Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Messages : 357
Framboises : 2129
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Ven 3 Juil - 19:54
« Aaah … J-Johan … C’-c’est … »

Saisi par son murmure de plaisir incontrôlé, Samuel cessa toute action et en déduit qu'il avait déniché une zone sensible . Samuel s'en mordit la lèvre, les bruits qu'elle engendrait l'excitait au plus au point, et la sentir aussi génée de ses propres pulsions la rendait encore plus désirable. Il voulait l'entendre, il voulait encore l'entendre gémir alors il enleva délicatement la main qu'elle avait plaquée sur sa bouche suite à sa démonstration assez prononcée de son propre plaisir.

_Courtney...
« J’en peux plus … »

Conscient qu'elle craquait, Samuel comprit que ce n'était plus la peine de prendre des ficelles et qu'il pouvait aller directement aus choses supérieures sans se soucier de grand chose. D'un geste rapide, il s'installa au dessus d'elle. Profita par la même occasion d'ôter la chemise qu'il portait encore sur son dos et déboucler sa ceinture d'un simple geste. Tandis que son pantalon lâchaît glissait légèrement sur ses fesses, il se pencha vers elle, revendiquant un baiser enflammé tout en posant la main sur son ventre plat près de son bas ventre. Le baiser rompu, il entrelaça ses doigts dans ceux de sa petite amie, et se mit à frayer un chemin avec sa langue sur son buste jusqu'à son intimité.
Il voulait la faire languir de plaisir, jusqu'à ce qu'elle cède complètement et littéralement, oubliant toute gène.

« V-Viens … V-Viens en moi … »

Malgré un léger rictus sur ses lèvres à la requête de Courtney, Samuel déclina sa proposition -malgré qu'il n'attendait que ça- d'un ton désobéissant capricieux de l'enfant gâté qu'il avait toujours été. Le jeune homme tenait rarement tête à Courtney ou alors cédait assez vite comme leur dispute précédente. Elle était la seule à savoir le mettre à sa place même pour quelque chose de futile mais pour l'instant, elle lui avait passé le pouvoir, il n'allait pas le lui recéder aussi rapidement.

_Non.

Samuel abandonna les mains de Courtney pour s'attaquer aux brides de son dernier sous-vêtement restant.

_ Avant je crois que j'ai un peu faim... J'ai pas beaucoup  mangé de la journée, je te rappelle.

Il tira légèrement dessus afin de le faire glisser délicatement le long de ses jambes jusqu'à son petit orteil. Le jeune homme abandonna le tissu jusqu'à ce qu'il n'est plus aucun contact avec la peau de Courtney, qu'au bout il se retrouva à genoux au sol.
Samuel prit en main un des pieds de sa camarade afin d'y déposer quelques baisers avec toute la tendresse possible. Pendant cette petite pause qu'il lui offrait, il attrapa fermement ses chevilles les ramenant vers lui, rapprochant Courtney de la même manière.
Il l'a savait complètement dépourvue de vêtements à présent. Vêtements qu'il avait tous ôté un par un. Cependant, il se força à ne pas la reluquer. Parce que si par malheur il la regardait, il risquait de ne plus pouvoir lui résister.
L'adolescent remonta la jambe de sa petite amie par une série de baisers. Arrivé à mi cuisse ou la peau était fine, il se surprit à l'y mordre plus brusquement, à laisser échapper un soupir de plaisir en lui laissant sa marque qu'il caressa juste après avoir.

_  Ca, c'est la preuve que tu m'appartiens Ho'... dit-il tout en reprenant son ton d'enfant gâté.

Quelques tiers de secondes plus tard, la tête brune de Samuel se retrouva nichée dans l'entrejambe de Courtney, le brun souffla légèrement sur sa friandise afin de lui procurer des frissons cinglants, puis commença par la caresser du bout de sa langue qui eux, devenaient peu à peu de plus appuyés au fil des secondes, titillant de temps à autre sa zone sensible et finit par enchaîner des tours de langue d'un rythme lent et soutenu. Samuel se dégagea un instant pour reprendre son souffle, puis recommença de la même façon encore et encore, ne laissant aucun répit à sa partenaire, voulant lui procurer un maximum de plaisir en échange de ce qu'elle lui donnait. La seule chose qui changeait était le rythme qu'il s'amusait à diversifier
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2418
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Ven 3 Juil - 20:36


« V-Viens … V-Viens en moi … »

_Non.

En temps normal, se voir refuser quelque chose qu’elle demandait – surtout de la part de Samuel -, aurait mis Courtney de mauvaise humeur et elle l’aurait rapidement remis à sa place en le rappelant à l’ordre. Seulement là, elle fut totalement incapable de remettre Samuel à sa place en lui rappelant que c’était elle la plus responsable des deux, et que c’était elle qui ordonnait, pas lui. Pour montrer son mécontentement, elle se contenta seulement d’un gémissement de gêne et d’un regard suppliant, essayant de comprendre pourquoi elle essuyait un refus aussi net.

_ Avant je crois que j'ai un peu faim... J'ai pas beaucoup  mangé de la journée, je te rappelle.

Une fois entièrement nue, Courtney laissa un gémissement de gêne lui échapper. C’était gênant que de se retrouver ainsi sans rien, vraiment très gênant. Surtout avec un dominant prononçant des phrases hautement perverse avec une véritable bouille d’ange.
Frissonnant aux baisers sur ses jambes, Courtney laissa un soupir de plaisir lui échappait également à la morsure. C’était certainement l’une des morsures les plus agréables qu’elle n’ait jamais sentis sur son corps.

_  Ca, c'est la preuve que tu m'appartiens Ho'...

Une fois de plus, le corps de Courtney fut pris de frisson en sentant le souffle de son petit – ami entre ses jambes, laissant un couinement de surprise lui échapper quand elle sentit sa langue sur son clitoris. Mon Dieu, elle ne s’était pas attendue à cela. Mais c’était affreusement bon, bien qu’affreusement gênant.
A mesure que la langue de son petit – ami s’affairait sur son sexe, Courtney fut pris de délicieux frissons qui lui firent lâcher des gémissements de plus en plus présent et rapide. Fiévreuse de plaisir, elle posa son bras sur ses yeux, ne s’empêchant même pas de gémir comme elle l’avait fait auparavant. Elle était trop pris de plaisir pour se concentrer sur ça. Tout ce qu’elle voulait, c’était calmer son plaisir grandissant.

« J-Johan … »

Serrant le drap du lit dans l’un de ses poings, ses gémissements se firent de plus en plus prononcés. Elle commença alors à légèrement cambrer son corps.

« J-Je … Je v-vais … »

S’il continuait à l’exciter ainsi, elle n’allait plus tenir longtemps.

avatar
Messages : 357
Framboises : 2129
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Ven 3 Juil - 22:25
« J-Johan … »

Tenant à ce que Courtney prenne le plus de plaisir possible. Les mains de Samuel ne restèrent pas en reste pendant que sa langue s'animait sur la vulve de sa partenaire, loin de là. Il recommença à lui prodiguer des caresses sur son buste, s'acharnant principalement sur sa poitrine qui lui était la plus accessible contenu de sa position.
Un peu plus tard,  toujours attentif à ses mouvements, lorsqu'elle se mit à se cambrer il passa sa main dans la ligne du dos qui s'arquait en même temps qu'elle, cherchant plus que tout à lui faire du bien.  Son plan semblait fonctionner car elle ne retenait plus ses gémissements, qui se faisaient de plus en plus accentués, ce qui ne fit que flatter sa fierté masculine. Il faisait bien son travail.

« J-Je … Je v-vais … »


Quand Samuel sentit que Courtney était plus qu'à ses limites, il abandonna brusquement ce qu'il était en train de faire. Ce n'était pas le moment pour ça, sinon ça gâcherait la suite, d'autant plus qu'elle était suffisamment gênée par ses précédentes actions, valait mieux ne pas pousser le bouchon, cela restait sa première fois, il voulait que ça soit parfait. Se relevant correctement sur le lit, il se mit à la contempler la nudité de sa petite-amie tandis qu'elle se calmait. Elle était magnifique, il se surprit de douter un moment que cet instant fusse vraiment réel. Jamais le mois dernier, il aurait pensé se retrouver dans cette situation, et c'était une sacrée situation, n'empêche.  Il voulut parler mais rien ne sortit à part un gémissement de douleur.

_Aaah.. C'est moi qui n'en peux plus maintenant..

Son érection avait atteint le maximum et ne supportait plus d'être autant séquestrée de la sorte. Le jeune homme s'écroula sur Courtney en laissant échapper un murmure de plainte. Ayant mal, il ne se sentait plus dans l'incapacité de bouger de lui même.

_Ho..tu veux bien me.. délivrer ? S'il te plaît ?
supplia-t-il malgré que gêné dans les circonstances actuelles
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2418
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Ven 3 Juil - 23:10


« J-Je … Je v-vais … »

Ne sentant plus aucune action sur son corps, Courtney ouvrit doucement les yeux à la recherche du regard de son camarade. Elle le regarda alors d’un air totalement perdu et envieux d’aller plus loin, voulant calmer la chaleur ardente qui animait son corps. Elle était une Vampire maintenant, elle n’était pas censé ressentir le froid ou la chaleur, alors elle n’était absolument pas habitué à avoir aussi chaud, aussi longtemps, sans être calmé par la patience. Elle savait au plus profond d’elle – même que seule la présence de Samuel, en elle, réussirait à la calmer et à faire tomber sa fièvre de plaisir.
Quand elle remarqua le regard insistant de son petit – ami sur son corps nu et transi de plaisir, elle détourna le regard, gênée d’être ainsi observé alors qu’elle était en tenue d’Eve.

« M-Me regarde pas comme ça … C’est g-gênant … »

Elle avait beau se savoir attirante, sûrement encore plus une fois prise de plaisir, cela restait gênant que de se faire admirer de la sorte. Et comme elle n’avait pas l’habitude, cela ne l’aidait pas à dissiper sa gêne. Elle comprenait malgré tout que son petit – ami ne puisse s’empêcher de l’observer ainsi. Cela faisait longtemps qu’il ressentait de l’amour envers elle, et il avait certainement dû rêver de ce moment plusieurs fois, et cela devait également être extrêmement tentant que d’observer le corps nu de sa moitié, alors elle ne pouvait pas le blâmer. Mais cela restait gênant, que de sentir son regard brûlant parcourir son corps.

_Aaah.. C'est moi qui n'en peux plus maintenant..

Surprise de sentir le corps de Samuel s’écroulait soudain sur elle, Courtney laissa un couinement de surprise lui échappait avant de sentir une bosse proéminente entre ses jambes. Elle les remua légèrement et, en trouvant l’origine de cette bosse, ne fut que plus gênée encore. Elle sentait parfaitement le membre retenu de Samuel entre ses jambes.

_Ho..tu veux bien me.. délivrer ? S'il te plaît ?

La brune détourna le regard, encore une fois de gêne. Même avec toute la volonté du monde, elle était incapable de dire non à ce que Samuel lui demandait en utilisant une voix pareille. Généralement, son camarade pouvait lui demander tout et n’importe quoi avec une voix ou une moue mignonne, elle restait complétement de marbre et remportait toujours le combat, à moins qu’elle ne cède volontairement pour être tranquille. Mais entre la voix plaintive de son camarade, et son propre état à elle qui l’empêchait d’agir avec son caractère habituel, elle était incapable de refuser quoi que ce soit.
Malgré tout prise de court, Courtney ne savait pas vraiment comment s’ y prendre. Elle n’avait ni la force ni le courage nécessaire pour inverser les places, et dominer Samuel. Avec toutes ses caresses et le plaisir intense qu’elle avait ressenti, ses forces de Vampire accrues avaient tout bonnement quitté son corps. Elle était incapable de soulever le corps de son petit – ami, même l’espace de quelques secondes, pour prendre sa place. De plus, rien que l’idée de se retrouver en dominante là gênait horriblement. Si elle le faisait, elle serait incapable de dissimuler sa moue ou quoi que ce soit, et elle serait entièrement offerte au regard brûlant de désir de son petit – ami, et c’était beaucoup trop gênant pour elle.
Après quelques secondes d’hésitations et une profonde inspiration, Courtney entreprit enfin d’accéder à la demande de son petit – ami. Elle passa d’abord délicatement ses mains dans son dos, afin de le caresser avec légèreté. Puis, petit à petit, elle descendit ses mains pour atteindre son pantalon d’uniforme déjà détaché et le lui retira tant bien que mal. Avec l’esprit un peu plus clair puisqu’elle n’était plus touchée, une idée germa dans son esprit. Samuel l’avait fait presque fondre de plaisir, alors pourquoi elle ne ferait pas de même ? Certes, elle serait incapable d’aller aussi loin que lui, mais au vu de son état, de simples caresses risqueraient d’empirer son état.
Exécutant sa douce vengeance, Courtney reposa délicatement ses mains sur le dos de son petit – ami avant de passer une main traitresse sur son torse pour atteindre son entrejambe déjà bien gonflé. Gênée, mais sans pour autant mettre fin à son idée, elle caressa lentement et doucement le membre de son petit – ami, à travers le caleçon qui lui restait. Quand elle estima l’avoir assez fait souffert de plaisir, elle entreprit de lui retirer le seul vêtement qui lui restait, passant une seconde l’une de ses mains dessus pour le caresser une dernière fois en traitre avant de se rallonger complétement sur le lit en fixant un regard mêlant confiance et désir dans le regard vert de Samuel. Ce regard ne voulait dire qu’une seule chose, « Je suis toute à toi, je t’offre la chose la plus précieuse au monde, ma virginité. »

avatar
Messages : 357
Framboises : 2129
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 5 Juil - 19:04
_S'il- S'il te plaît.

Redemanda-t-il après s'être complètement effondré sur elle. Souffrant de cet enfermement qui durait depuis trop longtemps l'adolescent ne pouvait rien faire de lui même dans cette position et n'avait d'autre choix que de supplier sa partenaire d'une voix plaintive. De toute façon, à a la base il voulait qu'elle le fasse d'elle-même ce qui l'exciterait d'avantage, malgré qu'il se sente extrêmement gêné de lui demander une telle chose. Il se doutait au vu de ses aptitudes de vampire, qu'elle était amplement capable de le renverser, bien qu'elle n'en fit rien, restant à sa place en lui procurant des douces caresses. il ne lui demandait pas d'inverser les rôles, bien qu'il n'y serait pas compte, mais ça aurait été beaucoup plus pratique pour le déshabiller, n'empêche. Ne pouvant guère réaliser le moindre geste au vu de son état, le jeune homme se soumis aux délicates mains de sa petite amie qui se faufilaient peu à peu le long de son dos jusqu'à ce qu'elles atteignent ses derniers vêtements. Une fois son pantalon éliminé de la partie, l'une des mains de Courtney s'aventura sur son torse suivant le chemin d'une ligne droite vers son caleçon mais ne fit rien pour l'enlever s'attardant sur le sexe en érection du brun à travers le tissu à toute surprise.Serrant le drap de ses poings, Samuel tentait d'étouffer les gémissements brûlants de plaisir  que lui procurait les caresses traîtresses qu'effectuait Courtney sur son entrejambe sans y arriver. Il en était à un extremum de sensibilité, s'empêcher de l'exprimer était une véritable galère et elle le savait. Il ne s'y attendait guère mais ne refusa en aucun cas cette délicieuse torture. Il se perdit dans la douler que ça lui procurait et le plaisir que cela lui apportait.De toute façon, il ne pouvait rien y faire quoi qu'il en soit.
Quelques instants plus tard, quand elle se décida à mettre fin à son châtiment, il laissa échapper un hélas de soulagement dans sa langue natale, haletant doucement d'un souffle chaud.
_Santo Dios...
Tandis qu'il se redressait, il se mordit la langue en ressentant une énième caresse sur son membre sans tissu cette fois-ci pour trouber le contact de ses doigts. Il croisa ensuite le regard de Courtney qui se réinstallait à son aise se préparant à la suite.  Il lisait parfaitement  danse ses yeux le désir qu'elle éprouvait sûrement autant que lui mais également contre toute attente une confiance aveugle indémesurée qu'elle lui portait, jamais exprimée jusqu'à présent. Et lorsque l'on connaissait Courtney Harper, c'était quelque chose d'évidemment très dur à obtenir.Le fait de se sentir si spécial à ses yeux était un sentiment indéfinissable pour Samuel mais qui le comblait de gratitude Fermement décidée à s'abandonner corps et âme à lui. Samuel se promis intérieurement de ne jamais lui faire regretter son choix. Au grand jamais..

Redécouvrant une nouvelle fois la nudité de Courtney, son regard s'amplifia de désir pour elle. Il écarta les jambes de celle-ci commençant à rechercher du bout de sa verge son entrée. Le jeune homme prit soin de la pénéter lentement et sûrement pour ne pas rencontrer de blocages ou encore lui faire mal jusqu'à ce qu'il soit totalement entré. Ensuite, il se pencha vers ses lèvres quémander un baiser qu'il fit durer le plus longtemps possible tout en caressant son corps délicat. Il profitait de la longueur du baiser pour savourer avec délice cet instant où il était complètement en elle, de sa chaleur, du contact de sa peau contre la sienne, c'était d'un pur extase. Le baiser rompu, il se retira entièrement d'elle pour se la réapproprier instantanément d'un coup moyennement plus vif que le premier. S'enchaîna alors des vas-et-vient lents et réguliers. En les exécutant  continua ses baisers, dans le cou, sur le buste tout comme ses caresses. Quand il n'en faisait pas, il s'arrêtait pour effectuer des mouvements circulaires sur le bas -ventre pour stimuler encore plus sa partenaire. Accélérant de plus en en plus le rythme,  Samuel se redressa pour se mettre plus à l'aise, s'exposant à la vue don amante.  Il ralentit soudainement afin de lui voler un énième baiser, quoi que plus incendiant que les précédents avant de reprendre le mouvement
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2418
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 5 Juil - 21:30


En plongeant son regard marin dans celui de Samuel, Courtney remarqua bien qu’il appréciait d’être aussi précieux à ses yeux, mais qu’il aimait d’autant plus la confiance totalement aveugle qu’elle lui portait. Etant ce qu’elle était et vivant ce qu’elle avait vécu, la confiance était quelque chose de quasiment impossible à obtenir de sa part. Mais en ayant côtoyé Samuel depuis ses dix ans, elle avait appris à le connaitre et il avait réussis à se faire une place dans son cœur, petit à petit. Et de fil en aiguille, en voyant qu’il lui restait fidèle malgré son caractère et certaines situations, elle lui avait peu à peu donnée de sa confiance. Et après sept ans à vivre en permanence avec lui, il avait gagné sa confiance si dure à obtenir, même si elle ne lui avait jamais vraiment dit. Elle n’aimait pas s’épandre sur ce qu’elle ressentait, alors elle avait laissé Samuel devinait cela tout seul, comme un grand. Et s’il ne l’avait pas encore compris … Eh bien, maintenant, il le savait.
A la vue de son petit – ami qui fixait son corps entièrement nu, elle détourna le regard, toujours gênée. Elle n’était plus gênée de laissait entendre son plaisir, ni même de se faire toucher, mais elle restait gêné quand elle sentait son regard brûlant parcourir son corps avec une envie non – dissimulée. Elle – même ne se privait pas de regarder son torse finement dessiné, dévorant même son camarade avec un regard désireux. Alors comme elle le dévorait également du regard, elle ne le blâmait pas de faire de – même avec elle.
Lorsque Samuel la pénétra, par réflexe, Courtney se raidit. Sur le coup, la sensation n’était pas franchement agréable, et même assez gênante. Mais quand leurs lèvres se lièrent dans un baiser intense, la brune oublia bien vite ses appréhensions et cette légère sensation désagréable qui l’avait envahi. Bien vite, grâce aux caresses, aux baisers, et à la sollicitude de son camarade, Courtney savoura rapidement le plaisir qui parcouru rapidement la moindres veines à l’intérieur de son corps.
Plus les vas – et – vient se firent rapide et présent, plus les gémissements que laissaient entendre Courtney se firent rapide et fort. Il n’ y avait aucun doute à avoir, elle aimait ce qu’elle ressentait, et elle avait oublié toute forme de gêne existante pour se focaliser uniquement sur la présence de Samuel en elle qui lui faisait ressentir un plaisir des plus délicieux qu’elle n’aurait jamais cru pouvoir ressentir un jour.
C’était une pure extase, elle aurait souhaité que cela ne s’arrête jamais.

« Aaah … J-Jo … J-Johan … »

Le septième ciel d’atteint, Courtney se cambra avant de se rallonger lentement sur le lit, exténué. Elle qui était endurante en temps normal dans tout ce qui était physique, Samuel avait réussis l’exploit de lui voler toute forme d’énergie.
Quand son camarade eut éprouvé tout le plaisir possible, Courtney l’attira sur le lit, à ses côtés, afin de se nicher dans ses bras en se moquant éperdument du fait qu’ils étaient aussi nus l’un que l’autre.

« … Tu me dois un uniforme … »

Un léger sourire amusé aux lèvres, Courtney déposa un baiser sur les lèvres de son petit – ami. Elle mourrait d’envie de dormir, mais d’abord, elle voulait un peu savourer le petit nuage sur lequel elle avait l’impression de vivre.
Fixant son camarade dans les yeux, avec un regard plein de confiance et d’amour, Courtney l’embrassa une seconde fois.

« Johan … »

Rattrapé par le sommeil, elle se cala dans les bras de son petit – ami, ses yeux se fermant petit à petit.

« Je t’aime … »

Ses yeux se fermèrent complétement, et elle se laissa aller dans les bras de Morphée, un léger sourire aux lèvres.

avatar
Messages : 357
Framboises : 2129
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 20 Juil - 17:13
« Aaah … J-Jo … J-Johan … »

Samuel réprima  un sourire en entendant son prénom avant d'atteindre l'orgasme l'instant qui suivit. Le souffle court, il se laissa aller aux mains de Courtney qui l'attirèrent à côté d'elle. Il scruta un moment le plafond afin de redéposer ses esprits sur la terre ferme et prendre conscience de ce qui venait de se passer. C'était juste..divin. Il n'y avait pas meilleur mot. Il reporta son attention sur Courtney qui se nichait affectueusement dans ses bras, prête à se laisser emporter par le marchand de sable à tout moment. Lui aussi se sentait étrangement épuisé par tant d'effort qu'il sentait sa vision se troubler mais ne s'en inquiéta pas plus

« … Tu me dois un uniforme … »

Le jeune homme haussa un sourcil, ne comprenant pas pourquoi elle lui disait cela. Puis après se souvint d'avoir détruit la pauvre chemise dans son empressement.

_ Je..je pensais que tu n'en voulais pas ! dit-il gêné et d'un ton complètement naïf

Il allait s'excuser auprès d'elle quand il vit son sourire amusé sur ses lèvres. Il comprit.C'était ironique, elle n'en voulait pas de cet uniforme de toute façon.  Une partie de lui était un peu déçu, il l'aimait bien lui. Il rit de sa propre bêtise puis se mit à contempler sa petite amie qui l'embrassa peu après.

« Johan … »
_Mmhh ?
« Je t’aime … »
_Je t'aime aussi


Un sourire apparu sur ses lèvres, tandis qu'il passait la main dans ses cheveux. Il attendit qu'elle s'endorme complètement avant de lui même tomber dans la fatigue, comme il le faisait avant quand elle s'endormait après un de ses cauchemard, admirant sa moue d'ange extrêmement calme et apaisée.
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2418
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 20 Juil - 18:54


Après une nuit de sommeil délicieuse, Courtney ouvrit doucement les yeux, bougeant légèrement avant de hausser un sourcil en sentant une présence près d’elle. Posant son regard sur Samuel, elle le dévisagea de surprise. Elle … S’était réveillée avant lui ? C’était certainement une première depuis très, très longtemps. Généralement, elle se réveillait peu de temps après lui, et finissait généralement par se rendormir. Pour qu’elle soit prête à l’heure, il fallait que Samuel la sorte lui – même du lit et la force un peu pour qu’elle se motive.
Se détachant lentement de son camarade en faisant ce qu’elle pouvait pour ne pas le réveiller, Courtney sortit délicatement du lit et se stoppa brutalement en remarquant qu’elle était complétement nue. La nuit lui revenant en mémoire, elle piqua un fard en souriant timidement. Pour une fois, elle était de bonne humeur en se levant !
N’ayant aucun vêtement à elle sous la main, elle attrapa la chemise de Samuel qu’elle enfila et boutonna rapidement avant d’aller vers le mini – frigo de leur chambre. Elle farfouilla dedans pour trouver une bouteille d’eau, en but quelques gorgées et partit vers son armoire pour prendre de quoi s’habiller.
Mais l’armoire était vide. Elle n’avait plus l’uniforme de la Day Class, celui de la Night Class n’était plus mettable et sa robe était à laver. Elle n’avait littéralement rien à se mettre. Et vu qu’elle ne pouvait décemment pas aller chercher de quoi s’habiller dehors. Cela se résumerait à se balader dans les couloirs simplement vêtu de la chemise trop grande de son camarade. Et ce n’était pas tellement possible.
N’ayant plus qu’une solution pour avoir de quoi s’habiller, Courtney se tourna vers son camarade, encore endormis. Discrètement, elle alla jusqu’au lit, et s’installa à califourchon sur lui. Avec son index, elle appuya sur l’une de ses joues.

« Johaaaaaaan … Debout … Aller … »

Continuant d’appuyer sur sa joue, elle finit par doucement la tirer.

« Si tu te réveilles pas, tu vas être mouillé … »

Sous – entendant qu’elle lui viderait la bouteille d’eau sur la tête, elle finit par soupirer en voyant qu’il continuait de dormir.

« … Il pourra pas dire que j’ai pas essayée d’être gentille … »

Elle ouvrit la bouteille, la positionna au – dessus de la tête de Samuel, et la renversa sur lui.

avatar
Messages : 357
Framboises : 2129
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 20 Juil - 20:26
La nuit qui venait de passer, était loin d'être l'une des  plus calmes de Samuel . Certes, il dormait profondément mais son esprit était très loin et terrifié. Comme s'il criait de l'intérieur emprisonné. Les rêves de Samuel étaient tous vêtus de rouges, rouge comme le sang, de cris, de cadavres mais tout restait flou et inidentifiables sous forme de flashs. A chaque fois qu'il commençait à s'agiter dans son sommeil, une chanson chantée par une voix bien familière à son esprit se mettait à résonner, ce qui le calmait instantanément et le replongeait dans un sommeil profond.. puis les flashs recommençaient, différents des autres mais saisis  des mêmes sensations plein de terreur, d'effroi, d'images  extrêmement glauques, puis il commençait à se réveiller et la chanson revenait, et cela défilait en boucle sans s'arrêter. Sans qu'il n'arrive à se réveiller. Quelques heures après tout devient rouge, et il se voyait lui au milieu de tout ce rouge sans rien d'autre autour et il ne faisait que s'y enfoncer, , il se voyait débattre pour monter à la surface sans y arriver, il se noyait dans ce bain rouge. Ses forces consumées et ne pouvant plus respirer, Samuel suffoqua. Le liquide rouge pénétrait dans sa gorge, il en reconnut le goût ce n'était rien d'autres des litres et des litres du sang s'engouffrant peu à peu dans ses poumons. Cette sensation de mourir noyé était insupportable, effrayant c'était lent, douloureux et semblait tellement réel  que l'adolescent se réveilla en sursaut, le coeur battant à toute vitesse.

Après tout se passa extrêmement vite. Premièrement, le jeune homme eut une irrémédiable envie de pleurer, d'éclater en sanglots, peu après il se calma se rendant compte qu'il avait bien avalé quelque chose de travers vers ses poumons, qu'il était imprégné d'un liquide mais ce n'était que de l'eau. Puis se passa une seconde où il ne comprenait pas ce qui s'était passé et oublia immédiatement tout ce dont il avait rêvé. Après cela, Samuel se rendit compte une deuxième fois qu'il était trempé et qu'il venait de se réveiller et au vu de la demoiselle qui semblait bien amusé de son état, il en déduit que c'était le résultat de son travail. Il entreprit un sourire sadique.

_Oh toi alors ! dit-il en attrapant sa bouteille des mains pour retourner toute l'eau contre elle..

Avant de la renverser juste après et se nicher dans son cou tel un chiot content de voir sa maitresse il bougeait sa tête dans tous les sens tout en grognant affectivement, il savait que le frottement de ses cheveux chatouilleraient Courtney, ce pourquoi il faisait ça. Il l'a chatouillait d'ailleurs de partout en petite vengence contre ce qu'elle lui avait fait. En la touchant au travers de sa chemise, Samuel se rendit compte rapidement qu'elle n'avait rien en dessus. Il arrêta de faire l'idiot puis se redressa et lui adressa un sourire matinal tout en la saluant plus poliment que précédemment

_Bonjour.

Il constata également que non seulement elle ne portait de sous-vêtement, que ses parties intimes à cause de la chemise entièrement trempée mais qu'elle lui avait piqué sa chemise pour se vêtir. Sexy. Rien que ce spectacle  servait à éveiller ses sens. Samuel se mordit la lèvre, c'était plus que tentant que cela sonnait presque comme une invitation.

_J'aimerais bien récupérer ma chemise . Puis-je ?
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2418
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 20 Juil - 21:06


Fière d’avoir réveillé Samuel aussi efficacement, Courtney le regarda mettre du temps à comprendre ce qui lui arrivait. Et vu le sourire fière et la lueur d’amusement qui éclairait son regard, il était facile de comprendre qu’elle était l’instigatrice de ce réveil … Aquatique. Mais à la vue de son sourire sadique, elle perdit tout de suite son sourire. Elle n’avait absolument pas pensé à ce qu’il puisse se venger.

_Oh toi alors !

« A-Aaah ! Espèce de sadique ! Elle est glacée l’eau en plus ! »

Eclatant de rire en se retrouvant complétement trempée, Courtney laissa d’autre petit rire traverser ses lèvres en sentant les cheveux de Samuel la chatouillait avant de finalement se remettre à éclater de rire quand elle se fit chatouillait. Elle avait beau essayer de se retenir de rire, elle en était incapable. Alors quand Samuel s’arrêta, elle fut complétement essoufflée.

_Bonjour.

« Je me vengerais de cet affront, sois en certains ! »

En constatant le regard de Samuel sur son corps, elle baissa les yeux et, voyant que la chemise était quasiment transparente à cause de l’eau, ses joues se teintèrent de rouge sans pour autant qu’elle ne cherche à se cacher. De toute façon, qu’aurait – elle bien put faire ? Elle n’avait rien à se mettre, alors …

_J'aimerais bien récupérer ma chemise . Puis-je ?

« Un certains brun pervers qui ne se cache pas pour me reluquer et dont je tairais le nom la complétement trempée, donc je doute que tu puisses la mettre tout de suite … Mais je te la rends à une condition ! »

Se relevant tranquillement sur le lit pour s’asseoir à genoux dessus, elle entreprit d’expliquer ce pourquoi elle avait en premier lieux voulu le réveiller, avant qu’il ne la trempe de la tête aux pieds.

« Le problème, c’est que j’ai rien pour m’habiller. Mon Oncle m’a retiré l’uniforme de la Day Class et ma robe noire est je ne sais où. Quant à mon uniforme de la Night Class … Je ne crois pas nécessaire de préciser que le même brun pervers qui me reluque et qui a trempé ta chemise à déchirer celle de mon uniforme ? »

Tirant la langue avec un regard amusé, elle finit par se rallonger sur le lit, son regard calmement posé sur Samuel.

« Donc faudrait que tu ailles demande à mon Oncle un nouvel uniforme. Même si je préfèrerais que tu ailles chez lui, pour me ramener l’une de mes robes. Et si tu me ramènes ma robe au lieu d’un uniforme, je peux être très mignonne en contrepartie … »

avatar
Messages : 357
Framboises : 2129
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 20 Juil - 23:15
« Un certains brun pervers qui ne se cache pas pour me reluquer et dont je tairais le nom la complétement trempée, donc je doute que tu puisses la mettre tout de suite … Mais je te la rends à une condition ! »

Samuel devint rouge en entendant le "qui ne se cache pas pour me reluquer" et détourna le regard. C'est vrai qu'il n'arrêtait pas mais c'était instinctif, il ne s'en rendait même pas compte tellement il.. Bref. Il fit de son mieux pour la regarder à nouveau sans dériver son propre regard sur autre chose et l'écouter calmement comme un élève assidu.

« Le problème, c’est que j’ai rien pour m’habiller. Mon Oncle m’a retiré l’uniforme de la Day Class et ma robe noire est je ne sais où. Quant à mon uniforme de la Night Class … Je ne crois pas nécessaire de préciser que le même brun pervers qui me reluque et qui a trempé ta chemise à déchirer celle de mon uniforme ? »

Ah non.. Encore ?! Il n'y arrivait définitivement pas. Tant pis il continuerait alors, et il le fit bien comprendre en adressant un sourire à celle qui lui tirait la langue.

« Donc faudrait que tu ailles demande à mon Oncle un nouvel uniforme. Même si je préfèrerais que tu ailles chez lui, pour me ramener l’une de mes robes. Et si tu me ramènes ma robe au lieu d’un uniforme, je peux être très mignonne en contrepartie … »

_Ne penses-tu pas que je devrais rester pour te protéger de ce certain brun pervers qui a trempée cette chemise plutot ? On ne sait pas quelles intentions mal intentionnées il pourrait tenter pendant mon abscence.

L'adolescent rigola mais ne fit aucun geste montrant qu'il allait se lever préférant continuer de reluquer sa camarade. Malheureusement la chemise commençait à sécher et à se décoller de son corps, ce qui eut l'effet de faire apparaître une moue sur son visage. Il décolla enfin les yeux de Courtney pour jeter un oeil au réveil. Il avait dormi tout ça de temps ? Comment c'était possible ? Ce n'était guère dans ses habitudes ! Samuel se dégagea du lit bien qu'entièrement nu mais c'était le cadet de ses soucis, il était en retard pour ses cours du matin. Le chargé de discipline s'empressa d'aller vers son armoire chercher des sous-vêtements et un uniforme pour s'en aller.

_Désolé, mais tu vas devoir rester comme ça pour l'instant.

Il s'empressa vers la porte de sortie mais se freina brusquement avant de revenir vers Courtney, repensant vaguement à ses paroles.

_Attends.. Quand tu as dis que tu te monterais très mignonne en contrepartie, ça voulait dire que tu ferais sans réticence ce que j'aurai décidé ?

Son regard s'illumina suite à son approbation, le garçon tapa des mains en sautillant en exclamant un cri de joie

_Je vais te chercher cette robe !

Samuel reprit son chemin immédiatement pui s'arrêta... encore. Puis se mordit la lèvre. Il n'aimait pas qu'elle le traite de pervers, il laissait passer parce que c'était amusant mais il n'aimait pas vraiment ce terme.

_ Je ne suis pas pervers, j'ai envie de toi c'est différent. Prenant sa propre défense d'un ton totalement sérieux avant de lui faire un clin d'oeil et partir de la pièce

En arrivant chez son Oncle, Samuel découvrit celui-ci installé dans le canapé en plein entretien avec Fire HandelGott. Samuel soupira. La matinée avait si bien commencée, pourquoi venait-il la gâcher ?

_Samuel tu es en retard !
_Ooohh ! Sami' ! Quelle joie de te voir ! Comment va ma Courtney chérie aujourd'hui ?
_Qu'est-ce que vous faites là ?
_ Je suis juste venu régler quelques formalités pour une amie, n'est-ce pas ?
reprit-il la parole ne laissant pas au Directeur de s'exprimer.

Soites. Samuel reprit son chemin. Il n'avait pas de temps à perdre à discuter avec ce vampire surchauffé et encore moins d'un sujet qui n'avait l'air guère intéressant. Il attrapa une robe dans le dressing de sa petite amie et s'en alla par la porte de derrière pour ne pas déranger son Oncle et recevoir une énième remarque déplacée de Fire.

_Voilà ! s'exclama-t-il en revenant dans sa chambre la robe en main

Il lança une petite chansonnette de victoire avant de poser le vêtement à côté de la brune.

_Maintenant je file !

Il s'en alla à la vitesse de l'éclair en laissant un dernier baiser à Courtney.
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2418
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mar 21 Juil - 0:18


_Désolé, mais tu vas devoir rester comme ça pour l'instant.

Courtney haussa doucement les épaules en flemmardant sur le lit de son camarade. Sécher les cours, c’était pas un problème pour elle. Certes, elle préférait les sécher en trainant dans l’établissement ou en ville, mais sécher en restant dans sa chambre ne la gênait pas non plus. Elle se mettrait certainement à dormir où à fouiller dans les affaires de Samuel, histoire de s’occuper.

_Attends.. Quand tu as dis que tu te monterais très mignonne en contrepartie, ça voulait dire que tu ferais sans réticence ce que j'aurai décidé ?

Dévisageant Samuel en se relevant, Courtney retint un fou rire. Il était aussi long que ça à la détente ? La reluquer de bon matin lui avait grillé quelques neurones ?

_Je vais te chercher cette robe !

Courtney retint un rire. C’était beaucoup trop facile de lui faire faire ce qu’elle voulait. Mais maintenant, elle n’avait plus qu’à prier pour pas qu’il ne lui demande quelque chose de tordu.
Voyant qu’il s’était brusquement arrêter, elle le fixa avec un air intrigué. Il ne se plaignait pas d’être en retard, avant ? Pourquoi était – il encore là ?

_ Je ne suis pas pervers, j'ai envie de toi c'est différent.

Il ne lui en fallut pas plus pour piquer un fard. Courtney attrapa un coussin pour le lancer à la figure de Samuel en le traitant d’idiot, mais il avait déjà fermé la porte. Elle murmura alors qu’elle se vengerait pour cela ultérieurement, réfléchissant déjà à quoi lui faire en se rallongeant sur le lit.

_Voilà !

« Rapide ! »

Prenant sa robe en main, Courtney laissa Samuel repartir tandis qu’elle se levait pour enfin s‘habiller. Prenant son temps sous la douche afin de profiter de l’eau chaude, elle re sortit une bonne heure après, trouvant un oiseau à sa fenêtre. Poussant un long soupir en sachant qu’il s’agissait d’un ordre d’exécution de l’Association des Hunters. Après l’avoir lu, elle le fourra dans sa poche, attachant Artemis à sa cuisse avant de sortir de la chambre pour sortir de l’Académie.

<< Mademoiselle Courtney ! Grâce à toi j’ai eu la meilleure note à mon devoir de Latin ! >>

Se tournant pour voir Chiaki, Courtney eut la surprise de voir qu’il portait une pile de livre phénoménale. Sans réfléchir, elle en prit une partie pour l’aider, le soulageant de sa peine. Evidemment, quand elle apprit qu’il devait apporter ça en classe, elle fit la moue. Elle allait devoir se dépêcher de déposer les livres pour ensuite partir et éviter que le prof ne l’accoste.

« Oh, Chiaki. Tu pourras dire à Johan que j’ai affaire en ville mais que je reviens en début de soirée ? Je dois partir maintenant. »

<< Haï ! >>

Après avoir ouvert la porte de la salle tant bien que mal, Courtney laissa passer Chiaki, le suivant pour déposer les livres sur le bureau du prof. Et avant même que le professeur de lui adresse la parole, elle ébouriffa affectueusement les cheveux de Chiaki et re sortit aussi tôt. Et une fois dans le couloir, elle s’empressa de sortir de l’Académie pour aller en ville et chercher le Level E à éliminer.
De son côté, Chiaki obéit docilement à Courtney et, dès la fin du premier cours, alla prévenir Samuel de ce que Courtney lui avait signifié.

*-*-*-*-*-*-


Courtney revint en début de soirée, un peu avant l’heure de la ronde avec Samuel en étant mi- contrarié mi- préoccupé. Elle avait pu exécuter son contrat sans problème, le seul truc, c’est qu’elle n’arrivait presque plus à manier Artemis. Elle pouvait la prendre en main, mais dès qu’elle la manier de trop, une décharge électrique désagréable lui parcourait le bras et la paralysait quelques secondes.
Elle cherchait donc un moyen de résoudre ce problème, totalement absorbée par ses pensées sans même remarquer si quelqu’un s’approchait ou non d’elle.

avatar
Messages : 357
Framboises : 2129
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mer 22 Juil - 20:47
]Samuel arriva à son premier cours avec une bonne vingtaine de minutes de retard. Cependant il n'eut aucune remarque déplacée de son professeur. Il était comme le fils du directeur, il pouvait faire ce qu'il voulait dans l'établissement on ne lui dirait rien. Et en plus c'était une première d'avoir autant de retard donc encore une raison pour laisser passer. Mais on pouvait voir dans le regard de l'adulte qu'il n'appréciait pas que quelqu'un vienne déconcentrer ses élèves en arrivant au milieu du cours.

_ Dépéchez-vous de vous asseoir M. Mercedes

Samuel chercha rapidement une place de libre dans la salle qui était bondée pendant que le professeur essayait de recapter l'attention de ses élèves. Il n'y en avait d'une seule en bout de rang. En voyant la personne qui était assise juste à côté qui n'était qu'autre qu'Hanae Takanashi, Samuel se dit que sécher , ce n'était pas si mal après tout. De temps en temps, bien sûr.

_ Qu'attendez-vous à rester planté là ?
_Désolé

En se dirigeant vers Hanae, le jeune homme se sentit obligé de lui adresser un sourire bien que forcé, ne serait-ce que pour être poli.. Il n'avait pas eu le temps de mettre les choses claires avec elle, c'était peut-être le moment. En la voyant en grande discussion avec sa voisine, il soupira, voilà qu'elle allait parler dans sa tête pendant une demi-heure.
A vrai dire non, elle fut plus que silencieuse dès qu'il se plaça à côté d'elle, arrêtant d'ailleurs toute suite sa conversation actuelle. L'adolescent haussa les sourcils, ça ne lui ressemblait pas mais c'était mieux comme cela. Néanmoins pendant toute la seconde partie du cours, il se sentit extrêmement dévisagé par Hanae, mais dès lors qu'il tournait la tête vers elle, elle replongeait dans son cahier ce qui ne fut qu'intriguer Samuel encore plus. Qu'est-ce qu'il lui arrivait à celle-là ? Autant il était gêné de ce qui c'était passé même si'l savait qu'il ne devrait pas l'être, surtout qu'elle avait voulu l'enguirlander pendant qu'il n'était pas lui-même. Autant il ne comprenait pas ce qui s'était passé pour qu'elle lui fasse la gueule du jour au lendemain.

_ Ecoute Hanae, je...

Une fois que la cloche retentit pour signaler la fin du premier cours. Hanae remballa ses affaires à la vitesse de l'éclair pour s'en aller aussi vite. Enfin bref.
Tandis qu'il rangeait ses affaires, une tête blonde apparut brusquement devant lui.

_SempaÏ ?

Quand il reconnût la personne venait de lui adresser la parole. Samuel était sûr de lui à présent. Il aurait du rester dans son lit. Pourquoi il venait lui parler celui-là ?,

_ Tachibana ?
_Mademoiselle Courtney a tenu à ce que je vous informe qu'elle a affaire en ville mais qu'elle reviendra en début de soirée.
_Tu as vu Courtney ce matin ?


Bien sûr qu'il l'avait vue, c'était une question idiote qui ne demandait pas réellement une réponse. Mais le simple fait qu'ils s'étaient vus énervait Samuel. Courtney avait été clair, ce n'était qu'un petit frère de coeur. Il l'a croyait, bien sûr qu'il l'a croyait mais il ne pouvait supporter une relation exclusive avec une autre personne que lui. Il voulait être le seul, dans tous les domaines. Faut dire qu'au cours des années, le brun, loin d'être stupide avait parfaitement remarqué qu'elle ne se montrait sympa qu'avec lui. Partager cela après tout ce temps semblait difficile pour le jeune homme.

_Oui elle m'a aidé a porter une pile de livres que le professeur m'avait envoyé cherché. J'ai pu aussi la remercier pour la super note de latin que j'ai réussi à obtenir grâce à elle. D'ailleurs je voulais lui offrir un cadeau pour ça, tu aurais une idée ? Vu que vous semblez très proches !

Bien que Samuel avait décidé de faire des efforts. Quand votre rival vient vous dire d'un air tout enjoué qu'il veut offrir un cadeau à votre petite amie alors que vous ne lui en avez jamais offert. Cela avait le mérite d'agacer.

_ Je vois. Je crois qu'elle a un faible pour les araignées. Les grosses mygales tu vois le genre, tu n'as qu'à lui en offrir une peluche. Elle en sera ravie.
_ Hum..Je pense que tu te trompes, elle a horreur de ces bestioles.

Samuel lui jeta un regard noir. Bien sûr qu'il était au courant, il avait juste voulu le piéger, mais il ne pensait pas que cette tête blonde serait au courant. Courtney faisait tout pour qu'on la pense intouchable.

_ _Alors je n'ai pas d'idée pour toi.

Le chargé de discipline le regarda partir pensif. Ce qu'il venait de faire c'était méchant. Et ça ne lui ressemblait pas. Il se rendait compte qu'il devenait de plus en plus exécrable et égoïste malgré lui. Et ça avait commencé depuis qu'il avait appris le secret de Courtney. Bien qu'après c'est ait pris beaucoup plus de sens au niveau personnel, au départ, au tout début, lorsqu'il avait su il ne supportait pas l'idée que Courtney lui ait caché quelquechose alors que normalement il aurait cherché à comprendre pourquoi puis décider de péter les plombs après ou pas. Des remords remontant à la surface, Samuel se mordit la lèvre.. Il avait fait la promesse de se montrer moins antipathique envers Chiaki, et c'était contre ses principes de rompre une promesse et de se montrer intolérant envers quelqu'un qui ne vous avait rien fait. C'est vrai quoi, il ne lui avait rien fait, du moins pas encore.

_ Attends !

Il ramassa rapidement ses affaires avant de rattraper Chiaki à la sortie de la pièce.

_ Ton cadeau doit venir de toi, sinon ce n'est plus ton cadeau.
_ Je m'en doutais quand tu m'as proposé des araignées, moi je ne lui aurais jamais offert quelque chose qui puisse lui rappeler ces horrible créatures même pour l'embêter mais merci quand même !

Chiaki repartit pour ne pas arriver en retard à son deuxième cours laissant Samuel sur le devant de la porte. Le brun échapper un petit rire léger. C'est vrai, qu'il avait peut-être un petit côté attachant si on l'observait d'une manière différente.
__________________________


Au final, Samuel avait décidé de sécher les cours au grand miracle de tous. Pas parce que son premier cours était une catastrophe et qu'il avait peur de la suite de la journée. Mais parce que passé les 10 premières minutes du premier cours, il avait sentit ses forces le lâcher et des immenses maux de tête l'envahirent.. Le diagnostic de l'infirmier lui avait dit que c'était sûrement un début d'anémie, manque de sommeil à causes de ses gardes et que son sang ne se renouvelait pas assez rapidement à cause d'un régime trop prononcé, qu'il dépensait plus de sang qu'il n'en gagnait et lui conseilla un repos intensif.
Alors le chargé de discipline dormit toute l'après-midi pour récupérer un peu d'énergie pour la soirée. Il refusait toujours de manger à la cafétaria et les courses n'étaient pas encore livrées. Il n'avait pas d'autre solution que de plonger dans les bras de Morphée...

________________

Posé contre le rebord du toit, Samuel observait l'horizon. La nuit débutait très calmement, et la brise était légère, apaisante. Rien ne semblait pouvoir nuire à ce surprenant silence. Le brun posa ses yeux vers le sol et reconnut une silhouette assise au sol qu'il n'avait pas remarqué avant. Courtney. Elle était revenue. Il sourit en la voyant aussi pensive. Cela se voyait qu'elle n'avait pas remarqué sa présence.
Après avoir dévalé les escaliers Samuel s'approcha d'elle doucement par derrière et s'empressa brusquement sur elle pour l'enlacer avant qu'elle ne puisse avoir le temps de l'en empêcher à moins qu'elle ne veuille le balancer contre un arbre bien sûr
_ Hey
Elle était surprise. Elle n'avait réellement pas détecter sa présence ?. Quelque chose devait vraiment la préoccuper. Il l'a berça deux secondes avant de l'embrasser près du front et se dégager dans le but de lui faire face.
_ A quoi tu pensais ?
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2418
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mer 22 Juil - 21:20


Totalement perdue dans ses pensées, Courtney ne sentit à aucun moment la présence de Samuel s’approchait d’elle. Elle était tellement préoccupée par son problème que son esprit occultait tout ce qui se passait autour d’elle. Alors quand son camarade lui sauta dessus pour l’enlacer, elle se contenta, d’essayer de ne pas tomber avant de chercher à comprendre qui se jetait sur lui. Les personnes pouvant oser cela était soit Samuel, auquel cas elle serait contente, soit Fire, auquel cas il finirait face contre terre et le visage abimé.
Mais à l’odeur sucrée et à la masse de cheveux noirs, Courtney reconnut son camarade immédiatement.

_ Hey

« Ah, Johan. Je t’ai pas sentie arriver. »

Esquissant un léger sourire en se laissant aller dans les bras de son petit – ami, Courtney plongea son regard dans le sien quand il lui fit face. Il avait deviné que quelque chose la préoccupait. Après tout, pour ne pas le sentir arrivé et se laissait ainsi prendre par surprise, elle était forcément trop occupé à penser à autre chose. Alors forcément, Samuel se doutait de quelque chose.

_ A quoi tu pensais ?

« Ah … »

Courtney détourna le regard, et fit quelques pas, restant dos à son camarade quelques instants avant de brusquement se retourner. Avouer son problème à voix haute le rendrait réel, et cela lui faisait mal au cœur. Artemis était comme une partie d’elle – même, une partie de son passé, une partie de son âme. Alors avouer à voix haute qu’elle n’était plus capable de l’utiliser lui fendait le cœur. A ne plus pouvoir maitriser une arme  anti-vampire, elle avait presque la sensation de trahir ses parents. Et cela la faisait franchement déprimé.

« Je peux plus utiliser Artemis. »

Voilà, c’était dit. Et elle avait mal au cœur. Elle avait l’impression de perdre ses parents une seconde fois. Ne plus maitriser sa faux signifier ne plus pouvoir être une Hunter, pour elle. Et elle se sentait honteuse de ne pas perdurer la lignée de ses parents. Elle avait la désagréable impression de les trahir.

« J’arrive à peine à la toucher. Et quand j’essaie de l’utiliser, je reçois une décharge électrique dans le bras, et ça me paralyse. Je peux plus bouger pendant quelques secondes. »

Les larmes perlèrent au coin de ses yeux.

« Elle ne me reconnait plus comme digne de l’utiliser … »

Ses larmes commençant à couler, elle les essuya d’un revers, se mettant dos à Samuel pour ne pas qu’il la voie dans un tel état à cause d’une chose aussi « stupide ».

« Pardon. C’est idiot de pleurer pour ça. Mais ça me donne l’impression de trahir mes parents … »

avatar
Messages : 357
Framboises : 2129
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 26 Juil - 16:47
« Je peux plus utiliser Artemis. »
_Comment ça ?
_« J’arrive à peine à la toucher. Et quand j’essaie de l’utiliser, je reçois une décharge électrique dans le bras, et ça me paralyse. Je peux plus bouger pendant quelques secondes. Elle ne me reconnait plus comme digne de l’utiliser …

Le jeune homme fronça les sourcils, puis réfléchit deux minutes à ce qu'elle était en train de lui avouer. Pour une raison de sécurité les armes anti vampires avaient été conçus de sorte à ce que les vampires ne puissent pas se les approprier facilement. Il se doutait que c'était ce qui arrivait à Courtney.Préférant la théorie pour comprendre l'utilisation de son arme qu'à la pratique, Samuel s'était vaguement intéressé à leurs origines mais rien ne semblait confirmer qu'un vampire ne pouvait pas utiliser l'une de ses armes, du moins à sa connaissance.

« Pardon. C’est idiot de pleurer pour ça. Mais ça me donne l’impression de trahir mes parents … »
__Ho..
Relevant la tête pour faire face de ses impressions à Courtney, il se mit à avoir envie de pleurer en la voyant fondre l'arme. Il ne pensait pas que son amie était si attachée à sa faux et qu'elle puisse représenter plus que ça malgré qu'elle en parlait à la troisième personne. C'est vrai, ça pour lui ce n'était qu'un objet, tout comme le Bloody Rose, c'était pas grand chose.. Mais il pouvait comprendre que cette faux était un peu une des rares choses qui la rattachait à ses parents à présent.
Samuel ne souhaitait pas la voir rester dans cet état mais il ne savait que faire pour arranger ça. Il pensait qu'elle se fourvoyait qu'elle pouvait utiliser Artemis, mais il avait des doutes et ne voulait en aucun cas lui donner de faux espoirs..
Au final, il fit confiance à son instinct et se lança..

__Peut-être....Peut-être que tu as tort ?

Le brun se mordit la lèvre, pourvu qu'il ait raison.

__ 'Fin, je veux dire ... Les humains peuvent prendre en main une arme qui est capable de les tuer. Est-ce qu'ils sont capable de l'utiliser pour tuer, ça c'est une autre question. S'ils en sont capable, ça en fait d'eux des meurtriers. C'est absolument pareil pour les vampires.. Bon sauf que eux préfèrent utiliser leurs canines que des armes pour s'entretuer.

Samuel chercha un moment ce qu'il pouvait rajouter, voyant que ce n'était pas suffisant pour la convaincre. Même lui ça n'aurait pas suffi, il aurait fallu quelqe chose de plus concret qu'une simple hypothèse qu'aurait pu faire un enfant de quatre ans. Voyons voir, ses armes étaient spéciales, elles n'obéissaient pas à n'importe qui et pas de la même manière, il creusa un peu plus se rappelant de quelques bribes de phrases sans plus. Il continua même s'il n'avait aucune réélle avancée de ses propos, créant ainsi sa propre hypothèse.

_ Ho' t'es très attachée à Artemis, si elle agit comme c'est sûrementdû à ta récente transformation, elle est méfiante. Il faut que tu lui prouves que tu es toujours toi même, je sais pas moi en retrouvant ce qui fait de toi sa détentrice, en renouvelant ta haine contre les vampires qui s'est peut-etre atténuée... quelque chose du genre..

Le jeune homme marqua un instant de silence.

_Si ton esprit est convaincu que tu es une Hunter avant d'être un vampire. Ton vampirisme ne sera plus un obstacle.
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2418
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 26 Juil - 17:43


« Pardon. C’est idiot de pleurer pour ça. Mais ça me donne l’impression de trahir mes parents … »

__Ho..

Difficilement, Courtney se tourna vers Samuel, se sentant véritablement mal de ne pas pouvoir manier sa faux.

__Peut-être....Peut-être que tu as tort ?

« Comment ça … ? »

__ 'Fin, je veux dire ... Les humains peuvent prendre en main une arme qui est capable de les tuer. Est-ce qu'ils sont capables de l'utiliser pour tuer, ça c'est une autre question. S'ils en sont capables, ça en fait d'eux des meurtriers. C'est absolument pareil pour les vampires.. Bon sauf que eux préfèrent utiliser leurs canines que des armes pour s'entretuer.

« Ca ne marche pas comme ça. Les armes humaines sont normales. Celle anti-vampire sont magique. Magique, Johan. Les choses ne sont pas aussi simples. »

__ Ho' t'es très attachée à Artemis, si elle agit comme ça c'est sûrement dû à ta récente transformation, elle est méfiante. Il faut que tu lui prouves que tu es toujours toi-même, je sais pas moi en retrouvant ce qui fait de toi sa détentrice, en renouvelant ta haine contre les vampires qui s'est peut-être atténuée... quelque chose du genre..

Courtney ne répondit pas. A bien y réfléchir, Samuel avait sans doute raison. Depuis qu’elle avait perdu toute humanité, elle s’était focalisée sur ça, oubliant complétement qu’elle était avant tout une Hunter. Artemis l’avait sûrement sentis, et lui rappelait son rôle en refusant d’être utilisé. C’était logique.

__Si ton esprit est convaincu que tu es une Hunter avant d'être un vampire. Ton vampirisme ne sera plus un obstacle.

La brune ne dit rien, regardant son camarade dans les yeux. Il n’était pas Hunter de naissance, et n’y connaissait rien avant de venir ici et qu’on lui confie le Bloody Rose. Et pourtant, il semblait mieux s’y connaitre qu’elle, qui était une Hunter de naissance et qui avait été élevée comme telle.
Un léger sourire étira ses lèvres, se sentant un peu mieux qu’il y a quelques minutes.

« … Merci. »

Un merci étant quelque chose de difficile à obtenir de sa part –au même titre que sa confiance- , Courtney n’ajouta rien, se contenta d’essuyer ses yeux. Elle fit quelques pas, se tournant vers son camarade pour lui dire quelque chose avant de brusquement s’arrêter. Courtney se mit à renifler l’air en faisant un tour sur elle – même, cherchant l’origine de ce qu’elle sentait, son air devenant soudain sérieux.

« Quelqu’un est en train de se faire mordre. Y a une odeur de sang dans l’air. »

Puis son ouïe entendit des cris.

« Et quelqu’un crie. »

Indiquant l’endroit à Samuel, Courtney couru dans cette direction. Vu la situation, le plus important, c’était d’arrêter le Vampire en infraction et sauver la victime. Ce n’était pas ses états d’âmes.
Puisqu’elle courrait plus vite, Courtney arriva en première sur le lieu. Et ce qu’elle vit la figea de peur et lui fit avoir des nausées. Le vampire –qu’elle ne connaissait pas- et la victime étaient toute deux couvertes de sang, et la victime se débattait. Et à voir une telle scène, Courtney eut la très désagréable impression de retomber dans le passé.
Il y avait trop de sang, beaucoup trop. Beaucoup trop pour elle.

« J-Je … »

Incapable d’agir et totalement paniquée, Courtney fit quelques pas en arrière avant de partir en courant. Quand elle fut assez loin, elle se laissa glisser contre un arbre, recroquevillé sur elle – même, les mains sur ses oreilles et les yeux fermement fermés.

« Mommy … OtouSan … »

En pleine crise de panique, elle avait l’impression d’avoir revu la mort de ses parents sous ses yeux. Elle était incapable de se calmer, de retrouver un esprit rationnel. Elle pleurait, paniquait, disait des phrases sans aucun sens en mêlant de l’anglais et du japonais à cause de ses doubles origines, laissant son accent britannique prendre le dessus.
Elle était totalement, complétement ailleurs. Elle ne savait même pas si elle était seule, si quelqu’un s’approchait d’elle. Elle était focalisé sur sa crise de panique, pas sur autre chose.

avatar
Messages : 357
Framboises : 2129
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 27 Juil - 16:51

_Merci
Rassuré de voir réapparaître un sourire sur les lèvres de Courtney, la perplexité de Samuel s'envola  content d'avoir pu redonner le moral à son amie. Il lui rendit son sourire de bonne humeur en espérant qu'elle resterait ici. Malheureusement, ce ne fut pas le cas, il croisa très vite son regard sérieux sérieux signifiant les ennuis, Samuel soupira intérieurement. C'était quoi maintenant ?

_ Quelque chose ne va pas ?
« Quelqu’un est en train de se faire mordre. Y a une odeur de sang dans l’air.  Et quelqu’un crie. »

Samuel jura. Il ne comprenait décidément pas pourquoi les élèves de la Day Class persistait à faire le mur. Même la NightClass ne prenait pas ce risque. C'était inutile, la nourriture venait directement à eux.

_ Tu peux localiser l'endroit ?

Samuel écouta attentivement les indications de Courtney avant de la regarder partir à sa vitesse vampirique. En même pas une seconde il l'avait perdu de vue. Le jeune homme soupira, exaspéré avant de courir vers les lieux. C'était vraiment pas juste du tout.

_________________

Le chargé de discipline arriva trop tard, le corps de l'humain s'effondrait sur le sol dénué de toute vitalité. Lorsque Samuel identifia cette personne, il resta figé sur place, elle était dans sa classe. C'était la première fois que quelqu'un qu'il connaissait bien dans l'Académie se faisait attaquer par un vampire -en exceptant Courtney- alors il en était déboussolé. Rouge de colère il se tourna vers le vampire en question.

_Johan ?

Samuel ne capta a aucun moment que cette personne l'avait appelé par son deuxième prénom.

_C'est quoi ton problème ?! On t'a pas informé des règles ?

En l'examinant deux minutes, Samuel se rendit compte qu'il ne connaissait pas cette tête. Elle ne portait pas d'uniforme non plus.. Cheveux bruns ondulés, le teint halé, Yeux clairs.. c'était très peu courant dans ce pays, il comprit qu'elle était étrangère et sûrement fraîchement débarquée. Elle nous sortait d'où ? Des Maldives peut-être ?

_Comme  si j'avais une tête à respecter des règles ! Non, attends ... !

Elle semblait vouloir dire dire quelque chose lorsque Samuel pointa son Bloody Rose contre elle mais il n'y prêta pas même pas attention lui jetant une balle directe en pleine gorge ne souhaitant plus l'entendre. La facilité déconcertante de la manière dont elle enleva la balle de son larhynx fit déglutir Samuel. C'était inattendu. S'attendant à une attaque offensive, Samuel sur la défensive, prêt à contrer quoi que ce soit . Il s'attendait à tout.. sauf à ce qu'elle s'asseye en tailleur dans l'herbe, les bras croisés telle une enfant qui boude.

_Imbécile... T'es un vrai imbécile.

Le brun haussa un sourcil face à la réaction de la nouvelle venue.

_J'dois voir le directeur.
_Il dort.
_Je suppose que je dois rester avec le beau brun ténébreux jusqu'à ce qu'il se réveille, dit-elle en arborant un sourire.

Il resta à l'observer un moment sans lui répondre. Voyant qu'elle semblait rester calme et sans mauvaise intention contre lui , Samuel se dirigea vers le corps pour l'examiner, vérifier son pouls dans le burt de s'assurer qu'il était vraiment mort ou si il y avait une petite chance qu'il soit encore en vie malgré sa perte de sang.. Malheureusement, non.

_Ton nom ?
_Célestia

Le chargé de discipline se prépara à lui lancer une pique mais brusquemment quelque chsoe interpella son attention. Où était Courtney ? Elle aurait dû être là . Où est-ce qu'elle était passée ?

_Tu le connaissais ?
_Oui
_Désolée.. elle se renfrogna sur elle-même. J'étais obligée de le tuer sinon il serait devenu un Level E.

Samuel devina a cela que c'était un sang- pur. Un sang-pur qui boudait et qui s'excusait. Dites donc c'était un phénomène. Le brun reporta son regard au cadavre, pensif.  Il avait quoi, un vampire bizarre  dont il ne savait pas quoi en faire jusqu'au petit-matin, un corps dont il se devait de débarasser et une Courtney à engueuler. Rien que ça.

_Je m'en occupe Samuel, tu peux vaquer à tas occupations

C'était le directeur. Ah, il était debout ?

____________________________________

Samuel se mit à la recherche de sa petite-amie après avoir laissé le vampire aux mains de son Oncle. Il l'a retrouva de l'autre côté de l'Académie, posée contre un arbre immobile. Enfin c'est ce dont il avait l'impression au loin.

_Bordel qu'est-ce que t'as foutu... Courtney  ?

Son amie était recroquevillée contre elle-même et semblait terrorisée, elle n'arrêtait pas de trembler et de parler de manière incompréhensible. Ne l'ayant jamais vu dans cet état Samuel ne savait pas comment réagir, il s'accroupit à côté d'elle, essayant de comprendre ce qu'elle disait.  Samuel reconnut deux trois mots en anglais. Ne connaissant du tout pas cette langue, ça ne lui avançait à rien du tout..

_Courtney qu'est-ce qu'il y a ? Tu me fais peur.

Ne sachant pas quoi faire face à  cette situation, Samuel se demanda soudain ce que Courtney ferait dans cette situation... Elle frapperait la personne sûrement, pour l'assommer. Très fort à la tête, exaspérée de ne rien comprendre. Le jeune homme se doutait que ça soit une des meilleures solutions et abandonna l'idée, de toute façon n'aurait jamais pu la frapper.  Soudain il prit un air déterminé et posa ses deux mains sur les épaules de Courtney et se mit à la secouer comme un  cocotier

_Reprends-toooooiiiii...... !

avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2418
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 27 Juil - 17:37


_Bordel qu'est-ce que t'as foutu... Courtney  ?

Son esprit fermé à toute rationalité, Courtney n’entendit pas son camarade s’approcher d’elle. Elle se contentait de marmonner des bribes de phrases, en anglais ou en japonais. Les mots qu’elle prononçait ne formaient pas de phrase concrète, mais l’idée générale était compréhensible pour quelqu’un qui connaissait les deux langues qu’elle utilisait. Elle s’excusait, réclamait ses parents, disait être une mauvaise fille …

_Courtney qu'est-ce qu'il y a ? Tu me fais peur.

« I-I’m sorry … Je … J’ai pas écouté OtouSan … Je … »

Se recroquevillant sur elle-même, Courtney commença à se balancer sur elle-même. Soudainement secoué, elle poussa un cri, poussant la personne qui s’était mise à la prendre pour un prunier.

_Reprends-toooooiiiii...... !

Apeuré comme un petit animal, Courtney s’éloigna de Samuel, recroquevillé dans un coin en tremblant de tous ses membres. Des larmes commençant à couler sur ses joues, elle recommençait à mélanger les deux langues qu’elle sait maitriser, reformant des phrases sans aucun sens.

« J-Je suis désolé ! J’-J’ai pas écouté … Mommy … »

Le bruit du vent se faisant soudainement plus fort, Courtney poussa un second cri, finissant par éclater en sanglot en tremblant d’autant plus. Lorsqu’elle se remit à parler, ce fut pour s’excuser, puis pour demander à se faire tuer. Clairement, elle revivait le drame de ses cinq ans.

« Kill me … T-tu … Tu as tué mes parents … A-alors tue moi … J-Je veux pas être toute seule … K-Kill me … »

avatar
Messages : 357
Framboises : 2129
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 27 Juil - 18:44
_Désolé !

Le jeune homme lâcha instantanément Courtney lorsqu'elle se mit à crier  pendant qu'il tentait de lui faire reprendre ses esprits. Il avait sûrement été trop brusque. Puis elle se remit à parler sans rien vouloir dire de pertinent et se mettre à pleurer. Samuel se mordit la lèvre, il ne savait pas quoi faire, rien à part lui essuyer ses larmes. Elle était en pleine crise et n'avait aucune idée à comment y réagir.

_« Kill me … T-tu … Tu as tué mes parents … A-alors tue moi … J-Je veux pas être toute seule … K-Kill me … »

Samuel comprit à ce moment qu'elle repensait à son enfance lorsqu'elle put placer un nombre suffisant de mots japonais à la suite. Il lui prit la main espérant que ça puisse la calmer .C'était si soudain, elle allait bien juste avant, qu'est-ce qui s'était passé entre-temps ?

_Hey... Tu n'es pas toute seule, tu seras jamais toute seule je suis là. ♥

Véritablement inquiet pour sa petite amie, Samuel ne se sentait même pas d'humeur pour essayer de la faire rire, normalement ça l'apaisait bien mais ol se demandait même si elle captait sa voix. Il posa délicatement la tête sur son épaule en attendant de voir si elle se calmait toujours en pressant sa main
_Chht...
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2418
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 27 Juil - 19:21


« Kill me … T-tu … Tu as tué mes parents … A-alors tue moi … J-Je veux pas être toute seule … K-Kill me … »

_Hey... Tu n'es pas toute seule, tu seras jamais toute seule je suis là. ♥

Tremblant toujours, Courtney laissa tant bien que mal Samuel se rapprochait d’elle, ayant toujours peur qu’il ne lui fasse quelque chose. Elle ne faisait pas tellement attention à ce qu’il disait, mais elle captait vaguement le son doux et rassurant de sa voix. Alors même si elle ne comprenait pas vraiment ce qu’il lui disait, elle le laissa lui prendre la main, tremblant légèrement, mais beaucoup moins qu’avant.
Lorsqu’elle sentit sa tête sur son épaule, elle se figea quelques secondes, mais le laissa près d’elle, se balançant d’avant en arrière de moins en moins. De temps à autres, elle murmurait des phrases en anglais ou en japonais, jusqu’à se mettre à vaguement chantonner une comptine.

«  Tom, he was a piper’s son … He learnt to play when he was young … And all the tune that he could play … Was over the hills and far away … »

Petit à petit, a vaguement chantonner la comptine, elle finit par se calmer. Au bout de longues minutes, elle se tut, soudain immobile. Elle cligna alors des yeux, comme si elle se réveillait d’un mauvais rêve. Se détachant légèrement de son camarade, Courtney regarda autour, sans trop comprendre pourquoi elle était là et ce qu’elle y faisait, ni même comment elle y était arrivé.
Intrigué, elle posa son regard bleu –plus foncé que d’habitude dû à sa crise de panique-, dans le regard de son petit – ami.

« Il s’est passé quoi … ? »

avatar
Messages : 357
Framboises : 2129
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mar 28 Juil - 0:25

LMalgré lui, Samuel s'endormait doucement, sa fatigue dû à son anémie revenait brusquement et le balancement de Courtney qui s'accompagnait à sa comptine n'arrangeait en rien les choses mais il descendit de son nuage aussitôt qu'elle s'arrêta de chanter et de se balancer. Il se redressa en se demandant si sa crise était passée.

« Il s’est passé quoi … ? »

Samuel haussa un sourcil.

_A toi de me le dire.

Samuel plongea son regard dans celui de Courtney, et devina à son incompréhension qu'elle n'avait rien à lui drie, comme si elle avait oublié les dernières minutes qui venaient de se produire.

_Je ne sais pas si je devrais te raconter.

C'est vrai, quoi. S'il lui disait ce qui s'était passé, elle pourrait avoir une deuxième crise. Il ne savait pas quoi mais quelque chose avait fait remonter son passé à la surface , alors lui raconter ce qu'il avait compris lui rappellerait encore ces mauvais moments. Il n'en avait pas envie.

_Je suis allée à l'endroit que tu m'as désignée mais tu n'étais plus là. L'élève était déjà mort et le vampire en question est nouvelle et de plus un sang pur masi Oncle s'en est chargé alors je suis parti à ta recherche et je t'ai trouvé là. Je...Bon sang Ho', tu m'as fait vraiment peur !

Le jeune homme se mordit la lèvre en marquant un instant de silence et ses yeux s'humidifirent légèrement.

_Tu te balançais recroquevillée contre toi même à sortir des bribes de phrases en mélangeant de l'anglais avec du japonais peut etre une autre langue, tu tremblais comme si t'étais terrorisée, tu as parlé vaguement de tes parents après tu suppliais quelqu'un de tuer et c'est tout ce que j'ai compris. Je savais pas du tout quoi faire, tu remarquais à peine ma présence alors j'ai patienté jusqu'à ce que ça se calme

Il essuya les deux petites gouttes qui perlaient au coin de ses yeux, avant de reposer la tête contre son épaule.

_Ne fais plus jamais ça, nee ?
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2418
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mar 28 Juil - 0:58


_Je ne sais pas si je devrais te raconter.

Courtney prit une moue sérieuse en fronçant les sourcils.

« Raconte. »

Son ton faisait clairement comprendre qu’il ne valait mieux pas la contredire. Elle détestait ne se rappelait de rien. Elle était déjà incapable de se rappeler du moment précédant la morsure de Fire lors de ses cinq ans, alors elle ne voulait pas rajouter un moment de plus à la liste de ce qu’elle ne se rappelle pas.

_Je suis allée à l'endroit que tu m'as désignée mais tu n'étais plus là. L'élève était déjà mort et le vampire en question est nouvelle et de plus un sang pur masi Oncle s'en est chargé alors je suis parti à ta recherche et je t'ai trouvé là. Je...Bon sang Ho', tu m'as fait vraiment peur !

Courtney prit une moue surprise, sans comprendre la réaction de son petit – ami. Elle avait fait quoi, pour lui faire autant peur, quitte à ce qu’en reparler le fasse pleurer ? Pour le coup, savoir qu’un Sang – Pur avait fait une victime ne lui faisait aucun effet. Son cerveau occultait cette idée, pour le moment.

_Tu te balançais recroquevillée contre toi même à sortir des bribes de phrases en mélangeant de l'anglais avec du japonais peut etre une autre langue, tu tremblais comme si t'étais terrorisée, tu as parlé vaguement de tes parents après tu suppliais quelqu'un de tuer et c'est tout ce que j'ai compris. Je savais pas du tout quoi faire, tu remarquais à peine ma présence alors j'ai patienté jusqu'à ce que ça se calme

Alors elle avait paniquée … A croire que dès qu’elle faisait une crise de panique, elle oubliait de suite après ce qu’elle venait de faire, comme si son cerveau mettait en place un mécanisme de défense afin d’éviter une seconde crise si jamais elle se souvenait de tout.
Surprise que Samuel se mette presque à pleurer, Courtney se mordit la lèvre inférieure. Elle se sentait affreusement coupable, alors que ce n’était techniquement pas sa faute.

_Ne fais plus jamais ça, nee ?

« Désolé … »

Restant immobile en savourant la présence de son petit – ami à côté d’elle, des bribes de souvenirs lui revinrent peu à peu jusqu’à ce qu’elle se rappelle de ce qu’il s’était passé, et qu’elle ne fasse une grimace en se passant la main dans les cheveux. Voulant éviter de vomir à cause de l’image qu’elle avait en tête, Courtney finit par se relever, respirant un grand coup avant de regarder le ciel, constellé de petites étoiles, en expliquant à son petit – ami ce qu’il venait d’arriver.

« Je suis arrivé devant la Vampire. Mais il y avait beaucoup trop de sang pour moi. A voir deux personnes recouverte de sang, j’ai cru revoir mes parents. Ca à fait resurgir les images de ce moment – là à mon esprit et j’ai dû faire une crise de panique … »

Sans se rendre compte, sa voix prenait un léger accent anglais, qui déformait légèrement certaines syllabes sans pour autant rendre son explication incompréhensible. Cela lui donnait simplement une voix un peu plus douce, plus émotive.

« Si j’ai mélangé de l’anglais et du japonais, c’est normal. Je parlais ces deux langues quand j’étais petite. Quant au fait que je demandais à me faire tuer, je peux simplement supposer que je devais me croire en face de Fire. »

Elle se tourna alors vers Samuel, afin de lui expliquer sa supposition en le regardant.

« Je me rappelle de Fire tuant mes parents, que je pleure avant de m’arrêter brusquement, puis plus rien. Après ça, c’est le trou noir. Je ne sais pas ce que je lui ai dit ou fait, de même pour lui. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai l’impression que mon inconscient cherche à bloquer ce souvenir là en particulier. Et ça m’énerve. Tout ce qui me vient après ça, c’est quand j’ouvre les yeux à l’hôpital réservé aux Hunters, avec mon Oncle à côté de moi. C’comme si mon coma avait commencé avant même ma morsure, en fait. »

Elle chuchota ensuite quelque chose, plus pour elle – même, qu’au moins elle se souvenait des derniers mots de son père, avant de faire brusquement la moue. Elle venait de se rendre compte que son accent anglais était revenu.

« Maudit accent … »

avatar
Messages : 357
Framboises : 2129
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mar 28 Juil - 18:41


« Je suis arrivé devant la Vampire. Mais il y avait beaucoup trop de sang pour moi. A voir deux personnes recouverte de sang, j’ai cru revoir mes parents. Ca à fait resurgir les images de ce moment – là à mon esprit et j’ai dû faire une crise de panique …
Samuel hocha la tête, en écoutant avec attention Courtney.. En effet, c'était compréhensible.

_  Si j’ai mélangé de l’anglais et du japonais, c’est normal. Je parlais ces deux langues quand j’étais petite. Quant au fait que je demandais à me faire tuer, je peux simplement supposer que je devais me croire en face de Fire.  Je me rappelle de Fire tuant mes parents, que je pleure avant de m’arrêter brusquement, puis plus rien. Après ça, c’est le trou noir. Je ne sais pas ce que je lui ai dit ou fait, de même pour lui. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai l’impression que mon inconscient cherche à bloquer ce souvenir là en particulier. Et ça m’énerve. Tout ce qui me vient après ça, c’est quand j’ouvre les yeux à l’hôpital réservé aux Hunters, avec mon Oncle à côté de moi. C’comme si mon coma avait commencé avant même ma morsure, en fait. »

« Maudit accent … »
_C'est joli je trouve.

Il était sincère. Son accent anglais était vraiment superbe à entendre, bien qu'il préféra son ton entièrement japonais lorsqu'elle le reprit parce qu'il y était habitué. Mais c'était vraiment plaisant à entendre comme ne petite chanson.

_ Tu ne devrais pas autant t'en soucier. C'est déjà beaucoup que tu puisses te souvenir de cette partie de ton enfance.

Il lui adressa un sourire timide malgré que cette conversation l'avait rendu pensif. Lui, ne savait rien de son enfance, ils ne connaissait même pas le visage de ses parentss et n'avait rien à quoi s'accrocher. Aucun papier ne prouvait son existence aux yeux de la loi jusqu'à ce qu'ils se fasse trouver par les Hunters.

_C'est comme ça, des fois on ne se souvient pas, c'est des choses qui arrivent, sinon on serait tous des robots.
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2418
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mar 28 Juil - 19:27


« Maudit accent … »

_C'est joli je trouve.

Courtney secoua doucement la tête. Sa mère avait le même accent, la même sorte de voix qui déformait légèrement certaines syllabes qui n’existait pas en anglais. Et s’entendre parler ainsi le lui rappelait trop. Quand elle se remit à parler, elle fit donc attention à dissimuler puis effacer totalement son accent, parlant un peu plus lentement le temps qu’elle reprenne l’habitude.

_ Tu ne devrais pas autant t'en soucier. C'est déjà beaucoup que tu puisses te souvenir de cette partie de ton enfance.

« Sûrement, mais je n’aime pas le fait que je sois incapable de m’en rappeler. »

En remarquant l’air pensif de son camarade, Courtney ne dit rien. En un sens, elle faisait un peu pitié à côté de lui. Elle se plaignait de ne pas avoir eu ses parents, de souffrir de leurs absences, alors que Samuel lui, n’avait très certainement jamais connu ses parents, et il ne s’en plaignait pas. A y réfléchir, c’était même louable de sa part de ne rien lui dire pendant qu’elle se plaignait. Il aurait très bien put l’envoyer balader, et pourtant, il n’avait rien fait.

_C'est comme ça, des fois on ne se souvient pas, c'est des choses qui arrivent, sinon on serait tous des robots.

« Je sais, mais … Je ne sais pas. J’ai l’impression que la conversation que j’ai eue avec Fire était importante. Mais en même temps, j’ai le sentiment que je n’ai pas envie de m’en souvenir. Et je ne vais pas aller voir Fire pour lui demander s’il s’en rappelle, parce que même s’il me dirait la vérité, j’ai la sensation que je ne le croirais pas. C’est bizarre, je sais. »

Un soupir traversant ses lèvres, Courtney réfléchit à quelques choses l’espace d’un instant avant de faire face à Samuel en le regardant droit dans les yeux.

« Mise à part ça … Je viens de le réaliser, mais … Merci. »

Quelques secondes de silences s’écoulèrent avant qu’elle ne continue.

« Depuis qu’on se connait, je me suis toujours plaintes que je souffrais de l’absence de mes parents, je disais toujours que mes parents me manquaient … Et tu ne m’as jamais rien dit, même quand j’étais désagréable au possible avec toi. Alors que tu aurais pu m’envoyer sur les roses parce que toi tu n’as aucuns souvenirs des tiens, tu n’as jamais rien dit. Alors, merci. »

Gênée, Courtney n’aimait pas s’épancher sur ses sentiments ou quoi que ce soit, alors elle fit quelques pas en avant, cherchant à changer de sujet afin de penser à autre chose. C’était gênant de remercier quelqu’un pour quelque chose d’aussi gentil, alors elle préférait changer de sujet, afin d’oublier sa gêne et de passer à autre chose.

« Bon, on va faire cette foutue ronde ? En espérant que …- »

La discussion de tout à l’heure lui revint à l’esprit, au moment où Samuel lui avait annoncé la mort d’un élève et la venue d’une Sang – Pur.

« Attends, tu m’as dit quoi ? La vampire a tuée l’élève et c’est une Sang – Pur ? Elle va sérieusement être admise ici ? »

avatar
Messages : 357
Framboises : 2129
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mer 29 Juil - 20:10
« Je sais, mais … Je ne sais pas. J’ai l’impression que la conversation que j’ai eue avec Fire était importante. Mais en même temps, j’ai le sentiment que je n’ai pas envie de m’en souvenir. Et je ne vais pas aller voir Fire pour lui demander s’il s’en rappelle, parce que même s’il me dirait la vérité, j’ai la sensation que je ne le croirais pas. C’est bizarre, je sais. »

_Pour qu'il dise la vérité, faudrait déjà qu'il puisse etre sérieux quelques secondes. Quand tu le regardes, limite, son expression faciale c'est une blague, tout est une blague chez lui. Tu l'as déjà vu s'énerver ? Jpense que la seule chose qui puisse l'énerver c'est un bain trop tiède.. et encore.

« Mise à part ça … Je viens de le réaliser, mais … Merci. »[/color]
_ Merci...pour ?
« Depuis qu’on se connait, je me suis toujours plaintes que je souffrais de l’absence de mes parents, je disais toujours que mes parents me manquaient … Et tu ne m’as jamais rien dit, même quand j’étais désagréable au possible avec toi. Alors que tu aurais pu m’envoyer sur les roses parce que toi tu n’as aucuns souvenirs des tiens, tu n’as jamais rien dit. Alors, merci. »

_Si je ne t'envoie pas sur les roses c'est que je ne me prends pas la tête avec les choses irréparables comme une certaine personne.. dit -il avec le sourire.

Avant qu'elle ne puisse faire une remarque il se releva et reprit la parole.

_Plus sérieusement, comme je ne les ai pas connu je ne ressens pas le manque que tu ressens, je n'ai rien à m'accrocher même pas une photo. Comment te dire, ce serait égoiste de dire ça, mais je ne ressens absolument rien. C'est étrange mais c'est comme ça. Je pourrais être jaloux des autres personnes mais où est-ce que ça m'amènerait, tu vois ?

« Bon, on va faire cette foutue ronde ? En espérant que …- »

LA FLEMME. Aucune envie de faire une quelquonque ronde. Après ce qui s'était passé. C'était assez d'émotions dans la soirée pour Samuel. La crise de panique, Le sang pur, son anémie qui s'en va et qui revient

_Jppréfère rentrer moi...

« Attends, tu m’as dit quoi ? La vampire a tuée l’élève et c’est une Sang – Pur ? Elle va sérieusement être admise ici ? »

Samuel fit mine de réflechir quelques instants du au changement de sujet plus que brusque puis porta son attenton sur Courtney
_Ouuuiii c'est ça... il s'approcha d'elle pour la prendre par la taille.. mais tu ne devrais pas t'en soucier pour le moment car on ne peut rien y faire. Tu vas te prendre la tête pour rien. D'accord ? finit-il par un léger baiser

Connaissant sa petite amie sur le bout des doigts elle allait s'enerver, offusquée par ce qu'elle venait d'apprendre, irait voir le Directeur, l'engueuler pour admettre  une élève aussi irresponsable dans l'établissement et lui donner tous les arguments pour qu'il puisse la virer mais en fin de compte repartir en claquant la porte en n'ayant pas eu ce qu'elle désirait.[/color]
Contenu sponsorisé

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum