Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Messages : 357
Framboises : 2099
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 4 Juil - 21:25
<



« Moi aussi je t’aime, mon p’tit glaçon … »


Le sang-pur de glace sourit à ce nouveau surnom tout mignon. Il allait se plaindre gentiment avant de se faire embrasser tendrement par sa belle, ce qui le fit taire et le fit perdre toute envie de parler préférant plutôt resserrer  l’étreinte de la brune en entourant celle-ci par la taille. Heureux d’avoir retrouvé leur ancienne complicité.

« Y a une évolution quand même. T’as pas déchiré mes vêtements ! »

Samuel haussa un sourcil, avant de piquer un fard, indigné en se rappelant de leur dernière fois où il avait mis en pièces le tout nouvel uniforme de Courtney...

_Hé ! Je suis pas un sauvage non plus

Le brun fit la moue, si, il était un peu quand même, il pourrait déchirer tous les vêtements de la brune à chaque fois qi l’envie lui prenait. Et puis cette fois, elle avait presque tout enlevé de elle-même aussi, il n’en avait pas vraiment eu la possibilité..

_Mais ça veut pas dire non plus que je ne recommencerai pas…

Ce fut au tour du brun de tirer la langue à Courtney de façon taquine avant de la rapprocher et déposer un baiser chaste sur ses lèvres.
Puis en suivant son mouvement, il la rejoignit contre rebord et plongea légèrement dans l’eau se mettant à son hauteur.

Doucement il pencha sa tête sur l’épaule de sa petite amie, se sentant parfaitement à l’aise ainsi. Samuel laissa la chaleur du bassin éveiller ses sens et réagir comme un relaxant puissant sur son corps. Il était tellement bien qu’il se laissa somnoler sur l’épaule de la brune, apaisé pour le reste de la journée dorénavant.
Toutefois, sa petite amie finit par se redresser, forçant le brun à changer sa position en gémissant. Boudeur, il leva la tête et se frotta les yeux de son poing avant de poser un regard interrogateur sur sa petite amie

« Y a une fête foraine en dehors de la ville ! »

Reconnaissant le regard brillant et enfantin de sa petite amie qu’il adorait tant voir à l’époque tant il était mignon, un large sourire se forma sur les lèvres de Samuel. Elle voulait y aller c’était certain, et il ne dirait pas non à ce visage d’ange.

_ Et bien, on va y aller !

Le sang-pur de glace passa la main dans les cheveux de sa petite-ami caressant affectueusement ses oreilles de loup avant de chercher ses vêtements. Il les retrouva rapidement grâce à sa vue vampirique mais constata qu’ils étaient immettables tous trempés. Puis il pensa aux yukatas ! Han ce serait parfait pour la fête foraine en plus, mieux que leurs vêtements de rechange qu’ils pouvaient garder pour le lendemain.

_ C’est parti

Par surprise il attrapa Courtney, la plaçant à l’envers sur son épaule pour quitter la source chaude et la porter ainsi jusqu’à la chambre, en attrapant les serviettes mis à disposition sur le passage.
Délicatement il posa sa petite amie au sol avant de lui tendre une serviette et de s’entourer d’une à la taille. Il alla chercher son paquet non ouvert et jeta sur son futon pour l’ouvrir. Son modèle à yukata lui, était d’un bleu sombre uni à l’extérieur et violet à l’intérieur, la ceinture quant à elle était noire avec quelques motifs discrets. Le recouvert de son ensemble était lui d’une vert sombre presque noire ou diverses fleurs servaient de motifs sans que ça ne doit trop féminisé. C’était un modèle typiquement masculin. Il plût beaucoup à Samuel, car au vu des couleurs il lui irait également parfaitement au teint.

_Waah ! Ils ont vraiment bons goûts ces médiums !

Impatient le brun se leva, même s’il était encore un peu mouillé enfila le vêtement à la va-vite qui était tout juste à sa taille. Toutefois au moment d’attacher la ceinture, il s’emmêla les pinceaux bien vite ne sachant que faire que ce morceau de tissu, qu’il n’arrivait pas à attacher, il ne savait même pas s’il devait faire le nœud devant, à côté ou derrière… Voyant Courtney galérer à ce niveau également, il eut un léger rire.

_J’crois qu’on a besoin d‘aide tous les deux !

Il avança vers la brune pour lui apporter son aider à faire son nœud. Etonnamment, il trouva que c’était très facile à faire sur quelqu’un d’autre.
 
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2388
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 4 Juil - 22:10


« Y a une fête foraine en dehors de la ville ! »

_ Et bien, on va y aller !

« Oui ! Trop cool ! »

Aussi heureuse qu’une enfant le jour de son anniversaire, Courtney laissa un grognement de joie s’échappait de ses lèvres lorsque le brun caressa doucement ses oreilles de loup avant qu’elle ne finisse par taper des mains, pleine de joie. Impatiente, la brune chercha ses vêtements par le regard afin d’aller les chercher, mais elle constata également qu’elle risquait de faire face à un léger souci, tout de même moins grave que celui de Samuel. Alors que lui, avait ses vêtements trempés tous sans exceptions, pour elle, il n’était question que de ses sous-vêtements. Et heureusement pour elle, elle avait pris plusieurs ensembles au cas-où un problème de ce genre se produirait, et elle se félicita mentalement d’y avoir pensée.

_ C’est parti

« Eh mais … Pervers ! Me kidnappe pas comme ça ! »

Entre surprise et amusement, la brune se laissa emmener à l’intérieure avant d’accepter volontiers la serviette pour se sécher. A la vue du brun ouvrant le paquet de son Yukata, Courtney comprit son idée et s’empressa de se sécher afin de pouvoir enfiler le sien. Afin de ne pas le mouiller par ses cheveux trempés, elle noua tant bien que mal la serviette autour de sa tête pour la nouer et ainsi maintenir sa chevelure en hauteur. Selon une certaine rumeur qu’elle avait entendue, les filles ne mettaient jamais de sous-vêtements en dessous de leurs Yukatas afin de ne pas laisser de marque. Sans savoir si c’était vrai ou non, l’hybride opta pour la rapidité et enfila son Yukata sans mettre quoi que ce soit en-dessous. Pour le coup, elle se moquait un peu du bien fondée de la rumeur, et préféra se préparer rapidement pour pouvoir partir en vitesse. Mais, par curiosité, elle se fit la note mental de demander la vérité à quelqu’un qui connaitrait la réponse.

_Waah ! Ils ont vraiment bons goûts ces médiums !

Courtney posa distraitement son regard sur le brun tandis qu’elle prenait la ceinture de sa tenue, notant mentalement que le brun serait certainement très craquant avec ce Yukata sur lui, et qu’elle allait devoir marquer sa propriété d’une manière ou d’une autre et qu’elle allait forcément devoir le faire de manière définitive afin d’éviter les problèmes comme Hanae …
La ceinture de l’hybride était d’un noir absolu, parsemé de très légères fleurs bleues d’un modèle plus simple que celui de sa tenue. A voir l’ensemble, elle avait presque l’impression que les membres de l’Onsen étaient réellement médium pour lui avoir fournis une tenue qui respectait autant ses couleurs habituelles. Attentive, Courtney passa la ceinture autour de sa taille et essaya de la nouer sans trop savoir comment se débrouiller avec. Et le fait de ne pas être capable de faire un simple nœud commençait à l’agacer.

_J’crois qu’on a besoin d‘aide tous les deux !

Courtney prit une moue boudeuse, laissant Samuel nouer la ceinture pour elle en lui faisant un nœud dans le dos particulièrement bien réussis. A son tour, elle entreprit de faire le nœud de son petit-ami, et fut plutôt satisfaite de son travail. Impatiente de pouvoir partir, elle retira la serviette qu’elle avait nouée autour de ses cheveux et sentit qu’ils étaient déjà secs. L’avantage d’avoir une température élevée lui permettait facilement d’avoir les cheveux plus rapidement séché que la normale, et pour une fille, c’était plutôt pratique. Même Courtney, qui se fichait normalement de ses choses-là, pouvait bien l’avouer également.

« Aller, viens, dépêche-toi ! »

Une fois certaine qu’ils avaient tous ce dont ils avaient besoin, la brune attrapa le brun par la main et sortit de la chambre en moins de deux pour se rendre à la fête foraine après avoir demandé l’emplacement précis à quelqu’un. Heureusement pour son impatience croissante, la fête n’était qu’à quelques minutes de marche. Si elle se serait situés plus loin, Courtney aurait très certainement râlé de devoir marcher autant, et se serait sans arrêt demander s’ils étaient encore loin.
Arrivée sur place, la brune fut subjuguée par toute la lumière, le bruit et la musique de l’endroit. La place était pleine de monde, de stand de jeu ou de nourriture et même d’attraction. Pour n’avoir jamais été dans ce genre d’endroit, la brune était émerveillée par la moindre chose qu’elle apercevait.

« Je veux tout faire ! Et si t’es pas d’accord, tu n’as pas le choix ! »

Toujours en tenant la main de son petit-ami, la brune pénétra dans la fête foraine en elle-même, s’arrêtant bien vite à un stand au bout de quelques minutes pour acheter une pomme d’amour.

avatar
Messages : 357
Framboises : 2099
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mar 5 Juil - 17:04
<



Le brun laissa à son tour Courtney nouer, le nœud de la ceinture pour lui qui était aussi réussi que celui qu’il lui avait fait. Satisfait de son travail, le brun tournoya un peu sur soi-même pour vérifier que sa tenue était parfaitement mise avant d’attendre sa petite-amie qui vérifiait s’ils pouvaient partir serein.

« Aller, viens, dépêche-toi ! »

Samuel suivit la brune sans une seule protestation, presque aussi enjoué qu’elle à rejoindre le fête foraine, bien que contrairement à lui était très impatiente de s’y trouver vu le rythme auquel elle se déplaçait. Elle suivait avec attention les instructions du passant altruiste qui leur avait indiqué le chemin. Sur la route, Samuel faillit demander, si elle était sûre d’elle. Il ne connaissait pas la ville, et son sens d’orientation était à déplorer. S’ils se perdaient, il ne serait d’aucune aide fort malheureusement… Mais il se retint, entendant au final la musique, et des voix qui se rapprocheraient de plus en plus.

Impressionné fut le mot pour décrire Samuel lorsqu’il arriva à la fête foraine. Le lieu où cela se déroulait était immense et c’était éclairé de partout à rendre aveugle un nouveau-né. Vu le nombre de personnes et de stands, d’attraction, Samuel pensa que ce n’était juste une petite fête foraine. Comme c’était la nouvelle année, les choses avait été fait en grand pour éblouir tout le monde et marquer le coup..

« Je veux tout faire ! Et si t’es pas d’accord, tu n’as pas le choix ! »
_Mais Ho’ ! C’est impossible de tout faire !

Alors qu’elle s’achetait une pomme d’amour, le brun prit le temps d’analyser la tenue de sa petite amie. Qui était parfaitement éclairée par la lumière du stand Le yukata bleu, parsemée de fleurs lui seyait à merveille. Il la mettait extraordinairement en valeur et la rendait encore plus féminine. Le sang-pur eut un léger sourire. Il ne s’habituait décidément pas à la beauté de sa petite amie. Pour lui, elle était plus belle que toutes les filles de la planète. La preuve il ne voyait qu’elle, elle l’hypnotisait, le reste n’était que déchet.

_ Le yukata, on dirait il l’a été fait pour toi.. Mais même sans, t’es vraiment belle, tu sais.

Il l’embrassa sur la joue avant de croquer dans sa pomme d’amour profitant de son manque d’attention là-dessus et la taquiner gentiment.
Après lui en avoir racheté une autre, Samuel lui prit la main à l’exploration de la fête foraine. De temps en temps ils s’arrêtaient à des stands pour acheter des petites babioles ou observer les différents mini-spectacles qui se déroulaient. Toujours tenant Courtney par la main, le brun fini par arriver dans une grande allée éclairée avec encore plus de monde que la précédente. Le sang-pur devina au vu du nombre d’enfants et de peluches et de jouets, que c’était une allée principalement de jeux. Avec la brune y s’y aventura cherchant quoi faire d’intéressant..

_Par quoi tu veux commencer ? …Nee, tu trouves pas que la peluche à gagner là-bas, elle ressemble à un des personnages d’Alice, non ?

Samuel observa un peu à ses alentours s’il trouvait d’autre choses qui lui sauterait aux yeux et finir par s’arrêter sur un bassin d’eau pleins de poissons. Loin d’être un amateur de poissons. Il sembla éprouver une légère jalousie envers eux qui nageait tranquillement.. Amoureux de la natation, Samuel avait dû l’arrêter à cause de sa fonction de chargé de discipline et le travail en plus que nécessitait le lycée mais le sport lui manquait plus que tout, alors il afficha une moue boudeuse en voyant un si grand bassin d’eau mis en place pour la nage..des poissons. Mais il ne pouvait pas nier qu’ils étaient d’une beauté particulière, ce qui encouragea Samuel à faire l’attraction. Il allait priver ces poissons criminels de leur bassin !

_Vas-y, je te rejoins. Je vais m’initier à la pêche!
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2388
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mar 5 Juil - 18:32


_ Le yukata, on dirait il l’a été fait pour toi.. Mais même sans, t’es vraiment belle, tu sais.

Courtney s’apprêta à remercier le brun, mais se dispensa bien vite de le faire en le voyant lui voler un morceau de sa pomme. D’un air boudeur, elle ne le remercia que lorsqu’il lui racheta une pomme d’amour et qu’elle put la manger sans avoir peur de se la faire voler une seconde fois. Heureusement pour lui, ce n’était qu’une pomme enrobé de caramel. Si cela avait été une framboise, elle aurait été capable de le bouder durant des jours.
Les yeux brillant de joie, la brune s’arrêtait presque à chaque stand afin de voir ce qu’il vendait et acheter des friandises ou des accessoires, ou même des gadgets juste pour le plaisir. Mais, instinctivement son regard fut d’autant plus attiré dans l’allée lumineuse, pleine de peluche et de jouet. Ce côté de la fête foraine lui correspondait beaucoup plus, et elle savait d’avance qu’elle risquait de dépenser pas mal d’argent de ce côté-ci …

_Par quoi tu veux commencer ? …Nee, tu trouves pas que la peluche à gagner là-bas, elle ressemble à un des personnages d’Alice, non ?

« Mmh … ? Si ! C’est Cheschire ! »

_Vas-y, je te rejoins. Je vais m’initier à la pêche !

« Bonne pêche ! »

La brune déposa un baiser sur la joue du brun et se dépêcha de rejoindre le stand qui l’intéressait le plus. Quelques personnes passant avant elle, Courtney eut le loisir de voir en quoi consistait le jeu. Des cibles étaient disposés un peu plus loin que le stand où se tenait le joueur et à l’aide d’un pistolet, il fallait toucher le centre de la cible un certain nombre de fois selon le lot souhaité. De ce qu’elle entendait, il fallait toucher le centre trois fois d’affilé pour obtenir le chat qu’elle souhaitait, et ceux qui essayait n’y arrivait même pas une seule fois.

- Bonsoir jolie demoiselle ! Que souhaitez-vous gagner ?

« Cheschire. »

- Oh, très bon choix ! Vous devez toucher trois fois le centre de la cible, vous avez quatre essais. Bonne chance !

Déterminée et concentrée, l’hybride prit le pistolet en main et se mit à viser pour tirer. Seulement, elle n’avait pas pensé à une chose vitale : elle ne savait pas se servir d’une arme à feu. Elle n’avait jamais essayé avec des armes réelles, et c’était la première fois de sa vie qu’elle jouait à ce genre de jeu.
Alors forcément …

- Je suis désolé jolie demoiselle, mais vous avez perdu. Vous n’avez pas touché le centre une seule fois !

« Quoi ? Mais … »

Courtney n’eut pas besoin de bouger pour observer la cible et voir que ce que disait le forain était vrai. En quatre tirs, elle n’avait pas touché une seule fois le centre.

« C’est pas juste ! Je veux Cheschire ! »

avatar
Messages : 357
Framboises : 2099
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mar 5 Juil - 22:01
<



- Bonsoir monsieur ! Combien de poissons vous intéresse ?
_Euh..
Le sang pur, appuyé sur le stand depuis un moment, porta une main à ses lèvres en se redressant, l’air de réfléchir, le regard tourné vers le bassin pour choisir un poisson qui lui sautait aux yeux. Hypnotisé par les poissons qui nageaient, il avait oublié qu’il s’agissait d’une attraction, appréciant juste d’observer leur nage élagante et gracieuse, mais vu qu’on lui proposait, l’idée de refuser ne lui vint pas, amusé par le concept.

_Le bleu saphir aux reflets noirs qui vient de passer..

Il marqua un instant de silence cherchant si un autre poisson lui plairait avant de le pointer du doigt.

_..et le vert luisant avec la petite rayure dorée sur le dos s’il vous plaît

_Uwah ! Mais vous avez une très bonne vue pour voir ces détails, ils nagent tellement vite ! Deux poissons, vous avez donc chaque fois 45 secondes pour les attraper ! Commencez par le bleu

Le forain tendit deux petites cannes à pêche dont le brun fit possession. Avant d’un air enjoué chercher le poisson qui lui avait rappelé sa petite-amie. N’étant pas un pro à la pêche, Samuel abandonna très vite la stratégie de les attirer avec les appâts, surtout que cette technique consistait à déplacer lentement la canne à pêche et donc de laisser l’eau contrôler ses mouvements ce qui n’était pas avantageux pour lui, vu qu’il ne savait pas vraiment comment s’y prendre. Alors le sang-pur de glace tricha un peu et usa de ses sens surdéveloppés pour anticiper les mouvements des poissons et les attraper d’un coup geste rapide violent et précis par l’hameçon. Ainsi il attrapa le poisson bleu au bout de quarante secondes et le vert dans les dix premières secondes.

Ces deux poissons à la main, Samuel retourna vers le stand où se trouvait sa petite amie, et fut bien surprise de la voir une arme à la main et haussa un sourcil ? Avait-elle au moins tenu une arme à feu dans sa vie, même un pistolet d’enfant ? Même s’il n’était pas avec elle vingt-quatre heures sur vingt-quatre, Samuel en jurerait le contraire.

- Je suis désolé jolie demoiselle, mais vous avez perdu. Vous n’avez pas touché le centre une seule fois !

Samuel soupira en voyant la brune perdre, peiné pour elle pendant quelques secondes avec ses deux poissons à la main, dans ce cas il était obligé d’agir, sinon elle allait se plaindre toute la soirée, si elle osait seulement quitter le stand sans la peluche. Alors qu’il se demandait s’il devait participer pour l’aider avant que la réponse lui saute aux yeux, c’était une opportunité flagrante pour lui de briller. C’était un stand de tirs pas vrai ? Comment ça ne lui avait pas venu à l’esprit plus tôt ?

]« Quoi ? Mais … »

Sans pression, le brun passa devant la queue de participants mais avec tant de charisme et d’insouciance que personne n’osa s’énerver sur ce manque de politesse. Le brun récupéra un pistolet à l’assistant du forain avant de se diriger vers la cible que visait sa petite amie.

« C’est pas juste ! Je veux Cheschire ! »
[i)_Mais mademoiselle, vous n’avez pas respectez les conditions de gain. Il vous faut recommencer..[/i]

Samuel arriva derrière sa petite-amie et près du forain.

_ Donnez-lui Cheschire s’il vous plaît
_Vous êtes adorable, mais c’est contre les règles
Il balança son bon de participation sur le rebord du stand avant de se tourner vers sa petite amie avec un sourire sûr de lui et complice.

_Laisse-moi faire Princesse, je vais te l'avoir ta peluche. Ce sera un jeu d'enfant.

Samuel ne lança même pas un regard au jouet en bois sur lequel il devait tirer et plaça le pistolet en position de tir vers lui. Il avait déjà aperçu la cible en s’approchant du stand et de Courtney c’était largement suffisant.

_Mais je veux un baiser d’encouragement..

Le sang-pur au regard de jade se pencha cueillir les lèvres de sa belle et tira un coup. Aussi vite qu’était parti la première balle, les deux autres suivirent bien vite alors qu’ils prolongeaient leur baiser. Un coup. Deux Coups. Trois coups. Le brun mit fin au baiser pour jeter un œil à son œuvre et regarder s’il devait utiliser sa quatrième balle. Et sans surprise, ce fut un sans-faute. Le brun sourit de victoire s’insulta mentalement d’avoir voulu vérifié dans le doute. Puis il fit disparaître son sourire et pairaîre à semi-étonné

_Oh ?! Je ne pensais vraiment pas que ça allait réussir.

D’un air insouciant, il souffla sur le bout du canon du pistolet avant de le remettre au forain.

avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2388
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mar 5 Juil - 23:00


_ Donnez-lui Cheschire s’il vous plaît

_Vous êtes adorable, mais c’est contre les règles

« Johan … »

Courtney prit une moue attristé, désespérée à l’idée que la peluche du chat qu’elle aimait tant ne lui échappe aussi facilement à cause d’une incapacité à tirer avec une arme. Si elle avait su, elle aurait choisis un pistolet au lieu d’une faux pour s’entrainer, quand bien même elle n’aimait pas les armes à feux …

_Laisse-moi faire Princesse, je vais te l'avoir ta peluche. Ce sera un jeu d'enfant.

Les yeux de la brune s’agrandirent brusquement d’espoir. Samuel utilisait une arme à feu pour défendre l’Académie, et il s’était longtemps entrainé avec, il ne ratait jamais sa cible. Comment n’y avait-elle pas pensé plus tôt ? Il était la personne idéale pour lui faire gagner cette peluche !

_Mais je veux un baiser d’encouragement..

« Tout ce que tu veux et même plus si tu gagnes ! »

Pleine d’espoir, Courtney se laissa embrasser en fermant doucement les yeux, ignorant sur le coup le fait que son petit-ami tirait sur la cible tout en l’embrassant. Elle ne le pensait pas aussi confiant sur ses aptitudes, ni même s’il était réellement capable de toucher trois fois la cible en la regardant à peine. Mais lorsqu’il rompit le baiser, elle tourna son visage vers la cible et fut muette de surprise. En ayant à peine vu la cible, et tout en l’embrassant, il avait réussis à en toucher le centre  à trois reprises. Elle n’en croyait pas ses yeux. Elle avait l’impression de rêver.

_Oh ?! Je ne pensais vraiment pas que ça allait réussir.

« Mon héro ! »

La brune se jeta sur le brun afin de l’enlacer pour le remercier de son intervention mais, prise de joie, elle l’embrassa passionnément en se plaisant à sentir le regard jaloux des filles à proximités. Samuel était doué, Samuel était beau-gosse, mais il était à elle, et Courtney ne se privait pas de le faire comprendre en marquant publiquement sa propriété.
Un mouvement dans le coin de son champ de vision attirant son attention, l’hybride prit volontiers la peluche tendu par le forain dans ses bras, un grand sourire éclairant son visage. Elle avait obtenu sa peluche, et même fait jalouser les filles aux alentours, que demander de plus ? La soirée était parfaite !

- Je suis … Waouh. Il n’y a pas de mot pour ce que je viens de voir. Je ne peux pas vous laissez partir comme ça, attendez. Je suis obligé de vous donner autre chose. Une telle performance se fait forcément récompenser.

Courtney fixa le forain cherché quelque chose sous son comptoir, curieuse de voir ce qu’il pouvait bien vouloir leur donner en plus pour féliciter la performance époustouflante de Samuel.

- Tenez. C’est peu de chose, mais j’y tiens.

La brune se rapprocha de la boite tendue par le forain et joignit les mains avec une expression de pur bonheur. La boite contenait un service à thé décoré avec les personnages d’Alice, ainsi qu’une montre à gousset doré ornée d’une citation en anglais et une petite peluche d’un chat blanc. Sous le charme, Courtney accepta la boite en remerciant vivement le forain, s’éloignant du stand en compagnie de son petit-ami. Alors qu’elle s’apprêtait à le remercier une seconde fois pour son talent incroyable, elle remarqua le sachet qu’il portait contenant les deux poissons.

« Mais t’as deux poissons ! Ils sont trop beaux ! Eh mais … On dirait toi et moi ! »

La brune continua d’admirer les poissons avant de prendre un air amusé.

« On pourra toujours se servir de la théière le temps de trouver un aquarium … »

Contente de sa bêtise, elle se mit à rire.


avatar
Messages : 357
Framboises : 2099
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Ven 15 Juil - 0:00
<

 

« Mon héro ! »


Apres cette fougueuse etreinte de remerciement, le brun repondit au baiser de sa petite amie de la meme passion et ne faisant même pas attention à tous les regards de jalousie ou d'admiration montrant ainsi sans faire exprès qu'il n'avait de yeux pour la brune et qu'il lui appartenait bien tout entier.
Il grogna quelque peu quand celui-ci s'arrêta pour que sa belle récupère son cadeau pour lequel il avait du tirer 3 coups de feu.

- Je suis … Waouh. Il n’y a pas de mot pour ce que je viens de voir. Je ne peux pas vous laissez partir comme ça, attendez. Je suis obligé de vous donner autre chose. Une telle performance se fait forcément récompenser.
_Mmh.. C'est pas la peine vous savez..

Le brun s'exprima d'un ton râleur et indifférent  voulant juste retrouver la proximité de sa petite amie qui s'éloignait .

- Tenez. C’est peu de chose, mais j’y tiens.

Quand Samuel vit le contenu de la boite, il arrêta d'être grognon, voyant quz le forain comblait le bonheur de sa petite amie en leur donnant des pièces en rapport avec me conte d'Alice en plus de la peluche. De concert avec Courtney il remercia la forain avant de le quitter pour la foule.

« Mais t’as deux poissons ! Ils sont trop beaux ! Eh mais … On dirait toi et moi ! »

Samuel sourit a la comparaison de la brune sur les poissons qu'il avait gagné, ravi quelle ait fait le rapprochement.

_Ouais t'as vu ?!
« On pourra toujours se servir de la théière le temps de trouver un aquarium … »
_Tant qu'on ne met pas d'eau bouillante dedans je pense que ça devrait aller

Le sang-pur qui regardait les poissons remarqua qu'ils s'agiterent avec excès dans le sachet avant d'accompagner Courtney dans son rire.

_Je crois que l'idée ne leur plaît pas !

En remarquany que sa petite amie etait plutot chargée, le sang pur de glace récupéra la boîte du forain des mains de Courtney  et y mit le sachet de poissons.

_Tiens laisse moi porter un truc pour toi Ho' .
____

Après avoir continué à visiter la fête foraine, et être à chaque fois de plus en plus surpris des activité qui étaient mises en places. La vampire au regard de jade demanda à la brune une pause pour qu'ils puissent s'asseoir et se poser un peu.
Assis sur le banc Samuel déposa ses gains à côté de lui avant d'embrasser Courtney sur la joue enfantinement afin d'attirer son attention et de rigoler légèrement une fois celle-ci obtenue.

_Je me rends compte..Je ne t'ai jamais demandé.. Comment t'imagines ton futur ? Tu vas rester chez les Hunters ? Ou notre futur ? Parce que j'ai plus l'intention de te lâcher Ho' ?'

Avant qu'elle ne réponde quoi que ce soit. Samuel l'interrompit avec un sourire d'humeur joueuse.

_Attends ! Je peux peut être deviner !  Je te connais par coeur après  tout...Mmh

Le sang-pur fit mine de réfléchir quelques secondes en regardant ce qui se tramait autour de lui. Quand il vit une petite fille montrer un gain à sa maman une évidence lui vint à l'esprit.  Il se tourna vers sa bien-aimée tout sourire et sur de lui.


_Imagine on a une fille toi et moi ! Je suis sûre que tu voudrais qu'on l'appelle Alice !


avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2388
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Ven 15 Juil - 13:57


Pleine de gourmandise, Courtney s’arrêtait presque à chaque stand proposant des sucreries pour en acheter et en goûter de toutes sortes. Bien vite, le carton que portait Samuel se retrouva rempli par plusieurs sachets de chocolat, de bonbon et de petits gâteaux. Et lorsqu’il lui demanda une pause, la brune en profita pour aller acheter de la barbe à papa et revenir près de lui pour la manger tranquillement.

_Je me rends compte..Je ne t'ai jamais demandé.. Comment t'imagines ton futur ? Tu vas rester chez les Hunters ? Ou notre futur ? Parce que j'ai plus l'intention de te lâcher Ho' ?'

Entendre le brun avouer qu’il ne la lâcherait plus et que leurs futurs seraient liés réchauffèrent le cœur de la brune tout en teintant ses joues d’un rose adorable. Elle savait au fond d’elle que son futur se passerait au côté du brun, mais l’entendre à voix haute de sa part officialiser en quelque sorte la chose, et cela ne pouvait lui faire qu’encore plus plaisir.

_Attends ! Je peux peut être deviner !  Je te connais par coeur après  tout...Mmh

« Te trompe pas alors ! »

_Imagine on a une fille toi et moi ! Je suis sûre que tu voudrais qu'on l'appelle Alice !

« Evidemment ! Et si tu ne veux pas c’est abstinence pour toujours et je vais voir Blake et Fire pour leur donner tous les dossiers gênants que j’ai sur toi ! »

Après un tirage de langue et un regard faussement menaçant, l’hybride éclata de rire. Il était rare pour elle de se montrer aussi joyeuse, taquine et de bonne humeur. Mais depuis la veille où elle était revenue vers le sang-pur de glace, elle avait l’impression d’être sur un petit nuage et que rien ne pourrait gâcher son bonheur. De ce fait, elle se lâchait un peu plus et dévoilait un côté plus enjoué et radieux.
Tout en mangeant sa barbe à papa en savourant avec plaisir le goût du sucre dans sa bouche, Courtney finit par prendre une moue pensive pour répondre un peu plus sérieusement au brun.

« Je n’ y ai jamais vraiment réfléchis, mais … Vu que je suis la dirigeante maintenant, j’ai la possibilité de faire ce que je veux. Je peux empêcher au maximum que ce que j’ai vécu se reproduise, ou que les vampires se croient mal aimé et traquer par les Hunters, et il faut bien que quelqu’un commence à rendre ce monde un peu plus juste, alors … Je pense que oui, je resterais chez les Hunters. Et puis, si on a des enfants, je veux qu’ils grandissent dans un monde meilleur que celui dans lequel j’ai grandis. »

Terminant ce qu’elle mangeait, Courtney se mit à faire tourner le bâton entre ses doigts, imaginant ce à quoi pourrait ressembler sa vie future avec son petit-ami.

« Le problème, c’est que je risque d’être souvent absente selon les périodes, et si jamais il y a un problème quelconque je suis obligé de m’en occuper. Mon second peut s’occuper d’une partie du travail, mais pas de tout. »

Brusquement, elle arrêta de faire tourner le bâton et le pointa vers le brun, une idée lui ayant traversé l’esprit.

« Normalement, vu que je suis la seule à avoir des liens de sang avec mon Oncle, je suis censé prendre la direction de l’Académie à sa place. Mais si tu en hérites à ma place, on aura une raison de se voir plus souvent, même si on travaille ! Après tout, l’Association doit surveiller l’Académie pour être sûre que tout se passe bien, et donnait l’autorisation ou l’ordre d’accepter les élèves de la Night Class ~ »

La brune se remit à jouer tranquillement avec le bâton, mais elle se rendit compte que le sucre se collait à ses doigts et les rendait collant. Avec une légère grimace, elle se mit à lécher ses doigts avant de se rendre compte qu’elle avait presque inconsciemment ordonné à son petit-ami de prendre la direction de l’Académie.

« C’est juste une idée hein, tu peux toujours faire ce que tu veux. Enfin … »

L’hybride utilisa alors le bâton pour désigner le brun avec une moue un peu plus sérieuse, et tout de même jalouse.

« Mais c’est hors de question que tu deviennes nageur professionnel hein. Hors de question que tu te balades en maillot de bain là où y a plein de fille, elles n’ont pas le droit de te voir comme ça ! Je suis la seule à en avoir le droit. Et si tu refuses, je vais sérieusement songer au fait de sortir les dossiers gênants que j’ai sur toi à Blake et Fire hein. Je suis sûre qu’ils en feront bon usage ~ »

Après avoir déposé un baiser sur la joue du brun, Courtney se leva pour aller jeter le bâton de sa barbe à papa et revenir en se léchant les doigts pour y récupérer le sucre.

avatar
Messages : 357
Framboises : 2099
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mar 19 Juil - 7:07
<



« Evidemment ! Et si tu ne veux pas c’est abstinence pour toujours et je vais voir Blake et Fire pour leur donner tous les dossiers gênants que j’ai sur toi ! »

Samuel éclata de rire à la menace de Courtney disproportionnée pour le prénom de leur fille s’ils en avaient une. Car si Samuel avait des enfants. A l’heure d’aujourd’hui et sûrement pour les siècles qui venaient, il ne se verrait pas en avoir avec quelqu’un d’autre que la brune.

_Waw !  J’ai vraiment pas interêt à discuter ! Non, je rigole, ça me dérange pas qu’elle s’appelle Alice, au contraire.
« Je n’ y ai jamais vraiment réfléchis, mais … Vu que je suis la dirigeante maintenant, j’ai la possibilité de faire ce que je veux. Je peux empêcher au maximum que ce que j’ai vécu se reproduise, ou que les vampires se croient mal aimé et traquer par les Hunters, et il faut bien que quelqu’un commence à rendre ce monde un peu plus juste, alors … Je pense que oui, je resterais chez les Hunters. Et puis, si on a des enfants, je veux qu’ils grandissent dans un monde meilleur que celui dans lequel j’ai grandis. »

Le vampire de glace écouta sa petite amie avec admiration, étonnée qu'elle avait de si beaux buts dans son esprit et montra sa surprise lorsqu'il pris la parole.

_C’est un super beau projet ça.. ! Tu sais que si tu réussis ça va faire de toi quelqu’un d’extraordinaire. Tu l’es déjà à mes yeux mais au monde. Ce serait fantastique ! Déjà rien qu’avec cette perception, tu seras une mère exceptionnelle, j'en suis sûre
« Le problème, c’est que je risque d’être souvent absente selon les périodes, et si jamais il y a un problème quelconque je suis obligé de m’en occuper. Mon second peut s’occuper d’une partie du travail, mais pas de tout. »

Samuel ne dit rien mais laissa entendre un gémissement de déception de chien battu. Il n’aimait pas entendre que sa petite-amie devait être absente pour des durées indéterminées. Il s’inquiétait toujours qu’il lui arrive quelque chose. Lui il était plutôt pour l’option qu’elle reste dans ses bras et qu’elle ne s’en sépare jamais

« Normalement, vu que je suis la seule à avoir des liens de sang avec mon Oncle, je suis censé prendre la direction de l’Académie à sa place. Mais si tu en hérites à ma place, on aura une raison de se voir plus souvent, même si on travaille ! Après tout, l’Association doit surveiller l’Académie pour être sûre que tout se passe bien, et donnait l’autorisation ou l’ordre d’accepter les élèves de la Night Class ~ »

Le sang-pur haussa un sourcil ne s’attendant pas à cette presque décision de vie pour lui . Il n’avait jamais réellement pensé à reprendre l’Académie. Comme l’avait dit la brune, celle-ci lui revenait de droit, de lien du sang. Lui n’en avait pas, et encore moins depuis qu’il savait dorénavant d’où il venait. Mais l’idée qu’il serait davantage proche de Courtney, lui plaisait beaucoup, et puis il avait toujours trouvé le concept de l’Académie spécial sur certains points et ne dirait pas non pour changer quelques trucs, alors c’était à réfléchir..

_Pourquoi pas ? Jpense que je vais y réfléchir.
« C’est juste une idée hein, tu peux toujours faire ce que tu veux. Enfin … »

Le vampire fit la moue. Il ne savait pas vraiment ce qu’il voulait faire. Il avait pleins d’idées au temps où il était humain, mais depuis sa vie avait pris une nouvelle couleur depuis qu’il était vampire, et toute cette histoire de métiers et d’études, lui semblaient bien frivoles même s’il était un bon élève de base. La seule option sérieuse qui restait était la natation qui le passionnait vraiment. Il avait pensé à devenir nageur mais..

« Mais c’est hors de question que tu deviennes nageur professionnel hein. Hors de question que tu te balades en maillot de bain là où y a plein de fille, elles n’ont pas le droit de te voir comme ça ! Je suis la seule à en avoir le droit. Et si tu refuses, je vais sérieusement songer au fait de sortir les dossiers gênants que j’ai sur toi à Blake et Fire hein. Je suis sûre qu’ils en feront bon usage ~ »

Un grand sourire charmeur se forma sur les lèvres du brun en entendant les raison pour lesquelles elles li interdisaient de devenir un nageur professionnel.

_Est-ce que je perçois de la jalousie, mi amor ?

Il l’a taquinait, mais si Courtney avait été dans son cas, il aurait refusé aussi, son caractère jalousif était tellement haut que s’il s’écoutait, il se serait déjà enfermé dans une tour avec la brune pour ne l’avoir rien que pour lui.
_Mais dans ce cas, je ne vais pas devenir nageur professionnel, mais en contrepartie, j’exige que l’on construise une piscine, pas une petite hein, toute choue, une grande ! Une olympique s’il le faut ! Soit à l’Académie !soit dans un lieu où on habitera !

~
En revenant de leur parfait week-end aux sources chaudes, retrouver une plénitude et une bonne humeur intense qui le faisait flotter sur un petit nuage, Samuel avait dû se charger de l’arrivée du nouveau professeur toute la semaine, ce qui l’avait bien épuisé. Il n’était pas au courant qu’il y avait autant de choses à faire pour un professeur. Et le Directeur lui avait tout confié. Il était chargé de discipline, pas secrétaire ! Mais, en même temps il voyait personnellement cette tâche comme un entraînement avant d’hériter peut-être de l’Académie. Il y pensait de plus en plus sérieusement depuis que Courtney lui en avait fait la proposition, alors c’était un mal pour un bien.
Le sang-pur de classe emmena les nouveaux membres à part entière de l’Académie derrière lui. Car ils étaient plusieurs évidemment. Le professeur avait demandé à ce qu’il ait des subordonnés. Cela avait été accepté et maintenant un loup et deux jeunes garçons suivaient le chargé de discipline jusqu’à une salle de classe.

_Bonjour !

Une fois dans la salle, Samuel remarqua tout de suite sa petite amie assise à côté de sa place habituelle. Ravi de la voir, il lui adressa un sourire discret et tendre avant de demander le silence aux élèves avec professionnalisme.

_Comme vous êtes déjà au courant, votre emploi du temps à été modifié pour que l’on y insère une toute nouvelle matière qui commence aujourd’hui. Ainsi, je vous présente le nouveau professeur des Sciences Occultes et ses assistants. Veuillez les accueillir avec le plus humble respect dont vous savez faire preuve. Merci

Le brun posa son regard de jade sur le professeur pour lui indiquer qu’il avait fini de parler et qu’il pouvait se présenter ou dire ce qu’il voulait dorénavant. Du coup il fila directement vers sa place une fois cela fait et que le loup parlait. Une fois assis il demanda à la brune si elle allait bien et la complimenta sur son allure de la journée. Elle était magnifique comme d’habitude mais Samuel ne s’empêchait pas de le lui répéter tous les jours. Toutefois, bon élève et curieux de comment ce nouveau prof allait dompter la salle de classe, Samuel reporta son attention sur lui.

Lorsqu’il avait vu pour la première fois, Samuel avait eu un mauvais pressentiment injustifié vis-à-vis du loup. Mais qu’il avait vite oublié en discutant quelques secondes avec Jun et Ai qu’il avait trouvé adorables et qui lui avaient fait passé outre tout ce préavis. La seule chose qui l’intriguait à présent c’était le katana que Ai traînait avec lui mais c’était tout, et du comportement futur des élèves face à un professeur alpha loup.
avatar
Messages : 7
Framboises : 374
Date d'inscription : 18/07/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mar 19 Juil - 10:34


Tsukiko était passablement agacé à l’idée de devoir s’occuper d’une classe de vampire tous aussi narcissique et orgueilleux les uns que les autres. Mais s’il voulait mener son plan à bien, il allait devoir supporter tous ses élèves, et même se faire apprécier d’eux pour mieux les manipuler. Il avait déjà réussis cela avec les deux Kitsune qui l’accompagnait, il allait forcément réussir une seconde fois. Un loup alpha comme lui était cultivé et malin, de ce fait il était sûr de réussir son plan.
Mais quand bien même il était agacé et ennuyé d’avance à l’idée de dispenser des cours à une classe d’incapable –parce que pour lui c’était évident qu’ils en étaient tous-, il ne montrait rien. Il cachait tous sous un masque de gentillesse et de douceur feinte, se montrant bien plus gentils et affectueux que nécessaire envers ses subordonnés afin que ceux qui les voyait ne se doute de rien. Il avait pensé à tous, dans les moindres détails possibles, et était plus que déterminé à réussir.
Feignant un calme et une nonchalance certaine, l’Alpha en profitait pour observer scrupuleusement le chargé de discipline qui l’accompagnait. De ce que son informateur lui avait fournis et de ce qu’il en avait lu dans le dossier, le cadet Mercedes était plutôt bon élève et prenait ses responsabilités à cœur, surtout lorsque sa collègue jouait les absentéistes. De par ses capacités de loup, Tsukiko était capable de sentir les émotions des autres, et venant du brun, il sentait une joie et un bonheur profond. Tant de bon sentiment l’écœurait, tant il trouvait l’odeur mièvre.
Calmement, et en dissimulant son aura d’Alpha, le loup entra en classe et pris possession du bureau pour y déposer ses notes de cours. Tandis que le cadet Mercedes le présentait, il prit soin d’observer la classe. Il connaissait déjà par cœur le nom et le rang de chaque élève, mais seulement deux élèves en particuliers l’intéressaient. L’un deux, Tachibana Chiaki, était assis au premier rang, et il pouvait sentir de la tristesse et un mal-être profond venant de lui. La seconde élève, Harper Courtney Hope, était assise au fond et le fixait avec une méfiance qui l’amusa autant qu’il l’agaça. Cette fille était beaucoup plus méfiante qu’il ne le pensait, et elle serait donc plus compliquée à manipuler. Il aurait préféré ne pas en user, mais il allait devoir trouver quelque chose de compromettant afin de la faire chanter. La seule chose qui le ravissait en rentrant en classe fut que le blond qui l’intéressait semblait totalement brisé et malheureux. Et une personne dans un tel état était extrêmement facile à manipuler ~

_Bonjour ! Comme vous êtes déjà au courant, votre emploi du temps a été modifié pour que l’on y insère une toute nouvelle matière qui commence aujourd’hui. Ainsi, je vous présente le nouveau professeur des Sciences Occultes et ses assistants. Veuillez les accueillir avec le plus humble respect dont vous savez faire preuve. Merci.

L’alpha fit un signe de tête en direction du chargé de discipline pour le remercier, et attendit patiemment qu’il aille s’installer avant de s’adresser à la classe. Et alors même qu’il chuchotait quelques mots à Harper, le loup sentit un net changement, bien que minime, chez la brune. La simple présence du brun semblait calmer légèrement la brune et apaiser la bête sauvage en elle. Tsukiko en prit mentalement note, réfléchissant déjà à un chantage qui inclurait la possible mort du brun. Vu la niaiserie et les bons sentiments qu’il sentait émanaient du couple, la brune accepterait certainement de le suivre pour bêtement protéger son petit-ami.

« Bonjour à tous. Je suis votre nouveau professeur, Goshi Tsukiko. Je suis ici afin de vous apprendre l’origine des créatures qui existent en ce monde, ainsi que la théorie et la pratique quant à la manière d’utiliser ses pouvoirs. Mes deux assistants, Kirigaya Jun et Ai sont des Kitsune. Quant à moi-même, je suis un loup-garou de type Alpha. »

L’annonce de son type eut raison du calme de la classe. Tous les élèves se mirent à parler entre eux et à s’offusquer de devoir écouter « un vulgaire chien sauvage ». Dans un autre contexte, Tsukiko aurait pris un malin plaisir à montrer à ces élèves ce que le vulgaire chien sauvage était capable de faire. Mais il devait prendre sur lui, garder son masque, et imposer son autorité sans faire couler du sang. Alors, silencieux, le loup libéra son aura et son charisme d’Alpha, imposant le respect et l’autorité. En moins de quelques secondes, une bonne partie de la classe se tut et garda tête basse, ce qui plut autant à Tsukiko qu’au loup qui sommeillait en lui. Certains élèves mirent plus de temps que d’autre à se soumettre, selon leurs résistances à sa puissance, mais le calme s’installa bien vite. En remarquant des oreilles de loup près de son champ de vision, l’Alpha remarqua que l’hybride blond baissait la tête en plaquant ses oreilles dans un jappement de soumission, apparemment trop faible mentalement pour lui résister. Tsukiko crut alors que le problème était régler et que sa classe resterait calme, mais un grognement menaçant provenant du fond de la classe attira son attention.

« Mademoiselle Harper … »

La brune, tout attribut sortis, avait les oreilles plaquées en signe de menace, ainsi que les lèvres retroussées pour montrer les crocs. Elle ne semblait pas apprécier qu’un loup essaie de la soumettre, encore plus s’il devait s’agir d’un professeur. L’alpha savait que cette fille avait des problèmes avec l’autorité, mais il ne se doutait pas qu’ils étaient aussi extrêmes. Elle n’avait pas de meute, n’était donc pas une Alpha, et elle était d’autant plus une sang-mêlé. De par son statut, elle aurait dû se soumettre à lui presque aussi vite que le blond. Mais même si son insolence était la preuve d’une force de caractère puissante et qu’elle serait donc difficile à embrouiller, cela plut énormément à Tsukiko. Si elle était aussi forte et résistante que cela, cela voudrait dire que son pouvoir serait plus qu’utile à sa meute. D’autant plus qu’à la voir en vrai, elle lui semblait encore plus belle et attirante que ce qu’il en avait vu en photo. Si en plus de s’approprier sa puissance, il pouvait en profiter pour se faire un descendant, il ne disait pas non.
Avec calme et sérénité, feignant de ne pas être énervé par l’insolence et l’agressivité de son élève, l’Alpha posa les mains à plat sur son bureau et fixa la brune qui ne semblait pas prête à se calmer.

« Mademoiselle Harper, je suis ici en tant que professeur, pas en tant que chef de meute. Je ne vous montre d’autant plus aucun signe de menace ou d’agression envers vous, ou quelqu’un qui vous est proche. Vous n’avez aucune raison de me craindre. »

Puisque sa tirade ne semblait pas fonctionner, le loup usa d’une autre tactique en s’adressant à la classe, profitant du comportement de la brune pour commencer son cours.

« Ce que vous venez tous de sentir était mon aura de loup Alpha. Chaque chef de meute possède une aura et une puissance mentale capable de rappeler sa meute à l’ordre, ou alors de soumettre un adversaire en laissant simplement les autres ressentir la puissance de la bête qui sommeille en lui. Malgré tout, cet aura ne fonctionne pas toujours sur un loup sauvage. Bien que mon aura ait réussis à soumettre Monsieur Tachibana, elle ne réussit pas avec Mademoiselle Harper. La raison de cela est très simple. Mademoiselle Harper considère cet endroit comme son territoire, et ses proches comme étant des membres de sa meute. De ce fait, quand bien même elle n’est pas une Alpha, elle n’accepte pas et ne reconnait pas l’intrusion d’un autre loup sur ses terres. Ce comportement est tout à fait normale, et même acceptable, venant d’un loup en chef. »

« Je ne suis pas un cobaye pour votre cours et vos expériences ! »

« Ce n’est pas le cas, Mademoiselle Harper. J’ai simplement pris le parti d’utiliser votre réaction afin de commencer mon cours. Si cela peut vous rassurer, je me cite en exemple dans mon cours, ainsi que de AiKun et JunKun. Et peut-être même que pour s’accorder à mon cours, je demanderais à l’un de vos camarades vampire de servir d’exemple. »

L’alpha esquissa un sourire d’apaisement, ce qui eut pour résultat de calmer Harper. Il savait que cette élève avait l’habitude d’être insolente envers ses professeurs, et d’être punis en conséquence, alors afin de se montrer conciliant et de gagner un minimum sa confiance, il prit le partis de l’excuser.

« Sachez, Mademoiselle Harper, que je ne tiens pas rigueur de votre comportement. Vous n’êtes louve-garou que depuis peu, vous ne savez pas encore très bien comment contrôler votre loup et votre instinct sauvage. Si vous le souhaitez, vous pouvez venir me voir plus tard afin que je vous donne des cours particuliers pour vous y aidez. Et bien sûre, l’invitation vaut aussi pour vous, Monsieur Tachibana. »

Rassuré de voir que la classe avait retrouvé son calme sans le moindre heurt, Tsukiko débuta son cours comme tout bon professeur.

avatar
Messages : 13
Framboises : 382
Date d'inscription : 18/07/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mar 19 Juil - 12:28


Ai ne comprenait pas tellement ce que Tsukiko manigançait. Il avait certes la culture et les diplôme nécessaire pour être professeur, mais pourquoi avait-il tant tenu à l’avoir lui et son frère comme subordonné ? Ai se savait intelligent, plus que la normale, mais il n’avait aucune idée du rôle qu’un assistant était censé tenir. La seule chose que le Kitsune avait deviné, c’est que si l’Alpha tenait tant à enseigner à cette classe, c’est qu’il devait s’intéresser à certains élèves, sinon il ne comprenait pas pourquoi l’Alpha s’obligeait à jouer le professeur alors qu’il détestait les vampires, et même les adolescents. Pour avoir été victime du sadisme du loup, le kitsune sentait qu’il préparait encore quelque chose de malsain.
Collé à son frère qu’il tenait par la main, Ai entra joyeusement en classe, curieux de savoir s’il allait pouvoir se faire des amis. Lorsqu’il aperçut une tête brune au fond de la classe qu’il reconnaitrait entre mille, son regard s’illumina de joie. Il serait volontiers parti pour aller saluer son amie, mais il se retint en voyant son comportement ainsi que la réticence qui émanait du loup. Le Kitsune savait ce qu’il risquait en désobéissant à l’Alpha, et il était hors de question pour lui que son frère retombe dans les griffes de ce monstre. Par instinct de protection, Ai serra un peu plus la main de son frère en se faisant tout petit, préférant attendre la fin des cours pour aller saluer son amie.

« Bonjour à tous. Je suis votre nouveau professeur, Goshi Tsukiko. Je suis ici afin de vous apprendre l’origine des créatures qui existent en ce monde, ainsi que la théorie et la pratique quant à la manière d’utiliser ses pouvoirs. Mes deux assistants, Kirigaya Jun et Ai sont des Kitsune. Quant à moi-même, je suis un loup-garou de type Alpha. »

Pour connaitre Tsukiko, Ai le soupçonna d’annoncer sa race de but en blanc simplement pour créer l’anarchie dans la classe et ainsi imposait sa puissance dès le début. Le loup était typiquement le genre de personne qui profitait de n’importe quelle situation pour démontrer sa force et sa puissance. Alors lorsqu’il sentit l’aura du loup s’imposait soudainement dans toute la salle, le Kitsune n’en fut pas surpris. Loin de se soumettre car il n’acceptait pas d’obéir à une personne pareille, Ai resta malgré tout calme dans son coin, ses attributs de renard étant simplement sortis en réponse à l’aura du loup. Il savait que Tsukiko acceptait qu’il ne se soumette pas à lui totalement, à partir du moment où il restait calme et n’entravait pas ses plans, alors il n’allait certainement pas se soumettre à lui.
A la vue de son amie menaçant l’Alpha, Ai éprouva un plaisir sans nom. C’était bien la première fois qu’il voyait quelqu’un oser tenir tête au loup, et pour cela, Ai eu une bouffé d’amour sincère et profond pour la brune. Mais le Kitsune savait que le loup sentait les émotions, alors il se dépêcha de cacher au mieux le plaisir qu’il ressentait à la vue de cette scène afin que son frère ne subisse rien en retour. Patiemment, le Kitsune attendit que l’Alpha règle le problème, trouvant étrange qu’il accorde tant d’importance à la brune et au second hybride qu’il avait à peine remarqué. Ce petit blond malheureux lui serrait terriblement le cœur, et si Tsukiko n’était pas une menace, il se serait déjà jeter sur le blondinet pour lui faire un câlin et l’enlacer pour le consoler et essayait de lui faire retrouver le sourire.
Le cours débutant, Ai suivis Jun jusqu’à la place que leurs avait attribué l’Alpha pour le cours. Mais au lieu de s’asseoir sur la chaise qui lui était attribué, le Kitsune préféra s’installer sur les jambes de son frère, se nichant confortablement contre lui. Fatigué par le voyage, il finit par s’endormir, ne suivant aucune des deux heures de cours.

~_*_~ (╯°□°)╯︵ ┻━┻  ~_*_~

Réveillé par la sonnerie, Ai gémit légèrement. Il aurait voulu dormir plus longtemps contre son frère, mais maintenant qu’il était réveillé, il aurait du mal à se rendormir tout de suite. Lentement, il se leva de son frère, supposant qu’ils allaient devoir suivre le loup.

« JunKun, AiKun, je vous laisse quartier libre pour le moment. Mais ne rentrez pas trop tard. »

« Haïïïïï ! »

Une fois le loup hors de la salle, Ai se précipita vers son amie brune pour lui sauter dessus. Ses attributs de renard ayant refait leurs apparitions, il prit un malin plaisir à nicher sa tête contre la poitrine de son amie, s’amusant de son soupir las. Depuis qu’il la connaissait, il avait pris l’habitude de prendre sa poitrine comme un oreiller. Au début, elle le repoussait à chaque fois en le sermonnant, mais puisqu’il le refaisait tout le temps, elle avait finis par arrêter et le laisser faire. A force, elle avait même pris l’habitude de passer ses bras autour de lui pour lui faire un câlin. Et comme le Kitsune n’était jamais contre une démonstration affective, il en était plus que ravis.

« CourtneyChaan ! Ca fait trop longtemps qu’on s’est pas vu ! En plus tu m’as pas appelé ! C’est pas gentils ! Comment je fais pour apprendre des choses moi ? J’ai pleeeeeeein de chose à te demander ! Et puis je veux savoir à quoi ressemble Johan moi ! Il est oùùùùù ton petit-ami ? Je veux lui parler ! Je veux le voir ! »

« AiChan, tu es idiot. Tu crois que c’est qui, qui t’as accompagné jusqu’ici ? »

« Oh ? Tu veux dire que … »

Sans laisser son amie lui répondre, Ai se précipita vers le brun et pris ses mains dans les siennes, le fixant avec des yeux brillants de curiosité. Et à la vue de ce regard, la brune émit un « Oh, oh, mauvais signe … ». Ai n’y fit pas attention, sachant que son amie avait dit ça car elle le connaissait, et qu’elle savait que ce regard signifiait qu’il allait poser des questions au brun. Beaucoup de question auquel il voudrait les réponses immédiatement.

« C’est toi le fameux Johan alors ? Je dois t’appeler comment ? Samuel ? Johan ? SamuelSenpai ? JohanSenpai ? MercedesSenpai ? Dis-moi ! Est-ce que la poitrine de CourtneyChan à l’air aussi douce qu’elle le laisse paraitre ? Elle me laisse jamais toucher donc je ne sais pas ! Mais je veux savoir ! Je veux savoir ! »

Plein d’énergie et excité comme jamais, Ai se dirigea finalement vers le petit blond tristounet à qu’il voulait remonter le moral. Sans prévenir, il se jeta sur lui également pour lui faire un câlin, tombant tous les deux au sol. Ravi de voir une lueur amusé et joyeuse s’allumer dans le regard du petit blond, Ai lui fit un grand sourire. Nullement gêné d’être à quatre patte entre les jambes du blondinet à cause de leurs chutes, Ai se rapprocha de son visage, ses yeux brillants toujours autant de curiosité.

« Toi, tu es ChiakiKun, c’est ça ? »

« Oui, et toi tu es … Euh … AiKun ou JunKun ? »

« Ai ! Mais tu peux m’appeler AiChan ! Nee nee, CourtneyChan m’a dit que tu connaissait pleeeeeein de chose sur touuuuuut ce qui existe ! Tu peux me les apprendre ? S’il te plait ! S’il te plait ! S’il te plait ! J’adore apprendre ! Dis oui dis oui ! »

« Si tu veux, oui ! »

« Ooooh, je t’adore ChiakiKun ! »

Délaissant le blondinet après l’avoir embrassé sur la joue, Ai se précipita vers son frère pour le reprendre par la main et le présenter à tous le monde. A le voir autant énergique et excité, il était difficile de croire qu’il dormait encore quelques minutes auparavant, et qu’il avait encore sommeil.

« OniiChan, OniiChan ! Je te présente CourtneyChan ! C’est elle qui me donne du travail ! Et à côté c’est son petit-ami ! Et le petit blond mignon c’est ChiakiKun ! Il va m’apprendre pleeeeeein de chose ! »

avatar
Messages : 11
Framboises : 377
Date d'inscription : 21/07/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Sam 23 Juil - 1:53



Tenant son jeune frère par la main. Jun n’avait besoin de rien d’autre pour se sentir bien. Fatigué du voyage, il ne faisait que très peu attention à tout ce qui se passait autour de lui, ou même à la grandeur de l’Académie. La seule chose qu’il souhaitait réellement était de dormir mais Tsukiko devait faire cours dès son arrivée, alors lui et Ai se devaient de le suivre jusqu’à nouvel ordre ce qui ennuyait plus que tout le jeune kitsune qui écoutait d’une oreille ce que Ai disait au chargé de discipline en attendant  Tsukiko.
En voyant celui-ci arriver vers leur direction, Jun changea de côté et alla prendre l’autre main de son petit frère, ne souhaitant pas être à côté de l’alpha car ne supportant plus sa proximité. Et à moins qu’il ne le lui ordonne, Jun ne s’approchait et ne parlait que très peu au loup blanc depuis sa trahison, se refermant en sa présence. Docilement, collé à son frère, le kitsune suivit le chargé de discipline jusqu’à la salle de classe.
Contrairement à Ai, Jun n’était pas très enchanté à entrer dans cette classe. Il ne voulait même pas venir à l’Académie. Malgré Tsukiko, il était très bien installé chez la meute de celui-ci. Le contact de nouvelles personnes l’effrayait quelque peu. Il ne voulait pas causer du tort à son petit frère encore, qu’il soit encore accusé de meurtre parce qu’il le défendait de manière excessive. Et puis, l’Académie était majoritairement constitué de vampires.. Ils savaient que ces créatures avaient un grain et excellait dans la perversité. Il craignait qu’on s’en prenne à lui car il pouvait inter changer de sexe, ou que les humains de l’école réagissent exactement pareil que son village natale. Bref, il n’aurait pas dit contre pour retourner à la meute. Toutefois, la présence de Ai à ses côtés lui donnait la force d’affronter tous ces préavis et de supporter le caractère de Tsukiko tout au long de la journée

« Bonjour à tous. Je suis votre nouveau professeur, Goshi Tsukiko. Je suis ici afin de vous apprendre l’origine des créatures qui existent en ce monde, ainsi que la théorie et la pratique quant à la manière d’utiliser ses pouvoirs. Mes deux assistants, Kirigaya Jun et Ai sont des Kitsune. Quant à moi-même, je suis un loup-garou de type Alpha. »

Lorsque que l’aura d’alpha du loup envahit l’atmosphère, Jun dut se contraindre d’agir comme les vampires présents dans la salle, voire plus, ses attributs de renard tout sortis et baissant la tête. Même s’il voulait résister, il en aurait été incapable. Depuis que le loup avait abusé de lui de la manière la plus ignoble qu’il soit, il lui avait volé son libre arbitre et lui devait une obéissance totale.

Entendant une voix féminine se rebeller contre le loup, Jun leva le regard par curiosité. Il n’avait jamais vu personne se comporter avec le loup de cette façon. Automatiquement il se prit d’admiration pour la jeune brune pour sa force d’esprit et se trouva à penser qu’elle devait une bonne personne lorsqu’il décela le plaisir de son frère à la voir. Il ne la connaissait pas  mais Jun se dit que Ai devait sûrement la connaître de la ville, lorsqu’il faisait des courses pour les loups.
Il remarqua aussi que la brune dressait des oreilles de loup noir, en signe de menace, et qu’un petit blond en possédait aussi, celles-ci dotées d’une couleur grise. Jun porta toute son attention à ce jeune hybride, inquiet de son état. Ses capacités de renard captaient en lui une profonde détresse, et fragilité mentale, le genre de proie dont les vrais renards profitent. Voir le blond aussi triste peina grandement Jun qui se demandait que pouvait bien être la cause de ces tracas. Il aurait tout fait pour que ce petit blond retrouve son moral avant que le Tsukiko profite de son état actuel.

~_*_~ (╯°□°)╯︵ ┻━┻  ~_*_~

Une fois que le cours commença, avec Ai, Jun se dirigea vers leurs places attribuées. C’était une place collée à fenêtre de la salle de classe qui donnait sur l’extérieur comme il appréciait. Son petit frère chéri préféra s’installer sur ses jambes au grand plaisir de Jun qui le laissa se nicher contre lui avec affection. Mais alors qu’il était en train de sombrer dans un profond sommeil, Jun le rejoignit très vite, incapable de résister à cette invitation à dormir lui aussi. A chaque fois qu’il voyait une personne dormir, il lui prenait la même envie, mais de toute façon Jun était déjà fatigué par le voyage qu’il avait fait, alors il s’endormit très vite contre Ai et le volet de fenêtre après avoir vérifié si le loup en exprimait une réticence à cette action ou non.

~_*_~ (╯°□°)╯︵ ┻━┻  ~_*_~

Sentant Ai se séparer de lui, Jun finit par se réveiller aussi, n’appréciant pas trop, les courants d’air de la fenêtre qui lui donnait froid maintenant que son frère ne lui conférait plus sa chaleur. D’un gémissement plaintif il interpella son petit frère et le chercha de vue dans la salle.

_Ai…

Répétant une nouvelle fois le prénom de son frère, en explorant la salle de ses yeux verts, il trouva enfin sa seule préoccupation entourée d’un groupe de personne qu semblait discuter d'excellente humeur dont la brune et le blond sur qui Tsukiko avait l’air de s’intéresser faisaient parti. Une fois qu’il croisa le regard de Ai, celui-ci se dirigea automatiquement vers lui pour lui prendre la main.
Secoué par l’énergie de Ai, c’est bien quelques minutes après que Jun remarqua que le cours était terminé et que Tsukiko avait disparu, ce qui lui le rassura grandement, se sentant parfaitement bien lorsqu’il n’était pas là. Du coup un sourire heureux se forma sur ces lèvres et il suivit avec entrain son jeune frère.

« OniiChan, OniiChan ! Je te présente CourtneyChan ! C’est elle qui me donne du travail ! Et à côté c’est son petit-ami ! Et le petit blond mignon c’est ChiakiKun ! Il va m’apprendre pleeeeeein de chose ! »
_B-bonjour

Intimidé devant tous ces inconnus, Jun bégaya quelque peu, regardant chaque personne que Ai lui montrait en essayant d’imprimer leurs noms sur le visage.

_Salut !
_Moi c‘est Jun !

Une fois qu’il avait mis un prénom sur chaque personne, Jun prit plus confiance en lui et porta son attention à Courtney, content enfin de faire sa connaissance. Ai lui avait tellement parlée de cette fille, sauf qu’il n’avait jamais pu mettre un visage sur elle, alors il en était ravi. Poliment , il lui fit une révérence

_CourtneySenpai, je peux te tutoyer ? Je peux la tutoyer Ai ?! Merci pour tout ce que tu fais pour Ai.

Jun reprit la main de son frère d’un regard assez inquiet. Car à chaque fois que Ai partait réaliser les missions que lui confiaient la brune, il avait peur qu'il lui arrive quelque chose même s’il devait faire un truc minime. Il était toujours inquiet. Finalement il l’enlaça son frère par le cou, collant presque sa joue à la sienne avec une certaine possessivité.

_Et ne lui donne jamais de choses trop dangereuses à faire s’il te plaît. Je l’adore trop, je ne voudrais pas le perdre bêtement.. je ne voudrais pas le perdre du tout !
_ Qui sont ces adorables Kitsunes ?

Sentant une présence s’arrêter derrière lui, le kitsune aîné s’arrêta de parler pour se retourner et lever la tête vers la jeune fille. Lorsqu’il vit la nouvelle arrivée, ses yeux brillèrent de fascination pour elle. Instinctivement, le blond enlaça la blonde d’affection alors qu’il ne connaissait même pas son nom. Ce genre d’actions, il ne le faisait avec les personnes avec qui il sentait une grande connexion dès le départ, car d’habitude Jun était plutôt méfiant et timide envers les inconnus mais il avait l’impression que la sang-pur blonde serait une grande amie.

_Je m’appelle Jun ! Et c’est quoi ton nom Senpai ?!

La blonde s’abaissa au niveau de Jun et lui ébouriffa les cheveux tout en lui souriant, un sourire auquel Jun répondit de même.

_Appelle moi Blake,  trésor

L’aîné Kirigaya allait continuer sa discussion avec la blonde avant de remarquer un jeune garçon qui lui tenait compagnie. Il s’étonna de ne pas l’avoir remarqué plutôt. Le jeune vampire avait un look stupéfiant, et ses cheveux étaient magnifiques, il n’avait jamais vu une bi-coloration aussi exceptionnelle, il se demanda même s’ils étaient vraiment naturels. En plus de cela, il était vraiment craquant.

_...

Jun était le genre de personne qui n’abordait jamais en premier les inconnus, sauf pour les cas pour la sang-pur bonde. De ce coup, même s’il voulut complimenter Lest, il ne le fit pas, et se contenta de se faire discret et inaperçu de l’original

_Ai, Blake, vous pouvez lui dire qu’il est trop beau et trop classe ? J’adore son style. Je veux le même chapeau

Zappant totalement les capacités auditives des vampires, le jeune kitsune avait chuchoté ces dernières paroles à son frère et la blonde. Il se surprit à faire rire la galerie par son omission. Instinctivement il se rapprocha de Ai et lui prit la main pensant avoir fait quelque chose de mal, ou de ridicule, car il ne savait pas d’où provenait cet amusement général.

_Euh..?
avatar
Messages : 13
Framboises : 382
Date d'inscription : 18/07/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Sam 23 Juil - 6:48


_CourtneySenpai, je peux te tutoyer ? Je peux la tutoyer Ai ?! Merci pour tout ce que tu fais pour Ai.

« Tu peux m’appeler CourtneyChan aussi, et oui tu peux me tutoyer ! »

Ravi que son frère l’enlace de manière possessive, un grand sourire heureux et tendre étira les lèvres du jeune Kitsune, à tel point qu’il ne fit même pas attention à ce que disait son grand-frère adoré. Il préférait profiter de la proximité possessive de son frère plutôt que de reprendre ce qu’il disait et lui dire que rien ne lui arrivera jamais puisqu’il lui avait promis de ne jamais le laisser seul.

_Et ne lui donne jamais de choses trop dangereuses à faire s’il te plaît. Je l’adore trop, je ne voudrais pas le perdre bêtement.. je ne voudrais pas le perdre du tout !

_ Qui sont ces adorables Kitsunes ?

Tout aussi curieux que son frère, Ai se tourna également pour voir la nouvelle arrivante, devinant tout de suite de qu’il s’agissait. Pour chacune de ses missions, il était payé avec de l’argent mais aussi avec des informations sur tout et n’importe quoi. Et la plupart du temps, il posait énormément de question à la brune vis-à-vis d’elle, afin d’en apprendre un peu plus sur celle qui était son Maitre. De ce fait, Ai reconnu tout de suite la vampire comme étant la sœur ainée du petit-ami de son amie. Mais à sa connaissance, elles ne s’entendaient pas. Alors lorsqu’il vit la brune esquisser un sourire à son arrivée, Ai fit comprendre à son amie qu’elle allait devoir lui expliquer comment elles en étaient venus à se lier d’amitié. Mais ce qui surpris le plus le jeune Kitsune, et le rendit jaloux, fut de voir son grand-frère enlaçait brusquement la blonde. Il savait que son frère était timide, et que s’il agissait ainsi, c’est qu’il sentait une certaine connexion envers la vampire, et il agissait rarement ainsi. Mais voir son grand-frère enlaçait quelqu’un d’autre que lui le rendit jaloux de la blonde, et un peu triste de ne plus être le centre d’intérêt affectif de son grand-frère.

_ …

« OniiChan ? »

Intrigué et inquiet du mutisme soudain de son frère, Ai chercha ce qui le perturbait avant qu’il ne tombe sur un vampire des plus chics. A la vue de la tenue de ce dernier, de ses cheveux et de sa prestance, le jeune Kitsune sut immédiatement qu’il s’entendrait à merveille avec lui. Il avait l’air aussi original que son frère et lui ne l’était, et maitre d’un grand sens de la mode. Ai avait déjà envie de lui demander conseil en matière de vêtement, pour lui et son frère, sentant qu’il serait de bon conseil.

_Ai, Blake, vous pouvez lui dire qu’il est trop beau et trop classe ? J’adore son style. Je veux le même chapeau

Si les personnes autour d’eux n’avait pas brusquement rit de l’oubli de son frère, Ai l’aurait lui-même taquiner. Mais à la vue de l’amusement général, le jeune Kitsune fit brusquement la moue, perdant tout sourire et laissant son côté surprotecteur prendre le dessus. Sans pour autant dégainer son Katana, il enlaça brusquement son frère pour le protéger des autres en les regardant tous d’un air peu aimable.

_Euh..?

« Ne vous moquez pas ! OniiChan est timide ! Vous n’avez pas le droit de vous moquez de lui ! »

Alors qu’il était prêt à s’en prendre à quiconque le contredisant, Ai eu la surprise de voir le vampire original s’approchait d’eux et retirer son chapeau pour le déposer sur la tête de Jun. Surpris de son geste, Ai le fixa d’un air méfiant, curieux de connaitre la raison de son geste. Mais, instinctivement, au vu de l’aura et du sourire tendre qu’esquissait ce dernier, Ai sentis qu’il ne se moquerait pas de son grand-frère.

« Merci, JunKun. Ton frère et toi êtes particulièrement mignons, vous vous ressemblez beaucoup ! Je suis sûre que vous seriez encore plus adorable habillé en fille ! Je pourrais vous prêtez mes tenues si vous voulez ! »

« … Tu t’habilles en fille, toi aussi ? »

« Oui ! Vu que je suis doué en couture, je fais moi-même mes tenues ! »

Les yeux de Ai brillèrent brusquement d’excitation, sa queue de renard se redressant brusquement. Ce vampire était couturier, et aimait également s’habiller en fille. En comprenant ses deux informations, le jeune Kitsune serra un peu plus son grand-frère contre lui avant de le regarder avec des yeux plein de joie et d’émerveillement.

« OniiChan ! OniiChan ! T’as entendu ? Il fait des vêtements ! Et il s’habille en fille lui aussi ! »

Lâchant son frère l’espace de quelques secondes, Ai alla enlacer le jeune vampire qui lui rendit son câlin avec joie, ce qui rassura le Kitsune sur la gentillesse de ce dernier.

« Moi c’est Ai ! C’est quoi ton prénom ? Dis-moi ! Dis-moi ! »

« Lest. Lest Karr ! Enchanté AiKun !

« Nee nee, tu nous montrerais les vêtements que tu fais ? Et tu pourrais nous en faire ? S’il te plait ! S’il te plait ! On porte de tout avec OniiChan ! On est pas difficile ! La seule chose pour moi c’est que je dois pouvoir avoir mon Katana ! C’est tout ! Promis, on est pas difficile du tout ! »

« Avec joie ! Je pourrais vous faire des tenues qui s’accordent, en plus ! »

Affectueusement, Ai enlaça encore une fois son nouvel ami pour le remercier, repartant bien vite vers son frère pour lui faire également un câlin, lui faisant part de son excitation à l’idée d’avoir de nouveau vêtement fait par un couturier qui avait l’air aussi talentueux. Alors qu’il avait retrouvé sa bonne humeur, Ai haussa un sourcil en voyant Lest fixait son frère avec un léger sourire.

« … LestKun ? »

« Je trouve que mon chapeau va encore mieux à JunKun, qu’à moi, pas vous ? »

Le jeune Kitsune comprit alors que Lest essayait d’apaiser l’ambiance et de mettre son grand-frère à l’aise en laissant les autres le complimentait pour qu’il oublie les rires. Rien que pour cette action bienveillante, le jeune vampire gagna la confiance absolue d’Ai. Les rires n’avaient pas duré après qu’il ait intervenu pour les faire taire, et l’ambiance s’était quelque peu apaisé pendant leurs discussions. Et pourtant, Lest insistait pour mettre Jun à l’aise et l’aider à se sentir bien avec eux. Il n’était pas obligé de faire une telle chose, et pourtant il le faisait quand même. Ai sentis que ce vampire était la gentillesse-même, et qu’une personne aussi adorable que lui ne pourrait pas les trahir comme l’avait fait le loup.

« Maintenant que tu le dis, c’vrai ! Mais il lui faudrait une tenue assortis pour que ça lui aille encore mieux. Aller Lest, au travail ! »

« Ca irait bien avec une robe un peu victorienne … Comme les … Mince comment ça s’appelle … »

« Lolita ? »

« Oui ! Mais plus dans le côté Kawaii, que gothique. Avec des jupons et des rubans ! »

« Dis donc, ChiakiChou. Comment tu fais pour t’y connaitre autant ? Toi aussi tu t’habilles en fille maintenant ? Je suis sûre que tu serais adoraaaaable en Alice ! Tu veux pas te déguiser en Alice au Pays des Merveilles pour moi ? Je t’offrirais des bonbons en échanges ! »

« Q-que … Non ! C’est gênant Mademoiselle Courtney … »

A voir le petit blond piquer un fard et être mort de gêne, Ai ne put s’empêcher de rire tant il le trouvait adorable.

« CourtneyChan ! Tu ressembles à une vieille perverse pedophile avec tes bonbons ! »

« Vieille ? Non mais dis donc, j’ai même pas dix-huit ans encore, un peu de respect ! »

« Tout ce qui te perturbe c’est que je te traite de vieille … Donc tu assumes être une perverse pédophile ! AVOUE-LE ! »

Le jeune Kitsune finit par éclater de rire, bientôt suivis par son amie brune et le petit blond.  

avatar
Messages : 11
Framboises : 377
Date d'inscription : 21/07/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 25 Juil - 18:20



« Ne vous moquez pas ! OniiChan est timide ! Vous n’avez pas le droit de vous moquez de lui ! »

Pourquoi se moquait-on de lui une nouvelle fois ? Paniqué Jun se nicha dans les bras de Ai, se sentant plus qu’en sécurité avec lui. Il parvenait à ressentir l’agacement de Ai. Ajouté à au stress de la situation, le jeune garçon sentit les larmes lui piquer les yeux. Il ne voulait pas encore apporter des ennuis à son frère parce qu’il essayait encore de le défendre, mais comment pouvait-il faire ? Heureusement son désarroi fut bien vite envolé lorsque sa vision s’assombrit en sentant quelque chose se poser sur sa tête.
Etonné Jun se calma et observa longuement le vampire au style victorien , percevant une gentillesse extrême dans son aura. A part Ai, c’était si rare pour lui d’en recevoir de quelqu’un.. Curieux il leva le regard pour découvrir son nouvel accessoire.

_Oooooh !

Les yeux émerveillés, Jun toucha le chapeau d’un air tout heureux d’avoir un si bel accessoire sur lui mais son excitation eut l’effet de faire apparaître ses oreilles de renard ce qui fit basculer le chapeau. Le kitsune, en sentant le chapeau glisser le rattrapa de sa main de libre sans bouger pour ne pas gêner Ai.

_Oh ?
« Merci, JunKun. Ton frère et toi êtes particulièrement mignons, vous vous ressemblez beaucoup ! Je suis sûre que vous seriez encore plus adorable habillé en fille ! Je pourrais vous prêtez mes tenues si vous voulez ! »

Jun leva son regard vert sur le propriétaire du chapeau et finit par comprendre sa bêtise ! Le vampire l’avait entendu ! Il avait complètement oublié leur ouïe ultradéveloppée ! Pourtant Tsukiko leur avait fait un petit rappel avant d’arriver. M’enfin, il l’avait écouté d’une oreille. Ce n’était pas un ordre ou une réprimande après tout.
Cependant, à l’énonciation d’habits féminins, Jun baissa le tête, ne sachant pas comment le prendre et préférant ignorer la remarque. Si ces gens apprenaient qu’ils pouvaient changer de sexe, comment réagiraient-ils ? De son point de vue, il pensait que le propriétaire du chapeau avait dit ça avec gentillesse et une pure sincérité, mais son jugement était rarement correct, et vu qu’il sentait toujours une certaine réticence chez Ai, il remercia timidement Lest avant d’ignorer ce qui se passait autour de lui et se laisser distraire par son cadeau.

« … Tu t’habilles en fille, toi aussi ? »

En essayant de remettre l’accessoire du vampire, le kitsune gonfla les joues en laissant échapper quelques petits glapissements de renard pour exprimer sa protestation  en n’arrivant pas à placer le chapeau correctement à cause de ses oreilles, commençant de plus en plus à s’agiter de manière enfantine dans les bras de Ai.

« Oui ! Vu que je suis doué en couture, je fais moi-même mes tenues ! »

Sentant l’apaisement que Ai avait envers le couturier, Jun laissa le chapeau tenir sur une oreille et se décida à s’intéresser pleinement aux paroles de l’original. Si Ai ne se montrait pas hostile envers lui, Jun savait qu’il pouvait faire confiance au vampire et que celui-ci ne se moquerait pas de lui.
Lorsque le kitsune comprit que l’original portait des vêtements de fille, ses yeux brillèrent d’admiration. Ai et lui avaient peu-être trouvé un nouvel ami, un nouveau compère pour ce loisir.

« OniiChan ! OniiChan ! T’as entendu ? Il fait des vêtements ! Et il s’habille en fille lui aussi ! »

Séparé des bras de son jeune frère qui lui conférait tout ce qu’il avait bseoin, Jun sentit son mal-être revenir, entouré de toutes ces personnes qu’il ne connaissait pas. Il avait honte de son omission et penser que les autres le trouvaient dorénavant stupide n’arrangeait pas son moral. Cependant, à l’instant même, Lest lui inspirait le même intérêt que Ai et Jun se fit un plaisir de lui montrer en s’approchant de lui avec le sourire

« Moi c’est Ai ! C’est quoi ton prénom ? Dis-moi ! Dis-moi ! »
« Lest. Lest Karr ! Enchanté AiKun !
« Nee nee, tu nous montrerais les vêtements que tu fais ? Et tu pourrais nous en faire ? S’il te plait ! S’il te plait ! On porte de tout avec OniiChan ! On est pas difficile ! La seule chose pour moi c’est que je dois pouvoir avoir mon Katana ! C’est tout ! Promis, on est pas difficile du tout ! »
_Tu pourrais même nous apprendre un peu !

Jun était tout excité à cette idée d’avoir de nouveaux vêtements féminins. Il n’en avait pas beaucoup. Restant plutôt sous sa forme masculine. Mais c’était uniquement parce que son métabolisme était plus solide sous cette forme et comme il pouvait être souvent victime d’agression, il avait pris l’habitude de rester constamment en garçon. S’il avait vécu autrement, il se serait transformé en fille plus souvent qu’il ne l’avait fait depuis qu’il avait découvert sa capacité, car il adorait jouer de cette « double-identité ».

« Avec joie ! Je pourrais vous faire des tenues qui s’accordent, en plus ! »

D’un air tout sérieux, il pointa le chapeau sur sa tête à Lest.

_Fais deux chapeaux identiques pour Ai et moi aussi s’il te plaît !

En sentant son frère l’enlacer à nouveau, Jun soupira de soulagement et oublia presque qu’il parlait avec Lest, se sentant déjà mieux et à l’aise.

« … LestKun ? »
« Je trouve que mon chapeau va encore mieux à JunKun, qu’à moi, pas vous ? »
_Eeeh ?

Entendant la remarque de Lest, Jun voulut se cacher sous la première table qui le venait ne souhaitant pas encore attarder l’attention principale sur lui, mais se retint et se mit plutôt derrière Ai ! Toutefois quand les vampires commencèrent à acquiescer les paroles de Lest et  le complimenter lui-même, le kitsune se reprit. Ces inconnus le complimentaient ! Ils ne l’abaissaient pas à un moins que rien. Pour cette action un grand sourire apparu sur le visage de Jun qui pensait enfin que le temps passé à l’Académie ne serait pas si rude.

« C’est vrai que JunChan est trop cuute avec ce chapeau ! Tu ne devrais pas te cacher comme ça
_Haï..

Jun sortit de sa cachette mais resta tout de même collé à Ai, un peu plus rassuré. Si c’était la blonde qui le lui disait, il voulait bien l’écouter. En plus si son frère, la blonde et Lest s’entendaient aussi bien,  le blond et le brun ne devaient pas être non plus de mauvaises personnes..

« Maintenant que tu le dis, c’vrai ! Mais il lui faudrait une tenue assortis pour que ça lui aille encore mieux. Aller Lest, au travail ! »

En entendant que Lest pourrait lui faire une tenue assortie au chapeau, Jun s’excita croyant rêver.

_Niein ? Je peux garder le chapeau ? Lest je peux garder le chapeau ?!
« Ca irait bien avec une robe un peu victorienne … Comme les … Mince comment ça s’appelle … »

En voyant tous ces gens qui n’étaient guère dérangés par le fait qu’ils se travestissent. Au contraire, qui trouvaient même ça mignon et les encourageait. Cela gonfla le cœur de Jun de joie et de compassion qu’il se mit à rougir.

_ Ai ! Lest il a dit oui !
« Lolita ? »
« Oui ! Mais plus dans le côté Kawaii, que gothique. Avec des jupons et des rubans ! »
« Dis donc, ChiakiChou. Comment tu fais pour t’y connaitre autant ? Toi aussi tu t’habilles en fille maintenant ? Je suis sûre que tu serais adoraaaaable en Alice ! Tu veux pas te déguiser en Alice au Pays des Merveilles pour moi ? Je t’offrirais des bonbons en échanges ! »
« Q-que … Non ! C’est gênant Mademoiselle Courtney … »
_Alleez, c’est bientôt l’anniversaire de Courtney en plus !
_Je suis sûre aussi que ChiakiKun sera très mignon !
« CourtneyChan ! Tu ressembles à une vieille perverse pedophile avec tes bonbons ! »
« Vieille ? Non mais dis donc, j’ai même pas dix-huit ans encore, un peu de respect ! »
« Tout ce qui te perturbe c’est que je te traite de vieille … Donc tu assumes être une perverse pédophile ! AVOUE-LE ! »

_Mmmh ?...Hmmph

Jun rit de bon cœur à la dispute enfantine et mi perverse de son frère et de son amie. Toutefois il remarqua qu’un personne ne riait pas, et celle-ci était le garçon , Samuel s’il se souvient, qui les avaient accueilli. Mais ce n’est pas parce qu’il ne riait pas qu’il n’était pas amusé.

_Hoo’ ? Je crois que toi et moi on a des trucs à régler..

Bien vite il interrompit l’excitation générale avec un ton aussi sérieux qu’il s’était adressé à l’ensemble de la classe un peu plus tôt, sauf que Jun décela un degré de perversité au léger sourire qui arborait ses lèvres.

_A plus tard les amis !

Sans faire attention à la réaction de la brune. Le chargé de discipline attrapa sa collègue par la main et se dirigea vers la sortie sous l’œil interrogateur de Jun. Il finit par penser que le brun qui les avaient guidés jusqu’à la classe devaient parler des affaires de l’établissement. C’tait sûrement ça,mais qui allait les guider à leur chambre, maintenant qu’il était parti ?


[/color]
avatar
Messages : 357
Framboises : 2099
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mar 26 Juil - 20:19
<



_Suis-moi !

Avec un clin d'oeil et d'un air enjoué, Samuel traîna la brune dans les couloirs, d’un pas déterminé et sachant d’avance où il allait l’emmener. La tenant par la main pour ne pas qu’elle décide brusquement de s’arrêter. Avec le ton enjoué qu'il avait utilisé,  il lui avait demandé de la suivre comme comme si il avait une une surprise pour elle ou juste pour qu'elle ne pose pas de question et se contente juste de lui faire plaisir, car à part ce moyen, il connaissait Courtney, elle désirait toujours des explications ! Mais en arrivant près de salle de classe vide où il voulait l'emmener, son côté enjoué disparût bien vite et Samuel lui lança un regard complice et malicieux.

_Je crois que l’avantage Ho’ est quand on est chargé de discipline c’est qu’on a accès à tout et qu’on a pratiquement l’autorisation de punir les élèves pour un rien !

Le vampire au regard de jade brandit fièrement un trousseau de clés accroché à l’intérieur de sa veste qui résoudrait le problème de la salle fermée devant laquelle il l'avait emmené. Une fois à l’intérieur, Samuel ne laissa même pas à Courtney faire deux pas qu’il la plaqua contre la porte de la salle, fermant celle-ci au passage.

_Alors comme ça, on oses basculer en petite perverse pédophile ?

La conclusion qu’avait eu Ai n’avait pas beaucoup plût au sang-pur de glace. Etant donné qu’il était celui que Courtney aimait et qu’il ne correspondait pas du tout à la description physique d’un jeune garçon de quatorze ans par exemple. Au contraire, lui avait déjà atteint la majorité. Et suite à cette discussion, Samuel se devait bon de devoir rappeler à sa petite-amie quel genre de personne la faisait craquer avant de penser à de jeunes garçons.
Le chargé de discipline prit de ses doigts le menton de sa petite amie avant de relever son visage vers le sien, savourant la proximité de la brune avec un sourire pervers aux lèvres.

_Je ne le permettrais pas Mademoiselle Harper...

Amusé et emporté par son petit jeu de rôle, le brun ne se gêna pas pour user de son ton d’autorité disciplinaire  pour bien faire comprendre à la brune qu’elle avait mal agi et qu’elle allait connaître une punition dans les prochaines minutes qui venaient.

_ ...Vous devriez savoir en plus que les règles de l’établissement interdisent toute sort de relation décadente dans son sein

Même si avec la quantité de vampires, cette règle passait bien outre maintenant.. Le brun avait jugé nécessaire de le rappeler à la brune dans son petit discours. Au final il lâcha le menton de sa petite amie avant de paraître un peu moins formel et arborer un sourir plus mignon, sans pour aurtant que la lueur de perversité dans son regard ne s'éteigne

_Laisse-moi te rappeler quel genre de personne qui te fait mouiller, vilaine fille.

Le sang-pur qui maîtrisait la glace plongea alors dans le cou de la brune y déposer un baiser, tandis qu’il défaisait les boutons de la veste blanche de sa celle-ci. Ne s’arrêtant pas à la, la bouche du brun se fraya très vite le chemin par-dessus la chemise de Courtney, se fichant bien de sa présence et embrassant son corps pas dessus le vêtement. Il se plût à s’attarder un peu plus longtemps sur son nombril et sa poitrine. La tête plein dedans. Le sang-pur se nicha même un moment contre celle-ci incroyablement confortable, se sentant s’exciter un peu vite par ce qu’il faisait au corps de sa petite amie et à l’imaginer dénudée. Puis il finit par remonter. Volant les lèvres de la brunes, le brun qui la tenait pas les hanches la décolla de la porte jusqu’à la mener à la table du professeur, la forçant par son brusque mouvement à s’asseoir dessus.
 
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2388
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mar 26 Juil - 21:20


_Suis-moi !

« Mais ! »

Alors qu’elle essayait de convaincre son blondinet favori de se travestir comme son personnage de conte favori, Courtney ne comprit pas ce qu’il prit à Samuel de brusquement la kidnapper. Puisqu’il était enjoué et de bonne humeur, elle s’abstint de lui demander ce qu’il comptait faire, attendant impatiemment qu’il décide d’arrêter sa course folle pour enfin lui donner les informations qu’elle demandait silencieusement.
A voir le regard malicieux de son petit-ami lorsqu’il s’arrêta devant une salle de cours quelconque, la brune supposa qu’ils étaient arrivés, et continua alors à l’interroger du regard pour savoir ce qui lui prenait. Elle n’était pas de mauvaise humeur comme elle l’aurait été avant, mais le brusque comportement du brun l’intriguait.

_Je crois que l’avantage Ho’ est quand on est chargé de discipline c’est qu’on a accès à tout et qu’on a pratiquement l’autorisation de punir les élèves pour un rien !

« Eh ! J’ai jamais eu le droit à avoir les clefs de l’établissement moi, c’est pas juste ! »

Loin de faire attention aux paroles du brun, ce qui lui aurait possiblement indiqué ce qu’avait son petit-ami en tête, l’hybride fut jalouse du trousseau de clef qu’il avait. Ainsi, en entrant mécaniquement dans la salle, elle ne sentit pas une seule seconde le brun bougeait rapidement pour la plaquer à la porte. Curieuse, mais loin d’être dérangé par sa proximité, la brune lui demanda silencieusement ce qu’il voulait.

_Alors comme ça, on oses basculer en petite perverse pédophile ?

« Qu- … ? »

A la vue du sourire pervers du brun qui réveilla son corps de milles frissons, Courtney comprit soudainement la raison du kidnapping. Et elle était loin de lui déplaire.

_Je ne le permettrais pas Mademoiselle Harper...

Aussi amusé que le brun, la brune entra volontiers dans le jeu de son camarade avec le même sourire qu’il venait de lui esquisser. S’il voulait jouer, elle le rejoindrait volontiers ~

_ ...Vous devriez savoir en plus que les règles de l’établissement interdisent toute sort de relation décadente dans son sein

« Oh … Vous m’en voyez désolé … Suis-je donc si mauvaise que ça ? Je suis prête à accepter la punition que vous jugerez bon de me donner … »

_Laisse-moi te rappeler quel genre de personne qui te fait mouiller, vilaine fille.

Les yeux de Courtney brillèrent brusquement d’envie, impatiente de se faire punir pour son insolence et son non-respect du règlement. Rapidement, la brune frissonna sous le baiser du brun, grognant de frustration lorsqu’il l’embrassa par-dessus sa chemise. Elle voulait plus que ça, à tel point qu’elle hésitait elle-même à déchirer sa chemise pour que le brun puisse avoir accès plus rapidement à sa peau nue. Mais elle devait se montrer raisonnable si elle ne voulait pas perdre un énième élément de sa garde-robe à cause d’une passion trop dévorante.
Docile, la brune passa les bras autour du cou pour prolonger le baiser, se laissant porter jusqu’au bureau du professeur. Et lorsqu’elle remarqua l’endroit où elle était assise, un léger sourire pervers étira ses lèvres. Avec un air enjôleur, la brune posa délicatement ses mains sur le torse du brun pour le caresser légèrement, avant de s’en éloigner. Avec un air purement aguicheur, elle joua avec l’une de ses mèches de cheveux en faisant en sorte de mettre sa poitrine en valeur.

« Nee, Sensei, quelle genre de punition vais-je recevoir pour avoir été une vilaine fille ? »

Sa voix se faisait suave, sensuelle, allumant le brun autant par son attitude que par le ton qu’elle employait.

« Vous savez, je sens que je risque de me détourner du droit chemin si votre punition n’est pas assez mémorable … Vous devriez être vraiment dur avec moi pour que je m’en souvienne ~ »


avatar
Messages : 357
Framboises : 2099
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Jeu 28 Juil - 23:18
<



« Nee, Sensei, quelle genre de punition vais-je recevoir pour avoir été une vilaine fille ? »

Courtney l’alluma d’une manière que le brun se sentit près à se jeter sur elle dans la seconde qui suivait cette pose alléchante et cette voix qui le faisait fanstasmer plus que tout. Et cette interpellation ? Il adorait son interpellation , et en voulait en entendre plus que cela. Il ne l’avait pas comprise tout de suite, mais vu le lieu où il l’avait placée c’état évident. Il trépignait d’avance de se prendre pour le Sensei de sa brune favorite.

« Vous savez, je sens que je risque de me détourner du droit chemin si votre punition n’est pas assez mémorable … Vous devriez être vraiment dur avec moi pour que je m’en souvienne ~ »
_Vraiment ? Vous n’aurez pas à vous plaindre alors de mes pratiques si j’y suis allé trop fort avec vous.

Un sourire joueur et amusé aux lèvres, Samuel quémanda joyeusement un baiser de sa petite-amie en s’approchant de très près de ses lèvres, mais finit par l’esquiver de manière traitre au moment où elle sentit celle-ci s’approcher à son tour pour répondre à sa demande.

_Déjà mademoiselle. L’exercice qui sera votre colle. Vous avez l’obligation de le finir dans l’heure qui vient sans vous aider de votre matériel scolaire et instruments…

Le brun souleva haut, l’une des jambes de partenaire, la faisant reposer sur son épaule avant de diriger ses doigts joueurs à la cuisse spécifique à celle-ci. Subtilement, de ses doigts, il ôta la jarretière accrochant l’Artemis de le l’hybride. La jarretière de ôtée il massa doucement l’endroit subissant la pression du vêtement avant d’aller y déposer un baiser. Perversement,  l’une de ses mains glissa plus loin sous la jupe de sa camarade pour titiller le tissu qui recouvrait son intimité. Alors qu’il commençait à tirer pour l’enlever. Il l’abandonna et s’éloigna de la brune. Incitant Courtney à le suivre du regard, Le chargé de discipline, de ses doigts, il fit le contour du bureau jusqu’au fauteuil du professeur pour aller s’asseoir dessus

_Enlevez vos vêtements. Satisfais-moi Harper. Montre-moi à quel point je devrais t’accorder un A+ pour la règle n°1 «  Je sais et j’aime allumer sans toucher l’homme mature et pervers devant moi». Ensuite vous serez officiellement en examen préparatoire à la punition.

Le brun la laissa digérer l’information avant d’annoncer la suite de ce qui viendrait après son planning bien monté pour faire son cours.

_Et vous serez explorée de partout Mademoiselle. Et je suis sérieux. C’est la règle. Le corps doit être vérifié, pour savoir s’il est apte à la règle finale «Prendre plaisir avec l’homme mature et pervers qui m’excite »  Et s’il s’avère nécessaire..

Le brun se releva du fauteuil, et s’approcha de son élève en prenant soudainement une voix basse et sensuelle. Sans crier  gare, il plongea la main sous la jupe de la brune, qui passa lentement sur la cuisse de celle-ci et s’accapara une nouvelle fois de la bride du tissu recouvrant son intimité qu’il effleura presque dans sa caresse

_J’irais même vous goûter directement avec ma langue pour vérifier..

Et cette fois il retira bien le dessous de sa petite amie, le faisant glisser sur ses jambes tandis qu’il s’éloignait. En plus du sous vêtement il s’était éloigné avec un nouvel objet à la main qu’il venait de récupérer derrière elle et qu’il faisait maintenant tournoyer. La règle du tableau. Il ne savait pas s’il allait l’utiliser, ou encore ce qu’il pouvait faire avec, mais il se rassit dans le fauteuil l’ayant toujours à la main. On ne sait jamais ça pouvait servir. Mais il n’était pas vraiment concentrée dessus. De sa main occupée par la culotte de Courtney accrochée à ses doigts. Le professeur joua avec l’un des doigts de celle-ci avec sa langue, comme pour le lubrifier.

_J’en frétille d’avance Mademoiselle de vous punir

Un sourire pervers aux lèvres se délectant déjà du goût de Courtney, Samuel perdit son regard quelques instants vers le plafond. Toutefois, il s’en rendit compte et posa un regard malicieux sur sa petite –amie.

_Un soupçon de réticence, c’est la fessée comme les enfants.
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2388
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Ven 29 Juil - 0:35


_Déjà mademoiselle. L’exercice qui sera votre colle. Vous avez l’obligation de le finir dans l’heure qui vient sans vous aider de votre matériel scolaire et instruments…

« Oh, vous ne plaisantez vraiment pas, Sensei … »

Courtney se laissa faire, frissonnant en sentant son petit-ami retirer la jarretière, se sentant un peu nue sans la sensation familière de sa faux contre sa cuisse. Mais le brun lui fit bien vite oublier cette sensation en passant vicieusement sa main sous sa jupe, pour aller retrouver la culotte qu’elle portait. Sous les frissons que la main lui provoqua, les attributs de loup de la brune apparurent brusquement, juste avant que le brun ne s’éloigne et qu’elle ne grogne de frustration. Avec curiosité et malgré la frustration que venait de lui provoquer Samuel, l’hybride le suivit du regard en reprenant la même position aguichante qu’auparavant.

_Enlevez vos vêtements. Satisfais-moi Harper. Montre-moi à quel point je devrais t’accorder un A+ pour la règle n°1 «  Je sais et j’aime allumer sans toucher l’homme mature et pervers devant moi». Ensuite vous serez officiellement en examen préparatoire à la punition.

Tout en prenant en note le fait que le brun avouer enfin à voix haute être pervers, Courtney écouta attentivement les consignes de son professeur, afin de lui obéir docilement et obtenir une excellente note, ce qui lui sembla bien facile quant à la première règle. Exciter son petit-ami était chose aisée, surtout lorsqu’elle avait gagné confiance en soi et charme grâce à sa transformation en hybride.

_Et vous serez explorée de partout Mademoiselle. Et je suis sérieux. C’est la règle. Le corps doit être vérifié, pour savoir s’il est apte à la règle finale «Prendre plaisir avec l’homme mature et pervers qui m’excite »  Et s’il s’avère nécessaire..

L’hybride eut à peine le temps de noter que le brun avouer une seconde fois son statut d’homme pervers qu’elle frissonna des pieds à la tête en sentant son intimité se faire frôler à travers son sous-vêtement. Par frustration, parce que le brun l’effleurait sans vraiment là toucher, elle grogna une seconde fois avant de bien vite se taire en frissonnant une seconde fois au ton de voix que prenait son petit-ami.

_J’irais même vous goûter directement avec ma langue pour vérifier..

« Vous devriez en effet, c’est préférable ~ »

Docilement, la brune laissa le sang-pur de glace lui retirait sa culotte pour partir jouer avec, ainsi qu’avec son nouvel instrument de prédilection, attendant de savoir quand sa punition commencerait pour qu’elle puisse passer l’examen préparatoire. Mais à la vue de son camarade jouant avec sa culotte, elle ne put s’empêcher de se mordiller la lèvre inférieure, le trouvant incroyablement excitant.

_J’en frétille d’avance Mademoiselle de vous punir

Courtney profita que son camarade regarde le plafond pour l’observer sous un œil nouveau. Elle le savait pervers puisqu’il n’avait de cesse de la reluquer dès que l’occasion se présentait, mais elle n’aurait jamais pensé qu’il irait jusqu’à s’enfermer dans une salle de classe vide avec elle pour se laisser aller à un jeu de rôle complètement pervers. Découvrir cette facette de sa personnalité ne lui fit que l’aimer et le désirer encore plus, car elle devinait que cela ne risquait pas d’être la seule fois où il la kidnapperait pour ce genre de chose, et c’était loin de lui déplaire.

_Un soupçon de réticence, c’est la fessée comme les enfants.

« Oh ? »

La brune croisa les jambes d’un air charmeur, se mordillant la lèvre inférieure tout en jouant avec l’une de ses mèches de cheveux avant de lentement apporter ses mains à sa veste pour la retirer et la laisser tomber derrière elle avant de s’attaquer à sa chemise, lentement, en s’exprimant d’une voix chaude et sensuelle.

« Dans ce cas, je n’ai pas le choix. Je suis obligé de vous obéir, Sensei ~ Une vilaine fille comme moi doit apprendre à être docile ~ »

Courtney détacha un à un les boutons de sa chemise, faisant exprès d’agir avec lenteur pour frustré le brun. Lorsque sa chemise fut entièrement défaite, elle la retira en la laissant rejoindre le même endroit que sa veste, s’attaquant par la suite à son soutien-gorge. Les mains dans le dos, elle le dégrafa en le faisant glisser le long de ses bras, l’envoyant volontairement au brun. Seins nus, elle adressa un regard plein de chaleur et de perversion à son petit-ami tandis qu’elle faisait glisser sa jupe pour être finalement complètement nue face à lui.
Avant que le brun ne décide de faire quoi que ce soit, la brune s’installa à quatre pattes sur le bureau, face à lui. L’une de ses mains se posa doucement sur le torse du brun, l’effleurant d’un air faussement innocent tandis que sa voix se faisait volontairement plus sexy.

« Nee, Sensei, vous ai-je satisfait ? Aie-je gagné mon A+ ? »

Brusquement, elle l’agrippa par sa chemise pour l’attirer vers elle. Elle lui mordilla sensuellement le lobe de son oreille avant de lui susurrer une invitation perverse dans le creux de son oreille.

« Sensei, me donneriez-vous la fessée si je la réclame ? J’en meurs d’envie ~ »

Courtney relâcha le brun aussi vivement qu’elle l’avait attiré vers elle, se rasseyant sur le bureau, les jambes croisées. D’un air charmeur et plus que sexy, elle pencha légèrement la tête sur le côté, passant son index le long de son cou.

« Allez-vous vérifiez mon sang, également ? Après tout, vous l’avez dit-vous-même, je dois être exploré de partout ~

avatar
Messages : 357
Framboises : 2099
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mar 2 Aoû - 15:48
<



« Oh ? Dans ce cas, je n’ai pas le choix. Je suis obligé de vous obéir, Sensei ~ Une vilaine fille comme moi doit apprendre à être docile ~ »

Le brun au regard de jade, présent dans la pièce, dû se tenir très fermement sur sa chaise pour ne pas s’en lever ou montrer un signe de faiblesse. Le spectacle qui se déroulait devant lui, celui de sa petite amie qui faisait glisser sensuellement ses habits sur son corps jusqu’à se dévoiler en tenue d’Eve devant ses yeux lui donnait bien envie d’oublier toute mesure. Excité par ce strip-tease sensuel, l’entrejambe de Samuel ne tarda pas à commencer à durcir, à se faire serrer dans ses habits, et ses joues à rosir, sa lèvre inférieure à se faire mordiller d'impatience. Il avait faim, il avait envie du corps qui s’exposait devant lui, et le regard plein de chaleur et de perversion que la brune lui lançait lui ôta un sourire. Elle en avait aussi.
Mais alors qu’il tentait de se reprendre correctement et de la féliciter pour son travail. Sa petite amie prit les devant et posa ses mains sur son torse. Il ne fallait pas. Ce simple geste lui donnait encore plus envie de craquer et d’oublier tout ce petit jeu. Qu’il avait envie de ses caresses chaudes. Et plus sur sa peau.

_Hum… Mademoiselle ?
« Nee, Sensei, vous ai-je satisfait ? Aie-je gagné mon A+ ? »
_Votre A+ est  définitivement accordé Mademoiselle Harper Et amplement mérité


Sans appel, la brune l’attira  à lui. S’apprêtant à protester, le brun ne put le faire, échappant à la place un léger cri de plaisir à la morsure sensuelle de Courtney puis il se mordit la lèvre. Etant sensible à l’oreille, il n’était pas difficile de l’exciter en s’y attardant.

« Sensei, me donneriez-vous la fessée si je la réclame ? J’en meurs d’envie ~ »
_H-Hope… ?!


Les joues de Samuel s’empourprèrent, face au ton diaboliquement pervers et tentateur qu’avait utilisé la brune. Il ne pensait pas vraiment à..voyons. Sa demande lui fit sauter un battement de cœur alors qu’il s’était juste accéléré à la vue de son corps. Mais elle le relâcha aussi vite, ce que fit Samuel grogner de protestation. Sa petite-amie s’amusait à jouer avec son cœur fragile, diablesse, va !
Mais ce n’est pas parcequ’il s’était fait littéralement jeté dans son fauteuil que le brun y resta avachi longtemps. Il s’en releva pour s’approcher de la brune, toutefois, et sans le vouloir son regard fut indirectement attiré par sa nuque, et suivait d’un air d’envie l’index tentateur de Courtney..

« Allez-vous vérifiez mon sang, également ? Après tout, vous l’avez dit-vous-même, je dois être exploré de partout ~

Alors qu’il arborait un sourire pervers et se léchait déjà les lèvres à son futur mets. Le brun se reprit, prenant conscience de son comportement animal et déplacé. Il se força mentalement à résister à cette invitation et à relever le regard. La sang-put ne s’était même pas rendu compte que ses yeux luisaient de rouge à la simple image de la nuque de Courtney qui lui était offerte. Il les éteignit et rapprocha son visage de son amie avec un sourire complice.

_C’est une proposition alléchante.. J’en prends note pour l’inclure aux examens préparatoires.

Se sentant mal à l’aise, le brun entreprit de défaire sa ceinture et de déboutonner son pantalon d’une main tandis qu’il léchouillait doucement le cou de son amante. Il entoura celle-ci de ses bras par la suite pour déposer un doux baiser sur ses lèvres, laissant ses mains parcourir son dos nu. Et lorsqu’il arriva un peu plus bas dans ce dos, jusqu’à atteindre ses fesses, il arrêta les petites attentions aux lèvres de Courtney pour finalement lui donner une réponse à sa précédente question.

« Ca dépend de comment vous la réclamer, cette fessée… »

Samuel embrassa d’un baiser sulfureux sa petite amie nue sous ses doigts, qu’il ne cessait de caresser. Encore et encore tant il l’a désirait en murmurant son prénom. Emporté il poussa sa petite-amie afin qu’elle atterrisse sur la table et l’embrassa encore, passant ses mains sur son corps de déesse, exploré de partout. Les mains du sang-pur de glace finirent par décroiser les cuisses de sa camarade. Au fur et à mesure qu’il les écartait, ses lèvres quittèrent la bouche de son amante pour apprivoiser son corps. Lentement, sans se presser, ce fut celles-ci qui remplacèrent les mains du brun, et baisèrent de temps à autre la peau délicate qui se trouvait sou lui, sa clavicule, sa poitrine, son ventre son nombril. Tout passa jusqu’à ce qu’il descende au niveau de l’intimité de Courtney. Volontairement, il s’y arrêta, avant d’envoyer un sourire plein de perversité à la brune. Juste avant de se frayer un chemin à celle-ci rien qu’avec sa langue.
Le sang-pur entama de longs tournoiements et de mouvements dans l’intimité brûlante de sa partenaire rien qu’avec sa langue. Il lui avait promis, il lui avait promis qu’il l’explorerait même avec sa langue. Et encore plus. Mais ce ne fut pas très long, Il pensa à ce que la brune lui avait dit un peu plus tôt alors que sa langue s’occupait à chercher et à appuyer toutes les zones sensibles qu’il pouvait découvrir.
Sans rien avertir, il se retira de l’intimité de Courtney, pour glisser un tout petit peu plus bas vers sa cuisse. Ne pensant qu’au sang de Courtney depuis qu’elle lui avait fait une sulfureuse invitation, Samuel réactiva ses attributs de vampires qui trépignaient d’impatience de sortir. Affamé, et enivré par l’odeur charnelle de la louve, Samuel n’attendit pas longtemps pour mordre et se nourrir avec gourmandise du sang qui coulait dans la cuisse de l’hybride.. Un sang d’un mets tellement délicat qui le fit fondre de plaisir tant il semblait démarrer un feu d’artifice pour le palet du brun. Drogué par le liquide qui coulait au fond de sa gorge, le vampire de glace ne put s’empêcher de gémir à chaque gorgée de sang qu’il confisquait à la brune..
Toutefois, le sang-pur finit par sentir la quantité de sang s’affaiblir à cet endroit précis de sa petite-amie, il y en avait encore plein.. Il en était certain, mais la veine qu’il avait prit semblait ne pas supporter le rythme auquel il s’abreuvait et ne lui offrait plus autant de sang, alors il ôta ses canines et libéra la jambe nue de son hybride favorite..
Tout en gémissant, Samuel s’attarda un peu sur l’endroit de sa blessure, récupérant de sa langue toute trace de sang qui avait débordée. Une fois nettoyée de partout il se redressa pour faire face à la brune

_Tu es vraiment succulente…
Du même air pervers qu’il avait usé plus tôt, le sang-pur de glace lécha le sang qui traînait encore sur ses lèvres avant de jeter son dévolu sur la nuque que sa petite-amie lui avait offerte bien plus tôt, et tout ça avec appétit. Le brun ferma les yeux savourant l’ambroisie qui coulait dans sa gorge encore un moment et réactiva ses mains délaissées pour donner encore plus de plaisir au corps de son élève.
 
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2388
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mar 2 Aoû - 20:19


« Allez-vous vérifiez mon sang, également ? Après tout, vous l’avez dit-vous-même, je dois être exploré de partout ~ »

Courtney remarqua parfaitement que son professeur d’un jour suivait son index d’un air envieux, comme hypnotisé à l’idée de pouvoir obtenir de son sang. Avec chaleur et sensualité, elle le fixa intensément, s’attendant à le voir craquer à ce qu’il se jette sur elle. Mais à sa plus grande surprise, il réussit à se contrôler et même à lui sourire d’un air complice. Sa maitrise de soi réussit à la surprendre, tout en lui donnant la furieuse envie de le faire craquer la prochaine fois qu’elle le tenterait ainsi.

_C’est une proposition alléchante.. J’en prends note pour l’inclure aux examens préparatoires.

Au contact de la langue du brun dans son cou, la brune ne put s’empêcher de frissonner de tout son corps, attendant sans l’avouer qu’il ne pénètre ses crocs dans son cou. Ses caresses sur sa peau nue l’électrisait de plus en plus, et elle attendait impatiemment le moment où le sang-pur de glace déciderait de se montrer un peu plus entreprenant avec son corps qu’elle lui offrait sans retenu.

_ Ca dépend de comment vous la réclamer, cette fessée…

« Oh ? Et comment doit-je faire dans ce cas ~ ? »

Emporté par la passion de son petit-ami, la brune prolongea le baiser avec plaisir, les mains du brun sur son corps laissant des trainées de chaleur envoûtante qui lui donnait encore plus envie que ses caresses ne s’arrêtent jamais, et que le plaisir qu’il lui donne aille crescendo. Lorsqu’il retira ses mains pour les remplacé par sa bouche, l’hybride soupira de plaisir, brûlant de plaisir sous la trace de ses lèvres, fermant les yeux afin de profiter au maximum du plaisir qu’elle ressentait, et succombait à ses frissons délicieux.
En manque des lèvres de Samuel sur sa peau, Courtney rouvrit doucement les yeux pour connaitre la raison de son arrêt, n’ayant même pas le temps de réagir à son sourire remplis de perversion qu’elle sentit sa langue se frayer un chemin à l’intérieur de son intimité.

« A-aawn … J-Johan … »

Soumise aux mouvements de sa langue, la brune gémissait sans gêne son plaisir, ses joues se teintant peu à peu de rouge, bien vite suivis par un voile de plaisir qui recouvrit son regard marin. Malheureusement, alors que le plaisir envahissait peu à peu chaque parcelle de son corps, ces sensations s’arrêtèrent brusquement. Avec un grognement de frustration, la brune laissa brusquement un petit cri de plaisir lui échappait en sentant sa cuisse se faire mordre. Toute frissonnante, l’hybride se cambra légèrement, gonflant sa poitrine de plaisir en gémissant sans se cacher. Cette morsure était incroyablement délicieuse, encore plus que celle dans la nuque. Mais comme précédemment, son plaisir grandissant s’arrêta brusquement lorsque les crocs du sang-pur de glace se retirèrent. De nouveau frustré, la brune émit un énième grognement pour faire part de son mécontentement, fixant son petit-ami dans l’espoir qu’il recommence à la toucher.

_Tu es vraiment succulente…

Mordu au cou, la brune agrippa la chemise de son amant en gémissant, penchant la tête sur le côté afin qu’il puisse y récolter le plus de sang. Mais, incapable de se retenir, l’hybride fit apparaitre ses crocs pour mordre le brun et se rassasiait en même qu’il ne la mordait. Cette sensation de mordre et d’être mordu accentua soudainement le plaisir et la température de l’hybride, qui fut incapable de ne pas gémir tout en buvant le sang de son petit-ami. Prise par une passion sans borne, elle se mit à retirer la veste du brun pour faire de même avec sa chemise, activant ses mains sur son torse musclé. Sans gêne, elle passa ses jambes autour du brun pour le rapprocher encore plus d’elle, ses mains glissant de son torse pour rejoindre l’entrejambe du brun qu’elle caressa à travers son boxer, se plaisant à le sentir durcir sous ses mains.
Courtney retira ses crocs, léchant la plaie qu’elle venait de faire. Tout en accentuant ses caresses sur le membre de son amant, elle prit plaisir à lui murmurer des paroles salaces sur un ton complètement allumeur et aguichant.

« Serait-ce la vilaine fille que je suis qui vous fait autant durcir, Sensei … ? »

Tout en remontant ses mains sur le torse du brun, où elle prit plaisir à tracer la limite de ses abdos avec ses doigts, elle les remonta jusqu’aux cheveux de son amant, afin d’appuyer légèrement dessus pour que ses crocs pénètrent un peu plus profondément dans sa peau, la laissant échapper un gémissement encore plus chaud et prononcé. Tandis que l’une de ses mains revenait à nouveau rencontrer le membre durci de son petit-ami à travers son boxer, la brune prit un malin plaisir à continuer de l’allumer par ses paroles.

« Vous savez Sensei … J’adorerais vous sentir en moi … Vous sentir aller et venir sauvagement pendant que vous me faites crier de plaisir ~ »

Alors qu’elle mordit une seconde fois son amant pour quelques gorgées de sang supplémentaire, la brune se mit à jouer avec l’élastique de son boxer, prenant un malin plaisir à le faire languir en lui faisant croire qu’elle passerait sa main à travers, sans pour autant le faire.

« Sensei, vous ne m’avez pas dit comment je dois réclamer ma fessée … Une mauvaise fille dans mon genre doit en recevoir une pourtant … Cela fait partie de ma punition, après tout … N’êtes-vous pas d’accord, Sensei ? »

Par pur sadisme, et afin que le brun ressente un peu de la frustration qu’il lui a fait subir depuis l’entrée dans la classe, Courtney glissa lentement sa main sous le boxer du brun pour prendre son membre en main et le caresser l’espace d’un instant avant de brusquement s’arrêter en retirant sa main pour retourner s’occuper de son torse, l’air de rien, tandis qu’une lueur de sadisme pervers brillait dans son regard.  

avatar
Messages : 357
Framboises : 2099
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Jeu 18 Aoû - 0:12
<



Lorsqu’il avait mordu Courtney, le brun ne s’attendait pas du tout à être mordu en retour. Alors ce fut soudainement qu’il sentit son corps se noyer sous des frissons de plaisir. Partager la sensation de morsure avait quelque chose d’incroyablement esquis, et quelque chose d’unique. Il se sentit presque perdre le contrôle de ses pensées, voulant juste savourer cette sensation. Par preuve Samuel arrêta l’activité de ses mains sur le corps de Courtney pour se laisser déshabiller avec plaisir alors qu’il dégustait avidement le sang de son élève. Il gémit légèrement en se faisant ramener contre la brune qui avait emprisonné ses jambes autour de lui. Et il gémit encore plus sentant ses mains chaudes le caresser, puis s’attarder sur son boxer. Une caresse bien osée qui faisait durcir le sang-pur de glace, si bien traité par les mains de celle qu’il désirait.


« Serait-ce la vilaine fille que je suis qui vous fait autant durcir, Sensei … ? »


Le ton allumeur et aguichant de Courtney parcourant ses oreilles fit autant rougir le brun qu’il l’amusa. Bien sûr que c’était la vilaine jeune fille qu’elle était qui rendait son entrejambe dans cet état. Qui d’autre ? Toutefois, Samuel commença vite à grogner en sentant les vicieuses caresses de Courtney sur son membre, un membre qu’il ne voyait pas dont l’excitation ne lui échappait pas et quémandait à sortir de sa prison. Ajouté à cela et les caresses précises sur ses abdominaux, le breuvage qu’effectuait Samuel se retrouva bien vite irrégulier, et des gouttes de sang finirent par s’échapper et couleur sur la nuque de sa propriétaire pour aller tâcher le bureau du professeur.
Du coup, le sang-pur s’apprêtait à quitter la gorge de sa partenaire quand celle-ci remédia bien vite à son problème en l’enfonçant légèrement un peu plus dans sa peau, l’incitant à continuer , ajouté à ce geste et le gémissement prononcé qui lui échappa.
Non réticent, le brun tint légèrement le visage de sa petite amie pour le placer dans un encore meilleure position pour s’abreuver de son sang, grognant toujours , mais légèrement, aux caresses de la brune.


« Vous savez Sensei … J’adorerais vous sentir en moi … Vous sentir aller et venir sauvagement pendant que vous me faites crier de plaisir ~ »

A ces mots Samuel, stoppa toute action, et le sang se remit à couler et à être gaspillé. Trop surpris pas les paroles de Courtney, il ne vit pas venir une deuxième morsure de sa part qui lui fit crier un cri de plaisir et de surprise, la morsure excitant l’entièreté de son corps. Elle ne dura que quelques secondes.. et en temps normal Samuel aurait montré son mécontentement, mais une fois libéré des crocs de Courtney, ses pensées se rejoignirent sur la précédente demande de Courtney puis à sa morsure.. Pour le jeu, il fit exprès de tiquer de mécontentement, même s’il avait adoré ce que sa brune lui faisait.

_Tss.. Me mordre comme ça, m’exciter comme ça, tu cherches vraiment à recevoir ta punition Ho’... Patientes un peu mi amor, ça vient..

Samuel voulait que son érection soit complète pour pouvoir satisfaire son amante comme il se doit. Si par ailleurs elle continuait à le chauffer de cette manière, elle atteindrait rapidement son objectif... Doucement il leva le menton de l’hybride pour se nicher dans son cou et lécher sa nuque salie par le sang. A son souvenir, Courtney ne lui avait jamais dit une telle chose. Il l’en était choqué, il la taquinerait dessus apès. Pour l’instant il nettoyait sa pagaille et la laissa agréablement jouer avec l’élastique de son boxer, espérant secrètement qu’elle s’aventure plus loin, beaucoup plus loin.
Le sang-pur de glace se mordait la lèvre à la traitre sensation d’un doigts baladeur entre la fin de ses abdominaux et de son boxer, se sentir aussi désiré par la brune rien qu’avec ses gestes et ses paroles, lui plaisait énormément. Mais lorsque l’élastique claqua sur sa peau, il grogna de mécontentement. Il était diablement excité. Pourquoi ne continuait-elle pas.


« Sensei, vous ne m’avez pas dit comment je dois réclamer ma fessée … Une mauvaise fille dans mon genre doit en recevoir une pourtant … Cela fait partie de ma punition, après tout … N’êtes-vous pas d’accord, Sensei ? »

Alors qu’il pensait qu’elle s’était arrêtée définitivement. La brusque intrusion dans son boxer par la main de sa petite amie eut l’effet d’un électrochoc agréable pour Samuel, mais à son grand malheur cette sensation partit bien vite le laissant sur sa faim. Le laissant vraiment sur sa faim. Alors que les mains de Courtney avait trouvé un endroit très très interessant, elles remontaient sur son torse. Ces caresses étaient sources de plaisir également mais à son état, elles ne lui suffisaient pas. Curieux, le chargé de discipline jeta un coup d’œil à sa petite amie. A son regard brillant de sadisme, il comprit ! Elle ne faisait que jouer avec lui, et elle s’amusait fort bien.. ! Et elle réussissait fort bien aussi !
Du coup Samuel finit par brusquement quitter le cou de sa petite amie. Il ne pouvait plus continuer à savourer ce délice suprême alors que Courtney l’allumait sans précédent. Il ne s’éloigna pas d’elle tout de suite et rapprocha très vite son visage du sien pour lui faire part de ses pensées par rapport à ce que l’hybride venait de lui faire subir, et cela avec plein de perversité et d’amusement dans le regard.

_Diablesse..

Et c’en était une, une vraie pour le frustrer ainsi, et son regard marin rempli d’amusement ne faisait que le confirmer au sang-pur de glace. Amusé, Le brun au regard de jade offrit un sourire à son amante avant de l’embrasser amoureusement et avec langueur. Bien vite, lorsqu’il rompit le baiser, il se redressa et se libéra des jambes entrelacées de Courtney et de ses caresses légèrement à contre cœur.
Assis à califourchon sur la brune. Samuel abandonna son regard rougeoyant pour faire apparaître son doux regard vert rempli de lascivité pour le corps nu et offert de sa petite-amie, qui ne manquait pas de le faire fantasmer. Croisant son regard, Samuel lui sourit et prit la parole en ne manquant pas d'évoquer ses demandes précédentes qui lui faisaient terriblement envie.

_Je trouve que tu fais des demandes très osées à ton professeur.. Rien que pour ça je t’accorderais un A supplémentaire.. Mais.. Seulement si tu me confirmes que je suis seul à pouvoir combler tes désirs obscènes. Oh ! Et pas un mot à la direction.

Obtenant ce qu’il voulait, Samuel griffa volontairement le ventre de sa petite-amie récupérant le sang qui en sortait avec douceur et langueur. Mais réalisant qu’il se nourrissait énormément de la brune, par son instinct vampirique . Samuel se reprit et laissa les griffures qu’il avait causées se refermer, décidé à donner plus de douceur et de plaisir charnel à son amante, plûtôt que d’agir en sangsue trop gourmande. Sa langue finit par se réfugier vers sa poitrine, le haut le bas, les côtés, les mamelons y passèrent. Avec pour aide sa main droite.

Tandis que qu’un bouton rose s’échappait d’entre ses dents, le sang-pur de glace leva son regard de jade vers la brune pour savourer les expressions qu’il lui provoquait. Terriblement excité par celles-ci, satisfait il rejeta son dévolu sur le téton qu’il avait pour le sucer tendrement et apaiser la peut-être douleur qu’il l’avait du causer. Profitant sans gênes des gémissements qu’il pouvaient engendrer chez sa petite-amie, qui ne faisaient que grandir et amplifier son excitation et ses envies lascives..

Finalement Samuel quitta ses deux jouets jumeaux préférés et redescendit doucement de la table, en faisant glisser ses doigts sur le buste de la brune.ela avant de s’arrêter à son entre-jambe, où le bout de des doigts finirent rapidement trempés. Un sourire pervers se vit apparaître sur les lèvres du sang-pur de glace. Ravi de voir qu’il avait fait son effet.

_Visiblement, pour une insolente aux tendances pédophiles, tu es une bien meilleure élève que tu ne veux le faire croire.

Léchant l’entrée de Courtney pour l’exciter encore et vérifier qu’elle était en état de le recevoir là maintenant tout de suite, car il ne comptait pas faire de quartier, Samuel gardait parfaitement son regard vert sur le haut du corps de la brune. Corps qu’il mourrait d’envie de posséder une troisième fois, de ne faire qu’un avec et dont la vue de cet angle empourprait ses joues et le faisait brûler d’impatience. Bordel ;

Après avoir quitté l’intimité de la brune, d’un geste brusque, et sans préavis,  Samuel attrapa Courtney par les cuisses, la ramena vers le bord du bureau dans le but de se glisser en elle sauvagement, échappant sous le choc de leurs deux corps un râle de plaisir.. Et une fois qu’il fut assuré que la brune allait bien, la suite ne tarda pas à  se dérouler sous la même fougue,. Ses mains tenant fermement les cuisses de sa camarade, il la faisait glisser, aller et venir contre lui sur la table à son rythme, l’imposant sans laisser une once de répit ou de contrôle à sa petite amie. Tellement, enivré par les sensations que lui provoquait l’intimité brûlante de  sa petite amie, Samuel avait bien du mal à ralentir sa cadence, trop exalté par ses va-et-vients violents et passionnés. Posséder la brune qui palpitait sa vie était un péché qui avait bien trop de saveur.
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2388
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Jeu 18 Aoû - 10:49


_Diablesse..

Avec un regard brillant d’amusement, Courtney esquissa un sourire fier d’elle, prenant la remarque comme un compliment. Lorsque le brun s’éloigna d’elle, la brune fit la moue en ne manquant pas de grogner de mécontentement pour faire comprendre qu’il avait plutôt intérêt à vite revenir contre elle s’il ne voulait pas qu’elle se fâche. Heureusement pour lui, et pour elle, il se rapprocha à nouveau. A la vue du regard à nouveau vert de son petit-ami, Courtney esquissa un sourire tendre et amoureux. Depuis qu’elle le connaissait, elle avait toujours aimé la couleur de ses pupilles, et elle aimait encore plus le regard qu’il portait sur elle depuis que ses yeux la fixaient avec tendresse et passion.

_Je trouve que tu fais des demandes très osées à ton professeur.. Rien que pour ça je t’accorderais un A supplémentaire.. Mais.. Seulement si tu me confirmes que je suis seul à pouvoir combler tes désirs obscènes. Oh ! Et pas un mot à la direction.

« Oh, Sensei … Bien sûre que vous êtes le seul qui peut combler les désirs obscènes qui m’habite ~ »

L’hybride grimaça légèrement aux griffures sur son ventre, et s’apprêta à se plaindre de l’action du brun avant de se calmer en sentant sa langue récupérer le sang qui avait coulé. Même si les griffures lui faisait légèrement mal, la langue de son amant avait quelque chose d’apaisant et de délicieux, comme un baume antidouleur. Rapidement, et tandis que le brun s’occupait de sa poitrine et de ses boutons de chair, la douleur dû aux griffures disparut bien vite, laissant place à un doux plaisir. La langue chaude et humide de son amant, ajouté à ses mains, réussissaient à la faire soupirer de plaisir et laisser échapper des gémissements lascifs.
Une nouvelle fois stoppé dans son plaisir, Courtney laissa un énième gémissement de mécontentement et de frustration lui échappait, commençant à perdre patience à cause du brun qui semblait apprécier la faire languir. Mais lorsque ses doigts s’attardèrent au niveau de son sexe et qu’elle le vit esquisser un sourire plus que pervers, la brune comprit que très vite, elle ne serait plus frustrée, et que très vite, elle atteindrait le septième ciel.

_Visiblement, pour une insolente aux tendances pédophiles, tu es une bien meilleure élève que tu ne veux le faire croire.

« C’est parce que votre leçon me fait effet, Sensei ~ »

Gémissant qu’elle en avait assez d’attendre et qu’elle le voulait en lui le plus vite possible, l’hybride eut un cri de plaisir assez intense en sentant finalement son amant venir en elle avec tant de sauvagerie. Entièrement soumise au brun et à sa passion, Courtney ne chercha pas une seconde à prendre le contrôle sur l’acte ou sur son amant. Elle préférait bien plus se laisser aller aux sensations si délicieuses qu’elles devraient être un crime, et qui la faisaient crier de plaisir. Sans aucune honte ni gêne, la brune exprimer son plaisir, gémissant le prénom de son petit-ami avec passion et soumission, totalement enivré par le plaisir qu’il lui procurait.

« A-aah … J-Johan … ! »

Tout en se cambrant, Courtney cria une dernière fois son plaisir, haletante, tandis qu’elle se laissait dominer par l’orgasme. Essoufflée et épuisée par tant de fougue, et une fois que le brun se fut retirer d’elle après avoir atteint également le climax de son plaisir, la brune attira à nouveau le brun à elle en l’entourant de ses jambes, nichant sa tête dans le creux de son cou en se collant contre lui. A la recherche de tendresse après un tel rapport, elle frotta légèrement sa tête contre son cou, le chatouillant sûrement de ses oreilles de loup en gémissant d’affection.

« Je t’aime … »

Immobile contre son petit-ami, la brune laissa sa queue remuer tout doucement dans l’air tandis que des gémissements de louve affectueuse et amoureuse s’échappaient de temps à autre de sa bouche. A la recherche des lèvres du brun, elle quitta le creux de son cou pour rapprocher son visage de sien et s’approprier ses lèvres avec tendresse. Lorsqu’elle rompit le baiser avec douceur, son regard marin amusé s’attarda sur les doux yeux verts qu’elle aimait tant.

« Je crois que la vilaine fille que je suis va avoir besoin de plusieurs sanctions pour bien retenir la leçon, tu ne crois pas ? »

avatar
Messages : 357
Framboises : 2099
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Jeu 25 Aoû - 22:13
<



Après avoir atteint l’orgasme de plaisir un peu juste après sa petite amie, obtenu par un rapport trop fougueux, trop brûlant par rapport à sa température enfernale autant extérieure qu’intérieure trop excitant avec ses mélodieux cris de plaisir qu’il lui volait. Samuel essouflé, se fit adorablement entraîné contre sa belle avant même qu’il n’en ait l’intention. Encore emporté, il se laissa agréablement câliner, niché,et légèrement chatouillécontre le corps chaud et enbaumant de Courtney.

« Je t’aime … »
_Moi aussi , mi amor..


Toujours heureux d’entendre ces trois petits mots traverser les lèvres de sa brune adorée, Samuel en lui répondant déposa un baiser sur son profil avec affection. Mais doucement elle se décolla un peu, le chatouillant toujours de ses oreilles, avant de lui faire face et l’embrasser avec tendresse
Amoureux et transporté par l’attitude sa louve contre lui, Samuel échangea dans ce baiser tout l’amour et la douceur qu’il pouvait lui transmettre.

_..Je t’aime.

Samuel s’apprêta à embrasser sa petite-amie à nouveau, jusqu’au moment où il croisa son regard amusé qui l’intrigua légèrement. Mais joyeux de voir ce genre de lueur dans ses yeux, le brun lui adressa un sourire.

Qu’est-ce qu’il y a ?
« Je crois que la vilaine fille que je suis va avoir besoin de plusieurs sanctions pour bien retenir la leçon, tu ne crois pas ? »


Le sourire de Samuel s’agrandit, subitement amusé lui aussi. Il fit mine de réfléchir en regardant le plafond, un mini rictus de sourire en coin, l’idée lui plaisant. Puis il reposa son regard sur la brune, tout joyeux pour lui répondre.

_Absolument. C’est évident. Mais pas trop non plus, je pourrai douter de mes capacités de professeurs après.

Le sang-pur de glace alla cueillir une nouvelle fois les lèvres de sa petite amie, l’embrassant chastement avec le sourire, avant de s’éloigner un peu pour qu’elle puisse lui répondre.


avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2388
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Jeu 25 Aoû - 23:35


_Qu’est-ce qu’il y a ?

« Je crois que la vilaine fille que je suis va avoir besoin de plusieurs sanctions pour bien retenir la leçon, tu ne crois pas ? »

Les jambes toujours autour de la taille de son petit-ami, et les bras autour de son cou, Courtney le fixa en se mordillant la lèvre d’envie tout en le fixant avec amusement. Le petit rictus qu’il affichait lui plaisait beaucoup, et elle en savait la signification avant même qu’il ne lui réponde.

_Absolument. C’est évident. Mais pas trop non plus, je pourrai douter de mes capacités de professeurs après.

« Vous n’avez pas de raison de douter de vos capacités, Sensei … Au contraire, vous êtes un excellent et délicieux professeur … C’est juste que je suis une très, très vilaine fille ~ »

Avec un air taquin, la brune déposa un doux baiser sur les lèvres du brun, profitant encore quelques instants de la proximité de leurs corps nus. Au bout de quelques minutes, elle finit par dénouer ses jambes et relâcher ainsi son amant. Mais avant de le relâcher complétement, elle lui indiqua ses sous-vêtements qui trainait sur le sol.

« Si tu pourrais me rendre ma culotte que tu as volé, et mon soutien-gorge, je t’aimerais encore plus mon cher pervers ! »

S’éloignant ainsi du brun en restant complétement nue et assise sur le bureau, l’hybride lui afficha un sourire tranquille, attendant qu’il lui redonne ses sous-vêtements afin qu’elle puisse se rhabiller. Cela ne la dérangeait pas de rester nue face à son amant, mais il allait bien falloir qu’elle se rhabille pour sortir de la salle, et elle avait donc besoin de ses sous-vêtements.

« Et je ne remettrais pas mon uniforme sans, parce que si tu sais que je n’ai rien en dessous de ma chemise et de ma jupe, tu vas vouloir me sauter dessus ! Non pas que ça me déplairait, je l’avoue … »

Une fois ses sous-vêtements de nouveau en sa possession, la brune descendit de son perchoir pour se rhabiller correctement et paraitre présentable. Malgré tout, elle s’habilla plutôt lentement, ne souhaitant pas quitter ce moment intime et chaleureux qui l’unissait au brun. Elle adorerait retourner aux côtés des autres et discutait avec tout le monde, mais elle adorerait encore plus rester seule avec le brun.
Finalement rhabillé, la brune retourna se nicher contre les bras de son amant, l’embrassant encore une fois avant de lui faire part de ses pensées.

« Nee, et si on laissait les autres entre eux et qu’on restait que tous les deux ? On pourrait prendre un bain ensemble en plus, ça fait longtemps qu’on n’en a pas pris un tous les deux … »

Consciente que sa demande pouvait paraitre enfantine, et que ce n’était pas non plus son genre de réclamer un moment seul à seul avec son petit-ami, Courtney nicha sa tête dans le creux de son cou, pour qu’il ne puisse pas voir le début de gêne qui teintait ses joues en roses.

avatar
Messages : 357
Framboises : 2099
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Ven 26 Aoû - 10:11
<



« Vous n’avez pas de raison de douter de vos capacités, Sensei … Au contraire, vous êtes un excellent et délicieux professeur … C’est juste que je suis une très, très vilaine fille ~ »
_Pourquoi j’ai l’impression que tu abusera des cours particuliers de ton professeur au point que tu t’efforceras à être vilaine pour en avoir.



Avec le même air taquin qu’avait entrepris la brune, Samuel lui sourit et  se laissa embrasser tendrement par sa louve, resta contre elle, sans jamais vouloir s’en aller… Mais il le fut bien à un instant lorsqu’il sentit la menotte de chair qu’avait formée Courtney autour de sa taille  se délier de lui. Le brun laissa un baiser près de l’oreille de sa belle avant de légèrement se remettre debout un peu à contre-cœur..

_Mmhh. ?
« Si tu pourrais me rendre ma culotte que tu as volé, et mon soutien-gorge, je t’aimerais encore plus mon cher pervers ! »


Samuel passa une main  dans ses cheveux noirs pour décoller les quelques mèches qui s’étaient collées sur son visage en regardant sa petite-amis d’un air interrogateur, ne captant pas tout de suite sa demande. Puis quand il comprit et que son regard vert se déposa sur le sol, il comprit facilement. Un sourire se formant sur ses lèvres et adressé à Courtney, il finit par aller cher les récupérer à la demande de la brune, en accrochant leurs brides à se doigtss pour les remettre à sa bien aimée d’un ton légèrement pervers et gentleman.

_Les voilà, mademoiselle ~
« Et je ne remettrais pas mon uniforme sans, parce que si tu sais que je n’ai rien en dessous de ma chemise et de ma jupe, tu vas vouloir me sauter dessus ! Non pas que ça me déplairait, je l’avoue … »


Samuel sourit à la remarque de la brune, d’un air amusé. Ce n’était pas faux. Ce n’était pas faux du tout même se dit-il quand il imaginait Courtbey ne plus porter ses sous-vêtements. Mais une pointe de possessivité l’en aurait empêché de le faire en public. Si par mégarde il avait déchiré la brune, il se serait plutôt proposer pour aller en chercher d’autre..

A vrai dire Ho’, j’aurais plutôt du mal à te laisser sortir de cette façon . Si ça se découvre, j’aurais dû mal à supporter les regards pervers et d’envie sur toi… Et j’abuserais de ma fonction de chargé de discipline pour puncher deux trois personnes...

Samuel s’était exprimé sur un ton taquin et amusé, ne laissant aucun de son mauvais caractère prendre le dessus. Il savait très bien que ça ne plaisait pas beaucoup à sa petite-amie et que ce n’était pas le moment, et surtout que ça ne servait à rien d’agir comme un idiot  possessif, car la brune pouvait très bien comprendre le fond de sa pensée de cette manière. Suite à cela le sang-pur de glace récupéra ses vêtements, et finit de s’habiller presqu’en même temps que sa petite-amie qui se niche tout de suite dans ses bras et lui vola un baiser auquel, séduit, il y répondit tout de suite.

_Mmh, c’est sucré et c’est soudain ça… J’aime.
« Nee, et si on laissait les autres entre eux et qu’on restait que tous les deux ? On pourrait prendre un bain ensemble en plus, ça fait longtemps qu’on n’en a pas pris un tous les deux … »

 
N’étant pas l’habitude Courtney de faire ce genre de demande, eut une légère moue de surprise alors qu’elle se nichait immédiatement dans son cou. Il avait remarqué la légère roseir sur ses pâles joues trahisant son embarras. Amoureux et attendri, il lui caressa les cheveux, la trouvant bien trop mignonne et adorable de cette façon ;

_C’est une excellente idée mon amour

Samuel attrapa doucement la main de sa belle avant de l’inviter à sortir de la sallet et prendre la direction de sa chambre, sui savait-il comportait une grande baignoire. Arrivé sur place commença par enlever ses vêtements trop encombrants comme sa veste, ses chaussures, ou sa montre, puis retrousser les manches de sa chemise.

_D’ailleurs il faudra qu’on s’approprie une chambre double à nouveau.. Quoi que, on a besoin que d’un seul lit, mais ce serait bien ! Comme avant..

Le brun qui était resté à l’Académie n’y avait pensé vu que sa petite-amie passait son temps à faire des allers et venues par rapport à l’Association, mains maintenant qu’elle était là, toute seule avec lui, lui avait  rappelé leurs chambre double au temps où ils étaient à la Night Class. Prestement, le brun alla ouvrir la salle de bain pour y faire couler l’eau et attendre à ce que le bain soit plein et d’une température chaleureuse

Ca a l’air d’être bon

Samuel adressa un  clin d’oeil à Courtney avant d’aller chercher du savon moussant pour rendre le bain moussant. Une fois celui-ci versé dans l’eau et faisant son effet, le sang-pur de glace retira le reste de ses vêtements, et s’installa dans la baignoire en compagnie de la brune. Une fois tous les deux dans l’eau, Samuel attira Courtney près de lui pour l’embrasser passionnément et amoureusement..

 T’avais raison.. Ca fait longtemps.
Contenu sponsorisé

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum