alors pourquoi se préoccupait du dernier qui était raté ?

« Lest, voici Haneki. Il sera ton serviteur personnel. Tu reviendras également dormir dans ton ancienne chambre. On ne peut pas laisser les gens médire sur notre famille ! Et j’espère que tu te comporteras enfin comme tu le dois ! »

Une rumeur courrait dans le monde des Karr et des clients de la famille, disant que le dernier né des Karr était rejeté par ses parents et que plus personne ne s’occupait de lui. Et c’était vrai. Lest avait été abandonné par sa famille, et était devenu comme un fantôme dans le domaine familial. Il se nourrissait uniquement de Blood Tablet, et vivait dans l’aile réservée aux serviteurs. La rumeur accentuait le rejet de sa famille, qui souhaitait comme oublier sa personne.
Afin de contrer cette rumeur, les parents du jeune vampire lui attribuèrent un humain de son âge en guise de serviteur, cherchant un moyen pour faire en sorte que leur dernier fils se comporte enfin comme il le devait. Mais Lest était têtu et ne comptait pas se mettre à mordre qui que ce soit.
Avec patience et attention, Lest réussit à obtenir la confiance de l’humain et se noua d’amitié avec lui. Avec lui, le vampire découvrit l’art de la musique et de la couture, apprenant de lui tout ce qu’il savait avant de perfectionner ensemble leurs savoirs. Bien vite, une forme de tendresse apparut entre eux, avant de se transformer en amour sincère et véritable. En toute discrétion, leurs amour finit par se concrétisait une nuit, où ils partagèrent, maladroitement mais avec plaisir, le même lit avec une tendresse certaine.
Alors que Lest vivait au jour le jour dans un désespoir certain puisque personne ne faisait attention à lui, il avait trouvé une raison de vivre, sa lumière, avec Haneki. Il était quelqu’un d’important aux yeux de l’humain, et se sentir important pour quelqu’un était plus qu’agréable. Lors de leur première nuit d’amour, il promit à l’humain de toujours vivre avec lui, de ne jamais le quitter, et de le protéger de la menace des autres vampires. Avec tendresse, l’humain lui proposa son sang pour lui montrer sa confiance et son amour envers lui. D’abord réticent, Lest finit par accepter et but avec délicatesse le sang de son amour. Pour la première fois de sa vie, il buvait le sang d’un être humain, mais sans le faire souffrir, et c’était tout ce qui comptait pour lui.

« Je suis désolé jeune homme, mais votre ami est gravement malade. Son mal est incurable, et il ne lui reste que quelques mois à vivre.

- Q-quoi ? Vous pouvez bien le soigner ! Vous devez le soigner ! L’aider à aller mieux ! C’est votre rôle !

- Je peux vous prescrire des médicaments afin de l’apaiser et d’amoindrir sa douleur, c’est tout ce que je peux faire. Malheureusement, ces antidouleurs coûtent extrêmement cher …

- Je me fiche du prix ! Je paierais ! Donnez –lui quelque chose ! »

Quelques mois après leur première nuit, Lest s’inquiéta de la santé de l’humain qui se dégradait de plus en plus. Alors que l’humain insistait pour dire qu’il allait bien et qu’il ne devait pas s’inquiéter, le vampire pris sur lui pour le croire et se dire qu’il irait mieux dans quelques jours. Mais un jour, le jeune vampire surpris son amant entrain de cracher du sang, et cela suffit à l’alarmer. Avec force et conviction, Lest réussit à emmener Haneki dans un hôpital voisin après que ses parents aient refusés vouloir faire appel à qui que ce soit pour un serviteur de bas-étage. Une fois les examens de passé, le verdict tomba. Haneki souffrait d’un mal inconnu et incurable, et au vu de l’évolution de la maladie, il mourrait dans moins d’un an. Le monde s’effondra brutalement pour eux, et ils touchèrent le gouffre lorsque la santé de l’humain empira au point qu’il avait besoin d’aide et de beaucoup de médicament pour apaiser sa souffrance.
Bien vite, Lest passait ses journées dans la chambre d’hôpital de son amant, ne rentrant même plus chez lui. Mais un nouveau problème vit la surface. Le vampire se servait de l’argent de poche que lui donnait ses parents pour payer les frais médicaux. Malheureusement ses tyrans de parents se rendirent compte de la manière dont il dépensait son argent, et stoppèrent brusquement de lui en donner, refusant de payer indirectement les soins d’un misérable humain.
Sans argent, Lest fit marcher les rouages de son cerveau pour réussir à trouver de l’argent d’une quelconque manière que ce soit pour qu’Haneki ne souffre plus autant. Rapidement, l’image d’un ami de ses parents lui revint en mémoire. Cet ami l’avait toujours regardé avec une attention particulière. Lest se rendit alors chez lui et lui annonça de but en blanc qu’il avait besoin d’argent, de beaucoup d’argent, et qu’il ferait n’importe quoi en échange. L’ami de ses parents lui fit comprendre bien vite le genre de service qu’il aimerait avoir, et Lest se retrouva obligé de lui donner son corps pour avoir l’argent nécessaire. Ce même ami lui fit alors comprendre que s’il vendait son corps à d’autres vampires et qu’il faisait tout ce qui lui demandait, il pourrait gagner une belle somme d’argent.
Tout en disant à Haneki qu’il n’y avait aucun problème pour payer ses soins, Lest se rendait presque chaque nuit chez un vampire, le plus souvent un aristocrate puissant aux tendances malsaines, et faisait tout ce qu’il voulait. Il se travestissait, il se laissait prendre en photo, il se laissait filmer. Tout lui allait, il supportait tout tant qu’il bénéficiait de beaucoup d’argent en échange pour payer les soins de son amant, tout en lui offrant divers cadeaux. Il priait chaque nuit pour qu’il guérisse miraculeusement, qu’il ne le quitte pas.

« LestSama … S’il te plait … Ne soit pas triste … J’ai eu tout ce dont je voulais avec toi … Je ne suis pas triste de partir … Alors ne le soit pas … »

Même si Lest priait chaque nuit pour que son amour reste en vie, l’inévitable finit par arriver. Alors qu’il écoutait, impuissant, son amant prêt à mourir et qu’il refusait d’y croire, le jeune vampire succomba au désespoir en assistant au bip strident des machines qui signifiait que le cœur du patient ne battait plus. Alors qu’il pleurait au désespoir sur le corps de son amant disparu, Lest déclencha son pouvoir électrique en faisant sauter les fusibles de l’hôpital, encaissant toute l’électricité dans son corps avant de perdre connaissance.
A son réveil le lendemain, Lest s’occupa de l’enterrement de son amant avant d’être le seul à assister à ses funérailles.

« LestKun, tu m’as manqué pendant tout ce temps ! J’ai cru que tu ne reviendras plus jouer avec moi … Tu sais pourtant que j’aime quand tu viens me voir, non ? Aller, viens, je vais te montrer comment je t’aime … »

Après la disparition d’Haneki, Lest se réfugia dans sa chambre, passant ses journées à se coudre des vêtements où à jouer du violon. Il avait besoin de se vider l’esprit, d’apprendre à vivre avec le vide. Pendant quelques semaines, personne ne le vit hors de sa chambre. Il était simplement possible d’entendre le son de son violon, de sa machine à coudre, ou de ses pleurs.
Puis un beau jour, Lest reçu une lettre de son premier client. L’enveloppe contenait quelques photos du jeune vampire dans une situation compromettante, ainsi qu’une lettre menaçant de diffuser les photos s’il ne revenait pas lui vendre ses services. Le jeune vampire fixa la lettre sans réaction. Avec la mort de son petit-ami, il avait complétement oublié ce qu’il avait fait chaque nuit avec autant de personne. Et même si sa famille ne l’aimait pas, il ne voulait pas leur nuire, quoi que cela lui en coûte.
Le soir-même, le jeune vampire se travestit en fille et partit voir son client. Après l’acte, alors qu’il était tranquillement allongé dans le lit de son client, ce dernier revient avec un cadeau pour lui. Surpris et touché, Lest accepta le cadeau avec plaisir, remerciant son client en lui promettant de revenir et de ne plus jamais le faire attendre autant de temps avant de revenir.
Après cette nuit, le jeune vampire alla revoir ses autres clients, partageant de nouveau un lit avec eux en échange d’argent. L’argent qu’il récoltait lui servait pour acheter du matériel de couture et de musique de bonne qualité, mais ce n’était pas le plus important pour lui. La menace de son premier client lui avait fait comprendre qu’il était important pour ses clients, puisqu’il leur apportait du plaisir par sa présence et ses actes. Et pour mieux vivre et se consoler, il avait besoin de se sentir important pour quelqu’un.
A à peine quatorze ans, Lest était un prostitué de luxe qui ne voyait pas sa vie autrement qu’en vendant son corps.

« Bon écoute Lest, j’en ai plus qu’assez de te voir toi et tes sales manies dégoûtantes, à te travestir en ce que tu n’es pas. Je t’ai payé les frais de scolarité à l’Académie Nightray-Daytray. Et je refuse que tu reviennes ici pendant les vacances. C’est clair ? »

Plutôt heureux de pouvoir connaitre d’autre adolescent, et curieux de voir leurs manières, Lest accueillit la nouvelle avec joie en ignorant sciemment les critiques de ses parents. Le seul problème qu’il avait été qu’il allait devoir apprendre à organiser ses semaines pour pouvoir aller voir ses clients afin qu’il ne diffuse rien de compromettant sur lui.




Trivia




Peur : Insectes de toutes sortes
Phobie : Solitude
Allergie : Aucune
Passion : Le chant et les vêtements
Aime - Aime pas : Il adore la musique ainsi que la couture et a une violente aversion envers les injustices de toutes sortes
Autre : En tant que vampire, il maitrise l’électricité, ce qui est fortement utile pendant une coupure ~ Ca fait un générateur de secours ~


Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum