Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2418
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mer 10 Juin - 22:40


« … Je me demande si les Vampires tiennent l’alcool … »

_Je parie que je tiens plus longtemps que toi.

Amusé, Courtney ne répondit pas et se contenta de se servir un second verre de vin. Contrairement à Samuel qui finissait ses verres le plus rapidement possible, Courtney prenait le temps de boire, savourant le liquide rouge sur son palais avant de l’avaler. Bien évidemment, Courtney savait intérieurement que son petit – ami allait vite perdre son pari puisqu’elle tiendrait certainement plus longtemps que lui au vu de son organisme, mais elle ne dit rien. Elle voulait voir si Samuel allait réaliser sa bêtise ou au contraire, s’il allait s’enfoncer dans son ignorance en gardant le pari ouvert.

_D'ailleurs je vais m'envoyer 6 verres de suite. Cul sec ! Regarde bien. Tu me regardes ?

Un sourire amusé étirant ses lèvres, Courtney se tourna vers Samuel, faisant tournoyer le vin à l’intérieur de son verre. Attentive à la stupidité croissante de son camarade, Courtney garda le regard bien fixe sur lui tandis qu’elle savourait son verre.

_ Je suis un super héros un super humain, qui tient l'alcool comme personnes tu comprends.  Je suis BourbonMan et tu ne tiendras pas!

A cette réplique, le sourire de Courtney s’agrandit mais elle s’efforça de garder une moue sérieuse et attentive.

_Là tu vois c'est ma cape, et mes supers gants, ils sont invisible, tu vois mes mains, tu ne les vois pas. Tu sais pourquoi parce qu'ils sont transparents, ils sont invisibles ! IN VI SI BLE ! Tu sais ce qu'ils font, ils transforment tout liquide en alcool immunisé.

Courtney éclata de rire, ce fut plus fort qu’elle. Plus Samuel buvait, plus il racontait des idioties totalement improbable et en entendant son histoire de mains autant visible qu’invisible, elle ne put se retenir. Samuel était vraiment un idiot, mais qu’est – ce que cet idiot était drôle !
Calmé peu de temps après, Courtney vit la fin de la cuite de son cher et tendre et garda un air amusé.

_Je... ne suis pas saoul, maman..... Nan.. Nan nan...Na na na come on ! Enfin peut-être...

« A mon avis, sans trop vouloir m’avancer, je pense que tu as perdu le pari … »

Continuant de boire du vin et uniquement cela, Courtney prit une moue intrigué en constatant le changement de caractère chez Samuel, sans forcément faire de remarque. C’était étrange de le voir ainsi, mais cela changeait de d’habitude. Et comme l’alcool désinhibé les gens, elle se fit très attentive en écoutant son Samuel, se demandant de quoi il allait parler. L’alcool faisait souvent dire la vérité, alors elle était curieuse de l’entendre. Comme elle ne ressentait aucunement les effets de l’alcool, elle était curieuse de ce que pouvait faire un Samuel complétement ivre.

_C'est comme si j'avais œstrogènes, bordel. Tout à l'heure, c'était exquis, tu m'as excité comme pas possible. Tu as violé la fille en moi et tu sais quoi j'ai aimé ça. Mord moi encore Courtney..

Les joues de Courtney s’empourprèrent et elle faillit recracher l’alcool qu’elle buvait à cette soudaine déclaration. La morsure avait été aussi agréable ? C’était rassurant de savoir ça, elle n’aurait pas peur de faire mal à Samuel si cela lui faisait autant de bien. Mais elle allait faire attention à ne pas l’excité de trop tout de même, cela serait gênant. Autant pour lui que pour elle.

_  Tu m'as déstabilisé, comment tu as osé ?, Tu en as bien profité le pire, de l'Ambroisie, hein ? Tu ne pourras plus t'en passer. Mon sang, ta drogue. Et dès à présent, ça veut dire que je peux disposer de toi comme bon me semble et c'est pas parce que le monde tourne autour de mes putains d'œstrogènes que ...  Bordel ça me monte à la tête, Œstrogènes, je suis pleins d'œstrogènes, c'est un cercle vicieux je te dis....

Bien que Samuel sous – entendait qu’elle était son jouet avec ses verbes d’appartenance, Courtney laissa tout de même un léger rire se faire entendre quand Samuel reparla de ses œstrogènes. Il était complétement obsédé par ça, le pauvre enfant.
Voyant Samuel perdre connaissance, Courtney posa son verre à la hâte et le secoua légèrement, inquiète. Quand il reprit connaissance, un soupir de soulagement traversa ses lèvres avant de caresser doucement les cheveux de son bien – aimé en le voyant décidé à rester contre elle. On aurait dit un enfant dans les bras de sa mère, Samuel était adorable, ainsi.

_Je veux un baiser. J'en ai pas eu ce soir.

Courtney voulut répondre quelque chose, amusé par cette demande mais elle en fut empêcher par les lèvres du brun. Même si le baiser était plus fougueux et violent, Courtney ne se plaignit pas et prolongea le baiser, nullement gênée s’il n’était pas fait avec douceur et tendresse.

_C'est quoi ça ?

« Je savais même pas que j’avais un truc dans mes poches … »

Tandis que Samuel ramassait ce qu’il semblait être un stylos, Courtney reprit son verre qu’elle continua calmement. Elle reconnaissait bien le stylo, mais sur le coup, elle n’était pas capable de savoir pourquoi il était dans sa poche. L’alcool devait commencer à avoir effet sur elle, mais seulement faiblement pour le moment, n’affectant sa mémoire qu’à un faible stade.
Soudainement plaqué sur l’une des caisses, Courtney laissa son verre lui échappait des mains avant de regarder son camarade d’un air agacé. Qu’est – ce qui lui prenait de la plaquer aussi violemment ? Décidément l’alcool lui faisait vraiment dire et faire n’importe quoi.
Le stylo devant les yeux, Courtney se rappela du propriétaire et des circonstances qui lui avait fait obtenir l’objet. Mais au lieu de répondre sur un ton neutre, elle opta pour un ton agacé, n’ayant pas franchement apprécié le comportement de Samuel.

_Qu'est-ce que tu fais avec ça ?

« J’avais besoin d’un stylo, j’en avais pas, je l’ai emprunté à Chiaki. Maintenant lève-toi et explique pourquoi un stylo te fout sur les nerfs. On dirait un gamin, sérieux. »

_Aaah...J'en peux plus.../soupir/

S’apprêtant à user de la force pour relever Samuel si nécessaire, Courtney ne s’attendit pas à ce qu’il installe sa tête sur sa poitrine. Un soupir traversa ses lèvres et elle resta immobile, laissant son camarade profiter de sa position. Elle s’était peut – être emballer un peu vite en s’énervant aussi rapidement, mais le comportement de Samuel ne lui avait pas plus. Il était ivre, oui. Mais cela n’excusait pas qu’il agisse avec autant de violence envers elle.
Quand son petit – ami décida de détacher le corsage de robe, les joues de Courtney rougirent une fois de plus.

« J-Johan … Qu’est – ce que tu fais … ? »

Elle n’était pas idiote, mais elle était assez gênée. Elle ne s’était jamais montrée dénudé face à un garçon, et elle ne voulait pas que cela arrive maintenant. Samuel était ivre, et elle refusait clairement de faire quoi que ce soit avec un garçon ivre.

_Tu n'as besoin de personne d'autre moi, Ho'. Je vais te le prouver.

« Johan arrête. Je ne veux pas faire ça. »

Persuadé qu’il s’arrêterait à ces paroles et ce ton apeuré, Courtney n’esquissa pas de geste dans l’espoir que Samuel se relève et s’excuse. Mais il n’en fit rien. Malgré elle, Courtney frissonna aux baisers que lui donnait Samuel. Elle se refusait à céder à ces avances, mais son corps, lui, semblait le vouloir. Elle frissonnait et de léger soupir s’échappait de ses lèvres tandis qu’elle essayait de repousser son petit – ami trop entreprenant. Elle était certes une Vampire, mais dans cette condition – là, elle avait l’impression que son corps n’avait plus de force.
Bien décidé à ne pas se laisser faire, Courtney remua, cherchant à attraper quelque chose pour frapper Samuel afin de le repousser. Alors quand il s’attaqua à sa jupe et qu’elle attrapa une bouteille de vin à l’aveugle, elle n’hésita pas à le frapper avec. La bouteille éclatant dans un fracas de verre, Courtney repoussa un Samuel assommé sur le sol pour se relever en lâchant ce qui lui restait de la bouteille en main. Arrangeant bien vite sa robe en la rattachant, Courtney soupira.

« Je viens de gâcher une bouteille de vin et assommer Johan … J’ai connu mieux comme soirée … »

Ramenant tant bien que mal Samuel sur un lit, Courtney vérifia qu’il respirait encore et qu’il n’était pas blessé avant de se mettre à nettoyer tout le bazar causé par les avances de Samuel. Bien une heure et demie plus tard, Courtney s’offrit le luxe d’une bonne douche avant d’aller s’asseoir sur un fauteuil de sa chambre.

« Note à moi-même. Ne plus laisser Samuel boire. »

En pyjama et recroquevillé sur le fauteuil, Courtney continua de boire avant de bien vite s’endormir sur le fauteuil. Les jambes ramenées contre elle, la tête posée sur les genoux, elle dormait tranquillement.

avatar
Messages : 357
Framboises : 2129
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Jeu 11 Juin - 0:39
Le lendemain matin, Samuel se réveilla difficilement. Mais vraiment difficilement. Il avait extrêmement mal à la tête... L'adolescent chercha tactilement son oreiller sans le trouver. Paniqué de ne pas avoir son oreiller [BAH QUOI, moi je me réveille sans oreiller je panique !] il se redressa brusquement et se rendit compte avec surprise qu'il avait dormi sur le plancher.. Oulà...Cependant il retomba bien vite sur le sol ne supportant pas son mal de crâne... Mais, comme il était retombé sur le sol et pas sur son oreiller, il se cogna la tête.

_Aaaahh... Saperlipopette

Il s'était juste cogné la tête, malgré cela , cela lui faisait un mal de chien qu'il en avait les larmes aux yeux.  Intrigué par cette douleur excessive, Il tatônna ses cheveux et se découvrit une bosse. Bordel, comment il s'était fait ça ?... Hier soir ?... Oooh... Oh non, il avait la gueule de bois. Samuel soupira, il avait du perdre le contrôle de soi-même parce qu'il se rappelait vaguement de ce qui s'était passé....  Il réfléchit un instant en fermant les yeux, et vit voler dans sa tête une multitude  d'oestogènes...Hein ?  Qu'est-ce que ça voulait dire ?
Bon Récapitulons, il avait pris une bouteille de bourbon, et avait décidé de se prendre 6 verres cul sec... Ouaiis... Trou noir après le cul sec n°2... Merde, ça c'était pas bon. Il se souvint ensuite d'avoir avoué à Courtney que sa morsure l'avait excité. En revoyant la scène, Samuel s'agita tout seul sur le sol, il devint rouge pivoine en mettant ses deux mains sur sa bouche. "Tu as violé la fille en moi" ? Comment il avait pu dire une chose pareille ?! Il jeta un denrier coup d'oeil furtif à sa petite amie.. Heureusement celle-ci dormait encore. Est-ce qu'elle s'en rappellerait ?
Sinon ensuite....Ooh.. Non il l'avait pas osé.  Est-ce que Courtney et lui avaient... ? Complètement bourré ? Oh la boulette.... Il ne voulait pas que ça se passe comme ça...non... Il en avait hâte mais pas dans ces conditions..Oh la jupe refuse de céder.... Ha ha !... TROU NOIR.... NON, NON ! Saoul ou pas saoul, il refusait de ne pas se souvenir de sa première nuit avec Courtney. Samuel se tortura la mémoire mais il n'arrivait pas à se souvenir de ce qui s'était passé après. Il se mordilla la lèvre en passant une main dans ses cheveux. Et merde, la grosse boulette, la grosse grosse boulette. Pourquoi il avait bu tout ça ?

_Putain, qu'est-ce que j'ai fait ?

" TOC TOC TOC TOC"

Vacarme. Un peu de respect pour les gens de la gueule de bois, frappez doucement ! Le son de la porte résonna dans la tête de Samuel comme un concert de tambours, c'en était insupportable. De plus la personne ne s'arrêtait pas. L'adolescent s'obligea à se lever pour aller voir la personne qui s'acharnait à lui casser les oreilles.
Hanae ? La fille dont il avait déjà oublié l'existence après tout ce qui s'était passé la veille... Non mais elle allait s'arrêter quand cette fille ?

_Ok.

Il prit pas le temps de l'écouter il prit le ben-to dans ses mains, lui ferma la porte au nez et jeta la boîte dans la première poubelle qui lui apparût. Puis il observa un moment Courtney, et ensuite le ben-to et encore une fois Courtney.. Il pourrait peut-être lui préparer quelque chose aussi ? Quelque chose pour se faire pardonner ses avances un peu trop brutales de la veille... ou juste pour le plaisir. Bien, il ferait un petit déjeuner ! Un super petit déjeuner avec saucisses, oeufs brouillés et champignons, ou peut-être oeufs Bénédictine ou Florentine si elle n'aime pas les champignons. M'enfin, tout dépend de ce que sont réellement les oeufs Bénédictine ou Florentine..
Samuel se rendit dans la mini-cuisine voir ce qu'il pouvait préparer sauf qu'il s'aperçut vite qu'il était un peu dans la merde. Il n'y avait ni champignons ni saucisses. Samuel râla, il adorait manger des saucisses le matin.. Par la suite, il ouvrit le réfrigérateur pour constater qu'il n'y avait pas d'oeufs non plus, ni pain.... Ni même de lait au fait. Bon, pas de petit-déj ce matin..
Samuel retourna auprès de Courtney, un peu dubitatif, il s'assit à côté d'elle et commença à l'observer tranquillement. C'est en s'approchant d'elle qu'il se rappela soudainement qu'elle était devenue vampire, il le savait mais il n'en prenait pas encore réellement conscience... Si ça se trouve elle ne dormait pas, elle faisait semblant de dormir, il avait quand même fait pas mal de boucan, et comme maintenant mademoiselle avait une ouïe ultrasensible à présent..... En tout cas, il s'était torturé la tête inutilement avec son petit déjeuner parfait, elle ne se nourissait maintenant qu'uniquement et strictement de sang... Autrement dit, plus de repas normaux avec elle. A cette pensée de manger seul son regard resta plongé dans le vide.. Dorénavant, c'est plutôt elle qui allait le manger.. Brr. Même s'il y prenait du plaisir, ça restait très glauque comme action si l'on se posait deux minutes pour y réfléchir tout de même...
Pour se changer les idées, il continua de contempler sa bien-aimée dormir, elle était magnifique dans cet état, adorable même. Un petit ange qui dormait profondément, il eut un petit sourire. Si on ne la connaissait pas dans la réalité, on pourrait la croire inoffensive. L'adolescent ne put s'empêcher également d'examiner chaque centimètre de son corps endormi. Ce corps dont il l'avait pu profiter la nuit dernière et dont il n'avait aucun souvenir. Il se sentait mal d'avoir été saoul, il voyait mal Courtney accepter d'avoir sa première fois avec quelqu'un de saoul, est-ce qu'il l'avait forcé ? Non elle l'en aurait empêché avec sa force vampirique... Il resta fixé un moment sur sa poitrine qui ne cessait de monter de redescendre, de gonfler de dégonfler, toujours étouffée par un haut qui moulait un peu trop, il l'avait vraiment caressée ? Pour de vrai ? Pourquoi il ne se rappelait pas de la suite. Quel mal avait-il donc fait aux Dieux.  Samuel se mordit la lèvre inférieure et commença à virer au rouge,il voulait à tout prix qu'elle le morde, il voulait la câliner, il voulait le faire avec elle de manière complètement sobre. Et il n'avait que ça à la tête. Et depuis hier, tant qu'ils l'auront pas fait, il ne penserait qu'à ça. Oui parce que ne pas se rappeler de cette nuit là, d'avoir été dans un état complètement surgrenu(je sais pas ce que veut dire ce mot XD mais il semblait bien rentrer xD), frustrait l'adolescent sexuellement au plus au point. Pourtant ça ne lui ressemblait pas..
Il vaudrait mieux qu'il se calme. Le plus rapidement possible. De l'alcool ? Non. Mauvaise idée après cette nuit. Il avait déjà la gueule de bois et surtout, il n'était même pas encore midi.. Une cigarette ? Non il serait obligé de sortir. Il opta pour une solution simple et sans danger. Une bonne douche froide. Histoire d'enlever l'odeur d'alcool sur lui et limiter la gueule de bois.


_Cieux, je jure de ne plus toucher une bouteille de ma vie.
sortit-il en se dirigeant vers la salle d'eau.
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2418
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Jeu 11 Juin - 15:22


Parfaitement endormis, Courtney ne fit même pas attention au raffut que faisait Samuel une fois réveillé. La journée de la veille, entre sa transformation de vampire et un petit – ami trop entreprenant, l’avait complétement épuisée. Alors même si son camarade claquait la porte à cette garce d’Hanae, Courtney resta parfaitement endormis. Il fallait qu’elle récupère de l’énergie, alors elle dormait en ignorant totalement ce qui l’entourait.
Le mini – frigo s’ouvrant, et Samuel faisant les cent pas, Courtney gémit légèrement en dormant, sans forcément se réveiller. Elle agit de même quand son camarade vint l’observer dormir, bien que le sommeil commençait peu à peu à la quitter. Elle ne se réveilla donc parfaitement que lorsque qu’elle entendit l’eau de la douche coulait.

« Johan … ? »

Elle regarda à droite et à gauche, avant de comprendre où avait disparu son camarade en voyant de la lumière filtrait à travers l’embrasure de la porte de la salle de bain. Passant la main dans ses cheveux, elle alla ouvrir le mini-frigo et en sortit une bouteille d’eau qu’elle finit aussi tôt. Contrairement à son camarade, elle n’avait absolument pas la gueule de bois. Elle avait bu beaucoup moins que lui, alors elle n’avait ni des maux de tête, ni des nausées.
Courtney décida de s’asseoir sur le lit, en attendant que Samuel sorte de la salle de bain pour prendre sa place. Mais en passant devant la poubelle, elle fixa la boite de Bento et poussa un long soupir.

« … Va falloir que j’aille parler à cette fille si Johan lui fait pas comprendre d’arrêter … »

Une fois installé en tailleurs sur le lit, Courtney chercha comment dire à Samuel d’avoir une bonne discussion avec cette fille pour qu’elle arrête de le harceler. Parce que si ce n’était pas lui qui réglait ce problème, ç’allait être elle, et cela ne lui plairait sûrement pas.
A la vue de Samuel sortant de la salle de bain, Courtney se rappela soudainement qu’elle l’avait frappé avec une bouteille de vin pour le repousser. Levée avec hâte, elle s’installa derrière son camarade et se mit sur la pointe des pieds pour inspecter son cuir chevelu. En sentant une bosse, elle fit la moue.

« Ah … Désolé. Je t’ai fait une bosse en te frappant … »

Elle ne doutait même pas que Samuel pouvait ne se rappeler de rien, ou seulement de peu de chose. Calmement, elle alla prendre de quoi se changer et posa ses affaires dans la salle de bain avant de revenir vers son camarade.

« Je viens d’ y penser … Mais tu te souviens de quoi ? »

Adossé au chambranle de la porte, elle fixa calmement Johan, attendant qu’il lui dise de quoi il se rappelle, afin qu’elle puisse combler les blancs de la soirée pour lui.  

avatar
Messages : 357
Framboises : 2129
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Ven 12 Juin - 13:45
Après cette bonne douche et s'être habillé pour la journée, Samuel qui se brossait encore les dents sortit de la salle d'eau pour récupérer son peigne afin de s'arranger ses cheveux encore humides correctement... Mais il se stoppa. Ne s'attendant pas à ce que Courtney soit déjà debout..

_Oooh... Chalut.

Il s déplaça jusqu'à sa table de chevet et commença à passer le peigne qui s'y trouvait dans ses cheveux grâce à son autre main quand Courtney se mit soudainement à farfouiller dans sa tête sans raison particulière. Mais à part qu'elle l'empêchait de se coiffer, il ne dit rien, on ne dit jamais non à un petit massage de tête.

_Mmmh... ?

« Ah … Désolé. Je t’ai fait une bosse en te frappant … »
_ Chest toi qui m'a chrappé ? ... Inchentioneellchment ?

Il se retourna face à elle et commença à lui lança un regard interrogateur, puis il se mit à rire, se demandant bien quel bêtise il avait bien pu faire pour se faire frapper à la tête. Il s'apprêtait à parler, mais avec du dentifrice dans la bouche, ce n'était pas le plus aisé alors il se précIpita vers le lavabo de la salle de bain pour rincer sa bouche avant de reprendre la conversation.

« Je viens d’ y penser … Mais tu te souviens de quoi ? »

"Tu as violé la fille en moi"... Samuel se pinça la lèvres. Voilà de quoi il se souvenait..   Mais pas besoin de remettre ça sur le tapis, n'est-ce pas ? Et bien sûr du moment où il  s'apprêtait à faire des choses pas très catholiques. Il lança un coup d'oeil furtif à Courtney  mais le détourna quand elle vit que celel-ci le fixait attendant fermement une réponse. Il pinça encore un fois ses lèvres et alla s'asseoir sur le lit le plus proche

_Euh... Pas grand chose.. A part le fait que.... toi et moi ... on est...enfin  tu sais... et....voilà

Il pouvait éviter le coup de "Tu as violé la fille en moi", mais ça il était bien obligé de l'aborder, d'autant plus que ça le tourmentait. Alors tout au long de sa phrase il lui fit le jeu de regard pas discret qui est censé être discret. Sauf que bon comme ils étaient tous les deux, la discrétion n'était pas nécessaire mais ça lui permettait de ne pas croiser le regard de son amie qui n'arrêtait pas de le fixer. Vous savez les yeux qui regarde partout puis s'arrête au final sur la personne concernée. Genre "T'as compris, t'as compris n'est-ce pas parce que je vais pas le dire à voix haute ?". Mais il lui laissa pas le temps de répondre et continua de parler sans s'arrêter..

_Avant que tu dises quoi que ce soit. Je suis vraiment désolée Courtney. J'aurais jamais du boire tous ces verres. C'était vraiment pas le bon moment, c'était très mal choisi. Je...

Il se laissa tomber sur le lit..

_Enfin... tu vois je voulais pas que ça se passe comme ça...

Puis il se redressa rapidement..

_ Mais ça veut pas dire que je regrette pas au contraire !

Non... c'est juste qu'il s'en souvenait pas..
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2418
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Ven 12 Juin - 16:32


« Je viens d’ y penser … Mais tu te souviens de quoi ? »

A la vue de Samuel pinçant les lèvres, Courtney pencha la tête avec un air intrigué. De quoi pouvait – il bien se rappeler pour se sentir aussi gêné, voire même carrément coupable ? A  y réfléchir, elle se dit qu’il devait certainement être gêné des choses peu catholique qu’il avait dit une fois ivre, mais pas une seconde elle ne se dit qu’il croyait qu’ils avaient couchés ensemble.

_Euh... Pas grand chose.. A part le fait que.... toi et moi ... on est...enfin  tu sais... et....voilà

« … De quoi tu parles ? »

Complétement perdue, elle laissa Samuel réfléchir à elle ne sait quoi tout en le fixant. De quoi est – ce qu’il parlait ? Ses phrases ne voulaient strictement rien dire, et n’aidait pas Courtney pour comprendre.
Patiente mais fatiguée, Courtney bailla silencieusement en attendant une réponse mais, ne voyant qu’elle ne venait pas, soupira avant d’interpeller son petit – ami. Non pas qu’il l’ennuyait, mais elle avait besoin –sinon envie- de prendre une douche pour se sentir mieux avant de commencer la journée qu’elle sentait chargée.

« Johan ? Tu peux développer ? »

_Avant que tu dises quoi que ce soit. Je suis vraiment désolée Courtney. J'aurais jamais du boire tous ces verres. C'était vraiment pas le bon moment, c'était très mal choisi. Je... Enfin... tu vois je voulais pas que ça se passe comme ça... Mais ça veut pas dire que je regrette pas au contraire !

Un froncement de sourcil et un air intrigué plus une minute de réflexion plus tard, Courtney comprit enfin de quoi il parlait. Il pensait simplement qu’ils avaient couchés ensemble à cause de ses avances. Bon Dieu ce que Samuel pouvait tirer des conclusions hâtives !

« Tu te trompes complétement. Il ne s’est rien passé. »

Elle se rapprocha de Samuel avec un sourire rassurant avant de venir s’asseoir en face de lui. Il était adorable en étant aussi gêné de son comportement. Dans d’autre circonstance, Courtney aurait peut – être profité de ses conclusions hâtive pour obtenir quelque chose … Mais elle n’avait pas envie de faire croire à Samuel qu’elle lui avait laissé prendre sa virginité, alors que pas du tout. C’était un sujet trop sérieux pour en plaisanter.

« Voir le stylo de Chiaki dans ma poche t’as énervé. Tu m’as dit que je n’avais besoin que de toi et ensuite, tu m’as fait des avances. Tu as décroché le corsage de ma robe et tu as commencé à m’embrasser. Mais je refusais d’aller plus loin alors que tu étais complétement ivre. Quand tu as commencé à essayer de retirer ma jupe, j’ai attrapé une bouteille de vin, et je t’ai frappé à la tête pour t’assommer. D’où la bosse. »

Murmurant d’un air pensif qu’elle avait ensuite dû tout nettoyer puisque qu’il était inconscient, Courtney regarda Samuel dans les yeux avec un air sérieux, bien qu’un très léger sourire étire ses lèvres.

« Rassure – toi, Johan. Le jour où je te donnerais ma virginité, tu seras complétement sobre, et le lendemain, tu t’en rappelleras. »

Après un chaste baiser, elle se releva pour aller dans la salle de bain mais avant cela, elle se tourna une dernière fois vers son petit – ami.

« Et si tu t’en rappelles pas, je te frappe. Et beaucoup plus violemment qu’hier soir !  Et tu sais que j’en suis capable ! »

Comme une enfant, elle lui tira la langue et entra dans la salle de bain pour y prendre une bonne douche afin d’un peu mieux se réveiller.

avatar
Messages : 357
Framboises : 2129
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Ven 12 Juin - 20:25

« Tu te trompes complétement. Il ne s’est rien passé. »
_Quoi ?

Elle venait de le stopper net dans ses propres tourmentes. S'il ne s'était rien passé alors quel spectacle venait-il de réaliser devany elle. Est-ce que c'était juste un rêve un peu trop réel ? En tout cas, cette révélation eut l'effet d'enlever un poids lourd à Samuel.

_C'est pas possible, il s'est bien passé quelque chose. C'est trop présent dans ma tête.

Elle vint s'asseoir à cpoté de lui et commença à lui expliquer clairement la scène de la veille dont il se rappelait vaguement.

« Voir le stylo de Chiaki dans ma poche t’as énervé. Tu m’as dit que je n’avais besoin que de toi et ensuite, tu m’as fait des avances. Tu as décroché le corsage de ma robe et tu as commencé à m’embrasser. Mais je refusais d’aller plus loin alors que tu étais complétement ivre. Quand tu as commencé à essayer de retirer ma jupe, j’ai attrapé une bouteille de vin, et je t’ai frappé à la tête pour t’assommer. D’où la bosse. »

Samuel ouvra la bouche s'apprêtant à parler mais la ferma aussitôt... Il avait fait ça ? Il détourna le regard. Il devina vite l'origine de sa bosse lorsqu'elle avoua qu'elle refusait d'aller plus loin. Il ne s'était pas arrêté et avait continué et uune bouteille de vin avait atteri dans sa tête. Il n'aimait pas l'idée qu'il l'avait continué sans son consentement.. Qu'est-ce qui avait bien pu lui passer par la tête. Samuel n'était pas comme ça, et il le savait. Il ne comprenait pas comment il avait pu faire une chose pareille , ivre ou pas. La seule chose qu'il lui paraissait censée c'était de s'être énervé pour le stylo de Chiaki, il ne l'aimait pas mais ne l'avait pas encore osé le dire à Courtney. Samuel baissa les yeux.

_Désolé.. Je voulais pas

Enfin, s'il l'avait fait c'est qu'il le voulait..sûrement.. Caché dans ses sombres désirs. Mais ce qu'il voulait avant tout c'était son bonheur. Et s'il l'avait pu offenser Courtney en quoi que ce soit, il ne pourrait pas s'en remettre.

« Rassure – toi, Johan. Le jour où je te donnerais ma virginité, tu seras complétement sobre, et le lendemain, tu t’en rappelleras. »

Samuel releva la tête à l'entendre de cette phrase. Ses sens s'aiguisèrent en un seul coup. Elle comptait toujours le la lui donner et elle en parlait si facilement, comme si c'était une évidence.. Dieu qu'il avait hâte. Il lui rendit un sourire aussi sincère mais encore timide et gêné.

« Et si tu t’en rappelles pas, je te frappe. Et beaucoup plus violemment qu’hier soir !  Et tu sais que j’en suis capable ! »

Ne savant pas quoi répondre à cela , l'adolescent laissa échapper un petit rire. Il ne comptait pas oublier. Jamais. La voyant s'enfermer dans la salle de bain pour aller prendre sa douche, il se mordit la lèvre inférieur, il espérait qu'elle ne le ferait pas attendre trop longtemps.  Etant rassuré  de ne pas avoir tout foutu en l'air, il retrouva sa bonne humeur. Cependant, il ne savait plus quoi faire en attendant Courtney.. Ses yeux se posèrent sur les caisses en bois de la veille.. Il devait les ramener à la cave avant que leur Oncle ne remarque leur disparitions. Le jeune homme se leva brusquemment pour en prendre mais fut pris d'un élan de fatigue aussi rapidement qu'il s' était levé et retomba sur lui même.
En fait, il avait peu de forces, il avait pas fait grand chose depuis qu'il sétait levé donc il ne l'avait pas remarqué. Il soupira, il savait d'où cette fatigue lui venait.. Le manque de sang et le fait qu'il n'ai pas mangé un seul truc depuis sans compter l'alcool qu'il avait ingurgité sans manger. C'était vraiment imprudent de faire ça...
Samuel se releva un seconde fois, plus doucement cette fois-ci et s'en alla vers la petite cuisine. Il sortir du placard trois tablettes de chocolat. Elles devraient suffir à lui faire retrouver l'énergie qu'il lui manquait et produire du sang rapidement. Il se mit alors sur son lit pour attendre patiemment que sa petite amie finisse de se préparer tout en mangeant ses carrés de chocolat. Il allait ranger les caisses après...
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2418
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Ven 12 Juin - 21:27


Enfermé dans la salle de bain, Courtney resta une bonne quinzaine de minute sous la douche avant d’en sortir. Complétement nue avec seulement une serviette sur les cheveux, elle se posta devant le miroir de la salle d’eau pour observer les changements de son corps suite à sa transformation en Vampire.
Se rapprochant du miroir pour observer son visage ou s’en éloignant pour observer son corps, elle chuchotait en même temps pour elle – même pour se souvenir de ce  qu’elle remarquait.

« Mes cheveux sont plus sombre et plus doux … Ma peau à la même couleur qu’avant mais elle est plus douce … Ma … Poitrine est plus rebondie … ? »

Examinant alors la partie de son corps en question, elle pouffa de rire dans son coin, trouvant le gène vampirique affreusement pervers mais hautement utile en même temps. Qui ne rêve pas d’une belle poitrine, bien formée ?
Son observation terminée, Courtney s’habilla calmement de sa robe habituelle et ressortit alors de la salle où elle s’était enfermée en nouant le ruban de ses cheveux avant de laisser un soupir se faire entendre en voyant Samuel s’enfilait trois tablette de chocolat.

« … Tu peux pas manger un truc plus équilibré ? Tu vas te rendre malade si t’en mange autant … »

S’arrêtant soudainement, Courtney renifla légèrement l’air avant de faire la moue.

« Mon Oncle arrive … J’aime pas ça. »

Non pas qu’elle comptait lui reprocher quoi que ce soit, juste qu’elle avait un mauvais pré sentiment. Se rappelant alors des caisses d’alcool que son Oncle ne devait certainement pas voir, Courtney réfléchit rapidement avant de n’avoir d’autre choix que d’ouvrir la porte tout en faisant en sorte qu’elle cache le côté de la chambre où se trouvait les caisses volées.

<< Ohayô les enfants ! >>

« … On est pas des gosses, bon sang … »

<< Courtney chérie ! Tu peux venir avec moi ? >>

« Pourquoi faire ? »

<< Je dois te montrer quelque chose ! >>

Courtney soupira, faisant signe à son Oncle d’attendre tandis qu’elle allait nouait Artemis à sa cheville, ne faisant même pas attention à la décharge électrique qu’elle avait prise en l’attrapant. Mais avant de suivre son Oncle, Courtney s’approcha de Samuel pour chuchoter quelque chose à son oreille.

« Cache les caisses … On risque de se faire tuer sinon … »

Déposant un baiser sur sa joue, elle rejoignit son Oncle en fermant la porte derrière elle. Sur le chemin menant au bureau de ce dernier, Courtney salua Chiaki en passant la main dans ses cheveux dans un geste affectueux, lui souriant légèrement avant de rejoindre son Oncle dans son bureau. A peine eut – elle fermé la porte que son Oncle lui tendit un paquet cadeau et un dossier.

« Qu’est – ce que c’est que ça ? »

<< Regarde le dossier avant d’ouvrir le paquet. >>

Méfiante, Courtney ouvrit le dossier et découvrit la fiche d’inscription de Fire. Cet enfoiré avait réussis elle ne sait comment à s’inscrire à l’Académie. Bon sang, la journée ne pouvait pas plus mal commencer.

<< Il arrive en fin d’après – midi. Tu vas l’accueillir. Avec Samuel, sinon je doute de la survie de Fire et de la tienne … Il faudra lui expliquer le règlement et tout ce qu’il faut. Je compte sur toi ! >>

S’abstenant de toute réponse pour ne pas agresser son Oncle, Courtney ouvrit le paquet et découvrit un uniforme de la Night Class, destinée aux filles, complétement neuf. Il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre.

« Tu te fous de moi ? Tu crois vraiment que je vais m’installer là – bas ? »

<< Je ne peux pas te laisser à la Day Class désormais … >>

« Si tu savais comme je m’en fous ! »

Courtney souhaita sortir du bureau mais son Oncle l’en empêcha, lui annonçant qu’elle ne sortirait pas si elle ne s’était pas changée. Et pour éviter une confrontation directe, son Oncle sortit et ferma la porte de son bureau en restant devant. Courtney s’acharna sur la porte mais finit bien vite par s’arrêter. Elle n’avait pas envie de perdre son temps avec les enfantillages de son tuteur.  
Lentement, elle enfila son nouvel uniforme. Revêtue de l’uniforme blanc, elle se vengea en vidant les tiroirs du bureau pour renverser le contenu au sol. C’était bas et enfantin, mais ça avait le mérite de la défouler.
Le dossier de Fire en main, Courtney finit enfin par sortir du bureau et engueula son Oncle en se moquant complétement que les cours avaient commencé et que cela pouvait gêner. La seule envie qu’elle avait désormais, c’était de prendre l’air et de se changer les idées avec Samuel en espérant qu’il sèche les cours avec sa gueule de bois. Si elle restait seule, elle avait l’impression qu’elle allait tuer quelqu’un.  
Après avoir utilisé son odorat de vampire pour suivre Samuel à l’odeur de son sang, Courtney détermina qu’il était à la cave du Directeur, sûrement entrain de ranger les caisses. Décidant d’attendre dehors, Courtney s’adossa à un arbre proche de l’entrée, lisant le dossier de Fire en attendant que son petit – ami sorte de là où il était.

avatar
Messages : 357
Framboises : 2129
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 21 Juin - 16:55
« … Tu peux pas manger un truc plus équilibré ? Tu vas te rendre malade si t’en mange autant … »

Samuel leva les yeux envers celle qui critiquait la nourriture qu'il était en train de manger tranquillement. Le brun adorait le chocolat et jusqu'à présent, il ne l'avait jamais rendu malade parce que cet aliment et lui ne faisaient qu'un... enfin selon Samuel.

_Le chocolat, c'est la vie alors ne commence pas.
« Mon Oncle arrive … J’aime pas ça. »
<< Ohayô les enfants ! >>
_Salut.
« … On est pas des gosses, bon sang … »
<< Courtney chérie ! Tu peux venir avec moi ? >>
« Pourquoi faire ? »
<< Je dois te montrer quelque chose !.. Et Samuel, j'ai reçu une livraison spéciale aujourd'hui. Tu peux t'en charger le temps que je discute avec Courtney ? >>


L'adolescent hocha la tête pour signe d'aquiescement. Cela lui permettait de sécher légalement, car il avait pas vraiment la tête à rester dans un amphithéâtre avec une gueule de bois. Déjà que l'entrée fracassante de leur Oncle suffisait à piétiner son cerveau avec des talons aiguilles tant il prenait une voix aigue pour parler...  Mais bon, c'est parce qu'il était comme ça que Samuel l'appréciait donc...

_Vous avez pensé à commander des provisions, il reste plus rien dans le frigo.
_..Oups
Oui la livraison spéciale passait avant tout... Bien sûr
_ Et je fais comment pour me nourrir moi ?
_Samuel, je t'ai déjà dit de manger à la cafétéria, comme tout le monde. Bon Courtney tu viens ?
Samuel le regarda partir d'un oeil noir. Il détestait la cafétéria, c'était pas exquis. En plus souvent le repas était servi la majorité du temps froid..
« Cache les caisses … On risque de se faire tuer sinon … »
_T'inquiètes.


Il allait forcément se diriger vers la cave car quand leur Oncle parlait de "livraison spéciale", il s'agissait de nouvelle arrivée de bouteilles d'alcool de qualité .. Elles sortaient directement d'Europe, il en faisait toute une collection et quand il n'avait pas le temps de les ranger et de faire l'inventaire, c'était à Samuel de s'en charger...

En attendant qu'ils se soient suffisemment éloignés, Samuel finit sa troisième tablette toujours aussi posément. Ensuite il alla chercher un élastique dans les affaires de Courtney et se fit une petite couette, puis il retroussa les manches de sa chemise pour prendre la première caisse.
Arrivé à la cave, se présentait à lui une grande pièce assez sombre et vide, qui donnait accès à 8 pièces fermées à clef. Samuel ne possédait que celle qui contenait la collection de bouteilles. Il ne savait pas ce qu'il y avait dans les autres pièces. Sauf une qui devait être une pièce réservée aux armes anti-vampires mais c'est tout.. Il ouvrit la porte qui l'intéressait et y déposa la caisse  sur une pile de caisse. Oui il y avait d'un côté des caisses et de l'autre un super grand étalage de bouteilles exposées et à l'entrée trois cartons non ouverts,  l'adolescent en déduit que c'était la livraison.. Il soupira, ces trois cartons passait avant sa santé alimentaire non mais c'est une blague.. Il retourna prendre la deuxième caisse de la chambre puis une fois cela fait, il se mit au travail...
Le chargé de discipline se montrait très concentré sur ce qu'il faisait et traitait les bouteilles avec précaution.  Il ne compenait pas pourquoi son Oncle insistait pour que ça soit lui qui le fasse. Il l'avait déjà perdu plusieurs milliers de yens à cause de Samuel qui grâce à sa maladresse avait cassé plus d'une bouteille...M'enfin. "CRASH". Une bouteille de vin s'éclata au sol. Samuel grogna, c'était pas de sa faute, la lumière s'était éteinte brusquement puis se rallumait, bref elle s'était mise à clignoter  bizarrement le faisant sursauter... Samuel poussa un juron lorsque l'éclairage se stabilisa, ses vêtements avaient été tachés du liquide rouge. Dieu que ça allait difficile d'enlever ça.. Il nettoya et finit son travail rapidement avant de sortir calmement de la cave. Il prit soin aussi de relâcher ses cheveux,  détrousser les manches de sa chemise désormais tachée à vie et enfiler son manteau.

Il se doutait que Courtney avait finit avec le directeur depuis le temps et se demanda où est-ce qu'elle aurait pu aller. Peut-être dans la forêt, à enterrer le corps du directeur après avoir effectué un meurtre.. On ne sait jamais. Bien décidé à ne pas aller en cours, il se promena tranquillement autour du lycée à penser à tout et à rien. Cependant il revient sur terre, lorsqu'il aperçut contre un arbre, une silhouette vêtue d'un uniforme blanc, réservé à la Night Class une fille... Il jeta un léger coup d'oeil au bâtiment des vampires,on était encore le matin, ils devraient dormir à cette heure là et pas traîner, d'ailleurs, c'est rare qu'ils sortent de leur dortoir le jour.
Il reporta son attention sur la jeune femme, elle semblait calme, pas en train de manigancer quoi que ce soit ni de faire une fixette sur une salle de classe, non juste là...  Ah si elle lisait quelque chose.. Des révisions ? Oui mais pourquoi ici ? M'enfin, ce n'était pas le rôle du chargé de discipline de se poser des questions.
Samuel s'avança tranquillement vers la jeune fille et prit une voix calme et posée afin de l'aborder. Pourl'instant, elle n'avait rien fait pour qu'il doive lui pointer un bloody rose sur la tempe, il appréciait quelques vampires, et ne voyait pas au premier abord une machine à tuer..

_ Le règlement est clair, aucun membre de la Nigth Class n'est autorisé dans la cour principale pendant les heures de cours de la Day Class. Veuillez regagner....Oh

Il stoppa son avertissement lorsqu'il vit le visage de l'adolescente...
Courtney...
En uniforme de NIght Class...

_OH !

Bouche bée le temps d'un instant, puis il se mit à avoir un fou rire qui refusait de s'arrêter. Bon ce n'était drôle pour elle, leur Oncle l'avait finalement jetée dans la fosse au lions. Le problème était que  la situation était tellement ironique et inattendue. Voir Courtney ainsi était épique, coincée dans ce tissu blanc qui lui faisait tant horreur.

_Excuse- moi... dit-il en se calmant lentement.
_N'empêche, ça te va super bien le blanc. Ca te change, J'adore.

Il disait la vérité, malgré sa crise, depuis qu'il l'avait vue, il était en admiration ça la mettait beaucoup plus en valeur que le noir, ça l'éclairait, faisait ressortir le bleu de ses yeux ce qui la rendait plus lumineuse, plus sage et plus abordable. Superble. Enfin Abordable peut -être pas.. Mais on ne se douterait pas au premier abord qu'elle pourrait vous casser une côte en deux trois mouvements.

_Bon je me tais !
_Mais ....si tu supporte vraiment pas cet uniforme, je peux toujours me charger de te l'enlever, même de la déchirer, afin qu'elle soit inutilisable.
rajouta-t-il avec un sourire cruellement innocent

Quelques secondes après, Samuel détourna le regard, le rose lui monta léfèrement aux joues,qu'est-ce qu'il lui prenait de dire des trucs comme ça , ça ne lui ressemblait pas d'habitude et n'était pas aussi direct. Il avait ses règles, une poussée de phéromones qui lui faisait dire à voix haute ce qu'il voulait faire en secret ? De toute façon, il ne ferait rien sans feu vert, pas après la veille. N'empêche que cette histoire le frustrait réellement.. ( WARNING, métaphore ridicule en approche XD, je me suis marrée en l'écrivant ToT )..Le peu qui s'était passé faisait de lui un bébé privé de son biberon trop tôt, un pauvre petit être irrasasié.. l'a gouté sa friandise mais on le lui a ôté brutalement..Le  problème est que le bébé était trop impatient et donc le biberon n'était pas prêt, le lait n'était pas assez chaud...Ah les phéromones. Voulant changer de sujet et curieux, il  s'empara alors du dossier que Courtney lisait, ce qui ne diminua pas la montée de sang à son cerveau lorsqu'il vit de quoi il s'agissait car il devint rouge d'énervement.

_ "Formulaire d'affectation de Fire HandelGott à l'Académie ***." C'est une blague !? Il a pas osé !
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2418
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 21 Juin - 23:23


Adossé patiemment à un arbre, Courtney feuilletait plus attentivement le dossier de Fire, y trouvant quelque chose de très intéressant qui ne fit que l’agacer encore plus. La feuille qu’elle lisait l’informait que le rouquin avait été arrêté par l’Association des Hunters et qu’il fût interroger sur le meurtre du couple Harper. Et à la surprise de tout le monde, il avait dit regretter son geste. Afin de vérifier sa bonne foi, les Hunters avaient décidés de l’inscrire dans l’Académie. S’il faisait la moindre faute durant sa scolarité, il serait enfermé. Mais s’il avait un comportement exemplaire, il serait exempté de ses crimes.

_ Le règlement est clair, aucun membre de la Nigth Class n'est autorisé dans la cour principale pendant les heures de cours de la Day Class. Veuillez regagner....Oh

Avec un froncement sourcil, Courtney se tourna vers la personne qui la dérangeait dans ses réflexions.

_OH !

En reconnaissant Samuel et qui plus est en le voyant rire, Courtney le frappa avec le dossier sur le haut de sa tête.

« Crétin ! »

_Excuse- moi... N'empêche, ça te va super bien le blanc. Ca te change, J'adore.

« Tu dis pas plutôt ça parce qu’en plus de m’avoir prise pour une élève de la Night Class, tu viens d’éclater de rire et tu as peur que je me venge ? Parce que j’ai soudainement envie de violer la fille en toi, là. C’est étrange, n’est – il pas ? »

Après un regard du genre « Continue de te moquer et je sors des dossiers gênants sur ta personne », Courtney resta contre l’arbre, n’ayant pas franchement envie de bouger pour le moment. Etant donné qu’elle allait devoir annoncé à Samuel la venue d’un nouvel élève vampire, autant qu’il reste dans un endroit aussi calme et non fréquenté pour parler en toute liberté.

_Bon je me tais !

« Si tu comptes survivre, c’est préférable. »

_Mais ....si tu supporte vraiment pas cet uniforme, je peux toujours me charger de te l'enlever, même de la déchirer, afin qu'elle soit inutilisable.

« On verra ce soir si t’es sage. »

De même que Samuel, Courtney piqua un fard suite à sa réponse. Sa réplique était sortie sans même qu’elle ne réfléchisse à ses paroles. Et elle ne savait pas non plus pourquoi elle répondait ainsi à la proposition indécente à peine voilé de son petit – ami.
Le brun s’emparant de son dossier, Courtney le remercia silencieusement de changer de sujet.

_ "Formulaire d'affectation de Fire HandelGott à l'Académie ***." C'est une blague !? Il a pas osé !

« C’est l’association des Hunters qu’il faut mettre en cause. Pas mon Oncle. »

Courtney reprit le dossier des mains de Samuel afin de chercher la feuille qu’elle lisait pour la lui montrer afin qu’il comprenne ce qu’elle venait de dire.

« Fire à déclarer regretter ses crimes et vouloir se repentir aux Hunters qu’ils l’ont interrogés. L’association a donc décidé de l’envoyer ici. S’il fait une seule erreur, il est enfermé. S’il est correct, ses crimes sont expiés. »

Avec un soupir, Courtney fit quelques pas avant de faire un tour sur elle – même, les bras derrière le dos pour reporter son attention sur Samuel.

« Pour un vampire qui commet un crime et qui est reconnu coupable, la sentence est de se faire exécuté séance tenante tandis que d’autres servent de cobaye pour tester la qualité de nos arme. Un Level A est immortel. Et on ne peut pas réduire un sang – pur en sujet d’expérimentation sans avoir l’aristocratie entière sur le dos, et sans risquer de tous nous faire exterminé. Donc les Level A s’en sorte généralement sans trop de problème, mise à part qu’ils sont un peu plus surveillé que les autres. »

Elle haussa finalement les épaules avec un regard résigné. Elle ne pouvait pas changer cela, elle connaissait et comprenait ses règles depuis toujours. Alors même si cela la concernait indirectement, elle ne cherchait pas à faire grand-chose.

« Dura lex, sed lex. La loi est dure, mais c’est la loi. C’est la première chose que m’ont apprise mes parents. »

Revenant vers Samuel, Courtney lui laissa le dossier s’il voulait le lire plus en profondeur et elle se ré adossa contre l’arbre.

« Fire arrive en fin d’après – midi. On va devoir l’accueillir afin de tout lui expliquer. »

Passé sa colère des mensonges du roux sur ses crimes, Courtney acceptait étrangement la venue du Vampire sans être sur les nerfs, après réflexions. Un peu comme si elle se résignait à se venger. Elle l’avait retrouvé et obtenu son sang, elle n’avait pas besoin d’autre chose. Ses parents n’auraient certainement pas voulu qu’elle s’empoisonne la vie en cherchant à se venger d’un Sang – Pur. Elle l’avait fait depuis six ans, maintenant, c’était assez.

« On doit voir si le dortoir est prêt à l’accueillir, tu viens ? »

avatar
Messages : 357
Framboises : 2129
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 22 Juin - 14:53

« Fire à déclarer regretter ses crimes et vouloir se repentir aux Hunters qu’ils l’ont interrogés. L’association a donc décidé de l’envoyer ici. S’il fait une seule erreur, il est enfermé. S’il est correct, ses crimes sont expiés.  Pour un vampire qui commet un crime et qui est reconnu coupable, la sentence est de se faire exécuté séance tenante tandis que d’autres servent de cobaye pour tester la qualité de nos arme. Un Level A est immortel. Et on ne peut pas réduire un sang – pur en sujet d’expérimentation sans avoir l’aristocratie entière sur le dos, et sans risquer de tous nous faire exterminé. Donc les Level A s’en sorte généralement sans trop de problème, mise à part qu’ils sont un peu plus surveillé que les autres. »

Samuel écouta attentivement sa petite amie au sujet de la sentence de Fire. Il fit apparaître une grimace. C'était très injuste.. Juste parce que monsieur était bien né, on lui  accordait sa liberté..

_Tss, s'il fait quoi que ce soit, j'attendrait pas que l'association vienne faire son travail. La torture est autorisée dans les sanctions.

« Dura lex, sed lex. La loi est dure, mais c’est la loi. C’est la première chose que m’ont apprise mes parents. »

Samuel feuilleta furtivement le dossier de Fire lorsqu'elle le lui rendit, mais il n'y avait rien d'autre de pertinent, juste des formalités.. et un bon de livraison pour son pes packs de bloods tablets à son nom...

« Fire arrive en fin d’après – midi. On va devoir l’accueillir afin de tout lui expliquer. »

_Super.  

Il arrivait cet après midi et avait déjà reçu sa nourriture... Samuel avait la rage, lui devrait surement attendre 5 à 10 jours selon l'humeur de son oncle..

« On doit voir si le dortoir est prêt à l’accueillir, tu viens ? »

Samuel suivit Courtney vers le dortoir de la Night Class . Il n'y allait pas souvent mais ne pouvait pas s'empêcher d'observer l'extérieur et l'intérieur. Les vampires en avait fait un endroit vraiment lisse et chaleureux.. Trop même. Il y avait trop de perfection dance cet endroit...
Une fois à l'intérieur, ils réunirent tous les vampires dans le hall d'entrée, certains paresseux étaient encore en pyjama mais ils étaient tous réveillés. Une fois le silence installé , Samuel prit la parole.

_ Nous sommes venus vous annoncer l'arrivée d'un nouvel élève dans ce dortoir..

A peine s'était-il exprimé que Samuel remarqua que tous les regards étaient rivés sur Courtney, du coup il l'a regarda également.. Ah oui, elle portait l'uniforme de la NightClass.

_Enfin, plutôt de deux nouveaux élèves dont Mlle Harper dont vous connaissez déjà, annonça-t-il tout sourire en lançant un furtif clin d'oeil à son amie. Il l'avait fait exprès, il savait que ça l'énerverait q'uon sache qu'elle est officiellement admise à l a Night Class. Et également Mr HandelGott Fire qui arrivera dans quelques heures. Cette soirée est donc banalisée afin que vous puissiez accueillir convenablement votre.. vos, excusez-moi nouveaux camarades.

Il exprima ses derniers mots tous en riant en même temps de sa petite taquinerie. Il était vraiment niais par moment. Il évita en tout cas le regard de Courtney de peur de se faire trucider ou autre.  
Après avoir répondu à quelques questions des vampires. Samuel s'en alla tranquillementdu bâtiment. Une fois loin des oreilles curieuses, Samuel se mordit la lèvre pour éviter de rire, une nouvelle fois

_Désolé mais c'était plus fort moi, mais en plus c'est la vérité donc,... j'ai fait mon travail en quelques sorte.. mmh ? Pas vrai ?

Toujours avec un grand sourire et sa bonne humeur, l'adolescent fit les yeux doux afin qu'elle lui pardonne.  
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2418
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 22 Juin - 15:26


« On doit voir si le dortoir est prêt à l’accueillir, tu viens ? »

Le dossier de Fire en main, Courtney marcha tranquillement en direction du dortoir de la Night Class. Cet endroit ne lui avait jamais inspiré confiance. Il était trop calme, trop bourgeois, trop riche pour que ce soit normal. Il lui faisait toujours penser à un endroit de riche qui pourrait servir au tournage d’un film d’horreur. Avant le drame de sa vie, elle pensait plutôt à un endroit mystérieux qu’elle aimerait bien visiter. Maintenant, c’était tout le contraire.

_ Nous sommes venus vous annoncer l'arrivée d'un nouvel élève dans ce dortoir..

Ayant totalement oublié le fait qu’elle portait un uniforme de la Night Class, Courtney ne comprit pas pourquoi tout le monde se mit à la fixer quand Samuel se mit à parler. Certes, elle était craint de certains vampire, et détester par d’autre. Mais actuellement, et pour une fois, elle ne faisait rien qui provoquait ces sentiments. Intrigué, elle regarda alors Samuel qui la regardait également. Sans comprendre, elle pencha la tête sur le côté.

_Enfin, plutôt de deux nouveaux élèves dont Mlle Harper dont vous connaissez déjà

Courtney comprit alors les regards, et grogna contre Samuel en l’entendant. S’il la provoquait, il allait perdre. Il ne fallait pas jouer à ce petit jeu avec elle.

_Et également Mr HandelGott Fire qui arrivera dans quelques heures. Cette soirée est donc banalisée afin que vous puissiez accueillir convenablement votre.. vos, excusez-moi nouveaux camarades.

Sans rien dire, Courtney alla voir le chef de dortoir pour lui tendre le dossier, afin qu’il le consulte, tandis que Samuel renseignait les autres. Une fois dehors, Courtney lança un regard entendu à son camarade pour lui faire comprendre qu’il n’allait pas s’en sortir aussi facilement.

_Désolé mais c'était plus fort moi, mais en plus c'est la vérité donc,... j'ai fait mon travail en quelques sorte.. mmh ? Pas vrai ?

« Nee, Johan … »

Tout en s’approchant doucement, Courtney fit en sorte que Samuel finisse contre un mur avant de venir lécher doucement son cou. Avec un air sensuel, elle rapprocha ses lèvres de son oreille en chuchotant doucement.

« … Je peux violer la fille en toi … ? »

Courtney demanda cela, autant parce qu’elle avait envie de sang, que pour taquiner Samuel en guise de vengeance. Afin qu’il comprenne alors qu’elle était tout de même sérieuse, elle le regarda dans les yeux et, une fois son accord obtenu, le mordit doucement. Tout en buvant son sang, elle entrelaça ses doigts à ceux de son camarade, se nourrissant du liquide rouge qui coulait dans ses veines.
Repus, elle retira ses crocs et lécha doucement la morsure pour récupérer une dernière goutte de sang avant de se séparer de son camarade en léchant doucement ses lèvres.
Elle lui sourit d’un air taquin.

« Tu m’as cherché, tu m’as trouvé. »

Avec un tirage de langue en règle, Courtney regarda le ciel pour déterminer vaguement l’heure. En voyant qu’il était presque la fin d’après – midi, elle se rappela soudain qu’elle devait discuter avec une certaine fille dont le prénom commençait par un H.
Elle posa son regard sur son petit – ami.

« Faut que j’aille régler deux trois petite chose, tu peux t’occuper de Fire ? Je te rejoindrais quand j’aurais finis. »

Pour le convaincre, elle déposa un baiser sur ses lèvres.

« Onegai ? »

Puis elle partit après un second baiser, se hâtant vers la DayClass afin d’aller chercher la fille en question. Samuel était trop gentils pour régler ce problème de lui – même, alors autant qu’elle s’en charge elle – même.

*-*-*

Arrivé en bas des escaliers de l’Académie, Fire soupira en voyant le nombre de marche qu’il avait à grimper. Heureusement qu’il était un vampire en pleine forme, sinon il douterait de sa survie durant la montée.
Peu emballé, mais se disant que voir sa Courtney chérie l’accueillir égayerait sa venue, il grimpa les escaliers. Seulement, sa Courtney chérie n’était pas là. Il avait simplement droit à un humain brun, pas franchement heureux de le voir. Mais après quelques secondes d’observation, il reconnut le fameux Johan.

<< Tiens ? Ma Courtney chérie n’est pas là ? Elle n’est pas censé accueillir les nouveaux élèves ? >>

Avec un soupir déçu, il se concentra sur le brun.

<< Johan, c’est ça ? >>

avatar
Messages : 357
Framboises : 2129
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 22 Juin - 19:48
« Nee, Johan … »
C'était tout ? Non, c'était pas rassurant. Pas rassurant du tout. Ce "nee" là n'était pas mignon. Ce "nee" là était dangereux, du style <>
_Oui... ? lui répondit-il toujours en rigolant mais timidement. Samuel ne se rendait même pas compte qu'il reculait au fil et à mesure que Courtney s'avançait vers lui. Jusqu'à ce qu'un mur lui fasse impasse.

Sur le coup il arrêta de rire net, et lorsqu'elle se rapprocha de sa nuque, il comprit ce qu'elle avait l'avait l'intention de faire.. Et elle lui lécha le cou, il se pinça les lèvres, lui faire ce coup là était fichtrement traître. Le jeune homme cédait complètement. Pourquoi ? Parce qu'il adorait ça

« … Je peux violer la fille en toi … ? »

Mais non ! Mais pourquoi il avait sorti une expression pareille ? Pourquoi ? POURQUOI ? Le truc c'est que si il disait "Oui", ça voulait ça voulait dire "Oui tu peux, viole-la, j'attends que ça" mais s'il disait le contraire, il se priverait de ...Et tant pis.

_Oh.. oui.. Viole-la, s'il te plaît.

Samuel espérait vraiment, vraiment qu'elle était sérieuse. Il voulait qu'elle le fasse parce que si non, primo il aurait encore plus honte et segundo, au final elle ne l'aurait pas mordu, et ça bah, c'était une autre sorte de punition.

_Oh merde,.. c'est bon

Elle le mordit, et cétait reparti pour plusieurs secondes de pur extase. Pendant que son sang s'écoulait dans la gorge de Courtney, les sensations que cela lui procurait lui faisait émettre quelques gémisssements qu'il essayait en vain de contenir. Quand sa petite amie entrelaça ses doigts dans les siens, cela suffit à calmer un petit moment l'adolescent qui recommença rapidement à s'agiter après et avoir une respiration saccadée. Il pouvait même sentir une tension au niveau de son entrejambe tant ça le stimulait. Sauf qu'elle avait fini, alors il se calma. Encore coloré, il soupira faisant voleren même temps les cheveux qui avait atterri devant ses yeux. Puis il glissa contre le mur.

Elle lui adressa un adorable sourire taquin fière d'elle, qui fut répondu par un sourire joueur

_Sadique.
« Tu m’as cherché, tu m’as trouvé. »
« Faut que j’aille régler deux trois petite chose, tu peux t’occuper de Fire ? Je te rejoindrais quand j’aurais finis. »

_Nan, s'il te plait, je veux pas etre seul avec ce...

Apparemment ces deux trois choses étaient vraiment importantes parce qu'elle ne le lui laissa pas le temp de finir, tentant de le convaincre en déposant un léger baiser sur ses lèvres. L'adolescent se releva en faisant la moue

« Onegai ? »
_Un deuxième alors ?

Suite à un deuxième baiser qui se fit un peu plus long, Courtney vaqua à ses occupations tandis que Samuel s'en alla attendre à l'entrée le chieur de service. Rien que de penser à voir sa tête dans les prochaines minutes suffisait à mettre le jeune homme de mauvaise humeur... Mais Samuel n'eut même pas un instant de répit, lorsqu'il arriva à l'entrée, la tignasse rousse érait déjà présente...

<< Tiens ? Ma Courtney chérie n’est pas là ? Elle n’est pas censé accueillir les nouveaux élèves ? >>

Samuel le regarda d'un oeil noir. S'il faisait son entrée comme ça, ça allait être difficile par la suite. Il était venu ici pour Courtney ou pour se repentir ?

<< Johan, c’est ça ? >>
_Ce sera Samuel Johan Mercedes, le chargé de discipline, pour toi.

Le sang-pur arrêta soudainement de parler. Samuel remarqua que son regard en revanche avait changé et le scrutait étrangement de la tête aux pieds, ce qui fit hausser un sourcil au jeune homme. Il savait qu'il était beau mais pas à ce point. Pas qu'il voulait l'entendre pendant tout le trajet mais le peu qu'il connaissait de de Fire. Samuel aurait parié qu'il aurait sorti une connerie, pas qu'il soit muet.

_Le dortoir est par là.
_Sérieusement ?
_Oui.

Il croyait quoi qu'il fallait faire demi-tour ?

_Et tu sais qui je suis ?
_Un con de sang-pur inutile à la société pourquoi ?

Il resta muet.. Décidément. Ah non il préférait poser une autre question..

_  Pourquoi tu es ici ?
_On m'a trouvé au milieu d'un village pleins de cadavres et j'ai été recueilli ic. Fin de l'histoire. Samuel s'arrêta net et se retourna pour être en face du vampire qui le suivait. Et d'ailleurs pourquoi tu poses autant de questions ?

L'expression du vampire sérieuse jusque là , changea brutalement pour afficher un grand sourire amusé.

_Je veux juste connaître un peu plus les proches de ma Courtney d'amour.

Samuel roula des yeux et continua son chemin.

_D'ailleurs comment elle va ? Elle vit le vampirisme. Si je ne l'ai pas tué, c'est que je savais que ça lui irait à ravir. Oooh, est-ce qe vous avez forcé ma Courtney chérie à prendre vos saloperies de Bloods Tablets ?  Oh mon Dieu, c'est criminel de votre part.

Et voilà, il s'était remis à parler... POURQUOI ? Il savait qu'il parlait tout seul au moins ?  Samuel fit tout son possible pour garder son calme et pas se mettre à étrangler le vampire, même s'il n'aurait pas réussi mais il aurait au moins essayé.

_Je voudrais tellement la voir. Je pourrais hein ? Quand j'étais dans cette putain d'association et qu'il faisaient que discuter de quel type de sanction ils comptaient me donner. Je ne pensais qu'à ma petite Courtney. Je me demandais comment elle avait grandi ce petit sucre d'orge! Si sa peau était devenue plus douce, ses seins plus  rebondis, ses cheveux plus éclatants. Oh Johan, il faut à tout prix que je la touche. Je veux savoir. Tu vas m'aider ? Hein Sami' ?

Le chargé de discipline accéléra le pas ne supportant plus d'écouter le rouquin. Il redouta celui de tout à l'heure qui était beaucoup plus agréable. Et puis maintenant "Courtney chérie" "Courtney, cela" STOP.

_Non.
_Allez, on va pratiquement cohabiter. On pourrait faire la paix, se rapprocher un peu. Je t'aime bien tu sais, sauf quand tu me tires dessus à l'improviste.
_Oui tu es un super type. qui s'amuse à tuer des familles innocentes, à laisser un enfant à son propre sort, à imaginer que la vie est un jeu et les humains ses poupées personnelles
_C'est ça !
_ Vraiment quelqu'un que j'ai envie de connaître. On est arrivé.

Arrivé au hall, les vampires avaient organisé toute une réception pour l'arrivée de Fire. Samuel soupira en voyant tout cet attirail, tandis que le sang-pur lui sourit et tapa des mains tout content de l'accueil qui lui était réservé.  Samuel laissa Fire, profiter un peu de la fête, parler avec quelques connaissances, sans le perdre de vue. Il était plutôt ouvert pour un aristocrate quand même. Mais le chargé de discipline se perdit un moment dans ses pensées, repensant aux paroles de Fire sur les changements <> que le vampirisme avaient eu sur sa petite amie... Il n'avait rien remarqué, comment était-ce possible, peut-être parce que.. mais le chef des dortoirs lui fit soudain redescendre sur terre

_Où est votre collègue, cette fête est pour elle aussi.
_Ma petite Courtney devrait être là ? Elle est où, où ça !?

Samuel prit une grande inspiration puis une grande expiration  en entendant une nouvelle fois le sang-pur  parler de son amie et afficha un grand sourire au vampire qui l'avait abordé.

_Je vous l'emprunte un instant.
_Hé !

Il attrapa Fire par le bras et le fit monter pour lui montrer le chemin vers sa chambre. Une fois à l'intérieur, il le jeta dans un fauteuil

_Reste assis. La direction, moi et Courtney ne t'aimons pas beaucoup alors  il vaudrait mieux pour toi que tu restes sage, si tu ne veux pas qu'on te renvoie à l'association pour quelquonque raison.
_Tu crois réellement que je ne serais pas resté en bas et que je resterais calmement assis là et pas pendu à ta gorge si je n'étais pas conscient de ce qui peut m'arriver.
_Laisse moi être parfaitement clair, tu laisses tes sales canines loin de Courtney,de tous les élèves de la Day Class...
_Et je me nourris uniquement de Bloods Tablets dégueulasses, je connais déjà la chanson, merci beaucoup.


Il prenait quand même sa situation avec un minimum de sérieux. C'était déjà ça.Samuel le regarda un moment dans les yeux pour vérifier qu'il ne blaguait pas puis se dirigea vers la sortie, ayant fini son escorte.

_ Cela va quand même être un peu plus compliqué pour ma chérie. Cette close est pas dans le règlement et elle n'est plus de la DayClass à ce que j'ai compris.
_ Hé bien, maintenant, en ce qui me concerne, cette règle vient de s'y ajouter officiellement.
_Je te trouve bien protecteur envers une fille qui risque de te tourner le dos plus tard.
_Ah ouais, j'adorerais savoir comment une chose pareille arriverait
_Oh... Tout peut se passer. Des secrets peuvent être révélés à n'importe quel moment. Je sais beaucoup de choses, tu sais. Comme le fait que l'on pourrait faire une super équipe tous les deux.

L'adolescent fronça les sourcils. Une équipe avec lui. On avait frappé la tête de ce sang pur avant de venir ou...

_ Allez Samuel, tu peux faire des ravages avec ton Bloody Rose. La dernière fois j'ai été complètement sonné. Jte propose un marché, je te donne mon sang autant que tu veux quand tu veux en échange de ma protection. Et toi, tu deviens un des plus puissants chasseurs, craigné de tous même des sangs-purs.


Samuel échappa un petit rire. Il était marrant ce rouquin, même un peu psycho sur les bords. Devenir un grand chasseur, lui, alors qu'il n'ose même pas faire de mal à une mouche. En plus cela ne lui disait rien, et boire du sang, encore moins, celui de Fire, encore pire.

_ Dans tes rêves ça ne m'intéresse pas.
_Aucun sang-pur ne te proposera ce que je t'offre.
_Mais je n'ai rien demandé et même si ça m'intéressait, par respect pour Ho' je ne partagerais même pas mon eau avec toi


Bon il n'était pas humain, il n'avait pas besoin d'eau, mais ça avait le mérite d'être clair.

_Gentil, atentionné, protecteur, parfait  et obnubilé par les sentiments. Les humains n'ont vraiment aucune ambition. Tu me déçois vraiment beaucoup Sami'
_Personne ne se soucie de ton opinion,vampire. Et encore une fois, c'est Samuel Johan Mercedes.

Sur ce, ayant fini son boulot, il s'en alla de ce bâtiment infesté de vampires.
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2418
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 22 Juin - 20:42


Après avoir lâchement abandonné Samuel, Courtney partit dans les couloirs de la Day Class, à la recherche d’Hanae. Seulement, elle arriva dans les couloirs des salles de classes au moment de la fin des cours. Cela voulait donc dire plein d’élève dans les couloirs, cela voulait donc dire trop de bruit, cela voulait donc dire trop d’odeur. Elle serait incapable de la repérer.
Puis quelqu’un l’appela et ce fut comme si c’était son sauveur.

<< Mademoiselle Harper ! Je voulais …->>

« Chiaki ! J’ai besoin de toi. Tu vois Hanae ? Cheveux châtains, yeux verts ? Une fille qui traine souvent avec des garçons. Elle a offert un Bento à Johan, il y a quelques jours. Tu peux me dire où elle est ? »

<< Elle est partie vers la cours. On a appris que la Night Class ne sortirait pas et je l’ai entendu dire qu’elle essaierait d’aller dans les dortoirs pour essayer de voir des élèves. >>

« Chiaki, tu es un amour ! »

<< Mademoiselle Harper ! J’aurais besoin d’aide … >>

« Attends-moi ici, je reviens dans cinq petite minute. Promis. »

Chiaki hochant la tête, Courtney lui sourit légèrement et partit dans la direction donnée pour chercher Hanae. Si en plus de l’engueuler, elle pouvait la punir, ce n’en serait que purement jouissif. Alors quand elle la repéra avec deux autres élèves en direction des dortoirs, elle se hâta vers elle.

« Hanae, tu restes ici, je dois te parler. Les deux autres, rentraient aux dortoirs avant que je ne change d’avis et décide de vous punir. »

Courtney attendit que les deux filles se soient bien éloignés pour parler avec la fille qu’elle cherchait.

- Qu’est – ce que tu veux, Harper ?

« Je vais être clair, Hanae. Tu vas arrêter de venir sans cesse vers Johan, encore plus pour lui offrir des Bento. Toi et lui, ça ne se fera jamais. Une fille facile comme toi, ce n’est pas pour quelqu’un de bien comme lui. Alors tu vas arrêter ton petit jeu de séductrice raté. Compris ? »

- Sinon quoi ?

Courtney perdit patience avec l’air méprisant de la fille et agrippa le haut de son uniforme pour la rapprocher d’elle. Sans le savoir, ses yeux rougeoyèrent et ses canines pointues dépassèrent légèrement de ses lèvres.

« Sinon ça va très mal se passer pour toi. »

Elle lâcha Hanae, apparemment effrayée, et la laissa partir avant de revenir tranquillement vers les couloirs pour savoir ce que Chiaki voulait d’elle. Elle savait qu’il l’avait attendue, alors elle ne voulait pas le faire attendre.
En arrivant vers lui, elle le décoiffa affectueusement.

« Je suis là, que voulais – tu ? »

<< J’aurais besoin d’aide pour un devoir de Latin … Et tu m’as dit être bonne dans cette matière, un jour. Mais si tu es trop occupée, ce n’est pas grave ! >>

« Oh, ne t’inquiète pas pour ça. Je suis toute à toi, Chiaki ! Fais – moi voir … »

Avec un grand sourire, Chiaki sortit son devoir et le tendit à Courtney qui le lut calmement avant de se mettre à lui expliquer ce qu’il devrait faire. A la fin de sa discussion, Courtney s’attarda pour discuter avec le blond, souriant de temps à autres et se mit même à rire à un moment, suite à une plaisanterie de Chiaki.

« T’es trop chou, Chiaki ! »

Le petit blond eut les joues légèrement rose avant d’esquisser un grand sourire. Quant à Courtney, elle eut un sourire amusé.


avatar
Messages : 357
Framboises : 2129
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 22 Juin - 21:32

C'est en sortant du territoire de la Night Class que Samuel se rendit compte qu'il faisait déjà presque nuit et que donc le ronde allait bientôt commencer. Il soupira, il n'avait aucune idée de surveiller la prétendue fête organisée par les vampires. Même s'ils pouvaient devenir saouls et s'attaquer aux jeunes humaines qui espionnaient

Il se demanda à intérieurement si Courtney avait finit ses affaires. Lui était bien content d'avoir fini avec la tignasse rousse à la parlotte.. Samuel s'étira un peu les bras puis prit la direction de sa chambre. C'est dans les couloirs bondés qu'il recroisa Courtney, il sourit en la voyant il l'avait localisé tout de suite grâce à sa tenue blanche. Elle était en train de rire de bonne coeur avec..... quelqu'un qui l'aurait reconnu entre mille... Chiaki. Dès qu'il voyait le jeune homme, l'adolescent n'avait qu'une envie de l'étrangler, tout comme fire. S'il pouvait étrangler les deux avec chacune de ses mains, il aurait fait.

Lorsqu'il croisa le regard de sa petite amie, il détourna le regard, énervé et continua son chemin droit devant lui, de manière complètement idifférente. Finalement il avait très envie de surveiller cette fête inutile et s'entreprit d'entreprendre les escaliers. En chemin, il croisa Hanae qui lui bloqua le passage, un peu sous le choc.

_Samuel ! Oh...

Elle semblait vouloir dire quelque chose mais avant se sentit obligée de regarder autour d'elle comme si elle cherchait quelque chose.

_Courtney. Je... je voulais te dire Fais attention à cette fille. En plus elle est dans ta chambre. Elle...elle est dangereuse, et surtout complètement cinglée. Jpense que toi et moi on devrait garder nos distances quelques temps. Bon jdois y aller avant qu'elle se pointe. J'y vais ! Fais attention à toi !

_Mmmh... Ok ?

Il l'a regarda partir comme une voleuse,ne comprenant pas ce qu'elle avait voulu dire par là. Sur le moment, c'était plutôt elle qui avait l'air cinglée..

Qu'importe, Castiel finit par se retrouver assis sur une très grosse branche d'où il avait vue sur tout le bâtiment de la NightClass. Mais il n'observait pas vraiment le dortoir. Plutôt obnubilé par une feuille d'arbre avec laquelle il s'amusait, la toucher, la froisser, la tourner dans tous les sens. Enfin, il était tout simplement dans ses pensées, à évacuer sa colère pas vraiment justifiée envers Chiaki. En train de bouder comme un enfant quoi..
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2418
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 22 Juin - 23:04


Sentant la présence de Samuel approchait, Courtney tourna doucement le regard vers lui, avant de hausser un sourcil. Pourquoi passait – il comme si elle n’existait pas ? Il semblait de mauvaise humeur en plus. Mais elle se dit simplement que Fire avait dut l’agacer, alors elle ne partit pas à sa recherche et se contenta de continuer sa discussion avec Chiaki.
En voyant qu’il se faisait aussi tard, Courtney décida d’accompagner Chiaki jusqu’au self, pour qu’il prenne à manger, avant de le ramener à sa chambre, pour être sûre qu’il ne lui arrive rien. Une fois Chiaki dans sa chambre, Courtney se rendit dans la cour et ferma les yeux. Afin de découvrir où se trouvait son camarade, elle respira l’air à plein poumon, et se dirigea jusqu’à lui. Quand l’odeur se fit de plus en plus proche, elle utilisa sa vue pour le retrouver et eut un haussement de sourcil en le voyant en pleine réflexion face à une feuille d’arbre. Mais rien qu’en le regardant ainsi, Courtney sentit également que sa mauvaise humeur ne semblait pas passé.
En un sens, la situation était amusante. Les rôles étaient inversés. C’était généralement Courtney qui était de mauvaise humeur, et en pleine réflexion face au vide, et c’était Samuel qui était de bonne humeur, à la recherche de sa camarade paumée. Là, c’était tout l’inverse.

« Johan ? »

Courtney s’approcha de son camarade, s’adossant à l’arbre tout en restant à ses côtés.

« Qu’est – ce qu’il t’arrive ? C’est moi qui suis censé être de mauvaise humeur et seule dans mon coin, pas toi ! »

En remarquant finalement qu’ils étaient près de la Night Class, Courtney fit la moue. Si Fire sentait sa présence, il y avait des chances qu’il sorte, ou qu’il regarde par la fenêtre, dans l’espoir de la voir. Elle préférait que cela n’arrive pas, elle n’était pas d’humeur à parler avec lui. L’état de Samuel lui importait plus que ce rouquin qu’elle méprisait.

« Il s’est passé quelque chose avec Fire ? »

Portant son regard sur son camarade, Courtney le fixa quelques seconde avant de finalement regarder le ciel étoilé. Pour une fois, la nuit était claire et le ciel plein d’étoile. C’était rare.

« Cela ne sert à rien de te prendre la tête pour lui. Ce n’est qu’un idiot. »

Ce n’était pas son genre, et elle ne savait pas comment faire, mais Courtney essayait tant bien que mal de « consoler » Samuel, de le calmer, pour qu’il soit à nouveau de bonne humeur. Elle n’aimait pas le voir énervé, encore moins quand elle ne savait pas pourquoi.

avatar
Messages : 357
Framboises : 2129
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mar 23 Juin - 0:03
« Johan ? »

Samuel leva les yeux vers la personne qui l'avait interpelé, il avait reconnu la voix de Courtney bien sûr, puis sans rien dire reporte son attention sur la feuille. Il ne fit rien non plus quand il sentit qu'elle s'asseyait à côté de lui...

_Tu as finis de vaquer à tes occupations ? Tu t'es bien amusée ? On t'attend à la fête si tu veux.

« Qu’est – ce qu’il t’arrive ? C’est moi qui suis censé être de mauvaise humeur et seule dans mon coin, pas toi ! »

Par contre ça c'était vrai. Elle n'avait pas tort. Il l'avait souvent consolée par le passé, et elle trouvait toujours de bonnes cachettes, ce qui la rendait difficile à trouver mais Samuel finissait toujours par tomber sur elle un moment ou à un autre. Il émit uléger sourire mais presque indétectable mais qui disparut très vite.

« Il s’est passé quelque chose avec Fire ? »

Continuant à martyriser la feuille, Samuel resta muet. Si seulement il s'agissait de Fire..

« Cela ne sert à rien de te prendre la tête pour lui. Ce n’est qu’un idiot. »

_Fire s'est bien comporté, il s'est vraiment bien comporté enfin plus ou moins...

Mais il l'avait pas envie de parler de Fire, qui était très loin de ses pensées.L'adolescent se mordit la lèvre inférieur tout en crevant la feuille de son ongle.
i
_Je ne l'aime pas Courtney.
...
_Je veux dire... Chiaki, je ne l'aime pas.

_ Je n'aime pas te voir avec lui. J'ai du mal à supporter l'attention que tu lui portes. Il y a un truc entre vous, une complicité , je le sais je le sens. Je sais que j'ai rien à craindre mais... il m'énerve, ça m'énerve tout m'énerve... Il lacha sa feuille violemment dans l'air, mais bon c'était une feuille, elle retomba comme si elle tombait tranquillement et doucement de l'arbre. Des fois j'ai des doutes, jpense que tu te mens à toi-même sur tes sentiments, peut-être que tu l'aimes aussi, mais en tout cas, ça crève les yeux que Chiaki bave devant toi. Il attend juste que tu lui donnes le feu vert pour te bouffer tout cru, jrigole pas, derrière une moue angélique, on m'a toujours dit que se cachait un visage bien différent.


Samuel prit une autre feuille pour la martyriser , ayant perdu la précédente à cause du vent.

_Peu importe, je ne l'aime pas.
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2418
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mar 23 Juin - 0:48


« Cela ne sert à rien de te prendre la tête pour lui. Ce n’est qu’un idiot. »

_Fire s'est bien comporté, il s'est vraiment bien comporté enfin plus ou moins...

« Je comprends pas. Si ce n’est pas Fire le problème, c’quoi ? »

Comme Samuel semblait réfléchir à ce qu’il devait dire, Courtney ne rajouta rien de plus et attendit que son camarade décide de lui parler. Elle n’allait pas le forcer à se livrer. S’il ne voulait pas parler, elle n’insisterait pas. Elle n’aurait pas aimé qu’on la force à se confier si elle aurait été dans son coin, alors elle ne le ferait pas pour lui.

_Je ne l'aime pas Courtney. Je veux dire... Chiaki, je ne l'aime pas.

Courtney prit une moue surprise tout à fait naturel. Ce n’était absolument pas ce à quoi elle s’attendait comme réponse.

« Quoi ? Pourquoi ? C’est un vrai petit ange ! Il est adorable ! »

_ Je n'aime pas te voir avec lui. J'ai du mal à supporter l'attention que tu lui portes. Il y a un truc entre vous, une complicité, je le sais je le sens. Je sais que j'ai rien à craindre mais... il m'énerve, ça m'énerve tout m'énerve.. Des fois j'ai des doutes, jpense que tu te mens à toi-même sur tes sentiments, peut-être que tu l'aimes aussi, mais en tout cas, ça crève les yeux que Chiaki bave devant toi. Il attend juste que tu lui donnes le feu vert pour te bouffer tout cru, jrigole pas, derrière une moue angélique, on m'a toujours dit que se cachait un visage bien différent. Peu importe, je ne l'aime pas.

Courtney resta muette. Elle ne s’attendait certainement pas à ce que Samuel lui dise cela. C’est vrai, il y avait une certaine complicité entre elle et Chiaki, elle ne pouvait pas le nier. Mais c’était tout. Elle ne l’aimait pas comme elle aimait Samuel. Il n’ y avait rien d’autre que de l’amitié entre eux, et cela surprenait Courtney que Samuel le prenne ainsi. Il aurait préféré qu’elle reste seule, dans son coin ? A ne fréquenter que lui ? Elle n’était pas sa propriété, si elle voulait fréquenter les autres, elle le faisait.
Prise au dépourvue, et trop surprise pour dire quoi que ce soit, Courtney fit quelques pas, comme si elle s’apprêtait à partir, avant de se tourner brusquement vers Samuel.

« Je ne comprends pas. L’idiotie de Fire est contagieuse, ou quoi ? »

Elle ouvrit la bouche pour continuer sa tirade, mais décida finalement de se taire. Si elle continuait, elle risquait de s’énervait, elle se connaissait. Mais elle ne pouvait pas non plus laisser Samuel croire ce qu’il venait de dire. Pour le coup, elle ne savait pas quoi faire. Si elle se taisait, les choses s’empireraient. Si elle parlait, c’était pareil. Alors quoi ? S’expliquer, ou se taire ?
Elle préféra amorcer le pas pour partir, sans même accorder un regard à Samuel.

« Oh, est puis merde. »

Elle changea d’avis et revint vers Samuel. Autant dire ce qu’elle pensait. Samuel l’aimait pour son franc parlé non ?

« Je porte de l’attention à lui, purement et simplement parce que je le considère comme mon petit – frère. Je l’ai sauvé une fois de quelques Vampire pervers et depuis, il ne cesse de venir me parler et me saluer. Au début je ne disais rien, mais comme il insistait, et qu’il ne me fuyait pas comme les autres, j’ai finis par lui parler. On a sympathisé, oui. Et c’est tout ! »

Courtney passa la main dans ses cheveux, regardant à gauche et à droite avant de fermer les yeux. Bon sang, la réaction de Samuel l’agaçait autant qu’elle lui faisait mal au cœur. Comme était – ce possible ?

« Comme je te l’ai dit, ce garçon est un vrai petit ange. Je lui ai dit que je le voyais comme mon petit – frère, et il a répondu me voir comme la grande sœur qu’il aurait aimé avoir. Est – ce que c’est mal que je sois proche de quelqu’un d’autre ? Tu ne vas pas me trouver à deux doigts de m’envoyer en l’air contre un arbre avec lui ! »

Elle se mordit la lèvre inférieure, et détourna le regard.

« Désolé, je voulais pas dire ça … »

Après quelques secondes de silence, elle reprit brusquement ses répliques.

« Bon sang, Johan ! Il a à peine quinze ans ! J’en ai dix sept ! Tu crois que je vais m’amouracher d’un gosse de quinze ans ? »

Détachant le nœud de son uniforme, elle ouvrit la veste de son uniforme en soupirant avant de soudainement se rapprocher de son camarade.

« Et tu me prends pour quelle genre de fille, exactement ? Tu crois que je suis du genre à me déclarer sans être sûre de ce que je ressens ? Tu crois que je suis le genre à être avec quelqu’un sans réellement l’aimer ? »

Elle recula finalement, restant de dos à son camarade avant de se retourner.

« Et ton histoire de moue d’ange diabolique là, tu devrais te regarder, avant de dire ça. Tu crois que t’es mieux ? Tu crois que c’est pas ta bouille d’ange qui me fait craquer ? »

Se taisant enfin, elle fixa Samuel de ses yeux bleus, attendant une réponse de sa part. S’il s’enfonçait dans son idiotie, elle allait réellement s’énerver contre lui. Comment pouvait – il dire des choses pareilles, franchement ?


avatar
Messages : 357
Framboises : 2129
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Jeu 25 Juin - 14:25

Quoi ? Pourquoi ? C’est un vrai petit ange ! Il est adorable ! »
Samuel haussa se sourcils prouvant qu'il n'y croyait pas du tout. D'autant plus que Courtney le pensait aussi fermement l'agaçait littéralement alors qu'il en pensait tout le contraire.
_ Je n'aime pas te voir avec lui. J'ai du mal à supporter l'attention que tu lui portes. Il y a un truc entre vous, une complicité, je le sais je le sens. Je sais que j'ai rien à craindre mais... il m'énerve, ça m'énerve tout m'énerve.. Des fois j'ai des doutes, jpense que tu te mens à toi-même sur tes sentiments, peut-être que tu l'aimes aussi, mais en tout cas, ça crève les yeux que Chiaki bave devant toi. Il attend juste que tu lui donnes le feu vert pour te bouffer tout cru, jrigole pas, derrière une moue angélique, on m'a toujours dit que se cachait un visage bien différent. Peu importe, je ne l'aime pas.

Samuel sentit Courtney se lever pour s'apprêter à partir sans comprendre pourquoi elle ne disait rien. Elle lui en voulait ? Ce n'est pas de sa faute s'il éprouvait ce sentiment même avec la plus grande raison que possible. Il auraît peut-être du se taire, au lieu d'empirer les choses.

« Je ne comprends pas. L’idiotie de Fire est contagieuse, ou quoi ? »

Il ne comprit pas sa réflexion, en quoi il était aussi idiot que le vampire ? Ils n'avaient strictement rien en commun.Il ne put pas lui demander la raison vu qu'elle était déjà repartie.

« Oh, est puis merde. »

Ou pas.

« Je porte de l’attention à lui, purement et simplement parce que je le considère comme mon petit – frère. Je l’ai sauvé une fois de quelques Vampire pervers et depuis, il ne cesse de venir me parler et me saluer. Au début je ne disais rien, mais comme il insistait, et qu’il ne me fuyait pas comme les autres, j’ai finis par lui parler. On a sympathisé, oui. Et c’est tout ! >>
_Ca commence toujours de cette manière. dit-il aussi neutre que possible pour éviter de tomber dans le sarcasme, déjà qu'elle était agacée...
<< Comme je te l’ai dit, ce garçon est un vrai petit ange. Je lui ai dit que je le voyais comme mon petit – frère, et il a répondu me voir comme la grande sœur qu’il aurait aimé avoir. Est – ce que c’est mal que je sois proche de quelqu’un d’autre ? Tu ne vas pas me trouver à deux doigts de m’envoyer en l’air contre un arbre avec lui ! »

Samuel s'apprêta à sortir quelque chose mais sa dernière réplique avait suffit pour lui couper la parole et se renfrogner dans son coin. Il ne s'y attendait pas et n'osa rien dire cette fois-ci.  De toute façon, il ne pouvait et ne devait pas répondre à ça. Cette pique lui était directement et parfaitement destinée, il savait bien que ce n'était juste un exemple. Courtney lui en voulait toujours de ce qui s'était passé avec Hanae. Et il se sentait mal en pensant avoir pu la faire souffrir  Si ça se trouve elle ne lui avait pas pardonné, ce n'était qu'une infime partie de tout ce qui s'était passé dans la journée alors il n'en avait jamais concrètement parlé.

« Désolé, je voulais pas dire ça … »

Le jeune homme s'affala contre le tronc d'arme et détourna le regard en direction du dortoir.

_ C'est moi qui suis désolé, je l'ai mérité... et il fut sincère jusque là, mais sa mauvaise humeur l'emporta vite par la suite.. De toute façon soit je suis trop naïf, soit je me méfie trop. J'ai compris...  
« Bon sang, Johan ! Il a à peine quinze ans ! J’en ai dix sept ! Tu crois que je vais m’amouracher d’un gosse de quinze ans ? »
_Le problème n'est pas là Ho' ! Bon sang.
répondit-il sur la défensive.

Samuel se mordit la lèvre . Un célèbre proverbe disait que l'amour n'avait pas d'âge, mais il crut judicieux que ce n'était pas le moment de sortir de la philosophie..
Samuel était du genre sage et adorable, du genre intouchable. Il n'avait pas l'habitude de se faire gronder, on avait toujours mis tout sur le dos de sa maldresse et on ne le punissait guère.   Il s'y était habitué et ne savait pas lorsqu'il commettait des graves erreurs. Cette nuit là, il était conscient d'avoir fait une erreur mais ne s'étant pas fait enguirlander plus que ça, le jour d'après , il en avait déjà fini avec cette histoire... c'était normal pour lui. Alors quand Courtney se mit à lui hurler dessus comme ça , il ne comprenait pas vraiment ce qui lui  prenait. C'était une première.

« Et tu me prends pour quelle genre de fille, exactement ? Tu crois que je suis du genre à me déclarer sans être sûre de ce que je ressens ? Tu crois que je suis le genre à être avec quelqu’un sans réellement l’aimer ? »

A cet instant, il comprit qu'il avait vraiment blessée Courtney, voire à l'offenser. Ce n'était guère son intention. La voir ainsi le marqua, alors il se calma.

_Je n'ai pas dit ça Ho'.

« Et ton histoire de moue d’ange diabolique là, tu devrais te regarder, avant de dire ça. Tu crois que t’es mieux ? Tu crois que c’est pas ta bouille d’ange qui me fait craquer ? »

En quelque sorte, elle n'avait pas tort, il n'avait pas vraiment d'exemple concret pour affirmer ce qu'il disait. Samuel n'était pas quelqu'un de sournois derrière sa bouille d'ange. N'empêche, il n'était pas aussi mignon que Chiaki, mais bon ce n'était pas une excuse valable.. Malgré toutes les réflexions de sa petite amie, il ne pouvait s'empêcher de rester sur ses positions. Chiaki, il ne l'avait pas dans la peau, il voyait en lui une menace, il ne pouvait rien y faire. C'est vrai qu'il n'avait rien à reprocher chez lui, c'était peut-être pour ça, sa jalousie était peut-être du à un manque de confiance en soi injustifié. Il n'était pas d'accord avec Courtney, mais il pourrait commencer à apprendre à tempérer son tempérament en présence de Chiaki pour elle. Il voulait en finir avec cette discussion, Il n'appréciait pas se disputer avec Courtney, surtout quand cela commençait à lui faire douter de la façon dont il la voit..  Alors que jamais, il n'avait pensé à ce que Courtney ne soit pas amoureuse de lui. Il était juste peureux qu'elle puisse en aimer deux à la fois. Les sentiments ne se contrôlent pas de toutes les façons.

_D'accord, d'accord. Tu  as raison, je verse des conclusions infondées mais c'est plus fort que moi...

Il marqua une pause avant de reprendre.

_  'Vais faire des efforts pour Cchiaki mais on en parle plus... D'accord ? Mmm..Tu veux bien me pardonner mon cruel manque de tolérance ? Nee ?

Il lui fit sa moue la plus suppliante que possible accompagné d'un léger sourrire innocent par la suite, marquant bien qu'il voulait faire la paix.
____
Quelques instants après qu'elle ait accepté de lui pardonner,  Samuel retrouva vite sa bonne humeur et resta un moment surveiller la fameuse fête des vampires.
_Tu es sûre que tu veux pas y aller ? Ils m'ont affirmé que tu y serais la bienvenue pourtant et qu'ils étaient impatients de mieux te connaître. Le brun échappa un petit rire, s'amusant à taquiner Zoey.
Au bout d'un moment, il en eut marre.
_Bon, ils ont l'air sages, jpense qu'on peut rentrer..
Aussi vite dit, aussi vite il retournait sur ses pas pour retourner au dortoir. Une fois arrivé, il s'empressa de poser le manteau noir sui pesait sur ses épaules et attraper ensuite une paquet de Mikado, car il mourrait de faim. Puis il s'allongea tranquillement sur son lit en attaquant ses biscuits.

_Tu veux ?
[/font]
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2418
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Jeu 25 Juin - 15:36


_  'Vais faire des efforts pour Chiaki mais on en parle plus... D'accord ? Mmm..Tu veux bien me pardonner mon cruel manque de tolérance ? Nee ?

Après un long soupir, Courtney fit un vague signe de main pour dire qu’elle acceptait de ne plus rien dire sur le sujet. Pour elle, la discussion n’était pas terminée, loin de là. Mais elle n’allait pas continuer sur ce sujet – là alors que Samuel avait dit qu’il ferait des efforts. De toute façon, elle risquait vraiment de s’agacer s’ils continuaient, alors autant se taire.
Contrairement à Samuel qui avait retrouvé sa bonne humeur, Courtney n’était pas d’humeur très joviale. Elle n’était plus agacée, mais elle n’était pas non plus de bonne humeur. Alors tandis que son camarade surveillait les vampires de loin, elle jouait avec le ruban de son uniforme qu’elle enroulait autour d’un doigt avant de le dérouler. Encore, encore, et encore.

_Tu es sûre que tu veux pas y aller ? Ils m'ont affirmé que tu y serais la bienvenue pourtant et qu'ils étaient impatients de mieux te connaître.

Brusquement, elle arrêta tout mouvement pour lancer un regard blasé à Samuel.

« Et me farcir Fire toute la soirée ? Plutôt mourir. »

Plus tard, à la proposition de Samuel de rentrer, Courtney fut ravis qu’il le propose. Elle le suivit silencieusement jusqu’à la chambre, jetant sa veste d’uniforme et son ruban sur son lit en soupirant.

« Plus jamais de ma vie je ne porterais cette chose. Je déteste cette couleur en plus. »

Pour elle, le blanc était synonyme de pureté et d’innocence. Et elle avait perdu ces deux choses – là quand un certains roux aux canines baladeuses s’en était pris à elle et sa famille. C’était en partis pour ça qu’elle ne portait que du noir ou du bleu. Le bleu parce que cela mettait ses yeux en valeur, et le noir, parce que c’était la couleur du deuil et de la tristesse et qu’elle n’avait jamais fait le deuil de son ancienne vie.

_Tu veux ?

« Nope. »

Dos à Samuel, Courtney fit mine d’arranger sa chemise tout en réfléchissant à quelque chose, hésitant à se lancer. Suite à quelques minutes de réflexion, elle prit une profonde inspiration, et vint se mettre à califourchon sur Samuel.
Pire que gênée, elle détourna le regard en ayant les joues complétement rouge.

« J-Je … Je … Ah … C’est affreusement gênant … »

Comment pouvait – elle dire tout haut qu’elle voulait se donner à lui, et qu’il était le seul qui compte à ses yeux ? Elle ne s’exprimait jamais vraiment sur ses sentiments, encore moins sur quelque chose d’aussi gênant. Alors comment pouvait – elle parler de ça sans finir par mourir de gêne ?

« Je … Je veux … Je veux … »

S’énervant toute seule de ne pas pouvoir finir ses phrases, elle finit par respirer un grand coup et ferma les yeux pour déballer ce qu’elle voulait dire sans réfléchir.

« Tu es le seul qui compte pour moi et je veux que ce soit toi qui … A qui j-je … »

Courtney ouvrit ses yeux à demi, regardant Samuel en étant affreusement gênée.

« Je veux que ce soit toi qui prenne ma virginité … M-Maintenant … »

Une chose était sûre, elle ne s’était jamais montrée aussi gênée et timide.

« Je veux le faire … »

Bien que ses mains tremblent sous le coup de la gêne et de la peur, elle apporta ses mains à sa chemise, essayant de la déboutonner tant bien que mal.

avatar
Messages : 357
Framboises : 2129
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Jeu 25 Juin - 18:35
« Nope. »

Samuel haussa les épaules. Tant pis, ça lui ferait plus de Mikados. Avant même qu'il puisse croquer le premier, Courtney s'était approché et s'était mise à califourchon sur lui. C'était loin d'être dans ses habitudes, ce qui coupa l'envie du jeune homme à continuer son activité pour le moment

_Courtney ? Qu'...Qu'est-ce que tu fait ?
« J-Je … Je … Ah … C’est affreusement gênant … Je … Je veux … Je veux … »

Il ne comprenait pas la raison de la gêne de Courtney. Mais visiblement c'était sérieux, on pouvait le voir à son visage qui était devenue aussi coloré que le noeud de son uniforme. Rouge donc.

« Tu es le seul qui compte pour moi et je veux que ce soit toi qui … A qui j-je … »
_Courtney...

Samuel commençait à s'inquiéter de la voir ainsi. Elle réagissait bizarrement et il se demandait bien où elle pouvait en venir.

« Je veux que ce soit toi qui prenne ma virginité … M-Maintenant … »

Samuel ouvrit la bouche mais rien n'en sortit, ne s'attendant pas à de tels mots prononcés par Courtney. D'autant plus qu'elle avait cru bon d'ajouter "Maintenant", c'est qu'elle restait toujours aussi exigeante malgré son mal à l'aise. Il déposa sa boîte de Mikado sur la table de chevet avant de prendre la parole.

_ Tu es sûre.. ? .... MainTenant ?

Il la fixa du regard, elle était gênée, et il voulait s'assurer qu'elle ne veuille pas le faire juste pour lui faire plaisir. il savait que c'était quelque chose d'important Marquant un coup de silence, il redemanda.

_Sûre et certaine ?
« Je veux le faire … »


Le brun se mordit les lèvres à cette affirmation. Autant l'avouer, c'était la Macarena dans sa tête, il avait tellement attendu ce moment. Déjà elle s'était mise sur lui, à l'endroit où il fallait pas, et maintenant, elle commençait à déboutonner sa chemise blanche laissant apparaîte petit à petit son corps, Samuel sentit donc bien vite l'excitation monter en lui.  Cependant, il remarqua à ses mains tremblotantes qu'elle n'était pas rassurée, alors il se redressa pour attraper les mains en question et stopper toute action. Il leva légèrement la tête pour pouvoir plonger son regard dans ses yeux bleus.

_Hey.. hey . Stop. Ho', est-ce que tu as confiance en moi ? Si tu as confiance, tu n'as pas de raison d'avoir peur, nee ?

Elle aprouvit ce qu'il lui disait ce qui rassura Samuel.
Samuel déposa un chaste baiser sur ses lèvres accompagné par la suite d'un sourire attendrissant puis enchaîna par un baiser un peu plus preneur et impétueux. Dans la même foulée, il caressait également ses cheveux. Ses lèvres étaient sucrées, le brun avait un mal fou à s'en défaire mais il fallait bien reprendre sa respiration à un moment donné.Il descendit alors le long de son menton et l'arrosa de multiples baisers papillons dans le cou, il s'attardait quelques fois dans le but effectuer une mini-morsure pour l'embrasser juste après.

Alors que ses lèvres avaient pris en otage chaque parcelle de la nuque de Courtney,sa main un peu plus baladeuse commençait à s'aventurer dans le dos de celle-ci, glissant d'une douceur extrême sous sa chemise. Arrivé à la bride de son soutien gorge, elle s'amusa à la titiller, tirer légèrement, mais sans pour autant tenter de l'enlever. Il restait néanmoins attentif à toutes les réactions que sa petite amie pouvait avoir.

De son autre main, il effectuait plusieurs caresses le long du corps de Courtney à travers son uniforme Au niveau de la jupe, il ne put s'empêcher de constater malgré lui  que comparé à sa robe noire le tissu était beaucoup plus fin, plus court facilement arrachable C'est à peine si lorsqu'il tira dessus légèrement que le vêtement commençait à descendre. Tss...dangereux. Samuel sentit son désir augmenter. Mais il ne s'y attarda pas pour le moment. Il était hors de question de la brusquer et cela n'avait jamais été son intention
Il stoppa toutes ses activités  et l'enlaça par la taille, la serrant ainsi contre lui

_Toujours partante ? Une fois lancé, je ne m'arrête plus. C'est ta dernière chance mon cœur..

Il lui offrit un petit sourire, mais c'est à ses yeux qu'on pouvait voir qu'il y avait une petite lueur de jeu. Bien sûr que si elle ne voulait plus le faire, il arrêterait mais cela sonnait plus comme de la taquinerie. Avant d'entamer la suite, il voulait s'assurer qu'elle soit à l'aise.
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2418
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Jeu 25 Juin - 19:40


_Hey.. hey . Stop. Ho', est-ce que tu as confiance en moi ? Si tu as confiance, tu n'as pas de raison d'avoir peur, nee ?

Timide mais sincère, Courtney hocha la tête. Elle avait confiance en Samuel, mais elle n’en avait pas moins peur de ce qu’il pouvait se passer. Elle allait se donner à quelqu’un pour la première fois, alors elle avait peur. Peur que ça se passe mal, peur d’avoir mal, peur de ne pas satisfaire son amant …
Ses mains agrippant désormais la chemise de son petit – ami, Courtney se laissa volontiers embrasser, laissant échapper quelques légers soupirs de satisfaction lorsque Samuel s’amusait à lui faire de légères morsures. Lorsqu’elle sentit sa main s’aventurait dans son dos, elle eut quelques frissons mais laissa son camarade s’amusait avec son soutien – gorge. Elle était entièrement à lui et se laissait faire. Contrairement à d’habitude, elle laissait ses sentiments et ses émotions prendre le dessus, appréciant purement et simplement les mains de Samuel sur son corps.
L’esprit ailleurs et les joues toujours roses, Courtney regarda son petit – ami sans comprendre pourquoi il s’arrêtait, bien qu’elle apprécie qu’il l’enlace ainsi.

_Toujours partante ? Une fois lancé, je ne m'arrête plus. C'est ta dernière chance mon cœur..

« Tu poses trop de question … Continue et tais – toi … »

Même dans cette situation – là, Courtney ne pouvait s’empêcher d’être exigeante, ou de donner des ordres. Par réflexe, elle ne voulait pas qu’on devine sa gêne ou sa timidité, même si dans le contexte actuel, c’était plus qu’évident.
Ne voulant pas non plus rester sans rien faire, Courtney s’approcha de Samuel pour l’embrasser, plus passionnément que d’habitude, avant de défaire la chemise qu’il portait pour passer ses mains sur son torse, se surprenant de la douceur de sa peau.

« … T’as la peau douce … »

Continuant de caresser son torse, Courtney l’embrassa une seconde fois avant de chuchoter quelque chose qui ne fit qu’augmenter sa gêne.

« … Touche – moi … »

avatar
Messages : 357
Framboises : 2129
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Jeu 25 Juin - 22:53
_Toujours partante ? Une fois lancé, je ne m'arrête plus. C'est ta dernière chance mon cœur..

« Tu poses trop de question … Continue et tais – toi … »
_Je...!


Samuel n'en croyait pas ses oreilles, lui, il parlait trop. Au moins ça avait le mérite d'être clair. Pris au dépourvu, il retomba de dos sur le lit entraînant son amante avec lui, les mains au-dessus de sa tête il commença à gémir doucement lorsque Courtney lui offrit un baisers des plus intense et serra encore plus sa camarade contre lui.
Il grogna lorsque le baiser se rompit, mais se laissa faire volontiers quand elle porta son attention à son torse , qu'elle déboutonna le seul vêtement qui lui permettait d'y avoir accès et se mit à effectuer des caresses exquises sur sa peau, lui faisant  frémir d'excitation.

« … T’as la peau douce … »
_Et toi tes mains sont des expertes. Mention excellent.

Tandis qu'elle effectuait ses douces caresses contre son torse. Samuel lui vola un autre baiser tout en ôtant la veste de son uniforme qui demeurait au dessus de sa chemise. Il mordit la lèvre inférieure de Courtney afin d'entamer, une longue descente de son index, suivit par des baisers vers le creux de la poitrine de Courtney. Sa chemise  n'était pas tout à fait déboutonné étant donné qu'il l'avait stoppé tout à l'heure. Un peu agacé de voir toutes les attaches qui restaient, il tira vigoureusement sur les deux parties de celles ci ce qui eut le fait d'éclater les boutons restant.  Bon il faudrait sûrement recoudre ça par la suite, mais le bon côté des choses était qu'il avait maintenant vue et accès au buste de sa petite amie, sa peau était éclatante de beauté, aussi lisse qu'un miroir, il ne l'avait pas touché mais il pouvait deviner qu'elle était d'une extrême douceur. Quand il posa les yeux sur sa poitrine, l'adolescent se mordit la lèvre, il hésita un moment à la toucher, elle semblait si oppressée dans ce soutien gorge. Il fit descendre légèrement chaque bretelles de celui-ci, s'attardant au toucher de sa peau. Ensuite, il lança un léger regard à Courtney, cherchant son approbation.

« … Touche – moi … »

A ces mots, Samuel lui adressa un sourire complice.

_A vos ordres , madame.

Il ne fallait pas le lui redire deux fois. Apparemment la demoiselle trouvait que ses deux mains étaient restées trop inactives jusque là, et il savait quoi, elle avait raison.  Il ne se fit pas prier, il crut bon de la débarasser de sa chemise et repassa la main dans son dos et dégrafa complètement le sous-vêtement qui lâcha  aussitôt, laissant à sa vue une poitrine  splendide qui n'attendait que ses mains impatientes.  

_Tu es magnifique

Il posa les mains dur sa poitrine puis effectua de légères caresses, ses mains explorèrent chaque partie de sa peau sans en oublier aucune. Sa main droite s'empara ensuite du sein gauche sa petie amie, il le malaxa doucement, titillait légèrement son téton...
_ C'est tout doux.

Il échappa un petit rire amusé. Oui parce que ses doigts s'amusait avec le sein de son amante. Sentant ses tétons se durcir, il se lécha les lèvres, devint un plus entreprenant avec le sein droit, commençant d'abord à en lécher l'extrémité, à déposer un baiser, puis se mit à le suçoter.
Il lâcha le sein gauche pour s'attaquer à ses cuisses, il glissa ses mains  le long de celles-ci, remontant doucement, soulevant sa jupe au passage, caressant ses fesses qui étaient aussi rebondies que sa poitrine, caresser ce corps si parfait était une sensation de plaisir sans précédent pour le jeune homme.  Il fit glisser également son index le long de son intimité, Samuel constata le tissu qui le protégeait était extrêmement fin qu'il aurait presque crut la toucher réellement.
Soudain, Samuel se raidit brusquement, collant Courtney a lui par la même occasion, il commençait à se sentir à l'étroit dans son boxer ce qui eut l'effet de lui échapper un soupir puis un sourire

_Désolé, c'est l'effet que tu me fais. Souhaitez-vous autre chose mademoiselle ?
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2418
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Jeu 25 Juin - 23:39


Soumise aux caresses de Samuel, Courtney se laissait docilement faire, laissant échapper des soupirs ou de léger gémissement de plaisir selon les actions de son petit – ami. Elle ne savait pas pourquoi, mais son camarade avait un don fou pour lui provoquer de multiple sensation, rien qu’en posant les mains sur elle. La sensation de se faire ainsi touché par la seule et unique personne qu’elle aime était tout bonnement quelque chose de délicieux, et surtout d’unique.
Frissonnant aux baisers situés dans le creux de sa poitrine, Courtney laissa échapper un léger rire en voyant son camarade littéralement arracher sa chemise. Autant dire qu’il lui devait une chemise, mais puisque c’était celle qui était reliée à son uniforme de Night Class, elle n’allait absolument pas lui en tenir rigueur !
Son soutien – gorge défait, sa poitrine nue révélée à Samuel, elle ne put s’empêcher de laisser ses joues rougirent d’autant plus. Elle ne s’était jamais dévoilée autant face à quelqu’un, et c’était affreusement gênant. Non pas parce qu’elle était complexé d’une quelconque partie de son corps, au contraire, elle se savait attirante et bien formée, même si elle ne s’en vantait pas. Mais c’était gênant que de se laisser voir ainsi, sans qu’elle n’ait quoi que ce soit sur elle, sans qu’elle ne porte une quelconque chose pour mettre une distance.

_Tu es magnifique

A peine Courtney eut – elle le temps de détourner le regard d’un air gêné que les mains de son petit – ami vinrent s’affairer sur sa poitrine, sans même lui laisser le temps de s’habituer au fait d’être seins nu devant lui.
L’un de ses seins occupant l’attention de Samuel, Courtney fut prise de doux frissons avant de laisser un gémissement léger, mais tout de même plus prononcé que le reste, se faire entendre lorsque son amant s’occupa de son téton gauche.

_ C'est tout doux.

« B-Baka … »

De plus en plus excité par les actions de Samuel, Courtney laissait échapper des gémissements toujours plus prononcé, bien qu’ils fussent toujours légers.
Prise de délicieux frissons, Courtney se raidit légèrement en sentant l’une des parties les plus intimes de son corps se faire quasiment toucher pour de vrai. C’était affreusement gênant, mais elle ne voulait certainement pas que son petit – ami s’arrête. Elle voulait encore sentir ses mains sur son corps, elle voulait encore sentir sa langue se frayer un chemin sur son corps … Elle en voulait plus, beaucoup plus.
Brusquement collé à Samuel, Courtney laissa échapper un petit gémissement de gêne en sentant l’effet qu’elle faisait à son petit – ami. Elle n’aurait certainement jamais pensé qu’elle lui ferait autant d’effet, surtout lorsqu’elle n’avait quasiment rien fait. Elle n’avait que légèrement caressé son torse, tandis que lui, il lui prodiguait mille et une caresses délicieuses. Alors comment était – ce possible qu’elle lui ait fait autant d’effet ?

_Désolé, c'est l'effet que tu me fais. Souhaitez-vous autre chose mademoiselle ?

« Continue … Continue de me caresser … »

Comme pour lui donner envie de continuer, Courtney prit les devants en l’embrassant, caressant son torse pour la seconde fois avant de doucement –et surtout timidement- descendre ses mains. Gênée, mais voulant également faire plaisir à Samuel pour qu’elle ne soit pas seule, elle entreprit de délicatement posé ses mains sur la bosse que formait le pantalon de son camarade, caressant doucement son entrejambe déjà bien excité, avant de se rapprocher du brun pour l’embrasser, laissant le baiser devenir plus passionné et intense.

« J-Johan … Continue … Ne t’arrête plus … »


avatar
Messages : 357
Framboises : 2129
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Ven 3 Juil - 2:50
« Continue … Continue de me caresser … »

Avant qu'il ne capte ses mots, elle avait pris les devants et s'était ré-emparé de son torse.Samuel se mordit la lèvre puis sourit. Ah ce coup traître !

_Toi..Continue.

Sentir les mains si douces de son amante sur son corps était délicieux. Courtney ne le savait peut-être pas mais elle savait y faire, il avait dans ces caresses une précision innée qui procurait au jeune homme de merveilleux frissons. L'excitation du jeune homme monta radicalement aux caresses de son amante lorsqu'elle arriva sur son entrejambe, ce qui le laissa échapper un gémissement de plaisir, surpris sur le coup.

_Ho'...bon sang

Malgré les vêtements qui couvraient encore son intimité. Réceptif de nature, Samuel n'en restait pas moins sensible, et si elle continuait ainsi, il ne pourrait pas rester longtemps dans cet été. Mais elle revint à la charge réclamer un baiser en prenant soin  de le rendre  aussi intense qu'enivrant.

« J-Johan … Continue … Ne t’arrête plus … »

Après avoir déposé un léger baiser dans le creux de sa nuque, Samuel se mit à exécuter sa demande. La tenant par les hanches, il l'a retourna très rapidement sur lui afin qu'elle soit dos contre son torse. De cette façon , il avait accès à tout son corps et pouvait l'assommer de caresses comme elle le désirait. Pouvoir caresser ainsi le corps de celle qui l'aimait, celle qui avait fait partie intégralement de sa vie, celle avec qui il désirait tout partager était l'une des sensations des plus exaltantes.

_Tu me rends fou, lui susurra-t-il dans le creux de l'oreille

Il commença par effectuer de douces caresses très symétriques sur les côtés, commençant par sa poitrine, descendant vers les hanches, le bas des cuisses, à tout ce qui lui était accessible puis de remonter légèrement vers le haut, cette fois par le centre, le nombril, le creux de la poitrine. Puis , ces douces caresses, commencèrent à devenir légèrement appuyées, ne suivant plus de règles, plus d'ordre.

De ce fait, Samuel prit bien soin de ne laisser aucune parcelle du buste nu de sa petite amie sans attention quitte à lui effectuer un massage complet, tout en se nichant dans son cou alternant entre morsures et baisers de temps à autres. Il faisait attention à la répercussion qu'avait chacun de ses gestes sur sa petite amie, afin de déterminer les zones les plus érogènes, ce qu'elle aimait moins mais surtout parce qu'il craignant d'en faire trop. Elle lui avait donné le feu vert mais bon.. Il se souciait toujours trop quand il s'agissait d'elle. Il ne put s'empêcher de sourire intérieurement constatant que Courtney se montrait très réceptive à ses caresses, bien plus qu'il ne l'avait imaginé,  ce qui ne faisait qu'augmenter son désir charnel. Par la suite, ses mains devinrent un peu plus audacieuses, descendirent petit à petit vers ses cuisses, pour les ouvrir délicatement. Il avait remarqué qu'arriver à cet endroit, Courtney se raidissait. Il ne savait pas s'il devait interpréter ce geste comme un signe d'hésitation ou d'excitation. Ce qui fit Samuel douter du fait de passer à la vitesse supérieure.Cependant, il sentait fortement à ses réactions qu'elle n'en demandait qu'encore plus.

Écoutant son instinct, il tenta une première approche, ses doigts chatouilleux se frayèrent doucement un à un, lentement et sûrement un chemin sur les cuisses de sa partenaire en direction de son entrejambe. Une fois aux extrémités, ils s'arrêtèrent brusquement pour attraper sa mini-jupe  blanche de la Night Class et la tirer  légèrement vers le bas, puis ils remontèrent, exactement de la même façon. Le jeune homme effleura de son index le seul et extrêmement fin tissu qui protégeait encore l'intimité de son amante. Il fit passer quelque doigts à travers le tissu en question, attouchant totalement son clitoris, millimètre après millimètres, suivant ses caprices personnels, il prit plaisir à la masser, le titiller, l'effleure chercher une quelconque zone sensible. Dans le même temps, toujours niché dans le cou de Courtney, le souffle de Samuel se fit plus chaud, beaucoup plus lent mais saccadé, révélant une soif de désir excessive.

_Courtney... ?   l'interpella-t-il en reprenant une respiration correcte.
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2418
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Ven 3 Juil - 14:57


« J-Johan … Continue … Ne t’arrête plus … »

Courtney n’en pouvait plus d’attendre. En temps normal, elle aurait remercié silencieusement Samuel de faire autant attention à elle, d’aller lentement, pour ne pas la brusquer. Mais dans l’état actuel, elle n’en pouvait plus. Tout ce qu’elle voulait, c’était ses mains sur son corps, et que la seule chose que l’on entende dans leur chambre ne soit leurs respirations saccadés et leur gémissement de plaisir.
Dos au torse de son petit – ami, Courtney se laissa aller contre lui, savourant les caresses qu’il lui prodiguait sans être capable de renoncer à cette sensation. Cette sensation était tout bonnement divine, un vrai délice. Les mains de Samuel était douce, experte, et réussissait à faire languir la brune qui n’en voulait que plus encore, sans jamais que cela ne s’arrête.

_Tu me rends fou

La jeune fille entrouvrit les lèvres pour répondre, mais entre les caresses de son camarade sur son corps et sa respiration qui devenait de plus en plus saccadé, elle ne réussit qu’à émettre un léger gémissement, ressemblant au prénom de son petit – ami, sans essayer de dire quoi que ce soit par la suite. Elle se sentait parfaitement incapable de prononcer une phrase censée, sans bégayer ou gémir en plein milieu, alors elle préférait se taire, et se laisser aller dans les bras de son amant, qui ne faisait qu’augmenter le plaisir en elle.
A la manière dont elle était assise sur son amant, Courtney sentait parfaitement que lui aussi, était également très excité et qu’ils commenceraient certainement bientôt à passer à la vitesse supérieure, à ce qu’elle attendait le plus. Alors quand Samuel emmena doucement ses mains jusqu’à ces cuisses, elle se laissa entièrement à lui, lui offrant tout son corps pour qu’il puisse la rendre ivre de caresses, comme il le faisait déjà si bien.
Sa jupe descendant sur ses jambes, Courtney remua légèrement les jambes pour la retirer d’elle – même, la lançant finalement à travers la pièce sans même faire attention de l’endroit où elle avait atterrit. C’était le cadet de ses soucis. Elle ne pria même pas pour qu’elle se tâche ou se déchire en atterrissant, afin de rendre son uniforme complétement immettable, c’était dire.
Malgré qu’elle se laisse aller contre Samuel, Courtney ne put s’empêcher de se raidir légèrement en le sentant s’attaquer à la partie la plus intime de son corps. Elle n’était pas habituée à ce qu’on la touche, encore moins à cet endroit – là, alors elle se trouvait tout de même mal à l’aise. Mais il suffit que son camarade ne commence à la titiller pour qu’elle oublie cette gêne et qu’elle se laisse aller complétement entre ses mains.
L’esprit totalement ailleurs, sa respiration commença à s’accélérer de plus en plus, ne devenant qu’un léger souffle rapide, complétement hypnotisé par les sensations de plaisir qui enveloppa son corps.

« Aaah … J-Johan … C’-c’est … »

Elle ne put finir sa phrase, laissant un gémissement assez prononcé traverser ses lèvres, sans qu’elle ne puisse faire quoi que ce soit pour le retenir. Surprise d’avoir produit un gémissement de plaisir incontrôlable, elle plaqua l’une de ses mains contre sa bouche, dans l’espoir de se faire taire. Elle ne se savait pas capable d’une telle chose, et c’était assez gênant que de produire un tel gémissement, sans même le contrôler.
Installée comme elle était, Courtney sentit à mesure du temps que l’érection de son camarade enflée de plus en plus. Tout comme elle, il devait certainement plus que tout vouloir aller plus loin, afin de ressentir un plaisir immense. Et ça, elle ne pouvait que le comprendre.

« J’en peux plus … »

Elle avait l’impression qu’elle allait fondre de plaisir, mais elle ne voulait pas que cela arrive maintenant. Elle voulait sentir son petit – ami en elle.

« V-Viens … V-Viens en moi … »

Contenu sponsorisé

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum