Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Messages : 357
Framboises : 2127
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 10 Avr - 10:33
<


La respiration du brun se faisait forte, mal à l’aise et stressé par la situation A chaque fois qu’il voyait l’aiguille il l’a craignait. Quand elle était sur lui, c’était encore pire. En terme de douleur c’était beaucoup plus gérable qu’il ne le pensait, mais l’instrument qui faisait le travail ne l’inspirait pas du tout.  La main de Courtey lui apportait un peu de courage et de réconfort et l’empêchait de poser des questions  ou de parler inutilement dans sa panique ou même de demander à la tatoueuse d’arrêter..
Le tatouage finit. Samuel souffle un grand coup. Son calvaire était passé. Il posa un regard interrogateur sur Courtney.
_Bravo ! lança Fire en applaudissant comme s’il avait réalisé un exploit. En tre le lui lancer un regard glacial et l’ignorer, Samuel choisit de l’ignorer et se reconcentrer sur Courtney
_C’est bon ?

« Ouah ! Mais on va déchirer à la soirée avec ça ! »

Il y avait intérêt ça. Il ne voulait pas avoir fait ça pour rien. Il afficha un sourire avant de se lever brusquement, sortant au plus vite de son lieu de torture. Il ne voyait pas le travail d’artiste de la tatoueuse à part ce qu’elle avait réalisé sur ses bras. Et déjà ça, c’était un super  travail

_ Vous aurez tous le temps de vous admirez plus tard. A vous mademoiselle.

Alors que la brune se déshabillait. Samuel hésita à réupérer ses vêtements, mais il les avait posés beaucoup trop loin, alors il resta comme il était.


_ C’est la première fois de ma vie où deux adolescents avec un corps aussi parfait viennent se faire tatouer … Vous feriez des modèles parfaits.

Tiens, c’était la deuxième fois qu’on leur disait ça de toute la journée.

_Jpense qu’on a trouvé notre futur métier Ho’

Même si la brune s’était décidé de ne pas porter un regard sur lui pendant le dessin du tatouage. Samuel n’était pas sûr de pouvoir lui rendre la pareille. Il adorait le corps de son ex, alors quand il avait l’occasion de regarder il le faisait. Et puis, il était aussi inquiet pour elle à cause de l’aiguille. Ca ne lui plaisait pas plus que ça de voir une aiguille se balader sur son corps.. Samuel soupira et remarqua la présence  de Fire et Chiaki. Il fit la moue. Il n’aimait pas trop le fait que sa petite amie soit aussi dénudée devant autant de mâles. Même si elle elles connaissait. Bref.
Il reporta son regard insistant sur les formes avantageuses de sa future amante. Oui future. Car il comptait bien la récupérer et ne la laisser à personne ni avant ni après ni pendant.
Une odeur bien familière se procura de l’attention du brun. Il se laissa guider par son odorat qui mena ses yeux vers Fire. Qui n’observait plus ce qui se passait et arborait un sourire sur ses lèvres, comme toujours. Sa main se promenant dans les cheveux blonds de Chiaki, le sang-pur de feu rapprochait ses lèvres des siennes, dont il avait mordu l’inférieure pour qu’en plus du baiser, il puisse offrir du sang à son petit ami. Samuel  le devina à l’odeur qui l’avait interpellé immédiatement et qui avait fait détourner son regard sur le couple.
Pendant qu’ils s’embrassaient, le vampire de glace entendit son ex murmurer qu’elle souhaiterait bien être à leur place.. Samuel haussa un sourcil. Elle avait oublié qu’il pouvait l’entendre où était-ce juste un message implicite qu’elle lui adressait ?
Les tatouages enfin finis. Samuel pu constater et admirer le petit plus de perfection qu’ils leur apportaient. Courtney avait raison. Avec les costumes, ils allaient déchirer.

« Mademoiselle Courtney ! Tu es magnifique !

Pour cela il était entièrement d’accord.
_ Tu avais raison, ça avait franchement le coup !

Pendant que Fire, Chiaki et Courtney déblataient sur qui allait gagner. Samuel se rhabilla, décidant de pas intervenir. Il était déjà sûr que Courtney et lui avait toutes leurs chances d’avoir la première place. Après il ne savait pas quel était le costume de de son ami et Chiaki alors il préférait ne pas évoquer de jugements à l’avance.

« Mais vous pourrez pas nous battre quand même ! Parce que c’est FireSama le plus beau et que touuuuut lui vas ! Alors c’est nous qui allons gagner ! »

« Mon chou, même avec toute la volonté du monde, vous ne pourrez pas rivaliser avec nous. On est trop canon pour ça. Vous allez tous les deux misérablement perdre ~ »

Fire pouffa de rire

(color=#ff6600]_Ajoute-toi des lunettes Nefertiti, tu n’as pas l’air de réaliser à qui tu as affaire, chaton ~♥[/color]

Samuel pouvait deviner que Fire acquiesçait que lui et Courtney étaient vraiment à la hauteur mais que lui et Chiaki ne leur laisserait pas de quartiers pour autant. En plus c’était tout dans l’intérêt du roux, qu’ils restent menottés ensemble. Ca le faisait délirer, ce feu follet.

« C’est ce qu’on verra ! C’est nous qui allons gagner, n’est-ce-pas FireSama ? Parce que c’est toi le meilleur !»
_Bien sûr ! Et c’est grâce à toi que l’on va gagner aussi sweat heart ! Rien ne te résistes. Quoi que tu portes.

Le sang-pur ébouriffa la chevelure blonde de Chiaki de manière affective et le ramena contre lui. Samuel l’admettait, ils n’avaient pas la moitié de Kawaii attitude de Chiaki. Le blond pouvait apporter du charme à toutes les tenues contrairement à d’autres personnes… Le fait juste que Fire accordait autant d’attention au petit blond agaçait un peu Samuel mais il ne pouvait que l’accepter.  ~

_Et si on rentrait ?
_ Vous, vous rentrez. Nous on va chercher notre commande ! Tchao !

Le brun les laissa partir en leur rappelant de respecter le couvre-feu. Parce que la dernière fois que Courtney et lui avaient fait le contraire, ça avait failli mal tourner. C’étai un conseil, connaissant le caractère imprévisible de Fire qui lui avait répondu d’un air totalement « m’en foutiste ». Samuel soupira et se tourna vers Courtney

_ Tu veux faire quelque chose d’autres ?

Etant donné qu’ils n’avaient plus rien à faire en ville. Avec l’accord de Courtney, Samuel prit la direction de l’Académie. Pour cela, il fallait retraverser la ville et les allées marchandes. Le vampire traînait un peu, vu qu’il ne connaissait pas beaucoup les alentours, ils s’imprégnaient les lieux. Il savait que grâce à ses capacités vampiriques, il s’en rappellerait. Son regard s’attarda sur un magasin de lingerie. Pas parce qu’il en avait besoin non. Juste qu’il y avait un exemple exposé qui rendait super à la vue. Sa première pensée  est qu’il irait super bien à Courtney. Un peu osé mais sans trop l’être. Il s’arrêta au milieu du chemin faisant la brune s’arrêter aussi.

[color:edab=cccc33]_Ho..

Le vampire de glace lui adressa un sourire, puis faillit rire pensant à ce qu’il allait lui demander. Car bien sûr, avec les menottes, il ne pouvait pas rester à l’extérieur..

_C’est pas que je suis un grand connaisseur, mais dans la cabine j’ai remarqué que t’avais besoin de lingerie, je me trompe ? Tu sais à cause de tes petits changements !
Le brun mima une poitrine sur son torse pour illustrer ce qu’il disait à Courtney

][/color]
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2416
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 10 Avr - 12:07


_Et si on rentrait ?

_ Vous, vous rentrez. Nous on va chercher notre commande ! Tchao !

A peine Courtney eut elle le temps de saluer le petit blond qu’il était déjà dehors à suivre docilement son petit-ami pervers. Avec un léger soupir, la brune remercia la tatoueuse et sortit tranquillement du salon en émettant des hypothèses sur le déguisement du rouquin et du blondinet. A les voir aussi confiant, cela la rendait curieuse. La seule chose dont elle était pleinement sûre, c’est que leurs costumes allaient forcément pouvoir leurs permettre de jouer sous la couette après la soirée. Fire était le plus pervers de tous, et Chiaki était un véritable petit pervers refoulé. Alors l’un allait certainement planifier une après-soirée interdite aux mineurs bien que l’un des parties soit loin de l’être …

_ Tu veux faire quelque chose d’autres ?

« Non, on a fait tout ce qu’il fallait. »

Pleinement concentré sur les tatouages à ses bras qu’elle admirait sans se lasser, Courtney ne fut pas gêné de laisser le brun prendre le leadership pour le chemin du retour. Puisqu’elle connaissait la ville de long en large à force de la parcourir lors de ses nombreuses missions, la brune pouvait parcourir les rues les yeux fermés. De plus, son sixième sens d’hybride lui permettait d’éviter tous obstacle possible.

_Ho..

« Mmh ? »

A le voir au bord de l’éclat de rire, la brune haussa un sourcil d’un air interrogateur. Pendant le tatouage, il était mal à l’aise au possible puis agacé par le rouquin, et maintenant il était à deux doigts de rire. Le voir changer d’humeur aussi rapidement en passant d’un extrême à l’autre l’intriguait autant qu’il l’apeurait. Comment pouvait-il passer du stress au rire joyeux en si peu de temps ?

_C’est pas que je suis un grand connaisseur, mais dans la cabine j’ai remarqué que t’avais besoin de lingerie, je me trompe ? Tu sais à cause de tes petits changements !

Courtney fit la moue, sans trop comprendre où il voulait en venir avant de comprendre en le voyant mimer de quoi il parlait. Sur le coup, elle fut tiraillée entre l’idée de lui coller une baffe pour son comportement désespérant ou éclater de rire pour sa bêtise prononcée. Mais après mûre réflexion, elle ne fit ni l’un ni l’autre. Elle se contenta d’esquisser un léger sourire en trainant le brun dans la boutique de lingerie. Elle allait le prendre à son propre jeu. Certes, elle doutait fortement que cela le gêne de la voir en train d’essayer et d’acheter de nouveaux sous-vêtements, mais il allait sûrement être gêné par le fait d’être entouré par autant de sous-vêtement et regarder suspicieusement par les autres clientes, non ? Un garçon dans un magasin de lingerie, qu’il accompagne ou non une fille, cela restait suspect.

« J’avais complétement oublié ce léger détail. Heureusement que tu me l’a rappelé ! »

A la recherche du rayon correspondait à son bonnet, Courtney fut un peu perdu par tout ce qu’il y avait et toutes les tailles possibles. Voir autant de chose pour de la simple lingerie  lui donnait la migraine. Comment pouvait-il exister autant de taille, de forme, de couleur et de motif pour un simple soutien-gorge et une simple petite culotte ? Tout cela lui semblait fort exagérer.
Trouvant finalement le rayonnage pour les bonnets D, la brune poussa un soupir de soulagement avant de regarder autour d’elle d’un air ennuyé.

« J’ai toujours détesté ce genre de boutique. C’est beaucoup trop calme. Et il y a beaucoup trop de choix … »

Avec un soupir las, elle se mit à regarder les différents modèles proposés, réfléchissant à ce qui lui irait le mieux. Puisqu’elle avait la peau pâle et qu’elle était brune avec des yeux marins, elle élimina mentalement les ensemble trop colorés ou plein de motif. En plus de ne pas les aimer, cela ne la mettrait pas en valeur. Après quelques minutes de réflexions, elle parvient enfin à une solution en résonnant à voix haute, plus par habitude que pour avoir l’avis de son ex.

« Il me faut du noir, je pense … »

En accord à son hypothèse, l’hybride se dirigea vers le rayon des ensembles noirs, à la recherche de modèle qui lui plaisait. Au bout de quelques minutes, elle se trouvait déjà avec quelques modèles en main. Chaque ensemble était principalement composé de dentelle, rendant le tout sexy sans que cela ne tombe dans la transparence ou la vulgarité. Ces choix restaient sexy et classe, comme elle.
Une fois qu’elle estima avoir choisis assez d’ensemble à essayer, elle se dirigea vers les cabines, avant d’être arrêté par une des vendeuses.

_ Excusez-moi, mais seule mademoiselle peut se rendre dans les cabines. Ce serait inconvenant que monsieur suive.

« Au diable la convenance. C’est mon petit-ami, il peut bien me suivre et donner son avis. »

Sans attendre de réponse, Courtney se dirigea vers la cabine d’essayage en tirant le brun derrière elle. Une fois le rideau tiré, elle poussa un long soupir en accrochant les ensembles. Pour ne pas se faire entendre des vendeuses, elle murmura le plus bas possible, comme dans la cabine d’essayage pour les costumes.

« Franchement. Est-ce que ces saletés de vendeuses collantes peuvent arrêter de se mêler de la vie des clientes ? Franchement, c’pas comme si on allait s’envoyer en l’air ici quoi … »

Avant même que le brun ne réponde elle le regarda avec un air insistant.

« Ne prends pas ça pour une invitation, je te préviens. »

Pour la énième fois de la journée, l’hybride dénoua le laçage de sa robe, se demandant mentalement si elle allait arrêter de se déshabiller un jour. Elle avait l’impression de n’avoir fait que cela de toute la journée. Depuis qu’ils étaient arrivés en ville, la journée fut une alternance entre se faire passer pour un couple, et se déshabiller dans une cabine. Courtney se mit à croire que le Hasard essayait de les faire craquer l’un l’autre –surtout elle- pour qu’ils se remettent ensemble …

« Tu ne m’auras jamais vu autant en sous-vêtement qu’aujourd’hui je crois … »

Toujours sans gêne, elle retira le soutien-gorge qu’elle portait, restant seins nus le temps d’enfiler un des exemples qu’elle avait choisis pour voir ce que cela donnait.
avatar
Messages : 357
Framboises : 2127
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mer 13 Avr - 11:31
<


« J’avais complétement oublié ce léger détail. Heureusement que tu me l’as rappelé ! »
_A ton service !

En entrant dans le magasin, Samuel se tendit quelques peu. Il attirait encore l’attention..
La plupart des clientes se demandaient pourquoi  il était là, d’autres admiraient sa beauté et se plaignaient qu’il soit accompagné d’une aussi belle fille que Courtney, elles avaient catalogué tout de suite comme sa petite-amie. Franchement ç faisait plaisir à Samuel tous ces gens qui le prenaient pour un couple. C’est qu’ils devaient avoir une certaine alchimie visible de loin. Ou les humains savaient détecter le paroxysme d’hormone qui les rendaient proches. Toutefois une grande partie pensait que c’était un pervers, et s’il ne l’était pas, la seule solution était qu’il était gay.

« J’ai toujours détesté ce genre de boutique. C’est beaucoup trop calme. Et il y a beaucoup trop de choix … »

Il aurait bien aimé aidé Courtney mais tous les regards dirigés vers lui l’incitaient à garder très soigneusement ses mains là où elles étaient et ne toucher à rien sinon il se ferait traiter définitivement de pervers.

Il me faut du noir, je pense … »
_C’est ce qui te va le mieux je trouve… Avec de la dentelle mais tu peux avoir un modèle aussi,sans . Et pourquoi pas avec… Bon choisis. Finit-il , remarquant qu’il se perdait dans les détails


Samuel se laissa traîner dans les rayons de lingerie noire par Courtney. Il la laissa choisir ses ensembles en ne déviant son regard sur nulle part d’autre que sur ces agissements. Il remarqua qu’elle choisit le modèle qu’il avait vu en vitrine et qu’il pensait lui irait à merveille, mais ne lui dit rien à ce sujet. Il avait déjà failli « choisir » qu’est-ce qu’elle devrait porter par inadvertance, alors qu’il était d’avoir parole pour ce genre de choses

_ Excusez-moi, mais seule mademoiselle peut se rendre dans les cabines. Ce serait inconvenant que monsieur suive.
« Au diable la convenance. C’est mon petit-ami, il peut bien me suivre et donner son avis. »

Samuel haussa les épaules affichant un sourire à la vendeuse lui préconisant de se résigner à la décision de Courtney.
Il ne comprenait pas cette réticence envers les garçons pour ce genre de magasins. Ils étaient quand même les consommateurs secondaires de ces vêtements. Non ? A quoi ça servirait d’acheter un ensemble ultra sexy pour rien hein ?

« Franchement. Est-ce que ces saletés de vendeuses collantes peuvent arrêter de se mêler de la vie des clientes ? Franchement, c’pas comme si on allait s’envoyer en l’air ici quoi … »
_Tu… ?!
« Ne prends pas ça pour une invitation, je te préviens. »


Le regard insistant et son arrêt à la future phrase  fit taire Samuel, mais il garda son sourire. La première chose qu’il s’était demandé était est-ce qu’elle si elel comptait le faire à un autre endroit, vu que elle y avait pensé toute seule. La deuxième était que la façon dont elle l’avait dite invitait au challenge et Samuel adorait les petits défis.
Hors de cela,le brun était beaucoup plus gai. Il passait une bonne journée en compagnie de Courtney. Certes il avait été un peu renfrogné à cause du concours, de l’Hunter, du tatouage, de son contrôle d’anglais surprise… Mais hors de ça, il y avait Courtney. Et il n’essayait pas de s’entretuer alors tout allait pour le mieux. C’était un signe que les choses s’arrangeaient. Enfin, « s’arranger », c’était un grand mot. Courtney avait été claire dans leur ancienne chambre durant leur dispute. Mais en tout cas, le défoulement de colère l’un envers l’autre semblait atténué. Pas comme les premiers jours, quoi.

[color:6704=cccc33]_Eh bien… hésitant à dire quelque chose ou pas mais toujours un sourire complice aux lèvres .. Ok.

Samuel était une personne civilisée tout de même. A vrai dire c’est le simple fait que lieu que était un magasin de lingerie lui fit ranger ses idées peu catholiques au fond d’un tiroir de son cerveau. Il s’asseya, et s’allongea les jambes le long du petit banc de la cabine posté au miroir. Il observa un des tatouages qui montaient jusqu’à son cou et qu’on voyait divinement bien. Le brun avait finit par enlever pas mal de vêtements qu’il trimballait sur lui et qu’il ne faisait qu’enlever et remettre. Ainsi son manteau et sa veste blanche, avaient atterris dans le paquet de son déguisement d’Anubis et il n’avait que pour haut sa chemise noire qui tranchait totalement avec son jean blanc. Ce n’était pas la meilleure combinaison du monde mais le brun était suffisamment séduisant pour faire de la tenue peu attrayante une nouvelle mode.
Détachant son regard de lui-même, il observa Courtney à travers le miroir. Elle était en cet instant même en train de se dévêtir devant ses yeux. Une habitude dirait-on pour la journée, mais Samuel ne s’y habituait toujours pas. Toujours fasciné par le corps de la brune. A chaque fois qu’elle dévoilait son corps, il n’avait qu’une envie, c’était de caresser cette peau soyeuse encore et encore, et bien plus.

« Tu ne m’auras jamais vu autant en sous-vêtement qu’aujourd’hui je crois … »
_Tu peux être certaine d’une chose. J’en profite. J’imprègne toutes ces images de toi dans ma tête

Samuel sourit, avant de capter qu’est-ce qu’elle était venue essayer. Des sous-vêtements. Et pour qu’elle puisse le faire, il fallait qu’elle enlèves ses propres sous-vêtements. Oh God.

_Je peux attendre derrière le rideau, tu… Pendant qu’il proposait gentiment de lui laisser son intimité, elle avait déjà ôté son soutien-gorge et  se retrouvait la poitrine dénudée… O-Ok comme tu veux.

Les joues de Samuel commencèrent à prendre une couleur rosée, qu’il réussit à calmer une fois qu’elle avait remis un autre soutien pour remplacer l’ancien. Pas que Courtney ne lui faisait plus d’effet ainsi. Mais comme elle l’avait dit. Elle ne l’auras jamais vu autant en sous-vêtements pour la journée.  Au bout de 3-4 fois en moins de 4-5h environ, il y avait de quoi calmer ses hormones. Parce que qu’il ne le faisait pas. Bonjour les dégâts.
Hors de cela. Samuel était mitigé. En même temps parce que ses yeux en prenaient plein la vue encore une fois. Mais il était aussi agacé de voir son ex aussi peu pudique. Il se demandait si ce n’était pas lui menotté à Courtney, si elle agirait de la même façon.  Et le fait même de penser à « oui », faisait bouiller le vampire de glace.
Chassant ses idées négatives, Samuel reporta son attention sur Courtney.Elle se dénudait de façon si déconcertante que ça en gênait le brun.
Avait-elle oublié qu’il était un homme, en plus de cela son ex, qui n’avait cessé de faire des avances tout au long de la journée ? Se rendait-elle compte qu’elle l’excitait, bordel et qu’il était à deux doigts de se lever et profiter de son corps ? Lieu public ou pas. Bordel.

_Vu que tu n’as aucun soucis à te déshabiller devant moi, je suppose que la douche sera envisageable.

Il lui adressa un sourire et s’exprima sur un ton à moitié amusé à moitié sarcastique à travers le miroir. C’est une chose d’être à moitié nu devant quelqu’un d’habillé, l’autre d’être tous les deux en tenue d’Adam. Il la testait. Il était curieux de voir où le caractère non-pudique de Courtney pouvait aller.

_Il est joli celui-là. J’aime bien ~♥

Samuel énonçait le soutien gorge. Il allait ajouter autre chose avant de se clore ses lèvres. Sentant une vendeuse passer devant leur cabine sans aucune raison. Tiens donc, il se mettait à les surveiller maintenant ? Sérieusement. Et s’il se passait un truc, elles allaient faire quoi ? hein ? A croire qu’elles n’attendaient que ça plutôt de vouloir empêcher quoi que ce soit...
La vendeuse de partie , Samuel soupira en levant les yeux aux cieux, ennuyé. Il partagea un regard avec Courtney qui devait tout aussi l’être.
Elle essayait un autre modèle. Samuel redirigea son regard vers le miroir. Il ne se privait pas de la vue, mais cela permettait d’avoir un regard moins pesant sur la brune.
En observant, le sang-pur s’enfonça encore plus dans l’angle entre le mur et le miroir et émit un gémissement de lamentations.. parcourant chaque parcelle de peau de ses yeux du sans défaut qu’il avait à moins de 50cm de lui.Il avait vraiment envie de la toucher, de s’enivrer de son odeur, de se l’approprier. Une petite voix malfaisante lui conseilla de foncer et qu’il n’avait rien à perdre. Il exécuta sans réfléchir, ne pensant à quelque conséquence, oubliant complètement les vendeuses trop curieuses. Jusqu’où ses phéromones pouvaient aller pour le faire obtenir ce qu’il désirait ?

_Ho, ça recommence..

Les canines du brun sortirent et ses yeux commencèrent à devenir rouge. Il n’aimait pas être un accro au sang mais parfois cela avait des avantages comme prétendre en avoir besoin à n’importe quel moment.

_Du sang.. Il me faut du sang.. s’il te plaît. Désolé de te demander ça mais il m’en faut vraiment.. maintenant..sinon je..je

Au fur et à mesure qu’il arrivait à la fin de sa phrase, Samuel  s’était levé et se rapprochait de la brune. Il n’avait pas fini sa tirade mais désigna du regard le rideau, et donc ce qu’il y avait à l’extérieur et donc une bonne vingtaine de proies pour lui. Il craignait sa désapprobation alors il se décida à sacrifier la faveur qu’elle lui avait accordée. Son ton était calme et quémandeur, sans pour autant être suppliant

_Je sais que tu n’aimes pas ça, et que ce n’est pas correct envers toi d’oser ter demander une chose pareille après ce qui s’est passé mais..S’il te plaît.. C’est ma demande spéciale

Ayant eu son accord, un sourire de vainqueur se dessina sur les lèvres du brun, il posa ses mains sur le creux de la taille de la brune se pencha vers  son cou déposer un baiser papillon avant de passer de façon sensuelle sa langue le long de la veine de Courtney, l’endroit où il allait se procurer l’objet de ses convoitises. Il descendit ses mains peu à peu vers ses hanches. Au moment où il planta ses crocs dans la chair de la brune, il l’enlaça par la taille, la ramenant contre lui, profitant de son buste presque nu. Un vrai choc électrique pour lui.  Et puis,.. sa poitrine, elle s’écrasait complètement contre lui, le brun avait même trop peur d’effectuer une trop grosse pression sur elle. Il regrettait de ne pas être torse nu, mais il ne regretta pas le fait d’avoir ôté sa veste et son manteau.
C’était flagrant qu’il y prenait plus de plaisir qu’il se nourrissait. Prenant son pied, il enfonça ses crocs encore plus profondément voulant plus  du sang exquis de la fille qui lui faisait tourner la tête. Il en oubliait même de respirer.
Ses mains parcoururent le long de ses côtes, arrivant jusqu’en dessous de la poitrine voluptueuse brune avant d’abandonner cet endroit (une petite voix lui disait qu’il aurait pleinement la possibilité d’en profiter plus tard)  pour passer aune main autour de sa taille tandis que l’autre longeait, caressait délicieusement le dos de la brune et n’acceptant aucun obstacle passait sans-gêne sous le tissu noir. Ce simple mouvement suffit à détacher les attaches du sous-vêtement plus serré qu’il se devait d’être.  N’y faisant guère attention, Samuel dans sa prise de sang se penchait de plus en plus en avant et entraînait la brune en arrière pour  en voir plus encore.
Plus il en prenait, plus il se sentait succombait, il en était complètement accro, et il devenait de plus plus dépendant du sang de son ex. A ce rythme, il ne pourrait bientôt plus  s’en passer.
Il ôta ses crocs brusquement,  non pour s’arrêter, mais pour enfin prendre une grande inspiration
Comme un drogué, il se jeta à nouveau sur une nouvelle dose, émettant un gémissement de plaisir gustatif. Quand il avait demandé à Courtney de son sang, il n’en avait pas réellement besoin, mais à cet instant même, cela semblait vital pour le brun
Il finit par se redresser, entraînant toujours la brune avec lui qu’il ne décollait pour rien au monde  de son corps jusqu’à ce qu’il soit repu et abandonne définitivement sa nuque et se décolle d’elle par le même mouvement mais restant tout aussi proche pour autant. Même s’il était un peu triste de se séparer d’elle, il savait qu’il n’avait pas le choix. Et s’il ne le faisait qu’allait-il se produire ? En plus, durant cet instant, il avait complètement oublié le lieu où ils se trouvaient. Et vu le silence pesant qui régnait autour d’eux craigna qu’ils se méfient de quelquechose. Désintéressé par ce qui se passait à l’extérieur. Le brun passa la main sur la bouche pour y ôter l’excès de sang avec un sourire reconnaissant envers elle.

_Merci

Bien qu’il était un peu plus éloigné d’elle, il se nicha à  nouveau dans son cou pour y lécher l’excès de sang qui coulait avant que sa morsure se guérisse. Et ce en prenant l plus de temps possible pour faire durer l’instant. Alors qu’il finissait et que ses yeux verts revoyaient le jour, les canines de brun repoussèrent brusquement et se plantât à nouveau dans le cou de la brune avec force. C’était à  coup sür une action involontaire du brun, son corps répondait à des des pulsions inconnues de lui-même. Il posa une main à l’opposé du cou de Courtney. Il ne la tenait de façon sensuelle et affective, mais il la tenait pour qu’elle ne puisse en aucun cas se dégager de lui. Le sang qu’il abreuvait pour la deuxième fois semblait couler dans sa gorge à une vitesse phénoménale. Il ne cherchait qu’à boire, assouvir une soif sans fin, et pas à savourer quoi que ce soit. En preuve, ses yeux luisant de rouge étaient totalement ouverts, et on avait l’impression qu’il s’accrochait avec détermination au cou de son ex. Se penchant et la cambrant de plus en  plus, la main posté à son cou finit par descendre de plus en plus de son lieu d’origine, effectuant une longue caresse sur le sein de labrune. Il finit par s’arrêter totalement de boire Pourquoi il s’était arrêté ? Il s’était sûrement rendu compte inconsciemment de l’identité de sa victime. A quel point, elle comptait pour lui.

_Qu’est-ce que que…

Prenant conscience de ce qu’il était en train de faire, il s’éloigna brusquement de la brune, ou c’est elle qui le fit. Il n’y fit pas attention mais il la regardant d’un air totalement perdu comme s’il ne la reconnaissait pas sauf qu’il savait pertinemment qui elle était

_Je..euh.. Je ..Ah.. Je suis désolé

Il baissa les yeux et sans un regard pour la brune il recula jusqu’à ce que la paroi de la cabine l’empêche de reculer plus et croisa les bras. Voyant que ce mouvement monopolisait un des bras de Courtney, il relâcha ce bras correspondant le regard plongé dans le vide.
Il ne s’était pas contrôlé mais il se sentait coupable, énormément coupable. Pour aggraver les choses, il l’avait encore mordu. Sans son consentement. Il avait tenté de le vider de son sang. Ce n’était pas volontaire mais il avait quand même fait.
Ses iris qui étaient redevenus verts tremblaient autant qu’ils brillaient de peur. Montrant qu’au-delà de sa dégénérescence, de sa froideur, de la totale assumance de ses actes du genre. Le brun avait peur de lui-même. Ce n’était qu’arrivé qu’une seule fois dans son enfance et là Courtney assistait à la deuxième. Les iris du brun brillaient de plus en plus, l’eau s’emparait de leur surface

_Je suis désolé, je suis désolé, je suis déso..

Lorsque le brun décida d’affronter le regard de la brune, ses yeux s’emplirent d’eau des larmes commencèrent à perler sur son visage.Il porta une main à sa bouche et détourna une nouvelle fois son regard
Il sentit le rideau s’ouvrir et tourna immédiatement la tête. Pur instinct  de sang-pur qui ne souhaitait pas que les inconnus  le voient pleurer. Il laissa Courtney la gérer, il n’était pas en état de le faire. Il eut un coup au cœur en pensant que c’était encore de sa faute si la vendeuse venait les réprimander.
Une fois la vendeuse partie, Samuel commença à s’essuyer les yeux et se rassit là où il était plus tôt,puis désigna un ensemble qu’elle n’avait pas encore essayé

_Tu devrais prendre celui-là, c’est mon préféré depuis le début.

Il essayait de changer de sujet ,mais visiblement le brun n’allait pas bien, cela se voyait, il avait irrémédiablement besoin de réconfort et pet-être bien de parler. De plus il évitait de regarder la brune dans les yeux, se sentant incapable de le faire.
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2416
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mer 13 Avr - 16:29


_Vu que tu n’as aucun soucis à te déshabiller devant moi, je suppose que la douche sera envisageable.

« Avec quelqu’un qui ne me regarde pas d’un air aussi pervers que le tiens, oui. Comme  ChiakiChou par exemple, puisqu’il n’essaiera jamais rien avec moi. Ou quelque autre vampire ou vampiresse de la classe qui ne s’intéresse pas à moi.   »

Il la testait, pourquoi ne pouvait – elle pas le tester également ? Elle savait pertinemment qu’il ne supportait pas le petit blond, preuve étant qu’il ne lui avait même pas adresser un mot lorsqu’il s’était vu, et qu’il avait menacé de s’en prendre à lui si personne n’était là pour le surveiller. De plus, elle avait deviné qu’il était extrêmement jaloux, alors le titillait ainsi lui faisait éprouver un plaisir malsain qui la ravissait au plus haut point. Avec réflexion, elle aimerait bien connaitre son point de rupture sur ce sujet-là, histoire de s’en amuser.
Lorsque la vendeuse passa devant la cabine, les yeux de la brune rougeoyèrent d’agacement, s’empêchant tant bien que mal de grogner pour montrer son mécontentement. Elle ne savait pas encore comment, mais il fallait à tous prix qu’elle maitrise son instinct de loup sauvage qui la faisait grogner à la moindre contrariété …
Attachant un second soutien-gorge au moment où le brun poussa un gémissement plaintif, Courtney posa sur lui un regard intrigué, ne comprenant pas ce qu’il lui prenait. Il allait parfaitement bien la minute d’avant, alors pourquoi se plaignait-il soudainement ?

_Ho, ça recommence..

A la vue de ses yeux et de ses crocs, la brune poussa un soupir. Il avait bu de son sang plus tôt dans la journée, comment pouvait-il en être en manque peu de temps après ? Même elle, sans Blood Tablet, et avec une ration de sang de Fire, arrivait à tenir au moins deux semaines.

_Du sang.. Il me faut du sang.. s’il te plaît. Désolé de te demander ça mais il m’en faut vraiment.. maintenant..sinon je..je

Samuel se rapprochant, Courtney emmena ses cheveux d’un côté de son cou, afin de laisser l’autre libre pour la morsure. Elle n’avait pas le moins du monde envie de se retrouver à gémir comme une pauvre fille au beau milieu d’une boutique, mais si c’était la seule solution pour ne pas que le brun s’en prenne aux innocents de la boutique, elle n’avait pas le choix.

_Je sais que tu n’aimes pas ça, et que ce n’est pas correct envers toi d’oser ter demander une chose pareille après ce qui s’est passé mais..S’il te plaît.. C’est ma demande spéciale

« Vas-y. Mais je te jure que si on se fait prendre, je t’égorge en sortant de la boutique. »

Tout le corps de la brune se mit à frissonner en sentant la langue de son ex passait sur son cou. Lorsqu’elle sentit ses mains sur ses hanches, et qu’elle se colla à lui, elle se rendit compte d’une chose : le corps du brun était comme une drogue pour elle. Dès qu’elle était aussi proche de lui, elle se sentait soudainement bien contre lui, et elle en voulait plus, toujours plus. Et, loin de lui, elle avait l’impression qu’il lui manquait quelque chose. Même si son ex lui demandait, elle ne pouvait pas le nier. Elle raffolait de son corps contre le sien.
Les crocs de son ex transperçant la peau de son cou, tous le corps de Courtney devint hypersensible. Frissonnant de toutes parts en sentant ses mains sur sa peau nue, elle se mordilla la lèvre inférieure pour s’empêcher de gémir de bien-être. Seulement elle se rendit bien vite compte que le plaisir que lui donnait le brun était bien trop puissant pour qu’elle réussisse à se retenir aussi facilement. Se cambrant légèrement contre le brun, elle se laissa complètement aller contre lui, plaquant ses mains sur sa bouche pour se faire taire. Dans l’instant actuel, c’était le seul moyen qu’elle avait pour faire le moins de bruit possible.
Alors qu’elle crut que le brun arrêtait la morsure, elle écarta légèrement les mains de sa bouche. Mais elle sentit à nouveau les crocs passer à travers sa peau, et elle étouffa bien vite un gémissement de plaisir au nouveau contact avec les crocs de son ex. Une fois qu’il retira définitivement ses crocs de son cou, elle se laissa aller contre l’une des parois de la cabine, soupirant d’un air calme, comme si elle cherchait à se remettre de quelque chose d’intense. Et c’était bien le cas.

_Merci

Samuel revenant se nicher contre elle, Courtney gémit d’affection, passant instinctivement sa main dans les cheveux de son ex. S’il ne s’éloignait pas d’elle dans les minutes qui suivent, elle doutait fortement de sa capacité à l’empêcher d’aller plus loin. Son corps semblait en total manque du sien, et plus le temps passé en étant aussi proche de lui, plus son esprit et sa raison s’estompait.
Les crocs du brun s’enfoncèrent une seconde fois dans son cou, sans lui faire éprouver quoi que ce soit comme plaisir. Au contraire, cette morsure-là était douloureuse, mais surtout effrayante. Cette sensation de douleur intense mêlé à de la peur lui donnait l’impression d’avoir à nouveau six ans, et de revivre la morsure de Fire. Alors que son ex la tenait comme une vulgaire proie, elle ferma les yeux en respirant profondément, ignorant tant bien que mal son sentiment de peur et de faiblesse face à ce qu’elle subissait. Elle resta donc inerte contre son ex, essayant simplement de se calmer. Elle savait qu’elle avait la force nécessaire pour le repousser, elle l’avait déjà fait, mais elle n’arrivait pas à passer au-dessus de sa peur pour le faire.

_Qu’est-ce que que…

Le regard absent, Courtney posa la main sur son cou à l’endroit de la morsure. Le brun s’éloignant d’elle, sa sensation de peur disparut peu à peu, la laissant reprendre peu à peu pieds en comprenant petit à petit ce qu’il venait réellement de se passer.

_Je..euh.. Je ..Ah.. Je suis désolé

En l’entendant, la brune fut plus surprise par ses paroles que par son acte. Depuis quand regrettait-il ses actes ? De ce qu’elle en savait, il ne regrettait pas de l’avoir mordu la première fois, alors pourquoi regrettait-il de l’avoir sauvagement mordu maintenant ? Qu’est-ce qui pouvait bien changer pour qu’il regrette, et qu’il s’excuse ?
Perturbée, Courtney le regarda sans rien dire, cherchant à croiser son regard, mais même sans le regarder en face, elle comprit qu’il ne mentait pas, et qu’il ne disait pas ça pour l’attendrir. Il regrettait vraiment, et son air apeuré lui prouvait qu’il était effrayé de ce qu’il était capable de faire. Le voir aussi fragile lui faisait mal au cœur. Certes, il l’avait fait souffrir en la trahissant, mais elle ne voulait pas pour autant le voir dans cet état. Il restait son ancien meilleur ami, son ex petit-ami, et le voir ainsi lui faisait mal au cœur.

_Je suis désolé, je suis désolé, je suis déso..

« Samuel … »

Son ton n’était ni énervé, ni menaçant comme elle en avait l’habitude lorsqu’elle l’appelait par son premier prénom. Pour cette fois, il était doux et attendrissant, cherchant à le consoler, non pas à le réprimander. Et, alors qu’elle s’approchait doucement de lui pour le calmer, elle sentit le rideau de la cabine s’ouvrir. Agacé par la vendeuse, Courtney s’éloigna du brun et regarda la fauteuse de trouble d’un air énervé en tirant brusquement le rideau. Une fois qu’elle entendit la vendeuse partir, la brune respira profondément un grand coup afin de se calmer et se reconcentrer sur son ex qui semblait sur le point de s’effondrer.

_Tu devrais prendre celui-là, c’est mon préféré depuis le début.

En le regardant, elle fut incapable de dire si le pire était qu’il n’osait plus la regarder, ou s’il essayait lamentablement de changer de sujet pour faire comme si de rien n’était. Le regard fixe sur lui, elle finit par se rhabiller en silence en réfléchissant à la manière dont elle pouvait consoler son ex. Le problème, c’est qu’une cabine d’essayage n’était pas le meilleur endroit pour le faire.
Une fois prête, Courtney reprit les modèles et ne prit pas la peine de choisir en les prenant tous. Entre son salaire d’Hunter et l’argent de poche de son oncle, elle avait largement assez pour tous prendre, de plus cela l’arrangeait puisqu’elle n’avait plus esprit à s’occuper de chose aussi triviale.
Hors de la boutique, la brune attrapa la main du brun, entrelaçant ses doigts aux siens. Mais au lieu de prendre le chemin de l’Académie, elle en prit un autre, sans pour autant signifier à son ex où elle l’emmenait, ni même ce qu’elle comptait y faire. Afin d’être tranquille avec lui, elle décida de l’emmener dans un quartier inhabité de la ville, au sommet d’une vieille église où on pouvait avoir vue sur toute la ville en contrebas.
Bien que le paysage était magnifique, Courtney ne s’ y attarda pas un instant. Elle lâcha le sac qu’elle portait, agrippant son ex par sa chemise pour l’attirer à lui et l’embrasser avec une tendresse infinie dont elle n’avait jamais fait preuve avant, si ce n’est lors de leur premier baiser, dans la forêt de l’établissement. Lorsqu’elle rompu le baiser avec délicatesse, elle resta près du brun, prenant son visage entre ses mains pour qu’il la regarde dans les yeux.

« Tu sais ce qu’on va faire ? On va tous les deux oublier ce qu’il s’est passé entre nous il y a quelques semaines. Nous sommes en couples, je suis ta petite-amie, tu ne te sens pas bien, alors tu te confies à moi, d’accord ? »

Elle laissa quelques secondes de silence se faire pour chercher l’approbation du brun dans son regard avant de continuer.

« Cela ne veut pas dire que je veux retenter quelque chose avec toi pour autant. Mais même si j’estime toujours que tu es un salaud pour ce que tu as fait en me cachant quelque chose, te voir aussi fragile me fends le cœur. Alors parles-moi. »

Alors qu’elle caressait doucement ses joues en baissant les mains, elle chercha à le rassurer, pour lui prouver qu’il pouvait lui parler sans peur.

« Ce qui sera dit ici restera ici. Ce sera un endroit spécial où on fait un break et où on laisse fierté et égo en bas. On partira lorsque tu te sentiras mieux, quitte à ce qu’on passe la nuit ici, et une fois hors d’ici, tout redeviendra ce qu’il était avant. »

avatar
Messages : 357
Framboises : 2127
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Sam 23 Avr - 20:23
<


Samuel gardait le regard sur son reflet de lui dans la glace sans pour autant se regarder lui-même. Il ne regardait nulle part en fait et évitait de poser les yeux sur Courtney. Il se sentait misérable à ne pas pouvoir réfréner ses envies de sang incontrôlables. Il avait peut-être dépassé sa dose habituelle de sang de la journée, mais prendre plus lui donnait envie de plus. Et des fois il aurait juste aimé être normal, et être un vampire dont le sang altérait plutôt que d’assoiffer comme un perdu dans un désert.
Il l’a senti s’en aller, il se leva, n’ayant pas ‘autres choix que de la suivre. Cette fois, il gardait un œil sur elle. Elle était de dos. Ce n’était pas dérangeant. C’était surtout le regard de la brune que  Samuel cherchait à éviter… Elle avait fini par tout choisir. Il retrouvait là le côté de Courtney à ne pas se soucier de toutes les frivolités d’un essayage, mais ce départ prompt, interpelle Samuel, à savoir si ce n’était pas de sa faute, et qu’elle n’avait plus envie de rester avec lui dans une cabine d’essayage. Sûrement. Et c’était compréhensible, qu’il la morde ou qu’il la cherche par les sentiments. Les deux raison étaient bien possibles.
Vu ce qu’elle dépensait, les vendeuses auraient mieux fait d’enlever leurs regards insistants sur eux si elles voulaient que la brune revienne dépenser autant dans leurs magasin.
A l’extérieur, Samuel sentit comme si il avait traversé un monde.. C’était bizarre ou les magasins de lingerie étaient vraiment un autre monde.. Toujours il se laissa emmener par Courtney, pas décidé à mener le chemin ou quoi que ce soit. Il n’avait pas assez de moral et de dynamisme pour cela. Il ne voulait forcer Courtney à quoi que ce soit..
Alors, il ne dit rien lorsqu’il remarqua qu’ils s’éloignaient de la route vers l’Académie. Samuel ne demandait qu’à y entrer, mais si Courtney avait la volonté d’aller ailleurs,  il n’allait pas l’en empêcher.
Ils finirent par arriver, au sommet d’une église abandonnée, où la vue sur la ville était magnifique. Telle un paysage de carte postale. Là c’était étrange, il n’y avait aucune boutique. Samuel se décida à prendre la parole après tout un silence pour demander les raisons du lieu, mais iln’eut pas le temps de le faire, recevant un baiser des plus tendre et envoutant de la part de Courtney.
Il ne s’y attendait pas du tout mais qu’importe. C’était bon, c’était apaisant, agréable et délicat et si doux.. Ca lui avait tellement manqué ces baisers si tendres de Courtney. Et c’était tout ce qu’il avait besoin en ce moment. A ce moment, la dernière chose que Samuel souhaitait était que cela s’arrête. Il ne voulait pas que son ex parte. Bien qu’elle ne risquait pas d’aller bien loin mais qu’importe. Elle partirait quand même.

Le baiser de rompu, Samuel gémit de mécontentement. Il en voulait encore, il avait besoin de cette affection venant de Courtney, qui était comme un antidote à ses préoccupations mentales.

« Tu sais ce qu’on va faire ? On va tous les deux oublier ce qu’il s’est passé entre nous il y a quelques semaines. Nous sommes en couples, je suis ta petite-amie, tu ne te sens pas bien, alors tu te confies à moi, d’accord ? »
La première pensée qui vient à l’idée de Samuel à ce moment-là fut de se demander si son ex-petite-amie était devenue folle pour lui pour lui demander quelque chose du genre, car justement ce n’était pas son genre. Mais il comprit que ce n’était pas ça et qu’elle voulait le faire pour lui. Il n’approuvait pas vraiment, mais avant dire non ou oui, il la laissa continuer son argument.

[color:8623= »001495]« Cela ne veut pas dire que je veux retenter quelque chose avec toi pour autant. Mais même si j’estime toujours que tu es un salaud pour ce que tu as fait en me cachant quelque chose, te voir aussi fragile me fends le cœur. Alors parles-moi. »

_Tu..tu n’es pas obligée

Il baissa les yeux, bien qu’il était totalement pour, que Courtney s’occupe de lui comme l’enfant en peine qu’il était, néanmoins il ne voulait pas non plus qu'elle le prene en pitié allors qu'elle était persuadée qu'il était un salud. Il se sentait encore plus de cette façon vu que s'il acceptait, cela ferait comme si qu'il use  de sa faiblesse pour attendrir Courtney. Même une pensée malsaine lui fit penser que c'était peut-être elle, qui voulait jouir de son état de faiblesse. Mais son instinct et son savoir sur les comportements de Courtney savaient bien que ce n'était pas le cas..

« Ce qui sera dit ici restera ici. Ce sera un endroit spécial où on fait un break et où on laisse fierté et égo en bas. On partira lorsque tu te sentiras mieux, quitte à ce qu’on passe la nuit ici, et une fois hors d’ici, tout redeviendra ce qu’il était avant. »

Il ne pouvait pas refuser. Si il pouvait, mais il ne voulait pas. Pas parce qu’elle avait dit qu’ils feraient comme auparavant qu’ils étaient lorsqu’ils étaient en couple et tout. Mais parce qu’il pouvait retrouver sa complicité avec la brune, lui dire ses plus intimes pensées et frayeurs. C’était son ex, ils se détestaient, enfin à leur manière. Juste demander ne suffisait pas, normalement,  à ce que tout change.  Samuel se serait encore plus fermé.. Mais malgré cela, les paroles de Courtney avaient agies comme celle d’une parole magique, et sans qu’elle eut à faire quoi que ce soit, il pouvait sentir qu’il pouvait retrouver un de ces moments, sans tension entre eux… et il ne dirait pas non à cela. Sa vie humaine avec Courtney était stable, et se raccrocher à cette stabilité était vraiment bon. Alors il ne refusa pas et enchaîna sur des excuses à sa proposition. Accompagnées de yeux qui recommençaient à briller prêts à libérer des larmes

_Je ne voulais pas te faire de mal, je le jure, j’ai perdu le contrôle….je…je…

S’assurant du regard que Courtney qu’il ne craignait plus regarder, allait parfaitement bien et ne lui en voulait pas plus que ça, du moins, elle ne semblait pas extérieurement en colère. Il se laissa glisser au sol entraînant la brune pour s’expliquer un peu.
Il posa un moment les yeux, sur la vue qui leur était offerte. Le soleil commençait à se coucher. Dans quelques minutes, ce serait le crépuscule et ce serait vraiment beau.
Le brun porta son attention sur le bouton de sa chemise sur son poignet et commença à jouer avec pendant qu’il prenait la parole

_Je, des fois, j’ai l’impression de ne pas être complètement moi-même, j’ai mes pulsions, c’est naturel chez moi depuis que je suis petit, mais… il y a certains moments j’ai l’impression que c’est différent… Et ça m’effraie vraiment beaucoup.. Je,…je ne t’ai pas fait peur ?  J’aurai du mal à me le pardonner si c’était le cas.

Il posa le regard sur Courtney d’un air désolé et coupable avant de re-regarder le paysage avec un petit rictus sur les lèvres, bien qu’il n’était pas totalement fier de ce qu’il disait

_Je n’ai pas vraiment eu l’occasion de m’excuser auprès de mes victimes..Je.. J’ai vraiment tué beaucoup de personnes quand j’étais petit. Je ne sais pas si c’est  parce que je suis passé par la se humain ou que j’ai juste grandi, mais je ne me rendais pas vraiment de la gravité de mes actes. Je mettais ça sur le coup de mes pulsions, de la faim. Maintenant, je vois vraiment l’immoralité de l’acte même si pour certaines personne,s je me passerais bien de la moralité.. Avant, ça ne semblait pas si grave. Ce n’était pas de ma faute. Mon père me punissait sévèrement, mais l’enfant que j’étais comprenait juste que son papa voulait lui pourrir la vie.  J’étais très capricieux et suffisant à cette époque, tu m’aurais détesté… quoique.. je pense que tu aurais quand même réussi à me remettre à ma place. J’en suis sûre !

Sans se rendre compte, Samuel retrouvait le sourire en imaginant Courtney le remettre à sa place alors qu’ils étaient enfants. Il soupira et regarda son ex-petite-amie dont la beauté semblait décupler à cause des changements de lumière progressifs de soleil.

_Si tu regrettes de connaître cette partie de ma vie, dis-toi que tu as eu la meilleure, de loin.

Quelque chose en lui, lui disait que s’il n’avait pas été transformé en humain Et qu’il était resté ce qu’il était, Courtney ne serait jamais tombé amoureuse de lui au départ. Et comme Courtney représentait tellement pour lui, il ne pouvait pas considérer un moment de sa vie où elle n’était pas là, plus précieux que lorsqu’elle était présente.
]
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2416
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Sam 23 Avr - 21:54


_Je ne voulais pas te faire de mal, je le jure, j’ai perdu le contrôle….je…je…

Courtney ne dit rien, préférant rester muette le temps que Samuel exprime ce qu’il avait sur le cœur. Elle ne voulait pas le couper, au risque de dire quelque chose qu’il ne fallait pas et qu’il finisse par se braquer. Elle avait pris ce moment avec lui pour qu’il puisse se livrer sans retenu, alors elle allait patiemment l’écouter, en l’encourageant du regard pour qu’il sache que tout va bien.
Tandis qu’elle s’installait confortablement sur le sol, la brune attendit que son ex soit prêt à parler en observant également la ville à l’horizon. Bien qu’elle connaisse l’endroit depuis longtemps grâce à ses missions d’extermination de Level E, cela ne devrait que la seconde fois, si ce n’était pas la première, où elle prenait le temps de regarder le paysage. Depuis sa transformation en vampire, puis en loup-garou, elle avait l’impression de découvrir le monde sous un regard nouveau, elle n’avait de cesse d’admirer tout ce qu’elle voyait, un peu comme une enfant découvrant le monde.

_Je, des fois, j’ai l’impression de ne pas être complètement moi-même, j’ai mes pulsions, c’est naturel chez moi depuis que je suis petit, mais… il y a certains moments j’ai l’impression que c’est différent… Et ça m’effraie vraiment beaucoup.. Je,…je ne t’ai pas fait peur ?  J’aurai du mal à me le pardonner si c’était le cas.

Bien qu’elle secoua la tête pour réponde négativement à sa question et le rassurait un peu, Courtney ne put s’empêcher de s’interroger. Elle ne pouvait pas vraiment nier l’impression qu’il avait. Elle avait elle-même eut l’impression à plusieurs reprises de ne pas être avec le Samuel qu’elle avait l’habitude de côtoyer, mais avec quelqu’un de complétement différent. Même si elle n’avait été victime de cette impression seulement quelques secondes, la sensation que le brun n’était pas seul dans sa tête n’arrivait pas à disparaitre.
Silencieuse et patiente, la brune reporta son regard vers l’horizon, même si elle jetait quelques coups d’œil en direction du brun, pour voir comment il se sentait.

_Je n’ai pas vraiment eu l’occasion de m’excuser auprès de mes victimes..Je.. J’ai vraiment tué beaucoup de personnes quand j’étais petit. Je ne sais pas si c’est  parce que je suis passé par la se humain ou que j’ai juste grandi, mais je ne me rendais pas vraiment compte de la gravité de mes actes. Je mettais ça sur le coup de mes pulsions, de la faim. Maintenant, je vois vraiment l’immoralité de l’acte même si pour certaines personne,s je me passerais bien de la moralité.. Avant, ça ne semblait pas si grave. Ce n’était pas de ma faute. Mon père me punissait sévèrement, mais l’enfant que j’étais comprenait juste que son papa voulait lui pourrir la vie.  J’étais très capricieux et suffisant à cette époque, tu m’aurais détesté… quoique.. je pense que tu aurais quand même réussi à me remettre à ma place. J’en suis sûre !

Courtney esquissa un léger sourire, certaine également qu’elle en aurait été capable. Son sourire s’estompant petit à petit bien que ses yeux brillaient toujours légèrement d’amusement, l’hybride ne put s’empêcher de trouver le brun un peu plus touchant en voyant qu’il regrettait ses actes. Elle n’était pas au courant de ce qu’il avait fait plus jeune, bien qu’elle s’en doutait un peu à cause des circonstances de sa trouvaille et de sa condition de sang-pur. Mais au lieu d’ignorer ou d’être insensible à ces crimes, il s’en voulait et le regretter, contrairement à tous les autres sang-purs.

_Si tu regrettes de connaître cette partie de ma vie, dis-toi que tu as eu la meilleure, de loin.

La brune laissa quelques secondes de silence planait, appréciant le calme de l’endroit où ils s’étaient réfugiés avant de prendre la parole en étant certaine que Samuel n’avait plus rien à dire sur le moment.

« S’il y a une chose que j’ai appris récemment, c’est que revenir sans cesse sur le passé et souhaiter le changer ne mène à rien si ce n’est se torturer mentalement. Tu as fait ce que tu as fait, que ce soit de bonnes ou de mauvaises actions. Ton passé fait de toi qui tu es maintenant, et c’est tout ce qui compte. Alors oui, peut-être que tu as tué des innocents ou des coupables ou que sais-je encore par pur caprice. C’est comme ça, rien ne changera maintenant. Tu as pris des vies et tu vas devoir vivre avec, c’est ton devoir maintenant d’assumer tes crimes. Mais le plus important … »

Courtney se rapprocha et posa sa main sur la chemise du brun, au niveau de son cœur. Elle parlait d’une voix calme et apaisante. Elle ne cherchait pas à faire culpabiliser son ex comme ses paroles pouvait le laisser croire, bien au contraire. Par ses paroles, elle souhaitait lui faire comprendre comment il allait devoir agir maintenant, elle essayait d’apaiser un peu la torture mentale qu’il s’infligeait à lui-même.

« … C’est ce qu’il y a ici. Le plus important, c’est ce pincement au cœur que tu as quand tu penses à ce que tu as fait. C’est ce malaise qui t’étreint quand tu te dis que tu as fait quelque chose de mal et que tu ne peux pas réparer ce que tu as fait. Parce que cette culpabilité montre que tu es quelqu’un de bien, elle montre que tu sais que tu as mal agis. Alors peut-être que tu te sens coupable parce que tu as grandis une partie de ta vie en tant qu’humain et que les humains ont cette capacité de vouloir se repentir, ou alors est-ce parce que tu as grandis et mûris. Mais qu’importe la cause. C’est l’effet, le plus important. Et cet effet, c’est que tu es quelqu’un de bien, au plus profond de toi. »

Avec sa transformation en enfant de la nuit puis en enfant de la lune, Courtney voyait la vie autrement. Avec plus de sagesse et d’objectivité, et de cela en ressortait une maturité dont elle avait très rarement fait preuve. Et aujourd’hui, elle se servait de cette maturité pour apaiser le brun avec patience.

« Si tu veux te repentir de tes crimes, et te sentir moins coupable, dis-toi que pour une personne que tu as tué, tu en sauves une. Et lorsque que tu en auras sauvé autant que tu en as tué, tu auras le droit de reléguer cette culpabilité dans un coin de ton esprit et de l’oublier, parce que tu seras pardonné pour ce que tu as fait. »

L’hybride retira sa main du torse du brun pour se rasseoir correctement face à lui, et continua de le regarder.

« Je sais que tout ça, c’est plus facile à dire qu’à faire. Bien qu’on me le répétait chaque jour, j’ai mis des mois avant d’accepter la perte de mes parents, ma condition de futur vampire, ou même le fait qu’à chaque Level E que je tue, je tue aussi quelqu’un qui avait été humain autrefois et qui n’a certainement pas demandé d’être ce qu’il est devenu. Alors je peux te le dire d’avance, ce n’est pas tous les jours facile de faire avec ou d’agir comme si de rien n’était pour ne pas montrer ses faiblesses et ainsi qu’on abuse de toi. Il faut être fort, et savoir prendre sur toi. Puis un jour, tu te rendras compte que la culpabilité, le regret et la tristesse sont de moins en moins lourds à porter. Soit parce que tu as trouvé ta lumière au bout du tunnel, soit parce qu’à force de faire semblant tu as amoindris ce sentiment en toi. »

Courtney esquissa un très léger sourire, cherchant à alléger un peu l’instant qu’il passait malgré que le sujet de discussion ne l’était pas.

« Et il y a une chose dont je suis sûre, c’est que tu es capable d’être fort, et de réussir à oublier peu à peu cette culpabilité qui te ronge. Tu es quelqu’un de bien. Certes, tu fais des erreurs. Mais on en fait tous, qu’on soit humain ou vampire. Mais ce qui te différencie d’un bon nombre de personne, c’est que tu es capable de regret, et même si ça te fait souffrir, ça montre que tu es quelqu’un de bien. Et ça, tu ne dois surtout pas l’oublier. »

avatar
Messages : 357
Framboises : 2127
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 24 Avr - 10:59
<


« S’il y a une chose que j’ai appris récemment, c’est que revenir sans cesse sur le passé et souhaiter le changer ne mène à rien si ce n’est se torturer mentalement. Tu as fait ce que tu as fait, que ce soit de bonnes ou de mauvaises actions. Ton passé fait de toi qui tu es maintenant, et c’est tout ce qui compte. Alors oui, peut-être que tu as tué des innocents ou des coupables ou que sais-je encore par pur caprice. C’est comme ça, rien ne changera maintenant. Tu as pris des vies et tu vas devoir vivre avec, c’est ton devoir maintenant d’assumer tes crimes. Mais le plus important … »

Le brun aux yeux clairs écoutait attentivement son ex-petite-amie qui pour l’instant lui disait des choses qu’il savait déjà.. Il leva cependant un sourcl lorsqu’elle s’interrompit  mais lorsqu’elle sera rapprocha de lui, c’est plutôt un léger sourire qui se forma sur ses lèvres. La main qu’elle posa sur sa chemise se vit rejoindre par la main de Samuel qui par instinct et geste affectif posa sa main par-dessus cherchant son contact et caressait quelque peu cette main qui était sur lui tout en écoutant Courtney.

« … C’est ce qu’il y a ici. Le plus important, c’est ce pincement au cœur que tu as quand tu penses à ce que tu as fait. C’est ce malaise qui t’étreint quand tu te dis que tu as fait quelque chose de mal et que tu ne peux pas réparer ce que tu as fait. Parce que cette culpabilité montre que tu es quelqu’un de bien, elle montre que tu sais que tu as mal agis. Alors peut-être que tu te sens coupable parce que tu as grandis une partie de ta vie en tant qu’humain et que les humains ont cette capacité de vouloir se repentir, ou alors est-ce parce que tu as grandis et mûris. Mais qu’importe la cause. C’est l’effet, le plus important. Et cet effet, c’est que tu es quelqu’un de bien, au plus profond de toi. »


Il n’était pas très impressionné par la maturité dont Courtney faisait. Il savait déjà qu’elle était une fille réfléchie avec beaucoup d’esprits mais elle avait ses pulsions et parfois se laisser comme tout le monde suivre ses sentiments . Il ne pouvait pas nier qu’elle semblait plus mature qu’il y a quelques semaines, en temps normal il l’aurait taquiné pour ça, mais ce n’était pas le moment de « taquiner », il ne voulait pas l’interrompre. Néanmoins, ce qu’elle disait le touchait à vif et le rassurait, et apaisait sa torture mentale. Etait-ce vraiment vrai  que ce petit pincement au cœur, faisait de lui une personne bien ? Après tout le mal qu’il avait qu’il peut toujours causer. Pensant à cela, le sang-pur avait encore envie de pleurer. Mais cela ne se passa pas, il avait juste un air triste sur le visage.

« Si tu veux te repentir de tes crimes, et te sentir moins coupable, dis-toi que pour une personne que tu as tué, tu en sauves une. Et lorsque que tu en auras sauvé autant que tu en as tué, tu auras le droit de reléguer cette culpabilité dans un coin de ton esprit et de l’oublier, parce que tu seras pardonné pour ce que tu as fait. »


Samuel écoutait, il avait envie de la croire, mais il n’était pas convaincue. D’ailleurs il ne savait même pas combien de gens il l’avait tué, il ne saurait jamais combien de personnes il allait devoir sauver jusqu’à ce que ça se termine.. Enfin, ce n’était pas l’objectif. Courtney lui expliquait un principe, il ne s’agissait pas juste de sauver, ça se passait au niveau moral aussi. Mais ce n’était pas si facile.


« Je sais que tout ça, c’est plus facile à dire qu’à faire. Bien qu’on me le répétait chaque jour, j’ai mis des mois avant d’accepter la perte de mes parents, ma condition de futur vampire, ou même le fait qu’à chaque Level E que je tue, je tue aussi quelqu’un qui avait été humain autrefois et qui n’a certainement pas demandé d’être ce qu’il est devenu. Alors je peux te le dire d’avance, ce n’est pas tous les jours facile de faire avec ou d’agir comme si de rien n’était pour ne pas montrer ses faiblesses et ainsi qu’on abuse de toi. Il faut être fort, et savoir prendre sur toi. Puis un jour, tu te rendras compte que la culpabilité, le regret et la tristesse sont de moins en moins lourds à porter. Soit parce que tu as trouvé ta lumière au bout du tunnel, soit parce qu’à force de faire semblant tu as amoindris ce sentiment en toi. »


Le vampire de glace, toujours attentif semblait boire les paroles de Courtney. Elle semblait lui dicter sa propre façon de faire. Il ne pouvait pas imaginer comment ça avait être pu être dur pour elle. Lui était un sang-pur enfant gaté, violent et accro au sang. A part ses pulsions il n’avait pas de quoi se plaindre. Et même si sa mère s’était suicidée pour lui, elle n’aurait pas pu faire autrement. Ça lui faisait de la peine, mais il réussissait à ne pas souffrir sur cette peine en la transformant en colère sur son propre père qui les avait abandonné.


[color:f022=001495]« Et il y a une chose dont je suis sûre, c’est que tu es capable d’être fort, et de réussir à oublier peu à peu cette culpabilité qui te ronge. Tu es quelqu’un de bien. Certes, tu fais des erreurs. Mais on en fait tous, qu’on soit humain ou vampire. Mais ce qui te différencie d’un bon nombre de personne, c’est que tu es capable de regret, et même si ça te fait souffrir, ça montre que tu es quelqu’un de bien. Et ça, tu ne dois surtout pas l’oublier. »
_Tu le penses vraiment ?

Cherchant dans le regard ka confirmation de Courtney, Samuel lui sourit. Si elle pensait qu’il avait tout de même une part de bien en lui, ça lui faisait énormément plaisir de sa part. A vrai dire venant de quelqu’un d’autre, ces paroles seraient entrés d’une oreille et sorties d’une autre mais là c’était différent.

_C’est toi la bonne personne ici Ho’..

Le sang-pur se rapprocha de l’hybride et reposa sur son épaule d’un confort intense, sa tête s’endormant à moitié. A vrai il appréciait juste le simple moment que lui permettait Courtney et du paysage magnifique qui leur était offert. Si possible, elle pouvait être sa lumière au bout du tunnel qui sait.
_C’est beau….Aussi beau que toi..chuchota-t-il

Il avait déjà pensé à partir, mais  quelque chose lui disait qu’il ne pouvait pas se séparer de Courtney. Jamais. Et les moments comme celui-ci le prouvaient et l’imposaient de rester. Samuel ne pouvait pas partir, car il savait qu’il ne pouvait pas vivre sans la brune. Et que, là maintenant, il aurait aimé que ce moment de « break » soit la vraie réalité. Il était prêt, suite à cette journée à faire des efforts de comportements mais il doutait que cela ne suffise. Mais il fallait bien commencer par quelque chose..

_J’ai menti.. J’ai menti tout à l’heure, je n’avais pas soif. JE voulais juste me rapprocher de  toi.. je.. Je ne recommencerai pas, tu n’aimes pas ça alors…

Il se décolla légèrement de l’épaule de Courtney après avoir avoué son mensonge. Peut-être qu’elle se mettrait en colère et que finalement elle ne voulait peut-être plus de lui à côté d’elle.. Voyant qu’au final elle ne faisait rien de tout  ça il se jeta délicatement sur  elle, la faisant s’allonger sur le sol tandis qu’il avait la tête et la main posée sur son ventre.

_Je…je veux juste rester un moment comme ça..

Samuel soupira puis s’accrocha à la robe de Courtney. Il était étrangement dans une situation qu’il ne voulait pas se défaire, ça l’apaisait presque qu’il se sentait commencer à sommeiller dans le but de faire une courte sieste. Courtney agissait vraiment sur lui comme  une drogue ? un antidote ? quand il lui accordait sa confiance, ce qu’il n’avait pas toujours fait. Il reniflait son odeur, et celle-ci l’emportait bien ailleurs. Il ne se préoccupait même pas à l’odeur de son sang, il s’enivrait juste de son odeur à elle toute seule
]
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2416
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 24 Avr - 12:07


« Et il y a une chose dont je suis sûre, c’est que tu es capable d’être fort, et de réussir à oublier peu à peu cette culpabilité qui te ronge. Tu es quelqu’un de bien. Certes, tu fais des erreurs. Mais on en fait tous, qu’on soit humain ou vampire. Mais ce qui te différencie d’un bon nombre de personne, c’est que tu es capable de regret, et même si ça te fait souffrir, ça montre que tu es quelqu’un de bien. Et ça, tu ne dois surtout pas l’oublier. »

_Tu le penses vraiment ?

« Tu sais très bien que je ne le dirais pas si je ne le penserais pas. »

_C’est toi la bonne personne ici Ho’..

Courtney esquissa un léger sourire, touchée par le compliment. Même si Samuel disait certainement ça parce qu’elle lui accordait un moment de tranquillité, hors de leurs problèmes de cœurs, et qu’elle le réconfortait, et non pas parce qu’il le pensait vraiment, elle ne pouvait pas nier que le compliment lui faisait plaisir. Rare était ceux qui l’avait qualifié ainsi en toute connaissance de cause. La brune ignorait généralement ce compliment qu’elle ne trouvait pas adapté à son caractère. De son point de vue, une bonne personne n’était certainement pas violente ou vulgaire et ne souhaiter pas la mort de quelqu’un au moindre désaccord.
Mais si le brun, qui la connaissait par cœur, pouvait dire ça d’elle, alors elle pouvait bien le croire, au moins un petit peu, même s’il était guidé par la situation actuelle.

_C’est beau….Aussi beau que toi..

Les joues de l’hybride prirent une légère teinte rose, ne s’étant pas attendue à recevoir ce genre de compliment. Mais bien vite, son cœur se serra chaleureusement, preuve que le compliment lui faisait plaisir.

_J’ai menti.. J’ai menti tout à l’heure, je n’avais pas soif. JE voulais juste me rapprocher de  toi.. je.. Je ne recommencerai pas, tu n’aimes pas ça alors…

« Je sais. »

Son ton n’était pas énervé ou agressif, loin de là. Il était toujours aussi calme et tranquille. Elle avait deviné qu’il lui avait mentis, mais il avait utilisé la faveur qu’elle lui avait promise, elle n’avait donc pas put lui dire non. Mais ce n’était pas entièrement pour ça qu’elle avait accepté sans broncher. Elle aimait, adorait même, sentir ses crocs dans son cou, en train de s’abreuver de son sang tout en lui donnant un plaisir fou. Alors même si la morsure avait mal tournée par la suite, elle ne pouvait pas oublier qu’elle gémissait son prénom juste avant en quémandant plus de contact physique entre eux.
Allongé délicatement au sol tout en servant d’oreiller à son ex, Courtney posa instinctivement la main dans ses cheveux. Par habitude, elle laissa sa main jouer affectueusement  avec ses mèches brunes, décoiffant le brun sans y faire attention.

_Je…je veux juste rester un moment comme ça..

La brune ne dit rien, tournant la tête vers le paysage à l’horizon qui s’offrait à elle. Le calme et la présence rassurante du brun près d’elle l’apaisait. Ce moment léger de tendre proximité lui faisait du bien, et à ce moment-là, elle se rendit compte que cela lui avait terriblement manqué.
Tout lui avait manqué chez le brun. Son corps, son odeur, sa présence, sa chaleur … Elle était en manque de tout ça, elle voulait récupérer tout ce qui faisait de lui ce qu’il était et retrouver le bien-être et la chaleur que lui faisait auparavant ressentir le brun. Contrairement aux autres, en compagnie de Samuel, Courtney s’était toujours sentis comme une fille normale, malgré tout ce qu’elle avait vécu. Et elle n’avait cette impression là avec personne d’autre. Avec le brun, elle pouvait se comporter comme elle le voulait, sans avoir peur de quoi que ce soit. Et elle voulait à nouveau se sentir comme une fille normale. Mais même si elle souhaitait retrouver un peu de normalité, une partie d’elle restait réticente à l’idée de retourner vers le brun. Même s’il semblait pouvoir regretter ses actes, il n’avait pas encore regretté son comportement avec elle lorsqu’il l’avait mordu pour la première fois. Et c’est cette absence d’excuse et de toute forme de regret qui créait cette réticence.

*_*-*_*-*_*-*_*

Vêtue de sa tenue de Néfertiti pour la soirée, Courtney farfouilla dans ses affaires afin de trouver un crayon khôl noir. Elle ne se maquillait que peu, voir même jamais, mais elle avait toujours de quoi faire si jamais elle avait besoin d’accentuer sa beauté naturelle. Face au miroir, elle souligna ses yeux bleus d’un trait avant de colorer ses lèvres d’un rose naturelle. Fin prête, elle se regarda face au miroir en pieds de la salle de bain. La tenue lui allait toujours aussi, les tatouages éphémère s’accordait à merveille, et le léger maquillage qu’elle venait d’appliquer accentuait sa beauté tout en insistant sur l’origine égyptienne de son costume.

« Mon Dieu. Si on ne gagne pas ce concours c’est que les juges sont aveugles. Franchement, qui pourrait être mieux que nous ? »


avatar
Messages : 357
Framboises : 2127
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 24 Avr - 20:58
<


Samuel qui était déjà prêt depuis belle lurette regardait sa petite amie se maquiller et lorsqu’elle eut fini, il lui complimenta sur sa tenue. Il n’avait pas besoin de se regarder dans le miroir pour savoir que son état de perfection avait atteint des hauts niveaux, autant que Courtney. Ils feraient fureur c’était sûr.

_Vous êtes sublime, déesse Néfertiti !

« Mon Dieu. Si on ne gagne pas ce concours c’est que les juges sont aveugles. Franchement, qui pourrait être mieux que nous ? »

Vu qu’ils étaient tous les deux prêts ils descendirent du bâtiment et se dirigèrent vers les bois où devait se tenir le lieu de la fête. Il n’y avait pas encore grand monde mais ce n’était pas grave. Lui et Courtney avaient l’obligation d’être là tôt pour assurer la sécurité. Bien qu’ils étaient menottés, et que c’était une fête, ils étaient toujours au boulot. Parce qu’une fête vampires/humains pouvait vite dégénérer… Bien que le plus à craindre soit le chargé de discipline lui-même mais bon. En fait , pas tant que ça, car Samuel qui s’était pleinement abreuvé du sang de Courtney la veille, était un vampire parfaitement repus de sa drogue qui agissait sur lui. Alorsw il  ne craignait pas de blesser quelqu’un sauf si cette personne saignait. Mais dans cette situation, il avait Courtney menotté à lui pour le calmer au cas où.

Les deux Dieux, se firent examiner par le jury à l’entrée des pieds à la tête. Ceux-ci après leur avoir posé deux trois questions les laissèrent vaquer à leurs occupations.

Au fur et à mesure que le temps passait, les couples de Day Class et Night Class, parfois ils étaient en groupe. Et la zone éclairée des bois se remplissait. Samuel était plutôt inquiet. Pourquoi le Directeur avait organisé la fête dans les bois. Il suffisait de s’éloigner, dans un endroit sombre, et il pouvait se passer des choses illégales…
Ils croisèrent Fire et Chiaki qui s’étaient déguisés en Maître/Majordome. Samuel ne pouvait pas nier que leurs déguisements leur allait à merveille et qu’ils étaient de parfaits concurrents. Mais il ne s’attarda pas sur ça mais plutôt sur ce qui se passait dans la tête de Fie. Celui-ci pendant la courte discussion qu’ils entretenaient à quatre lui avait discréditement donné un bout de papier sur lequel il était marqué : « Ne repousse personne ce soir, Garçon fille ou zèbre ! Une moitié ex ?  ~  Fais-moi confiance le Dieu vivant Wink ! »
Il ne savait pas trop quoi en penser. Mais avant que le brun ait pu questionner le roux du regard, celui-ci conseillait à son maître de s’en aller pour une affaire urgente. Samuel se demanda s’il était au courant de ce que le rouquin avait en tête car lui maintenant cela lui préoccupait l’esprit.

[i)_Excusez-moi quelques instants chers élèves. Nous voudrions prendre un petit moment pour vous annoncer les noms des gagnants de notre petite soirée déguisée... [/i]
Les élèves arrêtèrent toutes leurs activités décentes ou compromettantes pour écouter le préident de la soirée et du jury du concours. La musique coupa tout et les élèves de la Day Class s’arrêtaient de se goinfrer au buffet. . C’était enfin l’heure des résultats. Le brun fit un signe de croisement de doigts à Courtney accompagné d’un sourire puis attendit la suite de la phrase du président qui semblait vouloir faire durer le suspens par le silence qui régnait.

_C’est un duo de la Night Class, premièrement…

A cette annonce  plusieurs élèves de la Night Class lancèrent des cris de joie et de solidarité à l’annonce.

_Une fille et un garçon…  Aaah ya de plus en plus de déçus n’est-ce pas. Mais il n’y aura qu’un seul couple gagNant. Et d’ailleurs la récompense pour chanceux couple est un séjour le mois prochain aux souces chaudes les plus célèbres du japon..
Silence
_Ils sont bruns ! Ils sont beaux.e sont les dieux de la soirée ! Applaudissez très fort Courtney Harper et Samuel Mercedes !!

~.~.~
_Salut beau gosse ! Tu te souviens de moi ?

Elle était apparue de nulle part. A vrai dire Samuel avait es yeux fermés et était tranquillement assis sur un tronc de bois lorsqu’elle arriva. Hanae, Elle s’était légèrement penchée pour se mettre à son niveau et sa tête suffisamment relevée pour qu’en regardant droit devant, on est tout accès à une vue phénoménale sur sa poitrine. D‘un faux sourire aimable et embarrassé il répondit à la noisette.

[color:89be= #cccc33]_Hanae ! Comment-vas-tu ?

La jeune humaine se redressa et balança ses cheveux en arrière de façon superficielle. Samuel avait presque oublié son existence tant cette fille ne représentait rien pour lui. Mais ce n’est pas pour cela qu’il allait l’oublier pour autant. Il avait failli perdre Courtney à cause d’elle ou peut-être, que c’est grâce à elle qu’elle lui avait confié ses sentiments. On ne sait plus. Mais elle était présente la nuit ou sa relation avec Courtney s’était officialisée et comme c’était une soirée qu’il ne pouvait pas oublié. Faillir s’envoyer en l’air avec une fille avant que celle que vous aimez vous avoue ses sentiments. Ca restait un minimum gravé dans la mémoire. C’était d’ailleurs pour cela que le brun était légèrement embarrassé car il était en présence de Courtney et sachant que la jeune fille détestait la noisette. Le mieux aurait valu qu’elle parte. Ca ne dérangeait pas le brun de se montrer froid et distant avec Hanae. Mais et si cela faisait partie des idées farfelues de Fire ? Hanae semblait l’éviter depuis quelques temps. Pourquoi se rapprochement soudain ? Hypnose peut-être ?

_Mal.. Je vais trèès mal ! Je ne te vois plus depuis que tu es parti à la Night Class. Tu sais que personne n’atteint ton niveau de sex-appeal à la DC. En plus personne n’est aussi classe et gentil que toi. Franchement tu me manques !
_Merci..

Il ne pouvait pas ajouter grand-chose. Ce serait mentir. Il se sentait très bien avec ou sans Hanae dans les parages, lui. Et il n’avait pas de compliments à lui faire en retour.

_..Je sais pas, arrange-toi pour venir à la NightClass à l’administration.

Il savait bien que c’était  impossible. Mais c’était juste histoire de pas finir par un merci aussi sec.  Hanae se pencha vers lui affichant sa poitrine à nouveau mais cette fois-ci appuyait ses mains sur les cuisses du brun qui haussa les sourcils en la voyant légèrement agacée..

_Je ne fais que ça ! Je ne sais pas pourquoi ils refusent alors qu’ils ont rajouté Courtney et toi du jour au lendemain. Et un autre, un petit blond tout mignon que je ne connais pas !


Elle marqua un instant de silence. Puis une sourire et un regard complice se lit sur son visage.

_Mais si tu veux bien que je passe te voir dans ta chambre après les cours, ça ne me dérangerait pas. Tu es chargé de discipline, on peut s’arranger ~

Bordel, à quel point elle le voulait. Elle pouvait pas lâcher l’affaire ? Il ne se passerait jamais rien entre eux !  Samuel afficha un sourire désolé et haussa les épaules insinuant que ce ne serait pas possible. Il refusait toutes ses invitations, il ne pouvait tout de même pas les accepter quoi que Fire ait dans la tête. Mais il essayait au moins de ne pas refuser complètement et la faire s’en aller. Même s’il ne souhaitait que ça.

_C’est pour cela que je n’enfreins jamais les règlements.

Il avait remarqué le rouquin assis sur une branche d’un arbre non loin. Celui-ci lui avait fait un signe comme si quoi il devait continuer et montré un pouce pour insinuer que tout était bon Samuel ne le sentait pas vraiment de la même façon Il sentait plutôt le mécontentement de Courtney à coté de lui, à qui il avait peur de lancer un regard.

_Je m’en doutais.. mais je crois avoir trouvé un autre moyen d’y entrer.

Sans préavis, la noisette se jeta sur les genoux du brun collant son corps à moitié découvert contre le torse du brun.

_Vous avez rompus non ? Si tu veux je peux t’accompagner aux sources chaudes ! Ce serait vraiment dommage de gaspiller une place..

Sur le coup Samuel ne savait pas quoi répondre. Elle le prenait à court sur une chose qu’il n’avait même pas envisagé. Il irait avec Courtney c’était certain pour lui. Mais c’est vrai, elle pouvait refuser. Mais en un mois, il avait le temps de la récupérer, non ? Il ne l’avait pas encore perdue. Il en était certain.

_Hum non. C’est gentil de proposer mais je ne comptais pas y aller sans Courtney et si elle ne veut pas de moi je comptais lui laisser volontiers les tickets

Elle afficha une moue de mécontentement et se mordit la lèvre se rapprochant encore plus du visage du brun et posant la main sur son torse

_T’es sûr ?

Là c’était un peu trop, de sa main de libre, Samuel  la décolla de lui et enleva sa main sur son torse.

_Sûr.
_Samuel.. Tu sais que je me ferais une joie d’être soumise à toi.. Que je ne  te traiterais jamais mal je te l’ai déjà dit. Transforme-moi en vampire s’il te plaît..
_Quoi ?!

D’où elle connaissait les vampires ? Fire ? Et puis c’était quoi ces demandes  sans gênes ? Une joie d’être soumise ? Mais What ? Le sang-pur de glace soupçonna immédiatement son meilleur ami d’avoir forcé  Hanae a dire quelque chose pareille. Il avait du mal à croire qu’elle pouvait dire une chose pareille, ou peut-être que si ? Alors que Samuel était abasourdi par ce qu’il venait d’entendre. La chataigne voyant qu’elle n’avait pas de réponse positive se leva d’un bond. Attrapa un mec déguisé en CupiDOn qui passait devant eux et  lui vola une flèche. Alors qu’elle se tenait en face des deux bruns, elle s’entailla de la flèche faisant couler son sang , et redéposa l’arme du crime à son emplacement initial.. Blessée, elle se redirigea droit vers Samuel se rasseyant sur lui de la même façon, mais en lui plantant devant le visage son poignet ensanglanté

_S’il te plait..

La réponse était un non catégorique Mais Samuel ne réussit pas à le formuler Ses yeux étaient devenus rouges et ces canines sorties. Le sang d ‘Hanae l’appelait comme un aimant. Il voulait plus que tout s’en abreuver. La seule chose qui l’en empêchait était son mental et la présence de Courtney. Il ne pouvait pas faire une chose pareille, il ne pouvait craquer à nouveau devant le sang qui lui était proposé. Et il ne voulait surtout pas devoir à le faire devant Courtney et encore moins avec Hanae comme victime.. Mais même s’il pensait tout cela, il était comme hypnotisé par le sang qui coulait  sur l’herbe, qu’il voyait comme du sang gaspillé inutilement..

_Ou peut-être préférerais-tu.. prendre à la source même….

Tout en parlant, la chataigne balança sescheveux sur un côté, laissant sa nuque à découvert et gonflant sa poitrine, donnant un total accès au brun à ses artères. Tentant le brun encore plus.

]
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2416
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 25 Avr - 13:22


_Excusez-moi quelques instants chers élèves. Nous voudrions prendre un petit moment pour vous annoncer les noms des gagnants de notre petite soirée déguisée...

Courtney reporta son attention sur le professeur qui annonçait les résultats, esquissant un léger sourire au signe du brun. A la vue des autres déguisements, même celui de Fire et Chiaki, elle était persuadé qu’ils avaient déjà gagnés d’avance.

_C’est un duo de la Night Class, premièrement… Une fille et un garçon…  Aaah ya de plus en plus de déçus n’est-ce pas. Mais il n’y aura qu’un seul couple gagnant. Et d’ailleurs la récompense pour chanceux couple est un séjour le mois prochain aux sources chaudes les plus célèbres du japon..

Les yeux de la brune se mirent à briller. Elle avait toujours voulu se rendre dans des sources chaudes. Elle n’avait de cesse d’entendre qu’elles étaient merveilleuses et relaxantes. Mais avec son travail et sa recherche de Fire, elle n’avait jamais eu la possibilité. Désormais, avec plus de temps libres, il lui serait sûrement plus facile de partir sans mettre en péril sa santé ou son travail.

_Ils sont bruns ! Ils sont beaux ! Et ce sont les dieux de la soirée ! Applaudissez très fort Courtney Harper et Samuel Mercedes !!

« Et un séjour aux sources chaudes pour nous ! »

Heureuse d’avoir gagné, Courtney illuminait l’endroit par sa joie, avec un grand sourire jovial, ce qui était assez rare pour elle.

*_*-*_*-*_*-*_*

Assise au sol mais toujours près de Samuel, Courtney observait les déguisements des autres élèves, se lamentant sur leurs manques d’imaginations certains. Les mêmes déguisements revenaient plusieurs fois, preuve que la plupart n’avait pas beaucoup réfléchie pour la soirée. Mais même si une grande partie des élèves la déprimait, elle ne pouvait pas nier que les regards masculins sur sa silhouette lui faisaient plaisir, presque autant que les regards haineux qui jalousaient le duo d’avoir gagnée. En se servant de son ouïe de vampire, elle avait même put distinguer certains élèves se plaindre de leurs victoires sous prétexte qu’ils avaient gagnés à cause de leurs statuts de chargés de discipline et non pas pour leurs déguisements …

_Salut beau gosse ! Tu te souviens de moi ?

Instinctivement, l’hybride se mit à grogner tandis que ses yeux rougeoyaient légèrement. Elle ne pouvait toujours pas encadrer cette fille, moins elle la voyait, mieux elle se sentait. Elle aurait cent fois plus préféré passer la soirée enfermée avec Blake que de passer la moindre seconde en compagnie de cette garce de première. Certes, c’était en un sens grâce à elle qu’elle avait pu craquer et avouer ses sentiments au brun, mais elle ne pouvait tout de même pas accepter cette prostituée qui n’avait de cesse de vouloir lui voler le brun.

_Hanae ! Comment-vas-tu ?

Par politesse, et parce qu’elle n’avait rien à dire quant au fait que l’humaine discutait tranquillement avec le brun, Courtney ne dit rien. Elle préféra la détailler du regard en la voyant se relever, et eut un claquement de langue agacé en voyant la tenue de dépravé qu’elle portait. Toujours aussi vulgaire, elle portait une mini-jupe noire beaucoup trop courte qui lui arrivait à mi-cuisse avec un bustier court trop serré qui gonflait sa poitrine plus que nécessaire. A la vue d’un serre tête avec de petite corne rouge et d’une queue en pointe dans le bas de son dos, la brune comprit que l’humaine était habillée en diablesse. Comment les juges avait-il-pu accepter une telle tenue ? C’était à peine si elle était habillée, il y avait plus de peau nue que de peau couverte !

_Mal.. Je vais trèès mal ! Je ne te vois plus depuis que tu es parti à la Night Class. Tu sais que personne n’atteint ton niveau de sex-appeal à la DC. En plus personne n’est aussi classe et gentil que toi. Franchement tu me manques !

_Merci..

Courtney eut un soupir agacé. Cette discussion l’agaçait passablement, d’autant plus qu’elle ne pouvait rien dire. Si elle disait quoi que ce soit, elle savait d’avance qu’elle serait désagréable, et ce serait-elle qui serait en tort puisque l’humaine ne faisait rien de mal hormis discuter tranquillement. D’autant plus que faire partir l’humaine reviendrait à passer pour de la jalousie puisqu’elle draguait ouvertement le brun. Mais elle n’était plus en couple avec Samuel, elle ne pouvait pas se permettre d’être jalouse sans que cela ne lui retombe dessus.

_..Je sais pas, arrange-toi pour venir à la NightClass à l’administration.

_Je ne fais que ça ! Je ne sais pas pourquoi ils refusent alors qu’ils ont rajouté Courtney et toi du jour au lendemain. Et un autre, un petit blond tout mignon que je ne connais pas !

La brune grogna un peu plus fort. Elle ne supportait pas que cette fille de joie prononce son nom avec sa bouche souillé. Et encore moins qu’elle parle de Chiaki.

_Mais si tu veux bien que je passe te voir dans ta chambre après les cours, ça ne me dérangerait pas. Tu es chargé de discipline, on peut s’arranger ~

Courtney prit la tête entre ses mains en se retenant de s’énerver. La discussion était de pire en pire. Voilà maintenant qu’elle sous-entendait ouvertement qu’elle était prête à recevoir le brun dans sa chambre pour des activités nocturnes. Si ce n’était pas une preuve suffisante que cette fille était une véritable prostituée …
A entendre le brun refusait les avances de l’humaine, la brune se demandait s’il refusait parce qu’il ne voulait vraiment pas d’elle, ou parce qu’elle était à côté de lui et qu’il savait pertinemment qu’elle ne pouvait pas apprécier l’humaine. Ou même simplement parce que les menottes les empêchaient de faire ce qu’il voulait.
La fille de joie s’installant brusquement sur les genoux du brun, Courtney eut un mouvement de recul. Cette fille la répugnait au plus haut point et elle refusait d’être proche d’elle.

_Vous avez rompus non ? Si tu veux je peux t’accompagner aux sources chaudes ! Ce serait vraiment dommage de gaspiller une place..

_Hum non. C’est gentil de proposer mais je ne comptais pas y aller sans Courtney et si elle ne veut pas de moi je comptais lui laisser volontiers les tickets

En entendant la réponse de Samuel, la brune se rendit compte qu’elle n’avait pas eu, ne serait-ce qu’une seule seconde, l’idée de se rendre aux sources chaudes avec quelqu’un d’autre que le brun. Elle avait gagné avec lui, cela lui semblait naturel d’y aller avec lui, de profiter d’un week-end tranquillement avec lui, sans se préoccuper de quoi que ce soit d’autre. Elle se rendit compte également d’une seconde chose. Elle avait envie d’un autre moment calme et apaisant avec lui, le même genre de moment qu’ils avaient eu au clocher de l’église.

_Samuel.. Tu sais que je me ferais une joie d’être soumise à toi.. Que je ne  te traiterais jamais mal je te l’ai déjà dit. Transforme-moi en vampire s’il te plaît..

_Quoi ?!

La brune s’arrêta brusquement de penser à quoi que ce soit en entendant l’humaine. Comment pouvait-elle bien connaitre l’existence des vampires ? Elle était bien trop stupide pour l’avoir compris d’elle-même, alors quelqu’un avait-du lui parler, mais qui ? Mais l’esprit de Courtney fut bien vite accaparé par le comportement de l’humaine qui la choquait de plus en plus. Elle était de plus en plus vulgaire, et la brune avait de plus en plus de mal à se contrôler de ne pas se jeter sur elle.

_Ou peut-être préférerais-tu.. prendre à la source même….

« Alors la, ça suffit ! »

Courtney explosa. Plus qu’agacé, elle se leva brusquement et attrapa Hanae pour la relever de Samuel. Pour l’empêcher de partir ou de faire quoi que ce soit, l’une de ses mains attrapa son poignet blessé pour arrêter le sang de couler, tandis que l’autre était autour de son cou. Trop énervée, la brune ne se rendit pas compte que son intervention avait fait taire quelques groupes et que plusieurs personnes observaient la scène.

« Il y en a plus qu’assez de te voir le draguer ouvertement et de te mêler de ce qui ne te regarde pas ! Et il est encore plus hors de question que tu passes la nuit avec lui ! Ce n’est pas un repère de pute ici ! Si tu veux te faire sauter, va voir quelqu’un d’autre ! Tu ne l’auras jamais alors abandonne espèce de pute ! »

Sous le coup de la colère, les yeux de la brune prirent une teinte rouge tandis que ses crocs commençait à apparaitre et à légèrement dépassé de ses lèvres.

« La place des sources chaudes ne te reviendras certainement pas, arrête de rêver ! On a gagné ensemble, on ira ensemble ! Et notre histoire te regarde encore moins ! Va donc écarter les cuisses pour quelqu’un d’autre, une pute comme toi doit bien avoir plusieurs clients ! »

Sans se rendre compte, et en ignorant toujours les autres élèves qui regardait l’altercation, Courtney commença à serrer la main autour du cou de l’humaine, déclencha petit à petit son pouvoir de feu. Autant dire que tuer cette fille ne la dérangerait pas.

« Si tu reviens encore le voir ne serait-ce que pour lui parler je te jure que je t’arrache la trachée, salope ! C’est clair ?! »

avatar
Messages : 357
Framboises : 2127
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mer 27 Avr - 11:15
<


« Alors la, ça suffit ! »

Le sang avait disparu mais Samuel resta légèrement perdu. En marge de ce qui se passait, car justement il n’avait pas vraiment compris ce qui venait se passer les 5 dernières minutes à part qu’il y avait du sang sous son nez, et que maintenant, il n’y en avait plus. Mais le silence qui régnait autour d’eaux le fit réagir et après un léger sursaut, il put voir Courtney qui s’était accaparé de la châtaigne pour arrêter le sang qui coulait. Il sentit comme un fort sentiment de gratitude envers Courtney d’avoir réagi qu’elle aie fait pour lui ou juste par son sens de devoir, qu’importe. A vrai dire, il n’était pas sûr de pourvoir résister à la tentation du sang. Soif ou pas, si du sang se présentait au brun, il en était attiré comme un aimant. Néanmoins, il ne comprenait pas pourquoi, elle avait posé la main sur son coup comme si elle cherchait à l’étrangler.

« Il y en a plus qu’assez de te voir le draguer ouvertement et de te mêler de ce qui ne te regarde pas ! Et il est encore plus hors de question que tu passes la nuit avec lui ! Ce n’est pas un repère de pute ici ! Si tu veux te faire sauter, va voir quelqu’un d’autre ! Tu ne l’auras jamais alors abandonne espèce de pute ! »

Samuel échappa un léger rire qu’il tenta de réprimer suite aux paroles. Mmmh.. Ne serait-ce pas de la jalousie que Samuel percevait dans le regard et les paroles de Courtney. Parce que sinon, qu’est-ce que ça pouvait lui faire ce qui se passait avec Hanae, si elle ne voulait plus de lui. Ce comportement de la brune fit sourire l’ex, qui le laissait une impression d’intouchabilité rien qu’à ses dires. Visiblement Courtney refusait catégoriquement que l’humaine s’approche de lui de quelconque façon, et surement pas pour autre chose de parler. Bien qu’il ignorait si c’était un comportement général ou juste parce qu’il s’agissait d’Hanae, cela fit quand même plaisir d’entendre la brune agresser Hanae pour dire « en son nom » sachant qu’il n’avait rien demandé qu’il ne se passerait rien entre eux. Il n’était pas vraiment intéressé par le fait de défendre la châtaigne, il n’en avait rien à faire, et ça ne servirait qu’à annoncer une autre dispute avec lui et la brune. Et puis, il était parfaitement d’accord.
Voyant les attributs de vampire de la brune apparaître, Samuel fronça les sourcils sentant que le mécontentement de Courtney allait loin.

_Ho’..

Mais elle ne l’écoutait pas, bien trop concentrée pour faire sa fête à la brune

« La place des sources chaudes ne te reviendras certainement pas, arrête de rêver ! On a gagné ensemble, on ira ensemble ! Et notre histoire te regarde encore moins ! Va donc écarter les cuisses pour quelqu’un d’autre, une pute comme toi doit bien avoir plusieurs clients ! »

Samuel haussa les sourcils, étonné de voir la brune aussi vulgaire. Il savait qu’elle ne l’aimait pas mais elle ne s’attendait pas à une telle violence dans ses paroles. Il ne pensait qu’Hanae était une prostituée, mais visiblement Courtney en était si persuadée qu’elle en parlait à toutes les sauces. Toutefois, bien que cela le surprit tout autant, entendre Courtney insister sur le fait que comme ils avaient gagné ensemble le concours, ils iraient ensemble aux sources chaudes excita d’avance Samuel. Et cela pouvait confirmer quelque peu, que maintenant la brune voulait bien supporter sa présence sans qu’il n’y est de menottes pour le faire .. non ? Hanae commençant à grogner, râler, gémir de douleur, Samuel comprit que Courtney était en train d’augmenter sa force sur le corps déjà fragile de l’humaine. Et vu comment son ex était en colère, le sang-pur se demande si elle ne voulait pas la battre à mort non plus ?

« Si tu reviens encore le voir ne serait-ce que pour lui parler je te jure que je t’arrache la trachée, salope ! C’est clair ?! »

Le vampire de glace usa d sa force de sang-pur pour décoller son ex de Hanae, s’interposant entre elles. Dos à Hanae et face à Courtney, il restait tout de même très proche de la brune auquel il tenait l’avant-bras qui avait menacé la vie d’Hanae, mais cela restait du à leurs menottes Connaissant Courtney, il valait mieux ne rien dire sur le coup, du style « stop », ou « calme-toi » Il savait qu’elle exploserait deux fois plus s’il osait lui dire une chose pareille alors il se concentra sur Hanae. Du moins, il se chargea de l’éjecter très vite de l’altercation en utilisant l’hypnose..

_Vaques à tes occupations et ne nous suit pas .

Il jeta un coup d’œil à Courtney qui semblait fulminer encore. Elle était vraiment trop mignonne lorsqu’elle se mettait en colère pour lui. Attributs de vampire ou pas. Il réfrénait son irrésistible envie de caresser ses cheveux tellement il l’a trouvait chou mais il évita, elle était en colère alors.. Il lui adressa un léger sourire en croisant son regard puis finit par lacher son avant- bras.

_ Viens, on y va.

Certes il n’avait pas demandé à Courtney si elle voulait bouger, mais il avait usé d’un ton suffisamment calme et posé pour qu’elle comprenne qu’il avait besoin de lui parler, et que, il y avait encore trop d’oreilles qui traînaient autour d’eux… Il se dirigea à allure humaine vers les délimitations de la zone de fête, et une fois dépassées, il usa de la vitesse vampirique pour s’éloigner de la fête à plusieurs centaines de mètres. Certes il n’y avait plus de lumière, mais la vision vampirique de Samuel était suffisamment développé pour tout voir, il était enfant de la nuit après tout. Après si Courtney voulait rajouter de la lumière libre à elle de le faire, elle en avait les pouvoirs

_Merci pour ça. Je ne sais si j’aurais pu m’en débarrasser avec le coup monté qu’elle m’a fait, je t’en dois une

Il préféra remercier Courtney de façon à calmer un peu la tension avant de l’interroger sur son comportement plutôt violent avec la châtaigne. Courtney savait plus que personne qu’il ne fallait pas agresser les élèves humains, ni montrer ses attributs de vampire surtout en présence d’un aussi grand nombre d’élèves de la DC alors..

_Donc je te remercie.. mais Merde Courtney !... Qu’est-ce qui t’as pris ? C’est une humaine.

Il s’était mis à la place de Courtney pendant deux secondes.Il avait deviné qu’elle avait agi par pur jalousie, et colère envers Hanae car il aurait fait pareil. Mais il était curieux de la manière dont elle allait réagir à cette réponse.

~.~.~[chais pas stu veux faire dire quelque chose à C ici ou pas. Toi qui vois XD ] ~.~.~

Samuel laissa un sourire taquin apparaître sur ses lèvres, et se rapprocha encore plus de la brune que ne le permettait les menottes bloquant son ex contre un arbre de la forêt.

_Parce que ça ressemblait fortement à de la jalousie… Et c’est une réaction plutôt inattendue pour quelqu’un qui n’est pas sûr de vouloir de moi ~

]
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2416
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mer 27 Avr - 14:14


_ Viens, on y va.

Bien que silencieuse, Courtney ne put s’empêcher de grogner envers l’humaine lorsqu’elle s’éloigna, suivant le brun à contre cœur par la suite. S’éloigner de la fête et de tous les regards inquisiteurs ainsi que de la raison de son agacement réussit à calmer légèrement la brune. Même si la colère parcourait toujours ses veines, elle était désormais capable de s’exprimer sans agressivité et être capable de ne pas physiquement s’en prendre aux autres.
Arrivé dans l’obscurité, les iris de Courtney virèrent au rouge pour s’adapter à l’obscurité, nullement gêné de se trouver dans un environnement sans lumière. En tant que vampire et en tant que loup-garou, elle était pleinement capable de voir dans la noirceur sans aucun soucis, alors elle ne ressentait nullement besoin d’allumer un quelconque feu pour avoir de la lumière.

_Merci pour ça. Je ne sais si j’aurais pu m’en débarrasser avec le coup monté qu’elle m’a fait, je t’en dois une

La brune ne dit rien, haussant simplement les épaules. A réfléchir, elle pensait plus l’avoir fait pour elle que pour lui. Elle ne supportait pas de le voir se faire ouvertement draguer par une autre fille. Elle n’était pas non plus capable de dire s’il s’agissait d’agacement ou de jalousie.

_Donc je te remercie.. mais Merde Courtney !... Qu’est-ce qui t’as pris ? C’est une humaine.

« Humaine ou non cette fille n’est qu’une putain ! J’aurais rendu service à l’humanité en tuant cette garce ! T’aurais dû me laisser faire, franchement … »

Bien que calme, son ton n’en restait pas moins tranchant, preuve qu’elle restait toujours énervée par le comportement d’Hanae. Cette fille avait dépassé les bornes, et elle n’hésiterait pas à la tuer à la moindre occasion qui se présenterait, quitte à se mettre à mal. Elle ne pouvait pas encadrer ce genre de fille, ce genre qui profitait de la première occasion venue pour draguer ouvertement un garçon juste à côté de son ex tout en l’ignorant royalement. Ce genre d’enfant gâtée devrait mourir, sans autre forme de procès. Encore plus si elle venait draguer un certain brun aux yeux vert.
A la vue du sourire taquin du brun, la brune le fixa d’un air intrigué. Reculant par instinct en le voyant se rapprocher d’elle, elle se retrouva bien vite coincée contre un arbre sans finalement en être dérangé. Son mouvement de recul avait purement était instinctif, pas pour essayer d’échapper à son ex. D’autant plus qu’en étant menotté à lui, ce n’en était pas le meilleur moyen.

_Parce que ça ressemblait fortement à de la jalousie… Et c’est une réaction plutôt inattendue pour quelqu’un qui n’est pas sûr de vouloir de moi ~

« Q-qu … ?! A-arrête de tout rapporter à toi ! C-Cette fille m’emmerdait alors j’ai profité de la situation pour la faire déguerpir, c’est tout ! »

Ce n’était pas la vérité, mais ce n’était pas totalement un mensonge non plus. Courtney ne savait pas mentir, seulement cacher des informations. Et comme le brun la connaissait par cœur, il allait pouvoir deviner aisément que sa réponse n’était pas totalement sincère, et qu’elle avait répondu la première chose qui lui était venu à l’esprit. Après avoir parlé, la brune se remercia mentalement de ne pas avoir craqué en lui disant que cela avait très certainement été de la jalousie. Avouer que cela s’agissait de jalousie serait comme donné une ouverture au brun pour la conquérir à nouveau, et elle n’était pas sûre de vouloir la lui donner pour le moment. Elle voulait d’abord être sûre de ce qu’elle voulait avant de lui permettre quoi que ce soit, ne souhaitant pas non plus lui faire de faux espoirs.
Se rendant brusquement compte que leur proximité devenait beaucoup trop intime, Courtney posa ses mains sur le torse de Samuel pour l’éloigner doucement en poussant un léger soupir.

« Ne t’approches pas comme ça. On va encore craqué et être frustré quand on s’arrêtera. »

Brusquement, la brune entendit le craquement d’une branche, avant de voir un faisceau de lumière provenant d’une torche pour ensuite distinguer une silhouette familière.

- Eh bien, eh bien. Si vous fricotez dans des coins sombres, c’est que vous avez enfin trouvé un terrain d’entente mes enfants ?

Eblouis, Courtney cligna plusieurs fois des yeux avant d’en retrouver le bleu habituel. Avec un soupir, elle s’éloigna de l’arbre contre lequel elle était pour interroger son oncle sur la raison de sa venue. Quelle que soit la raison de sa venue, elle l’en remercier silencieusement. S’il n’était pas intervenu et que le brun aurait insisté, même légèrement, elle aurait certainement finit par craquer et ils auraient encore finis aussi frustré l’un que l’autre.

- Je viens vous retirez les menottes. En partie parce que vous avez enfin réussis à vous supporter l’un l’autre de ce que j’en ai appris, et parce que j’ai besoin de ma nièce.

« Hein ? Pourquoi ? »

Courtney cru, l’espace d’un instant, qu’Hanae ou qu’un élève de la Day Class s’était plaint de l’altercation. Puis elle se rappela que personne n’osait s’en prendre à elle puisqu’ils savaient tous que c’était se rendre sur un terrain dangereux que de s’en prendre à la chargée de discipline.

- Tu es demandé à l’Association. Deux membres de l’Inspection t’attendent à l’entrée.

« … L’Inspection ? »

- Ne me demande pas, je n’en sais pas plus. Tu sauras en allant les voir, et dépêche –toi parce qu’ils ne sont pas patient et que tu dois te changer avant d’aller les voir.

Avec un soupir, Courtney laissa son oncle les détacher. Après un signe d’au revoir, elle s’éloigna rapidement pour aller se changer, laissant son oncle près du brun.

- En fait, je crois qu’ils vont lui demander de reprendre les rênes de l’Association du Japon. L’ancien patron a été arrêté pour infraction sévères du règlement établis. Et dans ces cas-là, c’est le meilleur élément de l’Association qui prend la relève. Et tu connais aussi bien que moi le nom de ce meilleur élément.

Bien que fier, le Directeur semblait tout de même inquiet à l’idée que sa nièce reprenne la direction de l’Association des Hunters japonais à seulement dix-sept ans.

- … J’espère seulement qu’elle s’en sortira. C’est beaucoup de responsabilité pour une fille de son âge. Elle devrait avoir d’autre préoccupation que son travail …

Avec un long soupir, le Directeur reprit son air jovial qui le caractérisait aussi bien.

- Enfin. Si c’est elle qui dirige, il y aura beaucoup moins d’injustice ici. Bon, je te laisse profiter de la soirée !

avatar
Messages : 46
Framboises : 828
Date d'inscription : 29/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 1 Mai - 0:07
<


Elle était là,debout à observer ses deux amis d’enfance qui étaient assis l’un à côté de l’autre devant elle dans son mini salon. Son frère Samuel, qui redevenait à sa manière calme et détachée depuis quelques jours après une période plutôt violente, relisait de bout en bout le carton de convocation qu’elle avait reçu de la part de l’Association. Lorsqu’elle en avait parlé à Fire, il lui avait immédiatement dit de faire sa je m’en foutiste de sang-pur et de ne pas y aller. Elle n’aurait pas eu besoin de son avis  si sur le carton justement, il n’y avait pas la signature de Courtney et une petite note personnelle pour lui demander de venir. Alors, il lui avait conseillé de voir si Samuel savait quelque chose à propos, et ils se retrouvaient dans cette situation

_Je fais quoi ?
_ Je pense pas queHo’ te voudrait quoi que ce soit de néfaste. Enfin, peut-être, mais ce n’est pas son genre de piéger les gens. Donc tu devrais y aller pour voir
_Donc tu as aucune idée, de pourquoi elle m’a envoyé ça ?
_ Non.

Il déposa la convocation sur la petite table basse et croisa les bras tout en se rentrant dans son canapé. Apparemment, il était légèrement vexé que la première personne à laquelle Courtney s’adresse depuis plusieurs jours d’absence soit elle. Le brun ne s’attendait pas à avoir des nouvelles de Courtney. Mais il était évidemment plus logique que ce soit Chiaki, le directeur, et peut-être Fire qui en ait. Mais elle et Samuel, auraient dû être les dernières personnes à qui penser.

_De toute façon, ils ne peuvent rien te faire, donc au pire tu y vas, et s’il se passe un truc je viendrais te chercher
_Il ne se passera rien, si cette convocation vient réellement de Courtney, je t’assure B
_C’est moi qui l’appelles B ! Est-ce que tu sais parler anglais ? Non. Pourquoi tu ne te contenterais-tu pas de Onee-Chan, c’est ta grande sœur, non ? Et c’est irrespectueux.
_Je fais ce que je veux le feu follet. B ne s’en plaint pas alors tu la fermes avec ta fausse crise de jalousie.
_Je ne prends pas en compte les avis des schyzophrènes. Tu l’as rappelle encore B, je te fais découvrir ta troisième personnalité, la glace apeurée.
_ Viens j’t’attends


Alors l’ambiance devenait électrique entre les deux, B décida de partir et récupéra la convention sur le moment, avant d’assister à une énième fausse dispute des deux qui ne cessaient de se provoquer depuis toujours.

_Ne touchez pas à mes draps ! dit-elle en claquant la porte.

Au moins, ça allait les calmer. Blake était sûre que quand elle était partie, le silence avait dû régner dans la pièce. Bien sûr qu’elle était au courant de ce qui se passait lorsqu’elle se retrouvait seule dans son manoir en Russie. Des gamins précoces, trop précoces qui prenait comme jouet, le corps de l’autre.. Bref.

Arrivée à l’Association. Blake se sentit légèrement tendue. Elle n’était jamais entrée dans cet endroit, vue que son persécuteur la cachait clandestinement. Mais, elle ne pouvait s’empêcher de stresser. Il y avait des hunters, beaucoup trop d’hunters dans un même lieu, et elle se sentait menacée. Il ne fallait qu’aucun d’entre eux ne daigne l’approcher, sinon elle allait faire une crise de panique et agresser la personne…
Mais visiblement, ces gens, avaient si peu de respect pour les vampires, qu’ils daignèrent l’approcher pour lui demander si elle avait besoin de renseignements. Ils se contentaient juste de la dévisager du regard. Une fois qu’elle eut trouvé une personne du standard à qui s’adresser, elle s’empressa de lui donner la convocation, et on la dirigea directement vers le bureau de Courtney..
Blake haussa les sourcils, quand elle vit que l’ascenseur ^prenait du temps à atteindre sa destination. Elle ne se trouvait pas au dernier étage.. Si ? Arrivée à l’étage. Blake put constater que celui-ci n’avait rien à voir avec l’accueil. Les couloirs étaient d’une classe absolue, tout était propre poli, et luxueux. Quand elle entra dans le bureau de Courtney. Disons que le couloir n’avait plus rien à voir avec la luxuosité, la splendeur de la pièce. Elle était im-men-se. Le bureau était placé au centre de la pièce, posé sur un tapis majestueux. Deux fauteuils accueillaient les invités. Un canapé sur le côté pouvait en accueillir d’autres, et plusieurs meubles de qualités, , avec des design époustouflants ornaient la pièce. Elle avait même un lustre en cristal ! Et tout le mur de derrière était une baie vitrée qui donnait vue sur le Japon. Comment se faisait-il que la brune ait un bureau pareil. C’était un bureau de président ! Même à la maison blanche, ce n’était pas si stylé !
Quittant son observation émerveillée du burau, car apercevant Courtney. Elle reprit son sang-froid et affronta la brune, quoi qu’elle veuille bien vouloir d’elle ?

_ Apparemment, tu voulais me voir ?
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2416
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 1 Mai - 10:00


Une fois à l’Association, accompagné par les deux membres de l’Inspection, Courtney apprit qu’ils avaient découvert que le Directeur de la branche japonaise avait commis énormément d’infraction grave au règlement. L’Inspection avait donc décidé de le virer sans préavis, et de prendre le meilleur élément de l’Association pour prendre sa place. La brune savait qu’elle était le meilleur élément depuis quelques années et elle avait toujours fait attention à le rester, mais elle ne s’était jamais dit que ce statut lui permettrait d’obtenir la place la plus haute dans l’Association.
Sa promotion prenant effet immédiatement, l’hybride eut à peine le temps de prendre ses marques que les deux membres de l’Inspection lui demandèrent de trier les affaires de l’ancien directeur avant de revoir toutes les arrestations et les dossiers qu’ils avaient supervisés pour corriger ses erreurs et de leurs donner un compte-rendu. Une fois seul  dans son nouveau bureau, elle fit la connaissance de son second en commandement qui lui apporta plusieurs cartons de dossier. En discutant avec lui, elle découvrit qu’il n’était pas aussi corrompu que la plupart des Hunters, et qu’il avait le même point de vu que son Oncle et elle sur de nombreux points. Sans nul doute qu’elle pouvait lui faire confiance pour redresser les Hunters les plus coriaces, d’autant plus qu’il lui avoua être heureux d’être son second plutôt que de celui de l’ancien patron.
Alors qu’elle triait les affaires de l’Ancien patron, Courtney découvrit un dossier officieux qui traitait de l’emprisonnement et des tortures d’une Sang-Pur dont le nom lui était plus que familier : Blake Mercedes. Sans en parler à qui que ce soit, la brune le mit de côté pour s’en occuper plus tard, rangeant le reste des affaires pour ensuite tout envoyer à l’Inspection qui se ferait un plaisir de les brûler ou de les rendre au propriétaire.
Tout en s’occupant des dossiers de son ancien patron, Courtney demanda de l’aide à son second afin de mettre au point quelque chose pour s’occuper du Hunter en charge de Blake. Avec lui, elle se mit d’accord sur un plan particulier et lui demanda de bien vouloir se charger d’une partie tandis qu’elle s’occupait de convoquer la blonde. Mais un des dossiers retient bien vite l’attention de la brune lorsqu’elle vit qu’il s’agissait de celui d’une petite blonde appelé Eva. Sans réfléchir, elle le rangea dans un de ses tiroirs pour le donner à la sang-pur. Elle lui avait promis de lui en donner les informations, et le dossier d’une enfant n’avait rien à faire ici.
Débordé par les dossiers, Courtney ne dormait pas, ou peu, et tenait réveillé grâce à sa détermination de vouloir rendre les choses plus justes pour les vampires. Depuis son départ de la soirée costumé de l’Académie, la brune passa ses journées à revoir des dossiers, libérait ou rencontrer des vampires. Elle n’avait pas eu une seule seconde de répit, mais cela s’agissait de son travail, et elle l’adorait. Encore plus depuis qu’elle dirigeait toute la branche japonaise.

_ Apparemment, tu voulais me voir ?

« Mon Dieu ! J’aurais jamais cru dire ça un jour mais tu illumines ma journée Blake ! Avec toi je peux enfin faire une pause bien mérité ! »

La brune était loin d’être agressive ou méprisante, au contraire. Elle était même plutôt de bonne humeur et presque amicale. Tandis qu’elle faisait signe à la brune qu’elle pouvait s’asseoir, Courtney posa son stylo sur le bureau en s’enfonçant bien volontiers dans son fauteuil. Même si elle adorait son travail, faire une pause après autant de jour sans repos lui faisait un bien fou.
Se doutant bien que la blonde devait se demander ce qu’il se passait, et surtout pourquoi son bureau se trouvait au dernier étage et était aussi luxueux, Courtney lui apporta la réponse à sa question.

« L’Inspection à découvert que l’ancien directeur avait commis beaucoup trop d’infraction grave. Du coup, ils l’ont viré et c’est son meilleur élément qui prend sa place. Du coup je suis obligé de revoir tous ses dossiers pour corriger ses conneries. C’est un véritable cauchemar, et j’ai pas dormis depuis que je suis parti c’est horrible … M’enfin. Je t’ai pas fait venir pour ça. »

Quelqu’un frappa à la porte au même moment et son second en commandement entra. Avec respect, il salua Blake en la gratifiant d’un « Bonjour Mademoiselle. » avant de s’adresser à sa chef.

- Mademoiselle Harper, il vient de se réveiller.

« Parfait ! Suis-moi Blake, j’ai quelque chose pour toi. »

Se levant de son siège, Courtney sortit de son bureau et amena Blake près d’une autre porte de l’étage, toujours accompagné par son second. Une fois devant, la brune se mit dos à la porte avec la main sur la poignée et regarda la blonde avec un soudain air sérieux.

« Alors, tu peux lui faire ce que tu veux, mais je ne suis au courant de rien et cette rencontre n’a jamais eu lieu. »

Courtney ouvrit alors la porte pour que la sang-pur puisse entrer. La pièce n’était rien d’autre qu’un simple salon aussi luxueux que son bureau, mais ce qui était le plus important pour Blake n’était pas la décoration, c’était l’homme attaché et bâillonné à une chaise au milieu de la pièce, qui n’était rien d’autre que son tyran.

« Quand tu en auras finis avec cette ordure, revient dans mon bureau, j’aurais autre chose pour toi. Et ne t’inquiète pas de salir ou autre, mon second s’en chargera. Il est de confiance ne t’inquiète pas. Amuse-toi bien ! »

La brune referma la porte sur la blonde sans la verrouiller pour qu’elle puisse sortir sans problème une fois qu’elle aura terminé son affaire. Tandis que son second en commandement restait près de la porte, Courtney retourna dans son bureau pour reprendre ce qu’elle faisait en attendant que Blake revienne.

avatar
Messages : 46
Framboises : 828
Date d'inscription : 29/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mar 3 Mai - 12:00
<


Blake haussa un sourcil, étonnée d’être la cause de la bonne humeur de Courtney mais ne se fit pas prier quand elle lui fit gentiment signe qu’elle pouvait s’asseoir.

_Une pause ? Tu ne m’as quand même pas appelée pour qu’on s’échange nos vêtements, qu’on se fasse des petits nattes complètement saoules en racontant nos peines de peur ? Si ?

Elle déposa son sac sur le deuxième fauteuil qui n’avait personne à qui servir. Coiffée d’un énorme chignon romantique, habillée en civile, et plus précisément en combinaison verte un peu bohème assortie à quelques bijoux, Blake semblait plus « de son âge » et pas à une jeune adolescente comme sa condition de vampire et l’uniforme de la Night Class voulait laisser entrevoir. Elle regarda une nouvelle fois autour d’elle les bras croisés. Elle ne comprenait vraiment pas pourquoi l’ex de son frère possédait un tel bureau. Aux dernières nouvelles, elle n’avait aucun rôle de responsable ou quoique ce soit.

Qu’est-ce qui se passe ici ? Du moins depuis ton départ
« L’Inspection à découvert que l’ancien directeur avait commis beaucoup trop d’infraction grave. Du coup, ils l’ont viré et c’est son meilleur élément qui prend sa place. Du coup je suis obligé de revoir tous ses dossiers pour corriger ses conneries. C’est un véritable cauchemar, et j’ai pas dormis depuis que je suis parti c’est horrible … M’enfin. Je t’ai pas fait venir pour ça. »

_Tu es leur meilleur élément ?


La sang-pur des ombres n’était pas au courant de cela et fut surprise de l’apprendre. Certes Courtney était extrêmement douée mais de là à être la meilleure de toute l’équipe d’Hunters du Japon. Ca retournait l’esprit de la blonde.
La voyant accueillir quelqu’un, Blake se retourna pour observer le nouveau venu, quelle trouva plutôt mignon pour un humain et encore plus lorsqu’il lui gratifia d’un « Bonjour ». C’était le 1er qu’elle avait reçu depuis son arrivée alors elle le lui rendit immédiatement touchée par le geste.

« Parfait ! Suis-moi Blake, j’ai quelque chose pour toi. »

Blake fut surprise à nouveau. Elle avait déjà presque oublié la raison de sa venue. Raison qu’elle ne connaissait toujours pas. La blonde n’avait pas beaucoup confiance en ce que ce « quelque chose » était. Mais,  Courtney n’ayant étonnement montré aucun comportement négatif à son égard, elle décida de faire de même pour le moment.
Et puis, c’était dorénavant la chef de l’institution. Il y avait une ribambelle d’Hunters qui traînaient. Ce n’est pas ici qu’elle allait chercher des ennuis et la provoquer. Elle était bien trop tendue pour cela.
La sang-pur suivit donc Courtney jusqu’à ce qu’elle s’arrête devant une porte. N’entrant pas de suite et bloquant l’entrée, Blake haussa un sourcil face à son attitude.

« Alors, tu peux lui faire ce que tu veux, mais je ne suis au courant de rien et cette rencontre n’a jamais eu lieu. »

Il n’en fallait pas plus pour éveiller la curiosité de la blonde. Voilà que sa rivale l’entraînait dans un plan tordu à la mafia italienne. Mais au lieu d’effrayer et de faire fuir la blonde cela lui fit sourire.

_Qu’est-ce que tu caches Wolfie ?

Aussitôt qu’elle ouvrit la porte, Blake la passa avec entrain, curieuse de ce dont Courtney avait l’intention de lui donner. Cependant ce n’était pas un objet, il n’avait qu’une personne dans la pièce et la blonde eut un mouvement de recul et de peur en la reconnaissant. Toutefois, une fois que son esprit de sang-pur analysa la situation. Elle se calma. Baillonné, attaché, désarmé, son horrible persécuteur se tenait devant elle, en position de faiblesse. Elle ne pouvait pas mieux rêver. Les yeux brillants, elle se tourna vers la brune

_Je…. ?
« Quand tu en auras finis avec cette ordure, revient dans mon bureau, j’aurais autre chose pour toi. Et ne t’inquiète pas de salir ou autre, mon second s’en chargera. Il est de confiance ne t’inquiète pas. Amuse-toi bien ! »
Blake n’entendit que les premiers mots de Courtney, qu’elle pouvait faire ce qu’elle voulait de l’autre. Parfait.

Il y avait longtemps qu’elle avait voulu se venger. Depuis le premier jour d’ailleurs où elle avait pu être libérer de ce tortionnaire. Mais un accord avec Hunters avait empêché cela. Son indemnisation contre son silence sur l’affaire. Et elle n’avait jamais revu cette ordure en question. Et aujourd’hui Courtney lui offrait la possibilité de le faire. Elle ne savait pas encore comment, mais elle devait de remercier la brune pour ce petit plaisir qu’elle lui offrait. C’était la moindre des choses, pour un si gros cadeau.
Se concentrant au final sur l’Hunter, elle se rapprocha de lui. Celui-ci la regardait de ses yeux gris avec un air complètement confiant, mais l’on pouvait quand même discerner une légère lueur de crainte. La blonde le débâillonna et le détacha, avant de l’attraper par ses vêtements et ses cheveux pour le jeter contre le sol comme un moins que rien.

_Regarde-toi querida, tu as une mine horrible ~
Qu’est-ce que tu fais ici ?
_Tu n’as pas eu le mémo ? Ta chef m’a invitée, et apparemment je peux faire ce que je veux de toi

Sans plus de détails, elle l’attrapa par le col,e t le balança contre un mur de telle violence qu’elle espérait que cela lui brise quelques os au passage. Avant qu’il ne retombe, elle le plaqua sur le même mur. Avec un sourire sadique a blonde planta sa main dans le torse de l’humain à la recherche de son cœur. Quand elle l’eut trouvé, elle sourit et l’empoigna immédiatement de plus en plus fort. Rien que pour voir son persécuteur, sentir que sa vie était en train d’être volée et drainée était plus que jouissif. . Les humains faisaient quoi déjà dans cette situation. Ah, il suffoquait.. il ne sentait déjà plus l’air passé et ses veines gonflaient, par l’excès de sang qui s’accumulait à certains endroits. C’était horrible à voir. B oubliait des fois comment les humains pouvaient être si fragile…

_Quel dommage que tu n’es pas trouvé le moyen pour tuer ta petite salope de blonde  n’est-ce pas ? C’est ce que tu penses dans ta jolie petite cervelle d’enflure ?

Mais elle n’allait pas finir avec lui si facilement. Ayant eu ce qu’elle voulait, elle lâcha le cœur de l’Hunter et s’éloigna de lui pour chercher de quoi s ‘essuyer les mains, pleine de sang…

_Je ne vais tout de même pas t’offrir une mort simple et rapide. Tu vas d’abord satisfaire ma curiosité

Elle s’essuya la main pendant que l’autre bouchait tant bien que mal la blessure de son torse qu’elle lui avait faite en le pénétrant reprenait son souffle. Très bien il en aurait besoin.

_ Qu’est-ce que tu as fait à Eva ?
Une sang-pur qui s’inquiète pour une batarde.. C’est inattendu..

Furibonde de l’insulte bien que véridique qu’il avait apportée à sa fille, elle se dirigea vers son ancien tortureur. Attrapa son visage et plante ses ongles parfaitement manucurés autour de l’œil de l’humain, prêt à le faire sortir de ses orbites
.
_ Réponds à ma question où je te fais bouffer tes yeux. Tu n’en as pas besoin pour répondre de toute façon.

Parce qu’elle aimait vraiment sa fille. Parce qu’elle pouvait tout accepter, même de le laisser en vie si elle pouvait obtenir une information si elle était soumise au chantage qu’elle hypnotisa l’Hunter pour qu’il lui répondre immédiatement plutôt qu’après de longues heures de tortures qu’il méritait largement.

_Je ne lui ai rien fait. C’est pas moi qui m’en chargeais. A mon avis elle a mal fini, comme on traite tous les vampires de son rang

La blonde avait les yeux humides, elle ne pouvait s’empêcher de vouloir pleurer, à chaque fois qu’on évoquait sa fille et ce qui avait pu lui advenir.

_Très bien

C’est tout ce qu’elle voulait savoir. Maintenant elle allait en finir.
Elle s’accroupit, pour l’approcher de manière moins dominante, et prenant une voix toute douce.

_Tu as une femme ? Des enfants, une adorable petite-fille ? Tu les aimes ? Enormément ?
_Oui..

Un sourire mauvais se lit sur les lèvres de Blake. Et sa victime devait avoir senti le mauvais pressentiment que cela annonçait car il chercha la pitié de la blonde.

_Ecoute Blake, j’croyais qu’on s’était expliqué. Et puis les années passent. Je regrette vraiment ce que j’ai fait. D’ailleurs, après toi je n’ai plus capturé de vampire pour leur faire subir ce que je t’ai fait subir. C’est inhumain et je suis vraiment désolé pour ça..

Impassible, Blake voyant que l’autre avait terminé, applaudissait hypocritement tout en se levant

_Quel discours. Bravo. Vois-tu je n’ai rien affaire des tes magnifiques sentiments. Il me répugnent, comme ton visage, crétin.

Oubliant toute retenue et toute distinction, elle lui cracha au visage, signe de dégoût. Il avait vraiment eut l’air désolé. Mais ce coquin, mentait, pour sauver sa peau, parce qu’il l’a croyait capable d’éprouver de la pitié. Il n’avait pas tort. Mais pas pour lui Pas après toutes ses années, de tortures. Cette homme lui avait fait subir milles souffrances, tellement horribles qui lui en restait encore des séquelles. Elle s’était vue forcée à ingurgiter des substances qui l’avaient shooté à nombreuses reprises, tellement fort, qu’elle avait eu des crises d’amnésie. Elle avait cru mourir puis ressusciter éternellement dans le même enfer. Et des hallucinations, elle en avait eu pleins. Pas des toutes gentillettes qu’on aurait aimé voir. Elles signifiaient « horreur », faisaient état d’âme de ses plus secrètes frayeurs. En fin de compte, il avait abusé d’elle sur tous les angles, aussi moralement que physiquement. Et ça, ça ne se pardonnait pas, ça ne s’oubliait pas. Elle se ré-accroupit doucement devant l’Hunter, le regardant dans les yeux, de sorte à utiliser une nouvelle fois l’hypnose…

_ Bien, quand tu vas rentrer chez toi. Tu vas embrasser toute ta petite famille, tu vas les réunir, les enfermer dans une pièce, et tu vas te montrer aussi horrible que tu l’as été avec moi. Les faire souffrir jusqu’à outrance. Arrêter quand ils seront sur le point de mourir, recommencer à nouveau. Tu violenteras ta femme, tu la tueras devant ta fille. Et tu forceras cette pauvre enfant à te tuer et déchirer ton cœur avec sa petite paire de ciseaux qu’elle utilise à l’école. Elle finira en centre de détention avec l’horrible de son père devenu fou à lier. Maintenant je te souhaite dépasser d’excellentes dernières heures.

Avec un sourire faussement attendri, La blonde se leva avec toute sa distinction et son élégance. C’était bien connu, elle aimait beaucoup plus utiliser l’hypnose et la souffrance morale que s’attaquer au physique même des personnes. Mais quand elle amena ses pas vers la porte de sortie, elle eut un moment d’hésitation. Voulait-elle vraiment en finir comme ça. N’était-elle pas trop gentille dans sa façon de faire. Elle avait toujours été. Elle réfléchit un instant. Elle était vraiment en colère contre cet homme. Si elle le laissait se mener à sa perte lui-même. Etait-ce vraiment aussi jouissif de le faire elle-même ? Passerait-elle cette porte sans regret ? Bien sûr que oui. L’hypnose. Ce n’était pas elle, enfin si. Mais ce n’était pas comme ça qu’elle voulait agir aujourd’hui.

_Tu sais quoi ? C’est pas la peine !

Elle se retourna et alla à vitesse vampirique porter les mains à son cou. Qu’elle pressa et pressa de plus en plus fort, jusqu’à ce que la tête d’abruti de cet abruti se sépare de son corps déchirant son cou en deux aussi fort et musclé qu’il soit, faisant couler le sang parcourant ses artères de partout

Puis, elle recula,

Un coup de pied dans les bourses, renversant la chaise au passage. Il n’avait peut-être plus son cerveau pour sentir, mais les nerfs qui restaient encore, sentirent parfaitement la douleur Et dans une rage folle, elle tira sur ses jambes, finissant avec ses deux pieds hyperlaids chaussant du 46 dans les mans, qu’elle lâcha comme une princesse qui avaient effleuré de la saleté.
Avant de sortir, Blake reste un moment plantée devant le cadavre séparé en 4. Elle ne contemplait pas son spectacle. Elle attendait quelque chose. Ayant un pouvoir se rapprochant fortement des ténèbres. Elle avait la capacité de voir les âmes qui venaient juste de mourir flotter dans l’air. Celle-ci disparaissaient bien vite pour découvrir un autre monde ~ Mais la blonde , n’allait pas offrir ce répit  à cet imbécile de Hunter.
Il vivrait à présent dans le néant pour le reste de sa vie dans une de ses petites boules de ténèbres. N’ayant aucune échappatoire. Vivant dans la solitude et le silence complet. Bien. Elle était prête à partir.
Quand elle sortit de la salle, le mignon assistant de Courtney, l’attendait. Peut-être avait-il entendu des cris. Elle ferma la porte derrière elle, avec un certain soupir de soulagement puis lui sourit. Elle semblait d’excellente humeur. A son visage et son sourire d’ange, on aurait jamais pu penser que ce sourire justement était dû au crime sanglant qu’elle venait de commettre. Mais qu’importe.

_Je conseillerai vivement à ceux qui ont une âme sensible, d’éviter d’entrer !

Ce n’était pas un conseil qu’elle lui adressait à titre personnel. Elle ne connaissait pas le caractère de l’assistant, mais si jamais il n’était pas le seul à accéder à la salle, elle avait prévenu.

_Courtney, on va la voir ?

Le mignon assistant, lui servit de guide jusqu’au bureau de Courtney. Sur le chemin, elle s’était décoiffée. Plutôt elle avait défait son chignon décoiffé, pour en faire une queue de cheval. Aussi serré que le chignon était, il n’avait pas tenu à son agitation de tout à l’heure, tant elle avait de cheveux.
Arrivant dans le bureau des Hunters. Blake, d’excellente humeur se précipita vers la brune  pour lui faire un bisou sur la joue. Elle aurait enlacé, mais elle s’efforça de ne pas la toucher car elle avait encore du sang sur les mains… et un peu partout, vu que ça avait quelque peu éclaboussé sur elle et sur ses vêtements. Raah, foutu combinaison, qu’elle allait devoir jeter.

_Oh Courtney ! Je te remercie vraiment pour ce petit cadeau. En plus t’étais vraiment pas obligée de faire ça pour moi quoi. Après nos antécédents. C’est vraiment généreux de ta part. Et même si t’as fait ça pour  obtenir quelque chose en échange de moi, je le ferais bien volontiers !

La blonde voulant se rasseoir, se dirigea vers son fauteuil avant d’hésiter, vu qu’elle n’était pas vraiment très propre.Elle ne voulait pas salir les beaux meubles qui avaient là.

_Je peux avoir quelque chose pour me nettoyer ?
~
Après cela, Courtney remontait vraiment dans son estime, pas au point de la trouver digne de son frère mais c’était vraiment mieux. Elle ne savait pas trop e qui avait poussé la brune à agir de la sorte. Mais si elle avait juste fait de bon cœur, et parce que son histoire l’avait touché. C’était plus que suffisant. Et Blake n’avait plus très envie de lui faire sa fête à présent. Elle avait plutôt une envie incommensurable de parler, telle la bavarde qu’elle était et même si Courtney avait radoté ne vouloir rien savoir à ce qui se passait dans cette pièce, elle en raconta quand même deux lignes.

_ J’ai fini par mettre fin à ces jours. J’allais le laisser partir. Le laisser lui-même finir sa vie, et je me suis dit qu non, et je l'ai quelque peu divisé. Si j’avais un seul regret. C’est le fait qu’il ne savait rien sur Eva.. mais bon.

[/i]
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2416
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mer 4 Mai - 13:07


Retournée dans son bureau, Courtney s’occupa à nouveau de tous les papiers qu’elle devait remplir et corriger. Heureusement pour elle, tous les dossiers et papiers officiels étaient écris en anglais afin que les autres branches de l’Association puisse les lire. Si les papiers auraient été écris en japonais, la brune aurait eu beaucoup de mal à faire son travail à cause de son incapacité à lire les kanjis. Même si elle souhaitait se remettre sérieusement à ses études, elle en était incapable. Elle avait énormément de travail avec les Hunters, et elle n’osait pas demander de l’aide à qui que ce soit par peur de paraitre faible et idiote. La seule personne au courant était son ex petit-ami, et elle ne souhaitait pas lui demander de l’aide alors qu’il n’était pas ensemble.
Blake de retour, Courtney eut un temps d’arrêt lorsque la blonde vint déposer un baiser sur sa joue pour la remercier de son service. Certes, elle savait que ce qu’elle venait de lui autoriser de faire était un grand service, mais elle n’aurait jamais imaginé que la sang-pur se montre affective pour la remercier. Lorsqu’elle reprit ses esprits, Courtney se ré installa sur son fauteuil, écoutant ce que lui disait son invitée.

_Oh Courtney ! Je te remercie vraiment pour ce petit cadeau. En plus t’étais vraiment pas obligée de faire ça pour moi quoi. Après nos antécédents. C’est vraiment généreux de ta part. Et même si t’as fait ça pour  obtenir quelque chose en échange de moi, je le ferais bien volontiers !

« Je n’ai pas fait ça pour avoir quelque chose en échange, il est normal que tu te venges de cette ordure. »

Et c’était vrai. Lorsqu’elle avait vu, juste une partie, de ce que ce Hunter lui avait fait subir, elle en avait eu des frissons. Elle savait que certains membres de l’Association capturés et torturés illégalement des vampires, ce n’était un secret pour personne. Mais comme la brune était juste et droite, elle ne s’était jamais mêlé à ceux qui agissaient contre la loi. Découvrir une telle horreur l’avait confortée dans son idée de condamner les Hunters coupable à une peine lourde de conséquence. Et demandé à la victime de se venger lui avait semblé être une excellente peine.

_Je peux avoir quelque chose pour me nettoyer ?

« Bien sûre, je vais demander à mon second de t’apporter le nécessaire. »

Tandis que la blonde retirait le sang qu’elle avait sur elle, la brune retourna à son occupation avant de se ré installer tranquillement sur sa chaise lorsque Blake reprit la conversation.

_ J’ai fini par mettre fin à ces jours. J’allais le laisser partir. Le laisser lui-même finir sa vie, et je me suis dit que non, et je l'ai quelque peu divisé. Si j’avais un seul regret. C’est le fait qu’il ne savait rien sur Eva.. mais bon.

« Sa mort ne sera pas une grande perte. Si tu l’avais laissé en vie, je l’aurais viré et emprisonné à vie pour ses crimes. Mais je trouve cette peine trop douce pour ce qu’il a fait. »

Après un soupir léger, la brune prit l’un des dossiers posé sur son bureau pour le tendre à la blonde.

« C’est le dossier officieux que tenait l’ancien Directeur et le Hunter que tu as tué. Je te laisse le plaisir de le détruire, je me suis dit que cela te ferait plaisir. Il n’existe pas d’autre copie. »

Une fois que Blake eut pris le dossier, Courtney ouvrit l’un de ses tiroirs pour en sortir un second qu’elle tendit de nouveau à la sang-pur avec un léger sourire.

« Celui-là t’intéressera plus. C’est le dossier d’Eva. »

Avec l’idée de vouloir rompre l’idée d’entretien professionnel, Courtney se leva et fit le tour de son bureau pour s’installer sur le fauteuil à côté de celui de la sang-pur, rendant la discussion plus agréable.

« Puisque c’est une enfant, il est très léger et ne contient pas grand-chose. Mais le plus important à savoir pour toi, c’est qu’elle a fui de là où elle était. La dernière fois qu’elle a été aperçue, elle était en vie. Je ne sais pas où elle est maintenant, mais j’ai bon espoir qu’elle le soit encore. Bien qu’elle soit jeune, elle m’a l’air particulièrement intelligente, je suis sûre qu’elle est en vie et qu’elle essaie de te retrouver. »

Avec toujours un léger sourire, Courtney parlait avec conviction. Elle ne saurait pas dire pourquoi, mais elle était certaine de ce qu’elle disait. Elle ne disait pas cela pour faire de faux-espoirs à la sang-pur. Son sixième sens lui disait que sa fille était en vie, alors elle était sûre de ne pas se tromper en en parlant avec Blake.

« J’ai pris soin de supprimer les autres copies du dossier. Tu peux garder celui-là, je ne sais pas s’il te sera d’une grande aide, mais peut-être que tu verras certaines choses que je n’ai pas remarqué et qui te permettront de la retrouvé. »

avatar
Messages : 46
Framboises : 828
Date d'inscription : 29/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Jeu 5 Mai - 0:41
<


« Sa mort ne sera pas une grande perte. Si tu l’avais laissé en vie, je l’aurais viré et emprisonné à vie pour ses crimes. Mais je trouve cette peine trop douce pour ce qu’il a fait. »

La réponse de Courtney lui plût. Alors Blake adressa un adorable sourire à Courtney qui l’impressionnait pour sa façon de gérer les choses et encore plus vis-à-vis d’elle.

_Tu as bien fait ma belle
« C’est le dossier officieux que tenait l’ancien Directeur et le Hunter que tu as tué. Je te laisse le plaisir de le détruire, je me suis dit que cela te ferait plaisir. Il n’existe pas d’autre copie. »

Elle croisa les jambes et passa sa queue de cheval sur son épaule alors que la brune lui tendait un dossier. Elle laissa lui expliquer ce que c’était avant de l’accepter tout en la gratifiant d’un « merci ». Elle posa à peine les yeux dessus, il atterit sur son genou comme Courtney le lui avait donné. Elle n’avait pas envie de l’ouvrir. Surtout si c’était pour lire des rapports d’elle comme si elle était un simple rat de laboratoire d’expérience ou de se remémorer tout ce qu’elle avait dû subir. Elle avait De souvenirs comme ça. Toutefois, elle n’était pas tout à fait certaine de devoir le détruire. .A quoi ça servirait ? Ca ne changerait sûrement pas ce qui s’était passé. Mais l’histoire lui avait appris à se méfier des gens prévenants envers elle. Ils étaient tous sincères au début puis ils finissaient par lui planter un couteau dans le dos. Courtney était une Hunter, et de base, elle la haïssait Et ce dossier, était, de quelque soit la manière dont le voit, une preuve des actes qu’il pouvait faire, un danger pour eux, et son or contre son indemnisation. Elle n’avait rien contre Courtney à ce moment, mais si il lui arriverait d’avoir un quelconque problème avec les Hunters, cela pourrait lui servir. Enfin sauf si, l’Association devenait une institution clean. Mais ce n’était pas encore le cas.. Oh mon Dieu, est-ce qu’il y avait de sphotos d’elle là-dedans ?
Auparavant elle aurait détesté raisonner comme cela mais l’histoire l’avait changé. Elle leva la tête, et vit une Courtney souriante lui tendre un deuxième dossier. Blake oublia ses pensées quelque peu négatives avant de bugguer lorsqu’elle apprit ce que contenait le dossier en question

« Celui-là t’intéressera plus. C’est le dossier d’Eva. »
_Tu…tu

Limites elle arrachait le dossier des mains de Courtney. Celui-ci, elle l’ouvrit tout de suite. Il y avait très très peu de documents, bien trop peu pour espérer qu’elle est vécue longtemps. C’est immédiatement comment cela Blake l’interpréta la première fois. Elle continua à feuilleter, et tomba sur une photo.. Elle devait avoir être prise le jour de sa capture. Elle portait la même robe que la blonde lui avait offerte, et elle était coiffée de deux couettes avec ses deux barrettes oranges… Tout comme la dernière fois que Blake l’avait vue… Quand elle vait à peine quatre ans. Des perles d’eau commencèrent à se former dans les yeux de Blake, qui laissait échapper quelques gémissements plaintifs, le regard ne pouvant plus détacher la photo

« Puisque c’est une enfant, il est très léger et ne contient pas grand-chose. Mais le plus important à savoir pour toi, c’est qu’elle a fui de là où elle était. La dernière fois qu’elle a été aperçue, elle était en vie. Je ne sais pas où elle est maintenant, mais j’ai bon espoir qu’elle le soit encore. Bien qu’elle soit jeune, elle m’a l’air particulièrement intelligente, je suis sûre qu’elle est en vie et qu’elle essaie de te retrouver. »

_Elle..elle a fui.. ?

Un sourire se lit sur les lèvres de la blonde, dont les yeux rayonnaient d’espoir à présent même si l à présent les larmes coulaient sur ces joues. Elle était fière de sa petite blonde. Qui avait réussi ce qu’elle n’avait même pas pu faire. Jeune et si courageuse.. Ce n’était sûrement pas d’elle qu’elle avait obtenu cette qualité, mais qu’importe, c’en était une, une des plus belles que l’on puisse avoir.

_C’est une vraie petite battante..

« J’ai pris soin de supprimer les autres copies du dossier. Tu peux garder celui-là, je ne sais pas s’il te sera d’une grande aide, mais peut-être que tu verras certaines choses que je n’ai pas remarqué et qui te permettront de la retrouvé. »

_Je..je

Touchée énormément par l’action de Courtney , Blake ne savait plus quoi dire, elle ne trouvait ses mots. Elle finit par fondre aux larmes, bien trop émue. Elle ferma le dossier et le serra contre elle. Trop émue par cette révélation, trop émue par le fait qu’on puisse lui offrir justice face à tant d’année, trop émue pour devoir se ressasser tous ces souvenirs, pour réimaginer Eva se faire enlever, et finir dans une fin atroce
Et Courtney. Elle avait envie de la remercier, des millions de fois. Des milliers, pour le fait qu’elle lui offrait de quoi se sentir en paix avec elle-même. Mais des millions, pour le fait qu’elle cherchait à la soutenir dans cette épreuve, comme si. Elle ne prenait pas cette histoire à la légère et s’en intéressait réellement. On s’était intéressé si peu d’elle ces dernières années que la blonde s’était sentie comme une affaire classée, qui n’avait plus qu’à errer inutilement sur la terre. Elle s’était mise à nuire aux autres pour se donner une raison d’exister mais qu’importe… Elle retrouvât un souffle à peu près normal et décida de prendre la parole.

_Chercherais-tu à devenir mon ange gardien, Wolfie ? Parce que si c’est le cas t’es bien partie.. Je pense très sincèrement annuler ma commande de balle de golf sur lequel j’ai demandé à ce que l’on imprime ton visage, tu vois

La blonde haussa les épaules en adressant un sourire à la brune. Oui c’était sa façon de lui dire « Merci »



avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2416
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Jeu 5 Mai - 9:50


_C’est une vraie petite battante..

« J’ai pris soin de supprimer les autres copies du dossier. Tu peux garder celui-là, je ne sais pas s’il te sera d’une grande aide, mais peut-être que tu verras certaines choses que je n’ai pas remarqué et qui te permettront de la retrouvé. »

_Je..je

Un peu surprise en voyant la blonde fondre en larme, Courtney fut prise au dépourvu quelques minutes avant qu’elle ne finisse par se lever pour aller chercher des mouchoirs, afin que la sang-pur essuie ses larmes. Ne souhaitant pas la brusquer ou faire quelque chose de déplaisant, la brune resta calmement à ses côtés, attendant silencieusement qu’elle se calme en restant près d’elle si jamais elle avait besoin de quelque chose.
Lorsque Blake retrouva son calme, la brune reporta son attention sur elle, se demandant ce qu’elle allait lui vouloir. Courtney n’attendait pas spécialement à être remercier, elle n’avait pas fait tout cela pour ça, alors si la blonde décidait de partir sans le faire, elle ne serait en aucun vexé.

_Chercherais-tu à devenir mon ange gardien, Wolfie ? Parce que si c’est le cas t’es bien partie.. Je pense très sincèrement annuler ma commande de balle de golf sur lequel j’ai demandé à ce que l’on imprime ton visage, tu vois

« Tu sais, j’ai énervé tellement de gens dans ma vie que tu peux les revendre à prix d’or et te faire un joli petit pactole ! »

*-*_*-*_*-*_*-*_*-*

Après le départ de la blonde, Courtney avait réussis à conclure tous ses dossiers en cours. Après une bonne nuit de sommeil dans son bureau pour rattraper l’épuisement par la suite de tant de travail, la brune donna un partie des responsabilités à son second afin qu’elle puisse retourner à l’Académie, lui précisant bien que si jamais il y avait un quelconque problème, il n’aurait qu’à venir la chercher.
De retour à l’Académie durant l’heure des cours de la Night Class, l’hybride eut à peine le temps d’arriver que son oncle l’aborda pour lui donner son uniforme ainsi qu’un nouveau dossier tout en la harcelant de question pour savoir ce qu’elle avait fait à l’Association. Une fois tranquille, la brune alla dans sa chambre pour prendre une bonne douche et enfilait son uniforme avant de lire le dossier. Il s’agit du dossier d’un nouvel élève, Lest Karr, qui allait arriver dans peu de temps.
Après avoir lu tout son dossier, la brune se rendit en classe, s’excusant d’interrompre le cours avant de chercher son ex du regard. Une fois qu’elle croisa son regard, elle indiqua le dossier.

« Besoin de toi. Nouvel élève. Maintenant. »

avatar
Messages : 357
Framboises : 2127
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Jeu 5 Mai - 19:53
Le brun était tranquillement posé sur son pupitre, suivant à peine le cours du professeur. A vrai dire il réexpliquait pour ceux qui n’avait pas compris et comme Samuel n’avait pas besoin de deuxième explication, il se perdait dans ses pensées.
Il pensa alors à Courtney, qu’il n’avait pas revu depuis la soirée déguisée. Elle qui avait du partir précipitamment pour une affaire de Hunters et ils étaient sans nouvelles depuis... Enfin, jusqu’à ce que Blake sa soeur, qui était justement assis à côté de lui, ne revienne et lui donne une vague explication de ce qui se passait ; Courtney était devenue la chef de l’Association, etelle avait profité de son statut important pour faire bénéficier à Blake de sa vengeance sur son tortionnaire. Il ignorait même que Blake lui en avait parlé.

Samuel était content pour sa sœur. Vraiment. Mais en cette période, il revivait un sentiment qu’il n’aurait guère pensé ressentir depuis sa transformation. La solitude et le manque de la présence de Courtney dans les parages qui s’occupait de ses préoccupations d’Hunters, et lui aux siennes, à l’Académie. Décidément, certaines choses ne changeaient pas. Et à chaque fois qu’elle partait comme ça, aussi brusquement, il ne pouvait s’empêcher d’être distrait en cours, de s’inquiéter, qu’elle soit en mission ou non, qu'elle soit en couple avec lui ou non.
La porte de la salle s’ouvrit. En temps normal Samuel y aurait à peine fait attention. Mais la silhouette et l’odeur de nouvelle venue n’étaient pas de celles auxquelles ils ne faisaient pas attention, bien au contraire. Tiens, quand on parle du loup. Depuis quand était elle revenue ?
Le brun ne détacha pas ses yeux d’elle. A chaque fois qu'elle venait c'était comme si il ne voyait qu'elle et que les autres n'avaient guère  d'importance. D'un oeil interrogateur, il l'observa chercher quelque chose/quelqu'un a travers la salle. Que elle finit par s'arrêter  sur lui. Elle comprit qu'il était l'objet de la recherche et lui adressa un léger sourire

« Besoin de toi. Nouvel élève. Maintenant. »

Samuel haussa un sourcil, n’étant pas au courant de l’arrivée de qui que ce soit mais bon. Après s’être excusé auprès du professeur, le brun récupéra le dossier que la brune lui avait indiqué et sortit de la salle.

_Il est déjà là ?

Il ouvrit le dossier et commença à  le feuilleter. Ils accueillaient un nouveau vampire qui se faisait appeler Lest Karr. Un excellent dossier en somme. A première vue cela ne semblait pas être quelqu'un qui allait attirer des problèmes. Du moins pas comme les deux derniers nouveaux admis, n'est ce pas ?

_C'est vraiment sympa ce que tu as fait pour B, Ho'..

Elle avait peut être déjà remercié  mais il se sentait de devoir le faire aussi. C'était vraiment un acte généreux qu'elle avait fait alors que lui et elle était en froid ce qui ne lui donnait aucune raison de le faire vu qu'elle détestait Blake. Et quelle la détestait en partie de sa faute. Elle avait attaqué Chiaki parce qu'elle le pensait une menace pour Samuel, elle l'avait aussi retransformé, et le summum, elle avait un caractère impossible par moment donc..

_Je suppose que tu seras plus absente  à présent, non ?

Si cetait le cas ça l'ennuyait d'avance. Il ne savait pas trop de quoi parler. Avant quand elle revenait, Samuel se jetait sur elle en l'accueillant chaleureusement, se plaignait de son abscence, lui racontait tout ce qui s'était passé durant et la prévenait de la future punition qui l'attendait. Maintenant, il ne savait même pas si elle souhaitait lui parler pour ce qui concernait autre chose que leur fonction de chargé de discipline. Il n'avait pas rencontré ce problème quand ils étaient menottes mais il avait surtout profité de leur proximité forcée qui les obligeait à s'entendre.. Mais Leur relation à l'heure actuelle pouvait se qualifier de bizarre après ça.  Il ne pouvaient pas prétendre se détester après  ces deux jours, il y avait une attirance, une connexion forte mais ils ne pouvaient pas non plus redevenir comme avant.

Et ca , ça ne plaisait pas beaucoup au sang-pur. Sang-pur qui ne comprenait pas qu'il faudrait peut être d'abord commencer par des excuses ?

_Ho'.. Non rien
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2416
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Jeu 5 Mai - 21:15


Après avoir récupéré le brun, Courtney se mit en marche pour aller au portail et ainsi accueillir le nouvel élève. En chemin, elle commenta le dossier du nouvel élève en se surprenant mentalement à espérer qu’il soit plus calme et plus exemplaire que les deux derniers élèves qui n’étaient que des fauteurs de trouble épuisant et franchement agaçant.

_Il est déjà là ?

« Il arrive dans pas longtemps. »

_C'est vraiment sympa ce que tu as fait pour B, Ho'..

La brune haussa les épaules, l’air de rien. Même si elle avait mauvais caractère, cela ne l’empêchait pas de vouloir rendre justice et de se comporter gentiment avec des gens dont l’histoire la touche, en oubliant qu’elle les déteste. L’histoire de la blonde l’avait ému, alors elle avait souhaité l’aidé et avait fait ce qu’elle pouvait.

_Je suppose que tu seras plus absente  à présent, non ?

« Puisque je dirige, je m’absenterais certainement beaucoup plus qu’avant, oui. Je vais essayer d’être plus présente en laissant mon second se charger d’une bonne partie du travail, mais je vais devoir m’absenter dès qu’il y a un problème. »

Le silence s’installant, Courtney ressentait comme une sorte de gêne. Elle ne savait pas de quoi parlait avec le brun sans avoir peur de lui donner de faux espoirs. Elle sentait que malgré leurs ruptures, il y avait toujours une connexion forte entre eux, qui ne semblait pas prête de cesser. Mais il y avait également cette gêne, et ce blocage venant d’elle qui l’empêchait de pouvoir discuter ouvertement avec lui, comme elle le faisait avant.

_Ho'.. Non rien

La brune haussa un sourcil, intrigué, avant de finir par soupirer sans rien dire. Si le brun ne voulait pas parler, elle n’allait pas le forcer. Elle préféra continuer son chemin en silence, arrivant rapidement devant le portail qu’elle ouvrit et contre lequel elle s’adossa en regardant les escaliers, à la recherche de la silhouette du vampire.

« Il arrive. J’entends des bruits de pas. »

Elle savait que le brun les entendait certainement aussi, mais elle avait voulu combler le silence qui s’était installé entre eux, et qu’elle trouvait gênant. Ce n’était pas un silence calme et apaisant entre deux personnes qui s’entendent à merveille, mais un silence lourd de sens et qui mettait mal à l’aise entre deux personnes incomprises.

avatar
Messages : 40
Framboises : 524
Date d'inscription : 26/04/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Jeu 5 Mai - 21:16


- Lest ! Une voiture t’attend bon sang ! Dépêche-toi de partir d’ici et que je ne te revois plus !

Le sourire aux lèvres et habillé comme un aristocrate du dix-neuvième siècle, Lest attrapa sa valise qu’il tira derrière lui ainsi qu’un sac avant de dévaler les escaliers du manoir où il vivait pour rejoindre le chauffeur que ses parents lui avait attribué pour l’accompagner à l’Académie. Tandis qu’il rangeait la valise dans le coffre, le jeune vampire vit ses parents rentrer sans même lui adresser un signe. Sans un mot, il rentra dans la voiture et sortit un carnet de croquis qui lui servit durant le long trajet qu’il dut subir.
Après deux longues heures, Lest arriva enfin. Il rangea son carnet dans son sac avant de sortir du véhicule pour aller chercher sa valise que sortait le chauffeur. Avec un sourire aimable, le jeune vampire le remercia avant d’entamer la montée des escaliers avec un petit soupir désespérer. Pourquoi y avait-il autant de marche pour arriver à l’entrée ? Avec réflexion, il se dit que cela devait peut-être être un test pour tester la volonté des élèves à vouloir s’inscrire. S’il montait toutes les marches, cela signifiait qu’ils étaient combattifs et résistant et était accepté, sinon, ils n’étaient pas acceptés. Après tout, cela restait logique.
Finalement devant le portail, Lest aperçu deux élèves l’attendre. Toujours souriant et de bonne humeur, le jeune vampire les salua d’un grand sourire joyeux en se plantant devant eux.

« Bonjour ! Je suis Lest ! Je suis nouveau ici, alors je m’en remets à vous Senpai ! »

Remontant la lanière du sac qu’il portait et qui commençait à se baisser, il se mit à bailler avant de frotter un peu ses yeux qui rougeoyèrent un peu plus. Le trajet avait été long et il en était fatigué, mais surtout, il avait besoin de Blood Tablet. Il n’en avait pas pris de la journée puisqu’il ne lui restait plus aucun cachet, et il en était bien gêné.
Alors qu’il se rendait compte qu’il venait de se comportement impoliment, il s’inclina légèrement pour s’excuser.

« Ah, je suis désolé ! Mais le trajet a été long, je suis un peu fatigué … »

Redressé, il reprit son sourire jovial pour demander un service aux deux élèves.

« Est-ce que je pourrais avoir des Blood Tablet, s’il vous plait ? Ma réserve était vide du coup je n’en ai pas pris de la journée et le manque commence à se faire sentir … Je suis vraiment désolé de vous poser problème dès mon arrivée … »

Avec un léger rire, Lest attrapa la poignée de sa valise pour suivre les deux élèves avant de réaliser qu’il ne connaissait pas leurs noms. On l’avait promis que deux chargés de discipline l’attendraient pour le guider et lui faire connaitre les règles de l’Académie, mais on n’avait pas pris le soin de lui apprendre leurs identités.

« Comment dois-je vous appeler ? On ne m’a pas dit vos noms, donc j’en suis assez gêné … »

Même s’il avait dit être fatigué, Lest restait énergique et posait beaucoup de questions. Il n’aimait pas le silence alors il se sentait obligé de le combler, et dans ces cas-là, son côté bavard l’aidait énormément. Mais même s’il parlait beaucoup, il était aisé de voir qu’il était quelqu’un de foncièrement gentils qui se montrait juste plein de joie et sympathique.

« Mes parents ont remplis mon dossier sans me prévenir s’il y avait quelque chose de spécial à savoir, je me demandais donc s’il y avait des règles spéciales ou quelque chose du même ton ? »

avatar
Messages : 357
Framboises : 2127
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Ven 6 Mai - 10:54
<


« Bonjour ! Je suis Lest ! Je suis nouveau ici, alors je m’en remets à vous Senpai ! »
_Bienvenue Lest !

La première chose que Samuel remarqua c’était la couleur de ses cheveux. C'était frappant. Inattendu. Il était coiffé  en deux tresses qui séparaient parfaitement le rouge du gris-argenté. Samuel ne pouvait s'empêcher  que s'il venait à les lâcher. Ils seraient vraiment magnifiques. Le sang-pur haussa les sourcils voyant les yeux du vampire rougeoyer. Ça commençait bien dis donc. On dirait lui. Mais le brun fut doublement étonné quand le vampire s'inclina pour s'excuser de son comportement plus que naturel pour un vampire. Ce n'était pas courant qu'un noble s'excusa pour une telle chose. Il avait pu le remarquer en observant les élèves de la NightClass. Continuant son observatipn, Lest était aussi habillé d'une  classe sans nom. Une tenue de noble quoi. Samuel devinait que pour porter ça au quotidien, sa famille devait être très stricte ou que c'était juste son style. En tout cas, c'était d'un goût et d'une mode exemplaire, ça le seyait si bien qu'il en était jaloux.

« Ah, je suis désolé ! Mais le trajet a été long, je suis un peu fatigué …
_Ce n’est rien, tant que ça ne se reproduit pas devant les humains.
« Est-ce que je pourrais avoir des Blood Tablet, s’il vous plait ? Ma réserve était vide du coup je n’en ai pas pris de la journée et le manque commence à se faire sentir … Je suis vraiment désolé de vous poser problème dès mon arrivée … »


Samuel n’en avait pas. Jamais. Il était beau l’exemple. Mais de toute façon, ça le rendait malade alors..

_Moi je n'en ai pas. Mais tu en trouveras dans ta chambre de toutes les façons si elle a été préparée. Sinon on ira chercher dans les réserves pour toi.

Il jeta un regard à Courtney pour savoir si elle en avait, avant de se rappeler qu’elle se nourrissait de Fire, ce qui fit monter son agacement intérieur. Mais à bien y réfléchir, elle n’avait pas vu voir le feu follet depuis son départ Alors soit elle fonctionnait aux Blood Tablets, soit ces dernières prises de sang lui avaient suffi Sachant que Courtney n’était pas une accro fanatique du sang comme lui, elle lui avait prouvé qu’elle pouvait tenir des jours Il espérait que ça soit le cas, car penser le contraire n’’était pas sain pour son mental intérieur.
Le brun aux yeux verts finit par se décoller de là où il s’était adossé pour mener le nouvel arrivé dans l’enceinte de l’Académie.

« Comment dois-je vous appeler ? On ne m’a pas dit vos noms, donc j’en suis assez gêné … »

_Moi c'est Samuel Mercedes. Et elle Courtney Harper. Si il y a le moindre problème. C'est à nous qu'il fait s’adresser.

Lest lui semblait bavard même s’il n’avait rien dit d’inutile jusqu’à présent. Cela pouvait se deviner aisément. Samuel n’avait rien contre les personnes bavardes au contraire, cela révélait bien souvent une bonne personne, quelqu’un auquel il est difficile de ne pas se lier d’amitié. A vrai dire, il permettait de combler le silence qui s’était installé au début entre Courtney et lui, alors ce n’était pas du tout dérangeant

« Mes parents ont remplis mon dossier sans me prévenir s’il y avait quelque chose de spécial à savoir, je me demandais donc s’il y avait des règles spéciales ou quelque chose du même ton ? »

_Les fondamentales, il ne faut pas s'approcher des élèves de la Day Class, donc pas d'hypnose,  pas de morsure, pas de meurtre.. Ce serait vraiment une mauvaise idée, pas vrai Courtney ?


C'est bien parce qu'il en avait fait les frais qu'il parlait en connaissance de cause. Il n’espérait que plus jamais il n'aurait à retourner chez les Hunters car c'était tout sauf une partie de plaisir.


_Mais tu n’auras pas ce genre de problèmes car tu as l’air poli, courtois et très agréable à vivre. J’espère ne pas me tromper sur toi.

Et il était sincère sur ce coup là et se retourna pour adresser un sourire amical à Lest. Mais en même temps, par ce compliment il espérait influencer Lest pour qu’il puisse rester tel qu’il est et ne pas apporter des problèmes. Souvent les nobles savaient agir comme il le fallait pour plaire aux Sang-pur. Il ne savait pas s’il était de ce genre là, mais il fallait toujours tester.

_Si tu t’inquiètes. Je pense que tu ne devrais pas te faire beaucoup de soucis, tu risques de te plaire ici et de ne pas être dépaysé. La majorité des admis sont de ton rang,  tu dois même peut-être connaître quelques-uns,si ça se trouve ?
]
avatar
Messages : 40
Framboises : 524
Date d'inscription : 26/04/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Ven 6 Mai - 11:43


« Comment dois-je vous appeler ? On ne m’a pas dit vos noms, donc j’en suis assez gêné … »

_Moi c'est Samuel Mercedes. Et elle Courtney Harper. Si il y a le moindre problème. C'est à nous qu'il fait s’adresser.

« Très bien ! Ravie de vous rencontrer MercedesSenpai et HarperSenpai ! »

Tandis qu’ils avançaient, Lest observait discrètement les deux chargés de discipline en essayant de les cerner et de connaitre un peu leurs caractères. Samuel avait l’air d’être quelqu’un de très gentil et de sympathique, tandis que Courtney avait l’air plus réservé et beaucoup moins bavarde. Voir la brune silencieuse et donc exclus de la discussion lui donnait envie de la faire parler. Le jeune vampire pouvait bien comprendre que certaines personnes parlaient peu, mais il n’aimait pas les voir exclus de la discussion alors qu’ils étaient juste à proximité.

« Mes parents ont remplis mon dossier sans me prévenir s’il y avait quelque chose de spécial à savoir, je me demandais donc s’il y avait des règles spéciales ou quelque chose du même ton ? »

_Les fondamentales, il ne faut pas s'approcher des élèves de la Day Class, donc pas d'hypnose,  pas de morsure, pas de meurtre.. Ce serait vraiment une mauvaise idée, pas vrai Courtney ?

Intrigué, le jeune vampire tourna la tête vers la brune pour connaitre sa réaction. Mais elle ne répondit rien, et se contenta juste de lancer un regard lourd de sens au brun, comme si elle essayait de lui faire comprendre de ne pas jouer sur ce terrain-là. Lest haussa un sourcil, apparemment, il s’était passé certaines choses ici et qui les liait tous les deux.

_Mais tu n’auras pas ce genre de problèmes car tu as l’air poli, courtois et très agréable à vivre. J’espère ne pas me tromper sur toi.

« Pas d’inquiétude MercedesSenpai ! Je ne vous décevrais pas ! »

Toujours amical et souriant, Lest fut tout heureux en voyant que le chargé de discipline lui rendait son sourire. Il était jeune et un peu naïf, alors un rien le rendait heureux.

_Si tu t’inquiètes. Je pense que tu ne devrais pas te faire beaucoup de soucis, tu risques de te plaire ici et de ne pas être dépaysé. La majorité des admis sont de ton rang,  tu dois même peut-être connaître quelques-uns,si ça se trouve ?

« Eh bien, je ne côtoie pas vraiment les gens de mon rang puisqu’on n’apprécie peu mon extravagance. Donc je ne connais personne, je ne me rends jamais aux soirées ou bals organisés par l’aristocratie. Mais … »

Lest plissa légèrement les yeux en réfléchissant, cherchant s’il connaissait bel et bien quelqu’un avant d’avoir une illumination en repensant à une demoiselle qu’il avait aidée, quelques années avant, alors qu’Haneki allait encore bien.

« Quand j’étais un peu plus jeune, j’ai aidé une vampire qui n’avait plus aucun endroit où aller. Puisque je ne sais pas vraiment maitriser mes atouts de vampire, je ne saurais dire son rang, je ne lui ai de toute façon jamais demandé … Elle s’appelait Blake. C’était une magnifique jeune fille, grande, avec de longs cheveux blonds et des yeux verts, un peu comme ceux de MercedesSenpai. Peut-être est-elle ici ? Je me suis toujours demandé ce qui lui était arrivé … »

avatar
Messages : 357
Framboises : 2127
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Sam 7 Mai - 9:16
Le fait que Courtney était visiblement agacé par ce qu'il venait  de dire ennuya Samuel. Elle n'avait pas voulu qu'elle le prenne mal, et c'était plus sous le coup de la blague et pour qu'elle puisse continuer sur ses dires mais bon ~

"Eh bien, je ne côtoie pas vraiment les gens de mon rang puisqu’on n’apprécie peu mon extravagance. Donc je ne connais personne, je ne me rends jamais aux soirées ou bals organisés par l’aristocratie. Mais … »

_Vraiment ? Je ne trouve pas extravagant.

Du peu qu'il avait vu de Lest, il le trouvait normal. Certes son style était  hors du commun  mais et alors ? Toute façon  l'extravagance c'était quelque chose de surfait.

« Quand j’étais un peu plus jeune, j’ai aidé une vampire qui n’avait plus aucun endroit où aller. Puisque je ne sais pas vraiment maitriser mes atouts de vampire, je ne saurais dire son rang, je ne lui ai de toute façon jamais demandé … Elle s’appelait Blake. C’était une magnifique jeune fille, grande, avec de longs cheveux blonds et des yeux bleus , plus clair que ceux de HarperSenpai. Peut-être est-elle ici ? Je me suis toujours demandé ce qui lui était arrivé … »

A l'exacte description de sa soeur, Samuel tourna la tête pour écouter le sang-pur intrigué. S'il parlait bien de Blake. Le monde était petit.

_... Mercedes, c'est son nom. C'est ma soeur. Grande soeur. Elle sera ravie de te voir alors!

_Samuel!

Justement en parlant du loup, lorsque le trio  mis le pied dans la cour des batiments des salles de classe Samuel aperçut la blonde lui faire de grands gestes au loin. La sonnerie avait retentit et c'était l'intercours déjà. D'une vitesse vampirique, elle arriva droit devant eux.

_Il faut que je te dises Sa...  Bon retour Courtney !... Lest ?

En arrivant, avant réellement d'aborder Samuel, elle fit sa polie en saluant les gens qui l'accompagnaient. Vu qu'elle connaissait le prénom de Lest, il n'était sans aucun doute qu'ils se connaissaient

_Lest !

Très vite, B abandonna son frère  pour enlacer très  fortement Le nouveau venu

_C'est  toi le nouveau ! Petit coquin va ! Je suis trop contente de te revoir ! J'ai une affaire non réglée  avec toi tu sais!

La sonnerie retentissant de nouveau, Blake soupira de fatigue.

_Jpeux vous suivre ?! J'ai pas très envie de retourner en cours ! ~
_Non. T'y retournes de suite.

Pour bouder, la sang-pur gonfla les joues comme une gamine avant de faire les yeux doux au brun pour qu'il accepte.

_D'accord .

La blonde qui était passée  derrière Lest retrouva un grand sourire voyant que Samuel acceptait sa demande. Il était toujours souple avec elle. Mais le problème c'est que Courtney  était  la  aussi, et si elle n'était pas d'accord, elle passa ses mains par dessus les épaules de Lest de façon affective et ajouta pour la convaincre.

_ Et puis je peux  rester avec Lest ? N'est-ce pas Lest ?

avatar
Messages : 40
Framboises : 524
Date d'inscription : 26/04/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Sam 7 Mai - 10:48


Tout en décrivant la vampire qu’il avait aidé autrefois, Lest revoyait cette dernière être complétement perdue et ne plus savoir quoi faire ni où aller. Sans chercher quoi que ce soit en retour, il lui était venu en aide avec Haneki, lui donnant un endroit où vivre et en la réconfortant chaque fois qu’elle sombrait. Lorsqu’elle était partie, il n’avait pas pensé à lui demander son nom pour pouvoir prendre de ses nouvelles, et depuis ce jour, il s’était toujours demandé comment elle allait.

_... Mercedes, c'est son nom. C'est ma soeur. Grande soeur. Elle sera ravie de te voir alors !

« C’est vrai ?! »

_Samuel !

Les yeux brillants, heureux à l’idée de retrouver sa vieille amie vampire, Lest se tourna vers la nouvelle arrivante, ayant du mal à croire qui se trouvait devant lui. Soudain absent, il fixa la jeune fille sans rien dire ne croyant pas qu’il la retrouvait indirectement dû à la haine qu’avaient ses parents à son égard en l’ayant envoyé à l’Académie.

_Il faut que je te dises Sa...  Bon retour Courtney !... Lest ?

« Blake ? C’est vraiment toi ? Je rêve pas ? »

Enlacé par la jeune blonde, Lest lui rendit son câlin avec toute l’affection et la tendresse dont il était capable. Il avait besoin de l’enlacer de toutes ses faibles forces pour être sûre qu’il ne rêvait pas et qu’elle était bien devant lui.

_C'est  toi le nouveau ! Petit coquin va ! Je suis trop contente de te revoir ! J'ai une affaire non réglée  avec toi tu sais !

« Moi aussi ! Moi aussi ! Mais je veux touuut savoir de ce que tu as fait depuis qu’on s’est quitté ! Absolument tout ! »

A l’entente de la sonnerie annonçant le début des cours, Lest fit la moue. Maintenant qu’il avait retrouvé la blonde, il ne voulait pas la quitter aussi vite. Même s’il savait qu’elle était élève et qu’elle ne pourrait pas disparaitre, il ne voulait pas s’éloigner d’elle. Il avait tellement souhaité la retrouver pour prendre de ses nouvelles qu’il voulait être certain d’en avoir, de ce fait il voulait la garder près de lui pour l’interroger.

_Jpeux vous suivre ?! J'ai pas très envie de retourner en cours ! ~

_Non. T'y retournes de suite.

« Oh … »

_D'accord .

Au moment où il allait se réjouir en se collant contre Blake avec un grand sourire, il se rendit compte que le regard du brun et de la blonde était dirigé vers la brune, en attente de son accord. Apparemment, il fallait à tous prix son accord pour que la blonde les suive. Mentalement, Lest nota que si jamais il avait besoin de quelque chose, il fallait d’abord convaincre la brune. Il avait le net sentiment que si la brune était d’accord, faire plier le brun serait tâche facile vu comment il n’avait su résister à sa sœur.

_ Et puis je peux  rester avec Lest ? N'est-ce pas Lest ?

« Oui, s’il vous plait HarperSenpai … »

Lest prit un regard suppliant en fixant la brune, son sourire ré apparaissant en voyant sa Senpai soupiré longuement puis faire un signe d’accord d’un air las.

« C’est bon, tu peux venir. Mais met-toi bien dans ta tête que je suis d’accord uniquement parce que je suis fatigué et que j’ai pas envie de tergiverser pendant des heures. La prochaine fois, tu resteras pour tous les cours, ma belle. »

« Arigato HarperSenpai ! »

Reprenant le chemin, Lest resta collé à Blake, ayant un besoin vitale d’avoir un contact physique avec elle. Tandis qu’ils suivaient les chargés de discipline, il dévoila son côté affectif et curieux en posant mille et une question à la blonde pour savoir ce qu’elle avait fait depuis le temps qu’ils étaient partis.

« Tu vas bien ? T’as réussis à trouver où aller quand tu es partis ? Ton petit-frère est très mignon en plus d’avoir l’air super gentil d’ailleurs ! Mais t’as fait comment pour vivre ? Je me suis inquiété tu sais ! Vu que j’avais pas ton nom je savais pas comment faire pour te trouver … Haneki aussi aurait adoré savoir comment tu allais … »

A la mention de son petit-ami disparu le regard de Lest se voila quelques seconde, ayant un pincement au cœur douloureux, avant de reprendre son sourire en continuant de questionner la blonde avec un ton joyeux.

« Oh, je pourrais te refaire des vêtements, dis ? J’adore t’avoir comme modèle ! En plus j’ai plein de nouveaux tissus depuis le temps ! On pourra rattraper le temps perdu en même temps comme ça ! »

Contenu sponsorisé

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum