Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Messages : 59
Framboises : 1189
Date d'inscription : 21/08/2014
Voir le profil de l'utilisateur

[PV Ritsu Kurogane] Rencontré pendant une heure de colle. So romantic !

le Jeu 21 Aoû - 23:03
Après avoir passé la semaine à aider l’infirmière quand elle avait besoin de son aide pour n’importe quoi que ce soit, Cloud avait appris la veille qu’il y avait de nombreux élèves collés et que son aide était requise le lendemain pour surveiller les élèves et vérifier qu’ils faisaient bien le travail qui leur avait été donné. Ce qui n’était pas vraiment une affaire facile au vu du don de Cloud. Son don marchant en permanence, les élèves ne savaient jamais où le trouver et comme Cloud ne leur prêtait pas forcément attention en permanence puisqu’il aidait aussi à nettoyer ou à s’occuper du jardin selon son envie et les saisons, il pouvait passer facilement une heure à être cherché par les élèves qui voulaient que leur travail soit vérifié et qu’il soit autorisé à partir. Et cela pouvait mettre encore plus de temps si Cloud disparaissait pour la simple raison qu’il avait aperçu un chat ou que quelque chose l’avait intrigué un peu plus loin que là où il devait être. Autant dire qu’être collé avec Cloud en surveillant c’était un peu comme être surveillé par un fantôme. Mais Cloud n’y pouvait rien si son don restait hors de contrôle.
Se levant vers les cinq heures trente, Cloud prit une douche dans la salle de bain commune et partit s’habiller dans sa chambre avant de partir en direction de l’entrée de la Chapelle, là où les élèves collés étaient censé attendre leur surveillant pour qu’il lui donne leur travail. Les colles ne commençaient que vers six heures trente mais Cloud prenait toujours soin d’arrivé plus tôt pour préparer le matériel à distribué aux élèves. Seulement, il se rendit compte à mi – chemin qu’il avait oublié quelque chose de primordial. Ses chaussures. Il repartit donc dans sa chambre pour enfiler ses baskets et repartit près de la chapelle, arrivant plus tard que d’habitude. Il entreprit donc de sortir tout le matériel nécessaire aux élèves, ne faisant pas attention au groupe qui arrivait, il était trop concentré sur sa tâche. Il prit ensuite connaissance des tâches à distribués et, remarquant qu’il était toujours seul alors que quelqu’un était censé être là pour l’aider, décida de se rendre vers les élèves pour leur dire ce qu’il devait faire, ne comprenant pas vraiment pourquoi il y avait soudainement autant d’élève et surtout pourquoi ils étaient tous collé à un garçon. Cloud haussa d’ailleurs un sourcil en sentant son regard sur lui, ne comprenant pas vraiment pourquoi il pouvait le voir alors qu’il passait toujours inaperçu. Mais Cloud ne fit pas attention et prit la feuille où le nom des élèves étaient inscrit ainsi qu’une photo d’eux à côté pour savoir à quoi il ressemblait. Cloud chercha donc ce fameux garçon et, le trouvant, signala sa présence aux élèves collés en se raclant la gorge et en réclamant le silence de sa voix neutre. Il posa ensuite le regard sur la feuille des élèves pour trouver le nom de l’élève et ainsi l’interpellé.

<< Ishii Kurogane Ritsu. Tu viens avec moi, on s’occupe de la chapelle. Les autres, allaient au Jardin. Quelqu’un doit déjà vous y attendre. Pensez à prendre le matériel que j’ai sortis. >>

- Eeeh ! Pourquoi on ne peut pas être avec KuroChan ?!

Mais Cloud avait déjà disparu aux yeux de cette fille. Il ne prit même pas la peine de répondre, laissant cette fille tourné la tête de chaque côté en le cherchant sans qu’elle ne le trouve. Vérifiant que les élèves suivaient son ordre, Cloud prit de quoi nettoyer la chapelle et fit signe à l’élève concerné de le suivre. Normalement, il était censé y avoir plusieurs élèves répartit équitablement pour chaque tâche. Seulement Cloud avait eu un sentiment de pitié en voyant ce garçon autant collé et se dit qu’être seul allait lui faire plaisir. Il avait peut – être tort mais c’était le sentiment qu’il avait eu en le voyant. Il avait eu la sensation que le sourire qu’il affichait n’était pas vraiment réel.
Arrivant dans la chapelle, Cloud posa les produits sur un des bancs avant de tendre un balai muni d’une serpillère à l’élève présent avec lui.

<< Tu vas m’aider à nettoyer. Quand toute la chapelle sera propre tu pourras partir. >>

Cloud prenant un chiffon propre, il se dirigea vers les fresques peintes au mur et entreprit de les dépoussiéré avant de les nettoyer, étant certainement redevenu invisible aux yeux de l’élève qui, comme tout le monde, ne faisait pas attention à lui.
avatar
Messages : 59
Framboises : 1187
Date d'inscription : 21/08/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [PV Ritsu Kurogane] Rencontré pendant une heure de colle. So romantic !

le Jeu 21 Aoû - 23:28
Ayant passé ma journée entouré de mon groupe habituel, je parlais tranquillement en souriant à pleines dents, comme amusé de la situation. Une fille avait apparemment fait une bourde devant toute la classe et c'était plutôt drôle à en parler. Ou du moins, à en amplifier la rumeur comme pouvaient le dire certains.
Malheureusement, malgré mon don qui était incontrôlable, le professeur, excédé par le vacarme que je faisais avait voulu me coller le samedi. Chose qui ne marcha pas vraiment, ou du moins, pas comme il l'avait espéré. Énervés, toute la classe se décida alors à faire une sorte de pétition pour pouvoir m'accompagner durant l'heure de colle et ne pas me laisser seul, par solidarité mh. Bon. Ca allait donner du boulot aux surveillants donc c'était plutôt drôle à savoir. Je me demandais bien avec qui j'allais être. J'espérais, en un sens, être seul à faire ma tâche, mais c'était tout bonnement impossible. Les tâches étaient réparties de façon égales .. non ?
Me levant donc d'un air plus que crevé le samedi matin, je fus bien vite rejoins par les élèves et leur parlait tranquillement en souriant, tournant mon regard vers le blond qui venait vers nous. Personne ne le remarquait ? Je lui souris tranquillement et fis signe au groupe de se taire en rigolant nerveusement, ne voulant pas trop poser de problèmes non plus. Il falait que je garde mon image, je ne devais pas gâcher la vie des autres à cause de mon don. C'était trop lourd à porter.

<< Ishii Kurogane Ritsu. Tu viens avec moi, on s’occupe de la chapelle. Les autres, allaient au Jardin. Quelqu’un doit déjà vous y attendre. Pensez à prendre le matériel que j’ai sortis. >> 

- Eeeh ! Pourquoi on ne peut pas être avec KuroChan ?!


<< Haaaaaï >>


Hochant tranquillement la tête, je le suivis du regard puis dévisageai la fille qui ne voulait pas l'apercevoir. C'était étrange. Très. Un don peut - être ? Peut - être le contraire du mien ? Aah. Ou bien c'était un vrai fantôme ! Oui ! Le surveillant fantôme ! Il fallait que je fasse circuler une nouvelle rumeur tiens, ça pouvait être drôle à voir. A la recherche du surveillant fantôme ! Souriant d'amusement tout en le suivant, je continuai de sourire, le regard toujours aussi vidé à cause de l'énergie que je dépensais juste pour sourire toute la journée. J'allais encore finir crevé le soir. M'enfin, avec le peu de personne qu'il y avait maintenant, je pouvais juste me reposer un peu. Regardant la chapelle en haussant un sourcil, je pris lentement le balai en faisant la moue, me souvenant alors de ces jours où je devais me débrouiller seul. Aaah. Que de souvenirs .. déglutissant dans mon coin, je relevai le regard vers le blond pour l'écouter parler : 


<< Tu vas m’aider à nettoyer. Quand toute la chapelle sera propre tu pourras partir. >>



<< .. Sérieusement ? Tout ? Mais j'vais jamais y arriver moi ! >> 



Rigolant faiblement, je le regardai calmement nettoyer l'endroit dont il s'occupait. Penchant la tête en le trouvant plutôt étrange malgré tout, je pris le sceau d'eau avec facilité, le posant sur le sol tout en commençant donc à lentement nettoyer le sol, posant toujours mon regard sur lui :


<< C'est normal que personne te remarque ou bien je suis soudainement doté d'un don ? Non parce - qu'à voir les autres, j'ai l'impression que t'es invisible quoi. C'est un peu beaucoup flippant de les voir te chercher du regard non ? >>


Lui souriant tranquillement, je poussai un faible soupir fatigué, m'asseyant sur le banc pour prendre une pause. Autant prendre mon temps puisque j'étais seul. Et même s'il m'aimait à cause de mon don, il était discret au moins, il ne me collait pas comme la grande majorité des personnes. C'était agréable .. Je regardai une nouvelle fois la chapelle puis passai ma main dans mes cheveux d'un air nerveux :


<< Dis moi .. ça prend combien de temps au juste pour nettoyer tout ça ? Non parce - qu'en une journée quoi ..Deux jours j'veux bien. Mais shui pas un psychopathe ! J'ai beau avoir l'habitude de faire le ménage, je peux pas nettoyer tout ça moi ! Et puis, depuis quand un surveillant va aider ? ET POURQUOI JE SUIS TOUT SEUL AVEC TOI ?! C'EST VACHEMENT FLIPPANT ! JE TRAINE AVEC UN FANTÔME QUOI !  >>
avatar
Messages : 59
Framboises : 1189
Date d'inscription : 21/08/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [PV Ritsu Kurogane] Rencontré pendant une heure de colle. So romantic !

le Jeu 21 Aoû - 23:53
<< Tu vas m’aider à nettoyer. Quand toute la chapelle sera propre tu pourras partir. >>

<< .. Sérieusement ? Tout ? Mais j'vais jamais y arriver moi ! >> 


Cloud ne prenant pas la peine de répondre, il entreprit de partir nettoyer une des nombreuses fresques au mur, passant patiemment et de manière appliqué le chiffon dessus avant de tranquillement chercher du produit pour en mettre sur son chiffon et ainsi nettoyer un peu plus pour redonner un peu plus d’éclat aux fresques. Il pouvait paraitre étrange quand on faisait attention à lui, c’était vrai. Il avait un regard vide, une moue lasse et agissait toujours silencieusement, parlant peu. Quand on n’était pas habitué à sa présence et son caractère ainsi qu’à sa manière de vivre, il était facile de trouver Cloud plutôt étrange.
Ne faisant pas attention à l’élève, Cloud continua de nettoyer silencieusement. Après tout, il ne voyait pas ce qu’il pouvait dire à cet élève pour faire la discussion, surtout qu’en plus, il n’aimait pas parler. Et puis même, une fois le travail terminé, le garçon ne fera certainement plus attention à lui. Alors même si ce dernier lui parlait, Cloud ne prenait pas la peine de se tourner pour poser le regard sur lui.



<< C'est normal que personne te remarque ou bien je suis soudainement doté d'un don ? Non parce - qu'à voir les autres, j'ai l'impression que t'es invisible quoi. C'est un peu beaucoup flippant de les voir te chercher du regard non ? >>


En guise de réponse, Cloud haussa les épaules. Il avait l’habitude de se faire chercher du regard après avoir parlé à une personne. Quand on possède un tel don depuis ses quinze ans et qu’il reste hors de contrôle, on prend l’habitude. Et puis même, Cloud aimait la tranquillité. Il préférait cent fois plus être seul dans son coin que de se trouver en compagnie de personne qui était du genre à vouloir tout ce qu’il y avait de nouveau et qui aimait les choses coûteuse, tout ce que n’aimait pas Cloud en somme.  



<< Dis moi .. ça prend combien de temps au juste pour nettoyer tout ça ? Non parce - qu'en une journée quoi ..Deux jours j'veux bien. Mais shui pas un psychopathe ! J'ai beau avoir l'habitude de faire le ménage, je peux pas nettoyer tout ça moi ! Et puis, depuis quand un surveillant va aider ? ET POURQUOI JE SUIS TOUT SEUL AVEC TOI ?! C'EST VACHEMENT FLIPPANT ! JE TRAINE AVEC UN FANTÔME QUOI !  >>


<< Tu devrais travailler au lieu de parler. >>

Revenant là où se trouvaient les produits, Cloud en chercha un autre pour partir nettoyer les vitraux, finissant par poser le regard sur le garçon. Le garçon pouvait peut – être trouver Cloud désagréable puisqu’il ne parlait pas, ou très peu. Mais ce n’était pas le but de Cloud. Il parlait sur un ton neutre, c’était tout. Il ne voulait pas être méchant, juste qu’il exerçait le travail pour lequel il avait été recruté.

<< Tu peux toujours aller demander de l’aide à certain de tes camarades pour nettoyer mais je ne pense pas que tu souhaites être collé par ces personnes. Et vu que tu es seul, j’aide. Mais je ne ferais pas tout. Alors travaille. Je ne te laisserais pas partir si la Chapelle n’est pas propre. >>

Trouvant les produits dont il avait besoin, Cloud partit vers les vitraux et entreprit de les nettoyer en silence, comme avant. Le bruit et les comportements bruyants, ce n’était pas lui.

avatar
Messages : 59
Framboises : 1187
Date d'inscription : 21/08/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [PV Ritsu Kurogane] Rencontré pendant une heure de colle. So romantic !

le Ven 22 Aoû - 0:22
<< Dis moi .. ça prend combien de temps au juste pour nettoyer tout ça ? Non parce - qu'en une journée quoi ..Deux jours j'veux bien. Mais shui pas un psychopathe ! J'ai beau avoir l'habitude de faire le ménage, je peux pas nettoyer tout ça moi ! Et puis, depuis quand un surveillant va aider ? ET POURQUOI JE SUIS TOUT SEUL AVEC TOI ?! C'EST VACHEMENT FLIPPANT ! JE TRAINE AVEC UN FANTÔME QUOI !  >>

<< Tu devrais travailler au lieu de parler. >>


Faisant la moue en le regardant, je souris tranquillement. Aaah. Ce qu'il me tapait sur les nerfs lui. Me relevant pour continuer de passer le balai en baillant faiblement, je me coiffai un peu mieux en laissant mes mèches de cheveux tomber sur mon oeil légèrement doré. J'avais vraiment du mal avec cet oeil qui sortait de l'habitude, je ne comprenais même pas pourquoi j'avais une telle apparence. Heureusement que je ne paraissais pas adulte ! J'aurais sûrement ressemblé à un vieux avec ma couleur de cheveux.


<< Tu peux toujours aller demander de l’aide à certain de tes camarades pour nettoyer mais je ne pense pas que tu souhaites être collé par ces personnes. Et vu que tu es seul, j’aide. Mais je ne ferais pas tout. Alors travaille. Je ne te laisserais pas partir si la Chapelle n’est pas propre. >> 



<< Mais c'est que t'es gentil ! Ca ira, je les laisse ensemble. De toute façon, si je leur manque trop ils viendront me voir. >> 


Impossible. Ils ne me connaissaient même plus, comment pouvaient - ils aller me voir ? Mon sac d'affaires sur le banc, je finis de nettoyer le sol avec peine, me jetant dessus comme si j'avais fait un miracle. En une heure ! Une heure ! J'avais mal maintenant. J'avais perdu l'habitude de nettoyer autant de choses. Du peu que je me souvenais, mais parents aussi me le faisaient mais j'étais encore jeune. Et puis, je ne savais même plus à quoi ils ressemblaient donc c'était pour dire. Je me souvenais juste du calvaire que j'éprouvais chaque jour. Aah .. 


<< J'en peux pluuus .. shui crevé .. Diiis .. Pourquoi faut se lever aussi tôt pour faire ça ? C'est pas mieux l'après - midi ? On est deux fois plus rapides ! Et puis bon .. non pas que ça me fasse chier mais quand même, toute une chapelle quoi .. C'est vachement fatiguant ! >>


Ayant de légers vertiges, je me relevai tranquillement puis, dévisageant Cloud, m'approchai calmement de lui pour lever la tête. Woaaah. Il était pas sérieux ? Il était immense ce mec ! Faisant la moue dans mon coin, je poussai un soupir désespéré en finissant de nettoyer au bout de longues heures, ayant vraiment prit tout mon temps. Aah. Je n'en pouvais plus, j'avais mal au crâne, la douleur devenait beaucoup trop forte à mon goût. Mais il y avait ces cours pour pouvoir contrôler son don, je n'y avais jamais été à cause de la gêne que j'aurais si on le découvrait. Mais plus le temps passait, plus les années passaient et plus je m'inquiétais. Comment est - ce que j'allais faire pour partir de ce pensionnat moi ? Il fallait que j'y aille non ? Je n'avais plus le choix, mais je ne pouvais pas non plus y aller dans mon état. j'étais beaucoup trop fatigué. Faisant un signe de salut au blond en m'en allant aussitôt, il y avait aussi le club de musique qui avait lieu. Mais j'allais un peu me reposer avant. Laissant le sac sur le banc, je partis bien vite dans ma chambre en faisant en sorte que personne ne me voit pour ne pas me fatiguer inutilement. Allant ensuite retirer mes vêtements pour être en chemise ouverte et en boxer, je me couchais sur le lit d'un air las et vidé, ayant de plus en plus l'impression de manipuler les personnes à cause de mon don. Je voulais tellement qu'il disparaisse après tout. Fiévreux, je commençai petit à petit à m'endormir, sans force.
avatar
Messages : 59
Framboises : 1189
Date d'inscription : 21/08/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [PV Ritsu Kurogane] Rencontré pendant une heure de colle. So romantic !

le Ven 22 Aoû - 0:58
<< J'en peux pluuus .. shui crevé .. Diiis .. Pourquoi faut se lever aussi tôt pour faire ça ? C'est pas mieux l'après - midi ? On est deux fois plus rapides ! Et puis bon .. non pas que ça me fasse chier mais quand même, toute une chapelle quoi .. C'est vachement fatiguant ! >>

Cloud ne répondit pas, ne voyant pas comment il pourrait faire changer d’avis ce garçon sur le fait que les faire venir aussi tôt faisait partie de la punition. Après tout, en se levant l’après – midi, ils avaient le temps de faire la grasse – matinée et de bien dormir puisqu’après – tout, le week – end, il n’y avait pas de cours, seul les clubs avaient leurs occupation. Alors les faire venir aussi tôt était une sorte d’avertissement pour dire que, si la prochaine fois ils ne veulent pas se lever aussi tôt, il faut éviter de se faire coller.  Finissant sa part de nettoyage, Cloud alla s’asseoir sur un banc, surveillant que le garçon nettoyait tout et de manière correcte avant de le laisser partir quand il termina. Cloud resta dans la chapelle, à attendre que les autres viennent le voir pour obtenir l’autorisation de partir, finissant donc son travail et pouvant quitter la chapelle dans la soirée. Cloud rangea donc tout le matériel avant de hausser un sourcil en voyant un sac. Il l’ouvrit pour découvrir à qui ce sac appartenait, soupirant silencieusement en voyant qu’il appartenait au garçon. Il allait devoir lui rapporter. Mais il ne connaissait ni le numéro de sa chambre, ni celle de sa classe. Il avait pu vaguement voir quelques personnes de sa classe mais cela n’allait pas être facile pour de retrouver ce fameux Ishii.
Sortant de la chapelle avec le sac, Cloud décida de le garder avec lui jusqu’au lendemain, étant trop tard à son goût pour aller déranger quelqu’un. Il alla donc dans sa chambre poser le sac, allant ensuite dîner avant de consigner sa journée dans un de ses carnets.

Le lendemain matin, se levant ni trop tôt ni trop tard, Cloud se prépara tranquillement, n’ayant pas besoin de petit – déjeuné puisqu’il n’avait jamais faim le matin, il entreprit d’attendre l’après – midi afin d’être sûre de ne pas gêné pour rendre l’objet qui ne lui appartenait pas, avant de partir dans les couloirs, le sac dans les mains. Il chercha tant bien que mal une tête qu’il avait aperçue la veille avant d’interpeller la fille de la veille qui avait râler de ne pas avoir été avec Ishii. Au moins, avec elle, il était sûre que ce garçon était connu et elle pourrait sûrement l’idée.

<< … Tu peux me dire où est Ishii Kurogane Ritsu ? Il a oublié son sac hier … >>

- Je ne vois pas de qui tu parles.

Laissant la fille partir et rire avec ses amies du comportement de Cloud qu’elle devait sûrement trouver drôle, Cloud haussa un sourcil. Elle … Ne le connaissait pas ? Il était sûr du prénom qu’il avait donné. Peut – être qu’il s’était trompé de personne et avait confondu cette fille et celle de la veille. Après tout il ne l’avait vu que l’espace d’un instant alors il avait dû confondre, ça se comprenait. Cloud entreprit donc de demander à d’autre personne, obtenant toujours la même réponse. Forcé de constaté qu’il n’arriverait à rien de cette manière, Cloud alla voir l’infirmière qui avait un registre des élèves avec le numéro des chambres de chacun. Trouvant le fameux Ishii, Cloud se dirigea vers sa chambre, découvrant qu’elle se trouvait tout juste à côté de la sienne. Il frappa donc à la porte, espérant avoir une réponse. Sinon, il entrerait et déposerait le sac dans la chambre. Mais il était poli et n’aimait pas s’introduire ainsi alors il préférait frapper à la porte et attendre une réponse.

<< IshiiSan ? C’est le surveillant d’hier, tu as oublié ton sac dans la Chapelle je te le ramène … >>
avatar
Messages : 59
Framboises : 1187
Date d'inscription : 21/08/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [PV Ritsu Kurogane] Rencontré pendant une heure de colle. So romantic !

le Ven 22 Aoû - 1:25
Fatigué, crevé. J'avais mal au crâne et ça ne voulait pas se calmer, c'était une douleur qui refusait de s'arrêter. Toujours allongé dans le lit, je finis par devenir des plus fiévreux le lendemain, malade comme un chien. Je toussai énormément et n'avait même pas la force d'aller jusqu'à l'infirmerie. Mes médicaments étaient dans mon sac .. sac que j'avais oublié je ne sais où .. Aah .. j'étais vraiment maudit. Toujours à moitié nu, j'avais le visage rouge et la fatigue se montrait beaucoup trop sur mon visage, mes yeux vidés de toute énergie. Je voulais tant dormir. Serrant la couverture contre - moi en respirant avec difficulté, je regardai d'un air fatigué les alentours en me demandant bien quoi faire. Personne ne se rappelait de moi de toute façon, ce n'était pas de ma faute. Personne n'allait venir me donner les cours, personne n'allait venir pour savoir comment j'allais. C'était le pire de tous les dons. Laissant quelques larmes de colère couler le long de mes joues, je sursautai légèrement en entendant quelqu'un frapper à la porte, appuyant sur mes mains pour lentement me relever sur le lit. 

<< IshiiSan ? C’est le surveillant d’hier, tu as oublié ton sac dans la Chapelle je te le ramène … >> 


Ooh .. Le gentil surveillant fantôme .. Essuyant lentement mes larmes en ouvrant la bouche, je toussai assez violemment et fis la moue, étant vraiment mal en point. Aah .. J'avais vraiment beaucoup trop fait ces derniers jours. Oubliant momentanément le surveillant, il s'était sûrement rappelé de moi grâce au nom sur mon sac. Il n'y avait pas d'autres choix. Qui se rappellerai de moi de toute façon ? Seuls les professeurs, la directrice et l'infirmière me connaissaient avant le don. C'était bien la seule chose qui me restait. Toussant encore une fois assez violemment en me sentant de plus en plus mal, je me renfermai sur moi - même et me levai avec grande difficulté, me tenant au mur. Je passai ma main sur la poignée froide, frissonnant sur le coup avant d'entre - ouvrir la porte pour lentement regarder le surveillant :



<< .. Arigatô .. >> 


Haletant à cause des efforts effectués pour bouger, je toussai faiblement et souris de cet air habituel au surveillant pour ne pas l'inquiéter. Je sentis quelques vertiges m'atteindre, respirant avec de plus en plus de difficulté :


<< On t'as pas vu en chemin n'est - ce pas ? Monsieur le fantôme. >>


Souriant un peu plus, je toussai cette fois - ci assez fort, ouvrant un peu plus la porte pour avoir mon sac. Légèrement décoiffé à force d'être resté couché sur mon lit, on pouvait parfaitement voir mon oeil doré, totalement éteint à cause de la fatigue et de la période. J'étais vraiment dans une mauvaise période, je saturais réellement sur ce qu'il se passait après tout. Comment .. comment pouvais - je faire ? Je ne voulais pas vivre ainsi toute ma vie. Et même si j'en profitais, que se passerait - t - il si, du jour au lendemain, ma compagne pouvait ne plus se rappeler de moi ? Mon compagnon plutôt, mais ça ne changeait pas les faits. J'avais peur, j'avais extrêmement peur de ce que mon don avait comme effet.


<< En faite, pas besoin de dire que je suis absent. Ils feront pas attention. >>
avatar
Messages : 59
Framboises : 1189
Date d'inscription : 21/08/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [PV Ritsu Kurogane] Rencontré pendant une heure de colle. So romantic !

le Ven 22 Aoû - 1:57
<< .. Arigatô .. >>


Haussant un sourcil en voyant l’air aussi mal en point de Ishii, Cloud le regarda silencieusement en se demandant bien ce qu’il pouvait avoir. Il ne dit malgré tout rien, cela ne le concernait pas. Mais l’air aussi faible et fiévreux du garçon, même avec un sourire, inquiétait Cloud. Il devrait vraiment aller voir l’infirmière. Et s’il ne pouvait pas aller à l’infirmerie, que l’infirmière vienne à lui. Mais il fallait décidemment qu’il consulte l’infirmière. Il semblait aller particulièrement mal.

<< On t'as pas vu en chemin n'est - ce pas ? Monsieur le fantôme. >>

<< Je m’appelle Cloud Strife. Pas Monsieur le fantôme. >>

Soupirant légèrement, Cloud continua de scruter Ishii en se demandant ce qu’il avait. A force d’avoir travaillé un an auprès de l’infirmière, Cloud avait quelques connaissances en médecine et, au vu de l’état de Ishii, il fallait qu’il consulte rapidement une personne compétente.
Voyant l’air fatigué et décoiffé du garçon, Cloud se dit qu’il aurait peut – être du essayer de le voir directement la veille pour ne pas que son état s’empire autant sans que personne ne le remarque. Il remarqua à peine ses yeux quasiment vairon, n’étant pas quelque chose à laquelle il prêtait attention sur le moment.

<< En faite, pas besoin de dire que je suis absent. Ils feront pas attention. >>


<< Tu devrais voir l’infirmière. Tu m’as l’air bien mal en point, IshiiSan. >>

Passant la main sur son front pour avoir un tant soit peu une idée sur la fièvre du garçon, Cloud fit la moue en remarquant qu’elle était bien élevée. En plus de ça, il avait du mal à respirer puisqu’il était essoufflé, ce qui n’était pas franchement bon signe. Cloud n’allait certainement pas le laisser ainsi alors qu’il était malade. Il n’était pas l’assistant de l’infirmière pour rien. Et puis, il était quelqu’un de bien et si l’état de Ishii empirerait, il se sentirait coupable.

<< Habille toi. Je t’emmène voir l’infirmière. Tu ne peux pas rester enfermé ainsi dans ta chambre alors que tu es malade. C’est mauvais. >>

Cloud aurait bien aimé lui demander pourquoi personne ne se rappelait de lui mais la santé de Ishii était plus importante que sa curiosité. Il n’allait pas le harceler de question alors qu’il était malade. Il atteindrait qu’il soit guéris pour lui demander. Si tant est qu’il s’en rappelle avec son côté tête en l’air. D’ailleurs, il avait oublié de mettre des chaussures et se baladait depuis son réveil à pieds nu dans l’établissement. Mais bon, ce n’est pas comme si quelqu’un pourrait le lui rappeler avant qu’il le remarque de lui-même. Personne ne le voyait donc personne ne faisait attention à ça.
Se rappelant de la raison première de sa venue, Cloud tendit d’ailleurs son sac à Ishii sans faire attention au fait qu’il le tendait en montrant l’intérieur de son poignet, laissant une cicatrice nette se faire bien voir. Et vu l’emplacement, il ne fallait pas avoir une intelligence hors du commun que la cicatrice était la suite à une tentative de suicide. Cela avait beau faire quatre ans qu’il l’avait faite, les cicatrices sur son poignet était parfaitement nette.
avatar
Messages : 59
Framboises : 1187
Date d'inscription : 21/08/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [PV Ritsu Kurogane] Rencontré pendant une heure de colle. So romantic !

le Ven 22 Aoû - 10:43
<< En faite, pas besoin de dire que je suis absent. Ils feront pas attention. >>

<< Tu devrais voir l’infirmière. Tu m’as l’air bien mal en point, IshiiSan. >>

Reculant légèrement quand il posa sa main sur mon front comme pour me protéger, je finis par me laisser faire en continuant de respirer avec un peu trop de bruit. Ne me touche pas, ne t'approche pas de moi, arrête d'être aussi proche de moi. Je ne voulais pas m'accrocher à toi, je ne veux pas m'accrocher à quelqu'un. Je ne veux pas me dire que je manipule encore quelqu'un .. Mon regard s'éteignant un peu plus, je lui souris maladroitement quand il fit la moue, toussant une nouvelle fois :

<< J'irais plus tard .. >> 

<< Habille toi. Je t’emmène voir l’infirmière. Tu ne peux pas rester enfermé ainsi dans ta chambre alors que tu es malade. C’est mauvais. >> 

<< Eeeh .. Mais je vais bien je vais bien .. >> 


Lui souriant une nouvelle fois, je restai sur le pas de la porte et fis la moue en voyant qu'il ne comptait pas abandonner. Aah. Fait chier. Il pouvait vraiment pas me lâcher ? Je voulais juste être tranquille moi. Baissant le regard quand il me donna mon sac, j'haussai un sourcil en voyant les cicatrices sur son poignet puis préférai rester silencieux vis - à - vis de cela. Je posai mon sac à côté de la porte en prenant une petite boîte de pilules pour la mettre dans ma poche, devant prendre un nouveau comprimé tous les deux jours. De toute façon j'allais bien devoir passer voir l'infirmière, voyons le bon côté des choses. Je me baissai lentement pour ramasser un jean, le mettant avec lenteur en même temps que de boutonner ma chemise. Aah .. Je regardai d'un air las le blond puis me relevai avec difficulté, ayant de plus en plus de vertiges au fur et à mesure que je marchais. Je n'allais pas tenir longtemps, vraiment pas.

<< Ah. On voit tes cicatrices. Non pas que je veux me mêler de tes affaires mais si tu veux les cacher fais un peu pus attention. >>

Bien sûr que je me doutais qu'il ait voulu se suicider, bien sûr, mais j'avais l'impression que toutes les personnes regroupées ici avaient voulu mourir à un moment ou un autre. Aah .. C'était fatiguant à réfléchir. Je passai ma main sur mon crâne un court instant, allant donc vers le surveillant en étant vraiment fatigué. Qu'on se dépêche. Je ne voulais pas qu'il me connaisse trop, je ne voulais pas qu'il s'attache trop à moi, je ne voulais pas m'attacher à lui. J'avais beaucoup trop peur de ça. Mon don ne s'annulait pas, mon don ne voulait pas marcher comme c'était voulu.  Je souris difficilement à .. StrifeSan si je m'en souvenais bien. J'enfilai de quoi marcher jusqu'à l'infirmerie, prenant une faible inspiration et sortant donc de ma chambre en regardant lentement les alentours. Ah. Y avait des personnes. 

- Oh ! Kuro ! Ca va ?

Tournant la tête pour voir des garçons, je leur sourit calmement et hochai la tête tout en disant que j'allais à l'infirmerie. Je continuai de parler avec eux en me forçant d'être celui qui paraissait juste être un peu fiévreux mais qui tenait le coup. Finissant par les quitter en les saluant, je revins vers le blond puis sorti donc des dortoirs pour garçon, saluant toutes les personnes que je croisai étant donné qu'ils voulaient de mes nouvelles ou bien juste me parler. J'avais mal au crâne, j'allais tomber d'un moment à l'autre, je n'en pouvais plus. Atteignant enfin l'infirmerie, je la saluai d'un air las et m'allongeai lentement sur le lit. Sortant la boîte de pilule, je fermai les yeux un court instant et fronçai légèrement les sourcils, me tournant vers la dame :

<< Faudrait m'en redonner. Je commence à en manquer .. >>

Strife - san était peut - être l'un des seuls surveillants à ne pas m'avoir connu avant. Mh .. Je me demandais bien si j'allais parler du don. Quoique .. c'était mieux qu'il ne sache rien. J'étais là depuis déjà trois ans donc c'était normal en soi. Il paraissait vachement jeune quand même pour un surveillant. Il faisait .. facilement seize ans .. Il avait quel âge en vrai ? Vu sa taille, il pouvait même facilement aller dans la vingtaine sans aucun problèmes. Le regardant toujours, je finis par me rendre compte qu'il n'avait .. pas de chaussures. C'était censé être confortable ou j'étais censé le prendre comment ? Je soupirai d'un air amusé, me frottant les yeux de cet air fatigué habituel.

<< C'est quand qu'on est censé quitter cet endroit même .. >>
avatar
Messages : 59
Framboises : 1189
Date d'inscription : 21/08/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [PV Ritsu Kurogane] Rencontré pendant une heure de colle. So romantic !

le Ven 22 Aoû - 11:51
<< Ah. On voit tes cicatrices. Non pas que je veux me mêler de tes affaires mais si tu veux les cacher fais un peu pus attention. >>

Pa réflexe, Cloud posa le regard sur ses poignets en regardant ses cicatrices avant de finir par mettre les mains dans ses poches pour que ses poignets soient tournés vers l’intérieur et qu’on ne puisse pas voir ses cicatrices. Heureusement qu’il allait à l’infirmerie, il allait pouvoir emprunter des bandages et les mettre autour de ses poignets. C’était peut – être étrange de vouloir les cacher en sachant que personne ne le remarquait jamais mais c’était psychologique. Il ne les cachait que quand il les voyait et il n’y avait pas fait attention le matin même. Mais maintenant que Ishii les avaient vu, il pensait à ses cicatrices et cela le perturbait au point qu’il avait besoin de les cacher pour se sentir mieux.

- Oh ! Kuro ! Ca va ?


Cloud s’arrêta en faisant la moue. Non pas que le fait qu’on demande des nouvelles d’Ishii le dérangeait, mais … La personne qui l’avait interpellé était une de celle qui avait répondu ne pas le connaitre. C’était vraiment très étrange. Il ne se rappelait d’Ishii qu’en le voyant ? La curiosité de Cloud était assez attisée pour qu’il se rappelle vouloir demander à Ishii pourquoi personne ne se rappelait de lui, sauf en le voyant.
Arrivant finalement à l’infirmerie, Cloud laissa Ishii se mettre sur un des lits et parlait avec l’infirmière tandis qu’il farfouillait dans les affaires de soin pour trouver des bandages. Il n’avait pas besoin de demander, l’infirmière connaissait son habitude de mettre des bandages à ses poignets.

<< C'est quand qu'on est censé quitter cet endroit même .. >>


- Quand tes études seront finis et quand tu sauras contrôler ton don mon enfant ! Et si tu n’arrives pas à le contrôler, tu resteras ici le temps d’ y arriver. Comme Cloud !

Attachant un premier bandage autour de son poignet droit en commençant celui du poignet gauche, Cloud de se tourna vers l’infirmière avec un regard ennuyé. Elle n’était pas obligée de dire que Cloud n’arrivait pas à contrôler son don. Cela le regardait lui et personne d’autre. Il finit par mettre l’autre bandage à son poignet en soupirant quand l’infirmière se mit à parler.

- Quoi ? Je te signale que vous devez bien vous voir pendant le cours du soir non ?

<< Il n’y va pas. Et ça va faire deux semaines que je n’y ait pas mit les pieds. >>

- En parlant de pieds … Regarde les tiens.

Cloud s’exécuta, laissant un « Ah. J’ai oublié mes chaussures. » se faire entendre avant qu’il ne hausse les épaules. Il alla ensuite se mettre sur une chaise et se mit en tailleurs dessus, prenant le cahier et le stylo qui était posé sur un meuble avant de commencer à écrire patiemment dedans. C’était son carnet actuel et comme il ne faisait pratiquement rien de ses journées, il écrivait souvent en journée en plus d’écrire le soir.

- RitsuKun ! Tu vas rester ici au cas où. Ton état m’inquiète un peu alors je préfère te garder près de moi en cas de besoin.

Annonçant en plus qu’elle devait partir quelques temps pour aller faire quelque chose, elle laissa Ishii au bon soin de Cloud qui n’avait pas bougé de sa place d’il y a quelque minute. Il suffisait juste de le voir pour le remarquer.
avatar
Messages : 59
Framboises : 1187
Date d'inscription : 21/08/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [PV Ritsu Kurogane] Rencontré pendant une heure de colle. So romantic !

le Ven 22 Aoû - 12:15
- Quoi ? Je te signale que vous devez bien vous voir pendant le cours du soir non ? 

<< Il n’y va pas. Et ça va faire deux semaines que je n’y ait pas mit les pieds. >>

- En parlant de pieds … Regarde les tiens. 



Rigolant nerveusement, je baillai longuement de fatigue, regardant le blond écrire sur un carnet. Mhh .. Qu'est - ce que je pouvais faire même. Je n'avais pas envie de tout recommencer non plus, de voir que les personnes qui me parlaient habituellement ne se souviennent plus de moi. J'avais mal au coeur à y penser. Me tournant face au mur pour cacher le fait que je me sentais mal, je commençai petit à petit à m'endormir, tournant distraitement la tête pour regarder l'infirmière me parler encore une fois : 



- RitsuKun ! Tu vas rester ici au cas où. Ton état m’inquiète un peu alors je préfère te garder près de moi en cas de besoin. 



<< Faut pas dire ça alors qu'on s'en va .. >>



Soupirant faiblement en souriant, je la regardai sortir de la pièce puis me remis face au mur pour que Cloud ne voit que mon dos. Je n'aimais pas ce don, je ne voyais pas à quoi il pouvait servir, réellement. Il ne servait à rien pour moi. Ce n'était ... que des choses horribles qui se passaient avec moi. Je me mordis la lèvre inférieure en ayant mal au coeur, ne voulant pas profiter de ce don. Je ne voulais pas, je ne voulais pas qu'on vienne se déclarer à moi alors que c'était faux, je ne voulais pas aimer. Je ne voulais pas souffrir en sachant que la personne que j'aimais ne ressentais ce sentiment qu'en ma présence. Sentant les larmes me monter bien vite, je me renfermai sur moi - même et me mis entièrement sous la couverture. Je ne voulais pas qu'on me voit ainsi. Je ne voulais pas, surtout quand il y avait quelqu'un. 
Me calmant au bout d'un moment, je me relevai lentement, toussant aussitôt en restant fiévreux. Ah .. j'allais avoir du mal à rattraper les cours moi. Personne ne les avait prit pour moi après tout. Je jetai un coup d'oeil au surveillant et serrai un oreiller contre - moi, mourant de chaud. Il faisait trop chaud pour moi. 


<< ... J'peux avoir de l'eau ? >>


Je m'assis en tailleurs contre le mur, m'enroulant dans la couverture en fermant les yeux, prenant le verre en le remerciant quand il me le donna. Je bus quelques gorgées d'eau, ne me doutant pas qu'il avait pu demander à certaines personnes où je pouvais me trouver. Il avait juste du me chercher comme tout surveillant ayant trouvé un sac après tout. Je regardai l'heure, commençant à m'ennuyer. Je n'étais pas patient, je n'allais pas attendre l'infirmière ! Et puis même, moi qui avait l'habitude de lui parler, je ne comptais pas raconter ma vie devant lui.


<< .. T'écris quoi ... ? >>


M'ennuyant toujours autant, je sortis le portable de ma poche, commençant à jouer à quelques jeux. Je ne savais plus quoi faire. Vraiment. Je ne voulais pas revenir en cours. Je ne voulais plus voir personne. Je voulais être oublié, qu'on ne se souvienne plus de moi, que je puisse juste partir sans croiser une seule personne en chemin. Personne ne se souvenait de mon anniversaire, personne ne venait me le souhaiter, je passais toujours mes journées ainsi depuis trois ans. 


<< .. T'as ton don depuis quand ? J'ai jamais entendu parler de toi avant. >>
avatar
Messages : 59
Framboises : 1189
Date d'inscription : 21/08/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [PV Ritsu Kurogane] Rencontré pendant une heure de colle. So romantic !

le Ven 22 Aoû - 12:54
Laissant Ishii se mettre dos à lui puis s’enrouler dans la couverture sans qu’il ne sache pourquoi, Cloud continua d’écrire dans son carnet, marquant ce qu’il avait fait depuis qu’il était levé et le fait qu’il trouvait étrange que personne ne se rappelait d’Ishii. Et même en réfléchissant, il ne trouvait pas comment c’était possible. La seule solution restait que c’était la faute de son don. Mais quel don pouvait – il bien avoir ? Le don de se faire oublier des autres quand il n’est pas sous leurs yeux ? C’était tout de même étrange comme don … Et puis même, Cloud savait que le don était en lien avec un souhait durant l’enfance. Le sien avait été d’être ignoré et en grandissant, cela n’avait pas changé, son don était donc d’être totalement ignoré. Mais le don d’Ishii était un vrai mystère pour lui.



<< ... J'peux avoir de l'eau ? >>


Posant le regard sur Ishii, Cloud se leva, allant lui chercher un verre d’eau comme demandé et le lui tendit avant de partir se rasseoir sur sa chaise, relisant ce qu’il avait écrit avant de continuer d’écrire, s’arrêtant de temps à autre en écrivant. Non, vraiment, le don d’Ishii l’intriguait vraiment. Cloud n’était pas du genre à être curieux de nature mais une fois sa curiosité d’attisée, il pouvait le devenir réellement. Dans le même genre qu’une personne gourmande qui ne l’était pas en général mais qui pouvait le devenir en voyant quelque chose de sucré devant elle.

<< .. T'écris quoi ... ? >>


<< Ce à quoi je pense. >>

Bon, c’est sûr que quand on ne sait pas que pour lui, c’était le seul moyen de se livrer et de mettre ses pensées au clair, cela pouvait paraitre assez étrange. Finissant d’écrire ce qu’il avait besoin de mettre en note, Cloud reposa son carnet et son stylo par-dessus sur le meuble où ils étaient auparavant et il resta en tailleur sur sa chaise, fixant un point dans le vide tout en réfléchissant et en laissant ses pensées divaguer vers tout et n’importe quoi jusqu’à ce que tout cela s’arrêter au son de la voix d’Ishii.



<< .. T'as ton don depuis quand ? J'ai jamais entendu parler de toi avant. >>


<< Depuis mes quinze ans et demi à peu près. Et vu que je passe inaperçu auprès de tout le monde ce n’est pas étonnant que tu n’aies jamais entendu parler de moi. Hormis le personnel, personne ne me connait puisque personne ne fait attention à moi. >>

Posant enfin son regard sur Ishii, Cloud le regarda de son air vide et las. Il fixait tout le monde comme ça. Hormis quand une personne l’agacé et qu’il prenait un air ennuyé, son air ne changeait jamais. Après tout, il ne montrait jamais ce qu’il ressentait vraiment par habitude de son passé où il devait se forcer à tout encaisser silencieusement sans jamais se plaindre. Et ce réflexe était resté. Cloud encaissant toujours tout sans jamais rien dire.

<< D’ailleurs, je ne comprends pas vraiment comment tu peux me remarquer. Peut – être que ton don est contraire au mien ce qui fait que ça s’annule … Mais … Explique moi un truc. En te cherchant pour te donner ton sac, j’ai demandé à tous tes camarades. Personne te connaissait. Comment c’est possible ? >>
avatar
Messages : 59
Framboises : 1187
Date d'inscription : 21/08/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [PV Ritsu Kurogane] Rencontré pendant une heure de colle. So romantic !

le Ven 22 Aoû - 13:30
<< .. T'as ton don depuis quand ? J'ai jamais entendu parler de toi avant. >>

<< Depuis mes quinze ans et demi à peu près. Et vu que je passe inaperçu auprès de tout le monde ce n’est pas étonnant que tu n’aies jamais entendu parler de moi. Hormis le personnel, personne ne me connait puisque personne ne fait attention à moi. >>


<< Haan .. Ouais t'es là depuis plus longtemps que moi quoi. C'pour ça .. >>



Hochant la tête dans mon coin, je fis la moue quand il me regarda d'un air vide, étant plutôt .. gêné ? Je continuai de boire de l'eau en réfléchissant, me disant que ça pouvait être dur d'être ignoré constamment tout de même. M'enfin, c'était pas comme s'il était réellement invisible, il fallait juste qu'il parle pour qu'on le voit de ce que j'avais pu comprendre.


<< D’ailleurs, je ne comprends pas vraiment comment tu peux me remarquer. Peut – être que ton don est contraire au mien ce qui fait que ça s’annule … Mais … Explique moi un truc. En te cherchant pour te donner ton sac, j’ai demandé à tous tes camarades. Personne te connaissait. Comment c’est possible ? >> 



<< Aaah .. c'est un effet de mon don ça ... Personne se souvient de qui je suis. C'est comme ça depuis que je suis arrivé ici donc bon .. y a juste l'infirmière, les profs et les quelques surveillants qui sont encore là qui se rappellent de moi. Si tu veux savoir où je me trouve, au pire, cherche un troupeau de personnes. Sinon c'est que je suis dans ma chambre ou ici. >>



Cachant le fait que j'attirais toujours l'attention et que j'étais obligatoirement aimé, je n'avais pas réfléchi au fait qu'il pouvait être l'exception à mon don. Je ne voulais pas y croire. Je ne voulais pas souffrir inutilement après tout. Mes yeux toujours aussi vides d'émotion et mon sourire forcé, comme à mon habitude, je souris de cet air joyeux et faux, la fièvre refusant de se baisser. 


<< Mais bon ! De toute façon ils se souviennent de moi en me voyant. C'est juste que je peux pas faire les habituelles sorties prévues à l'avance quoi. >>


Je rigolai nerveusement, fermant les yeux pour me reposer un peu. J'avais chaud. Vraiment. Je m'épuisais toujours autant pour un rien, toujours à me forcer alors que ça ne servait à rien. Ce n'était pas moi. Ce n'était pas moi qui était là. Je ne me reconnaissais même pas. Pourquoi je continuais ? Pourquoi je faisais toujours mon possible pour paraître heureux même dans la pire des situations ? J'en avais marre. Baissant lentement la tête en ayant de plus en plus mal au crâne, j'en avais marre. Je voulais tout arrêter, je voulais juste mourir. 


<< C - C'est rien .. vraiment .. >>


Je ne voulais pas l'inquiéter. Il était aussi sous l'emprise de mon don. Il allait m'oublier, il allait juste oublier tout ce que j'avais pu lui dire. Je sentis les larmes me monter, étant vraiment sensible ces derniers temps. J'essuyai lentement les larmes qui commençaient à couler, souriant toujours autant. Je me perdais moi - même dans tout ce faux. Laissant quelques minutes passer à essayer de me calmer, je finis par m'arrêter de pleurer, prenant une grande inspiration avant de rigoler une nouvelle fois :


<< Aah .. désolé désolé. Je suis toujours comme ça quand je suis malade. On m'a souvent dit que j'avais la larme facile. Donc j'te dis pas à quel point je peux pleurer pour un rien quand je suis dans cet état ! >>
avatar
Messages : 59
Framboises : 1189
Date d'inscription : 21/08/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [PV Ritsu Kurogane] Rencontré pendant une heure de colle. So romantic !

le Ven 22 Aoû - 13:57

<< D’ailleurs, je ne comprends pas vraiment comment tu peux me remarquer. Peut – être que ton don est contraire au mien ce qui fait que ça s’annule … Mais … Explique moi un truc. En te cherchant pour te donner ton sac, j’ai demandé à tous tes camarades. Personne te connaissait. Comment c’est possible ? >> 


<< Aaah .. c'est un effet de mon don ça ... Personne se souvient de qui je suis. C'est comme ça depuis que je suis arrivé ici donc bon .. y a juste l'infirmière, les profs et les quelques surveillants qui sont encore là qui se rappellent de moi. Si tu veux savoir où je me trouve, au pire, cherche un troupeau de personnes. Sinon c'est que je suis dans ma chambre ou ici. >>


Hochant doucement la tête pour dire qu’il retenait le conseil et qu’il faisait attention à la réponse puisque son air las pouvait laisser paraitre le contraire, Cloud re laissa son regard vagabonder dans la pièce, se remettant à fixer un point fixe tout en se remettant à réfléchir sur tout et rien, étant une habitude qu’il avait prise à force de toujours rester seul. Il était donc souvent pensif quand on pouvait le remarquer, toujours à fixer un point dans le vide en réfléchissant, jouant parfois avec un stylo qu’il faisait tourner dans sa main ou alors en train de jouer avec sa mèche de cheveux qui était un peu plus longue, la tournant entre ses doigts.

<< Mais bon ! De toute façon ils se souviennent de moi en me voyant. C'est juste que je peux pas faire les habituelles sorties prévues à l'avance quoi. >>


Cloud hocha doucement la tête, écoutant tout de même ce que disait Ishii même si son regard et la plupart de ses pensées étaient tournés ailleurs. Et puis même, que pouvait – il bien répondre ? De toute façon, ce n’est pas comme s’il était possible de sortir du manoir. Avec cette histoire de don, il était impossible de sortir pour éviter que les gens de l’extérieur qui ne sont au courant de rien le découvrent. Alors, en soit, le fait qu’il ne puisse pas faire de sortie prévu à l’avance n’étant pas autant un drame que cela. Pour Cloud en tout cas. Les choses étaient sûrement différentes pour Ishii.

<< C - C'est rien .. vraiment .. >>

Haussant un sourcil, Cloud posa le regard sur le garçon entrain de commencer à pleurer, finissant par se lever pour lui donner une boite à mouchoir afin qu’il puisse essuyer ses larmes avant de retourner à sa place. Cela devait bien faire quatre ans que Cloud n’avait pas versé une seule larme. Même quand il était au plus bas de sa forme et qu’il se retrouvait seul. Ces quatre ans de supplice avait vraiment fait de lui un roc. Il arrivait à supporter bon nombre de chose sans craquer, même seul.

<< Aah .. désolé désolé. Je suis toujours comme ça quand je suis malade. On m'a souvent dit que j'avais la larme facile. Donc j'te dis pas à quel point je peux pleurer pour un rien quand je suis dans cet état ! >>


Cloud haussa les épaules pour dire qu’il s’en fichait et que ce n’était pas bien grave qu’il se mette à pleurer ainsi. Il lui aurait également bien dit d’essayer de ne pas se forcer à être une autre personne mais cela faisait assez paradoxale que Cloud dise ça alors que lui-même, il se forçait à être quelqu’un d’autre dans le sens où il ne montrait jamais ses sentiments et que si on lui demandant comment il allait ou ce qu’il pensait sur telle ou telle chose, il ne répondait pas ou mentait tout simplement.

<< Tu devrais dormir. Je serais la si tu as besoin de quelque chose. >>
avatar
Messages : 59
Framboises : 1187
Date d'inscription : 21/08/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [PV Ritsu Kurogane] Rencontré pendant une heure de colle. So romantic !

le Ven 22 Aoû - 14:35
<< Aah .. désolé désolé. Je suis toujours comme ça quand je suis malade. On m'a souvent dit que j'avais la larme facile. Donc j'te dis pas à quel point je peux pleurer pour un rien quand je suis dans cet état ! >>


Lui souriant calmement en le remerciant de la boîte à mouchoir, je m'essuyais les yeux en me sentant fatigué, me couchant une nouvelle fois en restant avec ce faible sourire. Qu'est - ce que je pouvais y faire .. J'avais envie de sortir, de prendre l'air, je voulais aller en extérieur. J'en avais marre d'être coincé ici. Je voulais sortir, je voulais faire ce que je n'avais jamais pu faire. 


<< Tu devrais dormir. Je serais la si tu as besoin de quelque chose. >>



<< Ah .. Merci. >>



Lui souriant faiblement, je finis par lentement m'endormir, ma fièvre tombant très lentement durant la journée, je ne me réveillai que le lendemain après une bonne journée de sommeil. Je n'avais quasiment plus de fièvre, ce qui était plutôt bon signe non ? Réveillé par la sonnerie des cours, je levai le regard pour voir l'heure et attrapai lentement mon verre d'eau et mes pilules. J'en avalais calmement une, ayant besoin d'aller aux toilettes. Je frissonnai bien vite en sentant le contact froid du sol sur mon pied, me levant en vitesse avant d'aussitôt perdre mon équilibre. Ayant déboutonné ma chemise pour avoir un peu d'air la veille, je me rattrapai tant bien que mal contre un des meubles, ayant des vertiges beaucoup trop violents. Je me rassis tant bien que mal sur le lit, me tenant la tête en grimaçant de douleurs. Aah. De mauvaise humeur, je fronçai les sourcils et finis par partir aux toilettes au bout d'un long moment. Revenant toujours dans le même accoutrement, chemise ouverte, jean et pieds nus. Ce qui avait fait rigoler les personnes que j'avais pu croiser. J'avais finalement eu un peu d'aide pour être accompagné, souriant calmement en me retenant de péter un câble. 
Une fois arrivé sur le lit, je me recouchai lentement et regardai le blond d'un air légèrement ennuyé :


<< Dis .. ça te dérange pas si je t'appelle Cloud ? Strife c'est trop compliqué ! >>


Je lui souris tranquillement, serrant un oreiller contre - moi en continuant de m'enrouler dans la couverture. Aaah. J'avais tellement envie de retirer tous mes vêtements pour juste me retrouver en boxer, mais disons que ce n'était pas vraiment très bien vu dans une infirmerie. C'était comme une fille en sous - vêtements quoi. Je regardai un peu mieux la salle avant de laisser mes yeux vairons se tourner encore une fois vers lui :


<< Tu peux m'appeler Kurogane ! Ou Kuro ! Ou Ritsu ! Comme tu veux, moi ça me gêne pas. J'ai l'habitude. >>


Ayant envie de parler, j'avais besoin de me changer les idées et c'était bien la seule chose que je pouvais faire. Je pouvais bien profiter un peu du don pour me changer les idées non ? J'avais qu'à faire le mec curieux. Enfin. Je ressemblais plus à une fille qu'autre chose, mais bon.


<< Dis dis, y a quelqu'un qui te plaît ici ? Du point de vu sentimental. >>
avatar
Messages : 59
Framboises : 1189
Date d'inscription : 21/08/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [PV Ritsu Kurogane] Rencontré pendant une heure de colle. So romantic !

le Ven 22 Aoû - 15:19
<< Dis .. ça te dérange pas si je t'appelle Cloud ? Strife c'est trop compliqué ! >>

<< Fais comme tu veux. >>

Le regard toujours posé sur les pages du cahier qu’il recouvrait de son écriture, Cloud haussa doucement les épaules. Cela ne le dérangeait pas que Ishii l’appelle par son prénom. Il n’était pas du genre à respecter au pied de la lettre la tradition du « Je suis ton ainé, tu dois m’appeler par mon nom de famille. » Cloud se fichait un peu de ça. De toute façon, comme personne ne le remarquait, jamais personne ne lui parlait ou ne prononçait son prénom. Alors entendre son prénom, même par un élève plus jeune que lui qui le connaissait à peine, voire même pas du tout, ne le dérangeait pas des masses.

<< Tu peux m'appeler Kurogane ! Ou Kuro ! Ou Ritsu ! Comme tu veux, moi ça me gêne pas. J'ai l'habitude. >>

Toujours en train d’écrire, Cloud hocha doucement la tête. Au bout de quelques minutes, il releva son regard qu’il posa sur Ishii, son cahier ouvert sur ses jambes, elle-même croisé en tailleurs. Cette fois, Cloud n’avait d’ailleurs pas oublié ses chaussures. Et ses poignets étaient encore recouvert de bandage pour ne pas que ses cicatrices se laisse voir une seconde fois par un oubli de sa part. Faisant tourner le stylo entre ses doigts, il s’arrêta brusquement en le faisant tomber à la question de Ishii. Il garda son regard neutre, se penchant pour ramasser son stylo tout en répondant simplement.

<< Dis dis, y a quelqu'un qui te plaît ici ? Du point de vu sentimental. >>

<< Non. >>

De toute manière, ce n’est pas comme si Cloud pourrait avoir une histoire avec quelqu’un qui ne le remarquait pas sauf s’il venait lui parler. Cela ferait une relation assez chaotique. Surtout que Cloud n’étant pas du genre à se confier facilement à autre chose que ses carnets, il ne pourrait sûrement même pas pouvoir se confesser. Et puis même si quelqu’un lui plaisait, il ne voudrait pas forcément se confesser. Il avait trop peur que la personne le rejette parce qu’il avait été prostitué contre son gré mais qu’il avait fini par se laisser faire sans rien dire. Il avait l’excuse de la naïveté de la jeunesse mais cela n’excusait pas tout.
Finissant par poser son cahier et son stylo, Cloud se dirigea vers Ishii, posant la main sur son front pour connaitre sa température, acquiesçant en silence en voyant qu’elle avait plutôt bien baissé. Il alla ensuite au niveau du bureau de l’infirmière pour prendre le dossier d’Ishii et y écrire que la fièvre avait baissé après une journée de sommeil et qu’il semblait déjà un peu plus en forme si on omettait ses vertiges au réveil.

<< Comment tu te sens ? >>

Jouant encore avec le stylo qu’il avait en main, Cloud s’adossa au bord du bureau en attendant que Ishii réponde à sa question. Avec son comportement, on devinait facilement qu’il assistait l’infirmière et qu’il l’avait fait depuis assez longtemps pour savoir comment faire son travail et comment s’occuper d’un élève malade, même en l’absence de l’infirmière.
Un surveillant entrant dans la salle en regardant à droite et à gauche, Cloud signifia sa présence sans réaction, habitué à ne pas être vu. Au début c’était amusant que de voir les gens le cherchait ainsi alors qu’il était sous leurs yeux mais au bout d’un moment, cela devenait lassant, très.

- Ah ! Cloud ! On aura besoin de toi pour les collés de cette semaine ! Je vais devoir m’absenter et il faut minimum deux personnes pour surveillé et tu es le seul qui reste.

<< J’ y serais. >>

Reposant son regard sur Ishii, Cloud attendit la réponse à sa question, le surveillant étant entré avant qu’il ne puisse en avoir une.
avatar
Messages : 59
Framboises : 1187
Date d'inscription : 21/08/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [PV Ritsu Kurogane] Rencontré pendant une heure de colle. So romantic !

le Ven 22 Aoû - 15:52
<< Dis dis, y a quelqu'un qui te plaît ici ? Du point de vu sentimental. >>

<< Non. >> 


<< Eeeh ? Sérieux ? Même pas un tout petit peu ?  >>



Penchant la tête tout en le regardant, je fis la moue quand il posa ensuite sa main sur mon front, frissonnant au contact tout en ayant du mal. J'avais encore du mal avec tout ce qu'il pouvait se passer. Je ne voulais pas qu'on me réconforte, de peur de me faire toucher une nouvelle fois, profité. Je ne voulais pas qu'on s'approche trop de moi, je ne voulais pas que tout cela m'arrive encore une fois. Je le regardai écrire sur le bureau d'un air curieux, levant la tête pour le regarder : 


<< Comment tu te sens ? >>



<< Mh ? >>



Ouvrant la bouche pour répondre, je m'arrêtai en voyant le surveillant entrer dans la salle. Eeeh. On le voyait vraiment pas apparemment. C'était vraiment tout mon contraire. Dès que je passais, on venait me voir, on me saluait, on me demandait de mes nouvelles. Lui, il était invisible.


- Ah ! Cloud ! On aura besoin de toi pour les collés de cette semaine ! Je vais devoir m’absenter et il faut minimum deux personnes pour surveillé et tu es le seul qui reste. 

<< J’ y serais. >>



<< .. J'ai toujours mal au crâne mais .. ça va ? Je crois ? >>



Je lui souris tranquillement, ayant besoin de me dégourdir les jambes. Je me levai avec difficulté du lit, passant tranquillement voir Cloud pour regarder ce qu'il pouvait écrire pour moi. Etant tranquillement à côté de lui, je le regardai toujours écrire avant de marcher un peu dans la salle en m'appuyant sur certains meubles ou sur le mur de temps à autres à cause des vertiges trop présents. 


<< Clooooud .. Je m'ennuiiiie .. >>


Me plaignant dans mon coin, je me rassis en tailleurs sur le lit et passai ma main dans mes cheveux en réfléchissant. Laissant donc le temps passer avant d'être de nouveau en bonne santé. Ce qui .. me posa plus de problèmes qu'autre chose. Un des professeurs sachant parfaitement mon don fut donc bien vite énervé quand je revins sans avoir rattrapé quoique ce soit comme cours. Mon don marchait, mais beaucoup moins. Comme si c'était de ma faute franchement. Finissant donc en heure de colle le samedi matin, il eut cette fois - ci l'intelligence de me coller en fin de cours, pendant qu'il n'y avait personne. 


Puis le samedi arriva, où les rares collés commencèrent à me parler pendant que je leur répondais en souriant, comme si de rien n'était. Saluant le blond d'un sourire, je le suivis donc en m'accrochant à lui d'un air plaintif :


<< CloooudSan ! Le prof m'a collé car j'ai pas rattrapé les cours euh ! C'est méchant ! >>


Je le regardai d'un air fatigué et lui souris tranquillement. C'était assez étrange que moi, une personne qui paraissait si joyeuse, sans problèmes et qui n'avait aucune cicatrices apparentes sur son corps soit ici. Mais il fallait me connaître. Et ce, mieux que tout le monde. 


<< T'es toujours pas intéressé par quelqu'un ? >>
avatar
Messages : 59
Framboises : 1189
Date d'inscription : 21/08/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [PV Ritsu Kurogane] Rencontré pendant une heure de colle. So romantic !

le Ven 22 Aoû - 16:20

- Ah ! Cloud ! On aura besoin de toi pour les collés de cette semaine ! Je vais devoir m’absenter et il faut minimum deux personnes pour surveiller et tu es le seul qui reste.


<< J’ y serais. >>

<<
.. J'ai toujours mal au crâne mais .. ça va ? Je crois ? >>


Cloud hocha doucement la tête, inscrivant les symptômes que lui disait Ishii avant de regarder les médicaments qu’il prenait déjà pour voir ce qu’il pouvait lui donner contre son mal de crâne afin qu’il ne lui donne pas n’importe quoi et qu’au final, cela n’ait pas le résultat escompté. Finissant par trouver quoi lui donner, Cloud lui tendit un verre d’eau et un comprimé avant de partir se rasseoir calmement à sa place, reprenant son cahier et son stylo.

<<
Clooooud .. Je m'ennuiiiie .. >>


<< Je ne peux rien faire pour toi. >>

Le samedi arrivant, Cloud arriva cette fois – ci à l’heure où il venait habituellement, Cloud sortit tout le matériel, prenant connaissance des collés et de la liste de leur tâches attitré. L’autre surveillant partant au jardin, Cloud était une fois de plus chargé de l’entretien de la Chapelle. Mais cela ne le dérangeait pas. Il aimait bien l’endroit qu’il trouvait plutôt calme et reposant. Il y venait d’ailleurs souvent quand il n’avait rien à faire ou qu’il voulait jouer avec des chats quand certains venaient, mais il venait plus souvent le soir. Cloud s’ y rendait donc souvent le soir pour nourrir les chats venant et passant du temps avec eux.
S’asseyant contre un arbre pour écrire dans son carnet en attendant les collés, Cloud finit par se lever, tenant son cahier et son stylo d’une main tout en s’approchant des élèves. Il salua Ishii d’un hochement de tête avec sa moue toujours neutre, haussant un sourcil quand il vint s’accrocher à lui. Au moins, avec ça, il n’aurait pas besoin de signaler sa présence. Ishii venait d’attirer l’attention sur Cloud en s’attachant ainsi à lui.

<< CloooudSan ! Le prof m'a collé car j'ai pas rattrapé les cours euh ! C'est méchant ! >>

<< Je n’ y peut rien. Ce n’est pas en t’accrochant à moi que tu vas avoir ton heure de colle de retiré. Je ne suis pas Magicien. >>

<<
T'es toujours pas intéressé par quelqu'un ? >>


<< Non, et ce n’est pas le moment pour parler de ça. >>

Laissant Ishii restait accroché à lui si cela l’amusait, Cloud prit la liste des élèves, indiquant aux élèves où ils devaient allés pour travailler, leur demandant de prendre le matériel nécessaire avant de partir en direction de la Chapelle. Encore une fois, Cloud avait séparé les autres élèves de lui et Ishii, permettant donc au garçon de se reposer et de se retrouver un peu seul. Cloud entreprit donc de prendre les produits nécessaires et de les emmener à l’intérieur, les posant sur un banc avant de prendre de quoi nettoyer pour sa part et donnant ce qu’il fallait à Ishii pour qu’il fasse sa part.
avatar
Messages : 59
Framboises : 1187
Date d'inscription : 21/08/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [PV Ritsu Kurogane] Rencontré pendant une heure de colle. So romantic !

le Ven 22 Aoû - 16:46
<< T'es toujours pas intéressé par quelqu'un ? >>

<< Non, et ce n’est pas le moment pour parler de ça. >> 


<< Maiiis ! C'est méchant Cloud ! >>



L'écoutant nous distribuer les tâches, je souris tranquillement en le regardant et, pressé d'aller dans le club de musique, commença donc à prendre le balai pour nettoyer. Je lui souris toujours autant et finis par pencher la tête :


<< Tu comptes me séparer des autres à chaque fois que je suis en heure de colle ou comment ça se passe ? >>


Continuant donc de nettoyer, j'arrêtai au bout d'un moment pour me reposer un peu, m'asseyant sur le banc en baillant longuement de fatigue. Je le regardai continuer de nettoyer, prenant mon sac pour chercher quelque - chose. Me levant tranquillement, je continuai de chercher quelque - chose et fit la moue, regardant longuement le blond :


<< Bon Bon Bon Bon .. J'y vais moi ! >>


Rigolant faiblement en reculant, je finis par commencer à m'en aller en courant, me dépêchant d'entrer dans le manoir en cherchant rapidement un endroit où je pouvais me cacher. Le sourire aux lèvres, je finis par aller en vitesse dans une des nombreuses salles de classe, me cachant sous le bureau de professeur pour ne pas qu'il puisse me trouver. J'étais entré dans une salle au hasard donc bon .. Continuant d'attendre dans mon coin en regardant mon portable, je me tus aussitôt en entendant quelqu'un entrer. Restant silencieux, je fis la moue en voyant finalement le blond pointer sa tête devant moi, lui souriant à pleines dents :


<< Eeeh ? Déjà ? J'ai même pas pu jouer ! Espèce de rapide ! >>


Faisant la moue, je le regardai longuement, mes yeux regagnant un peu d'éclats grâce à l'amusement. Il fallait que j'arrête de m'attacher. Réellement. Ca allait me détruire mentalement.
avatar
Messages : 59
Framboises : 1189
Date d'inscription : 21/08/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [PV Ritsu Kurogane] Rencontré pendant une heure de colle. So romantic !

le Ven 22 Aoû - 17:10
<< Tu comptes me séparer des autres à chaque fois que je suis en heure de colle ou comment ça se passe ? >>

Cloud haussa doucement les épaules, n’ayant pas envie de répondre. Il commença donc à nettoyer dans son coin, utilisant toujours des gestes calme et assuré tout en restant silencieux. Si Ishii ne lui parlait pas, il ne parlerait pas. Cloud était toujours silencieux. De par le fait qu’il est ignoré depuis maintenant bien longtemps, il avait rapidement oublié comment entamer une discussion avec quelqu’un. Mais il n’ y pouvait rien, il était comme ça. Silencieux et calme.

<< Bon Bon Bon Bon .. J'y vais moi ! >>


<< Tu n’as pas fi-… >>

Voyant Ishii partir en courant, Cloud poussa un long soupir. Il n’allait pas s’en sortir comme ça. Il posa donc ce qu’il avait en main, sortant de la chapelle pour se mettre à courir en écoutant le bruit des pas de courses d’Ishii. Il arriva donc rapidement dans le manoir, suivant toujours de loin les bruits de pas qu’il entendait avant d’entrer dans la salle de classe où était Ishii d’un pas calme. Devinant sa place à cause du reflet du téléphone sur un des murs à cause du soleil, Cloud se présenta devant le bureau en regardant Ishii.



<< Eeeh ? Déjà ? J'ai même pas pu jouer ! Espèce de rapide ! >>


Il haussa un sourcil en voyant son regard plus éclairé que d’habitude avant d’attraper la main d’Ishii pour le faire sortir de dessous le bureau et le porter en sac en patate. Ishii était jeune et mince, ce n’était donc pas difficile pour Cloud de le porter. Il le ramena donc tout calmement ainsi à la Chapelle, ne le redéposant au sol qu’une fois arrivé. Restant planté devant lui, Cloud regarda Ishii avec une faible lueur amusé dans le regard, ayant tout de même était faiblement amusé par sa fuite. Il n’avait jamais joué avec les autres enfants de toute sa courte vie, alors forcément, poursuivre Ishii et le ramener avait eu le don de l’amuser.

<< Tu vas nettoyer TOUTE la Chapelle. TOUT SEUL. Ce sera ta punition pour avoir fuis. Et ne récidive pas, je te rattraperai. Je suis très bon en course. >>

Sur ce, Cloud verrouilla la porte de la Chapelle puisqu’il avait la clef sur lui et partit s’asseoir sur l’autel, en tailleur, le regard posé sur Ishii. Il allait bien le surveiller cette fois. Le seul moyen de sortir avec la porte d’entrée verrouillé était de passer par la porte arrière mais il fallait passer devant Cloud pour ça. Ishii n’avait donc plus de moyen de sortie tant que Cloud ne lui accordait pas le droit de s’en aller. Et il n’y avait aucun moyen pour le garçon de faire craquer Cloud afin qu’il le laisse partir sans avoir fini. Supplier, prendre une moue suppliante, promettre de rendre un service en retour … Rien ne marchait avec lui. Ishii allait donc devoir finir de nettoyer la chapelle afin de pouvoir sortir. Et s’il fallait y passer la journée entière, il la passerait. Cela ne gênait pas Cloud de rester assis à surveiller un élève fuyard.

<< Tu as vraiment cru que fuir aller te dispenser de colle ? >>
avatar
Messages : 59
Framboises : 1187
Date d'inscription : 21/08/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [PV Ritsu Kurogane] Rencontré pendant une heure de colle. So romantic !

le Ven 22 Aoû - 17:47
<< Eeeh ? Déjà ? J'ai même pas pu jouer ! Espèce de rapide ! >>


Souriant tranquillement, je manquai de tomber quand il me tira et poussa un cri en guise de plainte, m'accrochant bien vite à lui. Je n'étais pas habitué. Pas habitué du tout à me faire porter par quelqu'un. Réfléchissant en attendant qu'il me dépose, j'eus un léger pincement au coeur en me rappelant que tout ça était faux, faisant la moue quand il me déposa par terre. Eeh .. C'était méchant. Haussant un sourcil en voyant la lueur dans ses yeux, je me levai avec difficulté en dépoussiérant mes vêtements, ce sourire sur les lèvres toujours présent : 


<< Tu vas nettoyer TOUTE la Chapelle. TOUT SEUL. Ce sera ta punition pour avoir fuis. Et ne récidive pas, je te rattraperai. Je suis très bon en course. >>



<< Eeeh ? Mais moi aussi je suis bon en course ! T'as eu de la chance, t'as eu de la chance ! >>



Faisant la moue quand il verrouilla la porte, je croisai les bras sur mon torse et regardai l'autre porte. Aaah. J'allais galérer moi. Regardant toute la chapelle, je grimaçai et repris le balai pour commencer à nettoyer le sol avec. Ca m'ennuyait, je n'aimais pas faire le ménage, je n'aimais pas quand c'était propre de toute façon. Je retirai calmement mon veston pour le mettre sur mon sac, ayant un peu chaud en cette saison d'été. Qu'est - ce que je pouvais faire même .. 


<< Tu as vraiment cru que fuir aller te dispenser de colle ? >> 



<< Mh ? Non. Je m'ennuyais c'est tout. Puis ça fait du bien de courir un peu. >>


Un vrai gamin. Je pris le seau d'eau et continuai de nettoyer dans mon coin, mon sourire disparaissant par la concentration. Mes traits se durcissant un peu pour montrer faire ressortir mon côté puéril et impatient, inconsciemment, je ne voulais pas me faire punir. Me tournant ensuite vers Cloud pour le regarder de mon oeil doré :


<< Tu devrais sourire un peu plus ! Tu seras beaucoup plus mignon avec un p'tit sourire ! T'as jamais essayé ? Tu sais ce que c'est sourire au moins ? >>


M'approchant tranquillement de lui en souriant, l'éclat présent dans mes yeux avait fini par disparaître, comme si cela n'avait été comme une illusion. Il fallait que j'arrête de m'accrocher à lui, mais je ne pouvais pas. Je ne pouvais vraiment pas. Tirant sa joue en gonflant les miennes, je souris à pleines dents pour le faire sourire avant de retourner nettoyer, ayant l'impression que je ne pourrais jamais aller à mon club de musique. Déjà qu'à deux, on avait prit je ne sais combien de temps, mais seul .. Je pris de quoi nettoyer les vitraux, fatigué de nettoyer. Je me décidai de prendre une pause, m'asseyant contre un mur en m'étirant :


<< Aaah ..  Je m'ennuie. >> 


Je ne pouvais pas tenir en place en ne faisant qu'une seule chose de toute la journée. J'avais envie de bouger, de sortir, de m'amuser avec de vrais amis ou simplement de m'occuper avec plusieurs choses. Je passai me mettre en face de Cloud pour le regarder en cherchant une quelconque occupation, étant seul avec lui après tout :


<< Dis dis, tu préfères quoi ? Les filles ou les garçons ? >>


Oui, je continuai avec ce sujet sans gêne. Une moue curieuse sur mon visage, j'étais capable de rester à nettoyer pendant deux jours entiers. J'avais toujours été lent, ce qui était une des punitions que me faisait souvent ma mère. Déglutissant à cette pensée, je frissonnai en espérant ne plus jamais les revoir, tirant sur une mèche du blond :


<< Si tu veux j'peux te présenter des gens ! Tu dois t'ennuyer à mort ici ! >>
avatar
Messages : 59
Framboises : 1189
Date d'inscription : 21/08/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [PV Ritsu Kurogane] Rencontré pendant une heure de colle. So romantic !

le Ven 22 Aoû - 18:52
<< Tu as vraiment cru que fuir aller te dispenser de colle ? >>

<< Mh ? Non. Je m'ennuyais c'est tout. Puis ça fait du bien de courir un peu. >>

Un vrai gamin, oui. Cloud était d’accord sur ce point. Mais au moins, lui courir après lui avait permis de se défouler un tant soit peu. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas couru ou fait un quelconque sport, il devrait s’y remettre. Cloud se dit donc qu’il allait devoir se remettre un peu courir pour se défouler. Mais surtout, faire un tel « jeu » l’avait amusé. Il n’avait jamais joué avec qui que ce soit alors forcément, quoi qu’il fasse comme jeu, il risquait de s’amuser comme un grand enfant.

<< Tu devrais sourire un peu plus ! Tu seras beaucoup plus mignon avec un p'tit sourire ! T'as jamais essayé ? Tu sais ce que c'est sourire au moins ? >>

<< Je n’ai pas de raison de sourire dans le moment actuel. >>

Bien sûre qu’il savait ce qu’était un sourire, juste qu’il avait perdu l’envie de sourire en grandissant et que, de toute façon, personne ne le remarquant, il n’avait pas de raison de paraitre joyeux et souriant. Il était de toute façon mieux dans le rôle du garçon las et vide de sentiment que joyeux et souriant. De toute façon, il n’avait pas de raison d’être heureux et de sourire. Et, contrairement à Ishii, il ne pouvait pas sourire sans vrai sentiment.
Laissant sa joue se faire tirer sans forcément laisser un sourire ou quoi que ce soit se montrer, il eut une lueur amusé dans le regard en voyant la moue d’Ishii quand il se mit à gonfler les joues. Il le laissa ensuite partir pour nettoyer la Chapelle, se contentant de hausser les épaules tranquillement en l’entendant se plaindre de son ennui. Il aurait été moins ennuyé s’il n’avait pas fuis. La Chapelle aurait sûrement déjà été finit et il aurait déjà pu partir. Mais il avait voulu jouer à ses risques et péril et il avait récolté ce qu’il avait semé. Ce n’était qu’un juste retour des choses.
Haussant un sourcil en voyant Ishii revenir vers lui, Cloud haussa doucement les épaules. Il n’était pas dérangé par ce genre de question et puis, même s’il l’aurait été, cela ne se verrait pas.

<< Dis dis, tu préfères quoi ? Les filles ou les garçons ? >>

<< Les garçons. Je suppose. >>

Après tout, le doute persistait. Il n’était pas encore bien sûr de lui. Le fait d’avoir été abusé par bon nombre d’homme ne l’avait pas pour autant dégouter du sexe masculin. Et la race féminine restait trop superficielle pour lui. Il supposait donc préféré les garçons aux filles mais … Il pensait tout de même avoir une préférence pour plus jeune que lui après tout. 


<< Si tu veux j'peux te présenter des gens ! Tu dois t'ennuyer à mort ici ! >>

<< Je suis bien seul. J’ai l’habitude. Ca va faire quatre ans que c’est comme ça, j’ai pris l’habitude de rester seul. >>

Voyant qu’il commençait à se faire tard via les vitraux de la Chapelle donnant sur l’extérieur, Cloud changea de position pour mettre les pieds au sol, décidant que Ishii pouvait bien arrêter. L’heure du dîner devait être proche et il ne fallait pas non plus enfreindre l’heure du couvre-feu, même pour une punition.

- Meow …

Tournant sa tête vers l’endroit où le miaulement était apparu, Cloud vit un chat blanc tout à fait adorable rentrer par la porte arrière de la Chapelle. Il se tourna pour aller le voir et se baissa à son niveau pour le caresser tranquillement, laissant le chat se frotter contre lui. Il finit par le prendre dans ses bras, un sourire tendre étirant ses lèvres et un regard avec quelque éclat se montrant. Il adorait les chats.  
avatar
Messages : 59
Framboises : 1187
Date d'inscription : 21/08/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [PV Ritsu Kurogane] Rencontré pendant une heure de colle. So romantic !

le Ven 22 Aoû - 19:24
<< Dis dis, tu préfères quoi ? Les filles ou les garçons ? >>

<< Les garçons. Je suppose. >> 



<< ... Tu .. supposes ? Tu vas pas me sortir une théorie comme quoi le sexe masculin est meilleur que le sexe féminin ou une connerie comme ça rassure - moi ? Non parce - qu'on m'a déjà sorti ce genre de truc. >>



Lui proposant ensuite de le faire rencontrer quelques personnes, je fis la moue quand il refusa à sa façon. Mais je voulais moi .. Continuant donc de nettoyer dans mon coin en prenant toujours de mon temps, je n'avais vraiment pas fini après tout. Mais j'étais ainsi. Me tournant par curiosité vers Cloud quand il commença à se lever, je le regardai d'un air enfantin et curieux : 


- Meow … 



Haussant un sourcil, je me tournai vers le miaulement et eut un air émerveillé, allant alors voir le chat. Oooh ! Il était trop mignon ! Regardant le blond prendre le chat dans ses bras, je rougis faiblement en voyant son visage puis me changeai aussitôt les idées. Non non .. je ne pouvais pas l'aimer. Je ne pouvais pas profiter des effets de mon don. Me reconcentrant sur le chat, je souris calmement et me mis à le caresser :



<< Il est trop mignoon ! >>


Continuant de le caresser, je laissai ma moue un peu gamine apparaître sur mon visage, n'ayant jamais eu d'animal de compagnie ou n'ayant jamais eu le droit d'en approcher tout court. Enfin, j'en avais eu un, mais je ne pouvais pas l'approcher. Mes parents possédaient un chien, et comme par hasard, j'en avais fait une allergie. Après, je n'avais plus jamais eu un seul animal. Je continuai de caresser avec lenteur le chat pour regarder ses réactions, affichant un air émerveillé à chaque fois qu'il faisait quelque - chose d'adorable. 


<< Aaah .. j'aimerais trop avoir un chat un jour .. >>


Haussant un sourcil en entendant la sonnerie pour annoncer l'heure du dîner, je remis mon veston et pris ensuite mon sac, commençant donc à m'en aller :


<< Bon ! Faudra remettre ça un jour ! C'était fun ! >>


Le saluant tranquillement, je m'en allais donc bien vite. Je ne devais pas l'aimer, je ne pouvais pas. Je ne voulais pas ressentir la douleur que de le voir m'oublier, que de le voir me traiter comme un inconnu. Mais je voulais encore moins utiliser, manipuler ses sentiments. C'était ainsi avec tout le monde. Je n'avais pas le droit d'aimer désormais. 
Ayant besoin de prendre un peu d'air après avoir mangé, je sortis lentement du manoir en m'étirant, voyant de nouveau le chat. Aaaaaaah, je pouvais pas résister moi .. Le prenant dans mes bras en le caressant, je lui souris tranquillement en étant apaisé. Relevant le regard en entendant quelqu'un marcher jusqu'ici, je rigolai faiblement :


<< J'ai volé le chat ! Na ! >>
avatar
Messages : 59
Framboises : 1189
Date d'inscription : 21/08/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [PV Ritsu Kurogane] Rencontré pendant une heure de colle. So romantic !

le Ven 22 Aoû - 20:27
<< Il est trop mignoon ! >>

<< Oui … Il vient souvent le soir pour avoir à manger ou des caresses … Je le nourris à chaque fois. Personne ne sait que des chats viennent ici … >>

C’était bien un des seuls moments où la voix de Cloud avait des intonations plus tendre et plus joyeuse. Les chats étaient pour l’instant la seule chose qui arrivait à faire sourire Cloud et à le faire avoir un sourire et un regard différent d’un regard neutre. Il aimait vraiment les chats. Il les trouvait vraiment adorable. Malheureusement, il n’avait jamais pu en avoir quand il était petit puisque ses parents étaient trop pauvres pour pouvoir couvrir les frais que nécessitait un chat avec la nourriture et les soins. Et après qu’il ait quitté ses parents … Il n’avait même pas osé demander de peur de se faire punir ou de paraitre impoli. Il n’avait donc jamais pu avoir d’animal de compagnie. Alors il rattrapait le temps avec ce chat blanc.

<< Aaah .. j'aimerais trop avoir un chat un jour .. >>


<< Moi aussi … C’est trop adorable comme animal … >>

Sursautant en entendant la sonnerie pour l’heure du dîner, Cloud hocha la tête à la phrase de Cloud, le laissant partir tandis qu’il restait un peu avec le chat. Il le caressa encore un peu, finissant par le laisser en lui disant de l’attendre un peu et qu’il reviendrait avec de la nourriture. Cloud partit donc manger un peu après les autres et s’introduit en cuisine pour voler du poisson et ce que pouvait manger un chat sans tomber malade. Il réduit le tout en petite portion et il sortit pour pouvoir aller lui donner à manger. Il avait pris l’habitude de braver l’heure du couvre – feu pour pouvoir nourrir les chats qui venaient, partant une bonne partie de la nuit avec eux. De toute façon, il n’avait pas de cours alors il pouvait bien se coucher tard et se lever très tard le matin. Il n’avait pas d’horaire pour partir aider l’infirmière donc il pouvait bien grappiller quelques heures de sommeil le matin.
Arrivant à la Chapelle, Cloud haussa un sourcil en sentant une présence avant d’avoir une lueur amusé dans le regard en entendant la phrase d’Ishii.

<< J'ai volé le chat ! Na ! >>

<< Je vois ça. Mais avec ce que j’ai avec moi, il va me préférait. >>

Montrant un tissu qu’il avait en main, il se baissa pour le poser au sol, l’ouvrant et découvrant du poisson réduit en petit morceau pour que le chat puisse le manger. Cloud resta baissé, levant le regard vers le chat qui sauta des bras d’Ishii pour pouvoir venir manger. Cloud reprit son sourire attendri et ses yeux remplit de quelques éclat, regardant le chat mangeait avant de relever le regard vers Ishii pour ensuite le reposer sur le chat. En y réfléchissant, Cloud pouvait dire qu’il apprécier Ishii. Après tout, c’était une des seules personnes à le voir et, même avec son caractère renfermé, il continuait de lui parler et tenter de devenir son ami. Donc, oui, Cloud appréciait Ishii.

<< Il vient souvent en fin de semaine un peu avant l’heure du dîner. Après en semaine y en a qui peuvent venir tard le soir. Si tu viens les voir fait attention que personne ne te voit. Ils n’ont pas le droit d’être ici. >>

Cette phrase était pour Cloud l’équivalent d’un « Je t’aime bien. Si tu veux on pourra toujours s’occuper de ces chats ensemble. » Mais il avait l’habitude de ne pas dire vraiment ce qu’il pensait et ce qu’il ressentait, alors il utilisait des sous – entendu.
Se rappelant qu’il voulait aussi récupéré son cahier et son stylo qu’il avait oublié, Cloud se releva pour rentrer dans la Chapelle et ainsi les reprendre.
avatar
Messages : 59
Framboises : 1187
Date d'inscription : 21/08/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [PV Ritsu Kurogane] Rencontré pendant une heure de colle. So romantic !

le Ven 22 Aoû - 21:11
<< J'ai volé le chat ! Na ! >>

<< Je vois ça. Mais avec ce que j’ai avec moi, il va me préférer. >> (préférait, oh mon yato ... *part déprimer*)



<< ... Ca, c'est ce qu'on appelle du chantage ! Moi j'achète pas le chat comme ça non mais ! >>


Faisant la moue, je le regardai avoir cet air émerveillé une nouvelle fois, rougissant encore une fois. Aah .. il fallait que j'arrête. Vraiment. M'approchant calmement de lui pour me mettre en face tout en attendant à ce que le chat finisse de manger pour le reprendre dans mes bras, je continuai de le regarder en souriant de cet air attendri : 


<< Il vient souvent en fin de semaine un peu avant l’heure du dîner. Après en semaine y en a qui peuvent venir tard le soir. Si tu viens les voir fait attention que personne ne te voit. Ils n’ont pas le droit d’être ici. >> 



<< Ooh .. Compte sur moi pour venir. Je compte pas laisser des pauvres matous à toi ! Ils ont besoin d'un réconfort ! Un vrai ! Et y a que moi qui peut les faire. >>


Bon. Bien sûr je n'avais pas vraiment pensé à son sous - entendu vu que pour moi c'était déjà évident. Le regardant se lever pour prendre le cahier, je le regardai d'un air curieux pour savoir ce qu'il allait écrire, étant vraiment curieux. On m'avait souvent dit que j'étais beaucoup trop curieux, mais je n'y pouvais rien, je n'avais jamais eu de réelle enfance. A vrai dire, je n'en avais jamais eu, donc je redécouvrai tout ici, je faisais tout ce que j'avais pu manquer étant plus jeune. Me mettant à côté de lui en caressant le chat, je fermai les yeux un court instant en étant fatigué d'avoir fait le ménage toute la journée, ayant envie d'aller faire de la musique.


<< Ah .. Tu m'as empêché d'aller à mon club .. J'voulais jouer .. >>


Boudant dans mon coin, je passai ma main dans mes cheveux pour me recoiffer et tirai une nouvelle fois les joues du blond pour le regarder. Sa tête de blasée envers moi me stressait. Il était tout gentil avec les chats après tout .. Je gonflai les joues en penchant la tête, le regardant toujours de cet air enfantin :


<< Diis .. Pourquoi t'as toujours une tête de blasé quand tu me regardes ? Je suis si pas agréable à regarder que ça ? Je fais des efforts pourtant ! Imagine que je suis un chat ! >>


Rigolant faiblement, je m'approchai un peu plus de lui pour voir un changement, attendant à un mini petit sourire tout de même. Je finis par le lâcher et regardai tranquillement le chat :


<< Par contre c'est toi qui va chercher la nourriture. Moi je suis qu'un petit étudiant qui n'a rien fait ! Je suis .. séquestré par un surveillant fantôme qui m'oblige tous les soirs à regarder des chats. >>
avatar
Messages : 59
Framboises : 1189
Date d'inscription : 21/08/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [PV Ritsu Kurogane] Rencontré pendant une heure de colle. So romantic !

le Ven 22 Aoû - 21:35
<< Il vient souvent en fin de semaine un peu avant l’heure du dîner. Après en semaine y en a qui peuvent venir tard le soir. Si tu viens les voir fait attention que personne ne te voit. Ils n’ont pas le droit d’être ici. >>

<< Ooh .. Compte sur moi pour venir. Je compte pas laisser des pauvres matous à toi ! Ils ont besoin d'un réconfort ! Un vrai ! Et y a que moi qui peut les faire. >> (Tu râle de ma faute mais regarde tes tournures de phrases … ‘-‘ « Je compte pas laisser des pauvres matous à toi ! » Plus pas français tu meurs ! xD)

Cloud ne dit rien, son regard fixé sur le chat avant de se lever pour aller prendre son cahier et son stylo qu’il avait oublié à l’intérieur de la chapelle. Revenant tranquillement vers le chat, Cloud caressa le haut de son crâne avec un sourire, toujours attendri par les chats et par leur ronronnement qu’il avait toujours trouvé mignon et qui avait toujours eu le don de l’apaiser.

<< Ah .. Tu m'as empêché d'aller à mon club .. J'voulais jouer .. >>

<< Il ne fallait pas fuir. >>

Cloud continua de caresser doucement le chat qui frottait sa tête contre le torse d’Ishii pour se faire caresser, haussant finalement un sourcil quand il sentit sa joue se faire tirer avant de ne pas trop comprendre la moue enfantine d’Ishii. Et puis … Se faire tirer les joues à tout bout de champs, ça commençait à faire mal. Les joues de Cloud était d’ailleurs légèrement rose à cause du fait qu’Ishii venait de les tirer.


<< Diis .. Pourquoi t'as toujours une tête de blasé quand tu me regardes ? Je suis si pas agréable à regarder que ça ? Je fais des efforts pourtant ! Imagine que je suis un chat ! >>

<< J’ai cette tête la quand je regarde n’importe qui. >>

Ignorant le reste de la remarque puisqu’il trouvait déplacé de répondre qu’au contraire, il était agréable à regarder et plutôt mignon, Cloud préféra donc passer sous silence le reste de ses pensées, préférant poser son regard sur le chat qui repartait manger un peu de poisson avant de finir par se frotter contre les jambes de Cloud puis celle d’Ishii avant de disparaitre dans la forêt.

<< Par contre c'est toi qui va chercher la nourriture. Moi je suis qu'un petit étudiant qui n'a rien fait ! Je suis .. séquestré par un surveillant fantôme qui m'oblige tous les soirs à regarder des chats. >>


<< Comme si cela te dérangeait de venir. >>

Une lueur amusé éclaira de nouveau le regard de Cloud avant qu’il ne ramasse le morceau de tissu où se trouvait le poisson maintenant disparu pour le glisser dans sa poche avant de serrer son cahier et son stylo contre lui d’une main avant de se tourner vers Ishii.

<< Tu devrais rentrer ou tout du moins rester devant le Manoir. Un surveillant passe peu après le dîner pour surveiller que personne ne traine dehors. Ils n’aiment pas que les élèves restent trop loin du Manoir. >>
Contenu sponsorisé

Re: [PV Ritsu Kurogane] Rencontré pendant une heure de colle. So romantic !

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum