Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2478
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

[Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Ven 17 Avr - 18:56


Après une complète disparition de deux jours, Courtney était réapparu dans la journée. Ses vêtements maculés de sang de Level E, elle s’était rendue dans la chambre qu’elle partageait avec Samuel après avoir vérifié qu’il était en cours et qu’elle ne le verrait pas. Loin de là l’envie de l’éviter, elle n’avait simplement pas envie qu’il lui pose des questions pour connaitre l’origine du sang qui imprégnait ses vêtements. Comme elle était incapable de mentir, Courtney préférait éviter les complications. C’était d’ailleurs pour cela que quand la discussion venait sur un sujet qu’elle voulait éviter, elle partait. C’était aussi simple que cela pour elle. La discussion était banale, elle restait. La discussion emmenait sur un sujet qu’elle ne voulait pas aborder, elle fuyait au lieu de mentir.
Prenant une douche rapide pour enfiler son uniforme qu’elle n’appréciait pas, elle prit soin d’attacher sa faux, qu’elle ne quittait jamais, à sa cuisse, avant de laver rapidement le sang sur sa robe histoire que Samuel ne tombe pas sur sa robe pleine de sang quand elle n’est pas présente.
Sortant de sa chambre, Courtney se dirigea d’un air ennuyé vers le toit, se fichant totalement de sécher les cours. Elle ne voyait pas l’intérêt d’y assister. A quoi bon perdre son temps à écouter de vieux grincheux blablater sur des choses qui ne l’intéressait pas ? Elle voulait être une Chasseuse de Vampire, comme son père et sa mère. Connaitre le théorème de Pythagore ou le nombre d’Atome dans une barre de fer ne lui servait à rien. Ce qu’elle devait apprendre, c’était comment manier sa faux, comment se battre contre un Level E et comment le tuer. C’était aussi simple que ça. De plus, si elle ne trouvait pas le Vampire l’ayant mordu, elle risquait de virer folle et de n’être plus capable de rien. Alors aucun intérêt d’aller en cours.
Le temps passant, Courtney ne bougea pas du toit. Elle s’y sentait bien, en sécurité, en paix. Quand elle s’asseyait sur le bord du toit, qu’elle regardait l’horizon ou la cour en contrebas et qu’elle sentait le vent sur sa peau ou dans ses cheveux, elle se sentait bien. Elle oubliait qu’elle était une futur Level E ou D, qu’elle était orpheline, qu’elle mettait une distance entre elle et entre les autres pour ne pas souffrir si jamais il disparaissait.
La nuit tombant, Courtney fixait l’établissement en contrebas à la recherche de Vampire ou d’Humain ne respectant pas les règles tandis qu’elle dénouait le ruban bleu de ses cheveux pour nouer sa chevelure de corbeau en queue de cheval pour ne pas être gêné par ses mèches.C'était d'ailleurs assez rare de la voir avec ses cheveux noués puisqu'elle préférait les garder lâchés. Mais de temps en temps, elle aimait bien les attacher. Ca changeait.

«… Si seulement je pouvais partir d’ici et ne jamais revenir … »

La seule et unique chose qui empêchait Courtney de fuguer était une personne : Samuel. Elle n’arrivait pas à se dire qu’elle le laisserait seul si jamais elle partait. Il pouvait toujours se faire d’autre ami, joyeux comme il était, elle n’en doutait pas. Mais elle aurait l’impression de le trahir si jamais elle le laissait. Elle avait été là pour lui, le protégeait et prenait soin de lui comme elle le pouvait en laissant une distance entre eux. Mais elle était incapable de se résoudre à le laisser seul. Elle ne savait pas pourquoi et ne comprenait pas pourquoi. Dès qu’elle avait une occasion de fuir, le visage souriant de Samuel lui revenait à l’esprit et elle se retrouvait incapable de mener son plan à bien. Autant dire une chose, si Samuel n’existait pas, elle serait partie depuis longtemps.
Secouant la tête pour chasser ces pensées, elle se rappela que c’était la fin de la semaine et qu’elle passait toujours le week-end chez son Oncle, en grande partie parce que Samuel insistait sans qu’elle ne comprenne trop pourquoi. Elle soupira.

« Raah … Je vais encore me faire engueuler … »

Ce n’était pas comme si son Oncle lui interdisait de chasser les Level E et qu’elle le faisait quand même. Pas du tout.
avatar
Messages : 357
Framboises : 2189
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Sam 18 Avr - 21:32
*Driing*

Enfin, le week-end. La dernière sonnerie de la semaine retentissait dans tout l'établissement indiquant aux élèves de la Day Class qu'ils devaient à présent retourner à leurs dortoirs. Samuel ouvrit les yeux lentement , ses yeux qui étaient d'une anormale couleur jaune citron transcendante, étaient marqués par de profondes cernes qui révélait la fatigue du jeune homme. Cela faisait plus de 48heures qu'il n'avait pas vraiment dormi. Faisant la garde la nuit entière ainsi que la journée sans personne pour alterner, sa collègue Courtney étant absente. Il jeta un coup d'oeil à sa montre.. Il s'était endormi il y a peine dix minutes. Il s'efforçait à suivre le plus possible les cours également. La vie de chargé de discipline était difficile niveau horaire, de longues nuits blanches, connu de tous les élèves, a le devoir de montrer l'exemple. Un chargé de discipline qui dort en cours, c'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité, et de toute façon, s'il ne retenait rien des cours, qu'est-ce qu'il ferait bien de sa vie le lycée terminé ? M'enfin, allez dire ça à Courtney.. qui n'avait qu'un but, chasser les vampires, c'est pour ça que Samuel se chargeait de cette facette.
Reprenant conscience, Samuel remarqua qu'il n'y avait pas un chat dans l'amphithéâtre, tout le monde était déjà parti. Samuel soupira, sa journée à lui n'était pas terminée. Vivement le lendemain matin où il entamerait une longue et grosse grasse matinée.
Pensant à la sieste qui l'attendait, le grand brun se releva énergiquement en s'étirant un peu, ramassa ses cours et repartit les ranger dans sa chambre.
Arrivé dans la pièce, Samuel jeta frénétiquement ses feuilles de papier sur son bureau personnel avant de sentir un parfum qui lui semblait bien familier... Courtney. Elle était de retour à l'Académie. Samuel sourit à l'idée de revoir son amie qui lui avait manqué malgré tout pendant ces deux longs jours.
Ainsi, après avoir terminé de faire ses devoirs pour la semaine qui venait, il attrapa une pomme dans leur mini-réfrigérateur, histoire d'avoir quelque chose sur l'estomac pour la soirée. Ses pas l'amenèrent instinctivement sur le toit. Il savait que c'était l'endroit préféré de Courtney. C'était en effet un lieu très agréable, avec une vue magnifique. L'établissement était parfaitement situé au somment d'une colline, on avait vue sur le village d'un côté et de l'autre, celle d'une forêt sans de fin. Bien qu'à cette heure, où la nuit était déjà tombée, on ne pouvait distinguer que l'école qui était éclairée par des faibles lampadaires par ci par là mais surtout par le clair de lune.
Courtney était assise sur le bord du toit, pensive regardant vers la bas. Cela faisai partie de ses habitudes, mais à chaque fois qu'il l'a regardait comme ça regardant dans le vide, il prenait toujours peur qu'elle tombe. Elle était déjà tombée une fois mais avait atterrit comme ne fleur avec de multiples acrobaties tellement elle était agile. Ce n'était pas quelqu'un de fragile, Courtney était très indépendante et plutôt solitaire, elle se débrouillait elle-même. Mais Samuel ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter pour elle, autant pour des futilités que lorsqu'elle partait à la chasse des Level E. Il l'observa un instant sans indiquer sa présence, il remarqua ensuite qu'elle avait attaché ses cheveux, c'était assez rare...
«… Si seulement je pouvais partir d’ici et ne jamais revenir … »

Si elle pouvait partir d'ici...Samuel détourna son regard vers l'horizon. Il savait que cette idée traînait dans la tête de Courtney depuis cela des mois. A chaque fois qu'elle partait sans prévenir, il craignait qu'elle ne revienne jamais, jusqu'à présent elle revenait à chaque fois. Il tenait beaucoup à elle, son Oncle l'avait recueillie quelques mois après qu'il l'ai recueilli, ils avaient donc grandi ensemble, veillaient l'un sur l'autre depuis des années. C'est pour cela que Samuel se sentirait extrêmement seul si elle venait à confirmer sa décision. Mais jamais il ne l'empêcherait de partir, car il était quelqu'un qui acceptait les choix des autres même si ça pouvait le blesser.
Son regard se posa sur la lune qui était magnifiquement belle cette nuit, Samuel retrouva son sourire et s'approcha le plus silencieusement possible vers son amie avant de .... littéralement plucher comme un con. Gâchant ainsi l'opportunité de surprendre son amie par derrière. Il resta un moment à terre silencieux et dégouté.
_Aïïe... marmonna-t-il
Ce qui était sûr, c'est qu'il soignait toujours ses entrées !
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2478
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Sam 18 Avr - 22:21


Concentré sur la vue en contrebas que lui offrait sa présence sur le toit, Courtney sentit plus qu’elle ne vit Samuel s’approchait d’elle. Elle savait qu’il aimait bien arriver par derrière pour la surprendre alors certaine fois, elle faisait comme si de rien n’était et faisait semblant d’être surprise, dans le simple but de lui faire plaisir. Elle se doutait que Samuel devait quelque fois se dire qu’elle faisait semblant d’être surprise mais elle ne pouvait s’empêchait de vouloir faire plaisir à son collègue. Et puis, cela ne coûtait rien que de faire semblant pour cela, alors elle pouvait bien le faire. Elle n’était pas du genre expressive et ne pouvait sourire pour faire plaisir à qui que ce soit, alors si elle devait faire semblant pour faire plaisir à la seule personne à laquelle elle tient plus que tout au monde, elle pouvait bien le faire.
Samuel s’étalant de tout son long au sol, Courtney se contenta d’un soupir discret avant de se tourner vers lui. Est – ce qu’un jour il allait cesser de faire des bourdes ? Quoi que, cela faisait partie de son charme et il était vrai que Courtney, bien qu’elle ne le montrait jamais, s’amusait des maladresses de Samuel. Alors si jamais sa maladresse disparaissait, elle s’en lasserait sûrement.

_Aïïe...

« Pas trop mal, Johan ? »

Courtney se dispensait des politesses usuelles d’elle – même. Se saluer n’était que bavardage inutile, ce qui n’avait aucun intérêt à son sens. Elle ne disait donc que rarement, voire même jamais, « bonjour » ou « bonsoir ». Même un « Salut ! » lui était trop demandé. Mais Samuel s’en était sûrement habitué puisqu’elle était ainsi depuis toujours.
Tendant sa main pour aider son camarade à se relever, Courtney fit la moue en voyant les marques sous ses yeux. Elle prit le menton de Samuel dans sa main pour qu’il la regarde dans les yeux et elle examina ses cernes, nullement gêné d’avoir son visage aussi près que celui de Samuel. D’ailleurs, hormis un air ennuyé ou agacé, il était rare de voir une réaction sur son visage de poupée.

« Ah … Je te fais trop enchainer de nuit blanches avec mes escapades. Cette semaine je fais les gardes. Tu dormiras pendant ce temps. Je sais que tu tiens à aller en cours, donc tu te reposeras. »

Courtney lâcha le menton de Samuel en reculant tranquillement, se mettant à une distance plus respectable pour les deux amis qu’ils étaient. Utilisant le bord du toit comme assise, Courtney s’installa calmement en croisant les jambes. Ce n’était pas un problème pour elle que de faire les tours de gardes seules, la solitude, ça la connaissait. Et contrairement à Samuel, elle n’allait pas en cours le lendemain, alors elle pouvait récupérer en journée. Elle dormait d’ailleurs mieux en journée que la nuit, sûrement un effet de sa transformation.
La simple pensée que cela pouvait avoir un lien avec sa transformation en Level E ou D suffisait à l’agacer et un éclair de rage fit briller son regard avant qu’il ne disparaisse aussi tôt. Elle devait se changer les idées, pensée à autre chose. Pour son bien, Samuel ne devait pas savoir le changement qu’opérer en permanence son organisme pour devenir une créature de la nuit alors Courtney devait prendre sur elle et ne rien montrer. Comme d’habitude.
Elle reporta alors son attention sur Samuel, le regardant dans les yeux de son habituel air ennuyé.

« L’Autre à dit quelque chose sur mon absence ? »

« L’autre », « Le Vieux », « Le Chieur », autant de gentille manière que de parler de son Oncle qui n’était qu’autre que le Directeur de l’Académie. Il avait certainement été au courant de sa disparition, elle le savait. Alors elle demandait s’il s’était plaint, histoire d’anticiper le sermon auquel elle allait avoir droit, bien qu’elle s’en fichait royalement.
avatar
Messages : 357
Framboises : 2189
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 19 Avr - 0:51
« Pas trop mal, Johan ? »

Samuel lança un petit soupir exaspéré d'être étalé sur le sol. Il commençait à être fatigué de faire des gourdes. Avant ça ne le dérangeait pas, mais à force, c'était lassant et ridicule, il l'avait passé l'âge. 17 ans, on pouvait quand même s'abstenir de tomber comme une merde. Avant, au lieu de soupirer, il serait sûrement en train de rire.. et puis sa fatigue le rendait aussi d'humeur un peu exécrable donc... Il jeta un oeil à sa camarade qui lui tendait justement la main pour l'aider, il la refusa immédiatement.

_Je peux me relever tout seul, ça ira. dit-il en se relevant

A peine debout, Courtney se mit à le scruter du visage, elle avait remarqué ses cernes.
D'autre part, sur sa peau naturellement blanchâtre, il était difficile de les manquer, d'autant plus qu'elles étaient difficiles à masquer. Mais, être si près du visage de Courtney fit très vite monter le rose aux joues du chargé de discipline, encore un défaut d'être si pâle... Elle avait l'habitude de faire ça, mais il ne pouvait s'empêcher de rougir à chaque fois. Tandis que elle, ça ne lui faisait rien. De toutes façon rouge, vert, bleu, il prenait des couleurs très rapidement.. Il n'arrivait pas à bronzer par contre. Une petite sieste au soleil, il suffisait d'une douche pour que tout son bronzage parte avec l'eau..

« Ah … Je te fais trop enchaîner de nuit blanches avec mes escapades. Cette semaine je fais les gardes. Tu dormiras pendant ce temps. Je sais que tu tiens à aller en cours, donc tu te reposeras. »
_ Non. répondit-il instinctivement C'est mon travail aussi. Et j'aime le faire avec toi, donc hors de question que tu restes seule et si tu es là, t'inquiètes pas je vais mieux me reposer ! ajouta-t-il avec un ton enjoué, avant qu'elle ne lui ordonne de l'écouter au lieu de s'acharner au travail.

Encore une fois il s'inquiétait pour elle.. Malgré qu'elle pouvait gérer parfaitement toutes les gardes en solitaire, ce qui ne la dérangeait point. Mais, il voulait aussi passer le plus de temps possible avec son amie si au grand jamais elle partait loin de lui. Ce qui le déchirerait. Déjà qu'elle ratait les cours, il ne restait que les heures de gardes...

« L’Autre à dit quelque chose sur mon absence ? »

En posant de nouveau les yeux sur Courtney, il afficha un air peiné et s'empressa de l'enlacer, manquant de la faire basculer de l'autre côté du toit.

_Je suis content que tu sois rentrée saine et sauve Ho' encore une fois.

Il resta quelques secondes blotti contre elle, il se sentait si bien lorsque Courtney était à ses côtés. Il la lâcha juste après avoir déposé un baiser sur son front.
La brise du soir se levait depuis, les cheveux de Samuel passait devant ses yeux et s'emmêlaient à cause du vent,. Samuel, qui attrapait froid vite, regrettait de ne pas avoir pris son manteau, le soir, il était bien trop frileux avec juste un uniforme sur lui. Il se plaça contre le rebord du toit puis sortit un briquet ainsi qu'une cigarette pour se réchauffer un peu. L'adolescent s'était mis à fumer depuis peu, dans le but d'avoir une voix plus rauque, ce qui fonctionnait d'ailleurs. Il était déjà assez androgyne comme cela, et sa voix plus ou moins aiguë n'arrangeait pas les choses. C'était idiot mais, complexé par cela, il préférait mettre en danger sa santé, si ça lui permettait d'être mieux dans sa tête... Son paquet d'ailleurs était presque vide, il avait beaucoup fumé durant les dernières nuits. La cigarette, sa seule compagnie durant ses rondes solitaires où il ne se passait rien. Fumer faisait passer le temps et le gardait éveillé. Il en devenait de plus en plus accro.
Après avoir inhalé une bouffée et arrangé ses cheveux, il répondit enfin à la question de Courtney

_Il l'a sorti quelque chose comme t'inscrire à la Night Class si tu recommençais... Je trouve ça ridicule. Je sais que ça t'énerverais surement d'être entouré de vampires,mais malgré que tu sois chasseuse, tu restes une humaine au milieu d'une fosse aux lions. C'est insensé mais il avait l'air sérieux, alors j'en sais rien.
Par contre, je ne sais pas ce qu'il prévoit de faire de toi cette fois.


Bien sûr qu'il savait ce que le directeur avait prévu, mais il savait aussi que ça ne plairait guère à sa camarade, alors il préférait ne pas être celui qui le lui annoncerait.
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2478
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 19 Avr - 11:06


Soupirant en entendant son camarade refuser de se reposer pour la semaine qui arrivait, Courtney lui jeta un regard appuyé qui montrait parfaitement bien qu’elle n’était pas d’accord et qu’elle n’allait pas accepter qu’il fasse les gardes aussi facilement alors qu’il manquait de sommeil. Samuel pouvait dire ce qu’il voulait, Courtney ne le laisserait pas faire et trouverait bien un moyen pour qu’il dorme et qu’elle s’occupe seule des gardes. Hors de question qu’il accumule un manque de sommeil constant à cause d’elle.
Demandant alors ce que le Directeur avait pu dire sur son absence, Courtney s’installa calmement sur le bord du toit, regardant son camarade d’un air ennuyé habituel. Elle attendit donc une réponse à sa question et fut cette fois réellement surprise en voyant Samuel venir la prendre dans ses bras. Mais elle n’en fut pas gênée et se nicha contre lui sans rien dire, profitant de la chaleur de ses bras. Courtney n’était pas le genre de fille tactile, mais quand Samuel l’enlaçait ainsi, elle se sentait bien, apaisé. C’était d’ailleurs pour ça que, petite, après un cauchemar et sans qu’elle ne parvienne à se rendormir, elle se faufilait dans le lit de Samuel pour se mettre contre lui et s’endormir. C’était un des rares moments où Courtney montrait ses faiblesses et faisait un pas vers quelqu’un. En grandissant, ces moments s’étaient raréfié pour ne devenir plus qu’un souvenir, mais Courtney en gardait un bon souvenir.

_Je suis content que tu sois rentrée saine et sauve Ho' encore une fois.

« Je rentrerai toujours en un seul morceau, inutile de t’inquiéter. »

Rare était les jours où Courtney rentrait gravement blessée de ses escapades. Elle pouvait toujours rentrer avec quelques blessures superficielles, mais jamais rien de bien grave. Elle était entrainée, elle savait ce qu’elle faisait. Et de toute façon, elle partait chasser en sachant qu’elle reviendrait entière. Il était hors de question qu’elle laisse Samuel seul et entouré de Vampire malsain sûrement prêt à sucer de son sang si jamais il se retrouverait déprimé après la mort de sa meilleure amie. Elle savait ce que les Vampire, Sang – Pur ou non, était capable de faire, elle se devait de protéger Samuel, alors elle ne le laisserait jamais seul dans cette Académie.
Samuel s’installant pour fumer, Courtney fit la moue. Elle n’aimait pas le voir risquer ainsi sa santé pour une raison aussi stupide. Elle ne pouvait certes pas comprendre puisqu’elle n’était pas à sa place mais il n’empêchait qu’elle trouvait cela stupide. Elle lui murmura qu’il devrait arrêter de fumer avant d’enfin avoir la réponse à sa question.

_Il l'a sorti quelque chose comme t'inscrire à la Night Class si tu recommençais... Je trouve ça ridicule. Je sais que ça t'énerverais surement d'être entouré de vampires, mais malgré que tu sois chasseuse, tu restes une humaine au milieu d'une fosse aux lions. C'est insensé mais il avait l'air sérieux, alors j'en sais rien. Par contre, je ne sais pas ce qu'il prévoit de faire de toi cette fois.

Courtney resta muette le temps de bien comprendre les paroles de Samuel. Et une fois qu’elle eut parfaitement compris ce qu’il venait de lui dire, elle serra rageusement les poings. Comment pouvait – il vouloir l’inscrire à la Night Class ? Il savait ce qu’elle pensait des Vampires ! Il savait que ces maudites créature l’avait rendu orpheline !

« Je vais le tuer … Je te jure je vais le tuer … »

Sa voix était remplit de colère et d’une rage sourde. Elle était énervée, vraiment énervée. Fulminant, elle se leva et donna un coup de pied rageur dans le bord du toit en pestant à voix haute.

« Comment il peut me faire ça ?! Il sait très bien qu’à la moindre occasion j’hésiterais pas à les buter ! Que ça me fasse finir en prison ou non ! »

Faisant les cent pas en dégageant certainement une aura de rage intense, elle grognait toute seule, cherchant à comprendre ce que son Oncle essayait de faire en voulant l’inscrire à la Night Class.

« J’aurais préféré finir réellement orpheline que d’être sous la tutelle d’un connard pareil … »

Avant de savoir ce qu’il avait prévu, elle aurait été prête à aller chez le Directeur pour le week – end, pour faire plaisir à Samuel. Mais là, elle n’avait plus envie de rien. A être ainsi dans l’Académie, elle se sentait oppressée. Elle voulait partir, mais elle ne pouvait pas. Elle ne pouvait pas laisser Samuel seul alors qu’elle venait à peine de revenir.  
avatar
Messages : 357
Framboises : 2189
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 19 Avr - 12:50
« Je vais le tuer … Je te jure je vais le tuer … »

Samuel expira la bouffée qu'il venait d'inhaler, indifférent aux paroles de Courtney. Il avait entendue cette phrase tellement souvent que ça ne le choquait plus. Elle jurait mais au final, il était toujours vivant sur ses deux pieds.

_Il vaudrait mieux que tu ailles le voir, et ce le plus tôt possible..

« Comment il peut me faire ça ?! Il sait très bien qu’à la moindre occasion j’hésiterais pas à les buter ! Que ça me fasse finir en prison ou non !  J’aurais préféré finir réellement orpheline que d’être sous la tutelle d’un connard pareil … »

Samuel eut une vison furtive de Courtney s'acharnant sur les pauvres vampires de la  Night Class, qui lui fit bien sourire. Des vampires sans vie, quoi qu'ils ne le sont pas de base, il restait juste une ombre debout, où l'on pouvait distinguer Une immense faux, l'Artemis. C'était la chasseuse Courtney Hope Harper qui passait dans les parages... Fin de l'histoire

_Il s'inquiète juste pour toi, à sa manière..Si je pouvais te castrer je l'aurais fait depuis longtemps, tu sais ! rigola-t-il en voyant Zoey fulminer en faisant les cent pas.

Samuel ne pouvait s'empêcher de prendre la défense de leur Oncle, contrairement à Courtney il l'appréciait beaucoup et l'acceptait avec ses défauts et ses tics plutôt particuliers, mais il fallait faire avec. Samuel ne se souvenait pas de ses jeunes années, il se souvient avoir été trimbalé dans des foyers mais pour de courtes périodes, 1 semaine deux jours... Le directeur avait été jusque là toujours là pour lui. C'était sa seule vraie famille, et aimant tout le monde naturellement, il avait en lui beaucoup d'affection pour le vieil homme. Et puis, en même temps il n'avait pas autant de problèmes avec lui qu'avec Courtney.
Le vent soufflait encore plus fort éteignant sa cigarette, ce qui agaça Samuel qui s'apprêtait à prendre un nouvelle fumée, et en plus il recommençait à avoir froid. Alors qu'il s'apprêtait à se réfugier dans les escaliers pour se protéger du vent, il jeta avnt un léger coup d'oeil vers la cour, et distingua des mouvements inhabituels et contraire au sens du vent.

_Ho', en bas.

Plus attentif, il distingua l'uniforme noir des élèves de la Day Class, une élève qui n'était visiblement pas couchée dans son lit. Non loin, s'approchait trois élèves dont l'uniforme était d'un blanc bien distinctif. La Night Class. Samuel lâcha sa cigarette pour s'emparer de son BloodyRose. Quelqu'un qui s'était attrapé des ennuis, encore. Ainsi, il sauta du toit effectuant quelques acrobaties pour atterrir correctement juste à côté de la Day Class la prenant par surprise au passage, il laissait ainsi Courtney se charger des vampires chose qu'elle préférait.

_ Il est strictement interdit de quitter le pavillon après 17heures. Cette faute peut te valoir de graves sanctions. Je passe pour cette fois. Regagne ta chambre immédiatement.

_ Je sais, mais ....kof ..j'ai vraiment besoin d'aller.... à l'infirmerie !

Samuel haussa les sourcils, la fille qui se tenait devant elle comme si elle peinait à respirer, il remarqua ensuite les mains et la bouche tâchées de rouge de sa camarade de Classe . Elle se mit à tousser violemment et à cracher son sang. Et merde.

_Qu'est-ce qui t'arrives ? la questionna-t-il
_Je suis ...ashmatique Kof kof, c'est une bronchite, il faut...

Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase toussant et luttant contre son organisme pour prendre quelques bouffées d'oxygène.. Samuel, qui faisait attention aux autres, laissa son visage strict pour laisser place à un air inquiet pour cette fille, il jeta un coup d'oeil derrière lui puis attrapa son poignet et la traîna le plus rapidement possible voir l'infirmier de garde, qui était actuellement le vieil homme à ses heures perdues, l'éloignant ainsi des vampires qui approchaient
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2478
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 19 Avr - 13:31


Courtney fulminait, comme à peu près à chaque fois que son Oncle estimait nécessaire de la punir alors qu’elle faisait simplement son devoir de chasseur. Il était difficile de ne pas obéir à l’Association des Chasseurs de Vampire quand on travaillait pour eux, surtout quand on était surveillé par l’association parce qu’on entamait la transition entre son humanité et son côté vampire. Courtney était donc obligé d’obéir aux ordres d’exécution qu’on lui donnait, sinon on pourrait croire qu’elle devenait amie avec les Level E et elle se ferait enfermée. Cela lui faisait plutôt plaisir de tuer des Level E, donc elle se fichait d’obéir. Ce qui l’agaçait, c’était que son Oncle ne comprenne pas cela.
Continuant de rager dans son coin, Courtney ne faisait pas attention à ce qui pouvait bien se passer dans la cour, trop occupé de sa petite personne.

_Ho', en bas.

Se stoppant net, Courtney suivit le regard de Samuel et alla observer la cour avant de choisir le chemin le plus court pour aller vers les Vampire : sauter du toit. Tout en pirouette, elle sortit sa faux et atterrit au sol avec la grâce d’un félin avant d’aller voir les Vampires, laissant Samuel s’occupait de la pauvre fille.

« Qu’est – ce que vous foutez dehors à cette heure – ci ? Vous êtes censé être en cours ! »

- On ne faisait rien de mal ! On a sentis du sang et on allait voir ce qu’il se passait ! On a vu cette fille et on allait juste voir si elle avait besoin d’aide !

« … C’est ça. Vous allez me faire croire que vous êtes de bon samaritain maintenant ? Je vous ai déjà pris en train de vous en prendre à une pauvre fille sans défense, vous allez pas me la faire à l’envers. Vous me suivez dans le bureau du directeur. Tout de suite. Et si jamais l’un de vous n’est pas d’accord, il risque de le regretter. »

Criant à Samuel de la rejoindre après dans le bureau du Directeur pour régler l’histoire des Vampire dont elle ne croyait pas du tout en l’innocence. Elle emmena donc les deux Vampires dans le bureau sans trop de problème, tout du moins au début. Tous les Vampires de l’établissement connaissaient le talent de Courtney pour se battre contre eux et ne jamais perdre la face, quoi qu’il arrive. Mais apparemment, l’un des Vampires qu’elle accompagnait crut qu’il aurait de la chance, ce qui ne fonctionna pas. Il voulut s’en prendre à elle pour qu’il puisse fuir sans problème, mais c’était sans compter sur la réactivité de Courtney. Le Vampire eut simplement le temps de lui faire une coupure sur un bras qu’elle utilisa sa faux pour le repousser, lui donnant une coupure assez profonde tout le long de son torse, laissant son sang couler et tâcher son uniforme blanc. Nullement gêné de voir le Vampire souffrir, Courtney le força à se relever pour l’emmener dans le bureau du Directeur, ne cherchant même pas à aider le Vampire qui souffrait. Il se régénérait, alors à quoi bon ?
Une fois arrivé dans le bureau du Directeur, Courtney fit asseoir les Vampires, attendant patiemment que son Oncle fasse son apparition sans remarque que la coupure à son bras saignait.
Le Directeur entra à peine dans la pièce que Courtney le devança en expliquant la blessure du Vampire.

« Légitime défense. Il a essayé de me mordre. »

Elle laissa son Oncle soupirer et s’asseoir à son bureau pour régler le problème tandis qu’elle rangeait enfin sa faux, remarquant finalement son bras blessé. Elle se contenta d’appuyer sa main sur la blessure pour arrêter le saignement, n’ayant rien pour se soigner sous la main. Courtney fixa son regard sur le Directeur, assis, à parler avec les Vampires. Une chose était sûre, après les Vampires, ça allait être son tour pour les sermons de bonne tenue.
Samuel arrivant enfin pendant que le Directeur discutait toujours avec les Vampires en faute, Courtney attendit qu’il soit prêt d’elle pour lui demander des nouvelles de l’élève en chuchotant.

« Comment va la fille ? »



avatar
Messages : 357
Framboises : 2189
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 19 Avr - 14:41
<< Qu'est-ce qui s'est passé ?!>>

Ce fut la première phrase qui sortit de la bouche du Directeur, qui semblait étonné que son élève est autant de sang sur elle. Samuel discernait dans ses yeux la peur qu'un des vampires ait attaqué la jeune fille. Il considérait tous les élèves comme ses enfants, et ne pouvait pas se pardonner lorsqu'un vampire touchait aux élèves de la Day Class, car c'est eux qui les forçait à vivre en cohabitation.

_ C'est juste une bronchite,mon Oncle. Elle crache du sang et a énormément de mal à respirer... expliqua-t-il tout en plaçant la jeune adolescente sur un lit afin que le vieil homme puisse la soigner. Des vam.. il se rétracta  en se souvenant de la présence d'une étrangère aux faits,.. Des élèves de la Day Class ont aussi enfreints les règles, ils t'attendront dans ton bureau avec Courtney lorsque tu auras fini avec elle.

Le directeur hocha la tête pour signe de compréhension. Il s'empressa ensuite de donner une pastille à la gorge pour sa patiente le temps de préparer tous les branchements que lui imposait le placement d'un masque à gaz. Une fois celui-ci posé sur son visage, la jeune malade prit quelques secondes pour s'endormir, apaisée, elle ressentait enfin de l'oxygène traverser ses poumons.

<< Elle devrait aller mieux maintenant, je vais aller remonter les bretelles de ces vampires. Je suppose qu'ils suivaient cette pauvre enfant ! >>
_C'est exact... affirma Samuel, les yeux fixés vers l'étudiante.

Une demie-heure passa jusqu'à ce qu'elle se mette à ouvrir les yeux péniblement. Elle jeta un coup d'oeil à celui qui l'a surveillait puis enleva son masque à gaz. Elle prit une grande bouffée d'air frais avant de prendre la parole.
_Merci beaucoup ! Je me sens beaucoup mieux ! J'avais tellement peur de pas arriver à l'infirmerie à temps ! dit-elle en se redressant
_ C'est rien, lui répondit-il Samuel en lui adressant un sourire.

Prête à retourner dans son dortoir pour se coucher véritablement, Samuel insista pour la raccompagner après s'être levé chercher des babioles dans le tiroir du bureau de l'infirmerie, il pouvait encore avoir des vampires malveillants la désirant comme en-cas de la soirée. Question de sécurité. Devant sa porte, il lui tendit ce qu'il avait récupéré dans les tiroirs. Il s'agissait d'un inhaleur, une ventoline et des comprimés
.
_ Tiens, utilise les si tu sens qu'une nouvelle crise te prends, ça peut atténuer les dégâts et tu ne cracheras pas de sang partout. Tu es dispensée pendant deux jours. Elle écoutait lassée depuis le début ce qu'il était en train de raconter, mais une lueur de joie avait donné naissance sur son visage lorsqu'elle appris qu'elle était dispensée. Samuel cassa très vite son délire. Mais c'est le week-end, alors je te vois lundi en cours et en pleine forme, ok. Et évite de sortir le soir.
Elle récupéra tout ce que le chargé de discipline lui donnait en le remerciant une nouvelle fois.  

Samuel se dirigea ensuite vers le bureau du directeur, qui était toujours en train de sermonner les élèves de la Night Class.Samuel les plaignaient un peu mais ils avait mérité cette séance de sermonnage. De toute façon c'était soit ça soit la mort. Il s'approcha de Courtney qui attendait que le directeur finisse avec les vampires pour entendre les sermons qui lui redevaient de droit.

« Comment va la fille ? » chuchota-t-elle

_Elle est morte, on l'a prise en charge trop tard.
_ Je plaisante, elle est en pleine forme
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2478
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 19 Avr - 15:21


Samuel arrivant, Courtney s’enquit de l’état de la fille avant de hausser simplement un sourcil à la soit – disant mort de la fille pour ensuite soupirer en entendant qu’elle allait bien. La blague, en plus de n’être aucunement drôle, n’était même pas crédible. Si l’élève serait réellement morte, le Directeur ne serait pas arrivé comme si de rien n’était et Samuel aurait certainement eu une tête de désespéré.
Courtney soupira et se remit à chuchoter.

« Pour ce genre de blague, faut un minimum de crédibilité. »

Reportant son attention sur son Oncle qui finissait de disputer les élèves, Courtney le regarda congédier les élèves, apparemment redevenu aussi docile que des moutons. Courtney s’apprêta aussi à partir, espérant échapper au sermon mais ce fut un essai totalement vain. Elle se fichait de se faire sermonner, mais elle aurait préféré se soigner avant. Le sang avait arrêté de couler mais elle avait une plaie ouverte qu’il vaudrait mieux soigner plutôt que de la laisser en plein air.

- Courtney, Samuel. Restez ici.

« Ô Joie. C’est partie pour un Sermon de plus ! »

Ironisant, Courtney se laissa choir dans un fauteuil en face de son Oncle, attendant qu’il lui sorte son blabla habituel pour qu’elle puisse repartir en paix et aller se soigner. Elle n’avait pas mal, mais elle savait que la blessure pour s’empirer si on tardait à la soigner.

- Courtney, je t’avais dit de cesser de partir pour faire ce que tu fais. Au vu de ta disparition de deux jours, tu n’as toujours pas respecté ce que je t’ai demandé.

« Comme la fois d’avant. Celle d’avant, et aussi celle d’avant. Et encore celle d’avant aussi. C’pas un sermon qui va me faire rester bien sagement ici … »

- Je vais mettre les choses au clair. Si tu ne désobéis ne serait – ce qu’une fois de plus, je t’inscris à la Night Class. Et ce ne sera pas négociable !

« Non ! »

Voir Courtney se faire sermonner par son Oncle ressemblait au cliché de la fille rebelle qui n’a de cesse de répondre et d’être désagréable. Tandis que son Oncle restait calme, elle s’énervait, haussait la voix et devenait agressive.
La simple notion de l’inscrire à la Night Class l’avait fait se relever vivement et serrait les poings, laissant sa plaie se remettre à saigner en tâchant le sol. Mais elle n’ y faisait même pas attention. Et son Oncle non plus puisqu’il continua, imperturbable.

- Comme j’en ai convenu avec Samuel, il sera ton Chaperon jusqu’à nouvel ordre. Il ne te quittera pas et t’empêcheras de sortir de l’Académie sans permission.

« Tu le savais ! Et tu ne m’as rien dit ?! »

Changement totale d’interlocuteur et de sentiment chez Courtney. A la fin de la phrase du Directeur, elle s’était tournée vers Samuel en s’approchant de lui, lui jetant un regard remplis de colère. Il lui avait caché ça, elle lui en voulait et se sentait trahis. Elle détestait qu’on lui cache des choses.

« Je déteste qu’on me cache quoi que ce soit, et tu le sais ! Et là, tu ne me dis rien ! Je pensais pouvoir te faire confiance à toi au moins ! »

La baffe partit sans qu’elle ne se contrôle. Le bruit de la claque résonna dans le bureau silencieux tandis que Courtney sortait du bureau en claquant la porte, partant à l’infirmerie vide autant pour être seule que pour se soigner. Une fois arrivé à destination, elle prit de quoi se soigner et entreprit de nettoyer la blessure avant de se faire un bandage en pestant dans son coin.
Renfilant sa chemise en la boutonnant après s’être soigné, Courtney sortit une boite de la poche intérieure de sa veste d’uniforme et prit un verre remplis d’eau. Elle ouvrit la boite qui contenait des Blood Tablet et versa deux cachets dans son verre. Laissant le temps aux cachets de se dissoudre, elle posa la boite sur sa veste, la laissant ouverte sans trop chercher et prit le verre dans sa main, fixant le contenu rougeâtre.

« Je déteste avoir à faire ça … »

Elle soupira, but le verre cul sec et le posa dans un coin avant de s’asseoir sur un lit en soupirant. Sa veste et son ruban reposait sur une chaise non loin d’elle, la boite de Blood Tablet ouverte sur le fauteuil. Il n’  y avait nul doute que la boite lui appartenait puisque son prénom et son nom était gravé en lettre doré sur le couvercle.
Restant en chemise et jupe, Courtney soupira longuement. Pourquoi avait – elle l’impression que le sort s’acharnait sur elle ?

avatar
Messages : 357
Framboises : 2189
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 19 Avr - 16:51
_Pour ce genre de blague, faut un minimum de crédibilité.

Samuel afficha une moue déçue avant de ricaner doucement. C'est vraiment que c'était vraiment médiocre comme plaisanterie.

_Au moins j'aurais essayé. répliqua-t-il avant de lui adresser un clin d'oeil.

Ils restèrent en silence jusqu'à ce le directeur renvoie les vampires dans leurs locaux. Une fois qu'ils avaient franchi la porte. Samuel s'apprêtait à faire de-même. Rien ne le retenait encore dans ce bureau, surtout que maintenant c'était au tour de Courtney de se faire reprendre. Il savait déjà comment ça allait se passer et ne voulait pas perdre son temps à entendre son Oncle et son amie se chamailler.

- Courtney, Samuel. Restez ici.

Et merde, pourquoi lui aussi ?
Soupirant, tandis que Courtney se laissa tomber dans un fauteuil, lui préféra s'adosser contre le mur juste à côté de la porte, prêt à s'en aller aussitôt que ça se serait terminé.

« Ô Joie. C’est partie pour un Sermon de plus ! »

Il n'aurait pas mieux dit.
C'est ainsi que se passa la scène comme elle se passait toujours. Le directeur la réprimandait pour la même erreur, elle déclarait qu'elle n'en avait clairement rien à foutre, ensuite il lui donnait une punition qui devenait de plus en plus pénible à chaque fois, elle s'énervait. Une typique dispute entre une adolescente et son père qui l'interdisait de sortir. Et ensuite...

- Comme j’en ai convenu avec Samuel, il sera ton Chaperon jusqu’à nouvel ordre. Il ne te quittera pas et t’empêcheras de sortir de l’Académie sans permission.

Comment ça " Comme j'en ai convenu avec Samuel". Le vieil homme l'avait pratiquement forcé. Passer du temps avec Courtney ne le dérangeait guère, mais elle, ça allait l'énerver et du coup il serait obligé de rester avec une personne complètement exécrable, ce qu'il ne voulait pas.  Il n'aimait pas forcer Courtney de rester en sa compagnie. Le vieux grincheux aurait pu utiliser une autre tournure de phrase, plutôt de faire comme si il était complètement d'accord avec cette décision. Le chargé de discipline tiqua.
Il croisa le regard de sa collègue, lorsqu'il vit qu'il était rempli de fureur, il détourna le regard.

« Tu le savais ! Et tu ne m’as rien dit ?! »
_Courtney, je suis désolé... Sincèr..

Mais la claque était déjà partie. Samuel avala sa salive et ferma ses paupières pour supporter les picotements qui suivaient.  Une marque rose de main s'était formée immédiatement sur sa peau extrêmement pâle. Blessé, il caressa sa joue de sa main droite pour atténuer les picotements.

« Je déteste qu’on me cache quoi que ce soit, et tu le sais ! Et là, tu ne me dis rien ! Je pensais pouvoir te faire confiance à toi au moins ! »

Il ouvrit la bouche pour répliquer mais ne dit rien. Il savait que c'était inutile de se prendre la tête avec Courtney lorsqu'elle se mettait en colère. De toute façon, elle quittait déjà le bureau en n'oubliant pas bien sûr de claquer la porte. Ce qui referma les paupières de Samuel, tellement on pouvait ressentir la violence avec laquelle elle fermait cette porte.
Voilà comment se finissait les scènes auquel il était habitué, une porte claquée avec peut-être une gifle en moins.  Il sortit peu après elle sans un regard pour le directeur.
Aucune idée de l'endroit où Courtney s'était réfugiée. Samuel se décida à retourner monter la garde. Il valait mieux la laisser seule un moment... En regardant furtivement par la fenêtre, il constata qu'il pleuvait maintenant des cordes.. Il se rendit alors dans leur chambre chercher un manteau pour éviter d'attraper froid. Mais arrivé dans la chambre , par sa maladresse habituelle, il fit tomber le porte manteau qui se trouvait à l'entrée de la pièce. L'adolescent sortit quelques jurons, ce n'était pas sa soirée.
En relevant celui-ci, il repéra une petite boîte qui était tombée du manteau de Courtney, il la ramassa et l'examina, une boite de Blood Tablet entièrement pleine dont le nom de sa camarade était gravé en or dessus. Aucun doute cette boîte lui appartenait, mais qu'est-ce qu'elle fichait avec ? Ne se posant pas plus de questions, Samuel crut bon de garder cette boîte et la rangea dans sa poche le temps de découvrir pour quoi elle avait des Blood Tablet à son nom. La seule raison serait qu'elle soit un vampire.. mais non, cette hypothèse était improbable, il préférait ne pas y penser... et reprit son chemin vers la cour pour effectuer ses rondes accompagné d'une nouvelle cigarette.
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2478
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 19 Avr - 17:20


Allongé sur un des lits, Courtney avait finis par s’endormir l’espace d’une heure, ce qui suffit à atténuer sa colère et la sensation de trahison qu’elle ressentait. Certes, il lui faudrait un peu plus de temps pour reparler normalement avec Samuel mais au moins maintenant, s’il venait lui parler, elle ne l’enverrait pas sur les roses comme un malpropre.
Décidant à se rendre dans sa chambre chez le Directeur, elle renfila sa veste en nouant son ruban par habitude et rangea la boite de Blood Tablet dans la poche intérieure de sa veste, sortant de l’infirmerie d’un air lent et ennuyé. Elle avait envie de prendre une bonne douche chaude et de partir se coucher, ce qu’elle comptait bien faire. Tant pis si Samuel faisait un tour de garde tout seul, ce serait sa punition.
Arrivé dehors, Courtney fit la moue en voyant qu’il pleuvait averse. Retirant sa veste, elle la tint tant bien que mal au –dessus de sa tête pour s’en servir comme parapluie, traversant la distance Académie – Maison du Directeur au pas de course, manquant tomber à plusieurs reprises à cause du sol glissant. Mais Courtney était agile, alors elle se rattrapait avec la grâce d’un chat.
Arrivée à destination, Courtney rentra en laissant sa veste dans l’entrée sans y prendre plus de soin et elle secoua la tête pour retirer la pluie de ses cheveux avant de se regarder en soupirant.

« Heureusement que Johan n’est pas là … Il aurait finis rouge pivoine … »

Elle ne pouvait mieux dire. La pluie avait trempée sa chemise blanche et la rendait presque transparente, laissant apercevoir son soutien – gorge bleu nuit et les courbes de son corps. Autant, elle s’en fichait, autant elle savait que si Johan avait été là, il aurait finis aussi rouge qu’une tomate.
Partant dans sa chambre, Courtney prit un pyjama propre et partit dans la salle de bain prendre une douche afin de se réchauffer pour ne pas attraper un rhume. Profitant de la sensation d’apaisement que lui procurait l’eau chaude, Courtney resta un long moment sous la douche, certainement un peu plus d’une heure. Elle prit son temps pour se changer, optant pour un tee – shirt ample et un short avant de sortir de la salle de bain en frictionnant ses cheveux avec une serviette qu’elle laissa sur sa tête par pure flemme d’aller la ranger. Faisant un crochet par la cuisine, Courtney remarqua un bol de framboise dans le frigo qu’elle s’empressa de prendre pour commencer à le manger calmement, savourant chaque framboise. Elle adorait ce fruit, ce n’était pas son préféré pour rien. Le simple fait d’en manger la rendait plus calme, comme si elle prenait des calmants.
Bol de framboise en main, serviette sur la tête, Courtney se rendit dans le salon, s’installant sur un fauteuil en mangeant tranquillement, profitant du silence ambiant. Quand elle entendit la porte d’entrée s’ouvrir, elle reconnut Samuel à sa manière de marcher. Elle ne pouvait la décrire mais rien qu’en l’entendant marcher, elle savait que c’était lui. Elle ne signifia pas sa présence, bien qu’il ait dû deviner qu’elle était là s’il avait aperçu sa veste trempée dans l’entrée.
Son camarade arrivant enfin dans le salon,  Courtney le regarda de son habituel air ennuyé avant de tendre son bol vers lui.

« T’en veux ? »

C’était sa manière à elle de dire qu’elle ne lui en voulait plus autant qu’avant bien qu’elle le boudait toujours, n’aimant pas le fait qu’il lui ait caché quelque chose. C’était instinctif chez elle. Elle détestait les cachotteries.

avatar
Messages : 357
Framboises : 2189
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 19 Avr - 18:16
Sous la pluie, la cigarette aux lèvres. Samuel repensa à la claque que lui avait donné Courtney, il caressa sa joue une énième fois. Il s'attendait à la voir en colère, mais ne s'attendait pas à ce qu'elle le gifle.  Et, maintenant il était blessé. Il n'aimait pas que Courtney lui en veuille pour un rien. Elle se serait énervée contre lui de tout les manières, qu'il ait été au courant ou pas. Mais la gifle lui causait une douleur morale qui s'atténuait pas.
Il rentra à l'aube après avoir finit ses rondes. Et elle n'était pas revenue...
Le week-end, le vieil homme imposait à ses "enfants" de passer les deux jours dans ses appartements. Alors il se dirigea  vers les appartements du directeur, pertubé, à l'idée que Zoey risquait de l'ignorer pendant un moment.
Passant la porte d'entrée il s'éclaboussa en marchant dans une flaque d'eau. Une flaque d'eau crée par la veste trempée de Zoey, qui visiblement était déjà arrivée. Il ôta son manteau à son tour et le déposa non loin de la veste de sa camarade. Il l'a trouva dans le salon, en train de savourer des framboises. Elle avait changé ses vêtements, optant pour une tenue beaucoup plus décontractée. Ses cheveux étaient humides, sûrement le résultat de la douche qu'elle venait de prendre.
« T’en veux ? »
Elle venait de lui tendre son bol de framboises. Elle ne partageait jamais ses framboises. Il comprit alors qu'elle voulait faire la paix. Il ne prit pas une framboise mais lui prit son bol entier.


_ Trois nuits. Cela fait maintenant trois nuits que tu m'abandonnes.Ta punition, pas de framboises ce week-end ! répliqua-t-il en croquant l'une des framboises
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2478
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 19 Avr - 19:11


Samuel de rentré, Courtney se sentit tout de suite moins seule. La solitude ne la dérangeait pas puisqu’elle avait l’habitude mais quelques fois, elle aimait bien avoir quelqu’un auprès d’elle. Elle aimait surtout avoir Samuel auprès d’elle, puisque c’était la seule personne en qui elle avait totalement confiance et qu’elle appréciait, bien qu’elle ne le montre pas du tout.
Signifiant à Samuel qu’elle voulait faire la paix avec lui, elle lui tendit son bol de framboise, lui en proposant alors qu’elle ne le faisait jamais. Généralement, quiconque essaie de lui prendre des framboises se fait frapper ou rejeter et n’en obtint pas. On ne touche pas à ses framboises, c’est sacré. Alors si elle en proposait, c’était exceptionnel.

« T’en veux ? »

En proposant cela, Courtney ne s’attendait certainement pas à ce que Samuel prenne le bol en entier. Son premier réflexe fut d’ailleurs de faire la moue en voyant son bol se faire honteusement voler.

_ Trois nuits. Cela fait maintenant trois nuits que tu m'abandonnes. Ta punition, pas de framboises ce week-end !

Courtney fit la moue avant de reprendre son bol et partir dans la direction opposé à Samuel pour s’installer dans un autre fauteuil en mettant la serviette sur sa tête autour de son cou. Gobant une framboise, Courtney jeta un coup d’œil à Samuel.

« Prochaine fois je t’en proposerais pas si tu profites de ma gentillesse pour me voler … »

Mangeant ses framboises en fixant Samuel pour qu’il ne lui pique pas une seconde fois son bol. Quand elle eut finit, elle regarda son bol, puis Samuel, avant d’avoir une soudaine envie de se venger. Elle alla vers son camarade pour prendre sa main et posa son bol dans la main de Samuel, cachant le contenu du bol avec sa main.

« Je te donne ce qu’il reste. »

Retirant sa main, elle partit se rasseoir. Bien sûre, le bol était complétement vide. Observant calmement la réaction de son camarade, Courtney jeta sa serviette humide sur la table basse et entrepris de se coiffer en passant ses doigts entre ses mèches avant de bailler longuement pour se frotter les yeux par la suite. Avoir perdu du sang, s’être énervé et courir sous la pluie pour rentrer, elle était fatiguée.
Se levant pour prendre sa serviette afin d’aller la ranger, Courtney s’emmêla les pieds et bascula en avant, tombant sur Samuel en se rattrapant tant bien que mal. Grognant avant de se relever tant bien que mal. Elle remarqua alors que, pendant sa chute, elle s’était rattrapée sur Samuel et lui avait griffé accidentellement le bras, de sorte à ce qu’il saigne. La vue du sang de son camarade fit rougeoyait les yeux de Courtney l’espace d’une seconde avant qu’elle ne se relève rapidement pour sortir de la pièce. Le fait qu’elle ait perdu du sang, qu’elle soit fatiguée et qu’elle voit le sang de quelqu’un d’autre suffisait à lui provoquer une crise. Elle avait besoin de Blood Tablet. Tout de suite. Elle alla alors chercher la boite contenant les Blood Tablet dans sa chambre, mais rien. Elle fouilla partout sans rien trouver. La panique de ne pas trouver ce dont elle avait besoin accentuait sa crise et commençait à la faire tousser. Elle avait besoin de ces Blood Tablets.
Retournant voir Samuel, Courtney s’adossa à un mur, toussant avant de le regarder, la panique et la peur se lisant dans son regard normalement neutre et sans émotion.

« J-Johan … T’aurais pas vu une boite noire avec mon nom dessus … ? Elle est petite, elle peut tenir dans une poche … »

Elle ne s’était certainement jamais montré autant paniqué.
avatar
Messages : 357
Framboises : 2189
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 19 Avr - 20:10
Courtney possédait bien trop de réflexes, à peine volé, elle lui avait déjà reprit le bol des mains.Uune moue agacée se lit sur le visage de Samuel, il voulait en manger d'autres, des framboises...
« Prochaine fois je t’en proposerais pas si tu profites de ma gentillesse pour me voler … »
_Il n'y aura pas de prochaine fois car tu es privé de framboises jusqu'à nouvel ordre petite fille. Savoure bien ces dernières !

Il commença à se débarrasser de tout ce qui était lourd sur lui, histoire de se mettre plus à l'aise. Posant son BloodyRose sur la table, son paquet de cigarettes, son téléphone. Sauf la boîte de Blood Tablet, qu'il laissa dans sa poche il ne voulait pas la sortir devant Zoey avant de trouver le moment idéal pour la questionner là-dessus.
La chaleur commençant à l'atteindre à cause du chauffage, Samuel desserra sa cravate, et prit un grand verre d'eau fraîche. Tandis qu'il finissait son verre, Courtney lui apportait son bol de framboises en cachant le contenu de la main droite. L'adolescent haussa les sourcils son verre à la main
« Je te donne ce qu’il reste. »
Un peu méfiant, il accepta le bol. Voyant que celui-ci était vide il jura. et le balança sur la table

_Sale petite chipie, tu m'as bien eue, tchup ! Je vais me venger tu verras !

Mais pour l'instant, ce n'était pas l'heure de la vengeance. Samuel s'apprêtait à prendre la direction de la salle de bain, histoire de se débarbouiller un peu mais Courtney l'en empêcha en s'écroulant magistralement sur lui , l'entraînant dans sa chute Ouch, il s'était cogné la tête en amortissant la chute de son amie.

_ Oula ! Qu'est-ce qui t'arrive, d'habitude, c'est moi qui tombe !

Samuel ne fit pas attention à la griffure que Courtney lui avait faite au bras mais il discerna par contre une vive inquiétude, anormale chez l'adolescente. Elle sortit illico-presto du salon pour rejoindre la chambre, il l'entendait renverser toutes ses affaires comme si elle était à la recherche de quelque chose. Le temps qu'il se relève, elle était déjà de retour. Elle avait fait vite... beaucoup trop vite à son goût.

« J-Johan … T’aurais pas vu une boite noire avec mon nom dessus … ? Elle est petite, elle peut tenir dans une poche … »
_Tu veux parler de ça ?

Il sortit la boîte de Blood Tablet de sa poche qui correspondait parfaitement à la description qu'elle lui avait donné. Aucun doute, c'était ça qu'elle cherchait. Au moment où il lui avait montré, Courtney s'était empressée de vouloir la prendre de ses mains. Mais Samuel l'avait prévu et il tendait à présent la petite boîte vers le plafond, là où l'adolescente ne pouvait l'atteindre, étant donné qu'il était plus grand qu'elle.

_Qu'est-ce que toi, Courtney Hope Harper ferait avec une boîte de Blood Tablet à son nom ?
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2478
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 19 Avr - 20:39


Paniqué et en manque de Blood Tablet, Courtney fouilla frénétiquement ses affaires sans réussir à trouver la boite contenant ce dont elle avait le plus besoin dans le moment présent. Elle n’eut d’autre choix que d’aller voir Samuel pour lui demander s’il avait vu sa fameuse boite. Elle aurait préféré ne pas lui parler de ça, qu’il ne prenne jamais connaissance de cette maudite boite. Mais elle n’avait pas le choix. C’était ça ou faire une crise de manque qui la ferait souffrir au possible jusqu’à ce qu’elle se calme d’elle – même. Courtney avait déjà expérimenté ça, au début, quand elle refusait de prendre des Blood Tablet. Au final, son Oncle avait été obligé de la forcer à lui en faire prendre pour qu’elle se sente mieux. Après ça, elle s’était résignée et avait finis par prendre ses Blood Tablet dès qu’une crise débutait pour ne pas revivre le cauchemar qu’elle avait vécu.

« J-Johan … T’aurais pas vu une boite noire avec mon nom dessus … ? Elle est petite, elle peut tenir dans une poche … »

_Tu veux parler de ça ?

Une expression de soulagement illumina les yeux de Courtney tandis qu’elle tenta d’attraper la boite avant de regarder Samuel d’un air perdu quand il leva le bras afin qu’elle n’attrape pas la boite qui l’aiderait à aller mieux.

_Qu'est-ce que toi, Courtney Hope Harper ferait avec une boîte de Blood Tablet à son nom ?

« Donne la moi … J’en ai besoin ! Ca te regarde pas de toute façon ! »

Que Samuel se permette de la priver de la seule chose dont elle avait besoin dans l’immédiat ne l’aidait pas à aller mieux. Elle se remit à tousser, son état empirant, continuant d’ordonner à Samuel de lui rendre la boite sans que cela ne marche. A bout de force et énervé, elle finit par craquer.

« J’ai été mordue par un Sang – Pur quand j’étais gosse et je me transforme en vampire ! Ca te va la ? »

Les larmes lui montant aux yeux, elle finit par pleurer à moitié, énervé, fatigué, souffrante. Elle en avait marre.

« Ca te suffit la ? Ou tu veux les détails ? Tu veux que je t’explique comment il a égorgé ma mère sous mes yeux et la vider de son sang ? Comment il a poignardé mon père jusqu’à ce qu’il n’ait plus de sang dans le corps ? Comment il m’a attrapé pour me planter ses crocs dans le cou et boire mon sang ? Comment il m’a laissé à demi-morte en se fichant que je pleure et que j’ai mal ? Que je suis resté quatre putains d’année dans le coma à cause de ça ? »

En larme, elle se laissa glisser contre le mur, tremblant de tout son corps.

« Donne moi cette boite … »

avatar
Messages : 357
Framboises : 2189
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 19 Avr - 21:18
Samuel ne lâcherait pas la boite de Blood Tablet après avoir eu une réponse correcte . Il connaissait trop les manières de Courtney à fuir toutes les conversations, surtout quand celles-ci la concernaient. Il l'avait certes remarqué la toux de Courtney, mais n'y apprêta pas son attention, pensant qu'elle avait juste prix un peu froid. Il n'imaginait pas un instant que cela pouvait venir du manque de Blood Tabet

« Donne la moi … J’en ai besoin ! Ca te regarde pas de toute façon ! »

Samuel fronça les sourcils, cette réponse n'était pas suffisante et leva la petite boîte encore plus haut.

_ Répond correctement à ma question et tu auras cette boîte.
« J’ai été mordue par un Sang – Pur quand j’étais gosse et je me transforme en vampire ! Ca te va la ? »

Samuel écarquilla les yeux, il était à présent tel un poisson rouge dans un aquarium, bouche bée. Bien sûr qu'il avait soupçonné cette hypothèse mais il ne voulait pas y croire, l'entendre sortir de sa bouche était un véritable choc. Il ferma la bouche et pinça ses lèvres. Courtney était réellement un vampire ? Elle était ce qu'elle haïssait le plus au monde. Ca ne devait pas être facile à vivre tous les jours. Est-ce que le vieil homme était au courant ? Sûrement, c'est lui qui se chargeait des livraisons des Blood Tablets pour chaque vampire de l'établissement.

« Ca te suffit la ? Ou tu veux les détails ? Tu veux que je t’explique comment il a égorgé ma mère sous mes yeux et la vider de son sang ? Comment il a poignardé mon père jusqu’à ce qu’il n’ait plus de sang dans le corps ? Comment il m’a attrapé pour me planter ses crocs dans le cou et boire mon sang ? Comment il m’a laissé à demi-morte en se fichant que je pleure et que j’ai mal ? Que je suis resté quatre putains d’année dans le coma à cause de ça ? »

Elle éclata en sanglots contre le mur et lui déglutit sa salive. Il ne connaissait tous ces détails des jeunes années de Courtney avant d'arriver à l'Académie. Elle lui avait juste dit que sa famille avait été décimée par un vampire et qu'elle en était la seule survivante.
Entendant cela, il imaginait que son amie avait beaucoup souffert de cette perte et comprit mieux alors sa haine envers les vampires. Malgré qu'il avait qu'une envie de la prendre dans ses bras et de la consoler et de s'excuser pour l'avoir poussé au bout. Il était bien trop blessé de savoir qu'elle ne lui faisait pas assez confiance pour lui révéler un secret d'une telle ampleur.

_Tu as raison Courtney, ça ne me regarde pas que la fille avec qui je vis depuis maintenant 13 ans, et actuellement ma meilleure amie se révèle un vampire. Ca me suffit. J'en ai marre. Je rentre.

Il prit le chemin de la sortie, récupéra ses affaires après avoir déposer les Blood Tablets sur la table.
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2478
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 19 Avr - 21:58


Ca y est, c’était dit. Courtney avait finis par dire à Samuel la partie de sa vie qui l’avait le plus traumatisé. Malheureusement, elle l’avait dit de la pire manière qui soit. Dans son idée, si jamais elle devait le dire à Samuel, elle lui aurait dit plus délicatement, plus gentiment. Elle n’aurait jamais souhaité le dire aussi sèchement et de manière aussi agressive. Mais Samuel ne lui avait pas laissé le choix. S’il lui avait tout de suite donné sa boite, elle n’aurait pas eu à lui dire ainsi et aurait sûrement consentis à tout lui avouer de manière plus douce.
Samuel posant les Blood Tablet, Courtney alla tant bien que mal vers la boite, l’ouvrant pour prendre une bonne partie du contenant avant de le verser dans le verre d’eau encore remplis qu’avait pris Samuel auparavant.

_Tu as raison Courtney, ça ne me regarde pas que la fille avec qui je vis depuis maintenant 13 ans, et actuellement ma meilleure amie se révèle un vampire. Ca me suffit. J'en ai marre. Je rentre.

« J-Jo … »

Mais Courtney dut se taire, une quinte de toux la prenant. Elle laissa donc Samuel partit à contre cœur tandis qu’elle buvait le verre au contenant rougeâtre, se calmant peu à peu. Pourquoi Samuel avait trouvé sa boite ? Pourquoi avait – il voulut savoir ? Pourquoi avait – il prit un air aussi blessé en partant ?
C’en était trop pour Courtney qui finit par éclater en sanglot. Autant parce qu’elle avait dû avouer sa véritable nature que parce qu’elle savait qu’elle avait blessé Samuel. Elle passa un long moment à pleurer, recroquevillé sur le canapé du salon avant de prendre une décision. Elle essuya ses yeux et se leva, enfilant ses bottines avant de mettre sa veste, partant à la recherche de Samuel. Elle devait arranger les choses, qu’ils s’expliquent. Il fallait qu’elle fasse un effort, priant pour que ça marche. Courtney chercha Samuel dans l’établissement avant de tenter d’aller dans la chambre qu’il partageait au dortoir avec lui.
Elle frappa doucement à la porte.

« Johan … ? »

Courtney ouvrit doucement la porte, n’entrant pas dans la chambre. Si jamais Samuel ne voulait pas la voir, elle partirait. Mais elle pourrait au moins tenter d’améliorer les choses. Regardant Samuel, Courtney détourna le regard, gênée. Elle ne savait pas quoi dire, comment s’expliquer. Le fait d’avoir avoué son enfance douloureuse avait brisé une partie de sa carapace et elle montrait autre chose que de l’ennui ou de l’agacement.

« Je … Tu ne veux sûrement pas me voir mais … Laisse moi m’expliquer … S’il te plait …Tu … »

Courtney reporta son regard sur Samuel, mal à l’aise. Elle ne savait pas quoi dire, mais elle savait que ses yeux légèrement gonflé et rouge laisser comprendre qu’elle avait longuement pleurée avant de venir ici.

« … Tu ne sais pas tout … Si tu ne veux pas me parler, je partirais. Promis. Mais … Je sais que je t’ai blessé et je ne veux pas laisser les choses comme ça … Je … »

C’était sûrement la première fois qu’elle montrait autant d’intérêt pour quelqu’un.

« S’il te plait, Johan. Laisse moi m’expliquer. »
avatar
Messages : 357
Framboises : 2189
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 19 Avr - 22:56
Samuel se réfugia dans son dortoir.  Fit couler le bain qu'il comptait prendre,ce qui lui permettait d'aérer ses pensées. Il avait besoin d'un moment seul, à réfléchir. Il n'avait aucune idée de ce qu'il allait faire maintenant.. de comment est-ce qu'il allait se comporter avec Courtney, de comment il l'allait la regarder, il ne savait même plus s'il voulait lui adresser la parole. Il tenait énormément à cette fille, plus qu'à lui-même et se rendait compte qu'au final, il ne la connaissait pas tant que ça... Cela chamboulait tout, mais vraiment tout.. Et elle n'avait pas idée à quel point. Le jeune homme éprouvait de forts sentiments pour Courtney Harper, une compassion qu'il avait enfermé dans un coin de son être car il pensait qu'elle n'était pas prête à entendre toute l'affection qu'il lui portait, Courtney avait toujours eu depuis leur plus jeune age d'autres objectifs, une autre vision de la vie bien différente. Elle n'éprouvait donc sûrement pas les mêmes sentiments. Alors il s'était décidé à attendre qu'elle soit prête.. Mais, attendre pour combien de temps. Elle, avait la vie éternelle. Elle se foutait bien de ce qui pouvait se passer, elle pourrait toujours rattraper le temps perdu.Elle vampire, lui humain, il n'était qu'un passage dans la longue vie qui l'attendait.
Il lui en voulait, il lui en voulait énormément de l'avoir fait espérer quelque chose qui était déjà voué à l'échec. Et qu'il n'ait point de sentiments pour elle, lui cacher son vampirisme était quand même blessant. Ils se croyaient beaucoup plus proches que ça. Cela sonnait comme une trahison
Il sortit du bain, enfila une tenue confortable et plongea dans son lit. Prêt à s'endormir, il en avait assez de se préoccuper l'esprit ainsi. Tout ce qu'il avait besoin c'était d'une bonne nuit de sommeil.

Toc toc.

« Johan … ? »

Ou il allait peut-être devoir attendre encore un peu... Elle était là, juste derrière la porte, ou peut-être qu'elle avait entrouverte. Il ne savait pas, il ne la regardait pas, il n'en avait pas envie.

« Je … Tu ne veux sûrement pas me voir mais … Laisse moi m’expliquer … S’il te plait …Tu … »

"Non. Pars. Tu en as assez fait pour aujourd'hui" pensait-il, il n'était pas pressé de la voir.

« … Tu ne sais pas tout … Si tu ne veux pas me parler, je partirais. Promis. Mais … Je sais que je t’ai blessé et je ne veux pas laisser les choses comme ça … Je … »

Ah ? C'était nouveau ça. Serait-elle en train d'insister, de montrer un quelconque intérêt. Se rendait-elle compte à quel point elle le blessait ?

« S’il te plait, Johan. Laisse moi m’expliquer. »

_C'est ta chambre de dortoir, je ne vais pas t'empêcher d'y entrer.

On pouvait appeler cela comme une invitation, plus ou moins.. En tout cas ce n'était pas un refus catégorique. Mais si elle s'en allait, ça ne le dérangerait pas non plus.
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2478
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Dim 19 Avr - 23:38


« S’il te plait, Johan. Laisse moi m’expliquer. »

_C'est ta chambre de dortoir, je ne vais pas t'empêcher d'y entrer.

Courtney regarda Samuel d’un air perdu, son cœur se serrant dans un sentiment douloureux. Il n’avait jamais été aussi froid avec elle. C’était elle qui était toujours froide, sans sentiment. Voir Samuel se comportait comme elle lui faisait mal au cœur. Ce n’était pas son genre d’être comme ça. Il devait être joyeux ! Il devait sourire ! Il ne devait pas être aussi insensible.
Prenant sur elle, Courtney entra en fermant la porte derrière elle avant de s’  y adosser. Elle respira un grand coup. Comment commencer ?

« Quand on était petit, et que je me faufilais dans ton lit pour dormir avec toi au beau milieu de la nuit, tu t’en souviens ? Je ne t’ai jamais dit les cauchemars que je faisais. En fait, quand je fermais les yeux, je revoyais le meurtre de mes parents et le Vampire en question. Toute seule, dans mon lit, j’avais l’impression qu’il allait revenir, qu’il allait venir pour me tuer. Et une fois orpheline, je ne me sentais en sécurité que contre toi. »

Courtney ne réfléchissait pas à ce qu’elle disait. Elle disait ce qui lui passait par l’esprit, reformulant les phrases, changeant de termes. Elle ne voulait pas trop réfléchir, de peur que Samuel ne s’imagine qu’elle se cherche des excuses. Alors elle préférait dire ce qui lui venait à l’esprit, son discours paraissant plus naturel, moins réfléchis.

« Je ne parle jamais de mon enfance parce que j’en ai été traumatisé. Mes parents m’aimaient, j’avais tout ce dont j’avais besoin, j’avais une vie toute tracée. Et du jour au lendemain, une seule personne m’a retiré tout ce que je pensais acquis et m’a obligé à revoir mon avenir. J’étais comme le Directeur quand j’étais enfant. Je pensais qu’il y avait des bons et des mauvais vampires, qu’il y avait plus de bon que de mauvais. J’idéalisais ce monde. Mais depuis que j’ai tout perdu, je suis incapable de voir les Vampires autrement que comme des êtres mauvais. Et, de ce fait, je ne m’aime pas. Je ne vois pas comment je pourrais m’aimer alors que je deviens quelque chose que je n’aime pas … »

Un rire amer traversa ses lèvres l’espace d’un instant avant qu’elle ne continue sa tirade.

« Quand j’ai commencé à prendre des Blood Tablet et que ma transition a commencé, je me suis promis deux choses. Retrouver le vampire qui m’avait mordu et ne rien te dire. J’avais peur qu’en te le disant, tu ne cherches à m’aider et qu’en m’aidant, tu ne meures. J’ai vu ce Vampire tuer ma mère et mon père et j’avais peur qu’après ça, je ne te perde toi aussi. Je tiens à toi. Tu es la seule personne qui ne me fuit pas et pour ça, je t’estime énormément. »

Se taisant quelques secondes, Courtney respira un grand coup, avouant une des pires choses à laquelle elle avait pensée.

« Si je suis aussi froide en générale, c’est que je cherche à instaurer une distance entre les autres et moi. Parce que … Je … Si je suis incapable de retrouver ce Sang – Pur, j’ai prévu de m’ôter la vie tant qu’il me reste assez d’humanité pour ne pas devenir une Level E et m’en prendre à des innocents. »

N’osant même pas affronter le regard de Samuel, Courtney conclus son histoire pas franchement joyeuse.

« Je n’aurais jamais aimé t’avouer ça aussi sèchement. Ma crise et la panique que je ressentais m’ont mise à fleur de peau et je n’ai pas contrôlé ce que j’ai dit ni la manière que j’utilisais. Je suis désolé de t’avoir dit ça ainsi. Je suis désolé de te l’avoir caché mais surtout, je suis désolé de t’avoir blessé. C’est la dernière chose que je souhaite faire. »

Restant silencieuse quelques secondes, Courtney rouvrit la porte avant de regarder Samuel une dernière fois. Elle avait parlé, il avait écouté, elle n’allait pas abuser de son temps plus longtemps. Il devait certainement avoir besoin de temps pour digérer ce qu’elle venait de dire, alors elle préférait partir plutôt que d’attendre qu’il lui dise quoi que ce soit.

« Si jamais tu me cherches, je serais chez le Directeur. »

Elle sortit.

« Bonne nuit, Johan. »

Elle ferma la porte et sortit.

avatar
Messages : 357
Framboises : 2189
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 20 Avr - 0:10
« Quand on était petit, et que je me faufilais dans ton lit pour dormir avec toi au beau milieu de la nuit, tu t’en souviens ? Je ne t’ai jamais dit les cauchemars que je faisais. En fait, quand je fermais les yeux, je revoyais le meurtre de mes parents et le Vampire en question. Toute seule, dans mon lit, j’avais l’impression qu’il allait revenir, qu’il allait venir pour me tuer. Et une fois orpheline, je ne me sentais en sécurité que contre toi. »

<< Qu'est-ce que tu fais ? >> <<... >> << Encore un cauchemar ?>> << *hochement de tête* >> << Je te promets qu'un jour le monstre de tes cauchemars ne sera plus >>

Il s'en souvenait très bien, comme si c'était hier. D'ailleurs ces moments, lui manquaient. Au fil des années, Courtney faisait de moins en moins de cauchemars ou alors la seule présence de Samuel dans la pièce suffisait à l'apaiser. Il ne se souvenait même plus de la dernière fois où elle s'était blottie contre lui.

« Je ne parle jamais de mon enfance parce que j’en ai été traumatisé. [...] je me suis promis deux choses. Retrouver le vampire qui m’avait mordu et ne rien te dire. J’avais peur qu’en te le disant, tu ne cherches à m’aider et qu’en m’aidant, tu ne meures. J’ai vu ce Vampire tuer ma mère et mon père et j’avais peur qu’après ça, je ne te perde toi aussi. Je tiens à toi. Tu es la seule personne qui ne me fuit pas et pour ça, je t’estime énormément. »

Les derniers mots de cette phrase lui firent mordre ses lèvres. Ces mots avaient un impact sur lui qu'elle ne pouvait pas percevoir. Et il avait bien raison, elle ne serait pas en paix tant que ce sang-pur respirait toujours de l'air dans ses poumons. Bien sûr qu'il l'aurait aidé, bien que tuer des vampires n'était son activité préférée, il avait toujours eu une affection particulière envers eux, mais si cela permettait à Courtney de se libérer de ses peurs. Il l'aurait aidé. Au jour d 'aujourd'hui, il n'en était plus si sûr. Sa confiance en Courtney avait largement diminué.

<< Si je suis aussi froide en générale, c’est que je cherche à instaurer une distance entre les autres et moi. Parce que … Je … Si je suis incapable de retrouver ce Sang – Pur, j’ai prévu de m’ôter la vie tant qu’il me reste assez d’humanité pour ne pas devenir une Level E et m’en prendre à des innocents. »

Bien sûr.. Qu'est-ce qu'il pouvait bien faire contre ça ?

« Je n’aurais jamais aimé t’avouer ça aussi sèchement. Ma crise et la panique que je ressentais m’ont mise à fleur de peau et je n’ai pas contrôlé ce que j’ai dit ni la manière que j’utilisais. Je suis désolé de t’avoir dit ça ainsi. Je suis désolé de te l’avoir caché mais surtout, je suis désolé de t’avoir blessé. C’est la dernière chose que je souhaite faire. Si jamais tu me cherches, je serais chez le Directeur. Bonne nuit Johan »

Oui. Bonne nuit.
Samuel ne voulait plus réfléchir, il ne voulait plus penser. Il n'y arrivait pas de toute façon. Tous semblait si trouble, si flou dans sa tête. Il préférait laisser le marchand de sable l'emporter. On dit toujours qu'une bonne nuit de sommeil servait à prendre les bonnes décisions. Il espérait que cela soit vrai
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2478
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 20 Avr - 0:34


Le cœur lourd, Courtney retourna chez le Directeur sans se presser. Elle n’avait envie de rien. Elle n’avait pas envie de rentrer, elle n’avait pas envie de partir. Elle n’avait pas envie de dormir, elle n’avait pas envie de rester éveillé. Elle ne savait pas quoi faire. Alors une fois arrivée chez le Directeur, elle retira lentement sa veste et ses chaussures, pour monter dans sa chambre, croisant son Oncle dans le couloir qui compris que quelque chose n’allait pas au vu de l’air abattu qu’avait sa nièce et l’aura de tristesse qui l’entourait.

- Courtney ? Qu’est – ce qu’il y a ?

« J’ai fait une crise devant Johan. Il avait mes Blood Tablet. Il voulait savoir pourquoi j’en avais. J’ai craqué. Je l’ai blessé. Il m’en veut. Je me sens mal. Je me suis expliqué mais je ne sais pas quoi faire de plus … »

- Oh, Courtney …

Les larmes aux yeux, Courtney se jeta contre le torse de son Oncle en pleurant. Elle avait peur. Peur de perdre la seule personne qui ne la rejetait pas, tout ça à cause d’une idiotie de sa part. Si elle aurait fait plus attention à ses affaires … Si elle avait caché cette boite … Rien de tout cela ne serait arrivé et actuellement, elle serait certainement en compagnie d’un Samuel heureux et plein de joie vivre.

- Courtney, je ne peux pas savoir ce que ressens Samuel mais je sais que c’est quelqu’un de bien. Tu l’as blessé, oui. Mais je suis sûre qu’il fera en sorte de mettre les choses à plat avec toi. Laisse passer le week – end et tu verras comment il sera.

Courtney hocha doucement la tête, silencieuse. Elle remercia faiblement son Oncle et partit dans sa chambre, s’allongeant dans son lit en espérant dormir et oubliait tout cela l’espace d’une nuit. Mais le marchand de sable semblait lui en vouloir également et elle ne put dormir de la nuit. Elle avait été incapable de fermer les yeux. Et si jamais elle le faisait, elle revoyait le jour funeste de son enfance et elle rouvrait les yeux en sursautant. Si les circonstances auraient étés différente, elle se serait glisser dans les bras de Samuel pour dormir avec lui.
A l’aube, Courtney sortit de sa chambre et alla dans la salle de bain, mettant la tête sous le robinet en laissant l’eau froide couler dans ses cheveux et sur son visage. Elle avait besoin de se rafraichir. Elle resta cinq bonne minutes ainsi avant d’aller élire domicile dans le salon, sur un fauteuil. Le sol prit alors une grande importance pour elle puisqu’elle le fixa sans cesse, incapable de regarder ailleurs. Si elle regardait le canapé, elle repensait à la veille où tout avait basculé entre elle et Samuel. Si elle regardait les murs, elle verrait les cadres remplis de photo d’elle et de Samuel, enfant puis adolescent. Tout lui rappelait Samuel dans cette pièce et pourtant, elle était incapable d’aller ailleurs. Comme si elle cherchait à vain à sentir son camarade auprès d’elle après être certaine de l’avoir perdu à jamais.
Alors elle restait là, recroquevillée sur elle – même sur le fauteuil, fixant le sol, muette. Elle n’avait pas le courage de faire autre chose.

avatar
Messages : 357
Framboises : 2189
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 20 Avr - 16:56
Samuel ne se réveilla pas dimanche, mais à l'aube du lundi matin.. Il avait ainsi dire récupérer ses heures perdues de sommeil. Son corps était tout engourdi. Resté bien trop longtemps dans la même position. Si engourdi que lorsqu'il voulu se mettre debout, il trébucha et se retrouva au sol. Il soupira en se redressant. Attendit quelques instants que tous les muscles de son corps s'activent et que le sang qui coulait dans ses veines circule plus rapidement avant de commencer à se préparer pour la journée qui l'attendait.  Courtney n'était pas revenue dans la chambre, rien avait bougé et son lit était parfaitement fait. L'adolescent s'arrêta un moment devant le miroir de la salle de bain, se demandant comment il allait affronter Courtney aujourd'hui... Il souhaitait l'éviter le plus possible car il ne savait toujours pas quoi lui dire. Il l'avait compris sa situation, et arrivait presque à comprendre ses actions mais le chemin du pardon semblait prendre une route beaucoup plus longue. Elle avait un objectif. Tuer ce sang-pur. Qu'est-ce qu'elle attendait pour le faire ? Au lieu de se promener à travers dans l'Académie H24...

La sonnerie du premier cours venait de retentir. Lorsque Samuel sortit de sa chambre pour rejoindre l'amphithéâtre, une personne l'attendait dans le couloir en face de sa porte.. Une fille, cheveux mi-longs-châtains, des yeux verts.  Jolie sans plus. Il l'avait fortement l'impression de l'avoir déjà vue... Voyons.. C'était elle, qui avait eu une crise en pleine nuit Vendredi. Qu'est-ce qu'elle fichait là ?

_Bonjour Samuel.
_ Bonjour...euh ?
_ Hanae, je m'appelle Hanae.
_Bonjour Hanae, il lui adressa son plus beau sourire. Il devait paraître comme d'habitude, histoire de ne pas éveiller de soupçons et surtout pour ne pas se morfondre lui même tout le long de la journée
_Hum, je me suis dit que la personne qui m'a pratiquement sauvé la vie vendredi, méritait plus que des mots en guise de remerciement. Alors j'ai préparé ça pour toi. Accepte-le s'il te plaît.

Elle lui tendit ce qui ressemblait fortement à un ben-to finement préparé. Sérieusement ?! Il accepta par politesse malgré qu'il avait juste fait son boulot rien de plus. Et puis, ça partait d'une bonne intention. Lorsqu'il prit le ben-to dans ses mains, la jeune fille en profita pour laisser un baiser furtif sur les lèvres de Samuel avant de s'échapper en courant. Sérieusement ? (x2). Il lacha le ben-to dans son sac puis alla tranquillement en cours
_____________

Treize heures. C'était la mi-journée. Les cours allaient reprendre dans une demi-heure ou deux à peu près selon les emplois du temps. Pour le déjeuner, Samuel s'était régalé avec le ben-to que Hanae lui avait préparé. Il l'avait mangé , encore par politesse. Cette fille avait pris du temps à préparer ce repas, ça aurait été indécent de ne pas y toucher.
Samuel se promenait dans la cour, perdu dans ses pensées.  Il devinait de plus en plus à ce qu'il pensait dire à Courtney lorsqu'il allait la revoir ce soir lors de la garde. Plus il y pensait, plus il était certain que c'était la bonne chose à faire mais une voix le ramena sur terre.

_Alors tu as aimé mon ben-to ?

Elle se tenait devant elle, lui bloquant le passage qu'il empruntait. Elle faisait ça souvent  à toujours se trouver sur le chemin des gens ?

_Oui, c'était très bon. Merci beaucoup.
Il fouilla dans son sac pour lui rendre la boîte, maintenant vide, qu'elle lui avait donné quelques heures plus tôt. Elle le récupéra à la vitesse de l'éclair.
_Donc je te fais un autre demain ? le questionna-t-elle d'un air enjoué
_Non ça ira, merci beaucoup. Encore une fois tu n'es vraiment pas obligée de faire ça, je ne faisais que mon travail. Si ça n'tait pas moi ce soir là, Courtney aurait sûrement fait de même.
Hanae haussa un sourcil, on refusait rarement ses ben-tos puis scruta Samuel de haut en bas et compris.

_ Tu es amoureux de quelqu'un. Je tombe toujours sur des mecs déjà pris . Qu'est-ce qui se passe ? Pourquoi vous n'êtes pas en couple ? Elle t'a largué c'est ça ?
Samuel la regarda bizarrement à lui poser des questions indiscrètes qui ne la concernaient pas.
Retournes en cours, on vient de sonner.
_Tu es tendu, dis donc.  . Si ce n'est que ça, ça ne me dérangerait pas d'être ta distraction.
Elle se mordit les  lèvres en finissant sa phrase. Le chargé de discipline fronça les sourcils, ne préférant pas chercher à comprendre ce qu'elle voulait dire  par là.
_ C'est compliqué. Et ce ne sont pas tes affaires de toute façon.  Juste va en cours
_ Non. Si tu ne veux pas de mes ben-tos, raconte moi ton histoire. Je peux essayer de trouver une solution à tes problèmes. Je te dois bien ça, après tout.  

Samuel n'avait pas la force d'effectuer son autorité de chargé de discipline sur Hanae. Il soupira et se laissa glisser par terre. Cette inconnue qui venait s'asseoir à côté de lui, débarquait de nulle part, semblait être la seule personne s'étant penché sur son problème jusqu'à présent.  Se confier à une personne qu'il venait de rencontrer était insensé, mais Samuel avait terriblement besoin de se confier à quelqu'un en ce moment alors il fit avec.

_Je pense qu'elle ne m'aime pas comme moi je l'aime mais ce n'est pas ça le problème. Le problème est que cette fille a gardé un énorme secret, elle me mentait sur sa véritablement identité pendant plusieurs années. D'accord, elle avait ses propres raisons de me le cacher mais c'est quelqu'un à qui j'accordait  toute ma confiance . Je sais pas imagine que tu vis avec quelqu'un depuis des années, tu des souvenirs mémorables avec elle , des bons moments et que pendant tout ce temps , il s'avère que c'était une autre personne.

Il ne doutait pas que Courtney était réellement elle-même avec lui, mais quand il pensait qu'il avait partagé la majorité de sa vie avec un vampire, il n'arrivait plus à voir clair, comme si tout était erroné.

Lorsque j'ai su cette vérité, je ne pouvais pas me sentir autre chose que trahi. Et à cause de cette révélation, je ne sais même pas si je peux imaginer un futur avec elle...

_ Mmmh...Peut-être qu'elle gardait ce secret pour ne pas te blesser. Elle t'apprécies peut-être plus que tu ne le penses.
_Je ne sais pas... C'est ce qu'elle m'a dit pourtant elle part, elle revient, elle repart sans jamais prévenir personne.

Je ne sais pas ce qui se passe dans sa tête. Des fois elle garde ses distances, parfois non, c'est troublant. Enfaites, elle consacre sa vie à retrouver une personne, et tant qu'elle ne la trouvera pas, bah je sais pas, elle sera toujours, et toujours la même.
_Mmm..Si c'est ça, c'est qu'elle se joue de toi.
_Non.. je ne penses pas c'est pas son genre.
_Attends réfléchis, elle te montre de l'affection mais s'en va sans rien te dire. Tu l'as dis toi même, tu ne sais pas ce qu'elle pense réellement. Je trouve que c'est un peu abusé. Elle peut décider un jour, d'en avoir marre et de ne plus jamais revenir, c'est égoïste de sa part,  je veux dire elle en a rien à faire de ce que tu peux ressentir quand elle s'en va. Et si elle revient comme une fleur après, c'est de l'hypocrisie.

Ils continuèrent à parler sans voir le temps passer. Tout le monde était déjà rentré dans ses locaux, sauf Hanae. le soir arriva et Samuel devait à présent effectuer ses rondes avec Courtney. Il se releva devait lui parler et arrêter de l'éviter. Oui, mais il ne trouvait pas la force, il ne voulait pas l'affronter, prce qu'après ce qu'il comptait lui dire, il pourrait peut-être ne plus jamais la revoir, et au fond ce n'est pas ce qu'il voulait. A cette pensée, il cacha son visage avec ses mais. 

_Qu'est-ce qui ne va pas chez moi ? se questionna-t-il
_Rien. Tout va bien chez toi. Tu es parfait.
Elle était encore là, elle s'était relevé juste après lui. Samuel sourit une demi-seconde. Amusé, il savait que ce n'était pas vrai
_Je suis sérieuse ! Je veux dire... Bon je ne devrais sûrement pas dire ça mais tu mérites juste quelqu'un qui te traite bien. Et ce n'est du tout pas ce que Courtney fait
Au fil de la conversation, il l'avait finit par lui révéler l'identité de la fille qui préoccupait toutes ses pensées à l'instant..
_Parce que toi tu l'es, peut-être ?
Ce que je sais t'aurais jamais traité comme elle le fait. Tu mérites mieux et tu le sais.
Elle se pencha alors vers ses lèvres pour tenter de l'embrasser, mais Samuel la sentit venir et éloigna son visage.
_Hanae, non..
_Et pourquoi non ?
Elle  plongea son regard sans le sien. Gêné, il détourna son regard. C'est vrai, il ne savait pas pourquoi non. Il ne voulait pas réfléchir non plus à la question. Il déposa un regard hésitant sur elle puis l'embrassa sans réfléchir. Elle accepta son baiser avec un petit sourire satisfait et commença à déboutonner sa chemise pendant qu'il l'embrassait et l'amenait contre l'arbre.
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2478
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 20 Avr - 18:54


Courtney avait passé la majeure partie du week – end à ne rien faire, recroquevillé sur elle – même. Elle se sentait trop mal pour faire quoi que ce soit et cela donnait une mauvaise impression de déjà – vu au directeur. Après être sortie du coma et avoir appris qu’elle se transformait en vampire et que ces parents étaient bel et bien morts, elle n’avait pas pleuré. Elle s’était contentée de rester prostrée dans un coin sans rien faire avant de se reprendre peu à peu à l’arrivée de Samuel. Le problème, c’était qu’en ce jour, Samuel ne revenait pas. Et Courtney ne semblait pas en état de se reprendre par elle – même.
Lundi matin, Courtney n’était toujours pas motivé à faire quoi que ce soit. Elle n’avait pas mangé et n’avait pas bougé de tout le week – end. Son oncle l’a poussa alors à revêtir son uniforme et à sortir de chez lui. Il lui donna la permission de de trainer dans la cour ou sur le toit de l’Académie mais qu’elle fasse quelque chose et qu’elle prenne l’air. Courtney avait alors finis par errer toute la journée dans l’Académie, se promenant dans la cour ou dans les couloirs quand il n’y avait personne.
Tandis qu’elle traversait la cour pour aller sur le toit, Courtney entendit des bribes de conversation sans y faire attention jusqu’à ce qu’elle entende plusieurs fois les mêmes prénoms revenir.

- Nee … La chargée de Discipline à pas l’air deux fois plus déprimé que d’habitude ?

- Baah … Samuel à passer une partie de la journée avec HanaeChan. Elle est peut – être jalouse. Paraitrait qu’elle l’a embrassé en lui donnant un Bento même.

Courtney se stoppa l’espace d’un instant avant d’aller sur le toit au pas de course pour s’ y réfugier. Samuel trainait avec une fille ? Elle l’avait embrassé ? Préparé son repas ? Et il n’avait rien dit ? Qu’avait cette fille ? Qui était cette maudite Hanae qui lui volait son Samuel ? Pourquoi Samuel la remplaçait – elle ?
Pourquoi … Pourquoi se sentait – elle trahis en apprenant ça ? Samuel avait le droit de sortir avec une fille s’il en avait envie. Elle n’avait pas son mot à dire. Pas après l’avoir trahis comme elle l’avait fait. Mais elle ne pouvait pas s’empêcher de détester cette fille, d’être en colère contre Samuel pour l’avoir remplacer.
Elle était jalouse. Elle ne comprenait pas pourquoi, mais elle était jalouse.

La journée se terminant, Courtney descendit du toit pour s’apprêtait à faire les rondes en espérant que Samuel ne lui reparle. Elle nouait donc tranquillement ses cheveux en queue de cheval tandis qu’elle faisait le chemin avant de se faire interpellée par une voix de garçon.

<< Mademoiselle Harper ! Mademoiselle Harper ! >>

Courtney se tourna et fit face à un garçon d’une quinzaine d’année, étudiant à l’Académie. Blond aux yeux bleus, il était plutôt mignon et vouait un culte à Courtney depuis qu’elle l’avait sauvé des griffes des Vampires de la Night Class une nuit où elle faisait les gardes seule. Depuis, s’il la voyait, il ne pouvait s’empêcher de venir lui parler en espérant qu’elle ne sympathise avec lui. D’ordinaire, Courtney l’aurait envoyé sur les roses, comme n’importe qui. Mais ce garçon était tellement mignon et gentil qu’elle n’avait pas le courage de le rembarrer. Surtout quand elle le considérait un peu comme son petit – frère. Mis à part Samuel, c’était le seul élève dont elle avait retenu le nom et le prénom. Tachibana Chiaki.

« Chiaki ? »

<< Samuel a oublié certaines de ses affaires en cours. Je pensais les lui rendre mais je ne l’ai pas vu. Alors comme tu fais les rondes avec lui je me suis dit que tu pourrais le faire à ma place … >>


« Oui, si tu veux. »

Silencieusement, elle remercia Chiaki de lui donner un moyen d’entamer la discussion avec Samuel. Avec ça, elle saurait si Samuel lui pardonnait ou non. Courtney congédia alors Chiaki en lui disant de faire attention à lui tandis qu’elle portait les affaires de Samuel dans les bras. Il s’agissait simplement d’un livre et d’un cahier, alors ce n’était pas très lourd.
Cherchant Samuel, Courtney se dirigea vers un coin de la cours en ayant sentis la présence de deux personnes. Elle s’approcha donc d’un arbre où elle avait eu l’impression de voir son camarade.

« Johan ? Chia-… ! »

Courtney se figea en voyant que Samuel semblait parfaitement bien occupé, et pas du tout déprimé comme elle l’avait vu, avec une fille. Choqué, Courtney regarda Samuel l’espace d’une seconde avant que les larmes ne lui montent aux yeux et qu’elle lâche ce qu’elle tenait avant de partir en courant pour se réfugier dans un coin isolé.
Près de la forêt de l’établissement, Courtney se laissa glisser contre un arbre en essuyant tant bien que mal ses larmes. Elle ne comprenait pas pourquoi elle se sentait aussi mal après avoir vu Samuel se faire aguicher par une fille. Elle détestait cette fille. Généralement, Courtney faisait ce qu’elle pouvait pour ne pas juger les gens à leur apparence. Mais cette fille, elle l’a détestait. Elle l’a haïssait.

« Pourquoi je reste ici franchement … »

S’arrêtant de pleurer, elle se recroquevilla contre un arbre.

avatar
Messages : 357
Framboises : 2189
Date d'inscription : 14/10/2012
Localisation : En train de faire l'idiot sur une table :)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 20 Avr - 22:05
Il ne portait pas de réels sentiments pour cette fille qu'il venait de rencontrer mais perturbé mentalement, il s'abandonnait à ses agréables caresses. Il ne pensait plus à rien, laissant sa raison s'en aller car il avait juste besoin de.. il ne savait même pas ce dont il avait besoin. A quoi bon ?  Samuel se laissa déboutonner la chemise tandis qu'il descendait vers la nuque de Hanae pour y déposer quelques baisers. Il se figea lorsqu'il entendit une voix familière prononcer son nom. Courtney.

« Johan ? Chia-… ! »

Il détourna légèrement la tête et croisa son regard un court instant. Il sût à cet instant qu'il faisait une énorme erreur. Il voulut lui parler mais elle avait déjà disparu dans la la forêt sombre.

_Et merde !

Hanae agacée, par l'arrêt brutal du chargé de discipline durant leur échange, attrapa le visage de Samuel pour qu'il la regarde, elle, au lieu de chercher des yeux où l'autre s'était enfuie.
_On s'en fout... elle est repartie. Embrasse- moi.
Mais Samuel se défit de son étreinte. Ce n'était pas le moment. Il devait d'urgence s'expliquer avec Courtney. Il retardait ce moment depuis un bien trop long moment. Alors qu'il partait vers la direction de la forêt, Hanae essaya de le retenir en lui attrapant le poignet mais il se dégagea violemment et partit sans mot. Hanae jura. Comprenant qu'elle avait perdu pour cette fois, roula des yeux et prit la direction de son dortoir.

Sur le chemin, Samuel se rhabilla convenablement. Il était extrêmement gêné d'avoir été surpris dans cette situation par Courtney, surtout qu'il n'était pas maître de ses sens. Il regrettait maintenant, il se sentait mal d'avoir trahi ses propres sentiments, d'avoir voulu l'oublier ne serait-ce un court instant ses valeurs, d'avoir voulu se sortir Courtney de la tête. Et il ne pouvait s'en prendre qu'à soi-même..

« Pourquoi je reste ici franchement … »

C'était sa voix. Il l'a distinguerait entre mille. Il se dirigea vers le lieu où où il détectait ce son si doux à ses oreilles.
Il l'a découvrit, recroquevillée sur elle-même contre un arbre. Le blanc de ses yeux avaient pris une couleur rosée. Elle venait de pleurer ? Il ne l'avait pas vu pleurer depuis bien des années... Pourquoi ?

_ Il faut qu'on parle..

Samuel s'assit juste à côté d'elle silencieusement. Cet instant était maintenant arrivé. Mais avant d'aborder le sujet dont il venait lui parler. Il ne put s'empêcher de se montrer un peu plus amical qu'il avait été ce week-end. Il était déconcerté par le fait que son visage, maintenant était décomposé de tristesse.

_ Mais avant, dis-moi qu'est-ce qui se passe Ho' ?
avatar
Admin
Messages : 638
Framboises : 2478
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 19
Localisation : Dans les couloirs. Faux en mains pour tuer un vampire
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

le Lun 20 Avr - 22:27


Recroquevillée contre un arbre, Courtney déprimait silencieusement, se demandant à elle – même pourquoi elle se forçait à rester ici. Elle restait ici parce qu’elle ne pouvait pas se détacher de Samuel. Elle restait ici parce qu’elle ne voulait pas qu’il s’éloigne d’elle. Mais pourtant, de ce qu’elle avait vu, c’était exactement ce qu’il se passait. Il s’éloignait d’elle, s’adonnant à la perversité avec une pauvre fille dans la cour, contre un arbre, sans aucun respect ni dignité pour eux. Et pourtant, elle ne pouvait toujours pas se résoudre à partir. Partir voulait dire renoncer à Samuel et ça, même s’il la faisait souffrir, elle ne le pouvait pas.
Sentant Samuel, Courtney ne leva même pas le regard vers lui. Elle savait qu’il était là, elle n’avait pas besoin de le regarder. Pourquoi était – il venu d’ailleurs ? Il voulait lui dire qu’il ne voulait plus la voir ? Pas la peine, elle s’en doutait déjà de ça.

_ Il faut qu'on parle..

Courtney se dispensa de répondre, laissant Samuel s’installait sans avoir de réaction. Tout du moins, de réaction extérieure. Intérieurement, le fait de sentir Samuel près d’elle avait accéléré les battements de son cœur. Pourquoi ? Elle n’en savait rien. Elle pensa alors que c’était dû au fait qu’elle devait lui en vouloir de l’avoir remplacer avec cette Hanae. Mais cela n’avait pas de sens.

_ Mais avant, dis-moi qu'est-ce qui se passe Ho' ?

« Si seulement je le savais moi – même … »

Le regard fixait sur le sol en face d’elle, elle préféra se vider l’esprit sans même regarder Samuel en face. Sûrement par peur de sa réaction qui pourrait la blesser. Et elle en avait marre de souffrir. Elle souffrait déjà assez de son état actuel, elle n’en pouvait plus de tout ça.

« En passant dans la cour ce matin j’ai entendu des élèves dire que tu trainais avec une fille appelé Hanae, qu’elle t’avait donné un Bento et qu’elle t’avait embrassé. Entendre ça m’a mise hors de moi. J’avais envie d’aller voir cette fille et de la frapper. De lui dire qu’elle n’avait pas le droit de faire ça. Alors que je n’ai pas mon mot à dire sur tes fréquentations, tu fais ce que tu veux. En plus de cela je t’ai trahis, je n’ai pas à faire ce genre de chose. Ni même à le penser. J’étais jalouse de cette fille et je la détestais sans même la connaitre ni même savoir pourquoi le fait que tu fasses ami-ami avec elle m’agace au plus haut point. »

Poussant un soupir, Courtney resta recroquevillé sur elle – même avant d’étirer ses jambes devant elle en évitant toujours de regarder Samuel.

« Tout le week – end, je ne pouvais me sortir de l’esprit l’air blessé que tu as pris quand je t’ai dit que je devenais un Vampire et la froideur avec laquelle tu m’as traitée quand je suis venue te voir pour m’expliquer. Je pensais que tu déprimais, que tu allais mal, que tu te sentais trahis. Et la … »

Elle le regarda enfin dans les yeux, mais d’un air blessé, ce qui était assez rare chez elle. Surtout qu’elle ne se rendait même pas compte de l’air qu’elle affichait.

« Et la je te retrouve en très bonne compagnie avec je ne sais quelle fille facile de la Day Class. Et ça m’énerve. Et ça me blesse. Et tu sais pourquoi ça me blesse ? »

Elle ne dit rien l’espace d’une seconde avant de dire tout ce qu’elle pensait, ne cherchant même pas à filtrer ou à réfléchir sur ses dires. Elle en avait marre de tout garder pour elle. Voir Samuel s’amusait autant avec cette fille avait été la goutte d’eau et maintenant, elle craquait.

« Parce que chaque fois que je pars sans rien dire, je me dis que je pourrais partir définitivement. Tout laisser derrière moi. Abandonner l’Académie. A chaque fois que j’en ai l’occasion, je me dis ça. Mais à chaque fois que j’essaie, une chose me retient. Toi. Tout le temps toi. A chaque fois, je revois les sourires que tu m’affiches. A chaque fois je pense à toi et ça suffit pour m’empêcher de fuguer. Parce que ne pas te revoir me briserait le cœur. Et tu sais pourquoi ? »

Clairement, elle ne réfléchissait plus. C’était son cœur, non plus sa raison qui parlait.

« Parce que je suis amoureuse de toi ! »

Elle l’avait presque criée sous le coup de l’émotion.
Contenu sponsorisé

Re: [Privé Samuel] << J'aime bien être sur le toit. Y a personne pour me faire chier comme ça. >>

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum