Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2483
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 26 Juin - 12:43


_Bonne nuit..

« Oyasumiii … »

Courtney se nicha contre Blake en s’endormant dès qu’elle ferma ses yeux. Dans la nuit, elle n’hésita pas à utiliser la poitrine de son amie en guise d’oreiller, comme si elle avait brusquement développée une obsession pour cette dernière. Et pour une fois depuis sa rupture avec le brun, la brune passa une excellente nuit, comme si les Mercedes lui permettaient de passer une bonne nuit par leurs présences.

~_*_~ (╯°□°)╯︵ ┻━┻  ~_*_~

« Je vais aller enfiler de quoi courir, je te rejoins devant le pavillon ! »

Toujours aussi heureuse à l’idée de courir avec Blake, Courtney partit dans sa chambre pour dénicher une tenue confortable afin de faire du sport. En fouillant dans son armoire, elle retrouva son short de sport qui lui allait encore, mais avec la croissance de sa poitrine, elle pouvait dire adieu à son débardeur. Elle finit par enfiler l’un des hauts qu’elle portait généralement pour dormir. Fin prête, elle rejoignit donc son amie devant leurs dortoirs. Vêtue d’un short noir et d’un débardeur avec un haut de forme et l’inscription « Mad Tea Party ! We’re all mad here ! », la brune sautilla doucement en rejoignant son amie.

« Let’s go ! »

~_*_~ (╯°□°)╯︵ ┻━┻  ~_*_~

Essoufflé, mais souriante et pleine de joie, Courtney rentra doucement de sa course en compagnie de la blonde, la complimentant sur son endurance, et lui avouant que cela faisait un bien fou de faire un peu de sport en compagnie de quelqu’un qu’elle appréciait. Mais lorsqu’elle aperçut Samuel en dehors du pavillon alors qu’elles y pénétraient, une lueur taquine s’alluma dans son regard. Elle prit alors Blake par la main et lui indiqua le brun du regard avant de se rapprocher un peu plus d’elle tout en marchant.

« Ah … Tu es vraiment doué Blake ! C’était vraiment magique comme moment … »

D’humeur joueuse, l’hybride avait une soudaine envie de faire croire au brun qu’elle avait changé de bord en compagnie de sa sœur.

« On devrait vraiment faire ça plus souvent … »


avatar
Messages : 357
Framboises : 2194
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 26 Juin - 21:13
<



Samuel s’était très très mal réveillé. Il avait la gueule de bois, le pauvre. Evidemment, quand on se saoulait trop. C’était ça qu’on refilait au petit matin. Et le début de sa matinée ne fut pas encore mieux. Entre son réveil qu’il avait oublié d’éteindre et qui avait sonné comme une sirène d’incendie dans ses oreilles et le mal de tête qu’il avait gagné. Il eut beaucoup de mal à trouver une raison pour laquelle il devait se lever de si bonne heure.

Le brun trop et mal réveillé, avait passé sa main sur son front dégageant ses mèches brunes rebelles pour essayer de se remémorer les événements de la nuit passée. Il se souvenait de quelques bribes depuis que Courtney l’avait forcée à ingérer de l’alcool par le biais d’un baiser traître. C’était mesquin d’avoir fait ça. Il ne pensait pas une seconde que son ex comptait l’embrasser alors il avait vraiment été pris au dépourvu. Le pire c’était qu’il soupçonnait que ça soit un coup monté contre lui. Argh.

Putain, il avait dû agir comme un boulet ivre mort. Il soupira un bon coup avant de faire à nouveau travailler sa mémoire qui afficha des images de…poitrines, de paires de poitrines multipliés par deux.. Hein ? Le chargé de discipline se redressa vivement avant de retomber sur le lit gémissant de douleur à cause de son mal de crâne. Après plusieurs secondes passées à marmonner comme un enfant, il se reprit, maudissant sa sœur bien-aimée. Dans quoi avait-elle embarqué sa Courtney pour qu’elle puisse se mettre à la tripoter.
Pui, Lest lui revint aussi en mémoire. A sa pensée le visage de Samuel s’empourpra, se souvenant avoir éprouvé un intense désir pour le jeune vampire, et de l’avoir trouvé beaucoup plus attirant qu’il ne le devrait. Le vampire au regard de jade porta sa main à sa bouche, il n’avait tout de même pas couché avec Lest. Mais Lest était jeune. Mais depuis quand il avait des tendances pédophiles ? Elles étaient cachées depuis tout ce temps ? Samuel se mordit la lèvre, essayant de se rappeler le reste, mais rien ne lui venait à l'esprit, rien de rien... Mais au moins le fait de se savoir seul dans son lit le rassura. Ca limitait les chances qu'il se soit envoyer en l'air avec le protégé de sa grande soeur.

Ayant finalement trouvé le courage de se lever sans pour autant se sentir mieux. Samuel sauta dans la douche et commença à se préparer pour la journée , et pour la colle qui les attendait. Ce qui le força à mettre son uniforme en période de vacances. Il râla.
Le sang-pur de glace sortit de sa chambre, prêt à affronter la journée. Il prévoyait passer voir Fire, savoir un peu ce qui s’était passé la veille, comment ça avait tourné, éclaircir ses pensées. Après tout, ils avaient comploté ensemble jusqu’à ce qu’il perde à son propre jeu à cause de la brune. Toutefois, ses objectifs furent vites détournés, lorsqu’il aperçut Blake et Courtney au fond du couloir, essoufflées et en tenue de sport.. A quelle heure elles s’étaient réveillées celles-là pour faire du sport ?
Son regard de jade se dirigea automatiquement vers son ex, pour laquelle il ne put s’empêcher d’avoir des pensées peu catholique en l’apercevant, essoufflée, encore rouge de l’effort et bordel, ce short était vachement sexy.

« Ah … Tu es vraiment doué Blake ! C’était vraiment magique comme moment … »

Surpris, Samuel leva le regard, qui était un peu trop descendu sur le corps de sa camarade. Elle était littéralement en train de se coller à sa blonde de sœur et un peu trop au goût du sang-put de glace.

_Et toi alors ?! Quand je pense à ce que tu m’as fait.. Haan, j’en ai encore des frissons ..
« On devrait vraiment faire ça plus souvent … »

Le brun haussa un sourcil, se demandant quel était leur sujet de conversation. Déjà, qu’avaient-elles fait? C’était là la question. Depuis quand faisait-elle des choses ensemble ? Puis d’un coup, des souvenirs vinrent frapper dans la tête de Samuel, il voyait les deux jeunes femmes en train de se toucher très peu catholiquement sur le sol de la chambre de Fire. Il devint rouge. Non, tout de même pas..

_Dans ce cas Wolfie, je vais devoir me faire une réserve de sous-vêtements, s’ils finissent à chaque fois déchirés comme hier ..

Sous-vêtement déchirés ?
Non, impossible. Courtney n’avait pas fait ça. Pas avec sa sœur. Il se refusait de l’imaginer. Mais elle n’était pas lesbienne !.. Samuel se rassura avant de paniquer avant de se rendre compte qu’il n’en savait rien. Se limiter au fait que la brune avait été amoureuse de lui pour en faire d’elle une hétéro à 100% n’était évidemment pas suffisant. Hier encore, il s’était découvert des penchants pour les enfants. Et avec Fire…. Tiens c’était la faute de ce rouquin pervers s’il était comme ça !  Fichu HandelGott ! Samuel reporta son attention aux jeunes filles qui se rapprochaient de plus en plus. Il ne pouvait pas laisser une chose pareille se produire. Il se promit de disputer l’une ou l’autre sur le sujet, mais se stoppa.. Avait-il le droit d’agit ainsi ? Il n’était plus ensemble après tout...
Oui mais non. Ce n’était pas une raison. Il n’avait pas encore abandonné. Il n’avait pas encore décidé que Courtney puisse fréquenter quelqu’un d’autre que lui. Pour le sang-pur de glace, Courtney était encore à lui et à personne.

_Bonjour Samuel !
_B-bonjour.

Il savait que sa sœur n’était pas très en accord avec le fait qu’il se remette en couple. Mais elle n’aurait tout de même pas osé lui faire une chose pareille pour lui briser tout espoir. Elle n’en était pas capable. Si ?.

_Je peux savoir de quoi vous parlez toutes les deux ? A vous entendre on aurait que vous avez… vous savez ?

Il joua avec ses mains dans l’espoir qu’elles comprennent ce qu’il insinuait au cas où ces mots n’étaient pas suffisant. D’un air semi-inquiet, il plongea ses yeux dans le regard marin de brune. Il espérait qu’il se faisait des films.
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2483
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 26 Juin - 22:23


_Bonjour Samuel !

_B-bonjour.

« ‘lut. »

Courtney resta contre Blake, serrant sa main dans la sienne en étant ravie de voir que la sœur du brun la rejoignait dans sa comédie pour taquiner son frère. Voir Samuel aussi gêné et tentant de comprendre la situation l’amusait fortement. Elle n’était pas proche de lui dans le contexte actuel, mais une infime partie d’elle mourrait d’envie de se comporter avec lui un peu comme elle le faisait auparavant, lorsqu’elle prenait un malin plaisir à le faire tourner en bourrique pour se venger d’une broutille.

_Je peux savoir de quoi vous parlez toutes les deux ? A vous entendre on aurait que vous avez… vous savez ?

« Non, quoi ? »

La brune jouait l’innocente, faisant mine de ne pas comprendre ce qui préoccupait son camarade, jusqu’à le voir jouer avec ses mains et faire semblant de soudain comprendre où il voulait en venir.

« Ah ! Ca … ~ »

Courtney jeta un regard en coin à Blake avant de poser la tête sur son épaule en serrant un peu plus sa main dans la sienne. Elle amena alors leurs mains jointes au niveau de sa poitrine, prenant un air rêveur.

« C’est vrai que … »

Laissant sous-entendre qu’elles avaient effectivement couchés ensembles, Courtney posa son regard sur le brun, le regardant se décomposer lorsqu’il crut avoir raison sur leurs occupations précédentes. Et le voir aussi mal à l’idée que son ex et sa sœur aient fait des choses peu catholiques ensemble l’amusait autant qu’elle lui plaisait. Après tout, s’il semblait aussi mal à cause de ça, c’était sûrement en partie parce qu’il n’acceptait pas qu’elle se donne à quelqu’un d’autre que lui, et pas seulement parce qu’elle était proche de sa sœur.
A la vue de l’air dépité et déprimé de son ex, Courtney finit par éclater de rire.

« I-idiot ! On est juste allé courir ! »

Une fois son rire calmé et un peu plus essoufflé qu’elle ne l’était, la brune reprit un peu de son sérieux, même si une lueur amusé brillait dans son regard.

« Je ne suis pas encore lesbienne, à ce que je sache. Même si j’avoue que la douce poitrine de Blake pourrait être un argument favorable à ce changement d’orientation … »

Courtney échangea un regard amusé avec la blonde, décidemment proche d’elle après une seule nuit.



[/color]
avatar
Messages : 357
Framboises : 2194
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 27 Juin - 8:20
<



« Non, quoi ? »
_ Sois plus clair
« Ah ! Ca … ~ »

Samuel se mordit la lèvre en entendant la voix de Courtney, le ton qu’elle avait employé était trop satisfait ou malicieux. IL aurait préféré qu’elle soit surprise, dégoûtée ou je ne sais quoi que toute douce. Quelque chose qui l’éloigne de l’hypothèse qu’il redoutait tant. De plus, il n’échappa guère aux jeux de regards qui s’étaient installés entre les deux jeunes filles qui parlaient silencieusement entre elles. C’était frustrant !
D’un air d’incompréhension, il observa son ex-petite-amie se rapprocher de sa sœur de façon plutôt intime ce qui eut le don de le rendre mal à l’aise. Il ne supportait pas l’idée que Courtney devienne tactile avec les gens, et avec ce qu’il croyait qu’elle avait fait, il l’aurait bien enfermé dans une tour, lui et sa jalousie maladive..

« C’est vrai que … »
_Courtney.. ?
_..on s’est rendu compte que…enfin tu vois.

Samuel devint blême. Elles n’avaient rien dit mais leurs insinuations étaient plus que claires. Leur proximité était plus que déroutante. Plus que tout il aurait préféré entendre autre chose, qu’elles leur mentent ou qu’elles évitent le sujet plutôt que de l’apprendre de face. Son visage se décomposa. Il voulut répliquer mais rien ne sortit de sa bouche, trop choqué.
Il avait l’impression qu’une centaine d’émotions remuaient dans sa poitrine. Colère, jalousie, trahison,  tristesse…La liste était infinie. Mais plus que tout il était déprimé. Est-ce que cela voulait dire que plus rien n’était possible à présent et que Blake et Courtney filaient le grand amour ?  C’était sérieux ? Si c’était ça, la vie se moquait clairement de lui. Il avait l’impression que la brune venait de lui passer entre les doigts


_J-je vois

Samuel les regarda toute les deux d’un air gêné et boudeur. Il ne savait pas à laquelle parler en premier. A sa sœur pour savoir comment elle pouvait lui faire une telle chose ou à Courtney pour exprimer à quel point il était vexé par son comportement ? Dans tous les cas, ce qui était fait, était fait. Que pouvait-il y faire à présent.

« I-idiot ! On est juste allé courir ! »
_H-hein.. ?

Les yeux du brun s’écarquillèrent. C’était lui maintenant qui avait du mal à comprendre. Mais quand il vit les deux jeunes filles éclater de rire devant lui, il comprit qu’elles s’étaient jouées de lui et que ce n’était qu’une grosse blague. Gêné et honteux de s’être fait avoir, les joues de Samuel s’empourprèrent.

_C-c’est pas drôle ! J’-j’y ai vraiment cru !

Le sang-pur de glace soupira un bon coup. Rassuré n’empêche que rien ne s’était passé, que sa sœur ne l’avait pas fait de coup bas et que Courtney n’avait pas non plus changé de bord et se détourné complètement de lui.

« Je ne suis pas encore lesbienne, à ce que je sache. Même si j’avoue que la douce poitrine de Blake pourrait être un argument favorable à ce changement d’orientation … »
_Et bim !

Sa soeur lui tira la langue lui lançant un regard de défi, amusée avant de passer devant lui en riant tenant la main de Courtney dans la sienne. Samuel se retourna vers elles et les regarda partir d’un air dépité. Il avait eu la peur de sa vie, et elles ne faisaient que jouer avec ses états d’âme. Lorsqu’elles se mettaient en solo, ça allait, mais maintenant qu’elles étaient une équipe, le chargé de discipline sentait que ce ne serait sûrement pas la dernière mauvaise blague qu’elles lui feraient.

~_*_~ (╯°□°)╯︵ ┻━┻  ~_*_~

C’était la fin de l’année. Le 31 Décembre. Le brun s’était réveillé tôt, car ce soir, il y avait le fameux bal de fin d’année organisé par les vampires. Il avait passé les deux derniers jours si intensivement qu’il en était crevé. Blake et Fire avaient insisté pour qu’ils lui donnent des cours express de valse. Il avait pratiquement fait que ça, sans relâche alors que ça ne l’intéressait même pas. Mais ses deux professeurs l’avaient motivé en insistant que c’était le but d’un bal et que s’il comptait inviter Courtney à danser, il valait mieux qu’il sache quoi faire. Il n’était pas mauvais danseur, mais dans ce genre de trucs, il fut surpris du nombre de règles à respecter. Sa capacité d’intégration des mouvements lui permis de tout apprendre en quelques heures. Il avait déjà les bases qu’il avait acquises très jeunes qui l’avait aidé aussi. Enfin bon, même si ces chevilles lui picotaient, au moins il saurait danser.. Sa sœur lui avait gentiment dit que dorénavant elle ne s’opposerait plus à ce qu’il forme un couple avec Courtney, mais seulement si c’était elle. La blonde avait déjà prévu de se l’attribuer pour la soirée, et si au départ elle avait prévu de ne laisser personne l’approcher de trop près, encore à présent elle n’avait pas changé d’avis, sauf que Courtney serait l’exception qui confirme la règle.  

Le brun posa son regard sur la table basse.. Il était aussi descendu en ville pour s’acheter des chaussures assorties à sa tenue. Mais ce n’était pas ça qui traînait sur la table. Il y trainaît un coffret bleu-violet orné d’un ruban dans lequel se cachait une barrette à cheveux sertie de diamants.. Et à ses côtés, un gros bouquet de fleurs qui trempaient dans de l’eau pour ne pas qu’elles s’abîment.
Il s’agissait de roses, de rouges et de blanches. Une enveloppe aux mêmes couleurs accompagnait le bouquet. Elle y contenait une lettre soigneusement écrite par Samuel.. A destination de Courtney, son ex petite amie.

Une petite attention pour cette année qui se termine ?

Ma chère Ho’,

Ce ne serait pas exagérée de dire qu’elle a été mouvementée pour nous deux. Tellement de choses ont changé en si peu de temps..
Pourtant je crois bien que si je devrais dire quel a été le moment où j’ai été le plus heureux, je choisirai sans doute cette belle nuit chargée d’étoiles où l’on s’est avoué tout ce que l’on avait sur le cœur. Tu te souviens ? Et tu m’avais ensuite offert le plus beau sourire qui puisse exister sur cette terre. Il restera ancré dans ma mémoire pour toujours.
Tu sais, je regrette de ne pas avoir pu te faire sourire de cette manière plus longtemps.. Depuis que je te connais je ne l’ai cessé de le répéter et je le fais encore aujourd’hui. Tu mérites d’être heureuse Ho’ et j’espère que tu pourras à nouveau sourire comme ce jour-là.
Enfin bref. Comment tu trouves cette barrette ? Et ces fleurs ? Bon, tu risques de me dire que ce ne sont pas les couleurs qui te correspondent le mieux. C’est vrai, elles sont même complètement opposées à celles que tu préfères. Mais qu’est-ce que j’ai foutu dis donc ? Je me le demande..
Mais pourtant, lorsque je les ai vues, elles m’ont directement fait penser à toi en fait.
Le blanc, c’est particulier, la douceur de cette couleur m’a sûrement rappelé la tienne je pense, la sérénité que tu m’apportes dès que je suis avec toi… je suppose ton sourire, tes éclats de rire, agissent comme… je ne sais pas. Un pouvoir magique peut-être ? Je sais que je me sens soudainement mieux quand je te vois, quand je t’entends, quand je te touche et quand je te parle. Ton bonheur fait mon bonheur. Je me demande quel type de magie tu utilises pour avoir cet effet là sur moi, ça devrait être interdit de d'être autant connectée à une seule personne. C’est comme si je t’avais dans la peau tu vois ..?
Puis, le rouge, il représente sûrement ta fougue ma belle, tu es tellement impétueuse qu’il évoque aussi le danger. Ce serait mentir de dire que tu es inoffensive. Là où tu vas-tu fais des ravages dans tous les sens du terme. C’est vrai, toutes ces années tu ne t’étais même pas rendu compte que tu avais volé mon cœur en passant. Ton crime tu l’avais si bien fait que moi non plus je ne l’avais pas remarqué. Je ne pourrais pas définir le jour où je suis tombé amoureux de toi. Et c’est pour ça le rouge te définit vraiment bien.
Sinon, tu es au courant qu’il représente aussi la passion ? Tu sais ce sentiment si fort qui consume l'âme et qu’on a dû mal à maîtriser ? Je me dis que..  Peut-être que cette couleur je l’ai choisi égoïstement pour moi. Peut-être parce qu’une part de moi ne peut s’empêcher de vouloir désespérément t’imposer ma propre couleur depuis que je te connais ? ..Après tout.. c’est peut-être le cas
Mais plus j’y pense et que j’écris, plus j’ai peur que tu n’aimeras pas ces roses, que je parle dans le vent et que j’ai foiré mon coup. Si c’est le cas, imagine alors qu’elles ont été peintes d’accord ?! Et que l’esprit de la Reine de Cœur m’a hanté pendant un court instant.
Au moins là je suis sûr de t’avoir décroché un sourire ! N’est-ce pas ? C’est ce que je cherche à faire. Et puis pourquoi devraient-elles forcément te plaire ? Elles le doivent tout simplement. Parce qu’aujourd’hui, je veux tout sauf te décevoir, je veux juste te faire plaisir. Car aujourd’hui, c’est peut-être le dernier jour où j’aurai le droit de te parler de cette façon, le dernier où je ne cacherai aucun sentiment à ton égard.
Ce 31 décembre est décisif hein ? Ho’, quoi que tu décides, quoi qui se passe. Avant que tout s’arrête ou que tout continue, il m’a semblé important que tu saches que j’ai vécu des années merveilleuses et que je ne me lasserai jamais de me remémorer ces souvenirs passés avec toi. Même quand j’aurai mille piges, je serais sûrement entrain de feuilleter l’album que tu m’as offert, car tu es irremplaçable, car tu auras été le début de tout, car je ne t’oublierai jamais.
Je t’aime
S.J.H







Quand il l’avaient vu ces fleurs et ce bijou. L’acheter lui avait paru une évidence. Bon il avait un peu hésité, mais sur le chemin du retour, il avait eu ce déclic, comme quoi ils ne pouvaient pas rester en vitrine, et qu’il se devait être amenés à se tenir dans les douces mains de Courtney. Il connaissait bien les goûts de la brune. Il savait que la barrette lui plairait. Il savait aussi qu’elle lui irait à merveille. Il l’avait déjà imaginée coiffant ses magnifiques cheveux d’ébènes maintes fois. Quant aux fleurs, il était un peu moins sûre de lui comme l’expliquait sa lettre mais à quoi bon.Le pourquoi du comment il offrait ces cadeaux, était expliqué dans sa lettre.

Levé, le brun avait ouvert sa fenêtre, et fut embêté que la brune ne soit pas rentrée. Elle était retournée à l’Association. Sa chambre était voisine à la sienne et comme elle avait laissé la fenêtre ouverte et il pouvait parfaitement entendre ce qui s’y passait. Et il ne s’y passait rien justement. Rapidement et discrètement, il pénétra sa chambre pour disposer ses présents sa table de nuit avant de partir aussi vite qu’il était venu. C’était un peu idiot de faire ça sachant qu’il la verrait dans la soirée. Mais d’un autre côté ça avait tout un sens.  Il ne faisait pas ça pour s’attirer les faveurs de Ho’, non il faisait ce qu’il faisait parce qu’il avait envie, parce qu’il s’était senti dans l’obligation de le faire, dans la possibilité ou Courtney avait décidé qu’ils ne pourraient pas poursuivre une relation. Il voulait qu’elle soit consciente qu’il ne regrettait pas ce qu’il avait vécu avec elle et qu’elle en ait une preuve. Il ne souhaitait pas qu’un jour elle puisse se mettre à penser le contraire et qu’elle maudisse toutes ces années. Car il aurait du mal à le supporter. Vraiment.

Il n’était pas sûre de la voir dans la journée mais il était sûre qu’elle passerait à l’Académie avant d’aller au bal, c’était le meilleur moyen pour les lui donner. ET puis il n’avait pas très envie de la croiser avant la fête. Ils savaient qu’il devrait entamer une discussion plus qu’importante avec elle.. et il n’était pas si pressé que ça finalement.. Il devait aussi lui présenter des excuses.. Oui il s’y était enfin décidé.
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2483
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 27 Juin - 12:23


Sous la demande de son second en commandement, Courtney était retourné quelques instants à l’Association le jour du bal afin de régler quelques petits détails et se renseigner un peu sur les invités afin de ne pas faire d’erreur s’il venait à lui parler. Elle était la Dirigeante de l’Association, et elle était jeune, alors les vampires et certains Hunter seraient aux aguets pour la voir se tromper et se ridiculiser devant autant de monde. D’autant plus que, tradition oblige, elle allait devoir danser avec un vampire pour officialiser le début de la soirée. Et cela l’angoissait, puisqu’elle ne savait pas danser. Son second avait pris le soin de lui enseigner quelques pas, mais rien de bien exceptionnel.
De retour à l’Académie, la brune monta directement dans sa chambre sans chercher à croiser qui que ce soit. Elle n’avait pas le temps de discuter, il lui fallait se préparer pour le bal et elle avait juste assez de temps pour le faire.

« Des roses ? Et un cadeau ? »

Intrigué, la brune alla sentir le parfum des roses avec plaisir avant de s’installer sur son lit pour ouvrir le paquet. Une fois la barrette en main, elle l’observa sous tous ces angles, ayant du mal à croire que quelqu’un avait décidé de lui offrir quelque chose d’aussi beau. Impatiente de savoir ce que disait la lettre, Courtney la fit d’abord tourner entre ses doigts avant de la renifler pour connaitre l’expéditeur et fut surprise de sentir l’odeur du brun, avant de se trouver bien bête de ne pas y avoir pensé avant. Elle ouvrit alors l’enveloppe avec délicatesse et commença à lire ce que son camarade avec écrit juste pour elle.
A mesure de l’avancé de sa lecture, un sourire attendrit et touché s’étirait sur ses lèvres. Elle n’aurait jamais cru Samuel aussi romantique, même après tant d’année à ses côtés. Au passage sur l’esprit de La Reine De Cœur l’ayant possiblement hanté, il fit mieux que lui arracher un sourire : il réussit à la faire rire.

« Qu’il est bête … »

A la fin de la lettre, la brune effleura les derniers mots et la signature de la lettre d’un air touché avant de se lever d’un pas décidé. C’était décidé, elle allait sortir le grand jeu pour la soirée. Et pour cela, elle avait besoin d’un peu d’aide. Avec résolution, elle se dirigea vers la chambre du nouvel élève arrivé il y a peu.

« Lest, je peux te demander un petit service … ? »

« Bien sûre HarperSenpai ! Que voulez-vous ? »

« J’aurais besoin d’aide pour ce soir … »

« Oh ! Comptez-sur moi ! »

~_*_~ (╯°□°)╯︵ ┻━┻  ~_*_~

Courtney avait revêtu la robe qu’elle avait volée avec Samuel, lors de leur escapade nocturne. Avec l’aide de Lest, elle s’était coiffée d’un chignon chic et très féminin dans lequel elle avait glissé la barrette de son camarade avec soin. Le jeune vampire avait même insisté pour la maquiller, ravie de l’aider à se sublimer pour éblouir tout le monde, et surtout Samuel. L’original avait alors souligné ses yeux d’un trait de crayon aussi bleu que ses yeux ainsi qu’un peu de noir à l’intérieur, afin d’attirer l’attention sur son regard. Puisqu’il avait porté l’attention sur ses yeux, Lest n’avait apporté qu’une légère coloration à ses lèvres naturellement rouge afin de les faire légèrement briller. Lorsqu’elle s’était vu dans le miroir, la brune avait eu beaucoup de mal à se reconnaitre. Elle n’était pas habituée à être aussi féminine, et à se trouver aussi mature et adulte. A se voir ainsi, elle se trouvait une telle assurance et féminité qu’elle avait l’impression d’avoir vingt ans, et non dix-sept.
Arrivée à l’endroit où se déroulait la soirée, l’hybride fut particulièrement stressé en se rendant compte que la salle était pleine, et que chaque invité était annoncé. Avant même d’être annoncé, elle savait que tous les regards convergeraient vers elle. Ceux qui ne la connaissait pas voudrait voir à quoi ressemble la nouvelle dirigeante, et ceux qui la connaissait chercherait sûrement à redire sur sa tenue. Elle remercie soudainement Lest de l’avoir rendu plus charismatique et élégante grâce à son talent de coiffeur et de maquilleur …

- Mademoiselle Harper, Dirigeante de l’Association des Hunters du Japon, accompagné de son Second en commandement, Monsieur Hibiki.

D’un pas décidé, mais avec féminité et élégance, Courtney entra dans la salle au bras de son Second.

avatar
Messages : 357
Framboises : 2194
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 27 Juin - 17:41
<



Le brun et sa sœur étaient arrivés légèrement tôt. Et le moins qu’on puisse dire c’était que cette soirée était d’un ennui. La musique, les mets, les belles tenues n’y changeait pas grand-chose. Sa sœur échangeait avec un vampire très ennuyant qui la complimentait sur toutes les coutures. Blake avait beau aimer les compliments, il savait que quand même, elle méprisait ce genre de lèche-bottes, pourtant elle riait à éclats, ça le désespérait. Il lui apporta une coupe de Blood Tablet au même moment qu’elle se débarrassa de son nouveau fan.

_Tu aurais pu l’envoyer balader depuis le début. Il est chiant ce type.
_A moins d’être quelqu’un de très important, ce n’est pas ici que tu vas snober les gens Samuel. Tant que tu ne sais pas qui est cette personne, souris, d’accord ?

Samuel lui fit un léger sourire pour uniquement lui faire plaisir. De toute façon il ne chercherait à aborder personne. Il ne connaissait pas ces gens. Ces gens ne le connaissaient pas. Et Blake était un parfait bouclier pour toutes les personnes qui se sentiraient avoir des envies plus poussées que de le dévorer du regard. Pour ça il l’en remerciait, même s’il serait parfaitement capable de rejeter toutes ces personnalités inutiles à ses yeux.

_ Blake, ma chérie tu es magnifique, dis donc ! Cela fait une éternité que je ne t’avais pas vu.

Le sang-pur de glace porta le regard sur le nouvel arrivant dont il ne connaissait pas l’identité. Roux, grand, mature. Son physique n’était pas sans rappeler son meilleur ami.. et il avait vu juste car Fire arriva juste derrière lui. D’après ce qu’ils disaient, c’était le père du rouquin..  Sa grande sœur se fit énormément complimentée et bombarder de questions par le sang-pur. Celui-ci salua chaleureusement Samuel, enchanté de faire la connaissance du petit frère. La bonne humeur de celui-ci mit le brun mal à l’aise surtout lorsque son meilleur ami agissait d’une toute autre humeur à son égard et c’était rare de voir Fire sans sourire.. Quelques minutes à peine, empressé, Castiel Handelgott abandonna les Mercedes pour saluer d’autres invités sûrement plus intéressants..

_Qu’est-ce qu’il fait là ?
_M’empoisonner la vie.

Fire les quitta aussitôt sur ces paroles pour suivre le chef de famille HandelGott, le pauvre semblait déprimer mais le sang-pur de glace n’y faisait guère attention. Celle-ci portée sur autre chose ou plutôt quelqu’un. Elle arrivait, il l’avait pressenti de là où il était. Et par instinct, son regard se tourna vers la grande porte d’entrée où défilaient les arrivants.

- Mademoiselle Harper, Dirigeante de l’Association des Hunters du Japon, accompagné de son Second en commandement, Monsieur Hibiki.

Une fois que son regard trouva la seule personne qu’il voulait voir à cette soirée. Il ne la quitta plus des yeux. Samuel regardait Courtney comme un hypnotisé regardait sa pendule. La brune était splendide, il ne l’avait jamais vu aussi magnifiée. La robe qui lui allait à merveille la première fois qu’il l’avait vue dedans, semblait ce soir être avoir été faite pour elle. Blake lui parlait mais il ne l’entendait plus, tous les bruits de la salle s’étaient affaiblis en un instant, au moment où cette fille avait posé le pied à l’intérieur sur le sol doré.
Le Sang-pur de glace était totalement captivé par l’allure et l’élégance de sa ex-petite amie qu’il en déglutit. Etait-ce vraiment possible d’être aussi belle ? Dire qu’il pensait déjà sa beauté inégalable, voilà qu’elle l’impressionnait encore plus ce soir.. Intérieurement il voulut tuer toutes les autres personnes dans la salle qui avaient aussi détourné son regard vers elle, curieuses de son identité. Désespérement, il voulait cette vue pour lui toute seule..

~_*_~ (╯°□°)╯︵ ┻━┻  ~_*_~

_Tu sembles stressée ma belle.

Un peu plus tard, le sang-pur de feu apparu derrière le couple d’Hunter, ayant visiblement retrouvé le sourire. Il salua le second de Courtney avant de reprendre la conversation.

_Si tu cherches un certain brun aux yeux verts, il est juste par là.

Samuel qui écoutait la conversation sentit les deux paires de yeux se diriger vers lui détourna le regard en rougissant, conscient qu’il n’avait cessé de les fixer depuis un moment.

_Il n’ose pas venir vers toi, la pauvre petit choupinet. Il faut lui faire changer d’avis.. Tu veux danser ? Ca te déstressera peut-être avant.. ?

~_*_~ (╯°□°)╯︵ ┻━┻  ~_*_~

_Excuse-moi une minute

Samuel finit par abandonner sa sœur et se dirigea d’un pas décidé vers Courtney que le rouquin avait enfin délaissé. Jaloux que celui-ci se soit attribué la compagnie de la brune. Mais il ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même, il avait trop attendu pour se plaindre. En plus de cela le feu follet, c’était amusé pour se moquer de lui à plusieurs reprises, ça s’appelait « ami » ça, il allait voir ce qu’il allait voir plus tard !

_Salut..

La voir devant elle décrocha un sourire naturel à Samuel. Il se rendit compte qu’il avait perdu la parole alors qu’il l’avait à peine salué. Son cœur s’emballait, les palpitations de son muscle sanguin  étaient si rapides qu’elles en devenaient presque électrique, il avait la pression ce soir. Gêné, il passa sa main derrière ses cheveux essayant de reprendre son self-contrôle.

_Hum.. J’ai pas les mots pour te décrire tellement tu es belle, mais...

Il fut coupé brusquement par des bruits de coupe de champagne frappées qui invitait au silence dans la pièce. D'un coup tous les regards se tournèrent vers un homme posté à l'étage supérieur qui semblait diriger la soirée.

_Bienvenue au bal du nouvel an. Une tradition installée depuis déjà plusieurs centaines d’années chez notre honorable communauté de vampires dans tous les recoins de la planète.  Depuis la création des associations des Hunters, nous l’habitude de commencer cette soirée officiellement par une valse bien spéciale. De quoi caractériser la paix qui s’installe entre les vampires et les humains de jour de jour. Une valse entre leur plus grand représentant et un des plus nobles d’entre nous. Cette année, nous avons le plaisir d’avoir une nouvelle dirigeante au Japon, Mlle Courtney Harper, qui remplacera dorénavant Mr0.Nakajima, elle est jeune, elle est belle, et intelligente, tous ici mademoiselle, nous remettons entre vos mains notre avenir, vous qui installez nos règles de vie et nous permettez de nous mêler aux humains. Nous vous remercions pour tout cela et espérons que cette entente puisse demeurer pendant encore plusieurs centaines d’années.

Le sang-pur orateur porta un toast. Dis donc, il mettait pas la pression lui. A la place de la brune, Samuel se serait senti mal à l’aise, alors qu’être en public ne le dérangeait pas de base.

Avec tout mon respect, je vous invite à choisir votre partenaire, et avec lui se diriger vers la grande piste de danse..

Le brun se tourna vers la brune. Fire et Blake avaient vivement évoqué cette fameuse valse, mais il ne pensait pas que c’était une tradition.. Il vit plusieurs regards se déposer sur celle qui possédait désormais toute l’attention de la salle. Le vampire au regard de jade respira un bon coup, prit son courage à deux mais et proposa sa main à Courtney. En aucun cas il ne laisserait quelqu’un autre que lui l’accompagner pour cette danse. Il était sang-pur, il était en droit de se proposer qu’on le connaisse ou pas. Fire c’était une chose. Un inconnu c’était un autre.
Il fit un léger sourire à son amie avant d’effectuer une légère référence, sa deuxième main posée sur le cœur.

_Mademoiselle Harper,  auriez vous l’honneur de m’accorder cette première danse ?
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2483
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 27 Juin - 18:50


_Salut..

« Bonsoir. »

Alors qu’elle était stressée par la présence d’autant de monde autour d’elle, qui la regardait de la tête aux pieds et lui souriait faussement à la recherche d’une faiblesse, la présence du brun la rassurait aussi tôt. Il ne lui avait pas dit grand-chose, et elle avait sentis son regard sur elle dès son entrée, mais le simple fait de le voir affaiblissait son stress et son angoisse de la danse.

_Hum.. J’ai pas les mots pour te décrire tellement tu es belle, mais...

Les joues de la brune rosirent de plaisir au compliment, et se retint d’insulter ou de maudire le vampire se permettant de porter un toast alors que la seule personne intéressante à cette soirée venait lui parler.

_Bienvenue au bal du nouvel an. Une tradition installée depuis déjà plusieurs centaines d’années chez notre honorable communauté de vampires dans tous les recoins de la planète.  Depuis la création des associations des Hunters, nous avons l’habitude de commencer cette soirée officiellement par une valse bien spéciale. De quoi caractériser la paix qui s’installe entre les vampires et les humains de jour de jour. Une valse entre leur plus grand représentant et un des plus nobles d’entre nous. Cette année, nous avons le plaisir d’avoir une nouvelle dirigeante au Japon, Mlle Courtney Harper, qui remplacera dorénavant Mr.Nakajima, elle est jeune, elle est belle, et intelligente, tous ici mademoiselle, nous remettons entre vos mains notre avenir, vous qui installez nos règles de vie et nous permettez de nous mêler aux humains. Nous vous remercions pour tout cela et espérons que cette entente puisse demeurer pendant encore plusieurs centaines d’années.

Courtney esquissa un sourire de politesse et inclina la tête en direction du vampire pour le remercier de ses compliments. Elle savait qu’elle allait certainement devoir s’exprimer plus tard dans la soirée pour parler de ce qu’elle comptait faire, elle s’abstint donc de répondre à voix haute. Elle savait que plusieurs personnes attendaient le début de la soirée avec impatience, et elle n’avait pas envie de gâcher leurs plaisirs en parlant politique et affaire avant même d’avoir profité.

_Avec tout mon respect, je vous invite à choisir votre partenaire, et avec lui se diriger vers la grande piste de danse..

Le calme de l’hybride n’était désormais plus qu’apparent. Elle avait redouté ce moment depuis qu’elle avait enfilé sa robe, elle n’avait maintenant plus le choix que de se jeter dans la gueule du loup et possiblement se ridiculiser. Plus que tous, elle souhaiterait que son ex se propose, afin qu’elle se sente à l’aise lors de la valse, mais elle ne savait pas s’il savait la danser. La brune regarda alors les vampires, tous sang-pur, la fixant, à la recherche d’un regard rassurant avant que son attention ne se porte sur une main qu’on lui tendait.

_Mademoiselle Harper,  auriez-vous l’honneur de m’accorder cette première danse ?

Entendre Samuel l’appelait avec autant de noblesse sonnait étrange à ses oreilles, mais la brune fut soulagé de le voir le brun se proposait. Elle ne le remercierait jamais assez de l’aider un peu dans cette épreuve.
Elle posa sa main sur la sienne, un sourire polie aux lèvres mais qui se révélait plein de tendresse si on savait lire à travers.

« Avec plaisir, Monsieur Mercedes. »

Courtney se rendit au centre de la piste de danse, emmené par son cavalier. En position pour commencer la valse, la brune fixa son ex du regard, dans l’espoir de lui faire comprendre qu’elle n’était pas bonne en danse, et qu’elle risquait de faire des erreurs. Mais, mise en confiance par son regard et sa proximité, la brune se laissa porter par la musique qui démarrait et suivis Samuel tant bien que mal. Bien vite, elle oublia complétement où elle se trouvait, le rôle qu’elle avait, et tout le monde qui l’entourait. Hypnotisé par le regard de son cavalier, Courtney ne le lâchait pas du regard et suivait chacun de ses pas à merveilles, en totale osmose avec lui.
Lorsque la musique s’arrêta, signifiant l’arrêt de la valse et le début de la soirée. Un peu perdue, la brune cligna des yeux à plusieurs reprises avant de se rappeler où elle était, et ce qu’elle faisait ici. L’instigateur de la soirée les remercia pour leur valse, et avant même de pouvoir remercier le brun, Courtney se retrouva aborder par un groupe de vampire qui souhaitait parler avec elle. Dans l’incapacité de refuser, l’hybride fit une révérence envers le brun et discuta volontiers avec les invités.

~_*_~ (╯°□°)╯︵ ┻━┻  ~_*_~

La soirée bien entamé, Courtney crut qu’elle n’aurait jamais un peu de tranquillité. Mais lorsque plus personne ne souhaitait lui parler, elle fit signe à son second de prendre sa place afin qu’elle puisse aller discuter avec son ex. Près de lui, elle salua Blake d’un sourire et d’un hochement de tête avant de se tourner vers Samuel.

« Je peux te parler ? En privé, je veux dire. »

Il fallait qu’ils aient une discussion sérieuse entre eux, et Courtney était déterminé à lui dire de quoi il en revenait dans l’instant présent. Pour ce faire, elle lui indiqua un balcon extérieur un peu plus loin, où personne n’était.

avatar
Messages : 357
Framboises : 2194
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 27 Juin - 21:23
<



« Avec plaisir, Monsieur Mercedes. »


Le brun se redressa le sourire aux lèvres avant de s’accrocher aux bras de Courtney pour l’amener comme elle le méritait avec grâce et élégance jusqu’à la piste de danse. Au centre de celle-ci, Samuel s’installa avec la brune pour commencer la valse. Il avait évidemment perçu son inquiétude vis-à-vis de celle-ci. Lui-même était quelque peu tendu. Comment était-il possible de ne pas l’être avec autant de regards posés sur vous ? Et puis il ne savait pas quelle musique ils allaient jouer en plus, il allait devoir d’habituer au style très très vite. Même s’il était stressé, il tenta de rassurer sa partenaire par des gestes doux et un regard confiant. Les mots n’étant pas utiles, sachant que tout le monde s’était tût pour regarder la fameuse danse d’entrée.
Cependant au fil de la musique, il se sentit transporté.. on ne sait où. Mais bientôt, ce fut comme si, ils étaient les seuls sur la piste. Le public était oublié, la peur volatilisée, seule la musique restait pour les accompagner dans leurs mouvements.. et le sang-pur de glace envoûté par la proximité de celle qu’il aimait, par le regard marin dans lequel il se perdait lui-même guidait la danse comme s’il avait fait ça toute sa vie, la brune la suivant du même entrain…  La faisant même tournoyer et sauter par moments..
La musique de terminée. Ce rêve éveillé sembla prendre fin aussi brutalement qu’il les avait emmenés. Encore un peu, toujours emporté par la symbiose qui le reliait à Courtney, il l’aurait embrassé devant tout le monde, mais les applaudissements à leur égard lui remirent les pieds sur terre. Comprenant qu’il était bien revenu à la fête. De concert il fit une révérence à Courtney qui l’abandonna pour une ribambelle de vampires.

~_*_~ (╯°□°)╯︵ ┻━┻  ~_*_~

A peine sorti de la piste de danse, la sang-pur blonde avait sauté sur lui pour le féliciter de leur danse. Apparemment, ils avaient été exceptionnels. Samuel n’en était pas sûr mais il voulait bien y croire si c’était sa sœur qui le disait. Le reste de la soirée se passa sans inconvénients majeurs pour Samuel et Blake. De temps en temps, le vampire au regard de jade jetait un œil à Courtney, mais elle était toujours entourée. Il se désolait de n’avoir aucun moment où il pouvait l’avoir pour lui tout seul..
Mais le ciel finit par répondre à ses prières aux alentours de minuit quand il vit enfin la brune se diriger vers lui à pas réguliers et toute seule..


« Je peux te parler ? En privé, je veux dire. »
_Toujours.


Le sang-pur de glace quitta sa sœur pour suivre les pas de brune qui le menaient à un balcon extérieur, inoccupé et beaucoup moins éclairé que la salle principale. Dans le silence, il se dirigea vers le rebord du balcon, regarda le sol, puis les étoiles. C’était vraiment une belle nuit. Il savait que Courtney n’était pas une fille qui s’embarrassait de formalités ou frivolités. Elle irait droit au but sans le faire attendre. Elle était là pour lui informer de sa décision et elle le ferait. Mais Samuel l’en empêcha, il ne voulait pas encore l’entendre, parce qu’il avait quelque chose à lui dire avant…

_Avant de commencer, je je voudrais te faire mes excuses…

Le brun lâcha le rebord avant de se retourner vers son ex. Croisant son regard marin, il baissa le sien, intimidé mais le releva vite à nouveau. Il ne pouvait pas reculer plus maintenant…

_Tout d’abord, je voudrais m’excuser à propos de tous les propos et les gestes déplacés que j’ai pu avoir quand je suis revenu chez les Hunters.

A tous ces coups de colères, et de non-maîtrise de soi, ses insultes entièrement dirigées par ses pulsions violentes qui l’avait envahies  par de nombreuses raisons.. Dire qu’il avait osé la menacer de la tuer ! Samuel serra les poings. Ce n'était pas le moment de s'emporter.
Ne s’attardant pas sur ces souvenir honteux, il continua.

_ Je m’excuse de ne pas avoir pris en compte tes sentiments quand je prenais mon sale caractère à chaque fois que l’on parlait de Chiaki, quand j’ai voulu sa mort ou encore quand j’ai demandé à Fire de le menacer jusqu’à porter atteinte à sa vie. Je m’excuse d’avoir agi comme si j’avais tous les droits sur la façon dont tu vis, sur les gens que tu fréquentes.

D’ailleurs, il devrait sûrement faire ses excuses au blond.. Un jour ou l’autre. Mais ça il n’en avait pas encore trouvé le courage, ni l’envie. Ca viendrait sûrement plus tard..

_Je m’excuse de ne pas t’avoir respecté et d’avoir fait comme si de rien était quand je t’ai demandé de coucher avec moi. De t’avoir fait souffrir en te faisant imaginer que je te prenais pour une fille comme Hanae. Ce n’était pas le cas je le jure. Je n’ai pas su comment m’exprimer. Mais le mal est là, je l’ai fait et tu en as souffert.

Il marqua un instant de silence. Réfléchissant à tout ce qu’il avait fait de mauvais, réfléchissant à si il avait oublié quelque chose.. avant de s’excuser pour la chose qu’il pensait la plus importante..

_Et surtout je m’excuse pour avoir manqué de confiance en toi alors que j’aurais dû le faire. .

Samuel se mordit la lèvre… L’avouer lui serrait le cœur comme pas possible. Qu’est-ce qui s’était passé dans sa tête. Il avait confiance à Courtney toute sa vie, et à un moment crucial, il n’avait pas cru en elle. Il avait pris peur.

_Et c’est  cause de ça... Je sais que j’ai tout fait foirer. Je le reconnais. Je…j’aurais dû t’en parler. J’aurais dû envoyer mon fichu ego de côté. C’est moi le fautif dans l’histoire, contrairement à ce que j’ai voulu faire croire. Je suis le seul à avoir fauté. Au lieu de cacher des choses, de te mentir, j’aurais juste du venir te parler calmement et t’expliquer ce qui m’arrivais et qui j’étais réellement, plutôt que tu l’apprennes aussi brutalement que l’a été ma morsure.. Je..J-je suis vraiment désolé pour ça et c’est peut-être trop tard, mais je regrette, je regrette énormément, je t’assure.

La gorge de Samuel se serra et il finit par se taire. Ses yeux le piquaient, sûrement humide et son cœur aussi. Qu’il aurait aimé que rien de tout cela n’arrive. En faisant tout ça, il s’était lui-même fait énormément de mal. Courtney l’avait puni à sa façon directement ou indirectement. Et même ce dont il souffrait n’était même pas comparable à ce qu’il avait dû lui faire subir comme trahison.

_J-je… J’ai vraiment honte de moi, d’en être arrivé là pour me rendre compte à quel point j’avais pu te blesser. Quand je pense que j'ai fait comme si te mordre ne signifiait rien, comme s'il s'agissait d'un simple acte comme dormir ou se doucher, alors qu’enfait il s'agissait du pire acte de trahison qu'il soit, quand je pense que je m'en foutais royalement, alors que toi non. Je me déteste. Tellement. J'ai agi ainsi et pourtant, j'osais encore dire que je t'aimais. Et encore aujourd'hui je le dis, je t'aime toujours Ho’, mais il aura fallu que tu t’éloignes pour je puisse reconnaître mes torts.J-je j’ai vraiment agi comme un crétin.

Sa respiration se fut coupée, il sentit l’oxygène qu’il aspirait être incertain et vacillant. Pourquoi cela faisait-il aussi mal de respirer quand on croyait perdre quelqu’un qui nous ait cher ? Une nouvelle vague de douleur le submergea.

_Vraiment, je suis désolé de t’avoir fait tout cela. Tu as bien raison d’être en colère contre moi, parce qu’à l’heure d’aujourd’hui je me rends compte que je suis encore plus furieux contre moi-même. C’est moi qui t’ai fait cela, qui nous a fait cela. Je t’ai blessé alors que tu es l’une des personnes qui compte le plus dans ma vie. J’ai du mal à comprendre encore pourquoi, qu’est-ce qui m’a pris de faire une chose pareille. C’est insensé. Parce que je crois bien que si quelqu’un t’avais fait autant de mal que j’ai pu t’en faire, je lui aurais déjà arraché le cœur..


avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2483
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 27 Juin - 23:46


_Avant de commencer, je je voudrais te faire mes excuses…

Courtney dévisagea Samuel de surprise. Elle n’aurait jamais pensé qu’il vienne à lui faire des excuses, elle y avait même renoncé en voyant à quel point il pouvait se montrer fier et orgueilleux. Mais le fait qu’il tienne à s’excuser avant même de savoir si elle acceptait ou non de continuer une histoire avec lui permettait à la brune de voir que le garçon avec qui elle avait grandis et pour qui elle était tombé amoureuse n’avait pas disparu. Parce que le Samuel humain était le genre de garçon à s’excuser, quand bien même il n’est pas en tort.

_Tout d’abord, je voudrais m’excuser à propos de tous les propos et les gestes déplacés que j’ai pu avoir quand je suis revenu de chez les Hunters. Je m’excuse de ne pas avoir pris en compte tes sentiments quand je prenais mon sale caractère à chaque fois que l’on parlait de Chiaki, quand j’ai voulu sa mort ou encore quand j’ai demandé à Fire de le menacer jusqu’à porter atteinte à sa vie. Je m’excuse d’avoir agi comme si j’avais tous les droits sur la façon dont tu vis, sur les gens que tu fréquentes. Je m’excuse de ne pas t’avoir respecté et d’avoir fait comme si de rien était quand je t’ai demandé de coucher avec moi. De t’avoir fait souffrir en te faisant imaginer que je te prenais pour une fille comme Hanae. Ce n’était pas le cas je le jure. Je n’ai pas su comment m’exprimer. Mais le mal est là, je l’ai fait et tu en as souffert.

La brune écoutait patiemment son camarade, touché qu’il s’excuse pour autant de chose. Quand il avait souhaité s’excuser, elle avait cru qu’il parlait uniquement de la morsure, pas de tout ce qu’il s’était passé après et bien avant. Courtney sentait également la sincérité derrière ses paroles, qu’il pensait vraiment ce qu’il disait et qu’il ne cherchait pas à l’attendrir pour qu’elle ait une réponse positive à son égard.

_Et surtout je m’excuse pour avoir manqué de confiance en toi alors que j’aurais dû le faire … Et c’est  cause de ça... Je sais que j’ai tout fait foirer. Je le reconnais. Je…j’aurais dû t’en parler. J’aurais dû envoyer mon fichu ego de côté. C’est moi le fautif dans l’histoire, contrairement à ce que j’ai voulu faire croire. Je suis le seul à avoir fauté. Au lieu de cacher des choses, de te mentir, j’aurais juste du venir te parler calmement et t’expliquer ce qui m’arrivais et qui j’étais réellement, plutôt que tu l’apprennes aussi brutalement que l’a été ma morsure.. Je..J-je suis vraiment désolé pour ça et c’est peut-être trop tard, mais je regrette, je regrette énormément, je t’assure.

Le cœur de Courtney se serra, se sentant tout de même coupable de mettre le brun dans un état pareil. Si ce moment n’était pas aussi important pour eux, elle serait sûrement aller vers lui pour l’enlacer et lui dire que ce n’était pas la peine d’aller plus loin, qu’il n’avait pas besoin de se mettre dans un état pareil, qu’elle ne lui en voulait plus.

_J-je… J’ai vraiment honte de moi, d’en être arrivé là pour me rendre compte à quel point j’avais pu te blesser. Quand je pense que j'ai fait comme si te mordre ne signifiait rien, comme s'il s'agissait d'un simple acte comme dormir ou se doucher, alors qu’enfait il s'agissait du pire acte de trahison qu'il soit, quand je pense que je m'en foutais royalement, alors que toi non. Je me déteste. Tellement. J'ai agi ainsi et pourtant, j'osais encore dire que je t'aimais. Et encore aujourd'hui je le dis, je t'aime toujours Ho’, mais il aura fallu que tu t’éloignes pour je puisse reconnaître mes torts.J-je j’ai vraiment agi comme un crétin. Vraiment, je suis désolé de t’avoir fait tout cela. Tu as bien raison d’être en colère contre moi, parce qu’à l’heure d’aujourd’hui je me rends compte que je suis encore plus furieux contre moi-même. C’est moi qui t’ai fait cela, qui nous a fait cela. Je t’ai blessé alors que tu es l’une des personnes qui compte le plus dans ma vie. J’ai du mal à comprendre encore pourquoi, qu’est-ce qui m’a pris de faire une chose pareille. C’est insensé. Parce que je crois bien que si quelqu’un t’avais fait autant de mal que j’ai pu t’en faire, je lui aurais déjà arraché le cœur..

Courtney esquissa un léger sourire, touché par tout ce qu’il venait de lui dire, et par sa sincérité et l’honnêteté dont il venait de faire preuve.

« Merci. Merci de t’excuser. »

La brune resta silencieuse quelques secondes, sachant que c’était maintenant à elle de parler, et de dire enfin au brun l’avenir qu’ils avaient ensembles.

« Tu sais que je déteste parler de ce que je ressens, et à quel point c’est difficile pour moi. Alors j’aimerais que tu ne m’interrompes sous aucun prétexte jusqu’à ce que je finisse. C’est important pour moi, alors s’il te plait, ne m’interromps pas. »

Une fois l’accord du brun obtenu, Courtney inspira profondément pour se remettre de l’ordre dans les idées avant de se lancer.

« Quand tu m’as mordu, tout mon monde s’est écroulé. Tout ce que je croyais acquis je l’ai perdu. Je me suis senti aussi perdu que lorsque j’ai perdu mes parents. Je ne comprenais pas. Pourquoi cela devait m’arriver à moi ? Pourquoi je devais toujours perdre ce qui me tenait à cœur ? J’ai pensé que j’étais maudite. Que j’avais dû faire quelque chose de mal avant, et que ma punition c’était ça : me croire heureuse, puis tout perdre. Encore, encore et encore. A cause de ça, j’ai souhaité ne jamais t’avoir connu, que nos chemin ne se soit jamais croisé. Si on ne serait pas connu, je n’aurais pas eu besoin de revenir sans cesse ici chaque fois que je voulais fuir, je n’aurais pas eu besoin de t’aimer pour finir par souffrir, je n’aurais pas eu le cœur brisé, je n’aurais pas versé toutes ces larmes pour toi, je n’aurais pas eu la sensation que tu te fichais de moi et qu’en réalité tu ne m’avais pas vraiment aimé. Je n’aurais pas eu toutes ces nuits blanches, à pleurer et me lamenter sur mon sort, à vouloir en finir sans le pouvoir. Et comme une idiote, parce que je suis trop fière pour me montrer faible, mon chagrin et ma tristesse se sont mués en colère. A chaque fois que je te voyais j’étais violente, que ce soit par les gestes ou la parole, et plus que tout, je t’ai dénoncé aux Hunters pour que tu finisses chez eux, en souhaitant que tu y souffre. Et en faisant ça, j’ai brisé la promesse que je m’étais faite de toujours te protéger. Et si je ne t’avais jamais rencontré, je n’aurais jamais eu le besoin de me détester autant et de me dégoûter pour ne pas respecter quelque chose d’important. »

Courtney se tut quelques instants afin de reprendre sa respiration avant de continuer, fixant le brun dans les yeux pour lui donner une autre preuve de sa sincérité et de sa franchise.

« Et pourtant, j’ai réalisé que finalement, j’étais heureuse de t’avoir rencontré. Parce que tu étais toujours celui qui voyait quand ça n’allait pas, celui qui était assez fort pour aimer une fille aussi prise de tête que je le suis, celui qui faisait attention à moi quand personne d’autre ne le faisait, celui qui m’écoutait quand je me plaignais, celui qui pouvait faire une nuit blanche pour me rassurer de mes terreurs nocturnes et faire attention à ce que je dorme bien, celui à qui je pouvais me confier sans crainte, celui qui réussissait à me faire rire ou sourire avec n’importe quoi, celui qui pouvait faire quelque chose juste pour moi. Mais surtout, celui qui a donné un sens à ma première fois, et celui qui m’a fait comprendre que même après un drame, je pouvais être heureuse, et j’avais le droit de l’être, quand bien même j’étais orpheline. Et le fait que tu as été exactement la personne dont j’avais besoin à l’époque la plus tragique de ma vie, m’a fait réaliser que c’était idiot de souhaiter ne jamais t’avoir connu. Parce que quoi qu’il arrive, tu seras toujours quelqu’un d’important pour moi. Et quoi qu’il se passe entre nous, tu auras toujours un rôle spécial, parce que tu as fait partie intégrante de ma vie. Et les souvenirs que j’ai avec toi, je les chéris au même titre que le peu que j’ai de mes parents. »

La brune releva le regard vers le ciel, fixant l’espace d’un instant les étoiles qui brillait, ainsi que la lune qui n’était pas encore complète. C’était difficile pour elle de s’exprimer sur tout ce qu’elle avait ressentis, et ce qu’elle ressentait toujours pour Samuel. Elle ne savait même pas si ce qu’elle disait avait un sens. Elle laissait parler son cœur, et uniquement son cœur.

« A bien y réfléchir, je ne peux pas t’en vouloir de m’avoir caché ce que tu devenais. Je suis même mal placé pour ça, vu que je suis la première à avoir eu quelque chose à cacher, et à te le révéler brusquement et sans aucun tact. Je crois que si je ne te l’ai jamais dit, c’était par égoïsme. Je ne voulais pas que tu l’apprennes, et que tu m’aides à retrouver celui qui m’avait fait ça, parce que tu étais humain. Tu étais fragile. Et je m’étais promis à moi-même de te protéger, alors je refusais de te perdre. Mais j’avais aussi peur que tu me détestes. Parce que je devenais quelqu’un d’autre. Quelque chose d’autre. Et quand bien même tu n’avais rien contre les vampires, j’étais certaine que tu allais me haïr pour ça. C’était idiot. Je sais. Mais même si c’est ça qui a ébranlé la confiance que tu avais en moi, je le referais. Parce qu’indirectement, c’est grâce à ça qu’on a pu l’un l’autre se dire ce que l’on avait sur le cœur. Si tu n’avais pas trouvé cette boite, si tu ne m’avais pas demandé ce qu’il en devenait, et si je ne t’avais pas dit pourquoi je l’avais, on ne se serait pas disputé, et cette nuit dans la forêt ne serait jamais arrivé. »

Au souvenir de la nuit où elle s’était confiée à lui, une douce chaleur envahit le corps de Courtney. Elle se serait volontiers laisser aller pour en profiter, mais elle ne pouvait pas. Pas encore.

« Quand j’ai commencé à réfléchir quant à savoir si je devais ou non revenir vers toi, j’ai réalisé que ça me manquait de me sentir comme une fille normale. Ce que je veux dire, c’est que tu es le seul à me donner cette impression. Pour les autres, je suis une orpheline parmi tant d’autres, je suis une Hunter, je suis une Level D, je suis une hybride, je suis une sale gosse … Alors qu’avec toi, je suis juste une fille normale. Il n’ y a pas question de mon passé ou de mon comportement. Tu me fais sentir comme la fille que je suis, à ne pas avoir peur de me comporter comme une gamine ou pleurer devant toi. Et je ne peux que te remercier pour me donner cette impression-là. L’impression que je suis importante, et que quelqu’un se soucie de moi. Tout le monde dit qu’il faut rester soi-même, et ils te jugent par derrière. Pourtant je sais au plus profond de moi, que quoi qu’il arrive, tu ne le feras jamais. Tu ne me jugeras pas, parce que tu m’acceptes comme je suis. »

Ses paroles lui rappelèrent sa soirée avec Blake, ainsi que les deux questions qu’elle lui avait posé, et ce qu’elle lui avait dit pour lui répondre.

« Quand j’ai passé la soirée avec Blake, elle m’a demandé comment j’étais tombé amoureuse de toi. J’ai trouvé cette question affreusement difficile ! Il n’ y a pas de réponse facile, ou toute prête pour y répondre. Tu ne sais pas pourquoi tu tombes amoureuse d’une personne, et pas d’une autre. Et pourtant, j’ai réalisé en lui parlant que c’était ta gentillesse, ta bonté, et ton sourire qui ont réchauffé mon cœur. Un peu paradoxal pour un vampire de glace, de réchauffer quelque chose … Pourtant c’est la vérité. J’avais employé toute ma force à forger une barrière entre les autres et mon cœur. Et toi, tu as débarqué avec ta gentille et ton attention et tu l’as cassé petit à petit sans me laisser le moindres petit morceau pour que je puisse la reconstruire. Et chaque fois que tu brisais une part de cette barrière, tu prenais aussi une partie de moi. Et avant même que je m’en rende compte, tu avais tous pris. »

Courtney détourna le regard quelques instants, gêné de s’ouvrir autant à quelqu’un pour la première fois de sa vie, avant de finalement relever le regard.

« En fait, mon amour pour toi est un peu comme un miroir. Tu peux le briser en un millions de morceau, mais quand tu regardes bien l’un de ses morceaux, tu peux voir que tu es toujours dedans. »

L’hybride se rapprocha alors du brun et serra ses mains dans les siennes.

« Il y a une légende japonaise qui dit que les âmes sœurs sont reliées par un fil rouge invisible. Ce fil peut être emmêlé, allongé, raccourcis … Mais il ne se brise jamais, parce qu’il est fait pour relier deux âmes qui se complète parfaitement. Et je pense que c’est ce que nous sommes, et ce qui nous définit le mieux, toi et moi. »

Courtney esquissa un léger sourire, tendre. Mais surtout amoureux.

« Parce que malgré tout ce qu’il s’est passé entre nous, je ne peux pas cesser de t’aimer. Je t’aimais, je t’aime, et je t’aimerais certainement pour toujours. Tu es le seul avec qui j’ai envie de grandir, le seul avec lequel j’ai envie de former une famille. Alors je m’excuse à mon tour pour m’être comporté comme une idiote, pour t’avoir insulté et frapper. Mais sache que je t’aime, Johan. Et que je ne veux surtout pas faire ma vie sans toi à mes côtés. »

Pour conclure sa tirade, et faire comprendre au brun qu’elle avait finis et qu’elle ne voulait plus le quitter, Courtney se rapprocha de lui et l’embrassa. Et cette fois, elle ne fuirait pas à la fin de ce baiser.

avatar
Messages : 357
Framboises : 2194
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mar 28 Juin - 20:00
<



« Merci. Merci de t’excuser. »
_Je, je ne pouvais pas ne pas le faire..

C’est vrai. Il s’en était rendu compte, tard. Mais il ne pouvait pas faire autrement. La brune comptait beaucoup trop pour lui pour qu’il fasse son orgueilleux borné.. Il ne voulait pas, si leur relation se terminait ce soir, qu’il est agi comme un idiot jusqu’au bout.
D’un œil hésitant, il observait son ex qui restait silencieuse. Et ces secondes étaient plus que longues ! Il put sentir la pression et son inquiétude monter par rapport à ce qu’elle allait lui dire à présent. Plus que tout, il ne voulait pas qu’elle lui échappe. Ce serait trop dur. Il ne savait pas ce qu’il ferait. Il préférait en pas savoir non plus.

« Tu sais que je déteste parler de ce que je ressens, et à quel point c’est difficile pour moi. Alors j’aimerais que tu ne m’interrompes sous aucun prétexte jusqu’à ce que je finisse. C’est important pour moi, alors s’il te plait, ne m’interromps pas. »

Le fait qu’il ne pouvait pas l’interrompre inquiéta Samuel puisqu’il ne le devrait. Il n’en avait pas l’intention de base mais le lui interdire voulait peut-être dire qu’il en sentirait le besoin. Mais, il était conscient que c’était une étape difficile pour la brune, elle qui était si fermée sur ces sentiments. La couper pouvait lui faire perdre le fil ou encore la fermer encore plus, alors il n’allait pas la gêner dans ces futures paroles, au contraire.

_Je me tairais jusqu’au bout. Tu as ma parole.

Embêté, il s’adossa contre le rebord du balcon  et croisa ses bras toujours avec un regard inquiet en attendant le verdict de la brune.

« Quand tu m’as mordu, tout mon monde s’est écroulé. Tout ce que je croyais acquis je l’ai perdu. Je me suis senti aussi perdu que lorsque j’ai perdu mes parents. Je ne comprenais pas. Pourquoi cela devait m’arriver à moi ? Pourquoi je devais toujours perdre ce qui me tenait à cœur ? J’ai pensé que j’étais maudite. Que j’avais dû faire quelque chose de mal avant, et que ma punition c’était ça : me croire heureuse, puis tout perdre. Encore, encore et encore. A cause de ça, j’ai souhaité ne jamais t’avoir connu, que nos chemin ne se soit jamais croisé. Si on ne serait pas connu, je n’aurais pas eu besoin de revenir sans cesse ici chaque fois que je voulais fuir, je n’aurais pas eu besoin de t’aimer pour finir par souffrir, je n’aurais pas eu le cœur brisé, je n’aurais pas versé toutes ces larmes pour toi, je n’aurais pas eu la sensation que tu te fichais de moi et qu’en réalité tu ne m’avais pas vraiment aimé. Je n’aurais pas eu toutes ces nuits blanches, à pleurer et me lamenter sur mon sort, à vouloir en finir sans le pouvoir. Et comme une idiote, parce que je suis trop fière pour me montrer faible, mon chagrin et ma tristesse se sont mués en colère. A chaque fois que je te voyais j’étais violente, que ce soit par les gestes ou la parole, et plus que tout, je t’ai dénoncé aux Hunters pour que tu finisses chez eux, en souhaitant que tu y souffre. Et en faisant ça, j’ai brisé la promesse que je m’étais faite de toujours te protéger. Et si je ne t’avais jamais rencontré, je n’aurais jamais eu le besoin de me détester autant et de me dégoûter pour ne pas respecter quelque chose d’important. »

Le brun se décolla du rebord avança d’un pas vers son ex-petite amie dans l’intention de dire quelque chose  mais se stoppa dans son élan. Il avais promis.. Mais.. Il se pinça les lèvres, il s’en voulait tellement. Durant toute cette période, il ne s’en rendait pas compte du mal qu’il avait pu lui faire. Dans un sens, il avait manqué à sa tâche, lui qui s’était juré, enfant de faire en sorte que les expressions moroses de son amie disparaissent pour toujours l’avait rendu encore plus malheureuse qu’elle ne l’était. Pour ça il ne s’arrêterait jamais de s’excuser…
Puis, il croisa le regard de Courtney qui le fixait, elle cherchait sûrement à faire en sorte que Samuel comprenne qu’elle faisait preuve d’une sincérité des plus totales. Toutefois il n’en avait pas besoin pour le savoir. Franche et sincère, elle l’avait toujours été quand elle commençait à parler de cette façon.  Il le savait bien, il savait reconnaître dans le timbre de sa voix tellement de choses
.
« Et pourtant, j’ai réalisé que finalement, j’étais heureuse de t’avoir rencontré. Parce que tu étais toujours celui qui voyait quand ça n’allait pas, celui qui était assez fort pour aimer une fille aussi prise de tête que je le suis, celui qui faisait attention à moi quand personne d’autre ne le faisait, celui qui m’écoutait quand je me plaignais, celui qui pouvait faire une nuit blanche pour me rassurer de mes terreurs nocturnes et faire attention à ce que je dorme bien, celui à qui je pouvais me confier sans crainte, celui qui réussissait à me faire rire ou sourire avec n’importe quoi, celui qui pouvait faire quelque chose juste pour moi. Mais surtout, celui qui a donné un sens à ma première fois, et celui qui m’a fait comprendre que même après un drame, je pouvais être heureuse, et j’avais le droit de l’être, quand bien même j’étais orpheline. Et le fait que tu as été exactement la personne dont j’avais besoin à l’époque la plus tragique de ma vie, m’a fait réaliser que c’était idiot de souhaiter ne jamais t’avoir connu. Parce que quoi qu’il arrive, tu seras toujours quelqu’un d’important pour moi. Et quoi qu’il se passe entre nous, tu auras toujours un rôle spécial, parce que tu as fait partie intégrante de ma vie. Et les souvenirs que j’ai avec toi, je les chéris au même titre que le peu que j’ai de mes parents. »

Samuel glissa un poing au niveau de son coeur. Il ressentait la même chose qu’elle, il était touché que ce soit aussi réciproque. Au moins, l’une de ses volontés étaient réalisée, la brune ne regrettait pas leur histoire. Ce qu’ils avaient eu comme relation était plus fort que n’importe quel autre lien qu’il avait pu connaître. Jamais il ne pourrait oublier sa Courtney.

« A bien y réfléchir, je ne peux pas t’en vouloir de m’avoir caché ce que tu devenais. Je suis même mal placé pour ça, vu que je suis la première à avoir eu quelque chose à cacher, et à te le révéler brusquement et sans aucun tact. Je crois que si je ne te l’ai jamais dit, c’était par égoïsme. Je ne voulais pas que tu l’apprennes, et que tu m’aides à retrouver celui qui m’avait fait ça, parce que tu étais humain. Tu étais fragile. Et je m’étais promis à moi-même de te protéger, alors je refusais de te perdre. Mais j’avais aussi peur que tu me détestes. Parce que je devenais quelqu’un d’autre. Quelque chose d’autre. Et quand bien même tu n’avais rien contre les vampires, j’étais certaine que tu allais me haïr pour ça. C’était idiot. Je sais. Mais même si c’est ça qui a ébranlé la confiance que tu avais en moi, je le referais. Parce qu’indirectement, c’est grâce à ça qu’on a pu l’un l’autre se dire ce que l’on avait sur le cœur. Si tu n’avais pas trouvé cette boite, si tu ne m’avais pas demandé ce qu’il en devenait, et si je ne t’avais pas dit pourquoi je l’avais, on ne se serait pas disputé, et cette nuit dans la forêt ne serait jamais arrivé. »

Sur le coup il n’était pas d’accord avec elle, mais il ne l’interrompit toujours pas Elle avait d’excellentes raison de lui cacher sa transformation, pas lui A sa place, il l’aurait peut-être bien fait pareil Et comme elle le disait, cela avait permis qu’ils arrêtent de tourner autour du pot et s’avouent leur sentiments Ca avait été plus que bénéfique. Attentif, il continua d’écouter Courtney, car pour l’instant elle lui évoquait ses sentiments par rapport à différents moments de leur vie, sans pour autant  être claire sur sa véritable décision.

« Quand j’ai commencé à réfléchir quant à savoir si je devais ou non revenir vers toi, j’ai réalisé que ça me manquait de me sentir comme une fille normale. Ce que je veux dire, c’est que tu es le seul à me donner cette impression. Pour les autres, je suis une orpheline parmi tant d’autres, je suis une Hunter, je suis une Level D, je suis une hybride, je suis une sale gosse … Alors qu’avec toi, je suis juste une fille normale. Il n’ y a pas question de mon passé ou de mon comportement. Tu me fais sentir comme la fille que je suis, à ne pas avoir peur de me comporter comme une gamine ou pleurer devant toi. Et je ne peux que te remercier pour me donner cette impression-là. L’impression que je suis importante, et que quelqu’un se soucie de moi. Tout le monde dit qu’il faut rester soi-même, et ils te jugent par derrière. Pourtant je sais au plus profond de moi, que quoi qu’il arrive, tu ne le feras jamais. Tu ne me jugeras pas, parce que tu m’acceptes comme je suis. »

Samuel avait du mal à comprendre ce que lui disait Courtney. Enfin si, mais à moitié. Il ne voyait pas le regard des autres comme elle le percevait. C’est vrai qu’il ne la mettait pas une « catégorie ». Pour lui, à ses yeux, elle était juste « Courtney », et il ne comprenait pas comme ça pouvait être différent pour d’autres personnes. Mais, si sa façon à lui de la voir, elle, lui faisait ressentir qu’elle était importante, il ne pouvait qu’en être ravi, parce qu’elle l’était réellement...
ET en lui disant tout cela, une lueur d’espoir traversa le regard de Samuel. S’il était le seul à avoir ce pouvoir, le laisserait-elle encore l’exercer ?

« Quand j’ai passé la soirée avec Blake, elle m’a demandé comment j’étais tombé amoureuse de toi. J’ai trouvé cette question affreusement difficile ! Il n’ y a pas de réponse facile, ou toute prête pour y répondre. Tu ne sais pas pourquoi tu tombes amoureuse d’une personne, et pas d’une autre. Et pourtant, j’ai réalisé en lui parlant que c’était ta gentillesse, ta bonté, et ton sourire qui ont réchauffé mon cœur. Un peu paradoxal pour un vampire de glace, de réchauffer quelque chose … Pourtant c’est la vérité. J’avais employé toute ma force à forger une barrière entre les autres et mon cœur. Et toi, tu as débarqué avec ta gentille et ton attention et tu l’as cassé petit à petit sans me laisser le moindres petit morceau pour que je puisse la reconstruire. Et chaque fois que tu brisais une part de cette barrière, tu prenais aussi une partie de moi. Et avant même que je m’en rende compte, tu avais tous pris.  En fait, mon amour pour toi est un peu comme un miroir. Tu peux le briser en un millions de morceau, mais quand tu regardes bien l’un de ses morceaux, tu peux voir que tu es toujours dedans. »

Les joues du brun s’empourprèrent. Lui avait fait ça ? Il avait conscience que il avait dû y aller étape par étape pour que la brune brise sa barrière avec lui. Mais ça avait été naturel pour lui. Il ne pensait pas que ce comportement aussi instinctif qu’il avait été pour lui était ce qui lui avait permis de voler le cœur de la brune. Vraiment, tout sauf ça. Quant à la comparaison avec le miroir, elle lui décrocha un léger sourire, car elle lui confirmait que Courtney n’avait cessé de l’ aimer.

« Il y a une légende japonaise qui dit que les âmes sœurs sont reliées par un fil rouge invisible. Ce fil peut être emmêlé, allongé, raccourcis … Mais il ne se brise jamais, parce qu’il est fait pour relier deux âmes qui se complète parfaitement. Et je pense que c’est ce que nous sommes, et ce qui nous définit le mieux, toi et moi.  Parce que malgré tout ce qu’il s’est passé entre nous, je ne peux pas cesser de t’aimer. Je t’aimais, je t’aime, et je t’aimerais certainement pour toujours. Tu es le seul avec qui j’ai envie de grandir, le seul avec lequel j’ai envie de former une famille. Alors je m’excuse à mon tour pour m’être comporté comme une idiote, pour t’avoir insulté et frapper. Mais sache que je t’aime, Johan. Et que je ne veux surtout pas faire ma vie sans toi à mes côtés. »

Il sourit en l’entendant se traiter de ce qu’elle n’était pas, lui avait excusé tout ça depuis longtemps. Mais ce qu’il retint surtout de tout ce qu’elle venait de dire, c’était surtout le fait que rien n’était fini entre eux. Que Courtney l’aimait de tout son cœur, et qu’elle croyait qu’il étaient destinés l’un pour l’autre, tel des âmes sœurs et il était impossible qu’ils puissent faire leurs vies l’un sans l’autre. Et le sang-pur buvait ses paroles comme il était capable d’ingérer de l’alcool. Il était en totala accord avec tout ce qu’elle venait de dire. Entre eux c’était magnétique, ça l’avait toujours été. En aucun cas, il pouvait la contredire. En aucun cas, il aurait voulu le contraire que de passer l’éternité avec sa belle hybride. Et ça, cette déclartion, plus le baiser, le brun se sentit fondre de soulagement, d’apaisement, de bonheur. Et ce qu’il ressentait, il n’avait en aucun cas envie que ça s’arrête.
Sa déclaration était magnifique. Il n’avait pas besoin de plus pour comprendre que rien n’était fini. C’était même le tout début de quelque chose..

Lorsque le baiser se termina, le brun ne laissa pas pour autant la brune s’éloigner de lui, la gardant tout contre lui, savourant sa proximité qui lui était revenue. Collant son front au sien avec un sourire perché aux lèvres, il se décida enfin à plonger son regard de jade dans ses beaux yeux marins..

_ Faut vraiment qu’on rende plus facile cette façon que tu as de parler de ce que tu ressens. J’en veux d’autre moi..

Joyeux, ses lèvres s’accaparèrent de celle de petite amie à nouveau avant qu’il reprenne à nouveau la parole. Et cette fois-ci il se détacha un peu pour prendre ses mains et les lever près de leurs poitrines

_Merci de me pardonner de me donner cette chance. Je-je jure de ne plus te faire aucun mal. Je ne pourrais pas supporter que tu souffres encore à cause de moi tu sais…

Avec plein de douceur, il se rapprocha un peu plus de sa petite-amie

_Je t’aime aussi Ho’, je t’aime à la folie, et je ne me vois pas non plus vivre cette vie sans toi.


A nouveau, il l’embrassa, avec toute la douceur qu’il pouvait fairepreuve. C’était peut-être un sang-pur de glace, mais dans ce moment précis, il ne pouvait rien d’autre que de ressentir une tendre chaleur tout au fond de son ceour. Chaleur que seul l’amour de Courtney pouvait lui apporter. Et il savait qu’elle ne s’en irait jamais. Qu’à chaque fois qu’il serait à ses côtés, il la ressentirait..

~_*_~ (╯°□°)╯︵ ┻━┻  ~_*_~

Quand le temps fut venu de retourner à la fête. Le regard de Samuel s’assombrit. Il était sûr qu’une fois qu’il retournerait là-bas, quelqu’un trouverait le moyen de les séparer. Il s’arrêta de marcher stoppant la brune dans sa course elle aussi.
Puis , il leva le regard entendant la musique comme si elle lui avait permis de comprendre quelque chose. Il posa son regard de jade sur Courtney puis lui parla d’une voix murmurante et douce..

_J’aurai voulu t’avoir un plus pour moi ce soir..

Rien que pour lui, rester un peu avec elle sans personne autour. C’est ce qu’il voulait. Lentement, il ramena sa main vers lui, et Courtney avec, vu que sa main était serrée dans la sienne et d’un simple regard quémanda son attention. Toujours dans une lenteur dans ses geste, qui pouvaient  être traduit par une légère et mignonne hésitation, il croisa ses doigts dans ceux de son amie, et d’une autre main, il l’enlaça par la taille. Il voulait danser avec elle, rien que tous les deux, en intimité. Il lui chuchota qu’il voulait encore rester un peu avec elle sur ce balcon, avant de l’embrasser tendrement et se laisser aller au rythme de la douce musique, toujours contre elle..
[/color]
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2483
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mer 29 Juin - 15:02


_ Faut vraiment qu’on rende plus facile cette façon que tu as de parler de ce que tu ressens. J’en veux d’autre moi..

« Il ne faut pas abuser des bonnes choses ! »

Avec un sourire léger aux lèvres, Courtney se laissa volontiers embrasser avant de serrer les mains du brun dans les siennes. Le simple fait d’être de nouveau près de lui en sachant que rien ne les empêchait d’être ensemble lui avait permis de retrouver sa bonne humeur et un regard plus expressif et plein de vie.

_Merci de me pardonner de me donner cette chance. Je-je jure de ne plus te faire aucun mal. Je ne pourrais pas supporter que tu souffres encore à cause de moi tu sais…

« Je sais, Johan. Je te fais confiance. »

Même sa manière de prononcer son prénom avait changé. Elle le prononçait avec plus de tendresse et d’amour qu’auparavant, comme si dire ce prénom à voix haute était un honneur et un véritable trésor auquel elle tenait plus que tout.

_Je t’aime aussi Ho’, je t’aime à la folie, et je ne me vois pas non plus vivre cette vie sans toi.

Courtney se laissa embrasser, passant ses bras autour du cou du brun pour se rapprocher de lui, et apprécier la proximité de leurs corps. Sentir la chaleur de son corps contre le sien, ses bras autour d’elle, tout lui avait manqué. Et dans l’instant actuel, elle avait un peu l’impression d’être une droguée en manque qui avait enfin le droit à sa dose. Et bordel ce que ça faisait du bien !

~_*_~ (╯°□°)╯︵ ┻━┻  ~_*_~


A contre cœur, la brune suivit son petit-ami pour retourner à la fête, sans la moindre envie de le faire. Maintenant qu’elle était à nouveau proche de lui, elle n’avait qu’une envie, passer son temps avec lui, pas avec les vampires et les autres Hunters présents. D’autant plus qu’elle détestait les mondanités. Elle avait trouvé son prince charmant en dansant la valse avec lui, à quoi bon y retourner après tout ?
Samuel stoppant brusquement de marcher, Courtney se tourna vers lui en haussant un sourcil, l’interrogeant du regard.

_J’aurai voulu t’avoir un plus pour moi ce soir..

« Tu m’auras les autres soirs de l’année, tu sais … »

Amusé, mais touché, l’hybride se nicha contre le brun quand il la fit se rapprocher d’elle, déposant sa tête contre lui en fermant doucement les yeux. Lentement, elle laissa son petit-ami mener la danse, profitant de cet instant calme et reposant, loin de tout. Loin des autres, loin des regards inquisiteurs, loin du bruit. A danser avec lui sous le ciel étoilé, Courtney avait l’impression d’être la princesse d’un conte de fée qui venait de rencontrer son prince.
Après quelques minutes de silence, bercé par la musique lointaine, Courtney se permit de rompre le silence par un murmure calme et tendre. Elle n’avait pas besoin de parler à voix haute pour se faire entendre, elle le savait, mais elle n’avait surtout pas envie de gâcher un moment si beau.

« Merci pour les roses, et la barrette … Ainsi que la lettre. Je crois que les roses rouges et blanches vont devenir mes préférés, après ça … »

A l’entente d’un bruit sourd, Courtney ouvrit doucement les yeux et releva la tête, sans pour autant se détacher du brun. Son regard se porta naturellement vers le ciel, avant que ses yeux ne s’agrandissent de surprise, puis de joie.

« Ils font un feu d’artifice ! »

Collé au brun, et ne cherchant même pas à se détacher de lui, la brune regardait le ciel avec émerveillement, subjugué par ce qu’elle voyait. Et lorsque le spectacle se termina, elle se tourna vers son petit-ami, l’embrassant avec tendresse.

« Bonne année, Johan. »



[/color][/color]
avatar
Messages : 357
Framboises : 2194
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mer 29 Juin - 18:28
<



Alors qu’ils se laissaient tous les deux aller au rythme de la musique et que le brun, aux anges et transporté s’imprégnait entièrement de sa petite amie, sa douceur, sa proximité, le parfum de ses cheveux..de tout. La légère voix de Courtney parvint à ses oreilles, et il s’arrêta de danser , intrigué.

« Merci pour les roses, et la barrette … Ainsi que la lettre. Je crois que les roses rouges et blanches vont devenir mes préférés, après ça … »

Dans l’euphorie du moment où plus rien ne comptait, il avait presque oublié les présents qu’il avait offert à Courtney dans la matinée. Le brun rougit en pensant à ce qu’il avait écrit dans la lettre et à son attention particulière. Jamais il n’avait fait une action aussi romantique, ça l’embarrassait presque

_Je… Oh. Pas la peine de me remercier, tu les méritais.

Le regard de jade du brun s’attarda sur l’élégante coiffure de son amie et découvrit la jolie barrette qu’il lui avait offerte, il sourit, heureuse de voir qu’elle avait mis la sienne. Sans aucun doute, elle lui allait à merveille, il l’avait su dès moment où il l’avait aperçu dans cette boutique.

_Dans ce cas prépare-toi à recevoir souvent des roses rouges et blanches !

« Ils font un feu d’artifice ! »


Le brun avait certes entendu les bruits d’explosion dans le ciel, mais ce ne fut pas pour autant qu’il leva la tête immédiatement pour observer les feux d’artifices même avec la précision de Courtney. Non, il se contenta plutôt de regarder sa belle, qui souriait à nouveau avec un regard rayonnant vers le ciel.. On pouvait même voir les étoiles se refléter dans ses yeux si on s’y attardait. Voir Courtney ainsi était une raison suffisante pour se lever le matin. Il ne se lasserait jamais de ce spectacle. Il se rendait compte que ça avait toujours été son but, et il était bien prêt à faire de cet idéal, une réalité constante jusqu’à la fin de sa vie. Attentionné il  sourit et déposa un baiser près de son oreille avant de s’orienter à son tour vers les feux d’artifices en resserrant son étreinte. Lui aussi fut subjugué. C’est vrai qu’ils étaient magnifiques

« Bonne année, Johan. »

Un léger sourire se forma sur les lèvres du brun, frissonnant de joie à chaque fois qu’elle l’appelait de cette façon, ça lui avait réellement manqué. C’était tellement mieux que son sec et tranchant « Samuel » auquel il avait eu droit ces dernières semaines. Touché, il l’embrassa tendrement en retour.

_A toi aussi, Hope

~_*_~ (╯°□°)╯︵ ┻━┻  ~_*_~

« _Ah ! »

Samuel se tourna vers la nouvelle arrivée. Et ne fut pas étonné de son identité, il avait bien reconnu la voix de sa sœur.

« Vous voilà tous les deux ! »

La blonde sauta sur eux en posant chacune de ses mains sur les épaules extérieures du couple. Elle semblait venir pour commencer à se plaindre quand son visage s’illumina de surprise. Samuel haussa un sourcil..

_Qu’est-ce qui vous arrive… Ne me dites pas que…. Aaaah !  Je suis trop contente pour toi ma chérie ! »

Vivement, il se vit rapidement mis à l’écart, Blake ayant sauté dans les bras de sa petite-amie. Qui lui demandaient pleins de trucs du genre, comment ça s’était passé,  est-ce que le brun lui avait dit qu’elle était splendide ou s’il avait été assez idiot pour être radin en compliments. Agacé Samuel tiqua.

_Lâche-là
_Non !

Samuel voyant que sa sœur était têtue la joua fine.

_Et moi j’ai pas droit à un câlin ?

Blake pose ses yeux inquisiteurs sur lui, semblant soudainement prise d’une grande réflexion. Pourquoi devait-elle autant réfléchir. C’était vexant ! Elle avait automatiquement sauté sur Courtney !

_Non.. ! C’est ta faute ce qui s’est passé. T’y as pas droit.. En plus tu l’auras pour elle pour toi toute seule dorénavant… Je suis jaloouseuh, alors non.

Samuel resta statufié et bouche bée par ce que venait de lui dire sa sœur qui ne lâchait plus la brune d’une semelle et se collait à elle tant bien que mal devant lui. Bien, en fait il n’avait pas besoin d’avoir eu peur des autres invités, c’était elle qui allait les séparer...

Au final elle se détacha de la brune au grand alléluia de Samuel avant de gesticuler comme une enfant devant eux..

« La fête se termine, ou du moins le plus intéressant est passé, je voulais rentreer... En plus j’ai mal aux pieds ! »

~_*_~ (╯°□°)╯︵ ┻━┻  ~_*_~

Ce fut tard dans la nuit que le trio rentra au dortoir. Le silence pesait. La plupart des vampires étaient soit partis en vacances ou finissait leur réveillon ailleurs. Légèrement fatigué, Samuel s’étira  un peu alors qu’ils marchaient dans le couloir et que les deux nouvelles meilleures amies discutaient devant lui..

Il était choqué de voir qu’en si peu de temps, ces deux-là avaient réussi à devenir amies. Même s’il était agacé que Blake ne les ait plus lâchés depuis qu’elle les avait trouvés à la fête. Les voir aussi joyeuses l’une et l’autre réussit tout de même à lui décrocher un sourire. Ce n’était pas plus mal qu’elles se soient autant rapprochées. Il y aurait moins de disputes, et puis il ne se voyait pas prendre un parti à chaque querelle..

Un peu plus tard, Samuel explosa de bonheur intérieurement. Heureusement, grâce aux divines interventions qu’il puisse exister sur cette Terre, la chambre de sa blonde de sœur était  la plus proche comparée à la sienne ou celle de Courtney. Une fois débarrassé d’elle il récupéra toute l’attention de Courtney et la raccompagna jusqu’à sa chambre…

Mais arrivé devant sa porte, le brun s’attrista à l’idée de devoir la quitter. Il ne voulait plus être séparé d’elle dorénavant. Et puis il avait un peu peur qu’une fois qu’elle passerait la porte, il se réveillerait d’un trop beau rêve..Enfin…En murmurant le prénom qu'il lui accordait il l'atrrapa l'une des main d'Hope, et automatiquement Ses instincts de sang-pur trouvèrent un intérêt soudain sur ce qui se passait autour d’eaux et à l’extérieur.. Rien. Ce qui le rassura d'une part et déclencha chez lui un soudain élan de passion d'autre part.

C'est ainsi, d’un mouvement passionné, qu'il échangea un baiser fiévreux et fougueux avec la brune, et dans sa course l’entraîna avec lui jusqu’à la plaquer vivement contre la porte de sa chambre. La sang-pur de glace fit durer ce moment le plus longtemps possible, ne souhaitant à aucun moment que cela s‘arrête emporté par ses pulsions. Tellement emporté que lorsque le baiser prit fin, il  ne réalisa pas tout de suite ce qui se passait..Cela lui avait pris d’un coup comme ça, et il ne savait pas vraiment quoi dire du coup. Alors, il dit la première chose qui lui vint à l’esprit d’une voix timide et hésitante.

_Je…Je me disais qu’on devrait peut-être utiliser notre cadeau,…hum celui du concours, maintenant que ça devrait aller entre nous

Oui, bien sûr, c’était pour cette raison qu’il avait dû s’accaparer de ses lèvres par la sorte..  Samuel sentait le souffle de sa respiration monter de température, essoufflé par son baiser un peu trop brusque et par l’attirante proximité de Courtney à cet instant, l’attirante chaleur qu’elle transmettait, l’attirante odeur qu’elle dégageait. Il baissa le regard pour se refroidir. Mauvaise idée quand celui-ci rencontra la généreuse poitrine de sa petite amie et les fines jambes nues particulièrement accessibles par le voile noir semi-transparent au-devant de sa robe qui lui colorèrent encore plus les joues. Gêné par ce doux intérêt charnel, il reporta ses yeux de jade là où il était plus décent qu’ils se trouvent. Il ne pouvait pas se mentir, ses yeux le disaient, il l’était clairement attiré par elle, il avait envie de la découvrir une nouvelle fois..Pleins de fois.. Toutefois il prit son courage à deux mains pour refuser ses pulsions.

_Hum..Je.. J-je devrais sûrement y aller maintenant...

Il disait ça mais il n’avait pas très envie de s’éloigner de la brune.. De même il resta exactement là où il était, à dévier son regard hésitant sans cesse soit vers ses lèvres rosées ou son regard bleuté, les joues rouges et échauffées d’envie de se perdre avec l’un des deux.. Mais quelques secondes passées, il finit par fermer les yeux et s’éloigner de la brune.

_Te deseo una buena noche, mi amor

Il lui chuchota ensuite le sourire aux lèvres que c’était comme ça que l’on disait « bonne nuit » dans sa langue avant de se séparer à contre cœur de sa petite amie dans l’intention de rejoindre sa chambre à son tour une fois qu’elle se serait décidée à passer la porte

avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2483
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mer 29 Juin - 20:04


_Ah ! Vous voilà tous les deux !

« Oh, Blake ! »

Courtney afficha un grand sourire, joyeuse de voir sa seule amie féminine venir vers eux avant de hausser un sourcil en la voyant changer d’expression en très peu de temps.

 _Qu’est-ce qui vous arrive… Ne me dites pas que…. Aaaah !  Je suis trop contente pour toi ma chérie !

La brune laissa échapper un rire en voyant la réaction de la blonde en apprenant qu’elle était à nouveau en couple avec son frère. Sous le flot de ses questions, elle fit de son mieux pour lui répondre le plus clairement possible, un peu perdu et impressionné en voyant un tel enthousiasme.

_Lâche-là

_Non !

_Et moi j’ai pas droit à un câlin ?

En voyant Blake réfléchir pour répondre à la question du brun, Courtney se retint difficilement de rire. A voir le comportement de la blonde, on aurait dit qu’elle préférait sa belle-sœur à son propre petit-frère, et cela ne pouvait qu’amuser l’hybride.

_Non.. ! C’est ta faute ce qui s’est passé. T’y as pas droit.. En plus tu l’auras pour elle pour toi toute seule dorénavant… Je suis jaloouseuh, alors non.

Courtney aurait volontiers répliqué qu’elle ne serait pas toujours avec le brun, et qu’elle pouvait bien s’éloigner de lui de temps en temps pour passer du temps avec elle, entre fille, mais la moue choqué de Samuel l’en empêcha. En le voyant ainsi, elle ne put que se mettre à rire. Lui qui était choqué qu’elles ne s’entendent pas, il l’était maintenant parce qu’elles s’entendaient à merveille … Le pauvre risquait d’en voir de toutes les couleurs désormais !


~_*_~ (╯°□°)╯︵ ┻━┻  ~_*_~


De retour au dortoir, l’hybride discutait volontiers de tout et de rien avec Blake, jetant tout de même de temps à autre un regard en arrière pour s’assurer que le brun était bien là. Le voir sourire de sa nouvelle proximité avec sa sœur la fit également sourire avant qu’elle ne décide de reporter son attention sur la blonde et continuait sa discussion avec elle. Tout en lui promettant qu’elle discuterait plus le lendemain, Courtney lui souhaita une bonne nuit, étant à nouveau toute au brun.
Brusquement embrassé sans s’y être attendu, Courtney laissa un gémissement s’échappait de ses lèvres tandis qu’elle passait ses bras autour du cou de Samuel, se collant entièrement à lui tout en prolongeant le baiser avec la même fougue que la sienne. Ce genre de baiser avait le don d’allumer en elle un certains désir pour son petit-ami, petit-ami qu’elle aimerait à nouveau découvrir en faisant certaines choses peu catholique. Mais, sous la passion du moment, ce fut son seul et unique souhait.
Les lèvres rougis par le baiser, et les joues roses à cause de la passion dévorante de Samuel à son égard, la brune effleura doucement ses lèvres avec ses doigts, un léger sourire aux lèvres. Mais lorsque le brun prit la parole d’une voix adorablement basse et gênée, la brune reporta toute son attention sur lui.

_Je…Je me disais qu’on devrait peut-être utiliser notre cadeau,…hum celui du concours, maintenant que ça devrait aller entre nous

« Bonne idée ! »

Sa proposition n’expliquait en rien le soudain élan de passion de sa part, mais Courtney n’avait pas besoin d’explication à ce propos. Le simple fait que le brun décide de l’embrasser avec autant de fougue suffisait à lui prouver qu’il l’aimait encore plus que tout, si ce n’était plus qu’avant. Il n’avait donc pas à s’expliquer clairement, le geste s’expliquait de lui-même.
Déshabiller du regard par son petit-ami, les joues de la brune prirent un peu plus de couleur. Son regard de jade effleurait la moindre parcelle de son regard, elle le sentait. Mais le plus agréable pour elle était certainement ce que transmettaient ses yeux pour elle. Il avait envie d’elle, et semblait avoir beaucoup de mal à contrôler ses pulsions. Pour cela, elle ne pouvait pas lui en vouloir. Elle savait elle-même que s’il commençait à se montrer entreprenant, elle se laisserait faire. Elle aussi, avait envie de lui. Elle aussi, il l’attirait. Il l’avait toujours fait.

_Hum..Je.. J-je devrais sûrement y aller maintenant...

Courtney gonfla légèrement les joues, boudeuse. De nouveau en couple, et après un baiser pareil, Samul croyait-il vraiment qu’il allait finir la nuit dans sa chambre ? Il n’était pas aussi bête, tout de même …

_Te deseo una buena noche, mi amor

Passé sa bouderie, la brune haussa un sourcil. Comme elle ne parlait pas un mot d’espagnol, elle s’apprêta à le rappeler au brun avant d’esquisser un léger sourire en apprenant ce que ça voulait dire. Mais lorsqu’elle le vit commencer à s’éloigner, Courtney le retint par le poignet.

« Idiot. »

Avec un sourire amusé aux lèvres, la brune ouvrit la porte de sa chambre d’une main et attirer le brun d’une autre avant de refermer sa porte.

« Le prince charmant de la princesse se doit de la surveiller et de prendre soin d’elle tout le temps, même la nuit ! Tu ne voudrais pas manquer à ton devoir, n’est-ce-pas, Prince Charmant ? »

Son sourire en coin et son regard laissé clairement comprendre qu’elle voulait dormir avec lui, et qu’elle n’accepterait pas qu’il parte. Avec tendresse, la brune embrassa le brun avant de mordiller le lobe de son oreille et lui murmurait une promesse obscène sur un ton sensuel.

« Tu auras tout le temps pour te rincer l’œil et me déshabiller quand on sera aux Sources Chaudes ~ »

Un clin d’œil plein de promesse avant, Courtney embrassa à nouveau son camarade avant de partir se changer d’un pas léger en direction de sa salle de bain. De retour dans sa chambre, elle retira les pinces qui retenaient sa chevelure avant de retirer délicatement la barrette offerte par Samuel, laissant ses cheveux redescendre en cascade dans son dos. Avec délicatesse, elle rangea la barrette dans sa boite, y prenant grand-soin, comme s’il s’agissait du trésor le plus précieux qu’il soit.



[/color]
avatar
Messages : 357
Framboises : 2194
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Jeu 30 Juin - 12:13
<



« Idiot. »
_Hein ?

Le brun regarda sa petite amie d’un air d’incompréhension avant de se faire brusquement attiré à l’intérieur de la pièce..Attiré..C’était pratiquement un kidnapping vu que la brune bloqua la porte derrière son passage.

_Oh.. ! D’accord ?
« Le prince charmant de la princesse se doit de la surveiller et de prendre soin d’elle tout le temps, même la nuit ! Tu ne voudrais pas manquer à ton devoir, n’est-ce-pas, Prince Charmant ? »
_..Prince Charmant ? Ah, je veux dire bien sûr que non !


Samuel rougit à cette appellation de Prince Charmant. Il était le prince de Courtney ? Et bah, c’était parfait car il ne voulait d’aucune autre princesse ~
Le sang-pur comprit vite à travers ces mots que c’était une invitation, ou un ordre à rester dormir. Qu’il ne refuserait pas pour le moins du monde. Embrassé tendrement et excité à l’idée de dormir avec la brune, de la sentir à nouveau tout contre, de dormir comme un à ses côtés, Samuel, ne sentit même pas le moment où elle grimpa jusqu’à son oreille lui murmurer sensuelle une proposition indécente qui fit grimper sa température.

« Tu auras tout le temps pour te rincer l’œil et me déshabiller quand on sera aux Sources Chaudes ~ »

La proposition ne put pas mieux faire que de décrocher un sourire à Samuel, devinant bien sûr à quoi cette proposition allait amener bien évidemment. Et c’était loin de lui déplaire comme idée..

_...Alors j’ai encore plus hâte d’être

Il cueillit ses lèvres avec plasir, enivré par ces petits moments de pur bonheur. Le vampire au regard de jade flottait vraiment sur un petit nuage depuis le bal, c’était fou.
Laissé seul dans la pièce. Le brun analysa un peu ce qu’il y avait autour de lui, avant de commencer à se défaire de son costume de bal, petit à petit pour se mettre à l’aise. Au final il finit torse nu et en pantalon, pantalon dont il avait fait disparaître la ceinture évidemment. Félinement il grimpa sur le lit de Coutney et s’y assit de façon très décontracté en attendant qu’elle finisse ses occupations dans la salle de bains.
Ne trouvant pas grand-chose à faire d’autre dans son attente, il commença à observer les peluches sur le lit de la brune. La majorité avait un rapport avec Alice, et il reconnut celle qu’il lui avait offerte qui était exposée et parfaitement mis en valeur.. Il s’en rapprocha et tout joyeux fit un check  avec la petite main de la peluche

_Tu sais que je te dois une fière chandelle, toi ?

Car c’était un peu grâce à elle, qu’il avait pu se rapprocher de son actuelle petite amie même si elle ne le savait pas. Mais bon, il aurait trouvé sûrement un autre moyen peluche ou non. Mais dans cette version de l’histoire, cette peluche était une petite héroïne.
Doucement il finit par s’allonger sur le ventre et commença à jouer avec les peluches de la brune, foutant un peu le bordel avec elles, avant d’en prendre une au hasard et commencer à somnoler dessus se servant comme coussin. En fait, maintenant qu’il était couché, et plus ou moins mis à l’aise vestimentairement, il se rendait compte qu’il était plus fatigué qu’il ne le pensait.. Il s’était réveillé tôt en plus, et puis il était du genre à avoir besoin de beaucoup de sommeil. Il faisait des exceptions juste pour Courtney. Mais il n’en ferait pas pour quelqu’un d’autre, ils ne comptaient pas autant que la brune.
Samuel finit par prendre beaucoup de place sur le lit de Courtney, profitant de la douce fraîcheur de son lit. Et puis, surtout, ça avait son odeur. Ca avait l’odeur de Courtney.. Il ne souhaitait pas s’en décoller. Rien que cette petite caractéristique faisait de ce meuble un lieu magique de repos..
Sentant qu’il s’endormait, le sang-pur se redressa brusquement la peluche à la main en baillant légèrement. Il ne pouvait pas laisser le sommeil le prendre. Il manquerait à sa tâche de Prince de veiller sur sa Princesse. Voyons. Un peu d’énergie

_Ho’ ?
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2483
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Jeu 30 Juin - 13:08


Face à son lit, Courtney fixa son petit-ami entrain de somnoler sur l’une de ses peluches. A le voir ainsi, elle hésitait entre le gronder pour prendre son lapin en guise d’oreiller ou le regarder dormir et se glissait doucement dans son lit pour ne pas le gêner. Mais le brun se réveilla et l’appela, ce qui lui fit vite faire un choix.

_Ho’ ?

« Dis donc, la Belle au Bois Dormant, qui t’as permis de t’endormir, et encore plus d’utiliser mon lapin en guise d’oreiller, hein ? »

Faussement boudeuse, la brune piqua sa peluche des mains de Samuel pour la remettre à sa place avant de grimper sur son lit. Une fois installé, elle ne se fit pas prier pour se rapprocher du brun et prendre son torse musclé en guise d’oreiller. Tout en s’installant confortablement contre lui, Courtney ferma doucement les yeux, s’endormant presque aussi tôt. La journée avait été longue et pleine de rebondissement, elle avait épuisé toute sa force mentale et physique.

~_*_~ (╯°□°)╯︵ ┻━┻  ~_*_~

Comme prévu la veille, Courtney prépara ses affaires pour partir aux Sources Chaudes, prenant un peu plus que le strict nécessaire au cas-où son petit-ami soit pris d’une passion dévorante à son égard et qu’il lui déchire encore ses vêtements. Autant elle s’en moquait un peu, autant elle doutait que Samuel accepte qu’elle se balade avec peu de tissu pour elle parce qu’elle n’avait pas de vêtement de rechange.
Fin prête, l’hybride fit attention de bien prendre les deux billets, avant d’entamer le trajet pour se rendre deux villes plus loin, là où se situait le quartier des Sources Chaudes. Une fois sur place, et comme à son habitude, la brune se chargea de donner les billets afin de récupérer la clef de leurs chambres. Et lorsqu’elle y pénétra, Courtney fut subjugué par le luxe de la pièce. Tout était fait dans la pure tradition japonaise, de la décoration jusqu’aux meubles et inspirait le calme et la relaxation.

« Waah … ! »

Emerveillé, la brune fit le tour de l’endroit, découvrant une grande salle de bain, puis une sorte de terrasse avec un bassin privatisé juste pour eux. Toute excitée, elle revint dans la pièce principale et découvrit deux petits paquets posés sur une table basse, surmonté d’un mot. Curieuse, elle ne se fit pas prier pour le lire.

« ‘Bienvenu cher clients ! Veuillez trouver dans ces paquet deux Yukata offert par la maison que vous pouvez utiliser à votre guise !’ »

En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, Courtney ouvrit le paquet du modèle féminin et le tendit devant elle pour voir à quoi il ressemblait. Bleu nuit, il était parsemé de fleur de différents bleus.

« … Ils sont médium, pour avoir su que la cliente qui venait ici ne mettait que du bleu ? »

avatar
Messages : 357
Framboises : 2194
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Ven 1 Juil - 15:41
<




_Ho’ ?
« Dis donc, la Belle au Bois Dormant, qui t’as permis de t’endormir, et encore plus d’utiliser mon lapin en guise d’oreiller, hein ? »

Samuel fit une moue d’enfant en voyant la peluche lapine lui échapper des mains, perdant sa source d’affection.

_Viens me rejoindre..

Le sang-pur laissa sa petite amie ranger sa peluche, d’un air un peu impatient jusqu’à ce qu’elle décide à s’aventurer sur son lit. Il ne tarda pas à la prendre sous son aile et s’installer confortablement dans le lit pour y passer la nuit. Il dut caresser un peu les cheveux de Courtney avant de s’endormir aussi rapidement qu’elle, fatigué par leur journée.


~_*_~ (╯°□°)╯︵ ┻━┻  ~_*_~

A contrecœur, le brun sut se séparer de Courtney dans la matinée mais pour une bonne cause. Pour préparer ses affaires afin d’aller aux sources chaudes avec elle mais il ne s’embarrassa pas de grand-chose, alors il fut vite prêt à partir et ne fit pas attendre la brune alors qu’ils devaient se rendre deux villes plus loin..

~_*_~ (╯°□°)╯︵ ┻━┻  ~_*_~

« Waah … ! »
_Tu me sors les mots de la bouche

Samuel n’était pas un passionné de déco, mais il dut reconnaître que le lieu où ils étaient actuellement avait une beauté particulière. Et leur chambre le fut deux fois plus, elle était luxueuse majestueuse tout en restant très simple et traditionnelle. Un véritable petit paradis de relaxation. Jamais de sa vie, le brun aurait pu dire qu’il connaissait mieux que cette chambre. En explorant leur lieu de séjour, cela donna beaucoup plus envie à Samuel de venir plus souvent aux sources chaudes. Quant au bassin, placé sur un terrasse complètement naturalisée pour le coup au beau milieu d’un bâtiment. C’était magnifique.

« ‘Bienvenu cher clients ! Veuillez trouver dans ces paquet deux Yukata offert par la maison que vous pouvez utiliser à votre guise !’ »

Interpellé par la voix de Courtey, le brun retourna vers elle la voyant ouvrir un curieux cadeau.. Alors que sa petite amie découvrait l’intérieur de son paquet, Samuel l’enlaça par derrière ne s’intéressant guère au sien, préférant deux fois plus la proximité et l’odeur de sa petite amie.

_Mmh..
« … Ils sont médium, pour avoir su que la cliente qui venait ici ne mettait que du bleu ? »

Le sang-pur jeta son regard sur le yukata de Courtney. A sa couleur et ses motifs, il sourit. Il était splendide, eet il le serait encore plus sur sa petite-amie..

_Je sais pas pour eux mais moi je le suis… je prédis que tu seras magnifique dedans

Le brun sembla réfléchir un instant, si il voulait la voir habillée d'un yukata tout de suite ou non.. La réponse fut pas vraiment positive. Ca pouvait largement attendre..

_Mais tu vérifieras après..

Samuel se nicha dans le cou de la brune tout en resserrant son étreinte. Sensuellement il alla mordiller la lobe de l’oreille de son amie puis la peau blanche de sa nuque.
Doucement il commença à l’entraîner avec lui vers l’arrière, là où se trouvait le onsen qui leur était réservé à tous les deux

_...parce je veux baigner et avec toi
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2483
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Ven 1 Juil - 18:18


« … Ils sont médium, pour avoir su que la cliente qui venait ici ne mettait que du bleu ? »

_Je sais pas pour eux mais moi je le suis… je prédis que tu seras magnifique dedans

Courtney sourit doucement, tournant légèrement la tête pour embrasser le brun sur la joue et ainsi le remercier du compliment. Elle s’attarda alors à plier le Yukata le mieux possible pour ne pas le froisser. Elle le trouvait tellement beau qu’elle n’avait pas envie de l’abîmer, d’autant plus que c’était son premier.

_Mais tu vérifieras après..

« Mmh ? »

La brune gémit doucement, fermant doucement les yeux tandis qu’elle suivait docilement son petit-ami en direction de l’extérieur qui leur était entièrement réservé.

_...parce je veux me baigner et avec toi

« Ooooh ? »

Courtney se tourna doucement afin de faire face au brun, se mettant sur la pointe des pieds afin de l’embrasser, une lueur de malice brillant dans son regard marin.

« Tu veux te baigner avec moi, ou tu veux me voir nue ? »

Délicatement, la brune passa les mains dans son dos pour défaire la robe qu’elle portait, la laissant glisser le long de son corps pour se retrouver bien vite en sous-vêtement. Sans le faire consciemment, elle avait choisis le matin-même de porter l’ensemble qui avait tant plus au brun lorsqu’elle était allé acheter ses sous-vêtements et qu’ils étaient menottés.

« Nee, tu veux pas m’aider ? C’est difficile à détacher ~ »

Avec sensualité, Courtney passa ses mains sur le torse du brun, déboutonnant peu à peu sa chemise pour caresser son torse avec tendresse. D’humeur joueuse, elle se mit sur la pointe des pieds pour mordiller à son tour le lobe de son oreille, mais eut la mauvaise idée de s’appuyer un peu trop sur son petit-ami. Sans s’en rendre compte, elle bascula en avant, emmenant nécessairement le brun avec elle, tombant dans leur bassin privé. L’hybride sortit de l’eau, ses oreilles et sa queue ayant brusquement fait leurs apparitions. Trempée, et ses sous-vêtements devenant transparent, Courtney passa doucement ses mains dans ses cheveux pour se recoiffer un tant soit peu.
Alors qu’elle sentait le regard insistant du brun sur elle, la brune haussa un sourcil.

« Johan … ? »

Puis elle se rendit compte qu’ainsi trempé, elle devait lui être très attirante. Et pour cela, elle ne se fit pas prier pour prendre une position aguichante.

« La vue te plait, darling ? ~ »

avatar
Messages : 357
Framboises : 2194
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Ven 1 Juil - 21:02
<





« Tu veux te baigner avec moi, ou tu veux me voir nue ? »

Un sourire léger sur ses lèvres, Courtney l’ayant bien cerné, le brun fit mine de réfléchir amusé alors que la réponse se lisait déjà dans son regard depuis longtemps.

_Mmh.. Peut-être bien les deux..

Amoureusement il l’embrassa sa brune préférée. Aux yeux de Samuel la proposition était alléchante. Elle le fut doublement lorsque Courtney défit d’elle-même sa robe pour s’afficher en sous-vêtements devant lui, le faisant se mordre les lèvres d’envie.
Il reconnut automatiquement l’ensemble qu’il avait choisi pour elle au magasin de lingerie qui avait provoqué son comportement indécent dans la cabine. C’était mauvais, très mauvais pour « l’innocence » de la brune, il pouvait facilement recommencer, et des milliers de fois.


« Nee, tu veux pas m’aider ? C’est difficile à détacher ~ »


Le brun sentit son corps se pâmer sur toutes les sensations que lui prodiguaient la brune par le biais de ces douces caresses qui le fit vite retrouver à moitié déhabillé et se son attention particulière au lobe de son oreille. Mais il n’eut pas le temps d’apprécier toutes les sensations se trouvant l’instant d’après dans la source chaude déjà chauffée et complètement trempé.. Samuel reçut un vif frisson au contact de la température de l’eau auquel où ils avaient plongé, ne s’y attendant pas. L’endroit où ils étaient tombés n’était pas très profond. Permettant même à Samuel de rester allongé en se tenant sur les coudes pour avoir accès à la surface. L’envie de rire à leur gaffe lui prit, mais disparut très vite une fois que les yeux de jade du brun se posèrent sur un spectacle qui pouvait faire couper court sa respiration de façon très soudaine..


« Johan … ? »
_Haï.. ?


Samuel lui répondit sans pour autant la regarder dans les yeux, son regard préférant dériver sur les parties du corps de Courtney  mi-cachées par la lingerie noire avec un appétit féroce dans le regard.
Redressée sur lui, la brune se mit alors à prendre une position plus que tentatrice pour le pauvre sang-pur de glace qui avait déjà des problèmes de rétention de ses pulsions et fit fièveusement monter son excitation.

« La vue te plait, darling ? ~ »
_Oui beaucoup..

Samuel sourit à la question de sa petite amie et garda ce petit sourire. Est-ce qu’il avait vraiment besoin de répondre. Il passa doucement les mains sur le corps de la brune, presque comme s’il s’agissait d’un trésor qu’il venait de trouver.. Un trésor très aguichant par contre, une fois que le brun se rappela ce petit détail, son esprit en déduit vite qu’il n’allait pas se montrer très sage avec cette hybride qui s’offrait à lui, tous ses atouts mis en valeurs.  

_Viens-la toi

Vivement il se sépara de sa chemise trempée avant de finalement se redresser et amener la brune contre lui d’une prise ferme tout en s’accaparant de ses lèvres. Sans gêne et écoutant surtout ses instincts, le brun caressait le corps de déesse de Courtney dans tous ses aspects. Santos Dios, que ce corps lui avait manqué. Il avait l’impression de se perdre à chaque fois qu’il entrait en contact de cette façon avec elle, mais cette petite perte de conscience était une très bonne chose. Le baiser se rompant, Samuel mordit la lèvre de Courtney avant de se décoller un peu d’elle, passant sa main dans ses cheveux pour éliminer ses mèches rebelles et observer encore une fois sa déesse peu vêtue d’un regard brillant d’envie.

_J’aime beaucoup cet ensemble, mais il ne va pas rester longtemps sur toi, mi amor ~

Avec un regard joueur lancé à la brune, le brun alla déposer des baisers érotiques dans le cou de sa petite amie, qu’il fit suivre jusqu’à son épaule. Pourquoi ? Car lorsqu’il arriva au niveau de la bretelle de son soutien, il utilisa de ses dents pour faire glisser celle-ci le long de son bras

_Après tout c’est interdit

Sur ces mots significatifs,  il désigna la petite insigne qui indiquait l’interdiction de port de vêtements dans l’onsen au loin, parfaitement conscient que même s’il faisait le faux moralisateur, qu’il en portait toujours lui aussi
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2483
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Sam 2 Juil - 9:48


« La vue te plait, darling ? ~ »

_Oui beaucoup..

Courtney frissonna de tous son corps lorsque les mains du brun effleurèrent sa peau, électrisant son plaisir et ses sensations. Les mains de son petit-ami parcourant la moindre parcelle de sa peau lui avait affreusement manqué, ce qui intensifiait ses sensations, comme le fait d’être une hybride vampire-loup, ce qui la rendait naturellement sensible à ce genre d’attouchement.

_Viens-la toi

Gémissante, la brune prolongea le baiser en caressant le torse musclé du brun, laissant des soupirs de plaisir s’échappait de ses lèvres tandis qu’il redécouvrait son corps avec attention. Alors qu’ils n’étaient encore qu’aux préliminaires, Courtney sentit que faire l’amour avec le brun allait être encore plus fantastique que la première fois. Son corps était devenu différent, dans le bon sens du terme, et sa sensibilité était accrue. Entre cette sensibilité, et le manque des mains du brun sur elle, de simple caresse l’électrisait déjà bien plus qu’auparavant.
Même si le baiser était rompu, la brune ne se sépara pas pour autant du brun. Alors qu’il l’observait d’un air envieux, elle caressait son torse avec tendresse, profitant de la douceur de sa peau et de ses abdos dont elle traçait les limites avec ses doigts.

_J’aime beaucoup cet ensemble, mais il ne va pas rester longtemps sur toi, mi amor ~

Courtney esquissa un sourire ravi, soupirant de plaisir aux baisers du brun qui parcourait son cou avant de frissonner de tout son corps en sentant la bretelle de son soutien-gorge descendre lentement grâce à ses dents.

_Après tout c’est interdit

« Mais il faut s’occuper de toi aussi, alors … »

La brune fit doucement descendre ses mains, dans l’idée d’arriver à la ceinture que portait son petit-ami pour ensuite caresser doucement son membre à travers ce qu’il portait. Avec un sourire joueur, et beaucoup plus entreprenante qu’avant, Courtney passa les mains dans son dos pour dégrafer son soutien-gorge et le lancer derrière elle. Seins nus, elle se colla sans gêne au torse du brun, l’embrassa avec passion tandis que ses mains descendaient à nouveau pour caresser son membre.
Délicatement, elle détacha la ceinture du brun et l’aida à retirer son pantalon avant de prendre ses mains pour les poser sur ses fesses, tandis qu’elle s’installait à califourchon sur lui, dans le simple but de l’exciter un peu plus lorsqu’il sentirait l’endroit précis où elle s’était installé.

« Nee … J’arrive pas à l’enlever … Tu veux pas le faire pour moi ? ~ »

avatar
Messages : 357
Framboises : 2194
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Sam 2 Juil - 19:12
<




« Mais il faut s’occuper de toi aussi, alors … »

Alors que le brun recommençait son action de l’autre profil de sa partenaire. Il dut le faire un peu moins fluidement subissant les caresses de la brune qui s’étaient beaucoup plus accentuées et commençaient à descendre à une partie de son corps qui s’était éveillé depuis longtemps. Cette main baladeuse posée sur son entrejambe fit le brun soupirer chaudement de plaisir sentant son membre durcir de plus en plus sous ses caresses érotiques.
Le sang-pur grogna  en sentant les mains de Courtney l’abandonner pour la première fois préférant dégrafer le soutien gorge. Mais ce qui lui permit de découvrir ne regretta pas du tout.
La brune retournant dans ses bras, il la reçut, elle et son baiser passionné avec enthousiasme passant délicatement ses mains dans son dos. Mais le brun se retrouva soudainement à gémir ouvertement alors que la brune qui dominait totalement le baiser continua ses caresses précédentes auquel il pouvait ajouter les mouvements intenables de sa poitrine nue contre son torse. Le corps du sang-pur de glace s’électrisa, excité comme pas possible. C’était beaucoup trop d’un coup là comme ça. Il ne s’y attendait pas. Il allait fondre très vite de plaisir de cette manière, et c’était facilement compréhensible quand il put enfin sortir quelque chose le baiser de rompu.

_Oh putain Ho’…C-c’es...c’est..

Samuel ne finit pas sa phrase, finissant par se calmer voyant sa partenaire s’empresser de l’ôter de sa ceinture et son pantalon, finalement le laissant uniquement, comme elle avec un seul de ses vêtements. Lorsque celle-ci invita ses mains à se poser sur fesses, le brun ne se pria pas et l’aida à se ramener contre lui. Et tandis qu’il commençait à peine à glisser ses mains vers ses cuisses pour toujours plus de caresses ses propres ongles s’ancrèrent dans la peau de son amante sursautant et gémissant soudain dans le cou de la brune surpris et excité par le contact de celle-ci à son entrejambe. S’il n’y avait pas eu leurs sous-vêtements, leurs deux sexes auraient été facilement en contact, la bosse de son boxer était parfaitement lové entre ses cuisses féminines et il le sentait parfaitement, ce qui attisait plus que tout le désir. Celui-ci ôta son visage  de là où il était se mordit la lèvre douloureusement avant d’échapper un soupir rauque de plaisir, cherchant son propre plaisir en se mouvant légèrement  et discrètement pour accentuer encore plus le contact qu’il avait avec la brune

« Nee … J’arrive pas à l’enlever … Tu veux pas le faire pour moi ? ~ »

Enivré par la douleur agréable que provoquait le  poids de la brune sur son sexe, Samuel leva difficilement un regard interrogateur vers sa petit-amie, se demandant alors de quoi elle pouvait bien parler. Mais réussissant à penser clairement, il comprit tout de suite qu’elle désignait le dernier vêtement qu’il lui restait et lui lança un regard lubrique.

_Aah..Mais le problème Ho’ j’ai peur,  si je l’enlève de pas être très sage et de te faire mienne tout de suite..

Doucement, alors qu’ils se cherchaient mutuellement et que la chaleur ne cessait d’augmenter de seconde en seconde à cause du lieu, le brun emmena la brune lovée contre lui vers des eaux plus profondes, toutefois contre le rebord où c’était possible de s’asseoir. sans se passer de faire l’exploration de son corps avec ses lèvres. Le brun qui s’était niché agréablement dans le haut du buste de Courtney, suçotait, mordillait, léchait avidement tout ce qui lui était accès, la cou, la clavicule, la naissance le poitrine de l’hybride. Tout

_Ils ont grave grossis… J’aime beaucoup

L’une de ses mains qui était passée entre le creux de sa poitrine, attrapa sans retenue l’un des seins de la brune et commença à les masser perversement. Il commença à se pencher doucement et atteindre son jumeau rien qu’avec sa bouche. De concert, le sang-pur commença à se concentrer et les boutons de chair de la brune, chacun bénéficiant de deux traitements différents…  L’un coincé entre les va-et-vients et les pincements du majeur et de son index, l’autre goulûment en prise avec la langue et les lèvres du sang-pur qui ne se gênait pas pour les sucer

_C’est sucré en plus…

A peine qu’il eut fait ses impressions que le pervers de brun y retourna.
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2483
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Sam 2 Juil - 22:02


_Aah..Mais le problème Ho’ j’ai peur,  si je l’enlève de pas être très sage et de te faire mienne tout de suite..

« Fais pas l’innocent … Vu ce que je sens entre mes jambes tu en meurs d’envie … ~ »

Insensible à la chaleur du lieu, Courtney avait uniquement chaud à cause de ce que le brun lui faisait subir. Et sa chaleur corporelle ne fit qu’augmenter lorsque Samuel s’amusa à utiliser sa bouche sur le haut de son corps, la faisant frissonner de partout. En proie au plaisir, elle se laissa docilement emmener un peu plus loin, commençant à avoir du mal à ne pas gémir à la moindre attention de son petit-ami. Plus son plaisir augmentait, plus elle devenait sensible à la moindre petite attention. Autant dire que les mains du brun parcourant son corps lui avait affreusement manqué pendant tout ce temps loin de lui.

_Ils ont grave grossis… J’aime beaucoup

« Per- Aaaah … J-johan … »

Incapable de lui répondre, la brune se laissa aller lorsque le brun s’amusa soudainement avec sa poitrine. Incapable de réfréner sa sensibilité exacerbée, l’hybride se mit à gémir de plus en plus, se cambrant peu à peu contre son amant. Rapidement, et sous la délicieuse torture que lui faisait subir Samuel, ses mamelons durcirent, absolument excité par le soin que prenait le brun à s’accaparait de sa poitrine.

_C’est sucré en plus…

« Aaawwn … J-Johan … »

Gémissante, la brune bougea légèrement pour s’installer une seconde fois à califourchon sur le brun. Alors qu’il s’occupait consciencieusement de sa poitrine nue, Courtney prit le soin de remuer peu à peu le bassin juste au niveau de la virilité du brun, afin qu’il craque et décide de la faire sienne.

« Aaah … J-J’en peux plus … »

Les joues rouges par l’excitation, le souffle rapide, et les yeux embrumés de plaisir, Courtney suppliait son petit-ami d’aller au bout des choses. Elle n’en pouvait plus désormais. Elle n’avait plus qu’une envie, sentir le brun venir en elle et l’emmener au paroxysme de son plaisir.

« V-viens en moi … »

Avant sa transformation en louve, Courtney n’aurait jamais été aussi entreprenante et fière de son corps. Son côté loup-garou révélait en elle une certaine confiance en soi, et un bien-être physique et mental qui lui manquait avant. De ce fait, elle se montrait plus sensible et sensuelle qu’auparavant. La timide et docile Courtney avait laissé place à une jeune fille beaucoup plus sexy et bien da sa peau.
Brûlante d’envie, l’hybride attrapa l’une des mains du brun pour la déposer à nouveau sur ses fesses, l’invitant une seconde fois à lui retirer le seul sous-vêtement qui lui restait. Elle voulait être nue contre lui, elle voulait de nouveau ne faire plus qu’un avec lui.

avatar
Messages : 357
Framboises : 2194
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 3 Juil - 18:28
<




« Aaawwn … J-Johan … »

Se délectant des bruits qu’elle émettait, Samuel continua ses actions avec gourmandise au niveau de la poitrine de sa petite amie. Cependant, en sentant sa virilité se faire vicieusement excitée par l’impatience de sa partenaire. Le brun grogna de plaisir au même moment qu’il mordait la chair rosée de Courtney. Dérangé, il leva son regard son regard vers son amante un sourire satisfait aux lèvres de son effet.

_Tu veux quelque chose ?
« Aaah … J-J’en peux plus … »

Samuel caressa les lèvres de la brune, excité par les expressions qu’elle affichait, se perdant sous le plaisir que lui lui donnait et qu’elle s’imaginait recevoir. Très vite, il  n’eut plus très envie de la faire languir de plaisir comme il se plaisait à le faire depuis les dernières minutes. Très vite, il Souhaita juste passer à la vitesse supérieure et combler de plaisir dans tout les sens du terme sa brune préférée..

_Je vois ça , belle impatiente..

Mais il l’était tout autant qu’elle et c’est avec un sourire complice qu’il alla de sa main de libre, s’aventurer par de là de son boxer pour le retirer libérant son érection douloureuse provoquée par son désir pour la brune..
Le brun n’était pas sans remarquer que sa petite-amie était devenue plus entreprenante qu’avant. Peut-être qu’elle ne pensait jamais l’être mais il ne s’était jamais douté qu’elle le deviendrait avec son caractère si particulier. La savoir aussi bien dans sa peau et confiante permettait de rassurer Samuel et le ravir en devinant que dorénavant, il pourrait faire ce qu’il voudrait du corps de la brune.

« V-viens en moi … »
_ A tes ordres ma belle

Un sourire pervers sur les lèvres, le brun ramena la brune à califourchon vers lui, l’embrassant en se délectant de ses lèvres, tandis que les mains de la brune l’incitaient fiévreusement à lui enlever le dernier bout de tissu qui lui restait pour qu’ils se complètent.
Le vampire aux yeux verts ne se fit pas prier et titilla sur l’élastique du sous-vêtement de la brune, cette même main, plusieurs secondes après glissa à travers le tissu, explorant la seule partie du corps de Courtney qu’il n’avait pas touché auparavant. Débutant par le fesser ferme de sa petite amie et arrivant jusqu’à l’entrée de son intimité, caressant ceux-ci. A ce contact, un souffle fiévreusement chaud sortit des lèvres du sang-pur de glace, le faisant frémir d’excitation. Automatiquement Samuel  se décida à abandonner les lèvres et la poitrine généreuse de Courtney dont il accaparait  l’attention pressé de terminer avec ces faux préliminaires alors qu’ils ne désiraient qu’une chose. En usant de sa vitesse vampirique, il fit la brune se retourner vivement et la plaquer de  même manière contre son torse. Ainsi installés, il laissa ses mains s’aventurer sur le corps de la brune alors qu’il mordillait fiévreusement sa nuque. Lentement il descendit vers le bas-ventre de la brune et commença à faire glisser les brides vers ses cuisses et l’aider à le retirer.

Une fois ceci fait, sans attendre, grâce à l’aisance de Samuel dans l’eau, son amante se retrouva violemment accolé contré le rebord de la source chaude. Le brun la rejoignit immédiatement se collant à elle, et enfin depuis longtemps, répondre à leur envie commune qui était la rencontre de leurs deux corps nus.

_..Hope.

Les mains du sang-pur de glace parcoururent avec envie le corps de se petite amie, savourant ce précieux instant et baisant toutes les parcelles de sa peau auquel il avait accès en frémissant d’excitation rien qu’à l’idée de faire qu’un avec elle à nouveau.
Ce n’était plus de la perversité qui brillait dans les yeux verts de  Samuel mais une fougue sans précédent.. Un besoin vital de charnel et animal de posséder la brune aux yeux marins A l’aise dans l’eau, il attrapa fermement Courtney par son bassin  et souleva celui-ci non sans difficultés au niveau de son entrejambe. La tête niché dans son cou baignant de son parfum, il finit par entrer en elle ni doucement, ni violemment mais d’une force à la faire succomber de plaisir et se consumer lui-même de ce même extase.

Gourmand  il quémanda ses lèvres avant de se retirer et recommencer son action un peu plus brutalement. Il répéta ses mouvements avec plus d’intensité à chaque nouveau coup de reins. Créant même au passage des vagues dans le bassin. A chaque fois qu’il entrait  dans la chaude intimité de la brune, le pervers de brun ne pouvait s’empêcher de mordre la lèvre, de soupirer, de gémir de plaisir, le contact sensuel électrisant ses sens et faisant perdre son fil à la réalité. Ce moment, il l’avait tant manqué, tant fait fantasmer que pour un sang-pur de glace, il se sentait brûler de l’intérieur, la chaleur se Courtney et celle de l’eau qui ne cessait d’augmenter n’était pas là pour l’aider à redescendre. Bien vite, Samuel s’agrippa  aux hanches féminines de la brune pour se caler correctement, finalement agacé de se séparer de l’intimité si délicieuse de sa brune et se mit enchaîner des va-et-vients en son intérieur à un rythme bien plus rapide, plus effréné plus puissant et sauvage.


avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2483
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 3 Juil - 20:31


« V-viens en moi … »

_ A tes ordres ma belle

Alors qu’elle sentait l’élastique de sa culotte se faire vicieusement titillé, Courtney grogna légèrement d’impatience, n’en pouvant plus d’attendre. Mais lorsqu’elle sentit les mains de Samuel s’aventuraient à l’intérieur de son dernier sous-vêtement, la brune soupira de plaisir, sentant que le brun allait enfin en venir aux choses sérieuses, et sa pensée se confirma lorsqu’elle changea soudainement de position sous le désir du brun, et qu’elle sentit le dernier morceau de tissu qu’elle portait glisser sur ses jambes.

_..Hope.

Entièrement soumise à son amant, la brune fixa le brun d’un air regard mêlant amour et plaisir. Tout dans son regard représentait les sentiments qu’elle avait pour lui, et l’envie cruciale qu’elle ressentait d’être à nouveau uni à lui. Symboliquement, son regard et son comportement représentaient également toute la confiance qu’elle avait à nouveau pour lui, et qui ne la quitterait plus.
La sensation de la virilité du brun se frayant un chemin à l’intérieur de son corps réussit à lui faire pousser un gémissement de soulagement mêlé à de plaisir. La brune avait oublié à quel point cette sensation lui faisait un bien fou, et la mettait dans un état de bien—être extrême. Chaque coup de reins du brun la plongeait dans l’extase, et lui faisait quémander plus de sensation, toujours plus. Elle ne voulait pas que cette sensation de rêve ne s’arrête, et son vœu s’exauça lorsqu’elle sentit le brun s’installait plus confortablement pour continuer l’union divine de leurs corps.

« Aaawn … J-Johan … Awwn … »

Mêlant soupirs et gémissements, Courtney ne fit rien pour cacher son plaisir, enivrer par les sensations délicieuses que lui faisait éprouver le brun. En proie à un plaisir intense, la brune commença à se cambrer, gémissant de plus en plus fort le prénom de son amant dans un plaisir sans fin.

« J-Johan … C’C’est .. Aaawn … »

Bien vite, le plaisir de l’hybride grimpa en flèche. Alors qu’elle se cambrait à nouveau de plaisir, elle lâcha un long gémissement de plaisir s’échappait de ses lèvres, signe qu’elle avait atteint le paroxysme de son plaisir.

« Aaaah … J-johan … »

avatar
Messages : 357
Framboises : 2194
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 4 Juil - 13:50
<




« Aaawn … J-Johan … Awwn … »

Savourant  orgueilleusement  la répétition de son prénom  qui ravissait ses oreilles entre les gémissements de la brune, Samuel ne se laissa pas prier pour laisser quelques marques rouges sur la clavicule de son amante. Elle n’était qu’à lui désormais, et il ne comptait pas la perdre à nouveau.

« J-Johan … C’C’est .. Aaawn … »

Ravi du plaisir qu’il procurait à la brune. L’excitation de Samuel n’en fut qu’amplifiée. Il se débrouilla tant bien que mal pour avoir le visage de Courtney au niveau du sien et entre deux coups tenta de finir d’un sourire pervers la phrase interrompue de la brune

_..C’est bon peut-être ?

Accentuant de plus en plus ses mouvements de bassins, le sang-pur de glace lâchait des gémissements et soupirs rauque de plaisir au même rythme de sa partenaire répétant même son prénom aussi souvent qu’elle le faisait avec lui. Il caressait pendant, l’intégralité de son corps de ses mains et embrassait tout ce qui lui était accès, mais revenaient vite goûter les lèvres de la brune en manque de celles-ci.
Sentant le paroxysme de plaisir proche et que son amante n’en était pas loin non pluis, Samuel entama ses ultimes vas-et-vients rencontrant précisément les points sensibles de la brune pour l’emmener au septième ciel et lui aussi. Il ne voulaitt pas venir seul, pas sans la brune

« Aaaah … J-johan … »
_Hope … !

D’un râle rauque, le prénom de son amante sortit des lèvres de Samuel alors qu’il connaissait le plaisir ultime. Essoufflé et pour se remettre du moment, le brun se laissa tomber sur la brune, respirant difficilement  dans son cou. Doucement il lâcha son corps et se nicha contre sa poitrine.

Reprenant ses esprits, il se décolla à contre-cœur pour se placer à côté de sa petite amie contre le rebord et plisser les yeux. La buée lui brouillait la vue et s’il n’avait pas sa vision de sang-pur il aurait eu du mal à distinguer leur chambre en face. Il s’en ficha bien vite avant de sourire de son bien-être causé par les bienfaits de l’onsen et de sa petite amie à côté de lui.

_ Je crois que je vais adorer les sources chaudes moi maintenant...

Il souffle un peu subissant les vapeurs et la chaleur de son corps qui avait brusquement augmenté par leurs ébats. Le sang-pur de glace avait belle mine avec son visage tout rouge et le fait qu’il était presque essoufflé.

_Par contre j’ai troop chaud ! C’est inimaginable

Le sang-pur de glace finissant de se plaindre se décolla un peu du rebord pour embrasser sa belle avec amour et retrouver pleinement leur contact corps à corps.. Et il gémit lorsque le contact de sa peau le réchauffa encore plus. Pris dans l’extase du moment, il ne faisait pas réellement attention à la température de sa petite-amie, mais là, plus calme, il sentait qu’elle était plus chaude qu’auparavant et que sa température actuelle répercutait sur la sienne.

_En plus tu fais monter ma température vicieuse

Toute façon avec Courtney dans les parages ou rien que le fait de penser à elle, sa température montait toujours d’un cran, mais l‘avoir nue dans une source chaude contre lui lui faisait fondre les neurones. Il pouvait mourir là, c’était très bien.

_Je t’aime, petite bouillotte
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2483
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 4 Juil - 14:39


Essoufflée et sans la moindre envie de bouger ou de sortir du bassin, Courtney se laissa complétement aller contre le bord, poussant un long soupir de bien-être et de relaxation en fermant doucement ses yeux marins.

_ Je crois que je vais adorer les sources chaudes moi maintenant...

« Ouh le pervers. »

Un sourire léger se forma sur les lèvres de la brune, appréciant la chaleur de l’endroit qui était à parfaite température pour elle. Elle oubliait souvent que le fait d’avoir été transformé par Fire lui avait donné la capacité de maitriser le feu, et donc d’être insensible à toutes fortes chaleurs. Elle n’avait aucunement conscience que la chaleur actuelle pourrait être bien trop élevé pour quelqu’un d’humain ou quelqu’un ne maitrisant pas le même pouvoir qu’elle, et avec l’esprit encore brouillé par les sensations divines qu’elle venait de ressentir, elle n’était pas d’humeur à réfléchir.

_Par contre j’ai troop chaud ! C’est inimaginable

« Mmh ? Il fait bon pourtant … »

Courtney embrassa le brun avec plaisir, avant d’ouvrir brusquement les yeux en l’entendant gémir à son contact. Elle ne comprenait pas tellement pourquoi il avait une telle réaction en la touchant, surtout après ce qu’il venait de faire …

_En plus tu fais monter ma température vicieuse

« Awn. Pauvre chou sensible … »

La brune tira la langue comme une enfant, dans le simple but de taquiner son petit-ami trop sensible à la chaleur.

_Je t’aime, petite bouillotte

« Moi aussi je t’aime, mon p’tit glaçon … »

Pour faire taire toute réclamation du brun, Courtney passa ses bras autour de son cou et l’embrassa avec tendresse pour ensuite se nicher à nouveau contre lui sans avoir toujours la moindre envie de bouger. Avec sa vue de vampire, la brune remarqua leurs vêtements éparpillés autour du bassin, témoin de leurs passions dévorantes l’un pour l’autre.

« Y a une évolution quand même. T’as pas déchiré mes vêtements ! »

Taquine et d’humeur joueuse, la brune tira une seconde fois la langue au brun, comme une enfant. A nouveau, elle ferma les yeux en posant sa tête contre le bord, s’immergeant dans l’eau jusqu’à la base de son cou afin de profiter un maximum de la chaleur relaxante du bassin. Elle ne s’était jamais sentit aussi calme et tranquille qu’en cet instant. D’avance, elle savait que ce week-end lui ferait un bien fou autant pour son couple avec Samuel que pour elle-même. Elle allait pouvoir se débarrasser de la pression de son travail et du fardeau qu’elle portait d’être l’une des représentantes les plus actives pour la paix entre vampire et humain. Mais aussi de l’angoisse d’être seule, puisqu’elle ne le serait plus jamais grâce au brun.
Bien que tranquille dans le bassin, les oreilles de loup de la brune se dressèrent brusquement sur le haut de sa tête sans pour autant que l’hybride ne décide d’ouvrir les yeux. A l’affut, elle écouta la discussion d’un groupe de jeunes filles qui passaient dans les couloirs, et leur sujet attira toute son attention. Au bout de quelques minutes, Courtney se releva doucement, toujours en position assise et fixa son petit-ami avec les yeux brillant de joie, comme une véritable enfant.

« Y a une fête foraine en dehors de la ville ! »

Implicitement, elle lui demandait de venir avec elle à cette fête. Parce que s’il ne voulait pas y aller, elle irait toute seule !

Contenu sponsorisé

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum