Une Naissance, une mauvaise enfance, une Renaissance. Telle est la devise !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant
AuteurMessage
Samuel Johan Mercedes

avatar

Messages : 357
Framboises : 2072
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)

MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   Mar 21 Avr - 11:07

« Parce que je suis amoureuse de toi ! »

_  Tu....tu as des sentiments pour moi  ?
Il s'attendait à tout sauf à cette longue et émouvante déclaration.. Samuel pinça ses lèvres, il sentait des larmes d'émotion se créer dans ses yeux. Il.... il n'en revenait pas de réaliser à quel point il attendait patiemment d'entendre ces phrases venant d'elle.
Dire que ce soir, il venait pour lui dire de partir. De s'en aller tuer ce sang-pur qui lui avait ôté sa vie une bonne fois pour toute au lieu d'errer infiniment dans ces couloirs. Que rien ne la retenait ici, elle se plaignait tout le temps pourtant. Qu'il pouvait se débrouiller seul. Que chaque jour passé ici, était un jour de plus où ce sang-pur se délectait du sang d'autres humains, faisant de nouvelles victimes comme elle. Qu'elle ne serait jamais en paix si elle restait emprisonnée dans cette académie.
Et là, à présent, elle lui balançait qu'elle avait des sentiments pour lui. Chose qui lui pensait, impossible, au vu des circonstances, de ses problèmes,  de son indifférence à presque tout.

Comment ? Pourquoi ? Il ne comprenait pas comment il l'avait pu manquer une chose aussi importante ?

Il libéra ses lèvres de la pression qu’il leur faisait subir. Elles étaient devenues plus roses qu'au naturel à cause de la pression. Ensuite, il se mit enfin à parler, tout en cherchant le regard de Courtney.

_Je suis désolé...

Il marqua un temps de silence. Il ne savait pas quoi dire à présent. Il n'avait qu'une envie, c'était de l'embrasser. Mais il n'osait pas, pas après avoir pratiquement failli s'envoyer en l'air avec Hanae, pas après qu'elle l'ait vu dans les bras d'une autre. Ses yeux avaient parlés pour elle et elle avait dit elle-même, que ça l'avait profondément affecté.

_ Désolé pour ce qui s'est passé lorsque tu étais encore enfant. Désolé pour la manière dont j'ai réagi quand je l'ai appris. C'était méchant, même venant de moi. J'aurais dû être plus compréhensif. C'est horrible ce qui t'est arrivé et encore plus à vivre. J'ai été égoïste.... Désolée pour ce soir, je.... je... ne voulais pas te blesser à ce point. Je ne voulais pas te blesser tout court. Mais je ne savais plus quoi penser.  Je... Ma tête était sens dessus dessous, tu sais... et... peu importe, je suis sincèrement désolée de la façon dont je t'ai traité depuis dimanche jusqu'à présent.

Et c'était vrai, le jeune adolescent s'en voulait terriblement. Il avait les idées claires depuis que Courtney lui avait révélé tout ça et regrettait maintenant tous ces faits et gestes, car s'il avait juste été un peu plus indulgent et moins égoïste. Il n'en serait pas là . Il détourna le regard, honteux de ce qu’il allait dire, préférant les étoiles

_Ce soir, je comptais te dire t'en aller... Je ne voulais plus te voir. Parce que cela me rendait malade que tu t'empoisonnes à vouloir rester ici tandis que tout ce qu'il te fallait pour trouver le bonheur était de retrouver ce sang-pur. Je venais te dire qu'il était préférable que tu partes car je te fuyais, je ne songeais pas un seul instant que tu puisses ressentir quoi que ce soit envers moi, je ne t'en pensais pas capable à vrai dire. En tout cas, tant que tu n'aurais pas réalisé ton objectif.

Samuel déglutit et affronta le visage de Courtney.

_Je voulais fuir le fait de te voir jour après jour sans pouvoir t’atteindre. Je ne supportais plus de souffrir en te voyant partir sans rien dire d'autant plus je ne pouvais rien faire pour t'en empêcher. Je ne voulais pas espérer toute ma vie humaine un possible futur avec toi dans ma vie. Je ne voulais pas t'éloigner de ton bonheur. Je voulais que tu partes pour de bon, parce que je ne peux pas m'empêcher d'arrêter de t'aimer tant que tu traînes dans les parages.
Je t'aime Courtney, plus que tout.


Il se mordit les lèvres avant d'ajouter quelque chose.

_Et j'espère ne pas avoir tout gâché ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Courtney H. Harper
Admin
avatar

Messages : 638
Framboises : 2361
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire

MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   Mar 21 Avr - 11:46



« Parce que je suis amoureuse de toi ! »

_  Tu....tu as des sentiments pour moi  ?

« Oui ! »

Courtney n’avait pas réfléchis à ce qu’elle disait, et si c’était le cas, elle n’aurait certainement pas dit ce qu’elle venait de dire. Alors tandis que Samuel se mordait les lèvres, Courtney détourna le regard en repensant son monologue en tête. Elle avait clairement avoué qu’elle l’aimait. Et quasiment en criant. Gênée, Courtney se força tout de même à affronter le regard de Samuel quand il reprit la parole. Après ce qu’elle venait de dire, elle ne pouvait pas fuir comme elle le fait si bien en général. Elle se devait de rester et d’écouter Samuel, que ces paroles lui fassent plaisir ou non.

_ Désolé pour ce qui s'est passé lorsque tu étais encore enfant. Désolé pour la manière dont j'ai réagi quand je l'ai appris. C'était méchant, même venant de moi. J'aurais dû être plus compréhensif. C'est horrible ce qui t'est arrivé et encore plus à vivre. J'ai été égoïste.... Désolée pour ce soir, je.... je... ne voulais pas te blesser à ce point. Je ne voulais pas te blesser tout court. Mais je ne savais plus quoi penser.  Je... Ma tête était sens dessus dessous, tu sais... et... peu importe, je suis sincèrement désolée de la façon dont je t'ai traité depuis dimanche jusqu'à présent.

Courtney ne dit rien, ne voulant pas couper la tirade de son camarade. Il s’était tut jusqu’à ce qu’elle finisse, alors elle ferait de même pour lui. Elle savait que c’était dur de reprendre après avoir été coupé, surtout pour de tels aveux. Alors elle préférait regarder Samuel et se taire, écoutant attentivement ce qu’il avait à lui dire.

_Ce soir, je comptais te dire t'en aller... Je ne voulais plus te voir. Parce que cela me rendait malade que tu t'empoisonnes à vouloir rester ici tandis que tout ce qu'il te fallait pour trouver le bonheur était de retrouver ce sang-pur. Je venais te dire qu'il était préférable que tu partes car je te fuyais, je ne songeais pas un seul instant que tu puisses ressentir quoi que ce soit envers moi, je ne t'en pensais pas capable à vrai dire. En tout cas, tant que tu n'aurais pas réalisé ton objectif.

Courtney prit une moue surprise. Elle n’aurait jamais pensé que Samuel puisse un jour penser à lui dire de partir. Il est vrai qu’elle se plaignait tout le temps de vouloir partir et d’en avoir marre de partir et que pour se sentir mieux, elle avait besoin de retrouver ce Sang – Pur, c’était vrai. Mais elle n’aurait jamais pensé un seul instant que Samuel veuille la faire partir. Alors sa surprise était réellement sincère.
Samuel affrontant son regard, Courtney fit de même, attendant la suite de son monologue.

_Je voulais fuir le fait de te voir jour après jour sans pouvoir t’atteindre. Je ne supportais plus de souffrir en te voyant partir sans rien dire d'autant plus je ne pouvais rien faire pour t'en empêcher. Je ne voulais pas espérer toute ma vie humaine un possible futur avec toi dans ma vie. Je ne voulais pas t'éloigner de ton bonheur. Je voulais que tu partes pour de bon, parce que je ne peux pas m'empêcher d'arrêter de t'aimer tant que tu traînes dans les parages.
Je t'aime Courtney, plus que tout.


Les joues de Courtney prirent une légère teinte rose. Ses sentiments étaient réciproque … ? Et Samuel l’aimait depuis un long moment de ce qu’elle comprenait. Comment avait – il fait ? Comment avait – il réussit à tout garder pour lui, à rester comme si de rien n’était avec elle ? Il avait du mérite. Il avait tout gardé pour lui, tandis qu’elle, elle avait tout avoué de but en blanc au même moment où elle avait compris être amoureuse de lui. Elle faisait bien pitié à côté de lui.

_Et j'espère ne pas avoir tout gâché ce soir.

« Sombre crétin ! »

A peine avait – elle sortit ça d’instinct qu’elle agrippa le devant de la chemise de Samuel pour poser ses lèvres sur les siennes. Il était idiot de penser avoir tout gâché. On faisait tous des erreurs quand on était tourmenté. Tourmenté, on trouvait n’importe quel moyen pour sortir ses problèmes de l’esprit. Il n’avait rien gâché du tout. Il avait mal agit, il s’était excusé, c’était suffisant pour Courtney.
Stoppant le baiser tendre qu’elle donnait à Samuel, Courtney plongea son regard dans celui de Samuel.

« Idiot. On fait tous des erreurs quand on n’est pas dans son état normal. Comment veux – tu avoir gâché quoi que ce soit ? Tu as fauté, oui. Mais on fait tous des fautes. Je ne vais pas t’en vouloir pour ça. »

Bien décidé à ne pas laisser Samuel fuir, Courtney continua de serrer le devant de la chemise de son camarade dans ses poings en le regardant droit dans les yeux.

« Je ne parle jamais de mon enfance ni de moi, alors je ne peux pas t’en vouloir d’avoir réagis ainsi en apprenant que je te cachais quelque chose d’aussi important. Ca m’a blessé, oui. Mais j’ai mérité ta réaction. J’aurais fait pareil à ta place, si ce n’est pire vu mon caractère. »

Se taisant quelques secondes, Courtney finis par conclure son discours.

« Alors qu’une chose soit clair Johan, tu n’as rien gâché. »  

Se rendant finalement compte qu’elle tenait encore sa chemise dans les mains et qu’elle était assez proche de lui, beaucoup plus que d’habitude, elle lâcha sa chemise en se rasseyant à côté de lui, ses joues prenant une adorable teinte rose difficilement dissimulable au vu de la peau pâle que possédait Courtney.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Johan Mercedes

avatar

Messages : 357
Framboises : 2072
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)

MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   Mer 22 Avr - 23:35

« Sombre crétin ! »

Samuel fut surpris de ces mots. Qu’est-ce qu’il avait fait encore ? Heureusement, il comprit vite que ce n’était qu’une attaque amicale au moment où Courtney déposa un doux baiser sur ses lèvres. Un baiser qui le déconcerta durant plusieurs secondes avant qu’un sourire sot vint se former sur ses lèvres. C’était réel ? Non, il rêvait, ce n’était pas possible.

« Idiot. On fait tous des erreurs quand on n’est pas dans son état normal. Comment veux – tu avoir gâché quoi que ce soit ? Tu as fauté, oui. Mais on fait tous des fautes. Je ne vais pas t’en vouloir pour ça. »

Samuel se mordit la lèvre. Courtney ne se résignait pas à le lâcher. La façon dont elle le regardait, à ce moment était comme l’effet de dix mille poignards dans le cœur, elle ressemblait aussi fortement à lorsqu’elle voulait lui faire la morale, mais bon…. Cela ne l’incommodait pas, au contraire, il pouvait profiter de la sensation de bien-être que lui procurait la proximité qu’il y avait entre elle et lui.

« Je ne parle jamais de mon enfance ni de moi, alors je ne peux pas t’en vouloir d’avoir réagis ainsi en apprenant que je te cachais quelque chose d’aussi important. Ca m’a blessé, oui. Mais j’ai mérité ta réaction. J’aurais fait pareil à ta place, si ce n’est pire vu mon caractère. »
« Alors qu’une chose soit clair Johan, tu n’as rien gâché. »  


Courtney ne lui en voulait pas. Elle se montrait même compréhensive et lui avait accordé son pardon. Samuel ne s’en remettait pas, et à présent rien ne pouvait l’empêcher d’être l’homme le plus heureux du monde. Samuel grimaça intérieurement quand elle se rendit compte qu’elle agrippait un petit peu trop sa chemise et se décida à la lâcher. Il voulut répondre quelque chose mais c’était avant de remarquer sa gêne et une pointe de rose apparaissait sur ces joues. N’ayant jamais eu droit à un si sensationnel spectacle, Samuel craqua et s’empressa d’adresser à Courtney un fougueux baiser. Il n’y avait plus rien à dire.

<<  Hum, hum… >>

Samuel se détacha des lèvres de Courtney, pour affronter la personne qui venait de les interrompre. Oups,… C’était le vieil homme. Qu’est-ce qu’il venait bien chercher par ici ?

<< Excusez-moi de vous interrompre les jeunes mais je ne crois pas que l’école soit très en sécurité avec vous deux traînant dans la forêt. Ais-je tort ? >> demanda-t-il d’un sourire satisfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Courtney H. Harper
Admin
avatar

Messages : 638
Framboises : 2361
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire

MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   Jeu 23 Avr - 0:10



Avouant à Samuel qu’il n’avait rien gâché du tout, Courtney se détacha de lui en rougissant faiblement, finalement gêné d’avoir été autant proche de lui. Elle eut à peine le temps de détourner le regard quelques instants que son camarade au nouveau titre de petit – ami décida de l’embrasser. Non loin d’être contre, Courtney se laissa faire, serrant la chemise de Samuel en gémissant faiblement. Pour une fois dans sa vie depuis maintenant longtemps, elle ne pensait à rien d’autre qu’à l’instant présent, et surtout, elle se sentait bien. Elle avait l’impression d’être sur un petit nuage.

<<  Hum, hum… >>

Le baiser s’arrêtant, Courtney grogna. Qui osait les interrompre dans un tel moment ? Il risquait la mort en faisant ça. Et une mort pas franchement agréable et rapide. Au contraire.
Reconnaissant alors son Oncle, Courtney gonfla les joues comme une enfant en détournant le regard, ressemblant à une enfant pris sur le fait. Maintenant qu’il les avait surpris en train de s’embrasser, il risquait certainement de se donner à cœur joie pour les taquiner.

<< Excusez-moi de vous interrompre les jeunes mais je ne crois pas que l’école soit très en sécurité avec vous deux traînant dans la forêt. Ais-je tort ? >>

« Qui dit qu’on surveillait pas l’Académie en même temps ? On peut faire deux choses en même temps même si on n’en donne pas l’impression. »

Courtney se releva alors, ses joues toujours légèrement roses ainsi que ses lèvres un peu plus colorées que la normale. Elle épousseta le derrière de sa jupe plus par habitude qu’autre chose avant de regarder son Oncle tendre un livre et un cahier à Samuel, qu’elle reconnut aussi tôt.  

<< J’ai trouvé ça par terre. Au vu du nom inscrit c’est à toi, Samuel. >>

« Ah oui ! Je les ai fait tomber tout à l’heure… Tu les as oublié en cours et Chiaki les a pris pour toi mais comme il ne t’as pas croisé il m’a demandé de te les donner. »

Le Directeur fut surpris que sa nièce retienne le prénom d’un des élèves de l’Académie alors qu’elle n’allait jamais en cours et ne parlait jamais à personne hormis Samuel.

<< Chiaki ? Depuis quand retiens tu les prénoms des autres ? >>

« Je l’ai sauvé d’un groupe de la Night Class une fois. Depuis il n’a de cesse de venir me saluer et me parler. Et il est trop gentil pour que je l’envoie sur les roses … Du coup j’ai retenus son prénom. C’rien d’exceptionnel. »

Tirant sur le nœud de son uniforme pour le défaire, Courtney le laissa dénouer autour de son cou tout en arrangeant sa veste avant de hausser un sourcil en voyant son Oncle approchait son visage du sien avec un grand sourire fier de lui. Courtney ne le sentit pas du tout, ce qui la fit reculer d’un pas.

<< Dis - moi Courtney … Si c’est comme ça à toute vos rondes, je vais commencer à douter de tes paroles quand tu dis trouvait ça ennuyant … >>

« U-Uruse ! On fait jamais ça ! C’était la première fois ! Baka OjiSan ! »

Tripe miracle en mois d’une minute, autant dire que c’était rare. Courtney ne s’était pas énervé contre son oncle, ses joues avaient pris une coloration rose un peu plus conséquente et elle avait enfin appelé son Oncle par le statut qu’il avait pour elle. Autant dire que la carapace qu’elle se forçait à porter commençait à s’effriter doucement, laissant une Courtney plus sensible et émotive se montrer.
Finissant par bouder dans son coin comme une enfant, le Directeur se détacha de Courtney pour regarder Samuel en souriant, normalement cette fois.

<< Profitez de votre jeunesse mes enfants. Votre oncle prend le relai pour cette fois. Mais n’abusez pas non plus ! >>

Boudeuse, Courtney regarda son Oncle partir faire le reste de la ronde à leur place. Elle remerciait mentalement son oncle de lui laisser du temps avec Samuel pour être tranquille, mais elle ne l’avouerait certainement pas à voix haute !

« Ah … »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Johan Mercedes

avatar

Messages : 357
Framboises : 2072
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)

MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   Ven 24 Avr - 23:25

Le vieil homme venait de sortir ses deux protégés d'un moment très agréable en débarquant de nulle part. Interrompant le baiser pour faire face à leur Oncle Samuel se mordit la lèvre inférieure. Déstabilisé d'avoir été pris sur le vif.

<< Excusez-moi de vous interrompre les jeunes mais je ne crois pas que l’école soit très en sécurité avec vous deux traînant dans la forêt. Ais-je tort ? >>

« Qui dit qu’on surveillait pas l’Académie en même temps ? On peut faire deux choses en même temps même si on n’en donne pas l’impression. »

Oui bien sûr. Samuel hocha la tête, d'un commun accord avec Courtney.

_ Si on est là, c'est qu'on les surveille de loin. C'est plus efficace. Ils ne nous voient pas et...

Ils ne les voyait pas non plus.... Ca n'aurait sûrement pas été la réponse la plus évidente.  C'est pour cela que Samuel resta quelques secondes la bouche entrouverte, cherchant en vain une réponse qui puisse continuer sa phrase mais rien ne vint.  Il n'aurait pas dû l'ouvrir et laisser Courtney s'en charger. Elle se débrouillait divinement bien, elle. Son Oncle commença à le regarder fixement, haussant un sourcil dans l'attente de la suite de sa phrase. Samuel lui adressa un sourire charmeur puis détourna le regard s'attardant sur autre chose.

_... Qu'est-ce qui sort de votre manteau, ainsi ?

Mais quelle question bidon. On s'en fout. Franchement. Il mériterait vraiment de se frapper la tête contre un mur. Les changements de conversations ne faisaient du tout pas partie de son talent, et les excuses encore moins. Sa trop grande honnêteté lui faisait bien défaut.

<< J’ai trouvé ça par terre. Au vu du nom inscrit c’est à toi, Samuel. >>

Ou pas ? Il avait réussi son coup cette fois. Détourner l'attention de leur Oncle pendant un court instant. Ce n'était pas facile tout le temps. C'est qu'il pouvait être tenace ce Grand Stroumph. Mais une fois corrompu, il passait vite à autre chose. Il n'avait donc plus le besoin qu'on le convainques qu'ils étaient bien en train de surveiller l'Académie.

_Mmmh ?

« Ah oui ! Je les ai fait tomber tout à l’heure… Tu les as oublié en cours et Chiaki les a pris pour toi mais comme il ne t’as pas croisé il m’a demandé de te les donner. »

Samuel se leva hâtivement pour récupérer ce qu'il lui était attitré dans les mains du directeur.

_Mer..

<< Chiaki ? Depuis quand retiens tu les prénoms des autres ? >>

Samuel saisit à son tour les précédentes paroles de Courtney. Ses affaires, elle les avait fait tomber, à ce moment là avec Hanae... Oui il s'en souvenait à présent. Voulant évacuer cet épisode de son esprit, il perdit un moment son regard vers le sol avant de tilter sur la conversation sur laquelle sa camarade et son Oncle était en train de débattre. C'est vrai ça. C'était la première fois que Zoey prononçait un autre prénom que le sien ou e leur oncle ou de ceux qui lui donnaient des missives... Peu importe, elle n'avait jamais prononcé le nom d'un élève. Humain ou vampire.

_ Qui est  Chiaki ?

Qui était la personne, cet élève pour lequel Courtney , accordait-elle plus d'attention qu'à un autre ?

« Je l’ai sauvé d’un groupe de la Night Class une fois. Depuis il n’a de cesse de venir me saluer et me parler. Et il est trop gentil pour que je l’envoie sur les roses … Du coup j’ai retenus son prénom. C’rien d’exceptionnel. »

_Oui ... bien sûr, elle a raison.

Bien évidemment que non. Exceptionnel , ça l'était. Courtney connaissait-elle réellement la signification de ce mot dans le dictionnaire ? Le jeune brun était choqué, même s'il ne laissait rien transparaître. Ceci dit, ça le rendit un peu jaloux. Jusqu'à présent, Samuel était le seul à qui Courtney adressait la parole. C'était son privilège personnel. Mais en même temps, elle avait le droit de parole aux autres, il l'avait toujours encouragé pour ça. Il ne pouvait pas l'en blâmer.

<< Dis - moi Courtney … Si c’est comme ça à toute vos rondes, je vais commencer à douter de tes paroles quand tu dis trouvait ça ennuyant … >>

« U-Uruse ! On fait jamais ça ! C’était la première fois ! Baka OjiSan ! »

Un sourire plaisantin se manifesta sur les lèvres de Samuel. Il adorait quand son Oncle se mettait à embêter sa nièce. D'habitude, elle restait de marbre, agacée, ou lui sortait des répliques sarcastiques pour le calmer dans ses délires, cette fois-ci, elle était toute gênée, rouge pivoine et visiblement embarrassée. Une première dans toute l'histoire de l'humanité. Il ne détachait pas son regard de Courtney, tous ces états d'âmes affichés sur son visage, la rendait plus magnifique qu'elle ne l'était auparavant. Était-ce le fait de s'être ouverte et libérer ses sentiments qui prodiguait cet effet sur elle ?
Le chargé de discipline n'en savait trop rien. Mais cette nouvelle facette, plus douce, était fort à son goût. Elle suscitait fortement sa curiosité, le fascinait et maintenant qu'elle lui avait entrouverte une porte de son coeur il n'allait pas se priver de l'étudier en profondeur, brisant petit à petit chaque chaîne d'une personnalité qu'elle s'était forgée. Afin de la redécouvrir personnellement. Il avait hâte.

<< Profitez de votre jeunesse mes enfants. Votre oncle prend le relai pour cette fois. Mais n’abusez pas non plus ! >>

Le jeune homme ne fit pas très attention au départ du directeur, bien que celui-ci sonna comme un soulagement à ses oreilles. Le vieil homme avait beaucoup plus embêté Courtney ce soir, mais il ne se doutait pas que son tour viendrait plus tard dans la semaine. Et qu'il serait beaucoup plus barbant, étant donné qu'ils possédaient une plus proche relation. Sans plus attendre, il se rapprocha de son amante avant de poser son front contre le sien.

« Ah … »

_ Et ce ne sera pas la dernière fois, je l'espère..

Samuel adressa un petit sourire complice à Zoey avant de destiner un long et doux baiser passionnel.

<< C'était une blague, retourner au travail ! >> entendait-on au loin...

Rraah... Ce fichu vieillard. Samuel rompit le baiser avant de pousser un petit rire exaspéré.. Fiou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Courtney H. Harper
Admin
avatar

Messages : 638
Framboises : 2361
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire

MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   Sam 25 Avr - 0:01



« Ah … »

_ Et ce ne sera pas la dernière fois, je l'espère..

« Dans ce cas – là, nous sommes deux. »

Courtney répondit au sourire complice de Samuel par un doux sourire avant de répondre à son baiser, passant ses bras autour du cou de son camarade pour prolonger le baiser. Autant dire que cette nuit resterait mémorable. Leur relation avait frôlé la fin avant d’évoluer dans un sens complétement différent.

<< C'était une blague, retournez au travail ! >>

Le baiser de rompu, Courtney laissa entendre une voix plaintive, restant tout de même près de Samuel. Elle n’allait certainement s’éloigner de lui maintenant !

« Un jour je vais le frapper lui … Tu crois que j’ai le droit ? »

Elle n’attendait pas réellement de réponse précise et avait plus râler pour la forme qu’autre chose avant de regarder son petit ami dans les yeux d’un air beaucoup plus doux que d’habitude avant de prendre l’initiative de l’embrasser. Instinctivement, Courtney l’embrassa avec une douceur dont elle n’avait jamais fait preuve jusqu’à maintenant avant de rompre délicatement le baiser. Elle sourit alors à Samuel et déposa un baiser sur sa joue avant de le prendre par la main.

« On ferait mieux d’y aller, sinon j’en connais un qui va se faire une joie de se moquer de nous. Surtout de toi parce qu’il l’a pas encore fait d’ailleurs … »

Tirant la langue pour le taquiner, Courtney se détacha de Samuel sans pour autant s’en éloigner et commença à marcher en direction de l’Académie, tenant toujours son camarade par la main sans réellement qu’elle n’y fasse attention sur le coup. Sur le moment, elle était heureuse, sur un petit nuage. Elle ne faisait pas attention au fait qu’elle se montrait beaucoup plus sensible et émotive que d’habitude, mais le fait que sa relation avec Samuel avait évolué en un sens plus que favorable l’excusait bien. Le lendemain, elle se montrerait certes beaucoup moins ainsi, mais une part de la Courtney sensible qu’elle avait montré subsisterait toujours en elle, quoi qu’il arrive.
La ronde de terminée, Courtney rentra logiquement dans la chambre de dortoir qui lui était affilié qu’elle partageait avec Samuel. Elle squatta en première la salle de bain, le temps de faire une douche rapide histoire de et de mettre son pyjama avant qu’elle ne parte se coucher. Et le temps que son camarade ne se prépare à aller se coucher aussi, elle s’était endormie sur son lit, complétement épuisée d’avoir éprouvé autant d’émotion en si peu de temps. Elle serait bien resté éveillé, mais la fatigue émotionnelle qu’elle ressentait avait pris le dessus sur sa volonté et l’avait faite s’endormir rapidement. Seulement, au beau milieu de la nuit, Courtney se réveilla. Elle n’avait pas cauchemardé, elle avait juste la sensation qu’il lui manquait quelque chose pour dormir. Elle se mit en position assise sur son lit et posa le regard sur Samuel, qui dormait sur le lit à côté.
Elle se mordilla la lèvre en réfléchissant. Elle ne voulait pas le gêner pendant qu’il dormait mais … Elle voulait dormir contre lui.
Quelques secondes plus tard, Courtney sortit de son lit et se faufila dans celui de Samuel avant de se nicher contre lui pour s’endormir presque aussi tôt.
Un peu comme quand ils étaient enfants. Mais ils étaient adolescents, presque adulte, et n’étaient plus de simple amis.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Johan Mercedes

avatar

Messages : 357
Framboises : 2072
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)

MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   Ven 1 Mai - 17:05


<< C'était une blague, retournez au travail ! >>

Samuel leva les yeux au ciel, exaspéré. Une minute de paix, c'était trop demander ?

« Un jour je vais le frapper lui … Tu crois que j’ai le droit ? »
<<  Je ne t'empêcherai pas en tout cas >>  lui répondit-il amusé

Elle l'embrassa. D'un baiser exquis. Une telle tendresse était déroutante. Vous transportant. Il lui enlaca la taille et lui répondit alors par la même douceur dont elle faisait preuve. Samuel ne voulait être nulle part ailleurs qu'avec elle. Et que ce moment ne s'achève point...

« On ferait mieux d’y aller, sinon j’en connais un qui va se faire une joie de se moquer de nous. Surtout de toi parce qu’il l’a pas encore fait d’ailleurs … »

Ce baiser était beaucoup trop court .. Il afficha une moue, autant pour cet instant furtif que pour les remarques du directeur qui allaient fuser. Ils finirent donc cette ronde ensemble. En se dirigeant de leur chambre de dortoir, le chargé de discipline ne se priva pas de lui voler quelques étreintes ou baiser furtifs.
Après s'être douché, Samuel se laissa tomber sur son lit, observant sa petite amie qui s'était déjà assoupie dans son propre lit. Samuel se doutait bien que cette soirée, était l'une de ses plus belles, mal débutée mais le final en valait la peine. A partir de cette soirée, tout serait différent ou presque. Sa relation avec Courtney avait à présent franchi une nouvelle étape. Une étape qui l'excitait et l'effrayait ne serait-ce qu'un peu. Avec Courtney, cela semblait être un chemin inconnu qui se déroulait devant lui, il n'avait aucune idée de ce qu'il l'attendait par la suite. Alors même s'il planait dans son paradis personnel en ce moment, et commençait à s'abandonner à la fatigue qui le submergeait il avait quand même un mauvais pressentiment.
______________________________________________________________________

Les rayons du soleil traversant la pièce réveilla peu à peu l'adolescent endormi. Il n'avait pas dormi de nombreuses heures entre la fin de la garde et le début de la matinée... Pourquoi ? Les rideaux. La faute des rideaux. Samuel détestait quand il oubliait de fermer ses rideaux. Fatigué ou pas, il ne pouvait pas continuer à dormir lorsque le soleil s'invitait dans la pièce. Néanmoins, il avait étrangement bien dormi malgré tout. Pendant qu’il retrouvait peu à peu tous ces sens, il se rendit compte qu'il n'était pas seul dans son lit lorsqu’il voulut s’étirer. Intrigué, il se décida à ouvrir les yeux. Il découvrit alors Courtney, qui était recroquevillée contre lui. Hmm..Cela faisait longtemps... Qu'il ne s’était pas réveillé ainsi, trouvant une adorable petite Courtney qui dormait paisiblement à ses côtés… des années même. Il sourit et se mit à lui caresser les cheveux. Il n'y avait pas meilleure façon de se réveiller, cela suffisait largement à égayer sa journée.
Samuel s’apprêtait à essayer de se rendormir, bercé par la chaleur que sa petite amie lui apportait quand on sonna soudainement à la porte. Il décida d’ignorer quelque soit la personne à l’extérieur. Il était censé dormir après tout, et de toute façon il était très bien installé replié contre Courtney. Cependant, la personne en question recommença et demanda également s’il y avait quelqu’un. Samuel reconnut la voix d’Hanae. Il resta un moment sceptique. Qu’est-ce qu’elle pouvait lui vouloir ? Suite aux précédents évènements, il jugea bon d’éviter de revoir Hanae ou que Courtney voie Hanae. Cela la mettrait de mauvaise humeur immédiatement. Embêté, Il se détacha de Courtney pour aller lui ouvrir la porte.

<< Salut !.. Je voulais t’apporter ça >> dit-elle un peu plus froide que la veille en lui tendant un nouveau ben-to
_ Hum.. Hanae écoute… s’apprêtant à refuser la petite boite
<< Ne te méprends pas, j’ai compris que je n’avais ma chance c’est bon. Enfin pour le moment. Quoi qu’il en soit je te suis toujours reconnaissante et c’est le seul moyen que j’ai trouvé pour te remercier donc tiens. A plus tard ! >>

Elle ne lui laissa pas la chance d’en mettre une, elle lui avait posé le ben-to dans les mains et avait filé. Samuel soupira et referma la porte. Celui-ci il ne compterait pas le manger. C’était indécent et de toute façon il n’en avait pas envie. En faites, il ne voulait plus rien avoir avec Hanae maintenant. Elle avait failli gâcher la relation entre Courtney et lui en le détournant. Regardant le bento dubitativement un moment, Samuel prit la ferme décision de jeter ce ben-to à la poubelle avant qu’une certaine personne ne tombe dessus. Malheureusement … Non rectifions. Bien entendu, grâce à sa formidable maladresse naturelle , il glissa et envoya la nourriture valser dans sa chute tandis qu’il avançait vers la salle de bain What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Courtney H. Harper
Admin
avatar

Messages : 638
Framboises : 2361
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire

MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   Ven 1 Mai - 17:52



Courtney dormait parfaitement bien. Bercé par la présence et la chaleur rassurante de Samuel, elle dormait comme elle n’avait jamais aussi bien dormi. Et l’apaisement qu’elle ressentait se voyait grâce à la moue d’Ange qu’elle avait et à sa respiration calme et paisible. Alors quand Samuel lui caressa les cheveux en ayant remarqué sa présence, elle gémit légèrement en remuant, continuant malgré tout de dormir, pas franchement gêné par la lumière du soleil. Certes, à force d’être exposé à la lumière prononcée de l’astre, elle finirait par se réveiller, mais pour l’instant, elle était trop paisible pour vouloir sortir de ses songes.
La sonnerie retentissant inlassablement, Courtney laissa échapper un grognement avant de se cacher sous la couverture, comme une enfant, quand Samuel se leva pour aller voir de quoi il s’agissait. Entendant sans vraiment entendre la discussion, Courtney reconnut une voix féminine qu’elle n’aimait pas beaucoup. Et cela suffit à la mettre de mauvaise humeur. Elle ne faisait même pas attention au contenu de la discussion, elle faisait attention aux tons, rien d’autre. Et le ton qu’employait la fille ne lui plaisait pas forcément. Voire même pas du tout.
La porte se refermant, Courtney tenta de se rendormir, profitant de la chaleur de son camarade qui persistait dans son lit mais en entendant quelqu’un et quelque chose tombait, elle grogna en se réveillant.

« Franchement, je peux pas dormir tranqu-… »

En remarquant une boite de Bento qui n’avait clairement rien à faire ici et qui a priori était tenue par Samuel, Courtney fit la moue avant de grogner une seconde fois, comme un chat mis de mauvaise humeur.

« Dis – moi que ce n’est pas le Bento de la personne à laquelle je pense … »

Clairement agacée, elle se leva en ramassant la boite et en mettant le tout à la poubelle avec un sourire narquois plus pour elle – même qu’autre chose.

« Problème résolu. Maintenant, je me recouche. »

Elle ne cherchait même pas à remarquer la réaction de Samuel ou quoi que ce soit. Il n’avait pas à accepter les boites de Bento de cette fille facile, encore plus pendant qu’elle dort et qu’elle ne le voit pas. Et Samuel n’avait bien sûre pas à se plaindre de ce qu’elle venait de faire, sinon il s’en tirerait avec un regard noir et une Courtney aussi dangereuse qu’un chat sauvage. Alors s’il voulait passer une bonne journée, mieux valait pour lui qu’il ne dise rien ou qu’il approuve son comportement. S’il sortait des « Mais c’est du gâchis ! », il allait passer une très, très, mauvaise journée.
Tandis que Samuel se préparait dans la salle de bain, Courtney se prélassait dans le lit de son camarade, profitant de l’odeur qu’il avait laissé sur les draps et sur son oreiller pour apaiser un peu sa mauvaise humeur. D’ailleurs, elle trouvait que ses sens se développait un peu trop à son goût puisqu’elle entendit quelqu’un approchait de la porte quelques temps plus tard avant même que cette personne ne frappe en la demandant. Et au vu de la douce voix et de l’appellation, elle devina que c’était ce cher Chiaki.
Se levant finalement, elle alla ouvrir la porte en se disant qu’elle avait de la chance de dormir en tee – shirt et en short puisque cela restait acceptable d’ouvrir la porte en étant vêtue ainsi. Elle aurait eu l’habitude de dormir en sous – vêtement ou en nuisette, ç’aurait été une autre histoire.
Ouvrant donc la porte, Courtney sourit légèrement à Chiaki, qui fut émerveillé de voir sa chargée de discipline sourire et qui lui adressa un sourire rayonnant en retour.

« Qu’est – ce qu’il y a, Chiaki ? »

<< Monsieur le Directeur m’a demandé de te donner ça en te disant que cela te concernait et que c’était de la plus haute importance ! Et aussi qu’il ne serait pas là de la journée et que si un problème survient, ce sera à toi et à Samuel de t’en occuper. Il est déjà partie mais il voulait à tout prix te donner ça. >>

« Mmh. Merci ! »

<< Nee, Mademoiselle Harper, tu viendras en cours ? >>

« Peut – être. Peut – être pas. Mais dépêche toi, tu vas être en retard. »

Chiaki s’inclinant pour la saluer, Courtney ferma la porte pour revenir squatter le lit de Samuel sans sa permission –quoi que, même s’il refusait, elle le ferait quand même, elle le fait même tout le temps- après lui avoir adressé un léger sourire. S’installant en tailleur, elle ouvrit le dossier que lui avait donné Chiaki, lisant distraitement jusqu’à ce que sa respiration ne s’accélère légèrement avant qu’elle ne se stoppe tout geste en apercevant une photo jointe au dossier. On y voyait un adolescent de dix-sept ans tout au plus, roux, avec des yeux orangé, souriant comme si de rien n’était. Et bien qu’elle ne l’ait jamais vu sourire avec autant de douceur, il ne lui fallut pas plus d’une seconde pour le reconnaitre. C’était lui, ce maudit sang – pur qui avait tué ses parents sous ses yeux et qui l’avait laissé à demie – morte chez elle.
Ses yeux se portèrent sur la note manuscrite sous la photo, où elle reconnut l’écriture de son Oncle qu’elle lut en chuchotant.

« Fire Handelgott. Il est en ville. Quoi que tu fasses, je te couvrirais pour l’Association. »

Ainsi, son oncle avait décidé de la couvrir si jamais elle allait à sa rencontre. Lisant le reste du dossier, Courtney tomba sur des notes concernant toute les attaques de ce Vampire. Bien évidemment, dans la liste des victimes, il y avait ses parents.
Stoppant sa lecture, Courtney releva la tête vers Samuel qui devait certainement se demander ce qui lui arrivait.

« Le Directeur … Mon Oncle … Il a retrouvé le Sang – Pur qui a tué mes parents et qui m’a mordu. Il est en ville. »

Se levant, elle posa le dossier sur la table de chevet près d’elle et elle commença à chercher de quoi s’habiller. Elle devait y aller, c’était sa seule chance de ne pas devenir un Level E.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Johan Mercedes

avatar

Messages : 357
Framboises : 2072
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)

MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   Ven 1 Mai - 21:39

« Franchement, je peux pas dormir tranqu-… »

Etalé au sol, Samuel se stoppa clignant ses yeux écarquillés et les cligna au moment même ou il fit pris en flagrant délit. Courtney s’était réveillée à cause de son boucan idiot. Il entendait parfaitement sa voix qui résonnait dans son dos.
« Dis – moi que ce n’est pas le Bento de la personne à laquelle je pense … »

<< Euh non non… en faites, il est.. >>

Toujours au sol, il tenta de s’emparer de la petite boîte qui était à peine quelques centimètres devant lui, cependant Courtney visiblement agacée le devança et se fit un plaisir de tout jeter dans leur poubelle. Ouch, elle avait deviné de qui cela venait…Samuel soupira et baissa la tête, ne manquant de s’y cogner.. Aïe

« Problème résolu. Maintenant, je me recouche. »

Bonjour ?
Non. D’accord. La prochaine fois, il claquerait directement la porte au nez d’Hanae, ce n’était pas vraiment son genre ou dans ses principes mais si ça pouvait éviter Courtney de se vexer. Ce serait sûrement une bonne chose !
Tandis que Courtney se rallongeait, Samuel alla se préparer pour la journée de cours en commençant par prendre une douche.

~.

C’est d’une manière négligée que Samuel sortit de la salle de bain, chemise non boutonnée, cravate pendante, cheveux entièrement trempées avec une serviette posée dessus. Il s’était même fait deux boutons en se rasant. Maladresse… encore. Il fut cependant surpris de trouver une Courtney, très bien réveillée, assis en tailleur sur son lit lisant des documents. Il pensait qu’elle s’était rendormie vu qu’elle avait l’habitude dormir la journée.

_ On t’a donné une mission ?

Pas de réponse, elle était visiblement très concentrée sur ces papiers. Ou encore agacée ? Quoi qu’il en soit Samuel continua sa routine et essuya frénétiquement ses cheveux avec la serviette avant de la balancer sur le lit. Il se pencha alors vers le mini-frigo pour se servir une tasse de lait.

« Fire Handelgott. Il est en ville. Quoi que tu fasses, je te couvrirais pour l’Association. »
_Hmmh ?..

Il n’avait pas bien compris ce que Courtney venait de dire, elle avait parlé trop bas. Il se rapprocha d’elle en buvant sa première gorgée de lait

« Le Directeur … Mon Oncle … Il a retrouvé le Sang – Pur qui a tué mes parents et qui m’a mordu. Il est en ville. »
_ C’est vrai !?

Samuel était bouche bée, - notons avec, du lait au-dessus de sa lèvre supérieure – Il n’en croyait pas ses oreilles. C’était fantastique. Cela faisait des années qu’elle le cherchait et voilà, qu’il venait à elle. L’adolescent s’empressa de rejoindre le lit et d’ôter la feuille que Zoey lisait dans ses mains. Il put distinguer un jeune homme roux, aux yeux de feu à peu près de leur âge… ou du moins physiquement, « Fire HandelGott ». Son prénom lui seyait à merveille en tout cas.

_Dis donc, il est plutôt beau gosse, ton grand méchant vampire ! constata-t-il en prenant une deuxième gorgée.

Mais elle s’était déjà levée, se déplaçant dans toute la pièce, manifestement décidée à partir chercher ce sang-pur. Cela ne lui plaisait pas. Il s’inquiétait, cela se lisait dans ses yeux. La simple évocation de cet homme suffisait à avoir un impact émotionnel sur son amie. Qu’est-ce qui se passerait lorsqu’elle se retrouverait en face de lui ? Il pourrait la déstabiliser, voir la provoquer pour la mener à sa propre perte.

_Zoey, attends avant de foncer. Tu es sûre que tu pourras l’affronter toute seule ? Je sais que tu es entraînée, mais ce n’est pas n’importe quel sang-pur. Déjà, le fait même qu’il soit sang-pur le rend dangereux.

Il n’avait pas principalement envie de se mêler de cette histoire. Courtney avait toujours prévu de se charger personnellement de ce salopard comme elle aimait si bien le qualifier mais ça ne le rassurait pas du tout. Il apparaissait de nulle part, juste après qu’elle ait avoué ses sentiments. Et si cette brusque coïncidence n’était qu'un le cadeau d'un mauvais destin, si c'était de là que venait son mauvais pressentiment... S’il la perdait maintenant…Ce serait beaucoup trop dur à supporter. Alors qu’elle passait hâtivement devant lui, il lui attrapa la main, la stoppant dans son empressement.

_N’y va pas Ho’, s’il te plaît… il chercha son regard, ses lèvres pincées, la peur se devinant sur son visage.

_ Tu peux, je ne sais pas… Dire à tonton de s’en charger, Il peut t’apporter une fiole de son sang ou…ou.. ou il te l’amène suffisamment affaibli pour que tu puisse t’en charger sans risques…  Mais je t’en supplie, ne t’en va pas, je ne veux pas..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Courtney H. Harper
Admin
avatar

Messages : 638
Framboises : 2361
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire

MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   Ven 1 Mai - 22:31



_Dis donc, il est plutôt beau gosse, ton grand méchant vampire !

Mais Courtney n’entendit pas la remarque de Samuel, trop concentré à préparer ses affaires pour aller pourchasser ce vampire, afin de trouver un semblant de « vie » bien que la vie éternelle ne soit pas une bénédiction. Elle voyait plutôt cela comme une malédiction, un sortilège du Diable. Comment pouvait – on vivre éternellement en voyant ses proches humains grandir, vieillir, puis mourir tandis qu’on ne changeait pas ? Courtney ne voyait pas l’immortalité comme une bonne chose. Et au vu de ce qu’elle entendait en temps normal, elle devait être une des rares à penser cela, sûrement parce qu’elle était plus que concerné par cela.
Ses affaires en mains, Courtney avait l’esprit complétement vide. Seule une chose résonnait en elle, un sentiment. Le sentiment de pouvoir enfin accomplir sa vengeance, le sentiment de se libérer du fardeau, de la peur qu’elle avait de perdre toute humanité en se transformant en Level E. Son esprit était tellement concentré sur cela qu’elle avait complétement occulté la présence de Samuel. Tout du moins, jusqu’à ce qu’elle le sente agripper son poignet. Ce simple geste suffit à la faire revenir à la réalité et à poser son regard sur son camarade, son cœur se serrant douloureusement en voyant sa moue apeurée.

_N’y va pas Ho’, s’il te plaît…

Ah … Courtney aurait tout donné pour que cette scène ne se produise pas. Avec cette moue, elle mourrait d’envie de changer d’avis, de dire à Samuel qu’elle restait. Mais elle ne pouvait pas. Elle allait devoir le rassurer et il allait devoir prendre sur lui en attendant qu’elle règle ce problème. Il n’y avait aucune échappatoire possible.

_ Tu peux, je ne sais pas… Dire à tonton de s’en charger, Il peut t’apporter une fiole de son sang ou…ou.. ou il te l’amène suffisamment affaibli pour que tu puisse t’en charger sans risques…  Mais je t’en supplie, ne t’en va pas, je ne veux pas..

« Je dois m’en charger seule. »

Courtney ramassa ses affaires qu’elle avait fait tomber en sentant son camarade l’agrippait, puis elle se tourna vers lui, prenant ses mains dans les siennes pour les serrer tout en le regardant droit dans les yeux, d’un air affectueux et déterminé. Elle allait devoir se débrouiller pour rassurer Samuel sur le fait qu’elle soit capable de se débrouillait seule, qu’elle lui reviendrait en un seul morceau et que cette fois, elle se montrerait certainement enfin sous son vrai jour, comme la Courtney sensible et émotive qu’elle avait montré la veille. Le seul problème actuel, c’était qu’elle ne se pensait pas forcément capable de revenir entière, justement. Elle n’avait aucun doute quant à ses capacités de combat, mais elle n’allait pas se battre contre n’importe qui. Elle allait se battre contre le Sang – Pur qui avait changé sa vie. Et elle était consciente qu’une fois face à lui, elle pouvait perdre pied et se laissait manipuler.
Détournant finalement le regard pour réfléchir, Courtney respira un grand coup avant de parler, choisissant ses mots et ses tournures de phrases avec soin.

« M’occuper de Fire c’est … Quelque chose que je dois faire seule. Tu sais ce qu’il m’a fait vivre comme Enfer, même si je ne te l’ai pas raconté en profondeur. Aller le trouver me permettra de tourner la page sur mon passé et de passer à autre chose, de penser à demain au lieu de penser à hier. Je ne peux pas demander à quelqu’un de s’en charger pour moi, tout comme je ne peux pas rester ici en le sachant en ville, sûrement en train de profiter d’innocent. »

Courtney n’avait pas pensé qu’elle pouvait vivre cette scène. Elle s’était imaginé qu’elle aurait pu partir sans rien dire, comme à son habitude, ou faire passer ça pour une simple mission avant de revenir, si jamais elle en était capable, et de révéler sa condition à Samuel. Mais dans ces pensées, elle ne s’était certainement pas dit qu’entre temps, sa relation avec Samuel frôlerait la fin avant d’évoluer dans un sens complétement différent.
Se mordillant la lèvre inférieure en réfléchissant, Courtney reprit son monologue quelques secondes plus tard.

« Johan, je ne te demanderais que deux choses aujourd’hui, et j’aimerais que tu les respectes. Laisse – moi régler cette histoire par moi – même, et n’essaie pas de me suivre. Je n’aimerais pas partir en me disant que tu m’en veux et que tu sois capable de me suivre. Ne vois pas ça comme un reproche, mais tu es ma faiblesse. Si tu me suis, et que tu t’immisce pendant que je suis avec Fire, je ferais plus attention à toi qu’à moi. Et c’est sûrement ça qui pourrait causer ma perte. »

Elle n’entendait pas par – la que Samuel était faible et incapable de se défendre, loin de là. Simplement qu’en le sachant avec elle quand elle sera avec Fire, elle ferait attention à ce que rien ne lui arrive pour ne pas le perdre comme elle avait perdu ses parents. Et c’est certainement ce comportement qui risquait de la tuer.

« Je te promets de revenir entière. En partant ce matin, je te promets de revenir cette nuit, entière, et très certainement plus Vampire qu’Humaine. »

Se détachant finalement de Samuel, Courtney reprit ses affaires dans ses bras pour aller vers la salle de bain avant de reposer son regard sur Samuel, un léger sourire joyeux plus forcé qu’autre chose pour le rassurer.

« Tu n’auras qu’à m’attendre au portail. Je sors et rentre toujours en l’escaladant. »

Rentrant dans la salle de bain, Courtney ferma la porte et fit couler l’eau de la douche pour se laver rapidement. Elle devait se dépêcher, Fire pourrait partir de la ville à tout moment. Et elle ne pouvait s’attarder ni sur ces états d’âmes ni sur ceux de Samuel, même si elle en avait envie.
Après seulement dix minutes, Courtney ressortit et noua sa faux à sa cuisse. Comme d’habitude, elle portait sa robe noire au nœud bleu, et non son uniforme. Mais elle se concentra finalement sur Samuel, le regardant dans les yeux pour connaitre sa réponse. Allait – il la laisser partir librement, ou allait – il refuser ? Dans un sens, comme dans l’autre, Courtney partirait quand même. Seul son état d’esprit durant le combat changerait selon l’avis de son petit – ami d’à peine un jour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Johan Mercedes

avatar

Messages : 357
Framboises : 2072
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)

MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   Sam 2 Mai - 0:50

« Je dois m’en charger seule. »

Hors de question. Il était résolu à ce qu’elle ne devait pas partir. Il agrippa son poignet encore plus fort et lui jeta un regard noir lorsqu’elle se pencha pour ramasser ses affaires. Il ne pouvait pas risquer qu’on puisse la lui arracher comme ça.  Il ne l’acceptait pas

« M’occuper de Fire c’est … Quelque chose que je dois faire seule. Tu sais ce qu’il m’a fait vivre comme Enfer, même si je ne te l’ai pas raconté en profondeur. Aller le trouver me permettra de tourner la page sur mon passé et de passer à autre chose, de penser à demain au lieu de penser à hier. Je ne peux pas demander à quelqu’un de s’en charger pour moi, tout comme je ne peux pas rester ici en le sachant en ville, sûrement en train de profiter d’innocent. »

Il le savait. Oh que oui il le savait. Mais ce n’était pas suffisant pour qu’il puisse se résigner à la laisser partir. Penser ainsi, était plus qu’égoïste, il le savait aussi. A cet instant, il se fichait bien que Courtney tue ce sang-pur ou pas, devienne un vampire ou reste humaine ou à moitié, peu importe. Il l’a voulait avec elle qu’elle soit perturbée ou non. Samuel était quelqu’un de si bon, qui se souciait beaucoup des autres, il les faisait toujours passer avant lui et même si cela signifiait souffrir par la suite. Pourquoi lorsqu’il se contentait d’être égoïste une petite seconde, de demander quelque chose, on le lui refusait. Pourquoi tant d’injustice ?
Croisant le regard de sa petite amie, il baissa les yeux, il ne voulait pas l’écouter..

« Johan, je ne te demanderais que deux choses aujourd’hui, et j’aimerais que tu les respectes. Laisse – moi régler cette histoire par moi – même, et n’essaie pas de me suivre. Je n’aimerais pas partir en me disant que tu m’en veux et que tu sois capable de me suivre. Ne vois pas ça comme un reproche, mais tu es ma faiblesse. Si tu me suis, et que tu t’immisce pendant que je suis avec Fire, je ferais plus attention à toi qu’à moi. Et c’est sûrement ça qui pourrait causer ma perte. »

Non… Samuel secoua la tête, il n’était pas du même avis, il releva la tête et lui répondit aussi déterminé qu’elle

_ Je pourrais aussi t’aider Les risques sont les mêmes dans les deux situations Ho’. Tu ne peux pas le nier. Ce sang-pur peut te déstabiliser, il lui suffit d’une simple seconde d’inattention pour qu’il te découpe la gorge en deux.

Samuel était un chasseur de vampires, pas officiellement, n’empêche qu’il avait suivi le même entraînement qu’eux vu qu’il maniait impeccablement son Bloody Rose. Néanmoins, il avait toujours eu peur des sang-pur, de leur puissance, de ce qu’ils pouvaient faire comme atrocité. C’était une peur enfouie en lui. Même s’il n’avait jamais eu à faire à un sang-pur comme Courtney, il savait que son village avait été abattu par ce genre de créature, le fait que l'on puisse être sans pitié était suffisant pour le terrifier.

« Je te promets de revenir entière. En partant ce matin, je te promets de revenir cette nuit, entière, et très certainement plus Vampire qu’Humaine. »

Il la laissa s’éloigner, le regard dans le vide. Elle ne le laisserait pas y aller de toutes les manières.

« Tu n’auras qu’à m’attendre au portail. Je sors et rentre toujours en l’escaladant. »

Et lorsqu’elle reviendra, si elle revient… elle sera changée en vampire, c’est ça ? Samuel observa Courtney sortir de la salle de bain jusqu’à ce qu’elle pose le regard sur lui. Elle attendait visiblement une réponse de sa part, il fuya ses yeux pendant un instant, ces yeux si bleus qui pouvaient obtenir absolument tout ce qu’elle voulait de lui… Mais pas cette fois. Il se remit à la fixer droit dans les yeux avant de lui adresser la parole d'un ton lent et sans sentiments particuliers, il était glacial.

_Tu as pensé à après ? Et si je ne voulais plus de toi ?Tu auras changé après tout, tu seras un vampire à part entière… Si la Courtney Hope Harper dont je suis amoureux est celle qui est devant moi, humaine. A moitié, mais humaine toujours. Si je ne supportais pas le fait que je vieillisse et que toi… et bien que tu es toujours toi. Est-ce que tuer ce sang-pur en vaut vraiment la peine ? Est-ce qu’il vaut le risque de me perdre ?

Il n’avait pas réussi. Il n’avait pas réussi à la convaincre. Samuel la regarda partir, en buvant le reste de sa tasse petit à petit. Il ne pensait bien sûr pas ce qu’il disait, il aimerait toujours Courtney vampire ou non, ses sentiments ne disparaîtront pas comme ça, ses paroles l’avaient peut-être blessées mais il aurait tout fait pour qu’elle reste. Il finit la dernière goutte de lait… Cela aurait été beaucoup mieux si c’était de l’alcool, il aurait pu y noyer la peine qu’il ressentait. Parce que noyer son chagrin dans du lait.. ce n’était franchement pas le meilleur des remèdes.
Sur les nerfs, il s’habilla convenablement, attrapa sa veste et sortit de la chambre. Il n’allait pas écouter les recommandations de sa petite amie. Il ne pouvait pas rester là à attendre désespérément qu’elle revienne en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Courtney H. Harper
Admin
avatar

Messages : 638
Framboises : 2361
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire

MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   Sam 2 Mai - 11:08



_Tu as pensé à après ? Et si je ne voulais plus de toi ?Tu auras changé après tout, tu seras un vampire à part entière… Si la Courtney Hope Harper dont je suis amoureux est celle qui est devant moi, humaine. A moitié, mais humaine toujours. Si je ne supportais pas le fait que je vieillisse et que toi… et bien que tu es toujours toi. Est-ce que tuer ce sang-pur en vaut vraiment la peine ? Est-ce qu’il vaut le risque de me perdre ?

Courtney eut un rire bref. Elle s’était attendu à ce genre d’argument mais le fait est qu’elle ne croyait pas une seule des paroles utilisé par Samuel, et elle savait qu’il n’ y croyait pas non plus. Il était trop gentils, trop adorable pour penser ça réellement.

« Le fait est que je ne crois pas une seule de ces paroles, et toi non plus. Tu es trop gentil pour penser ça. Et même si c’était vrai, je doute dans ce cas que ce qu’il s’est passé hier soir ce soit passé. »

Samuel partant en étant vraisemblablement sur les nerfs, Courtney le laissa faire sans rien dire tandis qu’elle enfilait ses bottes en silence. Elle comprenait que Samuel ne soit pas d’accord de la laisser régler ce problème seule, mais ne pouvait – il pas réfléchir un peu ? Si elle n’allait pas voir Fire, elle finirait par s’ôter la vie pour ne pas devenir une Level E. Si elle allait le voir, elle avait un risque de mourir tout comme d’avoir la vie éternelle. C’était quitte ou double. Et autant dire qu’elle avait plus de chance de survie pour la seconde option. Quant au fait de voir Samuel vieillir puis mourir tandis qu’elle resterait la même … Elle n’aurait pas d’autre choix que de s’y faire. Se plaindre ne changerait rien, alors autant s’adapter, et c’est ce qu’elle allait devoir faire.
Partant finalement de sa chambre, Courtney se rendit dans la cour vide et escalada le portail avec l’adresse d’un félin pour atterrir sans encombre de l’autre côté avec une pirouette. Les pieds au sol, et hors de l’académie, Courtney regarda derrière elle, comme si elle cherchait à savoir où était Samuel en ce moment – même.

« Désolé, Johan. Mais je ne pouvais pas rester sans rien faire. »

Sur ces paroles, elle partit en courant assez rapidement vers la ville, cherchant astucieusement où se trouvait ce Sang – Pur avant de le suivre le plus discrètement possible, tout du moins discrètement si elle suivait un Humain. Fire était un Sang – Pur, essayer de cacher sa présence serait vain. Alors Courtney se contentait de rester dissimuler tout en faisant comprendre au Vampire qu’elle était là. Et l’un comme l’autre, ils savaient que cela ne s’arrêterait que lorsque qu’ils se seraient confrontés. Courtney remercia alors silencieusement le Vampire de se rendre dans un coin inhabité de la ville, et d’attendre qu’elle sorte de sa cachette.

<< Aller ma belle ! Sors de ta cachette qu’on puisse jouer tous les deux ! >>

Sa voix était identique. En onze ans, le ton de sa voix n’avait pas changé. Les mêmes intonations suaves et mielleuses, le même ton vicieux. Rien n’avait changé. Respirant un grand coup, Courtney sortit finalement de sa cachette et s’approcha de Fire pour se retrouver face à lui, à seulement un petit mètre de distance, sa faux en main.

<< Dis donc … Tu as bien grandis ma chérie ! Tu es si belle … J’ai comme une envie de te mordre encore une fois … Ton sang était délicieux … Et tu sentais si bon … Je me demande si cela a changé … Me laisseras – tu vérifier ? >>

« Rêve ! C’est moi qui vais boire ton sang, pas l’inverse ! »

Et le combat commença. Courtney se retrouva en mauvaise posture quelques secondes, le temps qu’elle se concentre totalement en comprenant les habitudes des attaques de Fire. Passé ce laps de temps, elle fut tout de suite beaucoup plus compétente. Après un temps, ils s’arrêtèrent d’un commun accord silencieux. Fire, le torse entaillé et d’autre blessure, plus légère, sur les bras. Quant à Courtney, elle était plus essoufflée que blessée bien que son sang coulé via une blessure à sa jambe et sur son épaule, mais rien de bien grave.

<< Bon … Amusons nous un peu plus. Si on demandait au gentil petit humain qui t’as suivi de se joindre à nous ? J’aurais préféré régler ça entre toi et moi mais s’il veut tant se joindre à nous, je ne vois pas d’inconvénient … >>

Courtney perdit sa concentration et regarda autour d’elle, paniquée. Et avant qu’elle n’ait le temps d’esquisser le moindre geste, Fire l’agrippa en l’enlaçant par derrière, frôlant son cou de ses crocs, nullement perturbé par Courtney qui essayait de se libérer.

<< Petit humain que je ne connais pas … Sors d’ici ou ta petite chérie va se retrouver sans la moindre goutte de son sang dans son si joli petit corps … >>

« Johan ! Reste à ta place ! »

<< C’est donc Johan son prénom ? Alors je répète. Petit Johan que je connais pas, sors de ta cachette toi aussi. Sinon je tue ta jolie copine. Ou alors je l’emmène avec moi ? Bonne idée tiens … >>

« Ferme – là espèce de vieux pervers ! »

Fire rigola, Courtney grogna. Et tout deux attendirent de voir Johan apparaitre. Bien que Courtney priait intérieurement pour qu’il parte. Mais comme il n’apparaissait pas aussi vite que le souhaitait Fire, le Sang – Pur tint toujours fermement Courtney contre lui, passant un bras autour de sa taille avant d’attraper un de ses bras pour lécher le sang qui coulait de sa plaie, ignorant prodigieusement les plaintes et les insultes de Courtney qui se rappelait de mauvais souvenir en sentant quelqu’un boire son sang.

<< Tu es toujours autant délicieuse, ma chérie … >>

« L-Lâche – moi ! L-Lâche – moi ! »

Sa voix était complétement paniquée et des larmes perlaient au coin de ses yeux.

<< Mmh … Tu es encore plus délicieuse quand tu as peur … >>

Il gémissait presque de plaisir en léchant le sang sur le bras de Courtney qui, elle, paniqué au possible et avait de plus en plus en peur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Johan Mercedes

avatar

Messages : 357
Framboises : 2072
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)

MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   Dim 10 Mai - 15:16

Juste après son départ, Samuel s'était dirigé spontanément vers la ville malgré les recommandations de Courtney. Une fois sur place, il fut décontenancé. Il ne savait plus pourquoi il était là, il avait agit sur ses émotions. Loin de vouloir botter le cul de sang pur, ce n'était pas son intention, ni son travail. En revanche, il avait pris la décison de suivre Courtney, en dépit de ses réticences. Il ne pouvait pas la savoir seule avec ce Fire, c'était bien trop risqué à son goût.
Le problème étant le suivant. Aucune idée de savoir l'endroit où sa petite amie se trouvait en ce moment-même, étant donné qu'il était parti avant elle. Intelligence, quand tu nous tiens. Le brouhaha infernal de la foule n'aidait pas non plus à se repérer.  Samuel allait très rarement en ville, une fois tous les 3 ans peut-être, alors il ne la connaissait pas vraiment.  Voir tous ces vas-et-vient désordonnés le perturbait plus qu'il ne l'était déjà. Le chargé de discipline souffla. La seule chose qu'il pouvait faire à présent était d'observer minitieusement et espérer une chance de voir Courtney. S'il se mettait à sa recherche, nulle doute qu'il se serait perdu dans les quinze prochaines minutes.
Loin de ressembler à quelqu'un de bizarre, planté au milieu du chemin, immobile autour de personnes actives, il se mit à observer chaque mouvement, chaque expression du visage des passants. Jusqu'à ce qu'il se fasse bouculer. En se retournant pour faire face à son interlocuteur qui visiblement continuait son chemin. Il croisa le regard de quelqu'un qu'il reconnût instantanément. Avec un sourire sadique et présomptueux, il regarda le chargé de discipline pendant de longues secondes de son regard sournois, comme s'il savait quelque chose... Fire. C'était lui.  
Apparemment, il ne cherchait point à se cacher, au milieu de toutes ces têtes brunes mal coiffées, sa chevelure rousse était manifestement apparente. Etant dans son dos, Samuel ne l'aurait pas remarqué. Chose certaine, le sang-pur ne l'avait pas bousculé pour rien. Les vampires ne bousculaient personne accidentellement. Ils étaient rapides, ce qui les permettaient d'éviter les altercations avec les personnes indésirables.
Un peu désarçonné par cet accrochage. Samuel saisit pourtant l'opportunité que le sang-pur lui avait offerte, au lieu de se poser des questions inutile et le perdre de vue. S'il le suivait, Courtney devrait se montrer dans les prochaines minutes. Il changea alors de rue, pouvant ainsi le suivre parallèlement..

___________________________________________________________________

Plus le sang-pur s'engouffrait dans la ville, plus les rues devenaient désertes et silencieuses. Samuel ne se sentait pas vraiment en confiance dans ce lieu incconu. Surtout qu'il avait l'impression de tourner en rond reconnaissant des petits détails, comme si cet imbécile s'amusait à le faire tourner en bourrique. L'adolescent se doutait bien que sa présence avait été remarquée depuis longtemps. En revanche, il n'apercevait toujours pas Courtney...

<< Aller ma belle ! Sors de ta cachette qu’on puisse jouer tous les deux ! >>

Ah enfaites, elle était là... Jouant à cache-cache aussi. Samuel ne pouvait pas observer concrètement ce qui se passait de l'endroit où il se trouvait. Il se référait aux voix aux pas, et à quelques fenêtres ou petits passages qui reliaient les rues entre elles. Pour avoir une meilleure vision de la scène, il décida de monter sur un toit tandis que le dialogue débutait..

<< Dis donc … Tu as bien grandis ma chérie ! Tu es si belle … J’ai comme une envie de te mordre encore une fois … Ton sang était délicieux … Et tu sentais si bon … Je me demande si cela a changé … Me laisseras – tu vérifier ? >>

Sérieusement ?  Est- ce qu'il entendait les mots qui venaient de sortir de sa bouche. Cela sonnait limite pervers.  Pervers et insupportable. Rien qu'à sa voix chantante et mesquine, tu comprenais que ce personnage était quelqu'un de détestable qui méritait deux trois claques.

« Rêve ! C’est moi qui vais boire ton sang, pas l’inverse ! »

Dissimulé sur le toit, Samuel scruta le combat qui débutait. Il fut inquiet au tout début, apercevant que Courtney n'avait visiblement pas l'avantage, mais elle s'améliorait petit à petit jusqu'à combattre égal à égale. Samuel sourit, cétait une bonne chose..

<< Bon … Amusons nous un peu plus. Si on demandait au gentil petit humain qui t’as suivi de se joindre à nous ? J’aurais préféré régler ça entre toi et moi mais s’il veut tant se joindre à nous, je ne vois pas d’inconvénient … >>

Merde.  Oh le salaud.

Samuel se mordit les lèvres lorsque sa petite amie ne se mette à paniquer. "Ressaisis-toi, ressaisis.."
Le sang de Samuel ne fit qu'un tour lorsque Fire agrippa sa camarade , les crocs à son cou. La respiration coupée et affolé, il s'apprêtait à sauter du toit pour la défendre, mais c'est ce que le sang-pur attendait et ce serait une très mauvaise idée, cette pensée le stoppa un millième de seconde avant qu'il ne fasse l'irrécupérable. Et pour l'instant, il ne lui faisait rien, si ce n'était que de la terroriser et de l'angoisser encore plus...
Samuel se sentit mal, il ne pouvait pas s'empêcher de s'imaginer ce qu'elle pouvait ressentir en ce moment. Un presque remake de son enfance... Elle devait sortir de son emprise le plus rapidement possible.

<< Petit humain que je ne connais pas … Sors d’ici ou ta petite chérie va se retrouver sans la moindre goutte de son sang dans son si joli petit corps … >>

Samuel ouvrit la bouche pour lui répondre comme il se devait, mais la ferma aussi rapidement. Ce n'était pas le moment de provoquer ce vampire qui pouvait se désaltérer du sang de Courtney dans la seconde qui suivait.

« Johan ! Reste à ta place ! >>

Est-ce qu'il devait l'écouter ? Jusqu'à présent, elle se débrouillait bien, jusqu'à ce que le vampire dénonce sa présence. Elle l'avait prévenu qu'elle risquait de ne pas être en possession de tous ses moyens, dans le cas où s'il l'accompagnait. Il n'avait pas pris ça en compte, et c'est ce qui s'était passé..

<< C’est donc Johan son prénom ? Alors je répète. Petit Johan que je connais pas, sors de ta cachette toi aussi. Sinon je tue ta jolie copine. Ou alors je l’emmène avec moi ? Bonne idée tiens … >>

Non. Le Petit Johan était très bien là où il était et la petite Courtney également. Personne n'irait nulle part avec personne.  Merci.

« Ferme – là espèce de vieux pervers ! »

Quoi qu'il en soit, il n'allait pas obéir à ce sang-pur. Cela le mènerait à sa perte, et à celle de Courtney par la même occasion.
Passant une main sur son coeur pour contrôler son pouls qui était devenu un peu trop rapide. Il distincta au toucher son BloodyRose. Il le sortit le plus silencieusement possible pour que Fire ne puisse pas s'imaginer qu'il était armé. C'est vrai est-ce qu'il avait une tête d'un chasseur se promenant H24 avec le pistolet le plus destructeur pour vampire ? Non, lui était mignon, et ressemblait au mec mignon et desespéré qui avait suivi son amie. N'est-ce pas ? Bon.

<< Tu es toujours autant délicieuse, ma chérie … >>
« L-Lâche – moi ! L-Lâche – moi ! »

Concentré, Samuel se déplaça intelligemment jusqu'à ce qu'il soit correctement placé. Le sang pur, lui offrant son dos, il dégaina son arme. Prit quelques secondes pour bien avaoir la cible dans le champ de tir...
Au moment de presser la détente, il hésita... Et si cela affectait Courtney ? Il n'avait jamais tiré sur une personne en transition. Un coup de fusil suffisait à tuer un vampire de level D, C, voir B selon leur métabolisme, alors un presque vampire...  ? Parce que évidemment, vu leur proximité, le coup de feu avait de hauts risques d'atteindre Courtnet, d'autant plus qu'il était tiré d'une distance assez importante. Assez importante pour que le vampire puisse l'anticiper s'il était moins occupé à profiter du corps de sa petite amie..
Elle était toujours humaine théoriquement, ça ne lui ferait pas grande chose... n'est-ce pas ? Pourvu qu'il ait raison

<< Mmh … Tu es encore plus délicieuse quand tu as peur … >>

Là, c'en était trop, ce con ne prenait même pas la peine de cacher le plaisir que lui procurait l'état actuel de Courtney en plus de son sang. Le coup partit tout seul. Samuel ne pouvait plus supporter ça une seconde.  Sautant ainsi du balcon pour attraper Courtney, le laps de temps que Fire comprenne ce qu'il venait de se passer, afin de s'assurer, que ni lui ni Fire ne lui avait causé aucune blessure...

_Ca va ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Courtney H. Harper
Admin
avatar

Messages : 638
Framboises : 2361
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire

MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   Dim 10 Mai - 16:07



<< Mmh … Tu es encore plus délicieuse quand tu as peur … >>

Le cœur de Courtney battait de plus en plus vite, et elle était certaine que Fire se délectait autant de son sang que des battements affolés de son cœur. Elle oublia momentanément la présence de Samuel, se disant qu’elle allait finalement y passer, et qu’elle ne pourrait tenir sa promesse à son camarade. Mais à l’entente d’un coup de feu, ses pensées noires s’arrêtèrent net. Et avant qu’elle n’esquisse le moindre geste, elle se retrouva libérée de Fire et près de Samuel.

« T-Tu … »

_Ca va ?

Courtney se tut, scrutant Samuel de son regard légèrement embrumé par ses larmes naissantes, se remémorant la scène. Samuel était venu, et venait de la sauver de Fire. Dans d’autre circonstance, elle l’aurait félicité de sa rapidité d’action et de ne pas avoir suivis l’ordre qu’elle lui avait donné. Mais l’heure n’était pas au bilan de la mission, ni même aux remerciements.
Essuyant ses yeux, Courtney s’observa pour regarder ses blessures et hormis les deux blessures causées par Fire un peu plus tôt, elle ne trouva qu’une légère éraflure à l’endroit où la balle de Samuel était passée.

« Oui. Ta balle m’a juste effleurée. »

Sa voix n’avait pas d’émotion particulière. Elle était neutre, et son comportement ne révélait pas non plus de sentiments particuliers. Au vu de sa réaction précédente, Fire savait très certainement qu’elle tenait à Samuel, alors Courtney ne voulait pas lui donnait le plaisir de connaitre la relation qui les liaient. Cela ne le concernait de toute façon pas.

<< Espèce de petit con ! Heureusement que je suis immortel et que j’ai bu du sang de mon adorable humaine … >>

Courtney se baissa pour ramasser sa faux, et posa un regard noir sur Fire. Muette, elle se contenta de faire le référencement des blessures du Sang – Pur, qui se résumèrent au seul tir de Samuel. Celle qu’elle lui avait faite s’était guéris pendant qu’il buvait de son sang. Elle fit claquer sa langue d’un air agacé à cette constatation avant de le faire une seconde fois en voyant Fire prendre un air fier en reprenant sa voix mielleuse qui lui donnait envie de le claquer un nombre incalculable de fois.

<< Oooh ? Tu es de mauvaise humeur ma chérie ? >>

« Mais ferme – là un peu … Je suis pas là pour te faire la discussion. »

Courtney soupira longuement, agacé par le comportement de Fire qui semblait plus s’amuser qu’autre chose. Seulement, le Sang – Pur profita de ce faible moment d’inattention pour se rapprocher d’eux, dans le but de s’attaquer à Samuel, mais Courtney s’interposa à une vitesse surprenante pour le protéger, faisant sourire Fire. Courtney ne comprit alors la raison de ce sourire qu’en sentant un bout de verre l’entailler au ventre. En temps normal, elle l’aurait remarqué et l’aurait évité. Mais Samuel était là, alors elle faisait attention à lui, pas à elle.
Non loin d’être déstabilisé, Courtney s’agrippa à sa faux pour protéger Samuel, sans pourtant attaquer Fire, affaiblis par le sang qu’elle perdait.

« Johan. Rentre. Maintenant. »

<< Ehe … Petit Johan, tu devrais l’écouter. Sinon ce genre de blessure minime, à répétition, lui sera fatal. Et je pourrais l’emmener avec moi pour en faire mon jouet personnel … >>

« Tais – toi … »

<< En temps normal, elle aurait évitée cela. Mais elle fait tout pour te protéger, en s’oubliant. >>

Fire ignorait Courtney, se contenta de fixer Samuel droit dans les yeux, pour le rendre coupable, afin qu’il s’en aille, afin d’énervé Courtney, pour pouvoir « jouer » seulement avec elle. Et pour tenter de le convaincre, Fire enfonçait un peu plus le bout de verre, se disant qu’à un moment Courtney finirait par lâcher sa faux, et qu’il pourrait ainsi l’attraper pour l’emmener avec lui.
Quant à Courtney, l’entaille que Fire approfondissait légèrement, lui faisait perdre peu à peu du sang. Les répercussions de la blessure se faisaient voir assez rapidement. Sa respiration s’accélérait et la manière qu’elle avait de brandir sa faux pour protéger Samuel laissait voir qu’elle en profitait pour s’aider à tenir debout.

<< Alors mon petit Johan ? Choisis - tu la raison en partant ? Ou choisis - tu de rester et de finir par tuer mon adorable Courtney ? >>

Ne voulant pas ouvrir la bouche, sous le risque de gémir de douleur ou de cracher du sang, Courtney se contenta d’un regard noir pour Fire, qui se contenta d’un grand sourire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Johan Mercedes

avatar

Messages : 357
Framboises : 2072
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)

MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   Lun 11 Mai - 16:39

« Oui. Ta balle m’a juste effleurée. »

Ce n'était pas même pas nécessaire de répondre car avant qu'elle le fasse, il l'avait déjà vérifiée de haut en bas . Rassuré de ne pas lui avoir porté atteinte, il lui adressa un faible sourire, on pouvait discerner des traits de joie sur son visage, traits qu'il perdit vite d'ailleurs en entendant la voix du vampire dans son dos.

<< Espèce de petit con ! Heureusement que je suis immortel et que j’ai bu du sang de mon adorable humaine … >>

Le voyant s'approcher en évoquant Courtney, Samuel dégaina instinctivement le Bloody Rose contre le vampire.

_ Justement. Essaie de faire encore un pas... juste pour voir comment tu agonises, crétin.

Samuel menaçait Fire de son Bloody Rose, accompagné d'un regard hostile. Celui-ci pointait le côté gauche du torse du sang-pur. Le coeur pour ainsi dire. A cette distance, impossible de rater sa  cible. Fire était un vampire bien trop vieux pour être abattu avec un simple tir mais il finirait bien par s'effondrer à répétition. Chose à laquelle il espérait ne pas arriver, si Fire devait être tué, ce ne devait évidemment pas être de ses mains.   De toute façon, Samuel tenait à garder les siennes propres le plus longtemps possible, il n'avait jamais tué personne et ne le ferait qu'en grande nécessité. C'est pour cela qu'on lui avait confié cette arme puissante, car il ne l'aurait jamais utilisé à mauvais escient.
<< Oooh ? Tu es de mauvaise humeur ma chérie ? >>
« Mais ferme – là un peu … Je suis pas là pour te faire la discussion. »

L'instant que Samuel pose un oeil sur Courtney, la situation avait complètement changée. Courtney s'était placée devant lui pour contrer une attaque de Fire qui lui était probablement destinée. Lui souriait à pleines dents... Ce salaud avait enfoncé du verre dans le bas de son ventre, le truc le plus coupant qu'il soit et le sang de Courtney commençait à couler de plus en plus abondemment.

« Johan. Rentre. Maintenant. »
<< Ehe … Petit Johan, tu devrais l’écouter. Sinon ce genre de blessure minime, à répétition, lui sera fatal. Et je pourrais l’emmener avec moi pour en faire mon jouet personnel … >>

Impuissant, Samuel ne pouvait rien faire, s'il tentait quelque chose, cela pouvait provoquer le déplacement du morceau de verre, et cela pourrait avoir des conséquences fatales.  Il pinça ses lèvres, très inquiet pour sa petite amie, et d'autant plus agacé par les répliques de Fire.

« Tais – toi … »
<< En temps normal, elle aurait éviter cela. Mais elle fait tout pour te protéger, en s’oubliant. >>

Samuel leva les yeux sur le vampire, rempli d'animosité. Il tentait de le faire culpabiliser ? Est-ce que c'est lui qui avait fait de sa vie en enfer ? Qui lui plante un morceau de verre car ça le fait marrer ? Non. S'il était cinglé, c'était uniquement de sa faute. Que Samuel aurait été là ou pas, il auraît sûrement réaliser les mêmes atrocités voire pire. Alors il pouvait garder ses accusations intérieures pour lui.  
Il n'ignorait pas le fait que sans sa présence, Courtney aurait été plus concentrée mais il ne fallait pas pousser le bouchon non plus.
Samuel reposa son attention sur Courtney, la gêne sur son visage, ses tremblements démontrait qu'elle souffrait. Il n'avait pas d'autre choix de s'en aller. Fire était trop obstiné pour revenir sur son ultimatum... L'adolescent se mordit la lèvre supérieure, regardant ailleurs qui n'était ni Courtney ni Fire, il ne pouvait pas se résigner à s'en aller et laisser Courtney dans cette situation..
Pourtant il y était obligé..
<< Alors mon petit Johan ? Choisis - tu la raison en partant ? Ou choisis - tu de rester et de finir par tuer mon adorable Courtney ? >>
Ce vampire... Il ne l'aimait divinement pas. S'il pouvait lui étriper les entrailles ce serait parfait. Pas que Samuel s'attendait à faire ami-ami avec le sang pur ayant détruit la vie de Courtney. Mais s'il avait été plus du genre froid et calculateur, il aurait beaucoup plus appréciable que ce Fire au sadisme pervers et venimeux comme la peste.

_Va te faire foutre. Cordialement

Sur cet "au revoir", Samuel s'en alla jusqu'à ce qu'il puisse disparaisse du champ de vision du sang -pur. Enfin il ne resta pas très loins jusqu'à ce qu'il ait entendu le morceau de verre s'ôter du ventre de Courtney. Une fois assuré qu'actuellement rien ne le blesserait entièrement, il s'éloigna petit à petit, en espérant grandement que Courtney puisse faire face au vampire toute seule. Perdu dans ses pensées, fut un moment où il fallut remarquer qu'il s'était perdu en chemin en arrivant devant une église. Il n'avait pas vu d'Eglise en arrivant. Ce bâtiment possédait un clocher qui semblait dominer toute la ville. Le chargé de discipline ne perdit pas son temps et monta au clocher pour pouvoir mieux se repérer...
De là haut, on avait une vue splendide. Enfaites cette ville n'était pas si mal.. On pouvait aussi apercevoir l'Académie qui dominait la colline, elle semblait beaucoup plus grande qu'en réalité... Ah... Si seulement les habitants savaient quels genre de personnes la résidaient.. M'enfin, le quartier de cette église semblait bien désert..
Samuel profita pour chercher Fire et Courtney du regard. Par chance, la rue était excellement placée, du fait qu'il en avait une vue complètement dégagée. Il ne s'était pas éloigné tant que ça enfaites.. Personne n'était encore à terre, le combat et le dialogue continuait son cours.
Samuel y vit l'opportunité parfaite de blesser Fire de nouveau et par surprise. La seule contrainte était la distance. S'il lançait un projectile normal, le sang-pur pouvait l'éviter largement, d'autant plus qu'il aurait entendu le son réalisé par la déflagration...
L'adolescent soupira, cela le menait à utiliser son arme d'une autre façon, sa réelle utilisation. Magique. Il observa l'arme dans sa main un long moment avant de prononcer une phrase latine. Aux prononciations de ce mot, le revolver commença à dégager une très très faible lumière blanche, lumière dont émanères plusieurs petits ficelles blanches qui emprisonnèrent son bras. Cette ridicule lumière émise était due à la parcelle puissance magique qui coulait dans ses veines, enfouie en lui. Il l'a possédait depuis toujours sans avoir du se nourrir de quoi que ce soit qui pouvait lui en procurer, et elle se renouvelait toute seule. En effet, pour utiliser cette arme correctement, il fallait posséder de la puissance magique. Le sang de sang pur par exemple était une ressource inépuisable. Jusqu'à présent, les anciens propriétaires du  Bloody Rose avaient été condamnés à se nourrir d'une quantité inconsidérable de sang de sang pur s'ils voulaient pouvoir se défendre correctement. Plus tu possédait de la puissance, plus l'arme était éclatante de lumière et plus les coups devenaient puissants.
Les ficelles quand à elles, étaient la pour puiser le sang de l'utilsateur. C'était le prix à payer pour l'utilisation de l'arme. Chaque tir, drainait ton sang. Plus le coup était puissant plus la quantité drainée augmentait.
Samuel pointa son Bloody Rose vers la zone où étaient placés Fire et Courtney. Une fois la détente pressée. Uune pluie de "missiles"  dont leur chemin étaient tracés par une lumière blanche aterrirent dans la rue.  Il en tira deux successivement. Ces missiles n'étaient pas très puissants en eux-mêmes mais on pouvait être certain que Fire avait été touché une à plusieurs fois.
Samuel se laissa tomber au sol tout en lâchant son Bloody Rose qui fit une chute de plusieurs mètres et s'échoua au pied de l'Eglise, un mal de tête surprenant  s'était fait ressentir du fait qu'il n'était pas habitué à utiliser ce genre d'attaque qui afaiblissait déjà sa constitution.

_Aaah....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Courtney H. Harper
Admin
avatar

Messages : 638
Framboises : 2361
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire

MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   Lun 11 Mai - 19:52



Courtney tenait tant bien que mal sa faux, utilisant toute sa volonté et toute sa force pour pouvoir tenir debout et défendre Samuel le temps qu’il serait là. Seulement, elle sentait ses forces s’affaiblirent peu à peu et priait pour que Samuel parte, qu’il soit sain et sauf, et qu’elle puisse se concentrer à nouveau pour réussir sa mission. Plus Fire provoquait Samuel, plus Samuel mettait du temps à partir, plus elle puisait en elle pour rester debout. Elle était certaine d’une chose : quand Samuel partirait, il y avait neuf chances sur dix pour qu’elle finisse par tomber à genoux et qu’elle soit totalement soumise au bon vouloir de Fire. Elle tenait debout seulement parce que Samuel était là et qu’elle ne voulait pas l’inquiéter, elle tenait debout seulement pour le rassurer et qu’il puisse partir sans se sentir coupable de quoi que ce soit.

_Va te faire foutre. Cordialement

Dans d’autre circonstance, Courtney aurait repris Samuel pour la vulgarité de ses propos.
Silencieuse, elle le laissa partir et sentit le morceau de verre se retirait peu à peu de sa plaie. En titubant, elle recula de quelque pas avant de se servir de sa faux en guise de canne pour pouvoir rester debout. Elle ne voulait pas tomber à genoux devant Fire. Cela ne lui ferait que trop plaisir et il aurait l’impression de l’a dominé. Malheureusement pour lui, Courtney était loin d’être soumise.

« Espèce de … »

Elle ne put finir sa phrase, crachant du sang. Courtney s’essuya alors les lèvres en grognant et prit le temps de se calmer pour reprendre son souffle et rassembler ce qui lui restait de force sous le regard grandement amusé de Fire qui semblait en profiter pour la déshabiller du regard à sa guise.
S’abstenant de parler pour ne pas cracher du sang une seconde fois, Courtney repris le combat contre le Sang – Pur. Seulement, elle n’avait presque plus de force et ses gestes s’en ressentaient. D’agile et rapide, ils devenaient lents et saccadés.

<< Ma chérie … Abandonne ! Tu es beaucoup trop faible ! >>

Courtney s’arrêta, fixant Fire. Sa respiration saccadée, ses membres qui tremblaient, et le sang qu’elle continuait de perdre corroborer à merveille les paroles de Fire. Mais jamais Courtney n’abandonnerait, jamais elle ne déclarerait défaite. Autant pour elle que pour Samuel. Elle lui avait promis de rentrer en vie, et elle comptait bien tenir cette promesse.
Alors qu’elle allait se reprendre, Courtney se retrouva projetait contre un mur à cause de la force d’attaque du tir de Samuel. Elle reconnut immédiatement ce type d’attaque et regarda en l’air, sans parvenir à voir son camarade. Elle reporta alors son regard sur Fire et le vit allongé au sol, affaiblis et dans l’incapacité de se relever. Courtney saisit l’occasion en or qui se présentait et marcha tant bien que mal jusqu’au Sang – Pur. Elle tomba à genoux devant lui et prit le morceau de verre responsable de sa blessure pour couper Fire au niveau du cou, afin de boire son sang.

<< B-Bien joué ma chérie … >>

Mais Courtney l’ignora royalement et apposa ses lèvres sur la blessure qu’elle venait d’infliger. Elle passa d’abord sa langue sur la plaie, puis commença à boire le sang qui coulait de la blessure. Sur le coup, elle ne sentit rien d’autre qu’une sensation de soif qui semblait ne pas vouloir s’arrêter.
Quand elle s’arrêta, elle lécha ses lèvres tout en se relevant et fit quelques pas, nauséeuse. Elle se força à faire le compte rendu de ses blessures, vit qu’elles commençaient à se refermer d’elle – même et ressentit soudainement une douleur aigüe dans tout le corps. Ses sens s’aiguisèrent au maximum en moins d’une seconde, et tous en même temps, lui causant d’effroyable souffrance. La lumière devint trop présente à son goût, le bruit envahis ses tympans à tel point qu’elle souhaita devenir sourde pour ne plus rien entendre, les odeurs – surtout celle du sang, âcre et métallique – s’invita dans ses narines de manière désagréable.

« S-top … S-stop … A-arrêtez … »

Tombant à genoux, Courtney prit sa tête entre ses mains, gémissant de douleur. Tout son corps la faisait souffrir, elle avait l’impression que son sang bouillonnait dans ses veines et qu’elle allait finir par brûler.
Puis tout s’arrêta. Elle ne voyait plus, n’entendait plus, ne sentait plus. C’était le trou noir. Et avant même qu’elle ne réagisse à ça, elle perdit connaissance à même le sol.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Johan Mercedes

avatar

Messages : 357
Framboises : 2072
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)

MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   Lun 11 Mai - 23:00


Samuel se releva tant bien que mal une fois ses maux de tête passés. Il devait resdescendre récupérer son Bloody Rose. Avant tout, il jeta un coup d'oeil à Courtney et à Zoey. Il déglutit, les deux étaient au sol. La peur se fit ressentir dans tout son corps, il ne les avaient pas tout de même pas abattus ! Non, c'était impossible ! Le revolver était censé ne pas avoir d'impact sur Courtney... A moins qu'elle s'était transformée en vampire juste avant les coups de feu... Oh..

-... Merde..

L'adolescent dévala les escaliers à toute vitesse, intercepta son arme en cours de route pour se précipiter vers la zone de combat.
Arrivé à destination, il se rua à côté de Courtney effroyablement inquiet car elle ne bougeait plus d'un pouce.  Il se calma rapidement, constatant qu'elle avait du pouls et qu'elle était encore en vie. Fire, lui, grommelait de ses blessures dans un coin , toujours cloîtré au sol. Samuel ne l'avait pas raté, il pouvait en être fier. Mais ce n'était pas le moment de s'occuper de lui, Courtney était hors-service et vulnérable et il commençait à se faire tard...
Il vérifia l'état de son amie une dernière fois.. Intacte.. Aucune blessure, juste comme évanouie... Il déboutonna le dernier bouton de sa chemise pour vérifier sa récente blessure dans le bas du ventre.. Rien, Une peau parfaitement lisse comme un bébé. Elle avait réussi ! Elle ne risquait plus de tourner level E et de mourir aussi rapidement ! Il était content de savoir cela. Mais il était plus angoissé  sur le fait de comment Courtney allait gérer son vampirisme, son état moral allait en prendre un coup...
Bon, le travail ici étant terminé, il s'empara du corps inanimé de Courtney dans ses bras pour prendre la direction de la colline afin de rejoindre l'Académie juste après avoir jeté un dernier coup d'oeil au sang-pur. D'ailleurs quelques minutes plus tard, il avait déjà disparut..
___________

A l'entrée de l'Académie, se trouvait le directeur, le regard dans le vide.. Comme s'il attendait quelque chose..

_Monsieur ?
_Samu... Oh Mon Dieu.. Que s'est-il passé ? S’exclama-t-il en apercevant le corps de sa nièce inerte
_Elle est juste évanouie... après s'être transformé en vampire...
_Oh.....Je... Euh...... Waouh... Je m'y attendait un peu mais c'est dur à se faire à l'idée que votre petit bébé se soit métamorphosé.

Petit bébé ?

_Euh oui, en effet... Vous m'excuserez, mais je dois y aller.
_Elle sera installée à la Nigth Class dès demain ! Tu lui charges de lui dire hein ?!

Hein..Quoi  ? Est-ce qu'il se foutait de sa gueule ou bien.... Peu importe, l'adolescent continua son chemin comme s'il n'avait rien entendu.
_____________

Samuel avait prit le temps de dîner, de se doucher, s'habiller, de réfléchir à tout et à rien.. tandis que Courtney était allongée, bien au chaud dans son lit. Il attendait patiemment juste assis à côté d'elle , refusant qu'elle se réveille seule . Il ne voulait pas qu'elle se perde dans des pensées négatives, déboussolée ou pire qu'elle pète un plomb à cause de sa nouvelle condition. En attendant, il regardait attentivement un film de leur petite télé en noir et blanc. Pour une fois que les antennes marchaient. C'était rare ici, vu qu'ils étaient situés en altitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Courtney H. Harper
Admin
avatar

Messages : 638
Framboises : 2361
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire

MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   Lun 11 Mai - 23:30



Inerte, Courtney n’eut aucune réaction quand Samuel arriva d’un air précipité près d’elle ou même quand il prit le soin de vérifier la blessure à son ventre. Son organisme qui se modifiait la faisait tellement souffrir que son esprit s’était de lui – même mis en veille pour ne pas qu’elle soit consciente de ses douleurs. Alors, actuellement, elle était comme une poupée inarticulée. Consciente de rien, vulnérable, et soumise au bon vouloir de la personne qui s’occupe d’elle. Et heureusement pour elle, ce fut Samuel qui prit soin d’elle, et non Fire qui l’aurait certainement emmené dans un endroit perdu pour en faire son jouet personnel.
Inconsciente, Courtney se laissa porter par Samuel, n’ayant aucune réaction de n’importe quel ordre lors du trajet ou même lors de la rencontre avec son oncle. Son corps était là, mais son esprit était plus que tout absent du moment, perdu dans les limbes de son inconscience, à attendre que la transformation s’achève pour revenir « à la vie ».
Allongée dans son lit, Courtney était complétement inerte, comme morte. La seule chose qui indiquait qu’elle vivait était sa poitrine qui se soulevait à chacune de ses respirations, bien que faible. Puis, au bout de longues heures, elle sembla revenir peu à peu, serrant les draps dans ses poings en remuant légèrement.

« O-OkaaSan … O-OtouSan … »

Puis elle se calma aussi tôt, sans se réveiller. Inconsciemment, elle cauchemardait, mais son esprit s’acharnait à ne pas la réveiller et à ne pas vouloir qu’elle se rende compte de quoi que ce soit pour ne pas qu’elle devienne folle ou qu’elle déprime. Alors par moment, elle remuer légèrement, appelant ses parents en chuchotant, ou s’excusant sans raison apparente. Mais malgré ces légères réactions, elle ne sembla pas prête à reprendre conscience.
Au beau milieu de la nuit, les sens de Courtney lui revinrent peu à peu, de même que sa conscience. Sans bouger, elle commença par sentir l’odeur ambiante, et sut- sans savoir vraiment comment- que Samuel était présent, près d’elle. Puis elle entendit le son de la télé et devina qu’il avait du –ou devait- l’a regardée.
Sa conscience bel et bien revenue, Courtney ne souffrait plus. Elle était fatiguée, avait envie de dormir et de se nourrir, mais elle pré sentait qu’elle devait se réveiller pour rassurer son camarade.
Alors, elle se redressa légèrement de sur son lit en battant des paupières avant de les ouvrir complétement. Seulement, ces yeux n’était plus bleu marine. L’iris était rouge, et sa pupille était fendue, comme si elle avait des yeux de chat.

« J-Johan … ? »

Toussant à cause de sa voix enrouée, Courtney réitéra son appel, d’une voix un peu plus forte, et plus claire.

« Johan … ? »

Curieuse, Courtney regarda autour d’elle et remarqua le moindre détail de la pièce. Que ce soit la légère couche de poussière sur certains meubles, le reflet pâle de la lune sur les meubles, le papier peint très légèrement décollé … Tout s’affichait en elle avec une clarté et une précision sans limite.
A ce moment – là, tout lui revint en mémoire. Le combat, le sang de Fire dans sa bouche, la douleur …

« Je ne suis plus Humaine. Je suis un Vampire. »

Sa voix ne reflétait rien d’autre que de la curiosité enfantine. Rien de malsain, de déprimant ou même d’agacer. Elle était purement et simplement curieuse sur la façon dont elle allait maintenant vivre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Johan Mercedes

avatar

Messages : 357
Framboises : 2072
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)

MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   Dim 24 Mai - 16:40

La télé, c'était ennuyant. Les programmes télés étaient d'une débilité et d'un irréalisme sans fin. Comment pouvait-on regarder des imbécibilités pareilles. De plus c'était en noir et blanc et d'une qualité à vomir. Invention de l'homme à la con. A force de fixer l'écran , les yeux de Samuel en étaient devenus humides et roses , en plus de la fatigue de la journée qui se faisait ressentir. La télévision, le jeune homme la regardait rarement, seulement quand il n'avait rien à faire, mais ce n'était pas à son goût. Tellement pas à son goût que cela le faisait sombrer dans le monde des rêves..

« J-Johan … ? »
_Mmh..?

Adossé contre le mur et à moitié endormi sur le sol, Samuel répondit à l'interpellation de son nom par un murmure tandis qu'il divaguait vers le sommeil. Mais, des toussements de toux le fit réagir rapidement le faisant sursauter, en relevant la tête pour poser un regard sur Courtnney il ne manqua pas de se cogner la tête avec sa maladresse infantile....

_Ayayaïe...

« Johan … ? »
_ Ho ?...

Samuel s'empressa de remonter sur le lit de Courtney qui sortait de son mini-coma.

_Oh Dieu merci, tu reviens à toi

En passant une simple caresse sur sa joue, il constata que Courtney était bien ailleurs.. Comme un bébé de quelques jours, elle scrutait le monde qui l'entourait avec attention et curiosité de le découvrir. Samuel se doutait que rien que d'ouvrir les yeux avait provoqué un changement. Les sens des vampires étaient sur-développés, on devenait sensible au monde entier, vue, ouïe, toucher,odorat etc..
Alors il resta silencieux, pour lui permettre de différencier et observer ces nouveaux aspects. Elle ne semblait ni effrayée, ni sur les nerfs, ni sur le point de s'effondrer, juste calme et tranquille.. un chouïa déboussolée mais aucune émotion négative ne se dégageait d'elle...

« Je ne suis plus Humaine. Je suis un Vampire. »

_Hé ouais...Bienvenue dans le monde des morts-vivants Ho'...

Vu qu'elle le prenait assez bien, Samuel joua sur l'humour. A vrai dire, il était plutôt content. Sa petite amie ne courait plus le risque de se transformer en un incongru abominable monstre qu'était un Level E. Il adressa un sourire affectif à Courtney.

_Est-ce que ça va  ? Tu as besoin de quelque chose ?

Il lui prit la main.  Légèrement anxieux. La toucher, l'avoir à ses côtés le réconfortait. Elle allait bien, mais cela n'empêchait pas qu'il avait sans cesse peur qu'un malheur s'abatte. Même maintenant, alors qu'elle était proche de lui et à l'abri de tout danger. Anxieux aussi, pour lui-même. Est-ce qu'il saurait côtoyer un vampire jour et nuit ? Ce n'était pas une expérience qu'il avait déjà vécue. Il aimait Courtney plus que tout, mais des fois, les changements pouvaient révéler d'autres facettes qu'on ne se connaissait pas ou chez l'autre. Enfin bref, Samuel avait peur de tout. Lui même était persuadé de se prendre la tête pour pas grand-chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Courtney H. Harper
Admin
avatar

Messages : 638
Framboises : 2361
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire

MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   Dim 24 Mai - 19:00



« Je ne suis plus Humaine. Je suis un Vampire. »

_Hé ouais...Bienvenue dans le monde des morts-vivants Ho'...

« Techniquement, je ne suis pas morte. Mon cœur bat toujours. »

Toujours un peu perdue, Courtney esquissa malgré tout un léger sourire. C’était une étrange sensation pour elle, que de se dire qu’elle était une Vampire, et non plus une humaine. Elle respirait et sentait son cœur battre alors qu’elle n’avait pas l’impression que ça lui serve à quelque chose. Alors, intriguée, elle posa la main sur sa poitrine, au niveau de son cœur, pour le sentir battre.

« C’est bizarre … Mon cœur bat mais j’ai pas l’impression que ça me soit utile … »

Elle était comme un peu ailleurs, mais ça restait un comportement compréhensif. Le changement de son organisme là rendait un peu rêveuse et absente, sans pour autant qu’elle ne sache pas où elle soit. Et même si elle n’aurait pas remarqué, le simple fait de savoir Samuel avec elle là rassurait et lui faisait savoir qu’elle était en sécurité. Alors actuellement, elle était un peu paumée, mais elle faisait attention aux présences alentours.

_Est-ce que ça va  ? Tu as besoin de quelque chose ?

« Mmh ? Non. J’ai juste besoin de somm- … »

Courtney ramena la main à sa bouche en gémissant légèrement de douleur. Ses crocs étaient sortis, elle ne l’avait pas sentis, et elle s’était légèrement fendue la lèvre. Mais bien évidemment, la blessure se referma aussi tôt. Bénis soit le don de guérison automatique.
Courtney retira la main de sa bouche en soupirant, rigolant nerveusement.

« C’pas pratique des canines pointues … »

Sentant soudainement une odeur de sucre attirante, Courtney sniffa l’air en direction de l’odeur, se rapprochant de Samuel sans le savoir. La tête dans le creux de son cou, Courtney ferma doucement les yeux reniflant doucement l’air.

« Tu sens bon … »

Ses crocs sortirent d’eux – même. Mais au moment où elle effleura le cou de Samuel se ses canines, elle se rendit soudainement compte de ce qu’elle faisait et elle recula vivement au fond du lit, pour s’éloigner le plus possible de son petit – ami. Les mains sur ses lèvres, elle fixa Samuel d’un air choqué avant de finir par se mettre à sangloter.

« J-Je suis désolé … J-Je v-voulais pas … J-Je … »

Coupable, elle se recroquevilla sur elle – même en sanglotant. Elle avait faillis mordre Samuel, sans même s’en rendre compte. Si ses esprits ne lui étaient pas revenus, elle aurait certainement bu le sang de Samuel, sans sa permission. Elle ne comprenait même pas pourquoi elle avait soudainement été attirée par son odeur, elle n’avait même pas sentis qu’elle avait envie de sang. Autant dire qu’elle allait devoir apprendre à maitriser ses instincts de vampire pour ne pas s’en prendre à toutes les personnes dont elle trouve l’odeur attirante.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Johan Mercedes

avatar

Messages : 357
Framboises : 2072
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)

MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   Dim 24 Mai - 21:34

« C’est bizarre … Mon cœur bat mais j’ai pas l’impression que ça me soit utile … »
_Est-ce que ça va  ? Tu as besoin de quelque chose ?


A peine avait-il posé cette question, qu'elle  venait de se blesser les lèvres avec ses canines.  Affolé, Samuel s'apprêta à se lever pour aller chercher de quoi soigner cette minime blessure. Mais ce fut inutile, vu que celle-ci se referma d'elle-même aussi vite qu'elle était apparu. Le chargé de discipline lâcha un soupir puit eut un rire bref. Il avait oublié cette particularité.. C'est bon elle irait bien, il fut de suite moins inquiet pour elle se laissa paraître plus enjoué.

« C’pas pratique des canines pointues … »
_ Dis pas ça, moi j'aurais adoré. Je sais même pas manger de la viande rouge !...Sauf si elle est très tendre, je sais pas déchirer le plus petit nerf. C'est super pratique ! Enfin, non ça ne l'est peut etre pas maintenant vu que tu mangeras sûrement plus de viande de ta vie donc... bon c'était pas vraiment une bonne raison..hein ?Ah, et aufaites, notre Oncle compte t'inscrire à la NightClass le plus tôt possible. Tiens voilà encore quelques chose de pratique, tu pourras le menacer de le vider de son sang s'il ose faire ça... Dire qu'il n'a même pas eu le....

Il continuait à parler, à parler, sans pour autant sortir quelques chose de pertinent. Il parlait juste, pour le simple fait de parler qu'il ne se rendait pas compte que que chaque seconde de son monologue, Courtney se rapprochait de lui.

_Et c'est ainsi que je suis....
.« Tu sens bon … »


L'adolescent stoppa net son monologue prenant conscience de la situation. Elle avait besoin de sang, bien sûr. Il aurait dû s'en douter. Il ne s'y attendait, pris par surprise, il se mit à paniquer Durant ses secondes d'inattention, Courtney s'était nichée près de sa nuque. En temps normal, il aurait pris ça comme un geste affectif mais là ce n'était pas pareil... Cette proximité était plus angoissante que amicale. Et ce parcequ'elle était sur le point de planter ses canines dans son cou. Les battements de coeur du chargé de discipline commencèrent à battre de plus en plus vite et tambouriner de plus en plus fort que sa respiration en fut coupée. Effrayé à l'idée de se faire mordre. En position de proie face à son prédateur à attendre que ça prenne fin.

Il était chasseur apprenti, il savait comment agir dans cette situation, mais voilà.. c'était Courtney... Il n'avait pas le courage, ni l'envie de l'empêcher à faire quoi que ce soit... Si cela lui permettait de se sentir mieux. Si c'était elle, il n'y avait pas de soucis. Alors il resta muet, la laissant faire. Mais la crainte était là.. Conséquence, au moment  où il sentit les canines du vampire effleurer sa peau, Samuel eut un sursaut changea bien vite sa décision craignant pour sa vie d'humain.  L'instinct de survie était trop fort.. Il ne voulait pas... non... par pitié..
Il voulut dire quelquechose, mais rien ne sortit, rien à faire..
_...

Samuel ne sut pas si finalement il avait pu dire quelque chose où si elle s'était rendue compte d'elle-même de son acte. Mais le fait qu'elle s'éloigne eut l'effet d'un intense soulagement. Il retrouva une respiration, bien que saccadée tandis son coeur reprenait son rythme habituel.

_Je sais.. je sais... Tu m'as surpris, c'est tout..

Samuel posa son regard sur Courtney. Rien qu'en l'observant on pouvait déceler son désolement, qu'elle nen voulait pas le faire.  Que c'était le vampire en elle qui avait agi. Samuel ne lui en voulait pas au contraire. Il comprenait très bien, mais c'était si soudain qu'il en avait pris peur. Tant de pensées se sont défoulées dans sa tête l'espace d'une fraction de seconde et la réaction qu'il avait eu aggravait encore plus sa culpabilité, alors qu'elle n'avait pas à se sentir ainsi
En apercevant quelques larmes couler, il la rejoignit dans le coin auquel elle s'était recroquevillée pour l'enlacer afin qu'elle se calme

_Hey, hey... C'est rien je t'assure.

Il déposa ensuite un baiser sur son front avant de se dégager.

_Cette fois je suis prêt psycologiquement, tu peux en prendre si tu en as besoin, tu pourras en prendre quand tu veux même sans me demander. Je t'y autorises à condition que tu ne me tues pas bien entendu....

Tout en lui faisant cet offre, il dénouait le noeud bleu qui était péniblement serré à son poignet, d'ailleurs on pouvait distinguer, que sa peau était plus blanche à cet endroit, à force.. marque de bronzage. Il s'en servit pour attacher  ses cheveux dans le cas où elle acceptait sa proposition et qu'elle veuille s'en servir maintenant... Finissant sa mini queue-de-cheval, il sourit. Il n'avait pas l'air d'un idiot avec un noeud dans les cheveux.. Mais il perdit ce sourire voyant que les yeux de sa petite-amie étaient encore humides. Il les essuya avec douceur avec ses deux pouces, faisant la moue. Elle avait fini de se torturer toute seule oui ? C'était aussi de sa faute.  S'il avait été plus réfléchi...

_Tu as été contrainte à être un vampire, tu ne devrais pas te contraindre aussi à mal te nourrir avec les Bloods Tablets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Courtney H. Harper
Admin
avatar

Messages : 638
Framboises : 2361
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire

MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   Dim 24 Mai - 22:38



« J-Je suis désolé … J-Je v-voulais pas … J-Je … »

Courtney sanglota dans son coin, ne comprenant pas qu’elle ait pu faire une telle chose. Elle savait qu’à un moment ou à un autre, elle aurait besoin de sang, c’était normal. Elle savait aussi qu’elle serait attirée par le sang de quelqu’un qui lui est chère. Mais elle ne savait pas que son envie de sang allait soudainement surgir, sans qu’elle ne le sente, et qu’elle soit quasiment prête à mordre Samuel sans lui avoir demandé quoi que ce soit avant. Depuis son enfance, elle apprenait toute sorte de chose sur les Vampires, alors elle aurait dut savoir ce qui aurait pu se passer. Et le fait de ne pas avoir pu prévoir ce moment ne faisait que renforcer sa culpabilité.
Samuel la rejoignant, elle se laissa aller dans ses bras, comme quand elle était plus jeune et qu’elle ne se sentait bien que contre lui.

_Hey, hey... C'est rien je t'assure.

« J-Je t’ai fait peur … J’-J’allais t-te mordre … J-J’ai perdu le contrôle … »

_Cette fois je suis prêt psychologiquement, tu peux en prendre si tu en as besoin, tu pourras en prendre quand tu veux même sans me demander. Je t'y autorises à condition que tu ne me tues pas bien entendu....

« J-Je sais même pas si je pourrais me contrôler … »

Complétement perdue, Courtney regarda Samuel se nouait les cheveux, rougissant inconsciemment une fois qu’il eut terminé. Elle ne lui avait jamais dit puisque ce n’était pas son genre, mais elle le trouvait tout bonnement craquant quand il était coiffé ainsi. Dans un contexte différent, elle lui aurait peut – être avoué.
Encore perdue et coupable, Courtney laissa Samuel essuyait ses larmes et le regarda dans les yeux quand il s’adressa à elle.

_Tu as été contrainte à être un vampire, tu ne devrais pas te contraindre aussi à mal te nourrir avec les Bloods Tablets.

« Je le sais ça … Je sais que je vais devoir boire du sang … Mais je n’ai pas envie de perdre le contrôle et finir par te tuer ! »

Elle murmura qu’elle tenait bien trop à lui pour ça, puis elle resta face à lui, la tête baissée et tenant la chemise de Samuel dans l’une de ses mains. Elle resta immobile, serrant la chemise plus fortement par moment, hésitant à boire le sang de Samuel. L’odeur de son sang l’attirait affreusement et elle mourrait d’envie d’y goûter. Mais elle avait peur que si jamais elle le faisait, elle ne perde le contrôle et qu’elle vide son petit – ami de son sang.
Seulement, elle avait faim. Elle avait besoin de sang.

« J-Johan … »

Courtney releva le regard vers lui, un air de petite fille coupable au visage. Elle avait peur, mais elle allait le faire, ou tout du moins essayer.

« S-Si … Si je te fais mal … D-Dis le moi … Si tu sens que je vais trop loin … Fais ce qu’il faut … Je t’en voudrais pas. »

Elle se redressa légèrement, nichant une seconde fois sa tête dans le creux du cou de Samuel. Immobile l’espace d’une seconde, elle s’assit à califourchon sur son petit – ami pour être mieux installé et passa sa langue sur l’endroit où elle allait mordre.
Murmurant des excuses, Courtney planta le plus doucement possible ses crocs, dans l’espoir que Samuel n’ait pas mal. Elle commença alors à boire doucement son sang, accro au goût dès que la première goutte de sang atterrit sur sa langue. Il était doux, sucré, comme son propriétaire.
Retirant ses crocs quelques minutes après, Courtney se lécha les lèvres avant de lécher la marque de la morsure pour la faire disparaitre. Elle ne savait pas si Samuel avait eu mal et ne savait pas non plus si elle avait pris ou non trop de sang. Mais en tout cas, elle était rassasiée, et ses yeux étaient revenus à une couleur plus humaine.
Alors quand elle posa son regard sur Samuel, ce fut avec ses yeux bleu marine habituel –bien que plus émotif et moins blasé qu’avant- et avec une moue inquiète.

« C-Ca va ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Johan Mercedes

avatar

Messages : 357
Framboises : 2072
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)

MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   Lun 25 Mai - 6:06

« J-Johan … »
_J'ai confiance en toi Courtney. Tu peux le faire.

« S-Si … Si je te fais mal … D-Dis le moi … Si tu sens que je vais trop loin … Fais ce qu’il faut … Je t’en voudrais pas. »

Samuel lui sourit amusé. Elle s'inquiétait pour rien parcequ'.....il avait confiance en elle. Oui, tant qu'il avait confiance, rien de mal ne pouvait arriver

_ C'est sûr que plus tu attends, plus tu iras loin, et là ça va pas être drôle, crois moi

Mais elle s'était déjà nichée contre lui, agrippée fermement à sa chemise, elle ne le lâchait plus et avait cessé d'hésiter.Et au moment où elle ne fut qu'à quelques millimètres de son cou. Samuel ferma les yeux. Il était moins paniqué que tout à l'heure, mais la crainte de se faire mordre était toujours présente. Il n'y pouvait rien, on le l'avait jamais mordu, c'était humain...C'était pour cela qu'il devait avoir confiance en elle, se persuader qu'elle ne lui ferait rien lui donnait la force de continuer... Et si au cas où ça lui ferait mal, il espérait s'y habituer. Mais en aucun cas, il l'avouerai à Courtney, il garderait ça pour lui, il la connaissait bien, elle refuserait par la suite de prendre le sang de quiquonque pour ne blesser personne.

Enfin, au contact de sa peau, il constata qu'elle était clairement devenue plus froide qu'avant, et sa langue en était presque glacée, mais d'une certaine manière c'était extrêmement doux, aussi délicat qu'électrisant.

Néanmoins, l'incision de ses canines sur sa nuque, quant à elle faisait un mal de chien .  Tellement douloureux que, Samuel en perdit son équilibre et retomba sur le lit, emportant Courtney avec lui. Il inspira et expira doucement pour supporter la douleur.. Ce déchirement de la peau n'était pas des plus agréable. Et Le fait qu'elle s'y prenne le plus doucement possible fit durer cette torture quelques fractions de seconde en trop. Mais fidèle à sa décision, Samuel supporta en silence et ne dit rien.

Une fois parfaitement enfoncées, les canines de Courtney ne lui faisaient plus aucun effet. Mais ceci ne dura que l'espace d'un instant, juste avant qu'elle  ne commence à boire le sang qui coulait dans ses veines ce qui, peut-on le dire, eut l'effet d'un choc éléctrique chez Samuel. Stupéfait, l'adolescent en émit un gémissement, qu'il s'empressa de combler en passant sa main sur sa bouche. Embarassé, le rose embrasa très vite son visage, et ne voulut plus partir par la suite. C'est ainsi qu'il fut accablé en quelques secondes de sensations incroyables, de frissons extrêmes qui traversaient tout son corps. Un peu comme si vous vous faisiez massez de partout de différentes manières au même endroit. Cette sensation de bien-être, vous imaginez ?.. Exquis

Les battements de son coeur s'accélérèrent, celui-ci n'arrivait plus à gérer la circulation du sang dans son organisme, essayant de pomper en vain un sang qui filait  vers son aorte. Il avait envie de rire, non de pleurer.. Il n'en savait trop rien, extase, confusion, désir, peur, effroi, haine... de multiples émotions remontaient à la surface bien que rien à voir avec la situation.. jusqu'à ce qu'il n'en restait plus qu'une. Vulnérabilité. Il était vulnérable. Il s'abandonnait au vampire. Il pouvait percevoir le sang qui coulait dans ses veines lui échapper goutte par goutte. Mon Dieu.. C'était quelque chose de terrible Cependant, il ne faisait rien pour que ça ne s'arrête. Offrir son sang, sentir sa vie s'écouler dans la gorge d'un vampire, se faire drainer sa vitalité, oui, c'était un véritable supplice. Mais ce n'était rien comparé au plaisir intense que cela procurait chez tous ses sens jusqu'à  l'exciter de plus en plus. Le corps de Samuel commença à s'agiter tant bien que mal et involontairement en réponse à ces provocations... C'était trop, c'était bon, il s'en mordait les doigts... Le sang restant dans ses veines devint brûlant provoquant en lui une montée de fièvre. Il ne respirait plus correctement, plus le plaisir à la situation se faisait ressentir, plus sa respiration en devenait saccadée, et moins Samuel arrivait à combler ses gémissements et son corps de se tortiller... Cependant inconsciemment ou pas, Courtney finit par le bloquer, se montrant plus intransigeante. Elle n'avait pas terminé. Alors pas bouger.

Quelques minutes plus tard, au moment où Courtney ôta ses canines, Samuel se calma immédiatement et retrouvât son teint blanchâtre. C'était terminé...Et Waouh..Il ne s'attendait pas à ce qu'une telle vague d'émotion le submergerait ainsi. Et puis merde. Qu'est-ce que c'était que ça ? Il en voulait plus. Est-ce que c'était parce que c'était sa première morsure consentante, est-ce que l'on s'y habituait ? Est-ce que cela allait s'atténuer par la suite ou pas...Il fallait que ça s'atténue... ça serait... juste pas possible sinon.. Lorsqu'elle posa ses yeux redevenus bleus marines sur lui, il détourna le regard, confus.

« C-Ca va ? »

Samuel ouvrit la bouche pour répondre, mais rien n'en sortit. Il ne savait pas quoi dire suite à ça. "Tu m'as excité comme une chienne en chaleur ." peut-être ?

_Je....je... Oui ça va... Et toi ?

Il se redressa, mais reprit vite une teinte rosée en étant aussi proche de Courtney.

_ Tu y es arrivée finalement, il n'y avait pas de raison de s'inquiéter tu vois.

Ce qui venait juste de se réaliser, le rendait presque gêné. Samuel devait penser à autre chose, être d'une si courte distance vis-à-vis de sa petite amie le rendait mal à l'aise. Et ça, malgré qu'il soit attiré par elle, cette proximité ne devrait pas provoquer ce genre d'attitude. Il se dégagea alors de Courtney pour se lever du matelas ne voulant plus continuer cette conversation afin de s'avancer vers deux grosses caisses qui n'étaient pas encore là il y a quelques heures.

_J'ai ramené ça de la cave, au cas où tu déprimerais de ton état.. Mais c'est pas parce qu'on ne déprime pas qu'on ne pourrait pas s'en faire quelques unes. T'en dis quoi ?

En plus ça leur changerait les idées à tous les deux.. Du coup Samuel, sortit une première bouteille. Il hésita un long moment, rhum, whisky, vodka.. afin d'opter pour un bourbon..Elle en avait peut-être pas besoin, mais lui en tout cas ça lui ferait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Courtney H. Harper
Admin
avatar

Messages : 638
Framboises : 2361
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire

MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   Lun 25 Mai - 10:56



Elle l’avait fait. Elle avait bu le sang de Samuel. Elle ne savait pas encore si elle était allée trop loin ou s’il avait eu mal, mais une chose était sûre. Le sang de Samuel était un véritable délice et elle risquait d’avoir du mal à se retenir la prochaine fois qu’elle serait en manque de sang. Boire son sang avait été comme boire le meilleur des breuvages sucrés au monde, et elle en redemanderait bien volontiers, ça, elle le sentait au plus profond d’elle.
Inquiète pour son petit ami, Courtney posa le regard sur lui en lui demandant comment il allait. Et le voyant mettre du temps à répondre, le cœur de Courtney s’emballa. Elle lui avait fait mal ? Elle avait pris trop de sang ? Ne pas savoir ne faisait que la faire paniquer encore plus. Au moment de la morsure, elle s’était focalisé sur le goût du sang, rien d’autre. Elle avait été incapable de se concentrer sur autre chose que cela, alors elle n’avait rien entendu des gémissements de Samuel et s’était contenté de le faire arrêter de bouger en le tenant plus fermement sans même faire sentir qu’elle le faisait.

_Je....je... Oui ça va... Et toi ?

Courtney poussa un soupir de soulagement. Certes Samuel bégayait en lui répondant et semblait étrangement rouge mais au moins, il était capable de lui parler. C’était déjà ça.

_ Tu y es arrivée finalement, il n'y avait pas de raison de s'inquiéter tu vois.

« La prochaine fois, inquiète toi alors … Je suis un Vampire, je me nourris du sang de ceux qui me sont chère. Et le problème, c’est que t’en fais partie et que ton sang était … »

S’en suit une minute de profondes réflexions où Courtney cherchait le mot adéquat avant de trouver.

« … C’était comme si je buvais de l’Ambroisie. Enfin, la prochaine fois, je sais même pas si je serais assez forte pour me contrôler. Alors promets-moi de faire ce qu’il faut si jamais je vais trop loin. Surtout que je ne sais même pas si je sentirais que je suis en manque … »

Voyant Samuel s’éloignait aussi rapidement d’elle, Courtney crut que le commentaire sur son sang avait était de trop et que cela l’avait gêné. Elle l’interrogea alors du regard avant de hausser un sourcil à la vue des caisses. Elles lui disaient vaguement quelque chose, mais impossible de se souvenir de ce qu’elles pouvaient contenir.

_J'ai ramené ça de la cave, au cas où tu déprimerais de ton état.. Mais c'est pas parce qu'on ne déprime pas qu'on ne pourrait pas s'en faire quelques unes. T'en dis quoi ?

Elle se rapprocha alors des caisses et, en voyant le contenu, eut le regard brillant, comme une enfant face à un jouet qu’elle attendait depuis des années.

« Oh ouais ! J’ai toujours voulu essayé de boire mais mon Oncle me l’a toujours interdit … Je savais même pas où était les caisses en plus. »

Quand elle avait commencé à être un peu plus mature, Courtney s’était toujours demandé comment elle tenait l’alcool et les effets que cela pouvait avoir sur elle. Elle demanda alors une fois de boire à son Oncle, mais il avait toujours fermement refusé et avait caché les caisses remplis d’alcool dans un endroit qu’elle ne connaissait pas. A force, elle avait arrêté de chercher. Alors maintenant qu’elle avait l’alcool en face d’elle, elle n’allait pas se priver !
Regardant le contenu des bouteilles, Courtney préféra commencer doucement et sortit une bouteille de vin. Prenant un des verres, Courtney ouvrit la bouteille et se servit. Elle observa la couleur de la boisson d’un air absent, ne se rendant même pas compte qu’elle avait été attirée par la couleur, qui ressemblait à celle du sang, en plus foncé.
Après une gorgée, Courtney prit une soudaine moue intriguée.

« … Je me demande si les Vampires tiennent l’alcool … »

Tandis qu’elle prenait une seconde gorgée, elle se fit la remarque qu’elle pouvait bien faire l’expérience en buvant le plus possible. Après tout, elle n’était plus humaine, alors qu’est – ce qu’elle risquait ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Johan Mercedes

avatar

Messages : 357
Framboises : 2072
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)

MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   Mer 10 Juin - 21:34

Samuel n'était pas au courant de ça. Lui, il avait toujours su où son Oncle rangeait ses bouteilles d'alcool. Même s'il les cachait, il avaient un don pour les trouver. Néanmoins, il n'était jamais allé en prendre directement. Il n'était pas du genre à se saouler pour le plaisir. En revanche, enfant, lorsqu'il venait d'arriver ici, perdu et désorienté, il était immunisé contre l'alcool. Il dénichait toutes les bouteilles cachées dans la chambre de celui-ci et à la fin de sa journée de travail,  son Oncle découvrait un petit Samuel en train de jouer, une bouteille vide près de lui. Cela s'était répété plusieurs nuits, comme s'il noyait un manque dans l'alcool, mais un moment il n'en but plus. Au fil des années, l'alcool lui faisait de l'effet, prenait de plus en plus d'ampleur sur lui, bref ça agissait normalement sur lui..
Il installa la caisse qui était encore fermée au centre le la pièce, et posa quelques bouteilles dessus dont son boubon déjà entamé, puis rapprocha l'autre caisse déjà ouverte de l'autre. Et se plaça ainsi en tailleur devant la caisse qui servait maintenant  de mini-table...

« … Je me demande si les Vampires tiennent l’alcool … »
_Je parie que je tiens plus longtemps que toi.

Pari bien vite lancé.  Pari déjà perdu d'avance. Courtney n'était peut-être pas habitué à l'alcool. Mais c'était un vampire, et lui n'avait plus que 2,5 litres de sang dans son corps. Le taux d'alcolémie allait monter bien plus rapidement dans le corps de Samuel qu'il pouvait l'imaginer. D'ailleurs, cette gorgée de bourbon avait déjà eu l'effet, malgré lui.

_D'ailleurs je vais m'envoyer 6 verres de suite. Cul sec ! Regarde bien. Tu me regardes ?

Il fit suivit le regard de Courtney vers son visage à l'aide de son index,  au cas où elle n'aurait pas situé sa localisation. Il versa le bourbon en question dans 6 petits verres identiques. Il prit ensuite un premier verre et le montra à sa petite amie s'assurant qu'elle l'observe bien

_Un peu d'alcool ne viendra pas à bout de moi.

Cul sec n°1.

_Ce n'est pas parce que tu es un vampire que tu vas me battre, ma belle

Cul sec n°2.

_ Je suis un super héros un super humain, qui tient l'alcool comme personnes tu comprends.  Je suis BourbonMan et tu ne tiendras pas!

Cul sec n°3

_Là tu vois c'est ma cape, et mes supers gants , ils sont invisible, tu vois mes mains, tu ne les vois pas. Tu sais pourquoi parce qu'ils sont transparents, ils sont invisibles ! IN VI SI BLE ! Tu sais ce qu'ils font, ils transforment tout liquide en alcool immunisé .

Samuel prit son index, et le fit tourner comme une petite cuillère dans son verre en effectuant des bruits bizarres comme pour montrer qu'il y avait un truc qui se passait, un sort qui se déclenchait.

_Hop, un verre immunisé ! dit-il avec un grand sourire.

Cul sec n°4

_Bordel c'est dégueulasse ce truc.. Comment ce con peut boire un truc pareil

Cul sec n°5

_Je... ne suis pas saoul, maman..... Nan.. Nan nan...Na na na come on ! Enfin peut-être...

Cul sec n°6. Bon on pouvait déterminer que le pari était perdu à ce stade.  Au fil des heures, il continua à boire et vider plusieurs bouteilles en compagnie de Courtney. Il avait cependant gagné un peu de lucidité, des idioties comme il avaient osé sortir précedemment se faisaient plus rares étant du à la montée d'alcool trop rapide dans son organisme.
L'effet de l'alcool sur Samuel avait un effet plutôt particulier.. Celui-ci le rendait au fil et à mesure exécrable, le contraire de sa personnalité, arrogant, froid et hautain.. Con par moment, souvent même, mais même dans le ton de sa voix, dans la manière de s'exprimer on pouvait déceler vite un changement.
__________
_Pose ce verre. Je ne suis pas fan de ce que l'alcool te fait. Pose.

Il finit sa phrase en s'offrant un autre verre.Il n'était pas du genre accro à l'alcool, mais il n'arrivait plus à s'arrêter. Sa boisson achevée,  une poussée soudaine  d'agacement se manifesta qu'il en craqua le verre vide qu'il portait à la main.

_C'est comme si j'avais oestrogènes, bordel. Tout à l'heure, c'était exquis, tu m'as excité comme pas possible. Tu as violé la fille en moi et tu sais quoi j'ai aimé ça. Mord moi encore Courtney.. demanda-t-il d'une voix suppliante en rapprochant son visage du sien.

Puis,son visage s'embrasa, et ce n'était pas l'effet de l'alcool. Comme si, une part de lui non ivre, avait pris conscience de sa demande... Il recula très vite, puis se remit à se plaindre.

_  Tu m'as destabilisé, comment tu as osé ?, Tu en as bien profité le pire, de l'Ambroisie, hein ? Tu ne pourras plus t'en passer. Mon sang, ta drogue. Et dès à présent, ça veut dire que je peux disposer de toi comme bon me semble et c'est pas parce que le monde tourne autour de mes putains d'oestrogènes que ...  Bordel ça me monte à la tête, Oestrogènes, je suis pleins d'oestrogènes, c'est un cerce vicieux je te dis....

Cette histoire lui prenait tellement la tête qu'il ne pouvait pas s'empêcher de faire des ronds avec son index tout en parlant de ses oestrogènes. Histoire justement de montrer que les oestrogènes étaient partout. A force de fixer ses oestrogènes invisibles, Samuel en eut le tournis qu'il s'avanouit quelques secondes sur l'épaule de Courtney.
Reprenant partiellement conscience, "partiellement", parce que bon il était toujours saoul le petit. Et blotti contre sa petite amie, il refusait de se redresser. La peau de Courtney était d'une douceur extrême, en plus elle sentait si bon, et dégageait une petite chaleur bien agréable. Il était tel un oiseau qui ne voulait pas quitter son nid. Il l'a désirait plus que tout.

_Je veux un baiser. J'en ai pas eu ce soir.

Il n'attendiit pas qu'elle accepte. Il finit par se redresser et s'empara de ses lèvres violemment pour entreprendre un long baiser fougueux. Cependant, pris par trop d'élan, une chose tomba de la poche de Courtney. Samuel rompa le baiser brusquement, intrigué par le bruit.

_C'est quoi ça ?


Il ramassa de manière non-chalante le petit objet qui était d'une couleur bleu nuit, il le scruta ensuite un long moment, il s'agissait d'un stylo, petit mais élégant où les lettres du prénom "C h i a k i" étaient gravées en or. Chiaki... Ce prénom lui disait quelque chose mais il n'arrivait pas à.... Ah si il se souvenait ! Le petit blond, celui pour qui Courtney montrait beaucoup l'affection et selon les dires qui n'arrêtait pas de lui tourner autour... Samuel était content que Courtney se socialise enfin avec les personnes de l'Académie  mais il n'appréciait du tout pas ce type avec sa frimousse d'ange. Et la relation que sa petite amie entretenait avec lui devenait à ses yeux de plus en plus ambigüe au fil des jours, ce qu'il n'appréciait pas. Devenu impulsif à cause de l'alcool, Samuel plaqua brutalement Courtney contre la caisse en bois qui se trouvait dans son dos ce qui eut l'effet de faire dégringoler les bouteilles qui s'y trouvaient. Mais l'adolescent n'y faisait nullement attention. Plutôt concentré sur l'affaire du stylo qu'il plaça devant les yeux de Courtney comme s'il s'apprêtait à la gronder.

_Qu'est-ce que tu fais avec ça ?

Rien que de l'entendre dire son prénom opérait une lueur d'agacement chez Samuel que l'on pouvait discerner rapidement .. Pourtant c'était un garçon dont les émotions négatives ne se montraient pas aisément, d'ailleurs elles étaient assez rares. M'enfin, c'était lorsqu'il était sobre.

_Aaah...J'en peux plus.../soupir/

Ereinté par cette poussée de colère, Samuel s'affaissa lentement sur Courtney, posant ainsi sa tête contre sa poitrine... Oh God, qu'est-ce qu'elle était douce. Douce et affreusement coincée et étouffée par cette robe corset un peu trop serrée.. Il chercha du bout de ses doigts le bout de la ficelle qui tenait le corset. Une fois celui-ci trouvé, il l'en approcha sa bouche avant de l'attraper avec ses dents. Puis il se mit à longer le corps de buste de Courtney dans le but d'arracher cette satanée ficelle.
Et au moment, où il avait tout enlevé, le corset lâcha, tomba au sol ce qui provoqua la séparation du buste de la robe en deux... Enfin en deux c'était bien vite dit,  étant donné que le buste était attaché à la jupe, cela formait exactement un V et cela  donnait une légère entrevue sur sa peau souverainement blanche et sa peau parfaitement lisse... Splendide. Cette vue  parfaite remplit le regard de Samuel de désir brûlant. Et il y avait encore tant de parties encore à découvrir..

_Tu n'as besoin de personne d'autre moi, Ho'. Je vais te le prouver.

A peine    il prononça ses mots, que s'ensuit une succession de baisers partant du bas de son nombril pour réaliser une montée vers ce qu'il y avait plus haut, il s'arrêtait quelques fois pour la mordiller un peu, histoire de la titiller mais rien qui ne faisait mal. Sur le moment, il ne se souciait pas si elle voulait le faire ou pas, c'était comme une évidence. Il l'aimait et lui, en mourrait d'envie ce qui d'autant plus qu'il n'était pas complètement lui même alors il ne pensait qu'à lui, il l'aimait, il en mourait d'envie ce qui semble  et avait sûrement sorti de son esprit qu'elle ne l'avait jamais fait...Lorsqu'il arriva jusqu'à son point d'arrivée, il s'accapara des lèvres de sa petite amie. Il n'opta pas pour un baiser plongeant, il était plus d'humeur joueuse. Il passa ensuite son index sur les lèvres qu'il venait d'embrasser et le fit continuer le long de son corps qui lui était accessible tout en déposant quelques baisers joueurs sur ses lèvres, il s'amusait à lui mordiller la lèvre inférieure tandis qu'il caressait la courbe de son corps à travers le tissu, ses seins à moitié découverts son ventre... mais pas plus bas. Non, lorsqu'il voulut aller plus loin une grosse jupe bouffante l'empêchait d'aller plus loin. En continuant de l'embrasser, il tira sur la jupe, força le tissu, tenta de le déchirer, de l'arracher en vain...Fitchre, que ce tissu était solide. Comment il allait l'ôter ... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 17Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une musique que j'aime bien....
» Qui aime bien châtie bien... Hahaha.
» Qui aime bien, châtie bien. C'est mon ex qui me l'a apprit ! - Thierry & Rosario
» Toi, je t'aime bien ou... maybe pas.
» Arrête de mentir, je sais que tu m'aime bien au fond. [Abandonné]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Souls Of The Past :: Flood ! Venez vous amusez ! :: RPG / Fiche Prez' Forum Précédent-
Sauter vers: