Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Messages : 138
Framboises : 928
Date d'inscription : 25/08/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mer 16 Sep - 4:39

__Après j'ai peut-être vu quelque chose... Si j'évoque le prénom "Samuel"..Les coupables sont toujours les insoupçonnables.

Tant pis pour Samuel, le rouquin l'aurait bien protégé mais après la façon dont il l'avait ignoré hier soir, il méritait bien une petite balance. Il n'avait pas pris la peine d'éviter qu'on le soupçonne alors Fire n'avait pas de compte à lui rendre.
« Tu m’expliques ? Tu as su je ne sais comment que Johan m’avait pris la tête ce matin, et du coup tu l’accuses, croyant que je vais faire retomber la faute sur lui ? »

_Quoi ?

Fire la regarda interloqué, ne sachant pas du tout de quoi elle lui parlait.

_ Si tu crois que je te stalke à ce point, ce n'est pas le cas.
« Jusqu’à preuve du contraire, il est aussi humain que tu es Sang – Pur. »

La naïveté que pouvait faire preuve Courtney à ce moment esquissa un sourire à Fire.

_Comme si j'avais insinué le contraire. Et puis théoriquement ça n'innocente personne  ta race, que tu sois Timon le je sais plus quoi ou Pumba le phacochère ils tuent les insectes alors humain ou vampire, excuse moi, j'ai déjà entendu des histoires d'humains qui tuaient d'autres pour ensuite les couper en morceaux et ensuite manger leurs organes, on est pas pire que vous.

Fire afficha un large sourire comme s'il venait de parler d'amour de nuages et de licornes arc-en-ciel..

« Je vais être franche avec toi. Une psychopathe sortie de je ne sais où à essayer de tuer Chiaki, s’il ne me l’avait pas demandé j’aurais très certainement pu la tuer puisque j’étais incapable de me contrôler. J’ai donc passé une très mauvaise nuit. En plus de ça, j’ai Johan qui se montre totalement insensible, et j’ai dû me taper une journée de cours pour prendre des notes afin d’aider Chiaki. Alors ça va être simple. »

Il était au courant de cette histoire. C'est la première chose dont Blake lui avait parlé... Enfin elle avait plutôt déboulé dans sa chambre en hurlant que la petite amie de son frère était complètement tarée. D'ailleurs il l'avait bien ris en apprenant que Courtney l'avait balancé par la fenêtre.

« Soit tu me donnes une excuse valable, soit je note sur le dossier que tu es le coupable, et tu finis à l’association. Et tu sais très bien que j’en suis capable étant donné à quel point je te porte dans mon cœur. »

Elle était sérieuse là ?

« Je suis fatigué, alors tu as moins de cinq minute pour te justifier. Passé ce délai, si tu ne me conviens pas, tu finis chez les Hunters. A ma plus grande joie. »
 _ Je peux parler maintenant ? Bien. Je suis au courant de ce qui s'est passé hier soir avec ton ami blabla et ce vampire psychopathe s'appelle Blake pour ton information.  Elle m'a raconté ce qui s'est passé et d'après ce que j'ai compris "ton" Samuel n'était pas avec toi et ne t'a rejoins à aucun moment alors qu'il te suivait. Je me trompe ?

Le jeune homme au regard de braise (...XD) marqua un instant de silence.

_C'est bien ce que je pensais, et tu étais bien trop occupée à te soucier de Chiaki pour te demander où était ton petit-ami pendant ce temps la.  Alors où était-il hein ? Moi je vais te le dire, il était dans la cour, j'étais dans la classe et je l'ai vu, ses vêtements étaient trempés et il n'avait ni veste ni manteau comme à son habitude je le jure sur ma vie de ma mèche noire. Arrête moi si c'est faux.

Voyant qu'elle ne l'arrêtait pas à sa demande, le sang-pur de feu continua sa tirade instantanément. Il n'allait pas gaspiller ces cinq minutes

_ Blake m'a dit qu'elle l'a croisé , et qu'il lui avait juste demander  de s'en aller puis était reparti à ses occupations  bien sûr elle ne l'a pas écouté, elle est allée étouffer Chiaki dans l'infirmerie..  Mantenant explique-moi pourquoi ton mec se promenait dans la cour alors qu'une sang-pur psychopathe  traînant dans le dortoir de la Day Class, une sang pur qui a tué quelqu'un devant ses yeux, il ne s'assure pas qu'elle rentre au dortoir ? Pourquoi ne s'est-il pas assuré à ce qu'elle reste inoffensive ?

Fire soupira, convaincre Courtney que Samuel était un vampire ne servirait à rien, sans preuves concrètes en tout cas. Il en avait mais il n'avait aucune envie de Courtney l'apprenne de lui, la faire douter, c'était mieux. Bien sûr ce qu'il disait ne prouvait pas le meurtre de la fille et ne l'innocentait pas mais pouvait faire penser que Samuel avait été occupé par autre chose que de s'occuper de faire respecter les règles à Blake.

_Quand cette fille est morte, l'odeur de sang bien sûr m'a alerté, mais à cette heure là, on étaient déjà tous au dortoir. Et qui restait-il dans la cour... Attends je crois que t'es sur la piste.. Ding Ding Dong ! Ton petit ami .

A part Blake et lui... mais elle n'avait pas besoin de le savoir sinon il se ferait deux fois plus soupçonner surtout qu'il n'était pas complètement innocent dans cette histoire même s'il voulait l'en persuader

_ Samuel t'as dit une chose qui pouvait m'identifier comme étant le tueur ? Je ne pense pas. T'aurais même déjà marqué mon nom au crayon à papier sur ton fichu papier. Alors ce n'est pas moi.  Dieu sait qu'il l'aurait déjà fait si ça avait été moi,  tellement il me déteste, tu le sais .  Pourquoi ? C'est un chargé de discipline, n'est-ce pas ? Il est censé savoir ou détecter tout ce qui se passe dans l'Académie donc également l'attaque de cette élève alors pourquoi il n'a pas arrêté ou poursuivi le coupable ? Et même si ce n'est pas lui qui a tué cette pauvre fille, c'est impossible qu'il ne soit au courant de rien alors interroge-le.  S'il te dit qu'il n'a aucune connaissance de cette agression , c'est qu'il est vraiment très mauvais en apprenti hunter soit il cache quelque chose ou quelqu'un. Et toi et moi on sait très bien qu'une de ses deux hypothèses est à rayer.

Fire reprit sa respiration avant de reprendre

_Ecoute je sais beaucoup de choses Courtney, plus que tu ne l'imagines et j'aurais aimé ne pas en arriver à là. Mais tu sais ce qu'on dit ? Sois proche de tes amis et encore plus proche de tes ennemis. insista-t-il Samuel te connaît par coeur, c'est indéniable, c'est même le seul et et c'est ce qui fait de lui quelqu'un dont tu devrais te méfier plus que n'importe qui. Toi tu crois le connaître sur le bout des doigts, pourtant tu n'en es à la moitié. Crois-moi il n'est pas aussi blanc que tu ne le penses. Des fois on croit connaître une personne depuis des années jusqu'à ce qu'elle montre ses crocs...

Fire s'arrêta de parler en coinçant sa mèche noire qui pendait le long de son visage derrière son oreille. Au départ il voulait juste lancer deux trois petites insinuations sournoises mais au final il ne s'était pas arrêté de parler et  à se justifier pour détourner même si c'était temporairement l'accusation que lui portait Courtney. Il n'avait rien eu d'ironique de sournois dans sa voix contre toute attente, il avait parlé d'un ton sérieux et diplomate n'ayant plus envie d'être sympa comme il l'était toujours. Courtney l'avait fortement énervé en le menaçant de le renvoyer chez les chasseurs de vampire. Et puis vers la fin, ce n'était même plus une accusation mais une recommandation qu'il lui portait.  Il ne doutait guère des sentiments qu'ils partageaient mais cette histoire de transformation humaine allait tout faire exploser. Puis se rapelant soudain de la menace de Courtney, Fire prit soin de lui faire part son avis sur le sujet toujours aussi agacé et nerveux par le fait qu'il puisse retourner au milieu de ces chasseurs qui n'attendaient qu'une chose pour avoir l'autorisation de l'enfermer  pour une année ou deux

_ Par contre, moi aussi je vais être franc / sur cette histoire  de dossier parce que tu commences me taper sur le système. Je te préviens, si l'Association  revient me chercher à cause de ces broutilles  tu le paieras très cher. J'en ai assez de faire le gentil et crois moi ma belle tu ne me veux pas comme ennemi.  

Jamais au grand jamais, Fire avait emprunté un ton aussi irritable avec Courtney. Même lorsqu'elle était en colère contre lui, il ne s'était jamais montré hostile ou menaçant car il tenait malgré tout à elle. Ce n'était pas pour rien qu'il lui avait laissé la vie sauve. Mais au fil des années, elle ressemblait de plus en plus à la femme qui avait tué sa soeur, Mona Harper, et dieu que ça avait don de l'agacer quand en plus elle recopiait son caractère quand elle était en contact avec un vampire.
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2483
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mer 16 Sep - 12:03


« Je suis fatigué, alors tu as moins de cinq minute pour te justifier. Passé ce délai, si tu ne me conviens pas, tu finis chez les Hunters. A ma plus grande joie. »

_ Je peux parler maintenant ? Bien. Je suis au courant de ce qui s'est passé hier soir avec ton ami blabla et ce vampire psychopathe s'appelle Blake pour ton information.  Elle m'a raconté ce qui s'est passé et d'après ce que j'ai compris "ton" Samuel n'était pas avec toi et ne t'as rejoint à aucun moment alors qu'il te suivait. Je me trompe ?

Courtney soupira, agacée.

« Je me fiche du prénom de cette salope. Et je doute que Johan serait venu me voir puisqu’il déteste Chiaki. Argument erroné. »

La brune écouta Fire déblatérer un alibi pour la veille tout en accusant Samuel d’un air ennuyé. Le seul moment où elle sortit de son ennui, ce fut en l’entendant jurer sur sa mèche noire. A ce moment, un sourire amusé étira ses lèvres avant de disparaitre tout aussi vite. A la demande de Fire, elle fit un geste vague, l’invitant à continuer. Habituellement, elle serait déjà partie. Mais elle se devait de faire son travail, alors elle se forçait à l’écouter, même si, à son humble avis, il risquait de ne rien dire d’intéressant.

_ Blake m'a dit qu'elle l'a croisé, et qu'il lui avait juste demandé  de s'en aller puis était reparti à ses occupations  bien sûr elle ne l'a pas écouté, elle est allée étouffer Chiaki dans l'infirmerie …  Maintenant explique-moi pourquoi ton mec se promenait dans la cour alors qu'une sang-pur psychopathe  traînant dans le dortoir de la Day Class, une sang pur qui a tué quelqu'un devant ses yeux, il ne s'assure pas qu'elle rentre au dortoir ? Pourquoi ne s'est-il pas assuré à ce qu'elle reste inoffensive ?

D’instinct, Courtney fronça les sourcils. Si Fire avait effectivement vu Samuel faire ça, c’était étrange. Il n’était pas aussi froid et directive qu’elle, mais si un élève enfreignait les règles, il les lui rappelait gentiment et les força à les respecter. Il aurait forcément agis. A moins d’avoir une excellente raison ? Mais qu’est – ce qu’il pouvait être plus important que de faire respecter les règles à un Sang-Pur criminel ?

_Quand cette fille est morte, l'odeur de sang bien sûr m'a alerté, mais à cette heure-là, on était déjà tous au dortoir. Et qui restait-il dans la cour... Attends je crois que t'es sur la piste.. Ding Ding Dong ! Ton petit ami .

Pour la seconde fois, Courtney fronça les sourcils. Si Fire avait effectivement vu tout ça, c’était suffisant pour douter de Samuel. Il n’y avait aucune excuse à un comportement aussi étrange et à une présence non-expliqué sur les lieux d’un crime. C’était un suspect à part entière, maintenant.

_ Samuel t'as dit une chose qui pouvait m'identifier comme étant le tueur ? Je ne pense pas. T'aurais même déjà marqué mon nom au crayon à papier sur ton fichu papier. Alors ce n'est pas moi.  Dieu sait qu'il l'aurait déjà fait si ça avait été moi,  tellement il me déteste, tu le sais.  Pourquoi ? C'est un chargé de discipline, n'est-ce pas ? Il est censé savoir ou détecter tout ce qui se passe dans l'Académie donc également l'attaque de cette élève alors pourquoi il n'a pas arrêté ou poursuivi le coupable ? Et même si ce n'est pas lui qui a tué cette pauvre fille, c'est impossible qu'il ne soit au courant de rien alors interroge-le.  S'il te dit qu'il n'a aucune connaissance de cette agression, c'est qu'il est vraiment très mauvais en apprenti hunter soit il cache quelque chose ou quelqu'un. Et toi et moi on sait très bien qu'une de ses deux hypothèses est à rayer.

« Tu ne peux pas dire qu’il est un mauvais apprenti hunter. Il n’en ait pas un. Il a été formé par mon oncle et moi à défendre l’Académie. Il n’est pas Hunter. »

Pour le coup, elle l’avait plus défendu par réflexe qu’autre chose. Mais rien qu’au ton de sa voix –plus mécanique et neutre qu’autre chose-, on devinait qu’elle commençait à douter.

_Ecoute je sais beaucoup de choses Courtney, plus que tu ne l'imagines et j'aurais aimé ne pas en arriver à là. Mais tu sais ce qu'on dit ? Sois proche de tes amis et encore plus proche de tes ennemis. Samuel te connaît par coeur, c'est indéniable, c'est même le seul et c'est ce qui fait de lui quelqu'un dont tu devrais te méfier plus que n'importe qui. Toi tu crois le connaître sur le bout des doigts, pourtant tu n'en es à la moitié. Crois-moi il n'est pas aussi blanc que tu ne le penses. Des fois on croit connaître une personne depuis des années jusqu'à ce qu'elle montre ses crocs...

« Tu n’es pas omniscient, Fire. »

_ Par contre, moi aussi je vais être franc / sur cette histoire  de dossier parce que tu commences me taper sur le système. Je te préviens, si l'Association  revient me chercher à cause de ces broutilles  tu le paieras très cher. J'en ai assez de faire le gentil et crois-moi ma belle tu ne me veux pas comme ennemi.

A entendre un ton aussi irritable et menaçant, Courtney haussa un sourcil, blasé. Elle se rapprocha alors de Fire, ignorant la différence quelconque de taille entre eux, le défiant du regard.

« Je n’aime pas trop le ton que tu viens d’employer, Handelgott. »

Premier signe qu’elle le remettait à sa place, elle l’appelait par son nom de famille. Et lorsqu’elle le faisait pour n’importe quels élèves, c’était souvient signe qu’il avait dépassé les bornes.

« Dans le contexte actuelle, je ne suis ni ta chose, ni un vampire inférieur à toi. Je suis ta chargé de discipline, et tu me dois le respect. Alors tu vas tout de suite prendre un autre ton pour m’adresser la parole, sinon tu en paieras les conséquences. Je me suis bien fait comprendre ? »

Courtney resta silencieuse quelques secondes, défiant Fire du regard jusqu’à avoir preuve qu’il avait compris ce qu’elle venait de dire. Suite à cela, elle amorça le pas pour partir avant de préciser une dernière chose au rouquin.

« Je ne mentionnerais pas ton nom dans le dossier, mais tu as rajouté du travail sur ma liste. Donc, tu m’excuseras, j’ai à faire. Retourne dans le dortoir et évite de te faire remarquer les prochains jours. Je passe sous silence ton insolence pour cette fois, mais je ne le ferais pas deux fois. Au moindre écart, même minime, je n’hésiterais pas. »

Sur cette tirade mi agréable mi menaçante, Courtney partit, dossier en mains. Avec les soupçons de Fire, elle ne pouvait pas s’empêcher de douter de Samuel. Alors, après avoir donné les cours de la journée à Chiaki et passer quelques minutes en sa compagnie, elle partit à la recherche de son camarade. Supposant qu’il était dans la chambre, elle s’ y rendit et fut contente en voyant qu’elle avait raison. D’abord muette, elle rentra calmement, comme si de rien n’était, et déposa le dossier sur son bureau. Après un rapide tour dans la salle de bain, elle s’installa à son bureau, remplissant quelques formulaires avant d’enfin parler.

« T’étais où quand le corps de la fille a été découvert, au fait ? »

En moins de quelques secondes, elle trouva une excuse tout à fait valable pour expliquer sa question.

« Vu que je n’ai pas fait la ronde pour m’occuper de Chiaki, tu as sûrement du la faire. Tu n’as rien vu ? »

avatar
Messages : 357
Framboises : 2194
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Sam 19 Sep - 21:21

_Je vais le faire, t'as pas à t'imposer ces cours si t'en as pas envie
« Oh, mais non voyons, je vais le faire. Ne t’impose quelque chose dont tu n’as pas envie. Après tout tu ne supportes pas Chiaki, pourquoi l’aiderais – tu ? »

Samuel vit son offre être repoussée aussi froidement que possible. Pour une fois qu'il était sincère ou presque. Il avait envie de le faire si ça pouvait l'excuser de son comportement. Et puis ça ne le dérangeait pas tant que ça, ça restait des cours.. Mais Samuel ne répondit pas à Courtney, certes copier les leçons était insignifiant, mais il s'imposait d'apprécier Chiaki alors de n'importe quelle façon on étudiait la situation, elle avait raison Il la laissa partir de sa place et rejoindre le premier sans un mot

- Mademoiselle Harper ? Je peux savoir ce qu’il vous prend de changer aussi soudainement de place ?
« Samuel ne respecte pas les règles de la classe en m’adressant la parole pendant que vous dispensez votre cours. Il me gêne. »

Le vampire ignora cette pique inattendue, la tête posée sur son menton, il fixa Courtney pendant toute la séance, essayant de la discerner. Qu'est-ce qu'il pouvait bien faire pour calmer sa colère A la fin, Samuel soupira , ça l'énervait de se prendre la tête pour quelque chose comme ça et décida de laisser le temps passer, qu'elle se calmerait d'elle-même une fois la tempête passée. Alors une fois ce cours passé, Samuel quitta le cours et ne revint pas de la journée à la surprise de tout le monde. Brusquement, ces cours l'ennuyaient littéralement et de toute faon s'il y était resté, à la fin de la journée, il aurait sauté sur quelqu'un. Et donc, pendant que tout le monde bossait et que les couloirs étaient vides, Samuel se laissa glisser contre un mur, se sentant soudain dépassé par les évènements.
Il était vampire, mais... c'est comme si c'était normal.. Enfin théoriquement c'était normal, mais ça ne lui faisait rien, après toutes ces années en tant qu'humain, ça ne le tracassait pas tant que ça. Seulement vis-à-vis de Courtney que ça le tourmentait sinon... M'enfin... Le jeune homme fit attention à ce qui se trouvait devant lui ; La porte de l'infirmerie. Il s'était assis juste en face inconsciemment. Sans se poser de question il y entra précipitemment. A l'intérieur, il ne distingua aucune présence de personnel médical. L'infirmerie, voilà une bonne idée pour trouver du sang.. du moins des poches de sang. Une simple infirmerie, se contentait de pansements et d'aspirine, mais à cause de la présence de la Night Class, certaines blessures n'étaient pas dû à une simple chute sur un terrain de basket en cours d'EPS dans l'Académie. Alors le Directeur avait fait en sorte que cette infirmerie soit aussi efficace qu'un hopital, alors c'était un mini-hopital...
Samuel se dirigea immédiatement vers un espèce de bac réfrigéré, où étaient stockées des poches de sang. Il s'en procura de quelques unes dont il se nourrit immédiatement. Même s'il ne le ressentait pas encore, mais son corps avait soif, il avait constemment soif.

_Bon je fais quoi de ça maintenant.. ?

Il se retrouvait avec 5-6 poches de sang vides. Les jeter ferait bien trop suspect dans la poubelle. Samuel réflechit un instant et trouva sa solution. Il pourrait en faire des poches de glace. Il maitrisait la glace comme magie. CEpendant il ne savait comment la contrôler, il avait utilisé juste une ou deux fois mais inconsciemment, il était gosse et c'était lors de sa crise, quand il ne contrôlait guère ce qu'il faisait. Tranquillement il s'assit, et se concentra pour former des glaçons à l'intérieur du plastique.

_ Glace.... Glace apparais.... Abracadabra... Boum ? ... Gèle, Sésame... Bibidi bobodi bou !

Le vampire afficha une moue peinarde. Il se doutait fortement de ses chances de réussite mais avait espéré tout de même... Il n'y avait pas de formule magique spéciale, mais il ne savait pas vraiment comment s'y prendre. Toujours concentré sur son objectif qu'il attrapa, une poche et qu'elle se remplit immédiatement de glaçons à sa grande surprise. Ne se demandant pas comment il avait réussi, il s'empressa de faire de même pour les autres et de les ranger dans le bac à glace..
Avant de repartir, le sang-pur jeta un oeil à l'endroit où les malades se reposaient, il distingua immédiatement le petit prince gâté de Courtney(...XD) . Il resta là à l'observer un moment, il lui donnait son dos, soit il dormait soit ben... il se reposait.
Samuel rentra dans sa chambre, et se jeta dans son lit. Il s'occupa le reste de la journée, attendant le retour de Courtney... Elle revint assez tard après la fin des cours, et sans un mot écrivant quelques mots sur un dossier de papier.

_Salut
T’étais où quand le corps de la fille a été découvert, au fait ? »

Samuel haussa un sourcil, surpris que Courtney lui pose cette question.

_Sûrement ici

« Vu que je n’ai pas fait la ronde pour m’occuper de Chiaki, tu as sûrement du la faire. Tu n’as rien vu ? »
_Nan, j'ai pas fait de ronde. J'étais fatigué hier, je t'ai cherché dix quinze minutes, je suis retourné me coucher. Mais pourquoi tu me demandes ça ? Si je savais quelque chose je te l'aurais déjà dit.

Le brun nia parfaitement sa présence dans la cour cette nuit mais resta tout de même sur ses gardes. Si Courtney se prenait la peine de lui demander une telle chose c'est qu'elle n'était pas sûre de quelque chose mais Samuel n'imagina pas une seule seconde qu'elle ait des soupçons. Il ne fallait pas.

_Tu veux de l'aide pour l'enquête ?

Samuel se redressa doucement s'apprêtant à se relever, si jamais Courtney acceptait son aide, sinon il se recoucherait. C'est vrai, si il avait accès au dossier il pourrait assurément toute piste qui pourrait le mener à lui. Le jeune homme jura intérieurement, il aurait du le faire dès que le Directeur en avait parlé, mais c'était sorti de sa tête du coup Courtney avait déjà du se faire quelques hypothèses dont il n'avait aucune idée

_ En tout cas si tu as pas encore pensé, c'est peut-être la nouvelle. Si elle a tué quelqu'un, ça m'étonnerait pas si l'idée lui venue de prendre a pris une deuxième cible, elle est blonde et tout, chais pas si t'avais fait attention à son apparence avant ta crise panique.

Attaquer sa soeur ne posait pas de problème à Samuel. Elle savait se débrouiller pour qu'on ne rejette pas la faute sur elle, même quand elle en était l'unique responsable. Il ne doutait pas que si elle devenait un suspect elle saurait clairement brouiller les pistes et du coup ce serait parfait.
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2483
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Sam 19 Sep - 22:14


« Vu que je n’ai pas fait la ronde pour m’occuper de Chiaki, tu as sûrement du la faire. Tu n’as rien vu ? »

_Nan, j'ai pas fait de ronde. J'étais fatigué hier, je t'ai cherché dix quinze minutes, je suis retourné me coucher. Mais pourquoi tu me demandes ça ? Si je savais quelque chose je te l'aurais déjà dit.

« On a pas vraiment eu le temps de parler depuis la découverte du corps. »

Courtney ne rajouta rien de plus, faisant mine de se concentrer sur ses papiers en réfléchissant. Elle ne pouvait pas expliquer pourquoi, mais elle sentait que Fire ne lui avait pas mentis en lui disant avoir vu Samuel dans la cour. Alors, si Samuel lui disait qu’il était resté dans la chambre toute la nuit, elle avait beaucoup à y croire. Il lui mentait, elle le sentait. Mais elle ne pouvait rien dire. Elle n’avait pas de preuve concrète, et si jamais elle avouait que c’était Fire qui lui avait dit cela, en plus d’apporter des ennuis au rouquin, Samuel risquerait de se braquer ou d’invoquer l’excuse facile du « Fire est un idiot/un traitre/un menteur. » Alors, hormis douter et le cacher, elle ne pouvait rien faire.

_Tu veux de l'aide pour l'enquête ?

Elle posa son regard sur le brun, juste le temps de lui répondre. Pour le coup, elle avait un peu de mal à le regarder en face en ayant autant de doute sur lui. Elle le soupçonnait de complicité de meurtre, si ce n’était pas carrément du meurtre en lui-même. Elle n’était pas capable de soutenir son regard en ayant ce genre d’arrière-pensée.

« Nope. Je peux me débrouiller. J’ai l’habitude des rapports et des enquêtes. »

Son excuse servait plus à empêcher Samuel de voir ses notes le concernant que de repousser son aide. Il ne devait pas voir l’intérieur de ce dossier, sinon il saurait ses doutes. Et elle se sentait coupable et mal à l’aise de douter de lui ainsi, alors qu’elle lui vouait toujours une confiance aveugle, en générale. Elle avait l’impression de le trahir. Et cette sensation était horrible à supporter. Chaque fois qu’elle sentait le regard de Samuel sur elle, elle avait peur de se trahir et qu’il apprenne ses doutes d’une manière totalement stupide. De ce fait, elle se sentait très mal à l’aise.

_ En tout cas si tu as pas encore pensé, c'est peut-être la nouvelle. Si elle a tué quelqu'un, ça m'étonnerait pas si l'idée lui venue de prendre a pris une deuxième cible, elle est blonde et tout, chais pas si t'avais fait attention à son apparence avant ta crise panique.

« … Elle serait pas blonde avec les yeux vert clair ? Et un peu plus grande que moi ? Du genre hautain ? »

Après la confirmation de Samuel, Courtney poussa un long soupir.

« C’est cette salope qui a balancé Chiaki par la fenêtre et que j’ai balancé par la fenêtre de l’infirmerie … Bon sang. Si je la revois ici je sais pas comment je vais faire pour me retenir de la tuer … »

Courtney nota l’information donné par Samuel dans le coin d’une feuille avant de ranger rapidement les feuilles dans le dossier pour ensuite le refermer. Elle ne pouvait pas rester dans la chambre, elle devait aller voir Chiaki et le protéger de cette blonde psychopathe. Mais surtout, elle avait besoin d’emmener ce dossier loin de Samuel, et également de partir elle-même loin de lui. Elle se sentait beaucoup trop mal pour rester.

« Je retourne à l’infirmerie, je vais passer la nuit à veiller sur Chiaki. Et à travailler sur le dossier. On se voit demain. »

Attrapant un bloc-note dans ses affaires, plus le dossier et de quoi écrire, Courtney déposa un baiser sur la joue de Samuel pour lui souhaiter bonne nuit, sortant de la chambre juste après. Une fois assise au chevet de Chiaki, son bloc-note ouvert sur les genoux et quelques feuilles du dossier en main, Courtney soupira longuement.

« Mademoiselle Courtney ? Qu’est – ce qu’il y a ? »

« … Tout porte à croire que c’est Johan qui a tué l’élève. Et je n’arrive pas à prouver le contraire. Toutes les preuves que j’ai sont contre lui. »

«   Mercedes aurait … Mais … Pourquoi ? »

« Je ne sais pas. Et avec Fire qui me donne l’impression d’être sincère et Johan qui me ment, je ne sais plus à quoi m’en tenir. »

Totalement perdue, Courtney finit par ranger ce qu’elle faisait. Si elle se concentrait dessus encore, elle finirait par s’énerver dessus à ne rien y comprendre. Alors que Chiaki s’endormait, elle se promit d’aller demander de plus ample information à Samuel, dès le lendemain. Elle ne pouvait pas rester dans cette situation. Il devait forcément y avoir une explication logique à tout cela.
Dès que l’infirmière arriva le lendemain matin, Courtney en profita pour partir. Dossier en main, elle fureta un peu dans l’établissement pour compléter un peu son rapport avant de partir à la recherche de Samuel. Quand elle le trouva, au détour d’un couloir, elle s’arrêta de réfléchir et dit ce qu’il lui venait à l’esprit. Si elle réfléchissait, elle finirait par ne pas oser lui parler de ses doutes, alors autant y aller sans réfléchir, sans se poser de question.

« On peut aller dans un endroit tranquille ? J’ai besoin de te parler. »

Cherchant une salle vide, Courtney emmena finalement Samuel dans une salle de classe inutilisé depuis quelques mois. Elle déposa le dossier sur le premier bureau qu’elle croisa et se tourna vers Samuel, clairement mal à l’aise.
Elle se racla la gorge, gêné.

« Eh bien. Avec ce que j’ai dans mon dossier, les preuves et les témoignages, eh bien … Il y a quelques chose d’étrange. Mais vraiment étrange »

Après quelques minutes à réfléchir, elle poussa un long soupir et conclus.

« Tout porte à croire que tu es le coupable. Et j’ai clairement eu le sentiment que tu m’as mentis, hier, en te justifiant. J’ai besoin de ton témoignage. »

avatar
Messages : 357
Framboises : 2194
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 18 Oct - 16:54

PV BLAKE
_Tu vois la pièce illuminée au dernier étage vers la droite.. C'est la chambre de Samuel

Je regardai attentivement vers la direction que Fire m'indiquait, décernant tout de suite cette pièce. La lumière était effectivement allumée, si ça se trouve Samuel était dedans. C'était une occasion en or de pouvoir lui reparler.
_Allons-y.
_Non, me répondit-il sèchement
_Mais je veux y aller ! insistant tout en prenant le ton d'une petite fille capricieuse
_J'ai dit non, tu as assez fait de conneries pour trois quatre. On ira après, pour l'instant fais bonne impression, c'est ton premier jour
_Goujat

Je me laissa entraîner par Fire, boudant légèrement. Bien sûr qu'il avait raison mais je ne voulais point aller en cours. Je n'étais pas venue ici pour ça, mais ça faisait parti des inconvénients obligatoire si je désirais y rester.  Pendant tout ce temps, je ne pus arrêter de me poser des questions sur mon frère, regardant le dortoir de la Day Class à travers la fenêtre. ? Est-ce qu'il se gérait ? Est-ce qu'il s'en voulait ? Est-ce qu'il regrettait ?  Ou bien tout simplement comment il allait, il n'était pas venu nous voir aujourd'hui alors qu'il aurait dû se rappeler de tout, et ne pas avoir de nouvelles était frustrant.

Une fois les cours terminés, Je me précipita vers la chambre de mon frère, prenant de l'avance sur Fire quiessayait de me dire quelque chose, je n'ai compris que les mots " Courtney et chambre" dans  sa phrase.. Et comme ce prénom ne s'imprimait dans mon cerveau, cela passait pour une information inutile.

_Samuel !
_Attends stop, laisse moi parler. Voilà tu es revenu ok c'est super, les câlins,les bisous ce sera après si tu veux. Juste fais en sorte que l'Association ne vienne pas me chercher pour ton casse-crôute d'hier, je ne peux plus les supporter. Merci. Maintenant je file, je suis en infraction moi et  qui plût est, minitieusement surveillé par ces Hunters. Bye-bye tout l emonde !

Sans même attendre une réponse de Samuel, le rouquin repartit aussi vite qu'il était arrivé ce qui me vola un sourire.

_En vrai il est hyper content que tu sois toi même.  Te fie pas à son apparence. A l'intérieur il frétille de joie.
_ ..

Le voyant me foutre un vent complètement, je soupirai et alla m'asseoir sur son lit.

_Je suis venue parce que je m'inquiétais Samuel, tu ne donnes pas de nouvelles depuis..
_Je t'ai dit que j'allais bien.
_Non tu ne m'as rien dit du tout.
_Bah maintenant tu le sais
_Je m'inquiète Johan, j'ai le droit, je suis ta soeur
_ T'es ma soeur ? T'étais où pendant tout ce temps ?
_Je... je... Je m'en veux tellement
_______________________________

Observant des larmes se former dans les yeux de grande soeur, le chargé de discipline en oublia sa froideur. Il  était rare pour Blake de pleurer, même si c'était une sang-pur qui montrait facilement ses émotions et qui avait dû mal à les maîtriser, cela restait rare, du moins de ce qu'il conaissait d'elle. La voir dans cet état fit comprendre à Samuel que sa soeur était terriblement désolée et qu'en même temps qu'elle était... comment dire ? Brisée ? Elle ne semblait pas bien. Elle détournait son regard, battant les cils essayant de faire l'eau  s'en aller en vain

_Qu'est-ce qui s'est passé ?
_Hum.... Je sais pas si je vais y arriver..

Elle sentit l'eau remonter à ses yeux

_ Tout a commencé en Espagne.. Avant même que je revienne en Russie, la seule et unique raison pour laquelle j'étais revenue parce  que Papa m'avait virée de la maison parce que...

N'ayant d'autre choix, Blake se mit à raconter toutes les mésaventures qu'elle avait vécu depuis la dernière fois qu'elle l'avait vu. Elle n'arrivait pas à énumérer faits après faits comme si elle récitait un discours,  par quelques instants il lui arrivait de fondre larmes, les souvenirs remontaient, et elle n'avait juste pas envie de s'en rappeler mais elle ne pouvait pas non plus cacher la vérité à son frère. Le moment le plus émouvant fut sûrement lorsqu'on l'a séparé de sa fille. D'ailleurs Samuel avait dû mal à digérer qu'il avait une nièce donc.. Il l'écouta attentivement sans l'interrompre

_... J'ai voulu te chercher.. J'aurais du le faire..  Je sais. Mmais je n'avais pas le courage, je me disais que ça ne servait à rien que je revienne. Que tu devais avoir une vie magnifique, sans encombres, sans ta soif de sang et que si jamais je débarquais  j'allais tout gacher, tout ruiner.. Et au final c'est ce qui s'est passé, je t'ai causé plus de dégats que j'aurai du faire... Je suis désolée.. Quand Fire m'a envoyé cette lettre pour me dire où tu étais, je ne sais pas j'ai changé d'avis, mon sang n'a fait qu'un tour, j'ai réalisé que je n'avais aucune envie de rester seule dans le bled paumé où j'étais à satisfaire des pensées égoistes, je n'avais pas envie de regretter ma vie passée où je réagissais à mes pulsions pendant que toi tu vieillissais, que je n'aurais jamais eu l'occasion de te revoir et que tu serais déjà mort et enterré. Je suis désolée si tu voulais rester humain, je ne t'ai pas demandé, j'ai été égoiste,je ne voulais pas que tu meures, je ne voulais pas...
_Chht

Samuel l'a pris dans ses bras alors qu'elle fondait en larmes, lui -même était ému par ces révélations. En vérité, il n'aimait pas le fait d'être rancunier avec sa soeur. Il n'avait même pas cherché à savoir ce qui s'était passé et avait réagi de façon excessive.

_L'important, c'est que tu sois là maintenant.
_Merci

Après s'être calmée, Blake demanda à son tour à Samuel comment s'était passé ces 10 dernières années, curieuse de savoir l'histoire de son jeune frère, ils échangèrent un bon moment jusqu'à ce que Blake tombe de fatigue dépassant son heure de coucher et ayant relativement peu dormi ses derniers jours.. En plus à ce moment là, Samuel était en train de s'énerver sur elle parcequ'elle lui avait avouer avoir volé une immense quantité de sang rien que pour lui dans le village pour qu'il puisse se nourrir, et que cette réserve était cachée dans sa suite.. Samuel ne prit même pas en compte la bonne intention qu'elle avait eu, au vu de toutes les conséquences que cela pouvait apporter si c'était découvert et avait commencé à l'engueuler, la traitant de folle, qu'il n'avait pas besoin de son aide et que ça allait attirer plus de problèmes que d'en résoudre.

*
Le matin, Samuel qui n'avait dormi de la nuit, commença à se préparer pour aller en cours, malgré que Blake était toujours endormie. Il n'avait pas voulu la réveiller jusqu'à présent. Il n'y était pour rien si elle était fatiguée. Mais maintenant le soleil s'était levé et Courtney pouvait débarquer à tout moment, et comme Blake était la dernière personne qu'elle aurait  souhaité voir, il fallait donc qu'elle parte

_B, faut que tu partes
_mMM....
_Courtney va revenir et tu vas avoir des ennuis et moi aussi donc tu as interêt à être partie lorsqu'elle reviendra
_D'accord, je reste 5 minutes et j'y vais..

En vérité, la blonde n'avait rien retenu de ce que lui avait dit son frère, lui répondant juste pour qu'il la laisse se rendormir apaisée. Samuel pensant que Blake avait eu le message, sortit précipitemment de la chambre pour ne pas rater son cours. Il n'en voyait pas l'importance maintenant d'y aller, mais c'était une habitude qui ne s'effaçait pas comme ça et il sentait qu'il devait y aller.

*

La première heure du cours achevée, Samuel traîna dans les couloirs attendant la deuxième sonnerie avant d'apercevoir Courtney au loin, la voyant arriver il lui afficha un grand sourire.

_Salut
« On peut aller dans un endroit tranquille ? J’ai besoin de te parler. »

Samuel haussa les sourcils mais suivit Courtney sans résistance, Elle le traîna dans une salle de classe abandonnée depuis des mois. Là où personne les dérangerait. C'était un bon lieu à savoir. Samuel en avait complètement oublié son existence. Seulement il était loin de se douter que Courtney n'était pas là juste pour etre seule avec lui, elle semblait plutôt confuse et concentrée. Elle avait encore son fichu dossier à la main, qu'elle ne lâchait définitivement plus

« Eh bien. Avec ce que j’ai dans mon dossier, les preuves et les témoignages, eh bien … Il y a quelques chose d’étrange. Mais vraiment étrange »

_Je t'écoute.

« Tout porte à croire que tu es le coupable. Et j’ai clairement eu le sentiment que tu m’as mentis, hier, en te justifiant. J’ai besoin de ton témoignage. »
_Ton intuition te fait faux-bond alors parce que je ne t'ai pas menti Courtney. Et je ne te mentirai jamais, je ne l'ai jamais fait.

Courtney n'était vraiment pas convaincue par le fait que le brun soit innocent, et ça avait le don d'agacer Samuel, plus qu'il ne l'était déjà depuis deux jours. Sa soif de sang en était la première cause, la deuxième, Chiaki qui s'appropriait sa petite-amie tous les soirs,  ensuite le directeur qui le menace,  puis Fire qui est sous pression et qui l'avait à moitié balancé, et Blake qui réapparaît brusquement et veut s'imposer , il fallait que Courtney en rajoute en venant directement l'accuser d'avoir tué cette fille. C'était vrai en effet, mais elle n'avait pas à le faire, parce que lui du coup ça le mettait en danger.

_Ecoute ça commence à m'énerver, j'ai rien à voir avec ça, soit disant tu me fais confiance, à cause de tout ça tu ne m'adresses même pas 5 phrases de la journée si ce n'est à propos de ça ou à propos de Chiaki. Donc juste, laisse-moi tranquille. Je vais être en retard au cours. Si tu désires me parler de quelque chose d'autre a part ton meurtre et l'état de Chiaki je serai à ton écoute, sinon je ne veux plus rien entendre. C'est clair ?

Sur sa tirade, il sortit de la salle pour rejoindre son prochain cours. Il avait besoin de souffler. Dans cette salle où il était tout seul avec Courtney, il n'y avait qu'elle sur qui son attention se portait, et elle , c'était son sang qui l'attirait le plus. Sans distractions autour, ce n'était pas facile de contenir sa soif de sang. Même si c'était risqué de s'entourer de plusieurs personnes aussi, en même temps ça le retenait de faire quelque chose de stupide.. Et il pouvait plus facilement se perdre dans se spensées ou juste fixer un oiseau en essayant de mordre de personnes, alors que s'il s'isolait il ne penserait justement qu'au sang donc..
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2483
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mer 21 Oct - 18:00


« Tout porte à croire que tu es le coupable. Et j’ai clairement eu le sentiment que tu m’as mentis, hier, en te justifiant. J’ai besoin de ton témoignage. »

_Ton intuition te fait faux-bond alors parce que je ne t'ai pas menti Courtney. Et je ne te mentirai jamais, je ne l'ai jamais fait.

« Ne me prends pas pour une idiote, Johan. Tu m’as mentis, je le sais. Les vampires ont un sixième sens pour ça. »

Après avoir été mal à l’aise de douter de Samuel, Courtney était maintenant agacée que le brun insiste autant sur le fait qu’il était sincère. La brune n’avait pas mentis sur le fait que les vampires avaient un sixième sens pour sentir les mensonges. Et elle avait clairement sentis que Samuel lui avait mentis. Alors maintenant qu’il lui soutenait mordicus qu’il avait été sincère, elle se doutait encore plus de quelque chose.

_Ecoute ça commence à m'énerver, j'ai rien à voir avec ça, soit disant tu me fais confiance, à cause de tout ça tu ne m'adresses même pas 5 phrases de la journée si ce n'est à propos de ça ou à propos de Chiaki. Donc juste, laisse-moi tranquille. Je vais être en retard au cours. Si tu désires me parler de quelque chose d'autre a part ton meurtre et l'état de Chiaki je serai à ton écoute, sinon je ne veux plus rien entendre. C'est clair ?

Courtney eut un claquement de langue agacée. Avant que Samuel ne parte, elle l’attrapa par le poignet et le tourna vers lui en le regardant d’un air mauvais.

« Tu vas tout de suite prendre un autre ton quand tu me parles, Samuel . Si je te dis que tu m’as mentis, c’est que tu l’as fait. Ensuite, si je viens te demander des explications détaillées, c’est que les preuves que j’ai sont fiables. Et si je ne t’adresse pas la parole de la journée, tu devrais te poser des questions. Tu es de plus en plus désagréable et hautain. Si tu ne changes pas d’attitude tout de suite, tu ne vas pas aimer la tournure que vont prendre les choses. »

Devançant son camarade, Courtney sortit de la pièce, dossier en mains. Alors qu’elle entamait le chemin pour se rendre à l’infirmerie, un mal de tête soudain lui arriva. Avec difficulté, elle s’appuya à un mur tout en respirant avec difficulté. Afin que personne ne la voie dans cet état, elle entra dans une salle de réunion non loin de là et se laissa choir au sol, contre la porte. Tandis que les feuilles de son dossier s’étalaient autour d’elle, elle perdit connaissance.
Comme enfermée dans un rêve, Courtney se vit enfant, près de Fire. Il ne lui fallut que quelques minutes pour comprendre qu’elle revoyait le moment de la mort de ses parents. Mais pour une fois, ce n’était pas le corps de ses parents qui retenait son attention. C’était son attitude avec le sang-pur. Elle était devant lui, le regardait avec un air malheureux, sans avoir peur de lui. Mais le pire, c’était ce qu’elle lui demandait. Elle lui avait demandé de la tuer, il avait refusé. Elle lui avait demandé pourquoi, il avait répondu ne pas s’en prendre aux enfants. Elle avait piquée une crise, il l’avait calmé et assis sur ses genoux. Il lui avait alors dit qu’elle était innocente, que ses parents avaient tués sa sœur.
Courtney se vit alors demander au vampire s’il était seul, il répondit qu’il était seul maintenant. Et là, la Courtney adulte eut du mal à croire qu’elle avait répondu ce qu’elle avait répondu. « Bite me. If you transform me, you will not be alone anymore ! ». Elle prononça cette phrase avec tant d’innocence et de bienveillance malgré le drame qu’elle venait de vivre que la version adulte de la brune eut du mal à croire qu’elle avait demandée ça.
Les paroles de sa version enfant tournaient en boucle dans sa tête. Puis, soudainement, elle se réveilla.

« Oh mon Dieu … Oh mon Dieu … Je … Il n’a rien fait … »

Sans réfléchir, Courtney rassembla rapidement les feuilles de son dossier et se dirigea vers le dortoir de la Night Class à pas rapide. Ses souvenirs avaient beau lui être revenus, elle avait du mal à croire qu’elle avait demandé une telle chose au rouquin. Fire n’avait fait que faire ce qu’elle lui avait demandé. Rien d’autre. Il ne l’avait pas transformé par excès de sadisme comme elle l’avait toujours cru. Il était innocent. Complétement innocent.
Puisque c’était la fin de journée de la Day Class dans une heure, la Night Class se trouvait forcément dans son pavillon. Courtney se dirigea alors vers la chambre du rouquin et –au miracle-, elle frappa à la porte. Quand elle eut la permission de rentrer, elle entra.

« F-Fire … Il faut que je te parle, c’est urgent. Je … »

Au lieu de son aura habituellement froide et indifférente, Courtney dégageait actuellement une aura totalement différente. Elle était calme, presque soumise, sans défense.

« Je … Je me rappelle de … De ce qu’il s’est passé après que tu ais tué mes parents … Tu … »

Adossée à la porte, elle tenait le dossier fermement contre elle, fixant le sol. Elle n’osait pas regarder le rouquin dans les yeux.

« Je t’ai demandé de me mordre pour que je puisse rester avec toi, et que tu sois plus seul puisque mes parents t’ont enlevé la seule personne qu’il te restait. »

Seulement à ce moment-là, elle leva les yeux vers Fire, plongeant son regard dans le sien.

« Je suis désolé, Fire. Désolé de ne pas avoir tenue la promesse que je t’avais faite. Et désolé d’avoir été aussi désagréable avec toi. J’avais complétement oublié ce moment, et je me suis persuadé que tu m’avais mordu par pure vengeance. Je suis vraiment désolé. »

Pour la toute première fois de sa vie, Courtney s’inclina pour s’excuser et montrer sa sincérité.

avatar
Messages : 138
Framboises : 928
Date d'inscription : 25/08/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 25 Oct - 16:03

L'heure des cours approchait, le rouquin déjà réveillé de puis une heure de temps, se préparait pour une autre de ses soirées ennuyantes et sans rebondissements. Vêtu juste de chemise et de son pantalon d'uniforme, il s'appliquait à brosser ses dents. Les cours ne commençaient que dans une heure, sa veste et sa cravate pendaient sur une chaise en attente d'être revêtis et une serviette humide était posée sur sa tête avait pour utilité de sécher ses cheveux encore humides après sa douche. Assis en tailleur sur son lit, le sang-pur était pensif. Pensif de comment la transformation de Samuel allait se répercuter sur les jours à venir. Il ne lui avait pas réellement addressé la parole depuis, mais il savait que le brun voulait à tout prix garder cela secret, mais à un moment ou à un autre ça allait éclater et connaissant et ayant subi plusieurs fureurs de Courtney, il savait d'avance qu'elle le prendrait très mal. Fire s'apprêtait à alumer la télé lorsque l'on toqua à sa porte.
Ne pouvant parler, il se leva et alla directement ouvrir à la personne en question. Courtney. Tien, quand on pense au loup.
« F-Fire … Il faut que je te parle, c’est urgent. Je … »

A l'arrivée de Courtney dans la chambre, Fire haussa un sourcil, méfiant. Son aura l'intonalité de sa voix, semblaient différentes. Elle n'était pas venue l'engueuler, alors pourquoi donc se tenait-elle devant lui ? Intrigué, Fire se reposa sur son lit, laissant Courney continuer ce qu'elle comptait dévoiler.


« Je … Je me rappelle de … De ce qu’il s’est passé après que tu ais tué mes parents … Tu … »

Le vampire fronça les sourcils. Depuis quand baissait-elle son regard ? Quelle était la raison de sa venue ? Le rouquin alla se rincer la bouche pour pouvoir répondre à Courtney de manière compréhensive.

_C'est à dire ?

« Je t’ai demandé de me mordre pour que je puisse rester avec toi, et que tu sois plus seul puisque mes parents t’ont enlevé la seule personne qu’il te restait. »

Le rouquin s'en était toujours douté, qu'elle avait oublié cette interaction, mais il n'avait jamais pu le confirmer. Si elle se souvenait de la mort exacte de ses parents, pour lui, elle devrait se souvenir de la journée entière. Donc ce n'était pas logique, donc il avait toujours eu des doutes.

_Oui, je m'en souviens.. mais pourquoi tu reviens sur ça ?
A cet instant, la brune releva enfin son regard vers Fire. Il était temps, parce que ainsi, elle l'inquiétait

« Je suis désolé, Fire. Désolé de ne pas avoir tenue la promesse que je t’avais faite. Et désolé d’avoir été aussi désagréable avec toi. J’avais complétement oublié ce moment, et je me suis persuadé que tu m’avais mordu par pure vengeance. Je suis vraiment désolé. »

Même qi'l ne laissa pas paraître, il était étonné qu'elle s'incline devant lui. Il ne la croyait pas d'un tel geste envers lui après tout ce qu'elle lui reprochait depuis ces dernières années. Ainsi il n'hésita pas sur sa sincérité. Elle était sincèrement désolée de son comportement, ce qui toucha Fire en plein coeur, lui extirpant un léger sourire. Il n'avait qu'une envie prendre sa chère Courtney dans ses bras, ce qu'il fit lorsqu'il s'approcha vers elle. Peut-etre que ça serait la seule occasion où il pourrait le faire, ce n'était pas souvent qu'elle se montrait docile donc...

_Viens la. Je ne vais pas t'en vouloir pour ça. Tu n'étais qu'une enfant, humaine de plus est. Tu ne réalisais pas encore ce que tu faisais. J'aurais dû refuser encore mais bon j'étais aussi jeune à l'époque donc, on est tous les deux en tort, Ok ?

Il s'éloigna de Courtney et lui tendit sa paume de main, en signe de deal.
En fait, il lui avait quand même légèrement menti, il lui en voulait quand même un peu, surtout quand elle le menaçait de le traîner chez les Hunters à la moindre erreur.. mais bon..

_ Donc maintenant que tu m'aimes bien. C'est le cas n'est-ce pas ? Tu m'enverras pas chez les Hunters alors ?

Fire lui adressa un coup d'oeil complice, même s'il doutait que ces souvenirs qui refaisaient surface le dispensait de toute punition. Il fallait quand même tenter le coup. Et puis si par là, il pouvait soutirer des infos de l'enquete à Courtney pour savoir s'il était toujours sur la liste des suspects ou pas..
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2483
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 25 Oct - 16:41


« Je suis désolé, Fire. Désolé de ne pas avoir tenue la promesse que je t’avais faite. Et désolé d’avoir été aussi désagréable avec toi. J’avais complétement oublié ce moment, et je me suis persuadé que tu m’avais mordu par pure vengeance. Je suis vraiment désolé. »

Bien qu’elle ne soit absolument pas du genre tactile, Courtney se laissa faire lorsque Fire lui fit un câlin. Elle profita alors de sa douce chaleur, trouvant la présence du rouquin soudain réconfortante et agréable. Maintenant qu’elle savait qu’il n’avait rien fait volontairement, elle ne pouvait pas lui en vouloir et le détester. De ce fait, elle appréciait d’être contre lui, même si elle ne lui dirait jamais, par pure fierté.

_Viens la. Je ne vais pas t'en vouloir pour ça. Tu n'étais qu'une enfant, humaine de plus est. Tu ne réalisais pas encore ce que tu faisais. J'aurais dû refuser encore mais bon j'étais aussi jeune à l'époque donc, on est tous les deux en tort, Ok ?

« Je savais parfaitement ce que je te disais. J’ai grandis avec les règles des Hunters, et je savais ce qu’incombait la morsure d’un Sang-Pur … »

Fire s’éloignant d’elle, Courtney regarda sa main quelques secondes avant de hocher la tête en échangeant une poignée de main.

_ Donc maintenant que tu m'aimes bien. C'est le cas n'est-ce pas ? Tu m'enverras pas chez les Hunters alors ?

Courtney esquissa un léger sourire en secouant la tête.

« Non. Quand je n’aime pas quelqu’un, je suis … Une vraie garce. Et la moindre excuse est bonne pour que je nuise à cette personne. Mais maintenant que je sais que tu n’es pas aussi mauvais que je le pense, je vais arrêter de te surveiller pour attendre une erreur de ta part. »

Le fait que le rouquin soit surveillé par les Hunters lui revint alors soudain en mémoire.

« D’ailleurs, je vais voir ce que je peux faire pour que les Hunters cesse de te surveiller. Vu que je suis en partie responsable de cela, ce ne sera pas difficile de les faire changer d’avis. »

Elle déposa le dossier qu’elle tenait en main sur un meuble non loin de là, sortant un ruban bleu de sa poche pour nouer ses cheveux en queue de cheval tout en discutant avec le rouquin.

« Au passage, tu n’es plus sur la liste des suspects pour l’humaine tuée il y a peu. Les preuves sont uniquement contre Johan, et je sens qu’il me ment. Donc tu es innocenté. »

Après avoir repris le dossier en main, Courtney s’inclina légèrement une seconde fois pour saluer Fire et le laisser se préparer pour les cours, partant vers sa chambre dans l’optique de prendre une bonne douche chaude pour se changer les idées.
Lorsqu’elle ouvrit la porte et qu’elle vit une certaine blonde allongé sur le lit, un long soupir s’échappa de ses lèvres. Avec calme, elle posa le dossier sur son bureau et alla ouvrir la fenêtre. Elle alla ensuite vers le lit où reposait le Vampire et, avec tendresse et douceur, la jeta par la fenêtre. Courtney ferma ensuite la fenêtre et partit prendre une douche comme si de rien n’était. Après tout, ce n’était que la seconde fois où la blonde finissait par voler à travers une fenêtre.
Après une bonne heure à profiter de la chaleur de l’eau sur sa peau, Courtney sortit de la salle de bain, les cheveux encore légèrement humide, et vêtue de sa robe. Elle avait une mission à accomplir dans la nuit, alors elle s’était mise en tenue. C’était toujours plus pratique pour elle d’exécuter ses ordres de missions avec sa robe qu’avec son uniforme.
Alors qu’elle attachait Artemis à sa cuisse, elle tourna la tête vers la porte en la voyant s’ouvrir. Bien que ce soit Samuel qui entrait, elle se contenta d’un signe de tête. Elle ne pouvait pas être agréable avec lui alors qu’elle lui en voulait encore pour son comportement hautain de la matinée.

avatar
Messages : 357
Framboises : 2194
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 25 Oct - 19:45

Après avoir passé une excellente journée, Samuel reprit le chemin du dortoir. Que ne fut pas sa surprise si quand il arriva en face du bâtiment, il  vit sa soeur faire un vol plané dans les airs. Reprenant ses esprits, elle réalisa un triple salto lui permettant d'atterrir sur ses deux jambes, se faisant applaudir par les élèves présents de la Day Class autour.. au grand soupir du brun, c'est sur que si elle était juste tombée, elle aurait eu du mal à expliquer qu'elle ne sétait rien cassé.

_ Tu ne m'avais pas dis que tu dormais dans la même chambre que ta copine !
_Si je te l'ai dit.. Attend.. c'est elle qui t'a balancée ?
_Je dormais  Samuel, je dormais, et elle croit que je suis une balle de base ball qu'elle renvoie après un Home Run !

Le brun soupira, exaspéré. Elle se faisait beaucoup trop remarquer. Et si déjà Blake et Courtney se comporte comme ça l'une envers l'autre, il sentait qu'au bout d'un moment il allait être pris entre les deux..

_Pourquoi tu te fais remarquer comme ça ?
_Samuel... Je dormais. Ok ?

Samuel répondit un simple "Ok" à sa soeur en signe de capitulation avant de reprendre le chemin vers le dortoir. C'est vrai que si Blake dormait, elle n'avait pas à être balancée de la sorte, ça allait dans l'excès, mais elle l'avait aussi cherché en s'attaquant à Chiaki.. Le sang-pur soupira une énième fois, il avait vraiment autre chose à faire que de se préoccuper de ça. Entre tout ce qui l'avait agacé pendant toute la journée, il avait juste besoin de repos, et peut-être aussi que quelques litres de sang en extras. Ce ne serait vraiment pas de refus. En effet, ce manque comme lui avait dit Courtney, le rendait plus irritable et hautain, sa sombre personnalité sortait et ça n'arrangeait personne.
En pénétrant dans la chambre, Samuel trouva sa petite amie, changée en sa robe fétiche, attachant Artemis à sa cuisse.. La cuisee.. un endroit gorgé de sang.. Samuel expira une bouffée d'air avant de fermer la porte derrière lui avant de s'approcher de Courtney tout en ôtant son manteau pour le lancer sur son lit

_Tu vas encore surveiller Chiaki ?

C'était une question simple.  Tout à fait simple, mais l'intonation employé par Samuel  était insistante, elle démontrait bien que Samuel était fatigué et irrité de tout les allers et venues de Courtney, il en avait marre. Il ne la voyait presque plus bon sang

_Sinon j'ai croisé la vampire blonde qui l'a attaqué. Elle se plaignait que tu l'avais balancée par la fenêtre sans aucune raison. Je sais qu'elle n'avait pas à le faire, mais tu l'as déjà punie pour ça non ? Tu ne peux pas régler la violence par la violence hO4. Si tu veux qu'elle respecte les r-gles, montre l'exemple.


avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2483
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 25 Oct - 20:48


_Tu vas encore surveiller Chiaki ?

Courtney eut un claquement de langue agacée. La question avait beau être innocente, le ton employé ne l’était pas du tout. Et déjà qu’elle était de mauvaise humeur, ce ton ne l’aidait pas à se calmer.
Malgré tout, elle respira un grand coup pour essayer de se calmer. Elle ne voulait pas envenimer les choses, alors elle prenait sur elle en employant un ton dur, mais calme.

« Change de ton, Johan. »

_Sinon j'ai croisé la vampire blonde qui l'a attaqué. Elle se plaignait que tu l'avais balancée par la fenêtre sans aucune raison. Je sais qu'elle n'avait pas à le faire, mais tu l'as déjà punie pour ça non ? Tu ne peux pas régler la violence par la violence Ho’. Si tu veux qu'elle respecte les règles, montre l'exemple.

La baffe partit toute seule. D’instinct, les yeux de Courtney rougeoyèrent et elle montra les crocs. En moins de quelques secondes, elle se mit sur la défensive.

« Ne me fais pas la morale ! Tu es mal placé pour ça ! »

Terminant d’attacher sa faux, Courtney se rapprocha de Samuel en le regardant droit dans les yeux. Il se serait abstenu de lui faire la morale, elle serait restée calme. Mais là, elle ne le pouvait pas. Il ne se voyait quasiment pas, et alors qu’ils auraient pu avoir cinq minutes de tranquillité, il lui faisait la moral.

« Cette garce dormait ici. Elle n’a pas à le faire. Alors oui, je l’ai balancé par la fenêtre. Où est le problème ? C’est une putain de sang-pur, elle va pas en crever ! Et ce genre de pétasse ne comprend pas quand on leur explique tranquillement les choses, alors oui, je suis violente ! »

Sans s’en rendre compte, tout en parlant, Courtney avait agrippé Samuel par sa chemise. Lorsqu’elle s’en rendit compte, elle le lâcha brusquement avant de reculer. Elle ne s’était même pas rendu compte qu’elle se montrait presque aussi violente avec lui qu’avec Blake. Alors qu’elle fixait sa main, elle releva doucement le regard vers son camarade, soudain beaucoup plus calme. Ses yeux étaient redevenus bleus et ses crocs étaient rentrés. Perdue, elle évita le regard de Samuel et chercha l’ordre de mission dans ses tiroirs. Une fois l’ordre en main, elle revint vers le brun en se montrant plus aimable qu’il n’ y a quelques minutes.

« Désolé. Des fois je pète un plomb sans m’en rendre compte. Ce doit être un contre coup de la transformation. J’demanderais à Fire s’il sait quelque chose. »

avatar
Messages : 357
Framboises : 2194
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 25 Oct - 22:44

« Ne me fais pas la morale ! Tu es mal placé pour ça ! »

Remarquant que la discussion partait à la dérive Samuel décida intérieurement de se calmer. Il était agacé et il reportait cet agacement sur Courtney, alors qu'elle était la dernière personne mais vraiment la dernière personne avec qui il voulait se disputer. Mais il avait tellement de mal à maîtriser ses émotions ces jours-ci..

Lorsqu'il vit la frappe arriver, mais il ne fit rien pour l'arrêter, le sang-pur se retint aussi dire quelque soit, se mordant la langue suite à cela car il était à un doigt de s'énerver pour cette gifle, ses ongles rentraient sans sa peau l'un après l'autre, mais il ne pouvait pas. C'était sa Courtney, et il était en tort. Quand elle l'aggrippa sa chemise et  se mit à le défier du regard, Samuel détourna le sien, ne souhaitant pas la provoquer encore plus,.

« Cette garce dormait ici. Elle n’a pas à le faire. Alors oui, je l’ai balancé par la fenêtre. Où est le problème ? C’est une putain de sang-pur, elle va pas en crever ! Et ce genre de pétasse ne comprend pas quand on leur explique tranquillement les choses, alors oui, je suis violente ! »

Il ne prit pas la peine de lui répondre. S'il répondait, il prendrait soit la défense de Courtney ou la défense de Blake, et il ne voulait pas avoir à le faire..

_Tes aspects de vampire ressortent Ho'.. fit-il simplement remarquer

Elle le lâcha, se rendant compte de ses actes et redevenant plus calme. Lorsqu'elle se mit à éviter son regard, ce fut comme une épée dans le coeur  du vampire. Pourtant sans aucune raison. Elle était juste perturbée parce ce qui venait de se produire, mais il prit conscience d'une chose à cette fuite, il ne voulait pas que ça se reproduise, que ça continue ainsi. Et si cela continuait ainsi, il n'y aurait plus rien. Courtney lui manquait ,leur relation lui manquait.

« Désolé. Des fois je pète un plomb sans m’en rendre compte. Ce doit être un contre coup de la transformation. J’demanderais à Fire s’il sait quelque chose. »
_Je pense juste qu'on est tout les deux sous pression ces derniers temps..

Samuel baissa le regard puis le releva

_Je suis désolée Ho'.. Je reconnais que j'ai été désagréable mais c'est parce que je...

Les yeux du brun s'humidifièrent petit à petit, il ne finit cependant pas sa phrase et ne la terminera jamais. Comment pouvait-il expliquer qu'il était un vampire, qu'il avait une soeur, qu'il était héritier d'une malédiction familiale,  qu'il avait tué sa mère et de nombreuses autres personnes dont il ne connaissait même pas le nom.  Il désirait tout lui avouer mais à la place il se taisait, il ne pouvait pas lui dire tout ça, alors que depuis des années, Courtney avait été sa  meilleure amie, sa seule confidente. Certes il y avait Blake et Fire mais, leur relation avait été coupée pendant dix ans et elle n'était pas aussi forte que celle qu'il tenait avec Courtney actuellement.

_ Tu me manques, tu sais.  En ce moment j'ai  vraiment du mal et, j'ai l'impression que tu t'éloignes alors  je redeviens jaloux de Chiaki, je parle mal à tout lemonde même au directeur, je me sens oppressé, je prend également mes distances et je n'arrive même pas à déterminer ce qui me rend comme ça... Je..je

En fait si il savait, mais c'était encore une des choses qu'il ne pouvait pas lui révéler. Le brun pinça ses lèvres, préférant ne rien ajouter de plus. En tout cas, il était sincère, il ne disait peut-être pas tout mes ses sentiments étaient réels, l'eau qui perlait dans ses yeux, pouvait en témoigner.   Cherchant du réconfort, il passa  derrière elle, se permettant de l'enlacer tendrement, sa tête appuyée contre ses cheveux d'ébène.

_Si seulement tu pouvais me pardonner..

Samuel se nicha agréablement dans la nuque de Courtney puis ferma les yeux, restant comme cela immobile, profitant de la chaleur appaisante et rassurante de sa petite-amie. Redevenant pour la toute première fois depuis sa transformation le Johan qu'il était il y a de cela quelques jours, affectueux et tendre.

Néanmoins cela ne dura que quelques secondes,  ce moment de pure tranquilité s'arrêta à l'instant où le vampire fit l'erreur de renifler l'odeur enivrante de Courtney. Son corps réagit tout seul, d'un automatisme surprenant, comme s'il attendait juste le bon moment pour révéler ses désirs noirs que son propriétaire avait réussi à enfouir pour quelques instants.
Mais au lieu de lui obéir, le souffle de  Samuel devint soudainement saccadé son esprit refusant de toucher à Courtney.. Pour remédier à son état, le brun tenta d'éloigner son visage du cou blanc de sa camarade, mais même s'il réussit à le faire, il serra encore plus Courtney contre lui, s'interdisant de la laisser partit . Il n'y arrivait décidément pas. Et comment pouvait-il faire ? Il était si proche, si proche de son artère, de son but ultime. Tous ces sens qui s'étaient réveillés ne désiraient que ça. Il n'arrrivait pas à se concentrer sur autre chose que l'écoulement de son sang le long de ses veines, les battements de son coeur qui en pompaient et en libéraient, qui tambourinaient dans sa tête. Le sang-pur avait désespérément envie de sentir la caresse de sa chair sur ses canines qui lui procurerait la morsure, du sang sucré qui allait parcourir sa gorge puis ses veines. La tentation était trop grande, l'occasion était trop belle, la soif trop importante pour résister.
Le brun finit par abandonner toute résistance. Il avait l'impression que ce combat intérieur avait duré plusieurs minutes, alors que à peine quelques fractions de secondes s'étaient passés entre son rejet et son abdiction, prouvant sa faiblesse de self-control.

_...Malheureusement, je ne peux plus résister à mes pulsions

Sans plus attendre, les yeux de Samuel perdirent leur couleur pâle laissant place à un rouge vif , ses crocs sortirent immédiatement par la suite et plongèrent immédiatement dans la nuque immaculée de la brune . Ainsi il put enfin se délecter de l'objet de ses convoitises après tant de contestation. Et il ne le regretta pas, comment pouvait-il le regretter, son sang était un mets exquis, un délice, un fruit du paradis, et il coulait en ce moments à flots dans ses veines.
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2483
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 25 Oct - 23:45


_Je suis désolée Ho'.. Je reconnais que j'ai été désagréable mais c'est parce que je...

Alors qu’elle pliait l’ordre de mission pour le glisser dans sa poche, Courtney s’arrêta brusquement en fixant Samuel avec curiosité. Elle attendit la fin de sa phrase, mais voyant qu’il ne comptait pas la terminer, elle n’insista pas, se contentant de détourner le regard. Elle n’aimait pas voir son petit-ami avec les larmes aux yeux, surtout quand elle avait l’impression qu’elle était responsable de ses larmes. Le voir ainsi lui faisait mal au cœur, alors elle fit le premier pas et se rapprocha lentement de lui, caressant doucement sa joue en essayant de le consoler tant bien que mal. Elle ne savait pas vraiment comment elle pouvait le refaire sourire, et même si elle s’ y prenait maladroitement, on distinguait dans ses gestes qu’elle était sincère et qu’elle voulait vraiment le faire aller mieux.

_ Tu me manques, tu sais.  En ce moment j'ai  vraiment du mal et, j'ai l'impression que tu t'éloignes alors  je redeviens jaloux de Chiaki, je parle mal à tout le monde même au directeur, je me sens oppressé, je prends également mes distances et je n'arrive même pas à déterminer ce qui me rend comme ça... Je..je

« Johan … »

Courtney n’avait jamais vraiment su comment s’ y prendre pour exprimer ses sentiments, ni comment dire les choses sans être maladroite, alors elle ne savait pas tellement quoi répondre. C’est vrai, elle avait également le sentiment de s’éloigner de son petit-ami. Mais c’était simplement parce qu’il changeait de comportement, et qu’elle n’aimait pas la personne qu’il devenait. Et comment lui faire comprendre que le rôle du meilleur ami qu’il entretenait depuis des années, c’était maintenant Chiaki qu’il avait ? Que si elle était proche du petit blond, c’était simplement parce que son innocence, sa bonté et sa vision du monde était comme une bouffée d’air frais pour elle ? Si elle lui expliquait ça, Samuel le prendrait mal et croirait qu’elle est amoureuse du blond, mais c’était faux ! Il n’ y avait rien d’autre que de l’amour fraternel entre eux. La seule personne pour laquelle elle ressentait de l’amour, c’était pour le brun. Mais avec le comportement qu’il commençait à adopter, elle commençait à douter de leurs relations. Le Samuel dont elle était tombée amoureuse, c’était le Samuel maladroit, affectueux, tendre. Pas le Samuel désagréable et hautain, qui se fichait éperdument des autres. Mais tout ça, elle ne pouvait pas lui dire. Elle ne voulait pas, et surtout, elle ne savait pas.
Incapable de repousser son camarade, Courtney se laissa enlacer, se nichant tout contre le brun pour profiter de cette proximité inexistante depuis quelques semaines.

_Si seulement tu pouvais me pardonner..

« Tu sais comment je suis, Johan … Je préfère les actes aux paroles … »

Alors qu’elle profitait volontiers de la proximité de Samuel, l’instinct vampirique de Courtney lui souffla rapidement que quelque chose n’allait pas, qu’elle était en danger. Mais comme elle baissait toujours sa garde près du brun, elle ne se fia malheureusement pas à son instinct.

_...Malheureusement, je ne peux plus résister à mes pulsions

« Johan … ? »

A peine eut elle le temps de finir sa phrase qu’elle sentit deux crocs transpercer brutalement sa chair pour s’abreuvoir de son sang. N’étant pas consentante à la morsure, Courtney eut mal, très mal. Les larmes coulèrent rapidement sur ses joues et un gémissement de douleur mêlé d’un sanglot s’échappèrent de ses lèvres. Puis, ses instincts de Hunter revenant, elle donna un coup de coude assez violent dans l’estomac de son agresseur, profitant qu’il soit déstabilisé pour lui asséner un coup de pieds afin de le faire basculer en arrière. Délivrée de son emprise, Courtney recula prestement, posant la main sur son cou, à l’endroit de la morsure où s’échappait encore un peu de son sang.
Complétement perdue, elle se réfugia à l’autre bout de la chambre, fixant Samuel avec un air apeuré digne du chaton face à un prédateur.

« J-Johan … ? C-Comment tu … »

Alors qu’elle clignait des yeux, la vérité se fit dans son esprit.

Samuel avait pâlis, ces derniers jours. Il s’était fait plus séduisant, sa présence s’était affermis.
Il n’était plus aussi sensible qu’avant, et son mauvais caractère semblait être la raison de quelque chose.
Samuel n’était plus aussi franc et honnête.
Il était capable de lui cacher quelque chose, alors qu’il en était incapable avant.

Alors qu’elle le fixait de son regard perdu, elle sut, en quelque secondes, ce que son aura signifiait.
Sang-Pur. Samuel était un sang-pur. Elle ne savait pas pourquoi ni comment, et loin d’elle l’envie de le savoir, mais son petit-ami était un sang-pur. Et il le lui avait caché pendant tout ce temps.
Il l’avait trahi. Et ce, de la pire manière qui soit.

« Tu … Tu es un traitre. Le pire genre qui soit … »

En moins de quelques secondes, Courtney se reprit. Elle se redressa, et toisa Samuel avant de s’adresser à lui sur un ton complétement glaciale. Mais à travers son ton et son regard, on voyait qu’elle était blessée. Blessée que son petit-ami ne lui ait pas fait confiance. Blessée qu’il s’en soit pris à elle dans un tel moment.

« Ne t’approche plus jamais de moi, Samuel. »

Elle avait pris soin d’insister sur le prénom qu’elle employait pour bien lui faire comprendre que tout était fini. Depuis qu’il se connaissait, elle avait l’habitude de l’appeler Johan. Mais dès qu’elle s’énervait contre lui pour n’importe quelle raison, elle l’appeler automatiquement Samuel. En l’appelant ainsi, elle espérait donc qu’il comprenne qu’elle était on ne peut plus sérieux sur ce qu’elle disait.
Sans attendre de réponse, elle sortit de la chambre et laissa ses pas la guidait, terminant dans la chambre de Chiaki. Elle ne voulait pas le déranger avec ça, mais elle avait besoin de parler avec quelqu’un. Elle avait besoin de se confier, et de vider son cœur.

« Mademoiselle Courtney ? M-mais ! Tu saignes, il faut te soigner ! »

Sans rien dire, elle se laissa choir sur son lit, regardant sa main couverte de son sang avant de lever un regard totalement perdu vers le blondinet.

« Samuel est un Sang-Pur. »

Annoncer la vérité la fit craquer. Incapable de se retenir, elle fondit en larme, sanglotant contre le petit blond qui l’enlacer et lui caresser doucement les cheveux pour la consoler.
Elle ne savait plus quoi faire. Et elle ne savait même pas si elle avait envie de faire quelque chose.

avatar
Messages : 357
Framboises : 2194
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mar 27 Oct - 21:27
« Johan … ? »

Incapable de se retenir plus longtemps, Samuel finit par transpercer la peau blanche de la brune, auquel à présent était tachée. Malgré toute la bonne volonté du brun pour s'abreuver du liquide mis à se disposition, quelques gouttes s'échappait de son emprise, voulant trop, et trop rapidement. Le sang-pur n'avait plus aucune idée de ce qu'il faisait, le liquide parcourant sa gorge, au lieu d'apaiser sa soif et de lui redonner le contrôle de ses actes  en faisait tout le contraire. Il était encore plus transporté dans l'ivresse
Bientôt ce plaisir prit fin. Il prit fin dès le moment où il reçu un coup dans l'estomac, le faisant reculer, ôtant brusquement ses crocs profondément implantés dans la nuque de Courtney, lui créant une blessure plus agrandie au passage.
Encore bercé par ce breuvage, le sang-pur n'eut pas le temps de contrer Courtney, bien trop expérimentée grâce à ses capacités de chasseuse pour savoir comment se libérer.
Tandis que la brune se tachait de maintenir une certaine distance, Samuel s'appliqua à essuyer les restes de sang qui dégoulinait de sa bouche, grognant au passage de la séparation  brusque auquelle il avait été victime
Il remarqua cependant une chose. Sa soif avait complètement disparue, et ceci n'était jamais arrivée depuis qu'il était né.  Il voulait encore s'abreuver du sang de Courtney, mais juste parce qu'il était exquis, pas parce qu'il avait soif... Quelques gorgées du sang de sa petite-amie, avait suffit à le rasassier.. Samuel la regarda étonné. Comment c'était possible. Il avait toujours soif, toujours, même s'il s'était abreuvé d'une centaines de personnes, il aurait toujours  soif...

« J-Johan … ? C-Comment tu … »

_Je...Ton sang...

Il reprenait son apparence normale, ses crocs étaient rentrés, ses yeux avaient toujours une lueur rouge, mais elle était faible, elle se confondait avec la transparence de ses yeux verts. La simple présence de sang dans son périmètre proche lui faisait cet effet là. La main hésitante, il l'a tendit vers Courtney se rapprochant un peu vers elle.

« Tu … Tu es un traitre. Le pire genre qui soit … »
_Hope..Laisse-moi m'expliquer..

Le vampire stoppa sa démarche, prenant enfin conscience des évènements. Il avait mordu Courtney. Sans son consentement. Sans rien lui dire. Dans un moment pas du tout approprié. Il avait obéi à ses pulsions.Et maintenant, elle savait. Il le voyait dans son regard. Elle l'avait deviné sa condition de sang pur. Elle savait qu'il appartenait à la catégorie de personnes qu'elle méprisait  le plus au monde


« Ne t’approche plus jamais de moi, Samuel. »

Le brun tenta de la rattraper mais elle était déjà sortie de la salle. Ne lui permettant d'attraper une seule chose, la poignée de la porte qui s'était refermée sur lui

_Non..

Ce fus un non plaintif qui sortit de sa bouche. Tous ces cauchemars venaient de se réaliser. Il ne voulait pas ça. Il n'avait pas voulu ça. Si seulement il s'était retenu encore une fois. Il aurait eu le temps de boire le sang de quelqu'un d'autre.. Il ne l'aurait pas blessé.
Elle avait si bien articulé son prénom, ce simple acte fut le plus dur à supporter. Et il y avait derrière toute une signification. Claire et nette.  Il avait amplement deviné. Il se haïssait pour lui avoir  infligé tout ceci, et il la haïssait pour le rejeter ainsi. Et voilà tout recommençait. C'était en tout cas l'impression qu'il avait. Encore une fois, il perdait une personne aimée, à cause du monstre qui était en lui... Hope, elle portait si bien son nom, c'était son espoir, son espoir secret que tout irait bien, et il lui échappait entre les doigts. En colère et en même temps détruit, le brun gela  petit à petit et inconsciemment la poignée qui se tenait toujours entre ses mains, il la serrait de plus en plus fort jusqu'à ce qu'elle se détruise dans ses mains en petits glaçons. Sur ce il poussa la porte, et partit du dortoir à vitesse vampirique.


Sans s'en rendre compte, ses pas finirent par le mener dans le dortoir de la Night Class après plusieurs heures d 'errance. Plus précisément dans la chambre de Blake. Il était déjà deux heures du matin passé depuis. Elle avait laissé la porte ouverte, ainsi que la fenêtre. mais elle ne semblait pas être la.  Samuel se rapprocha de la fenêtre, laissant la brise glaciale du soir effleurer sa peau.. Elle n'était pas aussi froide que la Russie, mais elle avait quand même son petit effet. Perdant son regard dans le ciel obscur, des larmes coulèrent sur les joues du brun, craquant enfin, réalisant qu'il avait peut-être perdu Courtney pour toujours

_Samuel ?

Le sang-pur sursauta, n'ayant pas sentit de présence approcher. Il reconnut la voix de son ami d'enfance Fire..

_Blake a été convoquée chez le directeur, mais tu fais quoi ici ?

C'était pour ça qu'elle n'était pas là et que tout était resté ouvert.. Samuel se retourna pour faire face au vampire, lui révélant ce qui se passait. Il avait été son meilleur ami.  Une personne à qui il faisait une confiance aveugle dans le passé. Et même si ces derniers temps il avait passé à le mépriser pour s'en être pris à une famille innocente. Cela ne changeaiit en rien leurs relations.  L'instinct de Samuel pressentait que Fire n'avait pas changé et qu'il pouvait toujours lui faire confiance.  Même Blake voulait l'en convaincre

_Courtney et moi.. C'est fini.. Elle ne veut plus me voir.. C'est terminé
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2483
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mar 27 Oct - 22:22


Après avoir passée la nuit à pleurer dans les bras de Chiaki, Courtney ne se permit pas de se laisser aller plus longtemps. Elle ne voulait pas que Samuel voit l’état dans lequel elle pouvait se mettre à cause de lui. Il la connaissait depuis bien longtemps maintenant, il devait très clairement deviner qu’elle se sentait blessé. Mais elle ne voulait pas lui donner la satisfaction de la voir dans un état déplorable.
La brune emprunta la salle de bain du petit blond ne voulant pas encore retourner dans sa chambre. Mais il lui fallut le faire, afin de récupérer le dossier qu’elle devait clore pour rendre à l’Association des Hunters. Elle fit donc attention à examiner les alentours de sa chambre, pour savoir si Samuel était dans les parages. Comme ce n’était pas le cas, elle rentra dans la chambre pour prendre le dossier, prévoyant de prochainement vider la chambre des affaires du brun s’il ne le faisait pas de lui-même. Désormais, il n’était qu’un traitre, et elle refusait de partager sa chambre une minute de plus avec lui.
S’isolant de tous, elle se réfugia sur le toit afin de terminer son travail de chargé de discipline. Elle prit soin de tout consigner dans le dossier, expliquant que son collègue était devenu un Sang-Pur sans qu’elle ne sache comment, et que c’était lui qui avait assassiné l’élève, sûrement dans un accès de folie. Elle prit également soin d’éloigner tous soupçons de Fire sur cette affaire, comme elle lui avait promis la veille. En fin de matinée, elle partit à l’Association pour déposer le dossier. Après avoir expliqué qu’elle n’avait pas pu exécuter sa mission de la veille, elle revint à l’Académie dans l’après-midi.
Au moment où elle se dirigeait vers sa chambre pour la vider des affaires du brun, son Oncle l’interpella dans les couloirs pour lui demander de le suivre. Docile mais méfiante, elle s’exécuta sans rien dire.
Arrivé dans le bureau du Directeur, elle se planta devant lui, attendant silencieusement qu’il lui demande ce qu’il voulait d’elle. Et autant dire qu’un tel silence venant d’elle signifiait clairement que quelque chose n’allait pas. Et son oncle le savait, mais il n’insista pas.

- Courtney chérie, j’ai besoin que tu passes une semaine avec une élève de la Night Class pour lui apprendre les règles et la discipline. A la fin de la semaine, tu devras me faire ton rapport pour savoir si elle peut ou non rester dans l’Académie.

Après un simple hochement de tête, Courtney prit le dossier tendu par son oncle, le consultant immédiatement afin de savoir de quelle élève il s’agissait. Lorsqu’elle vit la photo de l’élève en question, un grognement –assez bestiale- s’échappa inconsciemment de ses lèvres. Mais elle ne dit rien. Cette garce avait peut-être attaqué Chiaki, mais au moins, le fait de la surveiller lui ferait oublier la trahison de son ex petit-ami.
Mais ce fut lorsqu’elle vit le nom de famille de l’élève qu’elle tiqua. Mercedes. Désormais, ce nom avait un arrière-goût de traitrise pour elle.  

« Pourquoi elle s’appelle Mercedes ? Elle a un lien avec ce qui me servait d’ami ? »

A l’entendre désigner Samuel de la sorte en utilisant un ton aussi hargneux, son oncle comprit qu’elle savait tout, et qu’elle n’avait apparemment pas aimée cette révélation.

- C’est sa sœur ainée.

« … Le petit – frère est un traitre et la grande sœur est une véritable psychopathe … Bonjour la famille de dérangés … »

Courtney poussa un long soupir agacé. Après le frère qui l’avait trahie, elle allait maintenant se taper la sœur –aux tendances psychopathes- pendant une semaine. C’est ce qui s’appelle une bonne journée !

- Elle t’attend ce soir, au dortoir. Ta surveillance prendra fin à la fin de la semaine.

« Risque d’ y en avoir une qui vas y rester. Et ce sera pas moi. »

Après avoir rendue le dossier, Courtney sortit du bureau pour aller se réfugier sur le toit en attendant la soirée. Elle passait vraiment une mauvaise période.
Elle avait envie de sang, mais ne pouvait se nourrir de personne et les Blood Tablet n’avait aucun effet sur elle.
Elle venait de se faire trahir par son petit-ami qui n’était maintenant plus qu’un monstre de plus dans la nature qu’elle tuerait volontiers.
Elle allait devoir se taper la sœur de son ex, qui avait également tenté de tuer son meilleur ami à deux reprises, parce qu’elle n’était pas foutu de suivre un règlement.
Actuellement, elle se demandait ce qu’elle avait bien put faire dans une vie antérieure pour mériter tout ça.
Le soir arrivant, Courtney n’eut d’autre choix que de se diriger vers le dortoir de la Night Class. Tout ce qu’elle espérait en y allant, c’était de ne pas voir Samuel. Parce que si jamais il s’approchait d’elle, elle savait qu’elle allait être violente et qu’elle allait s’énerver. Et franchement, elle n’en avait absolument pas envie.
Arrivé dans la chambre de la blonde, qui heureusement était seule et réveillée, Courtney mit immédiatement les points sur les i. Et elle ne le fit pas avec délicatesse. Elle se montra tout de suite passablement agacé et franchement pas aimable.

« Je te préviens, blondasse. Tu te comportes bien, je me comporte bien. Tu me fais chier, je te fais chier. Et crois – moi, tu ne me veux pas comme ennemi. Parce que sinon … »

Elle s’installa sur la chaise de bureau de la vampire, sans demander sa permission. De toute façon, elle lui était supérieure puisqu’elle était sa chargée de discipline, alors elle n’avait rien à lui dire. Et valait mieux pour la Sang-Pur de ne rien dire, parce qu’actuellement, Courtney se mettait beaucoup trop vite en colère.

« … Tu voleras une troisième fois par la fenêtre. Et cette fois, je ferais attention à ce que tu rates ton atterrissage en beauté. Ca ne te tuera pas, mais au moins, tu auras mal. Ca suffira amplement à assouvir mon plaisir personnel. »

avatar
Messages : 46
Framboises : 895
Date d'inscription : 29/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Sam 31 Oct - 13:26

Le Directeur l'avait convoqué. C'est de manière complètement désintéressée qu'elle s'afficha dans son bureau. Il voulait encore la reprendre pour son comportement non-exemplaire qui premièrement était contre les règles et deuxièment pouvant influencer des vampires à la suivre. Le problème, c'est que Blake n'était venu faire ami/ami, je te tiens la main avec les humains. D'ailleurs, elle trouvait cette organisation stupide vu que ils cohabitaient mais n'avait pas le droit de se cotoyer.. Ridicule. Ce qu'elle avait envie de se barrer. Il fallait juste en convaincre Samuel, mais pour une raison x, cela lui semblait une tâche bien difficile, et elle ne repartirait pas sans lui donc..
_A partir de demain, tu seras en surveillance continue avec un chargé de discipline. Inutile de penser que ce sera Samuel, il te ferait du favoritisme. Courtney se chargera de toi.
_Ha ha ha..!

Voyant que le Directeur le fixait sans rien ajouter, Blake tiqua.

_Non, vous êtes sérieux ?!
_Amplement
_Quoi mais non !
La sang-pur posa brutalement ses deux mains sur le bureau du directeur de l'Académie, déterminée.
_Je ne veux pas de cette ..... de votre nièce avec moi. C'est pas possible. Je vais mourir. Je ne peux pas, je ne veux pas la cerner !
_Alors vous aller pouvoir faire un peu connaissance. Je veux le moins de disputes ici mademoiselle et  si l'amélioration de votre comportement intérieur et votre relation avec  Courtney puisse y remédier d'une aprt, ce serait parfait. Si vous n'êtes pas d'avis avec ça, il suffit de fairee vos valises

Blake tenu tête en au directeur, en le défiant du regard, cherchant tout autre possibilité d'échapper à cette mauvaise punition en vain. Elle sortit sans rien dire du bureau de monsieur "Je dirige tout", pour retrouver son dortoir.
_____
Samuel assis sur son lit, expliquait tout ce qui s'était passé à Blake. Lorsqu'elle était revenue , elle avait trouvé Fire et Samuel dans sa chambre et avait compris qu'il y avait un truc qu'il n'y allait pas.. Après avoir un moment parlé, Elle s'était retrouvée seule avec Samuel et se mit à écouter son récit, il avait besoin de parler et même si elle s'en foutait de Courtney, la blonde ne pouvait refuser d'être présente pour son frère. Cependant elle l'écoutait à moitié., gênée par le geste de frénétique de Samuel sur son propre cou, son cou blême qui rosissait d'irritation, depuis qu'elle était arrivée, il n'arrêtait pas de frotter le col de son manteau tâché du sang de Courtneycontre son cou tout en parlant. Au bout d'un moment, elle en eut marre et arrêta sa main.

_Et après avoir bu son sang, je n'avais plus soif.

Blake désespéra intérieurement. C'était l'amour. L'amour qu'il ortait pour cette fille, transformait le sang de celle-ci assez nutritif pour le nourrir pendant des jours prolongés.  Enfin pour un sang-pur normal, qui sait après combien de temps la soif de Samuel surviendrait ? La blonde espérait dans un futur proche que son frère tombe amoureux de quelqu'un d'autre voir de personne d'autre. Elle ne pouvait pas blairer la brune comme sa future belle soeur.. S'étant arrêter un moment dans ses pensées, elle reporta son attention sur le manteau de Samuel.

_Je vais le nettoyer, d'accord. Mais tu as besoin de repos

La vampire récupéra le manteau pour le mettre aux vêtements sales. Son frère ne supportait pas une seule goutte de sang sur lui sur ses vêtements, sur ses affaires depuis que son père lui avait fait une simple petite menace. Il le lui avait faite aussi, on le faisait à tous les enfants. Mais dans sa fragilité mentale à l'époque et l'acharnement que leur père portait sur lui à l'époque lui avait laissé des séquelles jusqu'à aujourd'hui..
________________
Le lendemain soir
« Je te préviens, blondasse. Tu te comportes bien, je me comporte bien. Tu me fais chier, je te fais chier. Et crois – moi, tu ne me veux pas comme ennemi. Parce que sinon … »

Elle venait darriver, et elle faisait déjà du bruit.  Youpi. Un autre soir elle, aurait crié, hurlé d'indignation si Courtney s'était assis dessus, elle avait fait recouvrir ce fauteuil de fourrure de loups blancs, et rienq eu d'y sentir l'odeur d'une Hunter dessus lui donnerait la nausée. Ddéjà qu'elle allait envahir sa chambre. Manquerait plus que ça. Mais c'est justement à cause de cette raison qu'elle ne réagit pas plus que ça, et la laissa continuer sa tirade.

« … Tu voleras une troisième fois par la fenêtre. Et cette fois, je ferais attention à ce que tu rates ton atterrissage en beauté. Ca ne te tuera pas, mais au moins, tu auras mal. Ca suffira amplement à assouvir mon plaisir personnel. »

ProVoquée, Blake frappa son verre d'alcool sur le premier support à sa portée, énervée par cet acte que Courtney adorait pratiquer

_ Tut'es déjà imaginée dans un monde d'obscurité ? Sans rien ? Sans son ? Seule  ? Sans lumière. Le monde des ténèbres. C'est là que je t'enverrais si  tu oses encore me prendre pour un projectile. Et d'ailleurs tu n'en auras pas l'occasion, je t'assures.

Blake expira un bon coup avant de finir le fond de son verre et de s'en resservir un autre. Ceci dit, elle retrouva étonnemment et subitement son calme des précédentes minutes, prenant un ton calme et non-agressif.. Ainsi, elle semblait beaucoup plus sympathique et abordable. Et dans cet état d'âme, on pouvait la distinguer avec Samuel. Ils ne se ressemblaient pas beaucoup, Elle avait prit du côté de son père, Samuel l'inverse mais ils avaient la même attitude lente et soignée, avec un un regard vert transcendant qui se perdait dans le vide.

_Tu sais je comptais m'excuser..  Sérieusement, pour Chiaki, l'élève, Samuel.  Je ne sais pas si tu sais, mais c'est moi qui est ramené mon frère à... son état normal. Mais enfaites je me suis rétractée.  Il se trouve que j'ai parlé à Samuel. Il regrette mais il n'est pas désolé. Alors comprends tu, je ne te porte pas dans mon coeur. Si mon frère ne s'excuse pas auprès de toi je ne le ferai pas. Et ça m’étonnerai qu'il le fasses après ce que tu lui as fait aujourd'hui..

Evidemment, ce serait une inutile chose de perdre en futilités sociales hypocrites si Courtney n'était plus avec Samuel, et la jolie blonde ferait tout pour que ça reste ainsi de son côté... Elle comptait même acheter des cadeaux de Noël pour tout ce petit monde, heureusement que cette rupture était bien tombée.

_Alors ça se passe comment ? Tu dors ici ou chez toi. ? Si tu dors ici tu dors avec moi dans mon lit. Si ça t'insupportes, j'irais dans ma deuxième suite, et je te laisse celle-là, mais dans ce cas ne vient surtout pas sans prévenir. Je suis une férue de la politesse, j'apprécierais que tu toques. Bien sur je ne m'y enfermerais pas, j'irais juste pour dormir, comme ça tu m'auras à l'oeil dès au réveil. Tu choisis.

Bien que cela l'énervait qu'elle puisse occuper sa suite principale. Blake ne pouvait pas se permettre de mettre Courtney dans sa deuxième suite, c'était là qu'elle stockait les réserves de sang de Samuel, et bien sûr, c'était interdit par le règlement de faire ça, et ça la mettrai encore dans une mauvaise situation. Alors lui laisser sa suite, elle faisait vraiment preuve de gentllesse.. Sinon, c'est limite si elle lui aurait dit que si elle veut dormir, elle dormirait à terre ou elle n'avait qu'à se débrouiller pour se trouver un matelas. Mais la blonde était tout sauf d'humeur abominable. Même lorsqu'elle avait appris que Samuel irait chez les hunters. Elle n'avait eu aucune envie de défoncer la gueule de quelqu'un... Bon a part celles de Hunters. Aujourd'hui, elle était plutôt triste, et ça se voyait à son visage, c'était une sang-pur qui malgré tous ces efforts n'arrivait pas correctement à cacher ses états d'âmes.

avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2483
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Sam 31 Oct - 14:06


« … Tu voleras une troisième fois par la fenêtre. Et cette fois, je ferais attention à ce que tu rates ton atterrissage en beauté. Ca ne te tuera pas, mais au moins, tu auras mal. Ca suffira amplement à assouvir mon plaisir personnel. »

Courtney eut un sourire malsain en voyant Blake perdre son contrôle. C’était jouissif de l’énerver. Vraiment.

_ Tut'es déjà imaginée dans un monde d'obscurité ? Sans rien ? Sans son ? Seule  ? Sans lumière. Le monde des ténèbres. C'est là que je t'enverrais si  tu oses encore me prendre pour un projectile. Et d'ailleurs tu n'en auras pas l'occasion, je t'assures.

« Tu ne m’effraie pas, blondasse. J’ai déjà été dans un monde semblable pendant quatre ans, alors tu sais … »

Courtney fit un vague geste de la main. Le monde semblable dont elle parlait été simplement le coma dans lequel la morsure de Fire l’avait plongée. Alors l’univers que lui décrivait Blake ne l’effrayait pas le moins du monde.
En observant la blonde se servir de l’alcool, Courtney s’empêchait de faire tout comparatif avec Samuel. Elle refusait de penser à lui. Elle savait pertinemment que si jamais elle le faisait, elle allait baisser sa garde, et Blake allait sûrement en profiter. Et elle s’ y refusait clairement.

_Tu sais je comptais m'excuser..  Sérieusement, pour Chiaki, l'élève, Samuel.  Je ne sais pas si tu sais, mais c'est moi qui est ramené mon frère à... son état normal. Mais enfaites je me suis rétractée.  Il se trouve que j'ai parlé à Samuel. Il regrette mais il n'est pas désolé. Alors comprends tu, je ne te porte pas dans mon coeur. Si mon frère ne s'excuse pas auprès de toi je ne le ferai pas. Et ça m’étonnerai qu'il le fasses après ce que tu lui as fait aujourd'hui..

Courtney eut un claquement de langue agacée. Elle ne savait pas que la fautive était Blake, mais elle s’en fichait royalement. Ce qu’elle retint fut que la blonde l’accusait d’avoir agis normalement.

« Ton frère est un traitre. J’ai agis comme il le fallait. C’est tout. De toute façon, je n’aurais jamais acceptée des excuses venant d’une fille aussi dérangée mentalement que toi. »

Même si la blonde était détestable et désagréable, Courtney appréciait ce comportement. Elle préférait ce comportement-là à un comportement d’hypocrite.

_Alors ça se passe comment ? Tu dors ici ou chez toi. ? Si tu dors ici tu dors avec moi dans mon lit. Si ça t'insupportes, j'irais dans ma deuxième suite, et je te laisse celle-là, mais dans ce cas ne vient surtout pas sans prévenir. Je suis une férue de la politesse, j'apprécierais que tu toques. Bien sur je ne m'y enfermerais pas, j'irais juste pour dormir, comme ça tu m'auras à l'oeil dès au réveil. Tu choisis.

« Ici. Et ce fauteuil est amplement confortable. Je ne vais certainement pas dormir dans le même lit que toi, blondasse. »

Courtney n’irait jamais dormir dans le même lit que Blake. Jamais. Elle préférait plutôt mourir que de dormir dans le même lit qu’elle.

« N’essaie pas de m’arnaquer en cherchant à fuir je ne sais où dans la journée. On ne fuis pas une Harper. »

Elle tourna alors son regard vers la fenêtre, observant le ciel étoilée. Elle avait vu des Hunter emportait Samuel, un peu plus tôt. A l’heure qu’il était, il devait certainement être au quartier général, en train de se faire interroger.

avatar
Messages : 46
Framboises : 895
Date d'inscription : 29/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 15 Nov - 17:51

« Ton frère est un traitre. J’ai agis comme il le fallait. C’est tout. De toute façon, je n’aurais jamais acceptée des excuses venant d’une fille aussi dérangée mentalement que toi. »

La blonde fit l'impasse sur la réflexionde Courtney la concernant, mais retint ses cinq premiers mots. Sur cela, elle n'allait pas la contredire.  C'était tout bénef'. Elle se contenta d'hausser les sourcils et porter un regard amusé tandis qu'elle buvait une gorgée. Dérangée ,elle ? Elle avait fichtrement raison à un point. Blake était dérangée, elle le savait mais ne faisait rien pour le régler, en pensant qu'elle en avait tout à fait le droit

« Ici. Et ce fauteuil est amplement confortable. Je ne vais certainement pas dormir dans le même lit que toi, blondasse. »

Blake fulmina intérieurement comprenant que Courtney ne blaguait pas et s'accaparait de son fauteil fétiche. Elle  ne pouvait rien lui dire sur ce sujet en plus, cela passerait pour non respect des supérieurs si elle la mettait à dormir par terre, et de toute façon  cela ne se produirait pas. Elle semblait avoir un fort caractère tout comme elle, et on ne mettait pas des filles comme ça au sol. Non mais.

_Dans ce cas, tu peux repartir avec ou sinon  il finira dans une benne à ordures d'ordures infectées par des bactéries à risque de developper des virus épidémiques rien qu'en y approchant à plus 20 mètres.

Elle parlait sérieusement, Si Courtney comptait s'approprier ce fauteuil elle le jetterait à la seconde où cette évaluation de comportement était terminée.

« N’essaie pas de m’arnaquer en cherchant à fuir je ne sais où dans la journée. On ne fuis pas une Harper. »

Blake ne répondit pas à cela, lui affichant un simple sourire. Elle n'avait pas l'intention de s'en aller de toute façon, mais si la brune se mettait à lui mettre des limites, ça n'allait pas fonctionner.. Elle espérait pour elle que Courtney, trouverait la force de la supporter plutôt.

_J'ai une question, si j'ai envie de sauter quelqu'un dans la semaine, ça se passe comment, tu restes et tu regardes, tu nous rejoins. j'ai rien contres les plans à tris. Et je sais faire l'impasse sur les conflits quand ça concerne le sexe, Blake marqua un instant de silence, faisant mine de réfléchir. c'est comme ça que je les résous en général.

La sang-pur jeta brièvement un coup d'oeil à sa montre pour y lire l'heure et se dirigea vers la porte d'entrée.

_C'est l'heure d'aller en cours


avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2483
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 15 Nov - 18:29


« N’essaie pas de m’arnaquer en cherchant à fuir je ne sais où dans la journée. On ne fuis pas une Harper.  »

Ignorant la réaction de Blake, Courtney se contenta de fixer le ciel d’un air vaguement préoccupé. Mais elle se reprit bien vite, reportant son attention sur la blonde qui s’adressait malheureusement à elle.

_J'ai une question, si j'ai envie de sauter quelqu'un dans la semaine, ça se passe comment, tu restes et tu regardes, tu nous rejoins. j'ai rien contre les plans à trois. Et je sais faire l'impasse sur les conflits quand ça concerne le sexe… C’est comme ça que je les résous en général.

Face à Chiaki, Fire ou anciennement face à Samuel, Courtney aurait piqué un fard à cause de la suggestion qu’elle trouvait gênante. Mais face à Blake, elle portait son masque, et ne laissa rien paraitre, se contentant de se montrer méprisante et vulgaire.

« Tu contrôle tes hormones, et tu te démerdes. Je me suis tapé ton frère, déjà. J’ai moyennement envie de m’envoyer en l’air avec toi, et encore moins en train de te regarder pendant que tu fais ta pute. »

En apercevant la blonde se lever pour apparemment sortir, Courtney se leva automatiquement pour la suivre.

_C'est l'heure d'aller en cours

« Une salle entièrement remplis de vampire … J’ai hâte. »

Bien évidemment, cette phrase était purement ironique. Comme elle devait être H24 avec la vampire, Courtney était obligé d’assister à ses cours. Et déjà qu’elle n’assistait pas aux siens, elle n’avait franchement pas envie d’assister à ceux de Blake.
Entré en classe, Courtney eut un grognement peu agréable en voyant que tous les vampires la fixaient. Avec agacement, elle attendit le professeur, s’entretenant avec lui sur le fait qu’il ne devait pas faire sortir Blake avant la fin des cours, pour quelques raisons que ce soit. Quand elle eut finis, elle sortit de la salle, se postant à l’extérieur. La salle de classe n’était constituée que d’une seule porte, donc Courtney pouvait se permettre de ne pas assister aux cours, et cela l’arrangeait. Loin d’elle l’envie de rester assise une nuit entière à écouter un professeur parce qu’elle devait surveiller une blonde dérangée mentalement.
Hors de la salle, assise sur le bord d’une fenêtre en fixant le ciel en laissant ses pensées divaguer, Courtney ne vit même pas le temps passer. Pour elle, lorsque la cloche de fin des cours retentit, seulement quelques minutes s’étaient passées. Avec la souplesse d’un chat, elle sauta du bord de la fenêtre pour se retrouver dans le couloir, rejoignant Blake dès la fin des cours.

« Je t’ai montré ma sympathie en te laissant tranquille pendant le cours alors que j’aurais dû rester avec toi, j’espère que cette preuve de gentillesse te fera agir correctement pour que la semaine se passe bien. »

Courtney toussa, faiblissant quelques secondes à cause de son manque de sang, avant de se reprendre presqu’aussi vite.

avatar
Messages : 46
Framboises : 895
Date d'inscription : 29/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 16 Nov - 16:55

« Tu contrôle tes hormones, et tu te démerdes. Je me suis tapé ton frère, déjà. J’ai moyennement envie de m’envoyer en l’air avec toi, et encore moins en train de te regarder pendant que tu fais ta pute. »

La blonde haussa les épaules. Elle trouverait un autre moyen. Elle voualit juste savoir comment sa nouvelle colocataire réagirait face à cette question quelque peu inapropriée.. Sa réaction lui plût, c'est à ce quoi elle s'attendait d'ailleurs comme style de réponse.

Etrangement échanger des piques avec Courtney la mettait de bonne humeur, mais elle l'a perdit vite en constatant que ses cours allaient commencer, elle se dirigea vers la sortie et marcha jusqu'à l'Académie tout en s'accaparant de ses longs cheveux blonds qui lui arrivait en bas des fesses pour les coiffer en un magnifique chignon haut décoiffé, pour être plus à son aise avant de s'attaquer au travail. Paraît-il que cette coiffure lui allait à merveille selon les dires. Elle en doutait un peu, préférant lâcher ses cheveux mais elle savait que quelque soi de la manière dont elle se fringuait ou se coiffait, elle restait une bombe atomique, c'était une pure espagnole alors cela ne préoccupait tant que ça. Blake jeta un coup d'oeil qui la suivait non loin derrière, elle avait du potentiel. Avec toute la bonne volonté du monde Blake ne pouvait pas le nier, Courtney avait du charme, elle était magnifique. Une peau pâle, tranchée par sa longue chevelure noire corbeau et ses yeux bleutés comme une mer des Caraïbes. La classe Anglaise, du moins quand elle ne se montrait pas violente comme maintenant par exemple.

Elle se retourna et se mit à marcher à reculons la fixant s'apprétant à dire quelque chose mais se retint puis finir par se retourner.

Arrivée dans la salle de cours, la sang-pur ne se préoccupa plus de la brune, se précipitant vers les plus hautes places de l'amphithéâtre allant s'assoir à côté de son meilleur ami Fire

_Qui l'aurait crût, une femme de ton âge ayant besoin d'une baby-sitter.

Blake jete un regard froid au rouquin, qui avait parfaitement dit ça pour l'émoustiller. Elle était certes beaucoup plus agée que lui, elle n'était pas non plus un fossile, elle n'avait même pas atteint l'âge adulte pour un vampire. Elle soupira.
Puis elle porta son attention à la chargée de discipline qui s'entretenait avec le professeur à son sujet. Visiblement, elle ne comptait pas rester en cours..
_Dès qu'elle s'en va, je mets ma chambre en feu et j'en demande une reconstruction. Je vais sentir du Courtney et Samuel va squatter sûrement squatter ma chambre.. J'imagine. S'il a toujours des sentiments quand il reviendra. Tu penses ?
_ Oui.
_ Pourquoi ?
_Parce qu'ils sont trop mignon ensemble ♥
_C'est ça ton argument ? en haussant un sourcil, s'attendant à toute une dissertation de Fire mais ce n'en fut pas.
_Ouiii ♥, lui répondi-t-il avec une voix toute mignonne d'un gamin, tout en faisant signe à Courtney

Blake roula des yeux. Puis se concentra sur les cours qui suivirent. Plutôt faisait mine de se concentrer, en levant quelque fois la main pour montrer signe de participation. Mais en réalité elle passa presque toutes les minutes à discuter avec Fire sur tout, sur rien, sur Szamuel et Courtney et autres...

A peine eut-elle quitté sa salle de cours, que Courtney était déjà revenue pour la surveiller.
« Je t’ai montré ma sympathie en te laissant tranquille pendant le cours alors que j’aurais dû rester avec toi, j’espère que cette preuve de gentillesse te fera agir correctement pour que la semaine se passe bien. »

_Oui, oui d'accord. Fire, tu trouves pas que Courtney, ferait une belle salope prétentieuse. J'ai l'impression que elle et moi on a plus de points communs qu'on ne le pense

Bien sûr que non, Blake, disait cela pour titiller la chargée de discipline,c 'était marrant de le faire, sachant que la brune la détestait, elle montait vite au quart de tour dès qu'elle ouvrait la bouche. En même temps, de sa bouche ne sortait pas l'aventure qu'à vécu les bisounours ce matin à la télé

_♪ Warning to the people.. The good man and the evil. This is war ♪

La blonde haussa un sourcil, se demanda pourquoi le vampire de feu se mettait à chanter au lieu de lui répondre. Elle s'émoustilla légèrement en sachant que c'était elle the evil dont il parlait. Ce qui la vexa un peu, mais en même temps la flatta.

_♫ It's a moment to live or the moment to die, the moment to fight.. to the death. If I am the Messiah Missing the Pariah.♫
_Non mais ta gueule un peu, oui ?
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2483
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 16 Nov - 17:19


« Je t’ai montré ma sympathie en te laissant tranquille pendant le cours alors que j’aurais dû rester avec toi, j’espère que cette preuve de gentillesse te fera agir correctement pour que la semaine se passe bien. »

_Oui, oui d'accord. Fire, tu trouves pas que Courtney, ferait une belle salope prétentieuse. J'ai l'impression que elle et moi on a plus de points communs qu'on ne le pense

Au lieu de s’énerver, Courtney esquissa un grand sourire narquois. Se faire traiter de salope prétentieuse ne la dérangeait pas, elle se désignait comme ça, alors c’était presque un compliment pour elle. Pour le coup, Blake s’était ratée si elle avait voulu l’énerver. Cette fois, elle avait même fait plaisir à Courtney !

« Mais je suis une salope prétentieuse, blondasse ! Tu ne l’avais pas encore deviné, peut-être ? »

_♪ Warning to the people.. The good man and the evil. This is war ♪

Courtney fronça les sourcils. Pourquoi il se mettait à chanter, celui – là ? Il s’était brûlé le peu de neurone qui lui restait ?

_♫ It's a moment to live or the moment to die, the moment to fight.. to the death. If I am the Messiah Missing the Pariah.♫

_Non mais ta gueule un peu, oui ?

Courtney poussa un long soupir, finissant par s’approcher de Fire et déposa une main faussement pleine de compassion sur son épaule.

« … Fire, tu devrais contrôler un peu mieux ton pouvoir et éviter de brûler le peu de neurone que tu as … »

Après un tirage de langue digne d’une gamine qui montrait bien qu’elle s’était rapprochée du rouquin, Courtney fit quelques pas en avant. Elle se retourna finalement vers Blake, les mains croisées dans le dos en attendant qu’elle entame le chemin pour rentrer dans sa chambre.

avatar
Messages : 46
Framboises : 895
Date d'inscription : 29/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 6 Déc - 0:33

« … Fire, tu devrais contrôler un peu mieux ton pouvoir et éviter de brûler le peu de neurone que tu as … »

Blake fut étonnée de la complicité qu'elle percevait entre Courtney et Fire. Vu qu'elle était certaine qu'elle le détestait. Elle n'était pas au courant de ce rapprochement, ce qui la perturba un minimum. En même temps "Courtney" n'était pas un sujet phare dans ses discussions avec Fire. La prochaine fois, il se fallait qu'elle en touche un mot au rouquin. Elle avait du mal à approuver.
Voyant la brune s'arrêter et l'observer. Cela se voyait à vue d'oeil, qu'elle surveillait Blake pour savoir quand elle partirait ou qu'elle en avait marre d'être là et qu'elles feraient mieux de rentrer car il était temps de partir. Du moins c'est de la deuxième hypothèse qui parvint à l'esprit de Blake qui refusaient d'être au garde à vous et de partir quand la demoiselle le souhaitait. Et qu'elle ne l'eut pas fait. Ca lui importait peu tant qu'elle pouvait jacasser.
_Quoi ? J'ai pas le droit de traîner et toi de te balader là où je ne suit pas  ? Ma vie doit se réusmer à salle de classe et chambre ? Non mer...
Joyeux anniversaire Eva !

Blake se stoppa dans sa phrase, se retournant vers la personne qui avait prononcé cette phrase. Elle se situait juste à côté d'eux. Ce n'était pas elle. Comment ça pourrait l'être ? Mais elle y avait cru pendant un instant. Cc'était son prénom, c'était le jour de son anniversaire. Elle n'était plus, et Blake ne savait même pas ce qu'il lui était advenue, où est-ce qu'elle était enterrée, si l'on avait eu le respect de le faire bien entendue. Perdant tout semblant de bonne humeur, ou envie de parler elle partit sur un pas déterminé.

_... Je rentre

Pénétrant dans sa chambre et sur les nerfs, Blake attrap la première chose qu'il lui vint en main et le jeta violemment au sol en poussant un cri de rage. C'était un petit vase en porcelaine, il se cassa imédiatement au choc en plusieurs dixaines de morceaux malgré l'amortissement que pouvait apporter la moquette. Après l'avoir balancé, la blonde se précipita dans la salle de bains et la ferma à clef. Manquerait plus que Courtney  qui la suivait ait à être spectatrice de ces sautes d'humeurs

Elle se glissa contre la porte et se mit à verser toutes les larmes de son corps. Elle n'arrivait plus à s'arrêter. Elle avait réussi à la cacher, tout au long de la journée, à le mettre dans un coin de sa tête avec les préoccupations de Samuel, son séjour chez les Hunter, Courtney qui l'"embrigadait", même le cours inutile l'avait distraite. Mais cette vampire avait tout ruiné,et maintenant elle craquait.

Au bout d'une longue demie-heure et queles minutes, la sang-pur finit par se calmer et les larmes cessèrent. Elle se leva pour mouiller son visage. Ccpendant lorsqu'elle le vit à travers le reflet du miroir, elle attrapa quelque chose, sans se soucier de ce que c'était et le fracassa sur le miroir qui se brisa sur le coup en un bruit violent. Rien à faire des 7 ans de malheur, elle était forte et avait l'éternité. Ce que les faibles n'avaient pas. Si seulement, elle avait été plus forte ce jour-là. C'était de sa faute. C'était parce qu'elle était trop faible psychologiquement que Eva avait péri. Si elle était née aussi. La blonde s'en voulait beaucoup. Depuis sa naissance, elle ne faisait que répéter les erreurs. Si elle n'avait pas gardé la mélédiction, elle restait pour autant maudite.
Sentant les larmes remonter. Blake se faufila sous la douche pour essayer de se changer les idées. Enfin, elle enfila sa nuisette de nuit et enroula ses cheveux trempés d'une serviette avant de retourner dans le salon comme si de rien n'était. Sauf qu'elle avait une humeur écrasante, et si on observait bien, ses yeux étaient encore rosés par la quantité de larmes versées.
Glissant sous la couverture, elle chercha sa colocataire pour une semaine de vue. Blake serra son étoile blanche dans ses bras et observa Courtney quelques secondes. Elle ne lui avait jamais réellement parlé. A part pour des piques. Pas qu'elle en eut envie mais il n'y avait aucune raison à encontre directe pour qu'elles puissent se détester mutuellement. Le juste fait était que Blake haissait les hunter et qu'elle soit la petite amie de son frère, alors qu'elle la détestait car elle était un sang-pur et parce qu'elle voulait du mal à Chiaki. Mais en vérité, elle ne savait rien de la brune Prise dans un élan de curiosité, la blonde se permit de lui poser un question. Elle usa d'un ton simple et attentif. Il n'y avait rien de mesquin derrière.Elle avait besoin de parler, parce que bavarder était dans sa nature et que c'était nécessaire pour qu'elle évacue toutes ses tensions. Et Courtney était la seule présente dans cette pièce.

_Pourquoi tu n'aimes pas les vampires ? Apparemment ce n'est pas à cause de Fire, vous avez l'air de vous entendre.
Enfin, elle lui posait une question. Le truc était de savoir si elle était apte à lui répondre, même à lui parler.
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2483
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Mar 8 Déc - 11:36


_Quoi ? J'ai pas le droit de traîner et toi de te balader là où je ne suis pas  ? Ma vie doit se résumer à salle de classe et chambre ? Non mer...

Joyeux anniversaire Eva !

Alors qu’elle s’apprêtait à répondre à Blake avec son éternel air blasé, Courtney haussa un sourcil en remarquant le brusque changement d’humeur de la blonde. Mais elle ne demanda rien, et ne fit même semblant de s’y intéresser. En plus de ne pas la concerner, elle doutait fortement que la sang-pur aimerait des questions à ce sujet. Alors la brune se tut et garda son air blasé, en attendant que la vampire décide de retourner dans sa chambre.  

_... Je rentre

Sur le chemin du retour, Courtney marcha volontairement à l’arrière, laissant Blake pénétrer en première dans sa chambre. Instinctivement, la brune avait sentis que la blonde allait faire une crise de nerf, alors elle avait décidé de lui laisser de la marge, pour qu’elle la fasse sans être dans son champ de vision.
Adossé à un mur dans le couloir des dortoirs, Courtney entra dans la chambre lorsqu’elle entendit la porte de la salle de bain se verrouillait. Silencieusement, elle rentra dans la pièce et, remarquant les morceaux du vase par terre, les ramassa un à un pour les jeter. Ce n’était par gentillesse, du moins c’est ce qu’elle se disait, mais même un vampire qui marcherait sur les débris pouvait se blesser, et ce n’était pas une blessure agréable.
Tout le temps que Blake resta cloitré dans la salle de bain, Courtney s’était installé sur le bord de la fenêtre. Bien que le miroir qui se brisa fût un bruit qui la fit sursauter, elle ne bougea pas, se contentant de fixer la cours en contrebas. Elle ne sentait pas l’odeur du sang, elle sentait que Blake était consciente, alors elle n’avait aucune raison d’intervenir.
La sang-pur enfin calmée et de retour dans la pièce, Courtney ne lui accorda qu’un bref regard, préférant reporter son attention sur l’extérieur. Si elle n’avait pas à la surveiller, elle serait très certainement dehors en ce moment même, alors s’installer près de la fenêtre ouverte était un peu comme un substitut pour elle.

_Pourquoi tu n'aimes pas les vampires ? Apparemment ce n'est pas à cause de Fire, vous avez l'air de vous entendre.

Surprise quelques secondes par le ton presque innocent, Courtney réfléchit encore un peu avant de lui répondre.

« A l’origine, c’était à cause de lui. Mais maintenant, j’dirais que c’est à cause de votre comportement que je n’arrive pas à vous apprécier ne serait-ce qu’un peu. »

A son tour, Courtney utilisait un ton loin de toutes agressivités, ce qui était presque un miracle. Mais puisque la sang-pur s’adressait normalement à elle, elle le ferait également. Si chacune faisait un effort, la semaine pouvait bien se passer, alors autant faire également des efforts. De toute façon, puisqu’elle était en manque de sang, Courtney était trop épuisé pour se battre ou se disputer.

« Sang-pur ou non, vous vous pensez supérieurs aux humains à cause de votre immortalité, et vous traitez les humains purement et simplement comme du bétail. Mais ce qui m’agace le plus, ce sont le fait que les sang-purs se permettent d’accorder le droit de vie ou de mort à certaines personnes en les mordants. Aucun de vous ne comprends que c’est justement parce que la vie humaine est éphémère qu’elle est admirable, et qu’il est possible pour certains de voir l’immortalité comme une malédiction plutôt qu’une bénédiction. J’imagine mal un ancien humain vivre bien le fait de ne pas vieillir, et de voir ses proches mourir peu à peu de vieillesse sans pouvoir les aider … »

Mais les vampires n’étaient pas les seuls à blâmer dans tout cela, et Courtney le savait, ce qui fait qu’elle fit une pause de quelques secondes avant de continuer.

« Après, je sais qu’une partie des humains sont des sombres idiots qui ne voient en vous que des créatures issues du Diable qu’ils aimeraient bien disséquer pour voir la différence entre eux, et je comprends qu’à cause de ça vous vous accordez une certaines supériorités. Mais je ne supporte vraiment pas le fait qu’à cause de ça, vous vous permettez de tuer telles ou telles personnes qui se mettent en travers de vos projets pour je ne sais quelle raison. Personnellement, un humain qui tue un humain, ou un vampire qui tue un humain, c’est la même chose pour moi. Un monstre. Personne n’a le droit de choisir si la vie de quelqu’un d’autre doit s’arrêter parce qu’il en a envie. »

Tout en expliquant la raison de sa haine envers les vampires, Courtney donnait en même temps l’impression de les comprendre. Elle ne s’arrêtait pas à une excuse toute trouvée que n’importe qui pouvait contredire en quelques secondes. Sans même avoir réfléchis sérieusement à la question, elle argumentait chacun de ses raisonnements au fil de son monologue.
Ce qui devait très certainement surprendre Blake –en plus du fait que Courtney lui parle sans aucune animosité-, était certainement le fait que la brune se montrait soudainement assez mature et qu’elle pouvait avoir des réflexions assez profondes sur certains sujets. Mais ce qui allait la surprendre le plus, c’était forcément l’avis de Courtney sur les Hunters. Car bien qu’elle en soit une, elle n’a pas forcément l’avis qu’on pense sur l’Association.

« Sur le fait de tuer les autres, je sais que c’est ce que font les Hunters, et je ne suis pas d’accord avec leurs pratiques. J’pense qu’enfermer un vampire coupable de crime est plus utile que le tuer. Cela éviterait que sa famille cherche à se venger en tuant celui qui l’a condamné, ce qui par conséquent éviterait que du sang ne soit versé pour rien. Vous êtes des monstres, mais pour moi cela ne veut pas dire que vous n’avez pas de cœur. Vous en avez tous un, et le désir de vengeance est quelque chose de compréhensible lorsqu’on a injustement perdu quelqu’un. C’est pour ça que je pense que les Hunters feraient mieux d’y réfléchir à deux fois avant de sanctionner un vampire, ou même de s’en servir comme cobaye. A ce titre, ils ne sont pas mieux que vous, ils sont même pires. »

Courtney n’essayait pas de se montrer faussement compatissante envers les vampires victimes de tout cela, elle l’était vraiment. Elle les détestait plus que tout, mais elle ne leurs souhaitait pas pour autant de finir comme cobaye dans les laboratoires des Hunter, ou même de finir par être tuer sans avoir un procès dans les règles.

« Je sais que je suis une Hunter, et que je parais loyale envers eux, mais je ne le suis pas. Je profite du fait qu’il me fasse confiance pour y gagner quelques avantages. C’est hypocrite, voire même complétement malsain des fois, mais ça me permet de conclure mes rapports dans le sens où je veux que ça se termine. »

Mais il y avait une autre raison, beaucoup plus simple et facile à deviner quant à cette haine contre les vampires. Et sans qu’elle ne s’en rende compte, Courtney l’expliqua sans y faire attention.

« Après, si tu veux une explication plus simple, il y à le fait que Joh- … Enfin, Samuel m’ait trahis. »

Alors qu’elle avait baissé le regard pour cette phrase, Courtney le releva en levant les mains face à elle, en signe d’apaisement.

« Je ne dis pas ça pour te provoquer, c’est juste que c’est la seconde manière de répondre à ta question. Mais je pense que tu devais déjà le savoir, de toute façon. »

Sur cela, elle reporta son regard sur l’extérieur, toujours ouverte à la discussion si jamais Blake voulait lui demander quoi que ce soit.
avatar
Messages : 46
Framboises : 895
Date d'inscription : 29/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Sam 12 Déc - 20:11

_Pourquoi tu n'aimes pas les vampires ? Apparemment ce n'est pas à cause de Fire, vous avez l'air de vous entendre.

« A l’origine, c’était à cause de lui. Mais maintenant, j’dirais que c’est à cause de votre comportement que je n’arrive pas à vous apprécier ne serait-ce qu’un peu. »

Croyant qu'elle ne lui répondrait pas par son silence, Blake s'apprêtait à se renfrogner sous sa couverture mais en entendant la voix de Courtney, la blonde changea d'avis et se positionna sur le côté, toujours son étoile confinée contre poitrine, pour pouvoir faire face à la brune, posée sur le rebord de sa fenêtre.

« Sang-pur ou non, vous vous pensez supérieurs aux humains à cause de votre immortalité, et vous traitez les humains purement et simplement comme du bétail. Mais ce qui m’agace le plus, ce sont le fait que les sang-purs se permettent d’accorder le droit de vie ou de mort à certaines personnes en les mordants. Aucun de vous ne comprends que c’est justement parce que la vie humaine est éphémère qu’elle est admirable, et qu’il est possible pour certains de voir l’immortalité comme une malédiction plutôt qu’une bénédiction. J’imagine mal un ancien humain vivre bien le fait de ne pas vieillir, et de voir ses proches mourir peu à peu de vieillesse sans pouvoir les aider … »

Blake haussa un sourcil. Non elle n'arrivait pas à comprendre la pensée de la brune.Enfin, elle n'avait pas été élevée comme ça, ni dans le même système. La mortalité, ça craignait, et ce n'est pas comme si les vampires ne pouvaient pas se tuer. Choisir le jour de sa mort, elle voyait cela comme un avantage qu'elle offrait aux humains qu'elle pouvait envisager de transformer. Elle ne l'avait jamais fait. Transformer des Level E, oui, mais elle les tuaient toujours immédiatement. Et certes en faisant cela, elle s'accordait le droit de mort de cette personne mais ce n'était que dans l'unique but de s'en nourrir. Elle ne voyait pas la différence entre ce qu'elle faisait et ce que faisaient les humains avec les animaux.Et elle pensait que les humains étaient juste trop têtus et trop fiers pour accepter de ne pas être au sommet de la "chaîne alimentaire".. Alors oui, pour elle, les humains étaient du bétail, elle n'avait pas à les traiter sur le même pied d'égalité. Elle avait essayé, deux fois, elle l'avait amèrement regretté.
La sang-pur aurait blâmé l'immortalité il y a quelques années. De nombreuses fois elle avait cherché à se suicider par ses multiples dépressions. Mais maintenant elle s'était plus ou moins remise et avait trouvé une certaine "paix", sans son immortalité, elle serait morte dans le déni, sans avoir pu voir les côtés positifs de ce que pouvait lui offrir sa vie. Enfin, elle ne pouvait pas non plus se prononcer sur le sujet de l'immortalité. Elle n'avait que 29 ans en années humaines.. Elle était jeune, très jeune. Elle n'avait même pas encore passé la barre de l'espérance de vie des humains alors..

« Après, je sais qu’une partie des humains sont des sombres idiots qui ne voient en vous que des créatures issues du Diable qu’ils aimeraient bien disséquer pour voir la différence entre eux, et je comprends qu’à cause de ça vous vous accordez une certaines supériorités. Mais je ne supporte vraiment pas le fait qu’à cause de ça, vous vous permettez de tuer telles ou telles personnes qui se mettent en travers de vos projets pour je ne sais quelle raison. Personnellement, un humain qui tue un humain, ou un vampire qui tue un humain, c’est la même chose pour moi. Un monstre. Personne n’a le droit de choisir si la vie de quelqu’un d’autre doit s’arrêter parce qu’il en a envie. »

Blake continua à écouter Courtney sagement. Sans l'interrompre. Elle n'était pas d'accord avec tout ce qu'elle disait mais la jeune blonde ne voulait pas tenter de contredire la chargée de discipline à moins de risquer  qu'elle ne  se renferme et ne lui adresse plus la parole. Elle ne voulait pas qu'un long silence pesant s'installe, de se sentir seule, et de ne plus n'avoir à faire que de penser à Eva. Alors même si elle se fichait éperdument de la brune. En ce moment, elle dépendait d'elle et même si Courtney se mettait à raconter des choses horriblement ennuyantes, Blake saurait lui prêter une oreille attentive. Par contre elle était sur le point de faire remarquer à Courtney qu'elle s'était mise dans le même camp qu'elle. Les humains qui tuaient les vampires étaient des Hunters. Elle en était une.

« Sur le fait de tuer les autres, je sais que c’est ce que font les Hunters, et je ne suis pas d’accord avec leurs pratiques. J’pense qu’enfermer un vampire coupable de crime est plus utile que le tuer. Cela éviterait que sa famille cherche à se venger en tuant celui qui l’a condamné, ce qui par conséquent éviterait que du sang ne soit versé pour rien. Vous êtes des monstres, mais pour moi cela ne veut pas dire que vous n’avez pas de cœur. Vous en avez tous un, et le désir de vengeance est quelque chose de compréhensible lorsqu’on a injustement perdu quelqu'un. C’est pour ça que je pense que les Hunters feraient mieux d’y réfléchir à deux fois avant de sanctionner un vampire, ou même de s’en servir comme cobaye. A ce titre, ils ne sont pas mieux que vous, ils sont même pires. »

En entendant le mot "cobaye", Blake frissonna. Malheureusement elle en avait été victime mais essaya d'échapper vite ce souvenir dans sa tête avant d'en revoir les images.  Par contre elle avait de plus en plus de mal à suivre les raisonnements de Courtney. Ils étaient certes bien expliqués avec des raisons bien justifiées. Mais parfois, ils lui semblaient contradictoires, car elle affirmait détester les vampires, mais les défendaient quand même. Cela pouvait porter à confusion même si c'était logique.

« Je sais que je suis une Hunter, et que je parais loyale envers eux, mais je ne le suis pas. Je profite du fait qu’il me fasse confiance pour y gagner quelques avantages. C’est hypocrite, voire même complètement malsain des fois, mais ça me permet de conclure mes rapports dans le sens où je veux que ça se termine. »

_J'aurais aimé que les Hunters pensent comme toi...Certains peuvent être sans pitié... s'ils ne le sont déjà pas tous.

En disant cela, Blake serra son petit coussin en forme d'étoile contre elle. Elle fixait à présent autre chose que Courtney, ne souhaitant pas que la brune puisse discerner quoi que ce soit dans son regard. Elle avait envie de pleurer, mais se retint. Les paroles de Courtney avaient déviées et  atteignaient un point sensible. Par réflexe, la blonde tentait de cacher ses ressentiments, règle de sang-purs universelle qu'elle avait eu vraisemblablement  du mal à appliquer avant des années. Et malgré qu'elle avait plus ou moins appris à le faire, ce n'était pas une experte, Pour quelqu'un de fin, c'était flagrant.


« Après, si tu veux une explication plus simple, il y à le fait que Joh- … Enfin, Samuel m’ait trahis. »

Vu qu'elle changeait de sujet et se mettait à parler de Samuel, Blake reporta son regard vers elle. Elle se demanda bien pourquoi Courtney inversait des prénoms, alors que de toute façon il s'agissait de la même personne mais prit ce détail comme quelque chose sans importance particulière..

« Je ne dis pas ça pour te provoquer, c’est juste que c’est la seconde manière de répondre à ta question. Mais je pense que tu devais déjà le savoir, de toute façon. »
_Oui.. en quelque sorte

Blake fit mine de réfléchir un peu avant de reprendre la parole.

En fait, non... Hum. Je sais qu'il a menti mais j'ai l'impression qu'il n'y a pas que ça... Je.. Fire m'a dit que Samuel était différent en tant qu'humain mais même s'il l'était, c'est toujours la même personne. Je ne pense pas que le Samuel que je connaisse n'est aucune similitude avec celui que tu connais.  En tant qu'humain, je ne lui ai parlé que quelques minutes, je n'ai pas vu de différences flagrante.... Mais.. Comme tu dis que tu hais le caractère des sang-purs et que tu étais sa petite amie, je me trompe peut-être.

avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2483
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Sam 12 Déc - 22:01


« Je ne dis pas ça pour te provoquer, c’est juste que c’est la seconde manière de répondre à ta question. Mais je pense que tu devais déjà le savoir, de toute façon. »

_Oui.. en quelque sorte

Le regard porté sur le ciel sombre et pourvu de seulement quelques étoiles, Courtney s’amusa à reconnaitre mentalement le peu de constellation qu’elle connaissait grâce à Chiaki, ne s’attendant pas à ce que la blonde continue la discussion.

_En fait, non... Hum. Je sais qu'il a menti mais j'ai l'impression qu'il n'y a pas que ça... Je.. Fire m'a dit que Samuel était différent en tant qu'humain mais même s'il l'était, c'est toujours la même personne. Je ne pense pas que le Samuel que je connaisse n'ai aucune similitude avec celui que tu connais.  En tant qu'humain, je ne lui ai parlé que quelques minutes, je n'ai pas vu de différences flagrantes.... Mais.. Comme tu dis que tu hais le caractère des sang-purs et que tu étais sa petite amie, je me trompe peut-être.

Les paroles de Blake arrachèrent un rire sans joie, plus amer qu’autre chose, à Courtney.

« Tu te trompes. Le Samuel humain est totalement différent de celui vampire. Ils sont tellement opposés que l’on dirait deux personnes différentes. »

Le regard toujours posé sur le ciel sombre, la brune se mit d’elle-même à expliquer comment était le Samuel qu’elle aimait, et qu’elle connaissait depuis bien longtemps. Elle ne savait même pas si cela intéressait la sang-pur, mais les mots sortaient d’eux-mêmes.

« La morsure de Fire m’a fait tomber dans le coma, et je suis resté ainsi pendant quatre ans. Quand j’en suis sorti, Samuel était avec mon oncle depuis six mois. Et vu l’état dans lequel j’étais en sortant de mon coma, je ne supportais en aucun cas que quelqu’un d’autre que moi n’accapare l’attention de mon oncle. Je repoussais Samuel à chaque fois qu’il venait me voir, quoi qu’il fasse. Malgré tout, il est restait adorable, gentils, patient. J’avais beau lui crier dessus, quitte à le frapper quelques fois, il revenait sans cesse me voir en se montrant plus que gentils. »

Courtney se forçait à garder le regard porté sur le ciel, pour ne pas que Blake distingue dans son regard qu’elle aimait toujours Samuel, et qu’en continuant de parler ainsi de lui, elle se retenait tant bien que mal de pleurer.

« Un jour, alors qu’il m’a bêtement énervé en touchant à mes affaires, mon oncle m’a surprise à deux doigt de lui envoyer un vase en pleine figure pour me venger. Vu que je devenais stupidement violente envers lui alors qu’il était un véritable petit ange,  mon oncle à décider de me dire comment il avait finis avec lui. Il avait été retrouvé seul, dans un village, entouré des cadavres de tous les habitants, sans trace d’une quelconque famille autour de lui. Pour moi, il avait vécu quelque chose de similaire à mon enfance, alors je me suis calmé vis-à-vis de lui. Et il était comme le garçon le plus heureux du monde quand j’ai accepté de baisser ma garde avec lui, et que je me suis montré peu à peu aimable et agréable envers lui. Il souriait tout le temps, il parlait toujours sur un ton joyeux, et essayait toujours d’aider tout le monde, même s’il était maladroit et qu’il faisait plus de connerie qu’autre chose … Mais c’est pour ça que tout le monde l’aimait. Pour son sourire et sa joie de vivre. »

Sous le coup de l’émotion de ses souvenirs, la voix de Courtney se mit à trembler vers la fin de sa tirade. Avant de continuer, elle s’efforça de ravaler les émotions qui lui venaient, et elle fit de son mieux pour contrôler sa voix. Mais même si son ton se montrait neutre, on discernait aisément qu’elle portait toujours un amour sans limite envers Samuel, même si elle disait volontiers le contraire. Elle le haïssait pour l’avoir trahi et ne pas lui avoir fait confiance, mais elle ne pouvait pas s’empêcher de toujours l’aimer. C’était le premier garçon qu’elle avait aimé, et ce serait certainement le dernier.

« Toutes les nuits, je le réveillais en me glissant dans son lit. Et il ne m’en a jamais voulu. Il ne le sait pas, mais je sais que quelques nuits, quand je faisais des cauchemars assez violent, il pouvait passer la nuit entière à veiller sur moi. Il était toujours, toujours, toujours bienveillant. »

Courtney se mordilla la lèvre inférieure, se retenant de pleurer. Les bras de Samuel autour d’elle lui manquaient terriblement. Elle avait pris l’habitude de dormir en sentant sa chaleur près d’elle, mais maintenant elle ne sentait plus qu’un froid glacial, et ce froid qui lui mordait la peau chaque nuit le faisait également avec son cœur.

« Un des seuls défauts que je lui trouverais, c’est qu’il était possessif. Johan était mon meilleur ami, et lorsqu’il est devenu mon petit-ami, c’est le petit blond que tu as essayé de tuer qui a pris cette place. De ce fait, nous sommes proche, aussi proches que je l’étais avec Johan, je pense. Et Johan le prenais mal. Il pensait que Chiaki était amoureux de moi, et il me faisait des crises de jalousie stupide et sans intérêt. Sa possessivité est, en toute franchise, le seul défaut que je peux te dire sur lui. »

Sans s’en rendre compte, elle avait troqué le « Samuel » pour son éternel « Johan ». Cette simple information, rapportée au principal concerné, lui permettrait de comprendre que Courtney ressent toujours quelque chose envers lui.

« Puisque c’est un beau garçon et qu’il est gentil avec tout le monde, il est habitué à ce qu’on lui dise oui à tout. Mais ça n’a jamais marché avec moi, et la moue boudeuse qu’il prend à chaque fois que je lui refusais quelque chose était digne de celle d’un enfant, et tout bonnement adorable. »

Alors qu’un frêle sourire amusé étirait ses lèvres, il disparut aussi tôt en une simple phrase.

« Le Samuel vampire est complétement autre chose. »

La Courtney fragile, en proie à la détresse, et au bord des larmes disparut aussi tôt. Elle maitrisa de nouveau sa voix, son regard effaça toute tristesse, et elle se remit à regarder Blake pour lui répondre.

« Le Samuel vampire est narcissique, égoïste, et beaucoup trop possessif. Il ne fait confiance à personne, et se fiche des gens. Il est agaçant, et dès qu’il ouvre la bouche, il utilise un ton tellement hautain que j’ai envie de lui distribuer une paire de baffe à chacun de ses mots. Il est clairement insupportable. »

Courtney descendit du bord de la fenêtre et la referma, partant s’asseoir dans le fameux fauteuil de la blonde qu’elle avait utilisé dès son arrivée dans sa chambre.

« Mais le vrai problème entre lui et moi, c’est qu’il ne m’a pas fait confiance. Au lieu de me dire qu’il était un sang-pur, il a préféré laisser trainer la chose et me mordre par surprise. Je ne supporte pas les cachotteries, et il le sait mieux que personne. Mais surtout, je déteste ceux qui attaquent les autres par surprise. M’enfin. »

Après quelques secondes de silence qu’elle utilisa pour s’avachir sur le fauteuil, Courtney conclu son explication.

« En fait, je vois ça comme s’il était à la fois un ange et un démon. Son humanité fait de lui un ange, mais le vampirisme fait de lui un démon. »
avatar
Messages : 46
Framboises : 895
Date d'inscription : 29/06/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 13 Déc - 15:18


« Tu te trompes. Le Samuel humain est totalement différent de celui vampire. Ils sont tellement opposés que l’on dirait deux personnes différentes. »

Ah ?

« La morsure de Fire m’a fait tomber dans le coma, et je suis resté ainsi pendant quatre ans. Quand j’en suis sorti, Samuel était avec mon oncle depuis six mois. Et vu l’état dans lequel j’étais en sortant de mon coma, je ne supportais en aucun cas que quelqu’un d’autre que moi n’accapare l’attention de mon oncle. Je repoussais Samuel à chaque fois qu’il venait me voir, quoi qu’il fasse. Malgré tout, il est restait adorable, gentils, patient. J’avais beau lui crier dessus, quitte à le frapper quelques fois, il revenait sans cesse me voir en se montrant plus que gentils. »

Blake écoutait Courtney attentivement. Curieuse du caractère humain de son frère et de son passif avec Courtney.  Elle essayait tant bien que mal à trouver des similitudes avec son frère que le "Johan" de sa colocataire. Mais pour l'instant elle n'en trouvait guère, très peu. Elle se demandait si Courtney parlait de la même personne. Adorable, voilà un mot qu'elle ne lui aurait jamais attribué sauf dans sa période  post-natale . Gentil, oui, il l'était à sa manière, la méchanceté gratuite, il ne connaissait pas en tout cas, mais la gentillesse dont parlait Courtney était d'un genre spontané et pur et ça sonnait beaucoup plus différent.  Patient par contre, Jamais

« Un jour, alors qu’il m’a bêtement énervé en touchant à mes affaires, mon oncle m’a surprise à deux doigt de lui envoyer un vase en pleine figure pour me venger. Vu que je devenais stupidement violente envers lui alors qu’il était un véritable petit ange,  mon oncle à décider de me dire comment il avait finis avec lui. Il avait été retrouvé seul, dans un village, entouré des cadavres de tous les habitants, sans trace d’une quelconque famille autour de lui. Pour moi, il avait vécu quelque chose de similaire à mon enfance, alors je me suis calmé vis-à-vis de lui. Et il était comme le garçon le plus heureux du monde quand j’ai accepté de baisser ma garde avec lui, et que je me suis montré peu à peu aimable et agréable envers lui. Il souriait tout le temps, il parlait toujours sur un ton joyeux, et essayait toujours d’aider tout le monde, même s’il était maladroit et qu’il faisait plus de connerie qu’autre chose … Mais c’est pour ça que tout le monde l’aimait. Pour son sourire et sa joie de vivre. »

" Sans trace d'une quelconque famille autour de lui" Ces mots résonnèrent dans les oreilles de Blake. Elle détourna le regard vers le plafond. Elle avait été là. Elle avait du fuir et le laisser là. Ce fut la plus difficile décision qu'elle est eut à faire.
Sur les dernieres phrase de Courtney, elle ne savait pas vraiment quoi penser.  Elle est restait sur son siège, ou du moins sur son lit. Elle avait du mal à imaginer Samuel comme elle le décrivait vingt-quatre heures sur vingt-quatre. C'était l'opposé, sauf pour le côté maladroit, mais c'était le genre de choses que l'on ne pouvait pas changer. En fait, ce n'est pas qu'il n'était pas souriant ou bienveillant mais ce n'était pas ce qui ressortait facilement chez lui, encore une fois c'était à sa manière et quand il le voulait et avec qui il le désirait.

« Toutes les nuits, je le réveillais en me glissant dans son lit. Et il ne m’en a jamais voulu. Il ne le sait pas, mais je sais que quelques nuits, quand je faisais des cauchemars assez violent, il pouvait passer la nuit entière à veiller sur moi. Il était toujours, toujours, toujours bienveillant. »

La blonde avait constaté depuis quelques secondes, un changement dans la voix de Courtney, elle se faisait plus tremblante et triste. Elle ne pouvait l'interpréter que d'une seule manière . Courtney était un coeur blessé.Ce Samuel dont elle faisait l'éloge lui manquait terriblement, et elle en était encore amoureuse alors qu'elle attestait le contraire. Blake prit soin de garder cette information dans sa tête

« Un des seuls défauts que je lui trouverais, c’est qu’il était possessif. Johan était mon meilleur ami, et lorsqu’il est devenu mon petit-ami, c’est le petit blond que tu as essayé de tuer qui a pris cette place. De ce fait, nous sommes proche, aussi proches que je l’étais avec Johan, je pense. Et Johan le prenais mal. Il pensait que Chiaki était amoureux de moi, et il me faisait des crises de jalousie stupide et sans intérêt. Sa possessivité est, en toute franchise, le seul défaut que je peux te dire sur lui. »
Tout était aussi clair que de l'eau de roche. Johan représentaient tout ce qu'elle aimait chez son frère et  Samuel tout ce qu'elle détestait. Manque de bol c'était la même personne. Blake trouva ça ironique de séparer les prénoms comme ça. C'était une bonne stratégie quand on était tiraillé par nos sentiments, un sentiment pour chaque partie d'une personne, permettait déjà d'être plus claire dans sa tête.  M'enfin.

« Puisque c’est un beau garçon et qu’il est gentil avec tout le monde, il est habitué à ce qu’on lui dise oui à tout. Mais ça n’a jamais marché avec moi, et la moue boudeuse qu’il prend à chaque fois que je lui refusais quelque chose était digne de celle d’un enfant, et tout bonnement adorable. »

~.~.~.~.~.~.

« Le Samuel vampire est complètement autre chose. »
_Ah ?

Blake l'avait amplement deviné maintenant. Mais son faux signe d'étonnement montrait plutôt qu'elle intéressée par l'image que Courtney avait maintenant de Samuel.

« Le Samuel vampire est narcissique, égoïste, et beaucoup trop possessif. Il ne fait confiance à personne, et se fiche des gens. Il est agaçant, et dès qu’il ouvre la bouche, il utilise un ton tellement hautain que j’ai envie de lui distribuer une paire de baffe à chacun de ses mots. Il est clairement insupportable. »
Mais le vrai problème entre lui et moi, c’est qu’il ne m’a pas fait confiance. Au lieu de me dire qu’il était un sang-pur, il a préféré laisser traîner la chose et me mordre par surprise. Je ne supporte pas les cachotteries, et il le sait mieux que personne. Mais surtout, je déteste ceux qui attaquent les autres par surprise. M’enfin. En fait, je vois ça comme s’il était à la fois un ange et un démon. Son humanité fait de lui un ange, mais le vampirisme fait de lui un démon. »


Cette ultime parole mit Blake automatiquement sur la défensive. Ce n'était pas contre Courtney, mais elle était irrémédiablement sensible à tout genre de remarques qui diabolisaient son frère.  Du moins par rapport à sa malédiction qu'elle lui involontairement transmise. Elle lui avait donné son fardeau mais il n'en avait pas à subir les conséquences extérieures et  la blonde s'était toujours chargée qu'il en soit ainsi.

_Retire ce que tu as dis.Mon frère n'est pas un démon. Ce n'est pas des plus sympathique mais il est loin d'être un démon.

On avait pas à le blâmer pour ça. Bien que Samuel agissait de lui-même, de sa propre volonté et pouvait faire le pire. Blake n'y prenait pas grande importance. Elle le surprotégeait. Et son affection pour son frère pouvait la rendre aveugle sur ces pires atrocités. Elle prenait toujours sa défense.

_ Par contre si ce que tu me dis est vrai. En humain il est vraiment différent. Du moins il était adorable durant ses premières années. L'innocence de la jeunesse je présume.  Je me souviens quand il savait à peine faire trois pas, il restait accroché à mes jamabes pour ne pas tomber, et il souriait pour tout et n'importe quoi...

En repensant à ses jeunes années, Blake fut nostalgique et avait le sourire aux lèvres.

_Puis il a grandi.. Il s'est détaché et devenu plus distant... ou peut-être c'est moi qui sortait de plus en plus.. Enfin bref, il le fallait bien. S'il était resté dans mes basques je l'aurais fait dégager de moi-même. Au bout d'un moment tu dois savoir te débrouiller seul et ne pas compter sur les autres. Mais il a toujours été digne de ma confiance, et l'a toujours respectée.

____________

_Avec le temps, il est peut-être devenu plus égoiste, mais ça faudra t'y faire. Ma foi. Nous le sommes tous. Samuel plus que quiconque par l'éducation qu'il a reçue.

L'égoïsme n'est pas quelque chose qui dérangeait Blake, elle avait également ce petit défaut, toutes personnes qu'elles connaissaient bien l'étaient. Elle vivait avec cet état d'âme, et à ses yeux, c'était comme une qualité.

_Les adultes n'osaient rien lui dire.  A la maison,il était sur-pourri gâté. On n'essayait de ne pas le mettre en colère parce que...euh...  Blake qui avait baissé le regard le releva vers Courtney qui attendait visiblement qu'elle finisse sa phrase. Blake n'en fiit rien et continua sa tirade en déviant le regard. On ne le reprenait pas s'il faisait preuve d'insolence et de non respect. Samuel a toujours été poli, mais ça pouvait lui arriver de sortir des expressions déplacées. Nos parents ne le punissaient pas non plus, même s'il avouait avoir fait une faute, c'était sur moi que ça retombait, ou des fois sur Fire, alors que ce n'était même pas leur fils. Quand il a compris ça, il faisait beaucoup plus attention à ce qu'il faisait pour pas que ça retombe injustement sur nous.

La blonde marqua un instant de silence, elle eut un léger sourire. C'était ce genre d'attention que pouvait avoir le Samuel vampire, celles qu'on ne distinguaient pas au premier coup d'oeil.

_Mais ..il pouvait cependant quelques fois n'en avoir rien à faire, mais c'était par périodes, ses périodes un peu..voilà et  faire preuve d'une froideur sans précédent. Et d'une complète indifférence vis à vis de ce qui ne le concerne pas. Là je reprends ton idée de narcissique et se fiche des autres. Je ne te contredis pas C'est vrai. Il ne s'en rend même pas compte. Un jour, pour une dispute toute bête il m'a clairement dit qu'il pourrait volontiers m'arracher mes cordes vocales, en faire du jus, et me forcer à le boire si cela lui permettait de ne plus jamais entendre mon irritable et prétentieuse voix  et avec une telle  froideur, le tact de sa voix, son regard haineux, je m'en souviens encore, ça me reste en travers de la gorge.  J'avoue j'ai eu du mal à m'y faire la première fois, je m'y attendais pas. Un petit garçon qui n'est qu'autre que ton frère qui te sort ça.  Et il ne s'en rend pas compte car après il revenait comme si ses paroles étaient insignifiantes ou du moins, il suffisait de s'excuser auprès de lui si c'est nous qui lui avait porté atteinte. Ce n'est pas quelqu'un de méchant, il a un bon fond mais sa manière d'être l'est.

Pensant à la malsanité dont son frère pouvait faire preuve. La sang-pur soupira Cette malédiction lui adonné en plus de la soif de sang immensurable, des troubles de la personnalité  violents

_Après s'il est toujours comme ça l'heure d'aujourd'hui, je ne suis pas en mesure de la confirmer. Jje n'ai passé que trop peu de temps avec lui. Et était beaucoup plus émotif en quelques jours qu'il a été en quelques années.

Et elle l'avait un peu détesté de le voir ainsi. Cela pouvait sembler étrange mais malgré qu'elle soit l'aînée, elle admirait son frère justement pour son côté glacial et sans compassion. Il lui avait servi de modèle à devenir lorsqu'elle se sentait crouler sous ses émotions même si tout ce qu'elle avait réussi à en sortir était une langue de vipère et une haute prétention ce que le brun n'avait pas, loin de là.  

_ Si je peux t'informer d'une chose. Le Samuel que je connais n'aurait pas gaspillé son temps ni son énergie à te mentir. S'il l'a fait, il devait avoir ses propres raisons.   Il n'était pas du genre à avoir peur de représailles ou à se soucier de ce que les autres pouvaient penser de lui. Mmais je mets ça sur son côté post-humanisme  récent qui le confond sûrement dans ses actions dans ses actions. J'espère que ce n'est pas sur le long terme.

Blake avait presque chuchoté sur la dernière phrase comme pour se parler à soi-même. Elle aurait bien voulu parler plus en profondeur de Samuel plutôt que de déblatérer des observations, mais il fallait pour ça parler de sa malédiction, et elle n'avait pas vraiment envie d'en parler. De plus elle n'en avait pas le droit et ne faisait pas confiance à la brune. Si Courtney devrait être au courant, ce n'était pas à elle de lui dire mais à Samuel.

_A vrai dire, j'espère que le séjour chez les Hunter lui fera des plus grands biens et qu'il se rappellera que la vie ne tourne pas autour de toi.

La sang-pur addressa un sourire fourbe à Courtney. Tout comme il était bien placé, il était aussi sous le coup de la blague. Blake le voulait mais ne cherchait pas à s'enveminer avec  Courtney. D'autant plus qu'elle avait elle-même affirmé de se ficher de Samuel maintenant, donc.
Elle soupira d'un air nostalgique et se redressa dans son lit pour s'adosser contre un coussin posé sur le mur.

_Les moments que j'ai passé en Russie avec Samuel et Fire  ont sûrement été les meilleures années de ma vie.

A ce moment elle afficha un regard triste, qu'elle ne tenta pas de dissimuler.

_Si seulement j'avais eu la possibilité de rester.. Entrez

On venait juste de toquer à la porte pendant que Blake  faisait part de ses pensées. La porte s'ouvrit et laissa place à une jeune vampire. La blonde l'avait déjà aperçue, mais s'il fallait donner son nom, elle en était incapable, le nombre de prénoms qu'elle avait retenus pouvait se compter sur les doigts d'une main.

Mademoiselle ,Blake, on organise une réception pour notre amie Eva, si vous ..
_J'en ai rien à faire de ton Eva alors dégage avant que je ne te fasse amèrement regretter de m'avoir dérangée pour de telles futilités.
Désolée

Il n'en fallait pas plus  pour la jeune vampire pour repartir sur ses pas. A son visage, elle ne s'attendait pas à une telle aggressivité de la part de Blake.
En reportant un regard sur Courtney, les traits de Blake s'apaisèrent.

_J'ai droit à la violence verbale ?

Prit-elle le soin de gentiment demander.  Comme si être irréprochable lui importait. Alors qu'elle n'en avait rien à faire.
Contenu sponsorisé

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum